• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La guerre qui sidère ou quand l’attaque du Hamas déplace les balises, (...)

La guerre qui sidère ou quand l’attaque du Hamas déplace les balises, les engrenages et le front de la guerre éternelle

Ainsi, de l'Orient à l'Occident, les nations les plus puissantes, les mieux armées et les plus belliqueuses se succédaient et s'emboîtaient comme les dents d'un engrenage : monstrueux engrenage d'une monstrueuse machine dont le nom était "guerre".

 

Régis Messac (1893-1945), Quinzinzinzili, Ed. La fenêtre ouverte, Les Hypermondes (1935)i

JPEG - 77.2 ko
Réplique IDF sur Gaza Source ToI

 

« Cependant, dans cette société engoncée dans la sécurité et le confort, où, pour remplacer le réel, on vend une « réalité ultime », dont l’illusion n’existe que par soi et pour soi, de l’incertain, de l’inconnu surgissent les furtifs », comme l'écrit le chroniqueur Sébastien Omont dans une remarquable recension de l'excellent roman d'A. Damasio intitulé Les furtifsii.

 

Il en va de même des propos de l'historien de la philosophie Jean-Baptiste Brenet qui, dans son passionnant ouvrage intitulé Demain, la veilleiii, distingue quatre nuits, « qui sont sœurs et qui se nouent  »  : «  la nuit comme phosphorescence, la nuit comme accueil, la nuit comme intelligence unique, la nuit comme déluge. »

 

C'est tout cela à la fois, avec ces images littéraires ultra-réelles de phosphorescence et de déluge, que vient de redécouvrir Israël, une sorte de réédition proche-orientale de la nuit atroce de Macbeth totalement privée d’aube, comme l'écrit encore le chroniqueur Pierre Sengesiv, mais sans le relatif optimisme de Shakespeare que décrit l'écrivain Yves Bonnefoy (« Que de fois sur la scène shakespearienne l’action finit quand le jour se lève, quand l’ordre secoué, dévasté vient d’être rétabli, quand l’être est réaffirmé. »

 

I- Rien de tout cela

 

L'action est en effet loin de finir depuis cette aube du samedi 7 octobre 2023 que l'on qualifie déjà de « Kippour.2 » ou de « Pearl Harbor », rhétorique de circonstance qui en dit long sur ce réveil brutal qui a brusquement - mais en réalité sans surprise, quoique l'on puisse penser -, déplacé les lignes du front sous-terrain de cette « guerre éternelle », de cette « guerre perpétuelle », de cette « guerre sans fin » théorisée et réalisée par le couple maléfique des époux Kagan-Nuland,v qui surgit et se déplace dans une stratégie de tensions et de destructions permanentes, quels que soient les protagonistes, les adversaires avérés et les « proxies », comme en Ukraine et désormais, une fois encore, comme toujours, dans ce chaudron qui réunit la Palestine, la Bande de Gaza, la Judée-Samarie-Cisjordanie, Israël, le Liban, la Syrie, la Turquie, l'Iran, les Etats-Unis et la Russie, mais aussi la nouvelle galaxie des BRICs 11.

 

II- Les « furtifs » du Hamas sont sortis de « la nuit comme déluge »

 

La conjonction des actions d'une organisation islamiste fanatique et d'une politique israélienne imbécile, comme l'a déclaré l'ancien ambassadeur et historien Elie Barnavi, ont permis à un mélange hautement instable et détonnant d'atteindre son point-éclair sous la forme d'une explosion spectaculaire qui a littéralement surpris et sidéré Israël. Défaite tactique et stratégique, questions sans réponse https://youtu.be/-AylWg9TV2o?t=76, incompétence de certains dirigeants, querelles politiques intérieures, insuffisance et manquements des services de renseignementvi, confiance exagérée en ses propres forces, minimisation des capacités de nuisance de l'adversaire, population en réalité déconnectée tout comme en France de la menace rampante à l'extérieur comme à l'intérieur de ses frontières - cf. ci-après cette excellent article https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/1027-contre-1-98932, Conférençovore 1027 contre 1, 5 heures pour réagir - , refus d'admettre et de voir qu'une guerre dissymétrique a pu percer un mur de défense technologique, autant d'ingrédients et d'éléments qui ont prouvé qu'une attaque suicide menée par une centaines de commandos déterminés, aux objectifs précis, agissant comme l'éclair, disposant de moyens très simples mais très efficaces en armes, munitions, véhicules, pouvait temporairement en déployant cruauté, barbarie et chaos, sidérer un pays le temps d'y occasionner des pertes humaines et matérielles massives.

 

Crédit image Saïd Khalifa/AFP

 

Aux premières heures du 7 octobre 2023, la faction de la résistance palestinienne Hamas a donc lancé la plus grande offensive menée contre Israël depuis des décennies dans le cadre de l'opération Al-Aqsa Flood/Déluge d'Al Aqsavii (du nom de la mosquée symbole de Jérusalem, sur l'esplanade dite des Mosquées) , tirant des milliers de roquettes sur le centre et le sud d'Israël tandis que les combattants de la résistance palestinienne venus de la bande de Gaza infiltraient les territoires occupés par voies terrestre, maritime et aérienne :

 

Vidéo de l'invasion de la résistance palestinienne par terre, air et mer. 

 

Vidéo montrant la fuite éperdue des colons israéliens dans le sud d'Israël devant l'invasion des combattants de Gaza.

 

https://edition.cnn.com/2023/10/07/middleeast/israel-hamas-rocket-attack-what-we-know-intl/index.html

 

Le chef du Hamas, Ismail Haniyeh, a pour sa part décrit la bataille en cours comme une bataille « d’honneur, de résistance et de dignité pour défendre (la mosquée) Al-Aqsa ».« L’ennemi qui assiège Gaza a prévu de la surprendre et d’intensifier l’agression contre notre peuple dans la bande de Gaza, en plus de la colonisation et de l’agression qui se poursuivent à chaque instant en Cisjordanie, qui cherchent à déraciner notre peuple et à l’expulser de sa terre , et les crimes de l'occupation contre notre peuple dans les années 1948, comme elle est derrière toutes les opérations de meurtres et d'assassinats là-bas, et le fait que l'occupation continue de détenir nos prisonniers pendant des décennies et de revenir sur les accords lorsqu'elle a de nouveau arrêté d'autres personnes", a déclaré Haniyeh.

« Ce déluge a commencé à Gaza et s’étendra à la Cisjordanie et à l’étranger, ainsi qu’à tous les endroits où notre peuple et notre nation sont présents », a-t-il souligné, ajoutant : « Aujourd’hui, la colère de notre nation et de nos combattants vertueux déborde. C'est à vous de faire comprendre à l'ennemi que son temps est révolu. »

Le Jihad islamique palestinien (JIP) affirme pour sa part que ses combattants ont rejoint l'opération alors que le Hamas a exhorté d'autres factions de la résistance, dont le Hezbollah, à se joindre au combat.

"Nous faisons partie de cette bataille ; nos combattants sont aux côtés de leurs frères des Brigades Al-Qassam jusqu'à ce que la victoire soit remportée", a déclaré le porte-parole du JIP, Abu Hamza, dans un message sur Telegram.Pour sa part, le Hezbollah a publié une déclaration félicitant la résistance de Gaza pour « cette opération héroïque », la qualifiant de « réponse décisive aux crimes continus de l’occupation… et un [rappel clair] que la volonté du peuple palestinien et le fusil de la résistance sont la seule option face à l’agression et à l’occupation et constituent un message adressé au monde arabe et islamique et à l’ensemble de la communauté internationale, en particulier à ceux qui recherchent la normalisation. »

On voit ici clairement la mise en cause de l'Arabie Saoudite. On voit surtout que le désordre et l'escalade ne font que commencer. En représailles à cette attaque surprise, l’armée de l’air israélienne a lancé des raids sur des « cibles du Hamas » dans la bande de Gaza assiégée, les habitants affirmant qu’ils « ne savent pas à quoi s’attendre. ».

« Nous n’avons pas d’abris anti-bombes où nous rendre. Lors des attaques précédentes, les gens sortaient de chez eux en courant pour se rendre chez d'autres membres de leur famille, pensant qu'ils seraient en sécurité. Chaque endroit est susceptible d’être attaqué », a déclaré à Al Jazeera Rana Shubair, une résidente de Gaza.

Pendant ce temps, dans les colonies israéliennes près de Gaza, les colons ont communiqué avec les médias disant que beaucoup s'étaient barricadés chez eux et suppliaient Tel Aviv « d’envoyer des troupes ». Mais que penser de toute cette jeunesse d'une naïveté confondante, complètement décérébrée, réunie pour une rav-party dans le désert, sans défense, inconsciente de la menace toujours présente mais niée ou pire encore, déniée ? A croire que n'ont pas été tirées les "leçons" des massacres du Bataclan ou de la Promenade des Anglais ?

https://www.lexpress.fr/monde/proche-moyen-orient/guerre-hamas-israel-recit-dune-journee-dhorreur-au-festival-tribe-of-nova-YOOFE7VL4FCFRPQ3LWGA27VUNU/

« Le Hamas a commis une grave erreur ce matin et a déclenché une guerre contre l’État d’Israël. Les soldats [de l’armée] combattent l’ennemi sur tous les sites d’infiltration », a déclaré samedi le ministre israélien de la Défense Yoav Gallant, ajoutant que « L’État d’Israël gagnera cette guerre ».

https://www.lemonde.fr/international/live/2023/10/08/en-direct-attaque-du-hamas-contre-israel-les-etats-unis-envoient-des-munitions-a-israel-et-renforcent-leur-presence-regionale-poursuite-des-combats-pres-de-gaza_6192981_3210.html

 

III- De l'impasse stratégique et politique à la redistribution des cartes

 

Mais voilà. La rhétorique israélienne du « Pearl Harbor » est éculée. Tout le monde sait ce que cela signifie. Le projet Ukraine est mort et les Maîtres de l’Univers ont donc besoin d’une nouvelle guerre (« contre le terrorisme ») pour mettre le feu à l’Asie occidentale, sachant qu'une Asie occidentale pacifique signifie la reconstruction de la Syrie, le redéveloppement de l’Irak et du Liban, de l’Iran et de l’Arabie saoudite dans le cadre des BRICS 11, le partenariat stratégique Russie-Chine respecté et engagé dans toute l’Asie occidentale. La route maritime arctique est déjà en vigueur, sapant directement le canal de Suez. L’un des thèmes clés discutés au dernier sommet de Valdaï au plus haut niveau a été celui de la dédollarisation. Le Mossad et Tsahal ont-il été pris par surprise ? N'ont-ils rien vu venir ? L'Histoire le dira peut-être.

 

Le Grand Jeu, la Grande Stratégie sont en action partout. La relance du conflit au Moyen Orient en est la manifestation évidente : tout est imbriqué, tant il est plus qu'évident que le monde est un système et que lorsqu' une pièce de ce système bouge, alors tout en est affecté.

Comme l'écrit Elena Panina, directrice de l’Institut d’études stratégiques internationales, citée par Bruno Bertezviii : « L’enjeu en cette période de la Grande Stratégie et du Grand Jeu, c’est le réaménagement du monde, le clivage des camps, la formation des alliances. Et dans ce contexte, tout, absolument tout est permis. »

 

La « Grande Stratégie » a connu des développements récents avec l' échec Ukrainien, l'échec de l’OTAN, l' échec des USA, le renforcement des Brics, les succès diplomatiques Chinois et Indiens, la tentative américaine ratée de reprendre le contrôle de l’Arabie Saoudite passée dans « le camp d’en-face » , les ambitions contradictoires de l’Iran etc.

Dans le cadre de la Grande Stratégie figure également la question des prix du pétrole qu’il ne faut surtout pas oublier.

ll y a cinquante ans, le jour du Kippour, les forces armées arabes attaquaient Israël. Les Israéliens reprirent le dessus avec beaucoup de difficulté mais les pays arabes lancèrent un embargo sur leurs exportations de pétrole vis-à-vis de l’Occident. Les prix du pétrole explosèrnt, ce qui déclencha d’abord une crise inflationniste. Plus rien n'a vraiment bougé depuis, sinon que désormais la Grande Stratégie, le Grand Jeu, font que soudainement, en une nuit, rien n’est plus apparu comme les apparences trompeuses le laissent croire aux naïfs. Car tout est biaisé, souterrain, tordu, émaillé d'une succession de coups plus vicieux et tordus les uns que les autres tandis que souffrent, s'appauvrissent et meurent les populations, parties prenantes ou non d'un jeu qu'elles croient comprendre mais qui les dépasse complètement parce que leurs dirigeants ou supposés tels les y plongent.

 

IV- En géopolitique moins encore qu’ailleurs, les causes et les effets ne se donnent pas à voir pour ce qu’elles sont réellement.

 

Elena Panina précitée ajoute  : « La cause profonde du conflit entre le Hamas et Israël est l’attaque cowboy des États-Unis contre les Saoudiens. » Washington a promu il y a peu de jours, le projet d’un « pacte de sécurité » avec l’Arabie Saoudite.Selon elle, en échange de garanties de défense de la part des États-Unis, Riyad devra prendre ses distances avec la Chine et la Russie, ainsi qu’établir, pour la première fois dans l’histoire, des relations diplomatiques avec Tel-Aviv.

 

Il se trouve que la signature d’un tel pacte entraînerait au moins trois conséquences de grande envergure qui gênent considérablement les projets et visées d'acteurs et d'intérêts politiques, économiques, militaires et financiers majeurs, ce qu'a parfaitement compris le Hamas qui, de toute façon, n'a plus rien à perdre dans une attaque suicide pour tenter d'allumer un brasier eschatologique emportant Israël, symbole d'un Occident européen et d'un monde américanisé abhorré :

-Le premier est l’affaiblissement de la position de l’Iran, avec un coup porté simultanément au prestige international de la Chine, qui a récemment réconcilié Téhéran avec Riyad lors de négociations trilatérales.

-Le retour de l’Arabie Saoudite, qui vient à peine de rejoindre les BRICS, encore (pour combien de temps ?) dans l’orbite de l’influence américaine, vise à (tenter) de renforcer fortement la position (déclinante et irrémédiablement compromise) de Joe Biden à la veille des élections de 2024 et accessoirement a faire baisser les prix du pétrole- ce serait la deuxième conséquence de la signature de l’accord.

-Enfin, la reconnaissance d’Israël par les Saoudiens mettrait effectivement un terme à l’idée d’un État palestinien avec sa capitale à Jérusalem-Est.

Dans le contexte de ces projets, le comportement « suicidaire » du Hamas trouve son explication à condition d’être replacé dans le contexte d’une provocation initiale des religieux d’Israël avec Al Aqsa.

L’objectif du Hamas n’est pas la victoire militaire sur Israël. A l’inverse sa victoire (si l'on peut parler de « victoire » dans une zone invivable de 360 Km2 où se tassent près de 2,3 millions d'habitants) sera probablement le résultat d’une réponse trop/très violente de Tel Aviv à l’attaque palestinienne.

Les Saoudiens, qui prétendent être les leaders du monde arabe et islamique, ne pourront ignorer le nettoyage à grande échelle de la bande de Gaza par Tsahal et les violation de la ligne rouge que constitue la grande provocation qui vient a nouveau de se produire ces derniers jours à Al-Aqsa .

Après quoi l’idée d’établir leurs relations diplomatiques avec Israël, et avec cela, un « pacte de sécurité » avec les États-Unis se révélera, pour le moins, inapproprié.

Ainsi, au cœur de l’escalade actuelle du conflit entre le Hamas et Israël, se trouve la tentative (déjà ratée) de Washington de restaurer son influence au Moyen-Orient avec un paramètre majeur qui met la Russie dans une position très délicate dans la mesure où, comme l'explique le chercheur Charles Urjewiecz, « l'arrivée d’un million de Russes (en Israël) a changé la donne en Israël, mais également dans l’ensemble du Moyen-Orient. ix ».

Le fait est, aussi surprenant soit-il, qu'Israël est devenu une sorte d'oblast russe à part entière.

Les pays du Golfe et l’Égypte ont commencé à avertir Israël de ne pas lancer une éventuelle opération terrestre. Ils ne seront pas écoutés.

La question est maintenant de savoir qui investira les villes - en Israël ou ailleurs - au nom et au prétexte d'une résistance face à une opération de « Grand Remplacement » qui est devenue l'essence de la politique de l'Etat d'Israël sur un territoire plus que jamais disputé. La question est posée face à l'exultation des réseaux sociaux devant la barbarie à l'oeuvre, question d'autant plus cardinale, en France, par exemple, où règne un déni absolu du Réel comme du chaos rampant. "C'est arrivé près de chez vous", pour reprendre l'accroche autrefois utilisée par les journaux à sensation relatant les faits divers sanglants.

https://reseau-libre.org/site/wp-content/uploads/2023/10/VID_20231007_143110_736.mp4?_=1

https://reseau-libre.org/site/wp-content/uploads/2023/10/VID_20231007_142957_592.mp4?_=2

https://reseau-libre.org/site/wp-content/uploads/2023/10/VID_20231007_143141_015.mp4?_=4

https://reseau-libre.org/site/wp-content/uploads/2023/10/VID_20231007_143258_783.mp4?_=5

 

 

ihttps://www.noosfere.org/livres/niourf.asp?numlivre=7108

 

iiOMONT Sébastien, Le Vif avenir, Hypermondes, En attendant Nadeau, 7 mai 2019, https://www.en-attendant-nadeau.fr/2019/05/07/hypermondes-damasio/

 

iii BRENET Jean-Baptiste, Demain, la veille, Verdier (Septembre 2023), https://www.en-attendant-nadeau.fr/2023/09/23/nuit-brenet/

 

ivSENGES Pierre, La nuit relue, 23 septembre 2023, à propos de Demain, la veille, de J-B. Brenet,

 

vA propos de Robert Kagan et Victoria Nuland, A Family Business of Perpetual War, Consortium News, March 20, 2015, https://consortiumnews.com/2015/03/20/a-family-business-of-perpetual-war/ et Robert Parry, Les Kagan sont de retour, les guerres vont suivre, https://www.les-crises.fr/les-kagan-sont-de-retour-les-guerres-vont-suivre-par-robert-parry/ et https://consortiumnews.com/2017/03/15/the-kagans-are-back-wars-to-follow/

 

vihttps://www.timesofisrael.com/a-colossal-failure-as-gazas-hamas-terrorists-infiltrate-catch-israel-unprepared/?utm_campaign=most_popular&utm_source=website&utm_medium=article_end&utm_content=5

 

viihttps://fr.wikipedia.org/wiki/Mosqu%C3%A9e_al-Aqsa

 

viii https://brunobertez.com/2023/10/08/elena-panina-directrice-de-linstitut-detudes-strategiques-internationales-la-cause-profonde-du-conflit-entre-le-hamas-et-israel-est-lattaque-cowboy-des-etats-unis-contre-les-saoudiens/

 

ix URJEWICZ Charles, « Russes, Juifs, Israéliens », Outre-Terre, 2004/4 (no 9), p. 227-232. DOI : 10.3917/oute.009.0227. URL : https://www.cairn.info/revue-outre-terre1-2004-4-page-227.htm

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.81/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

157 réactions à cet article    


  • Brutus Grincheux 9 octobre 2023 17:53

    les cartes parlent d’elles-mêmes

    en parlant d’autre chose, Joan Baez avait dit : “L’action est l’antidote du désespoir.”

    ça s’applique bien à la situation au Moyen Orient actuellement


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 9 octobre 2023 17:57

      Saviez-vous que le Mossad a créé le Hamas ? ^^


      • Xenozoid Xenozoid 9 octobre 2023 18:03

        @bouffon(s) du roi

        saviez vous que la cia est le mossad ?


      • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 9 octobre 2023 18:04

        @Xenozoid

        oui à certain niveau c’est partout les mêmes, et Israël est un rouage du NOM ^^


      • Montdragon Montdragon 9 octobre 2023 18:06

        @Xenozoid
        Donc la CIA a crée le Hamas.
        Mais quand un juif américain espionne pour le Mossad c’est du temps perdu ou on raconte des conneries ?
        Le personnage Jeremy Pelman est-il Pollard ?


      • Xenozoid Xenozoid 9 octobre 2023 18:11

        @bouffon(s) du roi

        tu aime l’humour ?

         ici CIA


      • Xenozoid Xenozoid 9 octobre 2023 18:22

        @Montdragon

        who is john galt ?


      • njama njama 9 octobre 2023 20:04

        @bouffon(s) du roi
        Saviez-vous que le Mossad a créé le Hamas ? ^^


        Imbécile, action égal réaction...

        Si vous ne comprenez pas, l’OTAN s’est aventurée en Ukraine an dépit d’Accords passés, et quoi...

        Par contre que la CIA aurait créé des factions islamistes, c’est très documenté


      • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 9 octobre 2023 21:28

        @njama

        oui action = réaction, vu que c’est voulu ^^ mais ça n’enlève pas le fait que le Hamas (section des frères musulmans) a été crée par le Mossad.


      • Bendidon ... bienvenue au big CIRCUS Bendidon ... bienvenue au big CIRCUS 9 octobre 2023 18:06

        EXCELLENT

        Cette Opération militaire spéciale du HAMAS est impressionnante (attaque en parapentes ulm)

        quand on voit le DELIRE médiatique qui déferle dans nos merdias traitant les palestiniens de tous les noms (animaux, SS, assassins etc) ce qui est totalement contre productif

        Le quidam moyen peut se rendre compte qui dirige la France (à moins d’être con comme un charlie, suivez mon regard smiley

        Les palestiniens vont payer très cher leur audace avec des milliers de morts mais au final ils ont gagné le combat de la liberté

        Je suis al aqsa sic


        • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 9 octobre 2023 18:16

          @Bendidon ... bienvenue au big CIRCUS

          Le problème, c’est que le Hamas n’est pas « les palestiniens »..


        • Xenozoid Xenozoid 9 octobre 2023 18:28

          @bouffon(s) du roi

          les israeliens ne sont pas bibi non plus


        • berry 9 octobre 2023 19:49

          @Bendidon ... bienvenue au big CIRCUS
          Je les ai toujours pas vus, les parapentistes magiques tombés du ciel avec leur armement.
          On a eu le droit à des vidéos d’entrainement, rien de plus.
          A la vitesse où ça vole, ça ferait de belles cibles.
          J’ai pas vu non plus les 700 morts et 2 000 blessés israéliens, soit dit en passant.


        • Bendidon ... bienvenue au big CIRCUS Bendidon ... bienvenue au big CIRCUS 9 octobre 2023 22:06

          @berry
          Lis l’article l’auteur montre la vidéo sur space X twitter (la première)
           smiley


        • berry 10 octobre 2023 08:05

          @Bendidon ... bienvenue au big CIRCUS
          Non, c’est une vidéo de propagande qui montre un entrainement, rien de plus, avec un armement inexistant ou ultra-réduit en raison de la très faible charge utile que peut transporter ce type d’appareil. Où sont les vidéos montrant l’attaque réelle ?

          La deuxième vidéo X twitter ne montre rien quant à elle. Les journalistes nous font passer des vessies pour des lanternes et essaient de nous la faire au culot, avec des phrases définitives du genre « ces images sont atroces » alors qu’on ne voit rien sur ces images.
          Ca me rappelle le journaliste Olivier Galzi, il y a quelques années à propos du 11 septembre, il avait dit à la télé « nous avons des images de l’avion percutant le pentagone, voilà qui mettra fin aux délires des complotistes ». Les images ne montraient aucun avion en fait, juste un vague morceau de missile de 2 ou 3 mètres et de la fumée, sur une photo à moitié floue. Ces gens nous arnaquent en permanence.


        • Jelena Jelena 10 octobre 2023 11:21

          @berry >> Où sont les vidéos montrant l’attaque réelle ?

          Après avoir regardé une 15aine de vidéos, j’ai impression que les israéliens ont eu 30-50 morts qui sont devenus 600 à 900 (suivant les versions). Mais tout comme pour le covid ou le 911, le monde entier se contente de reprendre « la version officielle ».


        • Samy Levrai samy Levrai 9 octobre 2023 18:32

          Israël est l’ arsenal américain du Moyen Orient, une autre colonies de l’Empire.



            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 9 octobre 2023 19:36

              @placide21
              Bonsoir et merci pour votre contribution.

              « Soutien total », « ferme condamnation », « nous sommes aux côtés d’Israël » : quand les Occidentaux se mettent à chanter cette chanson à l’unisson, c’est qu’on a touché à la vache sacrée. La sensibilité à géométrie variable de l’homme occidental n’est un mystère pour personne. Ce n’est pas la première fois que l’indignation sélective des pleureuses sur commande est réservée aux victimes israéliennes. De leur côté, les civils palestiniens froidement abattus sont de mesure nulle, simples dommages collatéraux imputables à la défense de « la seule démocratie du Moyen-Orient ».

              Sinistre et cynique époque !


            • njama njama 10 octobre 2023 09:31

              @Renaud Bouchard
              bonjour
              C’est très surprenant cette unanimité dans tout le spectre politique ! si on résume l’extrême droite en France pas bien, mais l’extrême droite en Israël bien...

              La coalition « néo-sioniste » qui soutient Netanyahou est composée d’une frange d’ultra-orthodoxes dont certains sont des fanatiques aussi givrés que les fanatiques ismalistes.
              D’autre part Benyamin Netanyahu a été biberonné depuis sa naissance dans le fascisme sioniste, et comme les chiens ne font pas les chats...

              il faut savoir que « […] Jabotinsky avait pour secrétaire particulier un professeur d’histoire juive, spécialiste de l’Inquisition en Espagne. Il s’appelait Ben-Zion Nétanyahou et aurait, en 1949, un fils prénommé Benyamin qui deviendrait beaucoup plus tard, vingt ans après Bégin, Premier ministre de l’État d’Israël. » (Georges Ayache, Israël – La naissance de l’État des Juifs, Éditions du Rocher 2008 page 274)

              Georges Ayache écrit : « Jabotinsky affectionnait certaines méthodes autoritaires propres à l’Allemagne ou à l’Italie. Par dérision, Mussolini parla de lui comme du « fasciste juif ». » (pages 279-280)

              « En sa qualité de leader de l’aile socialiste du sionisme, Ben Gourion dénonça vigoureusement le « fascisme juif » et son chef Jabotinsky, qu’il n’appela plus que « il Duce » ou « Vladimir Hitler »  . » (page 282)

              Benjamin Netanyahou qui en est à son troisième mandat de Premier ministre a grandi dans le milieu clairement fasciste du Parti sioniste révisionniste, un parti politique juif, sioniste, nationaliste et anti-communiste créé à Paris en 1925 par Vladimir Jabotinsky dans l’objectif de « réviser le sionisme ».

              https://fr.wikipedia.org/wiki/Sionisme_r%C3%A9visionniste

              Source : Julius Margolin : un représentant de l’aile dure du sionisme
              par Michel J. Cuny | vendredi 16 mars 2018

              https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/julius-margolin-un-representant-de-202370


            • njama njama 10 octobre 2023 09:33

              Le néosionisme (ou néo-sionisme) est un mouvement ultranationaliste et religieux apparu en Israël après la guerre des Six Jours.

              Principalement représenté au sein des colons israéliens, le mouvement revendique l’annexion de la Cisjordanie (appelée Judée-Samarie par les partisans d’une telle idée) à Israël et l’expulsion des Arabes palestiniens.

              https://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%A9osionisme


            • chantecler chantecler 10 octobre 2023 12:35

              @Renaud Bouchard
              Bonjour Renaud ,
              Magnifique article ...
              Merci ! .

              Il me semble l’avoir repéré sur RI ....
              tant mieux !
              C’est bien .C’est mérité .

              L’opération a commencé par le forçage des portes de Gaza, comme la libération des camps de concentration , et des ghettos en 44/45.

              Ce qui permet à un demi million de résistants au bas mot , de prendre part aux combats ...

              Ca change de la guerre du Kippour , « la guerre éclair » , où l’aviation égyptienne avait été détruite sur le terrain par l’aviation israélienne , sans préavis ....
              Voyons la suite .
              Mais les expériences s’accumulent ....
              Y compris l’ukrainienne .... !

              Et ce n’est pas rien .

              voyons la suite ....
              Quant à nous , nous sommes avertis par la propagande Covid .
              avis !

              Que la justice et la liberté l’emportent !
              Que les salopards paient et prennent conscience du mal qu’ils ont causé !
              Ce dont je doute ...

              Quand on se croit supérieur, je suppose qu’on peut tout se permettre, avec l’onction des dieux  !


            • Ouam (Paria statutaire non vacciné) Ouam (Paria statutaire non vacciné) 10 octobre 2023 20:02

              @Renaud Bouchard
              merci a toi pour ton article et tes liens sutrtout celui ci qui est top
              https://youtu.be/ZyO7GgSAjGU?t=1008

              et que je conseille à tous pour ma part aussi.



              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 9 octobre 2023 19:41

                @placide21

                L’Homme qui rit...de ses horreurs qu’il a vues et commises. Un criminel de guerre, comme tant d’autres. Des deux côtés. 

                En fonction des sources et de la définition qu’on donne au terme, entre 10 et 70 massacres se produisirent durant la guerre de 19481,3,4.

                Selon Benny Morris, les Israéliens furent responsables de 24 massacres durant la guerre5. Aryeh Yizthaki rapporte 10 massacres majeurs (c’est-à-dire qui firent plus de 50 victimes chacun)6. Le chercheur palestinien Salman Abu-Sitta en rapporte 33, dont la moitié se produisirent durant la période de guerre civile6, c’est-à-dire avant l’intervention des armées arabes dans le conflit. Enfin, Saleh Abdel Jawad liste 68 villages où des actes de tueries sans discrimination de prisonniers et de civils ne présentant aucune menace contre les soldats israéliens furent commis7.Les massacres principaux perpétrés par les Arabes palestiniens et les soldats arabes furent ceux de la raffinerie d’Haïfa quand 39 Juifs furent tués et le massacre de Kfar Etzion où un nombre indéterminé des combattants faits prisonniers furent massacrés par des irréguliers arabes1. Le massacre du convoi de l’hôpital Hadassah est souvent cité comme autre exemple de massacre car, bien qu’il visât un convoi de ravitaillement armé, il inclut dans ses 79 victimes de nombreux membres désarmés du personnel médical et des patients1,8,9.Sur l’ensemble de la guerre « les troupes du Yichouv assassinèrent probablement plus de 800 civils et prisonniers de guerre arabes1 ». voir la suite ci-après.


              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 9 octobre 2023 19:42

                @Placide Suite 02 :

                La plupart des tueries et des massacres se produisirent lors de la capture de villages durant la période de guerre civile et durant les opérations DaniHiram et Yoav1. Rosemary Esber rapporte l’affirmation d’Aryeh Yitzhaki, un historien israélien qui fut directeur des archives de Tsahal et qui écrit que « dans presque chaque village conquis (…), les forces sionistes commirent des crimes de guerre tels que des tueries sans discrimination, des massacres et des viols6 ». Selon Ilan Pappé, dans le contexte de ce qu’il nomme un nettoyage ethnique qui « apporta avec lui des actes atroces de tueries en masse et de boucheries, des milliers de Palestiniens furent impitoyablement et sauvagement tués par des soldats israéliens de toutes conditions, rangs et âges10. »Tant les archives israéliennes que les témoignages palestiniens attestent que des atrocités se produisirent dans de nombreux villages6.Les « pires exemples » furent les massacres de Saliha (70 à 80 morts), de Deir Yassin (environ 120 morts), de Lydda (en) (environ 250 morts), d’al-Dawayima (en) (des centaines de morts) et d’Abou Shousha (en) (70 morts)11.

                Voir la suite


              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 9 octobre 2023 19:43

                @Placide Suite et fin

                De son côté, Saleh Abdel Jawad rapporte le témoignage du mukhtar du village d’al-Dawayima12 selon lequel 455 personnes, dont 170 femmes et enfants furent tués au cours du massacre commis dans son village13.Il y a une controverse quant à savoir si un massacre fut perpétré ou non à al-Tantoura14,15.Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Tueries_et_massacres_de_la_guerre_isra%C3%A9lo-arabe_de_1948


              • berry 9 octobre 2023 19:31

                Quel cinéma ! Israël a largement soutenu le Hamas dès les années 90, pour diviser les palestiniens, les diaboliser et empêcher la création d’un état palestinien.

                Je me souviens très bien que les médias occidentaux faisaient en quelque sorte les relations publiques du Hamas et du cheikh Yassine, comme ils savent très bien le faire avec les islamistes quand ça les arrange. Il fallait contrer Yasser Arafat et le mouvement pacifiste. Les israéliens ne voulaient pas de la paix en faisant des compromis avec un état palestinien prospère, ils se sentaient au contraire en position de force et voulaient profiter de leur avantage en ne cédant rien et en écrasant les palestiniens.

                Une politique encore soutenue par B. Netanyahu en 2019 : « Quiconque veut contrecarrer la création d’un État palestinien doit soutenir le renforcement du Hamas et transférer de l’argent au Hamas. Cela fait partie de notre stratégie ».

                Soutenir les mouvements extrémistes, les créer même, pour attiser les tensions, susciter des guerres et rendre les pays ennemis ingouvernables. C’est une politique qui fonctionne bien et pas seulement avec les islamistes...

                C’est ainsi que l’état profond fonctionne avec les mouvements islamistes, depuis les frères musulmans jusqu’à Al-Qaida et Daech. Rien de nouveau sous le soleil, donc.

                https://lexpertjournal.net/fr/le-chef-de-daesh-ne-serait-ni-musulman-ni-arabe-simon-elliot-alias-al-baghdadi-agent-du-mossad-de-pere-et-mere-juifs/


                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 9 octobre 2023 19:48

                  @berry

                  Bonsoir et merci pour cette très bonne analyse. On rajoutera celle-ci :

                  Vous pouvez partager un article en cliquant sur les icônes de partage en haut à droite de celui-ci.
                  La reproduction totale ou partielle d’un article, sans l’autorisation écrite et préalable du Monde, est strictement interdite.
                  Pour plus d’informations, consultez nos conditions générales de vente.
                  Pour toute demande d’autorisation, contactez [email protected].
                  En tant qu’abonné, vous pouvez offrir jusqu’à cinq articles par mois à l’un de vos proches grâce à la fonctionnalité « Offrir un article ».

                  https://www.lemonde.fr/international/article/2023/10/09/israel-gaza-en-trente-cinq-ans-d-existence-le-hamas-s-est-impose-comme-l-ennemi-jure-d-israel_6193259_3210.html

                  En finir avec le Hamas. Le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, en a fait la promesse quelques heures après le bain de sang sans précédent perpétré par le Mouvement de la résistance islamique, son nom véritable, aux portes de Gaza, en Israël, samedi 7 octobre. Ennemi implacable de l’Etat hébreu dont il n’a jamais reconnu l’existence, le Hamas a pris un risque considérable en se lançant brutalement dans ce coup de force. Considéré comme infréquentable par les diplomaties occidentales autant que par les régimes arabes hostiles à toute forme d’islam politique, le mouvement palestinien compte peu de soutiens en dehors de son réduit de Gaza. Il a pourtant apporté, au fil de son histoire, les preuves de sa résilience.

                  L’ancienne filiale palestinienne des Frères musulmans jordaniens n’avait pas ambitionné à ses débuts de jouer le rôle qu’elle a finalement endossé. Ses fondateurs – tous formés en Egypte, dont leur chef, le cheikh Ahmed Yassine, un religieux tétraplégique – s’inscrivaient dans un mouvement régional de retour à la religion après la déroute du socialisme arabe face à Israël, en 1967.

                  A Gaza, l’occupant israélien a d’abord considéré avec bienveillance l’émergence d’associations pieuses ou caritatives capables de rivaliser avec les nationalistes regroupés dans l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), perçue comme l’adversaire mortel qu’il fallait éradiquer. Au milieu des années 1980, cependant, l’impact de la révolution iranienne survenue un an plus tôt et la concurrence du Jihad islamique, une autre formation islamiste de Gaza, avaient réorienté le cheikh Yassine vers la cause nationale palestinienne, au nom du dogme qui fait de l’ancienne Palestine mandataire un waqf, un « bien musulman » inaliénable.

                  Source : https://www.lemonde.fr/international/article/2023/10/09/israel-gaza-en-trente-cinq-ans-d-existence-le-hamas-s-est-impose-comme-l-ennemi-jure-d-israel_6193259_3210.html


                • mmbbb 9 octobre 2023 20:51

                  @Renaud Bouchard j ai lu votre artcile Que faisait donc les agents du renseignement israeliens Ils etaient en RTT ?

                  Les israeliens se sont dotes de la plus haute technologique et ont l appui des Ricains .

                  N y avait pas un sous marin d attaque dans ces eaux, en charge de la collecte de renseignement . Le Hezbollah communique en morse ? 

                  Cette operation a nécessité une préparation ( materiel ) et une stratégie ) 

                  Le moins que l on puisse affirmer est que les terroriste du Hezbollah ont fait preuve d imagination . Je ne dis pas cela par cynisme mais c est la réalite .

                  Le même Hezbollah qui perpétra un attentat suicide à Beyrouth contre les troupes francaise et americaine pres de 300 morts . Le Hezbollah etait qualifie de jeune mouvement avant qu il ne soit reconnu ne 1987.

                  Guerre civile au Liban 

                  « La présence des réfugiés palestiniens est perçue comme bouleversant cet équilibre confessionnel. Les accords du Caire de novembre 1969 légalisent la présence des Palestiniens et de l’OLP au Liban, que renforce l’expulsion armée de la résistance palestinienne de Jordanie en septembre 1970. »

                  Le monde diplomatique  Il est vrai que le roi Hussein a expulsé manu militari Arafat et l OLP Il ne voulait pas que son pays devienne une base arrière . Et pourtant ce roi etait arabe .

                  La milice chiite du Liban est un allié du HAMAS 

                  Si vous mentionnez l afflux de plus d un million de juifs d origine russe ou ukrainien , vous omettez de noter la croissance demographique palestinnienne notamment en Cisjordanie .
                  .
                  Une situation intenable dont la violence n a jamais cesse et ne cessera pas dans cette région du Levant de la Syrie et Palestine 

                  Israel aurait du etre en Ouganda comme il avait ete propose , nous en serions pas la 

                  Quant à Poutine, lui qui a cree une alliance de facto avec l Iran et qui a du mal a contenir les problemes du Caucase ’ azerbaïdjan et Armenie , a appelé à la retenue selon son diplomate .

                  Même ligne modere d Erdogan .

                  PS le chez de file du HAMAS Ismael Haniyeth est lui exile ,il ne périra pas sous un missile 


                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 9 octobre 2023 21:15

                  @mmbbb

                  Bonsoir et merci pour votre contribution.

                  -La situation démographique et la natalité dans la bande de Gaza constiuent un problème ingérable.

                  En 2020, la population des territoires palestiniens est de 5,1 millions d’habitants (3,1 millions en Cisjordanie - y compris à Jérusalem-Est - et 2 millions dans la bande de Gaza)13. La croissance démographique annuelle est de 2,5 %13.

                  Note : ces chiffres excluent les populations juives de la Cisjordanie mais englobent les citoyens arabes de Jérusalem-Est, pour des raisons politiques.

                  Le taux de fécondité des territoires palestiniens en 2011-2013 est de 4,1 enfants par femme : 4,5 dans la bande de Gaza et 3,7 en Cisjordanie14.

                  Le taux de fécondité des territoires palestiniens en 2019-2020 est de 3,8 enfants par femme : 3,9 dans la bande de Gaza et 3,8 en Cisjordanie15.

                  -Quant aux failles du renseignement, il semblerait que l’on puisse privilégier deux pistes tenant,

                  -l’une, au fait que le Hamas a su « passer sous les radars » de l’hyper technologie israélienne en recourant à des pratiques et des comportements « à l’ancienne », hors toutes écoutes et investigations électroniques, 

                  -l’autre à un mélange de confiance exacerbée, de prudence réduite au minimum et de désordres internes à l’armée.

                  Une troisième piste retiendra très probablement les capacités de guerre et d’espionnage électroniques de l’Iran :

                  https://foreignpolicy.com/2022/09/13/iran-hezbollah-hamas-israel-beirut-lebanon-intelligence-sharing-center/




                • mmbbb 9 octobre 2023 21:47

                  @Renaud Bouchard merci de m avoir repondu, mais je voulais souligner ce problème demograhique qui n est pas réserve à la seule Palestine .

                  Il est vrai qu apres la chute du mur , il eut aussi cette exode des russes juifs vers Israel , Ce que l on oublie aussi de mentionner est que l indice de pauvrete en Israel est éleve 21 % de la population en 2021 Terre promise certes mais terre aussi en jachère pour beaucoup .

                  Israel paye son armement et notamment l achat onéreux de F 35 C est un choix et un pays en guerre perpétuel obere ses finances publiques , On l oublie un peu vite 

                  Quant au Levant , la France le paya aussi tres cher et in fine le Hezbollah est toujours dans la même logique . 

                  Du temps d Arafat et de son mouvement le Fatah , il y avait un dialogue et des controverses .

                  Le Hezbollah a aussi pris en otage les Palestiniens notamment ceux de Gaza qui n ont guerre le choix désormais .

                  Que certaines personnes soutiennent inconditionnellement les palestiniens en ne voyant ou ne ne voulant pas voir que « les fous de Dieu » sont le bras armé , me rend perplexe .

                  Qoui qu il en soit plus les occidentaux interviennent dans cette région plus le chaos régne . Les americians ont degomme Mossadegh en 1953 pour le compte des britannique Iran alors protectorat britannique comme le fut la Palestine pour laisser un regime théocratique et autoritaire .

                  Lorsque l on regarde l evolutiion du moyen orient , nous avons en miroir notre propre histoire celle des pays europeens  . Le Liban La Palestine Israel la Syrie et aussi l IRAK L IRAN 


                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 9 octobre 2023 22:07

                  @mmbbb
                  Bonsoir.
                  Il est tout à fait normal que je réponde lorsque je suis en mesure de le faire.
                  Votre exposé est très clair.
                  La solution l’est encore plus : on se tire de ce guêpier et on évite d’importer le règlement de problèmes et de questions qui ne sont pas les nôtres en interdisant l’entrée et en expulsant au passage les fauteurs de trouble potentiels et avérés.
                  A l’image des saloons du Far-West où l’on finissait par déposer ses armes avant d’y entrer, il est tout à fait possible d’accueillir des gens, visiteurs, touristes, amis, pourvu qu’ils n’aient pas la possibilité ni même l’envie d’apporter désordres, disputes et malheur.


                • njama njama 10 octobre 2023 09:40

                  @mmbbb
                  Le même Hezbollah qui perpétra un attentat suicide à Beyrouth contre les troupes francaise et americaine pres de 300 morts . Le Hezbollah etait qualifie de jeune mouvement avant qu il ne soit reconnu ne 1987.

                  Affirmation gratuite... diffamatoire peut-être (?)
                  On peut aussi penser que cette présence militaire française et américaine n’arrangerait pas les affaires de certaines factions politiques israélienne ou libanaise...
                  L’attentat du Drakkar n’a jamais été revendiqué à ma connaissance...30 ans après en 2013 le Journal Le Monde s’interrogeait encore sur les hypothèses, les zones d’ombre...
                  https://www.lemonde.fr/societe/article/2013/10/23/qui-a-tue-les-paras-francais-de-beyrouth-en-1983_3501317_3224.html


                • KALAM KALAM 11 octobre 2023 16:49

                  @njama ...pour ceux qui ne souffrent pas d « Alzheimer »...:je me souviens encore très bien des paroles d un militaire survivant ( S.O. Français 1 OU 2 ?? jours après l attentat) sur les ondes de RMC ou EUR1(seules radios française que j écoutais à l époque)qui à la question posée par le journaliste«  : qui d après vous a perpètre » (sens de la question « commandité ») cet attentat ? ...réponse d une voix, remplie de colère sanglotante  :" TOUT LE MONDE LE SAIT ( dans notre hiérarchie) mais personne n osera le dire !!!! et on nous a fait venir ICI pour nous faire massacrer !!!
                   Ace jour je n ai toujours pas entendu, une voix designer LE coupable preuve à l appui !


                • njama njama 12 octobre 2023 10:30

                  @KALAM
                  Quand le Hezbollah commet une action militaire (attentat) il le revendique...et donc... un coupable qu’il ne faut pas nommer


                • njama njama 9 octobre 2023 20:18

                  M’est venue juste à l’instant l’idée qu’il ne m’importerait de perdre mon sang, ma Vie peut-être pour l’honneur de la Palestine contre l’oppression, mais que pas une once de moi-même ne saurait soutenir les ukronazis de Kiev

                  Tout cela est question de dignité humaine, du tréfonds du tréfonds de notre « âme humaine » sans laquelle nous ne serions rien, qu’un épiphénomène biologique dans la destinée de l’univers, si tant est que nos grands experts (dits) scientifiques aurait une seule idée de l’alpha et de l’oméga

                  Gloire à la Résistance Palestinienne de résister à l’oppression sioniste (coloniale comme toute l’histoire nous l’indique, quoiqu’en pensent certains)...


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 octobre 2023 20:48

                    @njama
                    T’as jouis ?


                  • mmbbb 9 octobre 2023 21:20

                    @njama en contrepoint pour toutes les personnes qui haissent a tort ou à raison , le sionisme est ne en France , Plus exactement une part de ses racines .
                     Theordor Herlz alors correspondant à Paris s indigna du sort de Dreyfus .

                    Un pays civilise telle la France ne pouvait garantir la dignite d un homme .

                    Il eut en germe la création d un etat indépendant et israelien .

                    La France fut tres antisémite les allemands encore plus et les Russes de même .

                    Les Israeliens ont leur terre promise mais a quel prix , et cet etat n a pas ete cree en ne respectant pas le droit comme au Kosovo, mais par l ONU qui mit fin au mandat britannique .

                    De facto les pays membres de l ONU ne considéraient pas les palestiniens . De simples berges épars sur une terre et sans reconnaissance international .

                    «  Nous, membres du conseil représentant la communauté juive de Palestine et le mouvement sioniste, nous nous sommes rassemblés ici, en ce jour où prend fin le mandat britannique et en vertu du droit naturel et historique du peuple juif et conformément à la résolution de l’Assemblée générale des Nations unies, nous proclamons la création d’un État juif en terre d’Israël. » Ben Gourion 

                    et la déclaration de Balfour en 1917  ! 


                  • berry 10 octobre 2023 08:33

                    @mmbbb
                    C’est la version officielle des escrocs au pouvoir, mais si vous allez au fond des choses, elle ne correspond pas à la réalité.
                    https://canularisme.wordpress.com/2018/08/25/laffaire-dreyfus-1894-1906-une-fabrication-a-100/

                    Vous n’avez pas encore compris à qui vous avez affaire ?


                  • njama njama 10 octobre 2023 09:16

                    @mmbbb
                    @njama en contrepoint pour toutes les personnes qui haissent a tort ou à raison , le sionisme est ne en France...
                    Ce n’est pas exact, l’idée est anglaise, elle date de 1841 comme je l’ai écrit maintes fois ici sur AV

                    Israël n’est qu’un condominium, une idée de Lord Shaftesbury en 1841 devenue une création anglaise de la deuxième moitié du XIX° siècle...

                    « A land without a people for a people without a land » ... "and the Jews ...will probably return in yet greater numbers, and become once more the husbandmen of Judaea and Galilee." 

                    rien à voir avec les pogroms, Herzl et Cie... rien à voir avec l’antisémitisme, et encore moins avec WW2, le Baron Rothschild achetait déjà des terres en Palestine vers 1880, bien avant le Premeir Congrès sioniste en 1897 à Bâle.

                    https://www.agoravox.fr/commentaire5303531
                    https://www.agoravox.fr/commentaire5303699

                    Cette entité n’est rien d’autre qu’une entité coloniale, qui, d’un point de vue géostratégique dans le fil de l’impérialisme thalassocratique franco — anglo-saxon peut s’expliquer, se comprendre, création du Canal de Suez entre 1859 et 1869...,et début du démantèlement de l’empire ottoman
                    Et donc la résistance n’est qu’une lutte anti-coloniale...

                    In July 1853, Shaftesbury wrote to Prime Minister Aberdeen that Greater Syria was “a country without a nation” in need of “a nation without a country... Is there such a thing ? To be sure there is, the ancient and rightful lords of the soil, the Jews !" In his diary that year he wrote “these vast and fertile regions will soon be without a ruler, without a known and acknowledged power to claim dominion. The territory must be assigned to some one or other... There is a country without a nation ; and God now in his wisdom and mercy, directs us to a nation without a country.« [38][39] This is commonly cited as an early use of the phrase,  »A land without a people for a people without a land" by which Shaftesbury was echoing another British proponent of the restoration of the Jews to Israel, (Dr Alexander Keith.)


                  • njama njama 10 octobre 2023 09:17

                    @mmbbb

                    et la plupart des Juifs et des non-Juifs l’ignorent...


                  • njama njama 10 octobre 2023 09:55

                    @mmbbb

                    et donc le narratif sur la création d’Israël est faux... et mal nommé les choses c’est ajouter au malheur de ce monde disait Camus (1944)

                    J’avoue, je mets les pieds dans le plat mais c’est pour la bonne cause smiley

                    Autre convergence historique qui fait remonter l’idée de la création d’Israël bien avant le Congrès de Bâle en 1897 :

                    Schlomo Sand écrit dans « Comment la terre d’Israël fut inventée : De la Terre sainte à la mère patrie » :

                    « Si le romancier Disraeli [1804 1881] ne propose pas un vrai happy end, Disraeli l’homme politique réussit en fin de compte, dans la réalité historique, à rendre la Grande Bretagne plus »asiatique« - autrement dit : à accroître notablement sa dimension coloniale.
                    Disraeli n’est pas devenu sioniste ni, à fortiori, sioniste chrétien. Il appartenait toutefois au même parti que Shaftesbury, avec qui il a entretenu une relation étroite dès les années 1860. Cependant, l’appui à une restauration juive en Palestine appelée à devenir un foyer chrétien ne faisait pas particulièrement partie de ses préoccupations [63]. Par sa politique, Disraeli a servi, de son mieux et sans déroger, la classe dominante en Grande Bretagne. Mais peut-être, sans l’avoir voulu, a-t-il contribué indirectement à la création des conditions diplomatiques qui, plus tard, mettront l’Angleterre en position d’adopter l’idée sioniste juive »

                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Benjamin_Disraeli

                    Et donc

                  • njama njama 10 octobre 2023 10:15

                    allez j’enfonce encore un peu le clou
                    On prête cette citation à Théodore Herzl
                    « A Bâle, j’ai créé l’Etat juif. Si je disais cela aujourd’hui publiquement, tout le monde se moquerait de moi. Dans cinq ans peut-être, dans cinquante ans sûrement, tout le monde acquiescera. » (Theodor Herzl, 3 Septembre 1897)
                    Elle figure d’ailleurs en exergue sur une  page de l’Ambassade d’Israël en France

                    Ce que les gens savent moins, ou pas, c’est que Herzl n’était qu’un petit commis de banques juives, il avait cherché à acheter la Palestine, comme si on pouvait troquer un pays contre de l’argent ou des dettes !

                    En 1908, à Salonique, fut fomenté le renversement du Sultan Abd el Hamid, par la société Union et Progrès, fondée par Carasso et des francs-maçons, au nom de la liberté et de la Constitution. Le sultan avait refusé de céder la Palestine comme foyer national des juifs, en échange des dettes de l’empire ottoman envers les banques européennes. Lorsque Hertzl a demandé à le voir, c’est le syrien Izzat el Abed qui l’a reçu et a refusé son offre (c’est pourquoi il a fait partie ce ceux dont les biens ont été confisqués après la destitution du sultan) Abd el Hamid a dit : « la Palestine est un Waqf, il n’appartient même pas au sultan de la vendre. »

                    Source (note 14) « La Chrétienté fille authentique de Bilad el Cham » par Nadia Khost http://www.silviacattori.net/article4545.html

                    Le Waqf ou Wakf (arabe : ﻭﻗﻒ pl. : awqaf أوقاف)Note 1 ou Vakıf (en turc, pl. evkâf), ou Wakf-alal-aulad, est, dans le droit islamique, une donation faite à perpétuité par un particulier à une œuvre d’utilité publique, pieuse ou charitable, ou à un ou plusieurs individus. Le bien donné en usufruit est dès lors placé sous séquestre et devient inaliénable.
                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Waqf


                  • mmbbb 10 octobre 2023 11:31

                    @njama l idee est anglaise d autant plus qu apres la chute de l empire ottoman et les accords de sykes picot , la Palestine devint un protectorat anglais .

                    Ce sont ces accords qui ont modele le MO , quant au colonialisme , l empire ottoman a ete un empire colonial notamment en Algerie avant que nous primes ce territoire 


                  • njama njama 10 octobre 2023 12:05

                    @mmbbb

                    En reprenant des sources historiques on s’aperçoit que l’idée de créer un condominium en Palestine n’a rien à voir avec l’antisémitisme, qui à postériori justifie le narratif de la création d’Israël, Herzl, Déclaration de Balfour et patin couffin... 


                  • njama njama 10 octobre 2023 12:14

                    @mmbbb

                    The Origins of Christian Zionism : Lord Shaftesbury and Evangelical Support for a Jewish Homeland
                    by Donald M Lewis, Cambridge University Press ; 1 edition (October 26, 2009)

                    In this study of Lord Shaftesbury – Victorian England’s greatest humanitarian and most prominent Christian Zionist – Donald M. Lewis examines why British evangelicals became fascinated with the Jews and how they promoted a ‘teaching of esteem” that countered a “teaching of contempt.” Evangelicals militated for the restoration of Jews to Palestine by lobbying the British cabinet on foreign policy decisions. Professing their love for the Jews, they effectively reshaped the image of the Jew in conversionist literature, gave sacrificially to convert them to Christianity, and worked with German Pietists to create a joint Anglican-Lutheran bishopric in Jerusalem, the center (in their minds) of world Jewry. Evangelical identity evolved during this process and had an impact on Jewish identity, transforming Jewish-Christian relations. It also changed the course of world history by creating a climate of opinion in the United Kingdom in favor of the Balfour Declaration of 1917, which pledged British support for a Jewish homeland in Palestine. The movement also bequeathed a fascination with Christian Zionism to American evangelicals that still influences global politics.
                    http://www.amazon.com/Origins-Christian-Zionism-Shaftesbury-Evangelical/dp/0521515181

                    traduction google
                    Dans cette étude de Lord Shaftesbury – le plus grand sioniste humanitaire et le plus éminent sioniste chrétien de l’Angleterre du Victoria, Donald M. Lewis examine pourquoi les évangéliques britanniques sont devenus fascinés par les Juifs et comment ils ont promu un « enseignement d’estime » qui a contré à « l’enseignement du mépris ». Les évangéliques se sont engagés à remettre les Juifs en Palestine en faisant pression sur le cabinet britannique sur les décisions de politique étrangère. Professant leur amour pour les Juifs, ils ont effectivement remodelé l’image du Juif dans la littérature conversionniste, donné sacrificiellement pour les convertir au christianisme, et ont travaillé avec les piétistes allemands pour créer un évêché luthérien anglican à Jérusalem, le centre (dans leur esprit) de la communauté juive mondiale. L’identité évangélique a évolué au cours de ce processus et a eu un impact sur l’identité juive, transformant les relations judéo-chrétiennes. Il a également changé le cours de l’histoire mondiale en créant un climat d’opinion au Royaume-Uni en faveur de la Déclaration Balfour de 1917, qui a promis le soutien britannique à une patrie juive en Palestine. Le mouvement a également légué une fascination pour le sionisme chrétien aux évangéliques américains qui influencent encore la politique mondiale.


                  • njama njama 10 octobre 2023 20:31

                    @Aita Pea Pea
                    @njama T’as jouis ?

                    Je ne sais dire combien j’avais de la sympathie pour vous qui êtes de Lysel, ça crée des liens (métaphysiques)... l’Aa, Clairmarais le grand jardin potager de Saint-Omer depuis des siècles..., toute l’histoire de l’Audomarois, celles des faubourgs du Haut-Pont (cité ouvrière avant l’heure, très laborieuse), l’univers joyeux de l’enfance de ma grand’ mère Adrienne...
                    mais là j’avoue que je ne sais pas si je vais garder ma sympathie à votre égard...

                    A lire vos commentaires depuis pas mal de temps, vous avez un passé militaire (pas de problème pour moi sur votre engagement), une implication peut-être ou probable dans des opérations (militaires) extérieures dénommées OPEX sous l’égide des minstères des Affaires étrangères, au Liban peut-être (?).

                    Cependant je pense que, de que vous en avez compris depuis le bout de votre lorgnette, votre fusil français MAS de la Manufacture d’Armes de Saint-Étienne, que votre témoignage n’est ... dirons nous, qu’un témoignage local, singulier, non pas sans valeur car les petits témoignages font la Grande Histoire, la Vraie...
                    Très cordialement
                    njama


                  • Tzecoatl Tzecoatl 9 octobre 2023 20:27

                    On dirait que le ventre des palestiniennes ont voulu absoudre leur malheur.


                    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 9 octobre 2023 21:41

                      Aux Lecteurs : cette impeccable vidéo :

                      https://youtu.be/ZyO7GgSAjGU?t=1008


                      • Ouam (Paria statutaire non vacciné) Ouam (Paria statutaire non vacciné) 10 octobre 2023 20:03

                        @Renaud Bouchard
                        Oui celle ci est top c’est pour celle ci que t’ai remercié plus haut



                        • mmbbb 9 octobre 2023 22:18

                          @Renaud Bouchard les religieux orthodoxes juifs qui avaient craché à la face des chétiens ont ete arrêtés par la police israelienne .

                          De même « les corbeaux » ces juifs habillés en noir et totalement indifférents tel que je les rencontres à Lyon , de par leur expression n inspirent pas la plus grande concorde .

                          Ou sont les Yudin Menuhin qui dans un discours a Knesset insista sur la reconnaissance du droit aux palestiniens .

                          Il y a aussi D Barenboim qui fit jouer ensemble des musiciens palestiniens et israeliens .

                          Il y a des bonnes âmes l espérance aux esprits enfermés 



                          • troletbuse troletbuse 9 octobre 2023 22:15

                            Un nouveau 11/9 !


                            • AmonBra AmonBra 9 octobre 2023 22:42

                              Merci @ l’auteur pour le partage.

                              « Les vieux mourront et les jeunes oublieront » qu’il disait l’ex polonais David Grün, alias « Ben Gourion », or force est de constater que non seulement il avait tout faux le $ionnard, mais que plus les palestiniens de tous âges et sexes meurent pour leur pays, moins ils l’oublient et moins ils lâchent l’affaire !

                              D’où peut être la blague désillusionnée, aussi populaire que prémonitoire circulant dans les bars de Tel Aviv il y a quelques années : "Un juif israélien optimiste apprend l’arabe, un juif israélien pessimiste apprend l’anglais, un juif israélien réaliste apprend à nager ». 

                              Sauf a le génocider jusqu’à ses derniers nouveaux nés, aucune force ni puissance au monde ne peut venir à bout d’un Peuple défendant son droit a vivre libre sur sa terre ancestrale.

                              Aucun pouvoir sur terre, comme aux cieux, ne peut couper le lien quasi charnel enracinant un Peuple à la terre de ses aïeux.

                              N’en déplaise à Yahweh, tout le sang palestinien que les judéonazis ont fait et feront encore couler impunément, à Gaza ou ailleurs, afin de briser ce lien viscéral des palestiniens à leur terre-mère, n’empêchera en rien, tout au contraire, la libération de la Palestine et l’inéluctable disparition de l’apartheid autoproclamé voila plus de 75 ans.

                              Au train où les évènements s’enchainent, on peut même douter que l’ultime état colonial et ségrégationniste, excusez le pléonasme, de l’Histoire puisse fêter ses 80 ans de sanglante existence.

                              Le cancre occidental et ataviquement suprémaciste est il capable de comprendre cela ?

                              On peut légitimement en douter, en tous cas les juifs les moins cons, c’est a dire les plus cultivés et, ceci expliquant cela, les moins fanatisés, l’anticipent dès à présent et puisse l’exemplaire et magistrale résilience/résistance des palestiniens, inspirer tous les peuples opprimés de la terre, y compris ceux se croyant libres comme le Peuple français, du moins ce qu’il en reste d’attachés à leur vieille patrie à ce jour . . . Au point de se sacrifier pour elle. . .


                              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 9 octobre 2023 23:51

                                Aux Lecteurs.

                                Ce billet d’Yvan Riouffol : 09 octobre 2023

                                Il est temps que les yeux s’ouvrent. Ceux qui, dans les cités françaises, brandissent actuellement les drapeaux palestiniens sont ceux qui cautionnent la barbarie du Hamas. Pareillement, ceux qui, à l’extrême gauche, soutiennent ce terrorisme islamiste sont les nouveaux collabos d’une idéologie totalitaire et antijuive. D’ailleurs, ce n’est pas un processus de « décivilisation » qui a conduit à l’horreur du 7 octobre en Israël (700 morts, plus de 2000 blessés, plus de cent cinquante otages). C’est une autre civilisation, islamique, qui a produit cet enfer de haine contre Israël et, derrière ce pays, contre le monde occidental. Ces enfants kidnappés et jetés dans des cages, ces grands-mères prises en otages, ces corps de femmes, nues et démembrées, ces cadavres de soldats mutilés exhibés sont les fruits pourris d’un mouvement palestinien qui a basculé dans l’hystérie suprémaciste. Il suffit de lire la délirante charte du Hamas (1988) pour toucher du doigt l’impossible dialogue avec cette organisation djihadiste. Le document cite notamment, comme preuve du complot juif mondial, le faux Protocole des Sages de Sion et il appelle, sourates du Coran à l’appui, à éradiquer les Juifs (« Un juif se cache derrière moi, viens et tue-le »). Le Hamas n’est pas un mouvement nationaliste. Il est l’héritier de l’islamisme du grand mufti de Jérusalem, Amin al Husseini, qui pactisa avec Hitler et forma une division de Waffen SS musulmane. Il est loisible de reprocher à Benyamin Netanyahou, premier ministre israélien, sa politique vis à vis des palestiniens. Mais comment dialoguer avec un voisin qui veut à tout prix votre disparition ?

                                Ce qui se passe en Israël est une guerre de civilisations. Derrière Israël, îlot démocratique dans un Moyen Orient étouffé par l’islam des interdits, c’est l’Occident pétochard qui est une fois de plus agressé au nom du Prophète. En l’espèce, le nationalisme israélien reste une force exemplaire. Il peut permettre, espérons-le, de résister au totalitarisme islamiste qui a néanmoins remporté samedi une stupéfiante victoire. Netanyahou aura, très vite, des comptes à rendre sur l’incompréhensible manque de vigilance militaire à la frontière de Gaza. Cependant, la société israélienne n’est déjà plus totalement à l’abri de l’angélisme qui a gagné l’Union européenne, soumise pour sa part aux corruptions du Qatar et aux pressions des Frères musulmans, tuteurs du Hamas et promoteurs en Europe du voile « libérateur ». Comme l’a fait remarquer ce lundi l’historien Georges Bensoussan sur Europe 1, le carnage (plus de 200 morts) qui a frappé des jeunes rassemblés pour un Festival de la paix, à un kilomètre de Gaza et de sa poudrière, illustre aussi la perte du sens des réalités dans une génération de bisounours. Il s’agit désormais de choisir son camp. Dans cet exercice de clarification, une partie de la France (in)Soumise a fait connaître son soutien, honteux, au nazislamisme et à son antisémitisme. Les banlieues « sensibles », qui avaient mimé la deuxième Intifada de 2001, suivront-elles le djihad du Hamas ?

                                Source : https://blogrioufol.com/le-drapeau-palestinien-symbole-dune-barbarie/


                                • titi titi 10 octobre 2023 02:10

                                  @Renaud Bouchard

                                  Il y a plus grave encore : c’est de voir en France, et dans les autres pays européens des gens qui agitent le drapeau d’une organisation terroriste dans nos rues.

                                  Ils se réclament de gauche et se retrouvent à soutenir des extrémistes religieux comme le Hamas, ou un dictateur nationaliste comme Poutine.

                                  Certainement pas les couteaux les plus affûtés du tiroir...


                                • Eric F Eric F 10 octobre 2023 10:17

                                  @Renaud Bouchard
                                  Je n’arrive pas à comprendre vos positions, vous soutenez l’action des combattants Palestiniens et du courant anti-occidental, ou au contraire ce billet pro-israélien de Rioufol ?


                                • njama njama 10 octobre 2023 10:19

                                  @titi
                                  des gens qui agitent le drapeau d’une organisation terroriste dans nos rues.

                                  Le drapeau de la Palestine ?


                                • titi titi 10 octobre 2023 11:18

                                  @njama

                                  Quand on exhibe le drapeau palestinien dans le pronlongement d’un attentat du Hamas, alors ça devient le drapeau du Hamas.

                                  Là aussi, il ne faut pas être le couteau le plus affûté du tiroir pour ne pas faire le lien.


                                • njama njama 10 octobre 2023 11:36

                                  @titi
                                  Les drapeaux sont des attributs du Peuple, pas des gouvernants, ce ne sont pas des armoiries de monarques...
                                  Ils sont avant tout symboles d’appartenance, de la vie en société, d’identité,... le drapeau breton, le drapeau corse,...
                                  C’est le cas du drapeau de la Palestine, pas celui du Hezbollah qui est un symbole de la résistance, une résistance qui dépasse les frontières du Liban

                                  Il y a bien une identité palestinienne, non ?
                                  mais pas sûr qu’elle existe dans la tête des colons sionistes...gavés comme des oies depuis l’enfance au mantra « une terre sans peuple, pour un peuple sans terre »


                                • ysengrin ysengrin 10 octobre 2023 11:41

                                  @Eric F

                                  comment soutenir une boucherie ou justifier, l’oppression d’une théocratie qui nourrit, derrière ses barbelés, une meute de loups enragés depuis 70 ans.
                                  Je dois dire que plus je réfléchis, plus je perds mes rares certitudes.

                                  Un point seulement :

                                  Sidérant : comme la charogne attire les mouches, la boucherie attire tous les médias ...
                                  en Israël.

                                  Le point de vue d’une vieille gazaouie ne serait elle pas bienvenue ?


                                • Christophe 10 octobre 2023 13:49

                                  @ysengrin
                                  Comme vous je me pose plus de question que je ne peux avoir de certitudes.

                                  Il est vrai que les boucheries avérées sont condamnables et que si cette attaque du Hamas prend la forme d’une attaque armée, elle s’est très vite transformée en boucherie sur des civils.

                                  Cependant reste qu’Israël est passé en plus de 50 ans du statut de victime au statut de tortionnaire, meurtres de masse de femmes, d’enfants, et de civils principalement sans que qui que ce soit ne s’en offusque chez nos grands juges d’aujourd’hui. Que pense le CRIF de la barbarie utilisée par l’état d’Israël contre les civils palestiniens, condamne-t-il les meurtres de Tsahal dans les colonies ?

                                  Il semble bien que nous soyons aujourd’hui au paroxysme de la malhonnêteté ; il est inconvenant de soutenir la Palestine sans qu’il y ait amalgame avec les terroristes qui lui sont liés. Il est impossible de contester le sionisme (certains crétins de la classe politique française veulent rendre l’antisionisme condamnable par la loi au même titre que l’antisémitisme, l’amalgame va très loin) sans recevoir les foudres d’abrutis vous taxant d’anti républicains ; comme si les juifs étaient les garants de la république quand on voir ce qu’il font en Israël c’est risible. Et il est impossible de soutenir les victimes civiles israéliennes sans être taxé de soutien au régime totalitaire et tortionnaire israélien.

                                  D’un point de vue des êtres humains qui vivent sur place, les cartes de l’évolution de la colonisation de la Palestine par l’état hébreux parle de lui-même. Israël n’a jamais respecté le moindre accord signé sous l’égide des USA avec les autorités palestiniennes. Les USA, garant de ces accord n’ont jamais condamné l’irrespect des accord, pire, ils défendent l’état agresseur et irrespectueux des accords.

                                  A force d’avoir des « valeurs » dont la géométrie s’adapte aux intérêts ces valeurs sont totalement délitées, elles n’ont plus aucun sens.


                                • Eric F Eric F 10 octobre 2023 14:00

                                  @Christophe et @ysengrin

                                  Dans beaucoup de conflits, on peut tendre par affinité idéologique ou ethnique ou civilisationnelle à soutenir un camp, et être alors quasiment coincé à la solidarité inconditionnelle.
                                  Essayons en effet de ne pas tomber dans cette ornière, et pousser à des solutions ’’justes’’ qui ne peuvent pas être en tout ou rien, que ce soit dans le conflit israélo-palestinien ou russo-ukrainien, ou azero-arménien, etc.


                                • titi titi 10 octobre 2023 17:18

                                  @njama

                                  "Il y a bien une identité palestinienne, non ?

                                  "

                                  Même plusieurs, puisque le royaume de Jordanie existe avec.... presque le même drapeau.


                                • Tout le monde se mobilise pour soutenir Israël qui s’est toujours vanter publiquement, avec arrogance d’avoir les meilleurs services de renseignements et surtout d’être les champions du monde de la technique du False Flag .

                                  Quand je vois Zélensky se gonfler et Macron menacer , là je me dis ; les singes continuent de grimacer avec ou sans l’I.A .

                                  A qui profite le crime ?

                                  On en reparlera !


                                  • Le crime paie avant tout autre considération .


                                  • https://t.me/trottasilvano/31026

                                    JT belge du 07/10. Ce n’est pas demain que vous entendrez ce discours de vérité (qui n’excuse pas les actes mais qui explique).
                                    Le plus étrange c’est le nombre de personnes qui depuis 3 ans te traite d’extrême droite dès qu’ils ne sont pas d’accord avec toi sur un sujet, qui soutiennent maintenant un régime israélien d’extrême droite...

                                    • https://t.me/ErwanKastel/11869

                                      Zyad Majed politologue, au sujet du conflit entre l’Israël et le Hamas :

                                      « Si on qualifie de terroriste l’acte de tuer des civils, alors l’État Israélien est autant terroriste que le Hamas. »

                                      Je vois un parallèle complet entre le conflit ukraino-russe et le conflit israélo-palestinien :

                                      Depuis 2007, l’Etat israélien bombarde et fait souffrir le peuple de la bande de Gaza, à l’instar du celui du Donbass.

                                      Les médias de masse ne montrent que les sévices perpétrés par le Hamas et prennent soin de ne pas montrer l’autre facette du miroir. (Cf l’infographie d’hier).

                                      Je comprends alors que par analogie, le peuple palestinien sera bientôt libéré !

                                      Serait ce de la même manière ? Non, pas forcément.

                                      @leveil2022 



                                      • AmonBra AmonBra 10 octobre 2023 10:22

                                        @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

                                        Un peu de froideur cynique, afin de varier les angles de vision de ce dernier massacre en Palestine :

                                        « Si on qualifie de terroriste l’acte de tuer des civils, alors l’État Israélien est autant terroriste que le Hamas. »

                                        Autant !? Certainement pas au plan historique ni en quantité, les $ionnards opèrent à l’échelle industrielle depuis 1948, quand les i$lamistes du Hamas, leur monstre de Frankenstein en fait, bricolent et innovent à l’artisanale depuis 2007, d’où, pour compenser « l’handicap », le cran au dessus dans l’horreur de la part de ces derniers, en se foutant totalement, et pour cause, de l’opinion publique occidentale, histoire de terroriser davantage les $ionnards et, surtout, de les entrainer au bout de leur connerie, car dans ce type de surenchère, celui ayant le plus a gagner est toujours celui n’ayant plus rien a perdre. . . Raser Gaza ou même la mosquée d’al Aqsa !? T’es pas Chiche grande gueule ! . . .


                                      • mcfr 10 octobre 2023 06:52

                                        Cette attaque du Hamas n’a pu qu’être téléguidée par le gouvernement israélien lui-même. L’hypothèse de l’erreur du renseignement n’est pas tenable : le Mossad espionne les dirigeants du Hamas, lit dans leurs pensées. Il n’a pas pu se laisser surprendre. Tout a été planifié par la bande à Nétanyahou, qui n’a pas hésité à sacrifier des juifs pour pouvoir frapper les Gazaouis et l’Iran. Il s’agit d’une manipulation fasciste du type 11 septembre. Tous ceux qui connaissent les possibilités de la technologie Haarp l’ont compris.


                                        • rogal 10 octobre 2023 07:39

                                          Mais que fait Dieu dans tout ça ?
                                          D’ailleurs, existe-t-il vraiment ?


                                          • ysengrin ysengrin 10 octobre 2023 10:05

                                            @rogal
                                            S’il existe, il a intérêt à avoir un bon alibi.


                                          • Clocel Clocel 10 octobre 2023 08:04

                                            Question : Quelle va être l’endurance au combat des créatures OGM du DARPA ?



                                              • placide21 10 octobre 2023 08:37

                                                « On peut tout faire avec des baïonnettes sauf s’asseoir dessus. »Talleyrand

                                                Israel a une politique d’extermination des Palestinien et des atrocités sont commises des deux côtés , lesquelles sont extrêmement condamnables ,comme étaient condamnable les événements qui ont conduit à la quasi extermination des autochtones américains par les colons européens ;la différence est que les Palestiniens ne sont pas isolés et ont dorénavant l’appui logistique des autres adversaires de l’occident. et Il n’y a pas de « Talleyrand » pour régler la situation politiquement , donc un des deux belligérant va disparaître.


                                                • leypanou 10 octobre 2023 10:06

                                                  @placide21
                                                  l’ancien chef du Mossad Tamir Prado avait affirmé que le gouvernement actuel est pire que le Ku-Klux-Klan


                                                • La Hamas a attaqué Israël à cause du changement climatique ...

                                                  Israël passe à la contre attaque à cause du changement climatique ...

                                                  Selon la commission Européenne et sa chef UVDL, La loi est claire et sans ambiguïté ,désormais tout est motivé par le changement climatique, cela ne peut pas être remis en question sans encourir une peine de prison et une forte amende ... Macron fera appliquer la loi, quoi qu’il en coûte .

                                                  Fin du bal !

                                                  Les cons ça,,,,(on connaît la suite ...), n’est ce pas Klaus Schwab .


                                                  • malhorne malhorne 10 octobre 2023 09:16

                                                    le nom choisi par le Hamas pour désigner l’opération encore en cours aux frontières Sud d’Israël, « Déluge d’Al Aqsa », en dit long sur la suite


                                                    • https://twitter.com/realmarcel1/status/1711462111916822535

                                                      À Tel Aviv, cet après-midi, la police a empêché des manifestants de protester contre les frappes à Gaza et la politique de l’engrenage de Netanyahou. Guy Hirschfeld


                                                      • Eric F Eric F 10 octobre 2023 09:52

                                                        Dans les 4 cartes bien connues représentées dans l’article, celle de la situation initiale d’avant 1946 est trompeuse, le territoire sous mandat britannique appelé Palestine n’était pas la Palestine arabe mais une région multiconfessionnelle ; il y avait des zones plus densément peuplées de juifs qui avaient acheté des terres, mais sans statut les définissant comme territoires communautaires. Le terme ’’Palestinien’’ était porté alors aussi bien par les arabes, les juifs et les chrétiens.

                                                        Donc il faut partir de la seconde carte, celle du partage de 1947. Il apparait clairement qu’elle était préférable pour les Palestiniens-arabes à celle suite à la guerre de 1948, elle aurait donc du être d’emblée acceptée comme telle. A l’époque, la densité de population était faible et permettait à chacun des deux peuples de s’établir -il n’y avait ni peuple sans terre ni terre sans peuple-.


                                                        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 10 octobre 2023 10:57

                                                          @Eric F
                                                          Exact.
                                                          Bonjour et merci pour cette précision nécessaire.

                                                          Le plan de partage de l’ONU du 29 novembre 1947 divise la Palestine entre un Etat juif et un Etat arabe. 

                                                          Ci-après une carte particulièrement précise :

                                                          https://www.monde-diplomatique.fr/cartes/procheorient1949


                                                        • ysengrin ysengrin 10 octobre 2023 10:02

                                                          La responsabilité des autorités israëliennes est totale dans ces tueries :

                                                          1°Depuis 70 ans, les autorités n’ont eu de cesse de réduire l’espace vital des palestiniens, et de rendre de,plus en plus difficiles leurs conditions de vie ou de survie.

                                                          2°Par cette politique d’apartheid, les responsables sionistes ont créé une réserve de chiens enragés qui crèvent dans leur camp de concentration en regardant les israëliens derriere les barbelés.

                                                          3° Nethanyaou a sciemment favorisé la progression et le développement du hamas au détriment des mouvements plus modérés, et ce pour s’assurer que la solution à deux états n’aie aucune chance d’aboutir.

                                                          4°La nation de l’hypertechnologie 3.0, était tellement sûre de ses capteurs et de ses drones qu’elle a négligé le renseignement humain.

                                                          5° Comment admettre et comprendre que les préparatifs et la mise en place de l’opération n’aient pas été repérés par les services du MOSSAD ? Comme pour le 11/09, la possibilité d’un laisser faire, de la part des autorités, a de sérieux arguments.


                                                          • Clocel Clocel 10 octobre 2023 10:21

                                                            @ysengrin

                                                            Pas mieux numéro 2...


                                                          • Clocel Clocel 10 octobre 2023 10:43

                                                            Shit ...Numéro 6 ! 


                                                          • ysengrin ysengrin 10 octobre 2023 10:59

                                                            @Clocel
                                                            Je ne suis pas à un numéro...près.


                                                          • christophe nicolas christophe nicolas 10 octobre 2023 11:00

                                                            @ysengrin

                                                            Le paradis n’est pas de l’ordre de l’espace vital, la pression Juive est pire que ça, ils font crucifier les bonnes volontés donc bouillir les âmes, le vieil Israël est le parfait refuge de Satan.


                                                          • Eric F Eric F 10 octobre 2023 13:49

                                                            @ysengrin
                                                            (point 2) Un camp de concentration avec un taux de natalité de 4 enfants par femme, et où personne n’y été transporté de force, le terme ne convient pas ; par contre il y a des caractéristiques de ghetto, incontestablement.

                                                            Les ripostes israéliennes sur les dépôts de munition, les résidences de dirigeants du Hamas et les bureaux de l’organisation, imbriqués au sein des zones d’habitation, ne pourront que provoquer des victimes civiles bien plus nombreuses que l’attaque du Hamas, comme cela a toujours été le cas dans ce conflit.

                                                            (point 3) effectivement les ultra des deux camps ont saboté les perspective de solution issus des accords d’Oslo.

                                                            (points 4 et 5) concernant la sécurité israélienne, la conviction d’invincibilité et le calme apparent de ces derniers temps a conduit à un relâchement routinier, même si des avertissements avaient été formulés.


                                                          • zygzornifle zygzornifle 10 octobre 2023 10:22

                                                            Le Hamas est manipulé et fait le sale boulot pour les autres bien a l’abris derrière leur frontières ....


                                                            • njama njama 10 octobre 2023 10:25

                                                              Les Israéliens savent qu’une vraie démocratie sonnerait le glas du sionisme

                                                              Par Gideon Levy, Arrêt sur info — 24 mars 2023

                                                              La plus grande menace qui pèse sur Israël est la menace démocratique. Il n’y a pas de plus grand danger pour le régime israélien que sa transformation en démocratie. Aucune société ne s’oppose à la démocratie comme la société israélienne. Il existe de nombreux régimes opposés à la démocratie, mais pas de société libre. En Israël, le peuple, le souverain, s’oppose à la démocratie. C’est pourquoi la lutte actuelle, qui prétend être une lutte pour la démocratie, est une mascarade. Elle est destinée à maintenir un simulacre de démocratie.

                                                              ... Pour la plupart des Israéliens, une véritable démocratie équivaut à “la destruction d’Israël”. Ils ont raison. La véritable démocratie mettra fin au suprémacisme juif qu’ils appellent sionisme et à l’État qu’ils appellent juif et démocratique. Par conséquent, la menace de la démocratie est la menace existentielle contre laquelle tous les Israéliens juifs s’unissent : si la démocratie est instaurée pour tous les résidents de l’État, cela mettra fin à la prétendue démocratie.

                                                              C’est pourquoi les dirigeants de la protestation veillent à éviter tout contact véritable avec la démocratie, sous peine de voir l’ensemble s’effondrer comme un château de cartes. Ce n’est pas par racisme ou par haine des Arabes qu’ils ne veulent pas de drapeaux ou de manifestants palestiniens – ce sont des gens bien, après tout – mais seulement parce qu’ils ont compris que soulever la question de l’apartheid rendrait leur combat ridicule. ...

                                                              https://arretsurinfo.ch/les-israeliens-savent-quune-vraie-democratie-sonnerait-le-glas-du-sionisme/


                                                              • Lynwec 10 octobre 2023 12:49

                                                                @njama

                                                                Une question (sujet polémique, je mets mon casque et aux abris...) se pose alors : quelle est la différence entre le suprémacisme juif (renommé en sionisme) qui aboutit finalement à un camp de concentration à ciel ouvert à Gaza (quoi qu’on en dise, on en est là) et le suprémacisme allemand de l’époque (renommé en nazisme) qui aboutit lui aussi à l’époque à des camps de concentration, pour lesquels on nous en a tant dit...que c’était les heures sombres...et qu’elles ne devaient jamais revenir, front républicain et patati patalère...


                                                              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 10 octobre 2023 16:31

                                                                @Lynwec

                                                                Voici la réponse :

                                                                https://youtu.be/P2W4FsDVKMY?t=10


                                                              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 10 octobre 2023 10:52

                                                                Aux Lecteurs, à propos des failles du Renseignement israélien.

                                                                Deux documents dont l’un, en Français, résume l’autre, en Anglais, beaucoup plus détaillé.

                                                                Article publié par Korii :

                                                                https://korii.slate.fr/tech/attaque-hamas-israel-pays-aveugle-surveillance-massive-renseignement

                                                                Article publié par Wired :

                                                                https://www.wired.com/story/israel-hamas-war-surveillance/


                                                                • njama njama 10 octobre 2023 11:12

                                                                  Et Tsahal se serait laissée surprendre... à moins qu’il ne s’agisse d’un « faux drapeau » certains se le demandent déjà, car comment les services de renseignements hyper sophistiqués du Mossad n’auraient rien vu venir !

                                                                  C’est d’ailleurs le point de vue de Haaretz qui n’est le journal du Hezbollah
                                                                  « Le Hamas a planifié l’opération depuis des mois, elle a réalisé un succès retentissant, l’armée fait face à un échec indescriptible, a écrit le quotidien israélien « Haaretz ».

                                                                  La question mérite d’être considérée quand on connaît les propos que tenaient Netanyahu en 2001* puisqu’il y a déjà quelques centaines de morts, probablement des militaires pour la plupart, quelques 2000 blessés et une centaine de prisonniers juifs (militaires et civils ?), pris en otages dans nos médias.

                                                                  * « Dans une entrevue de 2001 ne sachant pas que les caméras tournaient, Netanyahou s’est vanté d’avoir fait échouer les accords d’Oslo au moyen de fausses déclarations et d’ambiguïtés ».
                                                                  Vidéo
                                                                  Netanyahu : This is how I broke the Oslo Accords with the Palestinians
                                                                  https://www.youtube.com/watch?v=3-5hUG6Os68&list=PLr3Hcr8NfiqT1u3biii9_zwle0MvSRynQ


                                                                  • njama njama 10 octobre 2023 11:17

                                                                    Les intentions de Netanyahou n’ont pas dû changer depuis 2001

                                                                    (traduction)
                                                                    Netanyahou : c’est ainsi que j’ai rompu les accords d’Oslo avec les Palestiniens
                                                                    @ 0:54 >>
                                                                    L’essentiel est avant tout de les frapper, non pas une fois, mais plusieurs fois, si douloureusement que le prix à payer en sera insupportable. Pour l’instant, le prix n’est pas insupportable.
                                                                    [Je veux dire] une attaque à grande échelle contre l’Autorité palestinienne, leur faisant craindre que tout soit sur le point de s’effondrer.
                                                                    C’est la peur qui les amène...
                                                                    Attendez, mais là encore, « le monde » dira que nous sommes des agresseurs.
                                                                    -Ils peuvent dire ce qu’ils veulent.
                                                                    - Tu n’as pas peur de ce qu’ils vont dire, Bibi ?
                                                                    - Non.
                                                                    Surtout aujourd’hui, avec les États-Unis. Je sais comment ils sont.
                                                                    L’Amérique est quelque chose que vous pouvez facilement manœuvrer et avancer dans la bonne direction.
                                                                    Et même s’ils font quelque chose... Alors ils disent quelque chose, et alors ?... 80% des américains nous soutiennent !
                                                                    C’est absurde ! Nous avons un tel soutien là-bas, et nous réfléchissons ici à ce que nous devrions faire « si »...
                                                                    Écoutez, je n’avais pas peur de manœuvrer [l’administration Clinton].
                                                                    Je n’avais pas peur d’affronter Clinton.
                                                                    Je n’avais pas peur d’aller à l’encontre de l’ONU.
                                                                    Que s’est-il passé avec les accords d’Oslo ?
                                                                    Les Accords, qui ont été ratifiés par le Parlement, on m’a demandé avant les élections (1996) : « Les respecterez-vous ?
                                                                    J’ai répondu : « Oui, sous réserve de réciprocité et en minimisant les retraits »
                                                                    Mais comment minimiser les départs [obligés] ?
                                                                    J’ai donné ma propre interprétation des accords, de telle sorte que cela me permettra d’arrêter la course au retour aux frontières de 1967.
                                                                    Comment avons-nous réussi à faire cela ?
                                                                    Personne n’a défini ce que sont les « installations militaires ».
                                                                    Donc, je les ai également définis comme étant des zones de sécurité.
                                                                    Pour moi, toute la vallée du Jourdain est une « installation militaire ». Personne n’a...
                                                                    - Oui. Comme la vallée de Beit She’an.
                                                                    — vous voyez, c’est logique
                                                                    Mais se posait alors la question de savoir qui définirait ces « installations militaires » ?
                                                                    J’ai reçu une lettre du (secrétaire d’État Warren) Christopher adressée à moi et à Arafat en même temps disant qu’Israël, et Israël seul, définira les « installations militaires », leur emplacement et leur taille. Or, ils ne voulaient pas donner cette lettre, alors j’ai refusé de ratifier les Accords d’Hébron (de 1997).
                                                                    J’ai arrêté la réunion gouvernementale et j’ai dit : je ne signerai pas« .
                                                                    Et c’est seulement lorsque la lettre est arrivée, au cours de cette réunion, à moi et à Arafat, que j’ai signé les Accords d’Hébron. Ou plutôt je l’ai ratifié, pour être exact, il était déjà signé.
                                                                    Pourquoi c’est important ? Parce qu’à ce moment précis, en effet, j’ai empêché la mise en œuvre des Accords d’Oslo. »Il vaut mieux donner 2% que 100%. Et c’est le choix auquel nous sommes confrontés. Vous avez donné 2%, mais vous avez arrêté le retrait, plutôt que 100%.
                                                                    La sagesse n’est pas d’être là et de casser, mais plutôt d’être là et de payer le minimum.
                                                                    (un colon) : Amen, en tant que Premier ministre

                                                                    (verbatim de la traduction en anglais dans la vidéo)

                                                                    Netanyahu : This is how I broke the Oslo Accords with the Palestinians
                                                                    @ 0:54 >>
                                                                    The main thing is, first of all, to strike them, not once, but several times, so painfully that the price they pay will be unbearable. So far, the price-tag is not unbearable.
                                                                    [I mean] a large-scale attack on the Palestinian Authority, causing them fear that everything is about to collapse.
                                                                    Fear is what brings them to...
                                                                    Hold on, but then again, « the world » will say that we’re aggressors.
                                                                    -They can say whatever they want.
                                                                    - Aren’t you afraid of what they’ll say, Bibi ?
                                                                    - No.
                                                                    Especially today, with the US. I know how they are.
                                                                    America is something that you can easily maneuver, and move in the right direction.
                                                                    And even if they something... So the they say something, so what ?... 80% of americans support us !
                                                                    It’s absurd ! We have such support there, and here we’re gthinking what we should do « if »...
                                                                    Look, I wasn’t afraid ton maneuver [the Clinton administration].
                                                                    I wasn’t afraid to confront Clinton.
                                                                    I wasn’t afraid to go against the UN.
                                                                    What’s happened with the Oslo Accords ?
                                                                    THe Accords, which were ratified by Parliament - I was asked before the (1996) elections : « Will you fulfill them ? »
                                                                    I said : « Yes, subject to reciprocity, and minimising pull-outs »
                                                                    But how can one minimize the [obliged] pull-outs ?
                                                                    I gave my own interpretation to the agreements, in such way - that will allow me to stop the race back towards the 1967 borders.
                                                                    How did we manage to do this ?
                                                                    Nobody defined what « Military Facilities » are.
                                                                    So I also defined them as being security zones.
                                                                    The entire Jordan valley, for me, is a « Military Facility ». Nobody has...
                                                                    - Yes. Like the Beit She’an valley.
                                                                    -You see, go figure.
                                                                    But then there was the question of who will define these « Military Facilities » ?
                                                                    I received a letter from (Secretary of State, Warren) Christopher to me and to Arafat at the same time saying that Israel, and Israel alone, will define the « Military Facilities », their locations, and size. Now, they didn’t want to give this letter, so I refused to ratify the Hebron Accords (of 1997).
                                                                    I stopped the governmental meeting, and I said : I won’t sign« .
                                                                    And only when the letter fas arrived, during that meeting, to me and to Arafat, I signed the Hebron Accords. Or ratified it, to be exact, it was already signed.
                                                                    Why is it important ? Because at that very moment, in fact, I halted the fulfillment of the Oslo Agreements. »It’s better to give 2% than 100%. And this is the choice we’re facing. You gave 2%, but you stopped the withdrawal, rather than 100%.
                                                                    THe wisdom is not to be there and break, but rather to be there and pay the minimum.
                                                                    (Settler) : Amen, as a Prime Minister


                                                                  • njama njama 10 octobre 2023 11:24

                                                                    Créer les conditions pour une répression très violente contre l’autorité palestinienne ?
                                                                    je veux dire créer les conditions pour un soutien international... une absolution politique par médias interposés

                                                                    Il y a des précédents, ce sont bien des avions israéliens et la flotte israélienne qui ont bombarder l’USS Liberty
                                                                    https://arretsurinfo.ch/attaque-du-uss-liberty-en-1967-les-enregistrements-montrent-quisrael-voulait-vraiment-couler-le-navire-americain-et-tout-son-equipage/



                                                                  • njama njama 10 octobre 2023 12:32

                                                                    @Renaud Bouchard
                                                                    Quand il y a de par le monde des personnes qui ont des pensées eugénistes, qui n’ont aucune empathie humaniste, et dont certaines s’en expriment ouvertement sans vergogne on peut s’attendre à tout... il leur importe avant tout de faire aboutir leur cause, leur idéologie, même s’il faut sacrifier au passage leurs congénères...


                                                                  • ysengrin ysengrin 10 octobre 2023 11:20

                                                                    Sidérant : comme la charogne attire les mouches, la boucherie attire tous les médias ...
                                                                    en Israël.

                                                                    Le point de vue d’une vieille gazaouie ne serait elle pas bienvenue ?


                                                                    • Gérard Luçon Gérard Luçon 10 octobre 2023 12:50

                                                                      Ce n’est pas parce que les médias et les politiques accusent le HAMAS que c’est (forcément) le HAMAS qui a attaqué .. parfois il faut se renseigner ....

                                                                      ...il convient de comprendre que ceux qu’ils appellent Hamas sont en réalité « la résistance palestinienne », les 3 forces qui ont participé à l’opération sont, les brigades Al-Qassam une des branches militaires du Hamas dissidente et opposée à la direction politique du Hamas qui siège au Qatar, les brigades Al-Qods du Gihad Islamique et « la fosse aux lions ».


                                                                      • Christophe 10 octobre 2023 14:02

                                                                        Récemment, le vice président du TPI disait qu’un siège total, un embargo total d’une région était un génocide (il parlait du Haut-Karabakh).

                                                                        J’ose espérais qu’il dira la même chose pour la bande de Gaza et pointera du doigt les génocidaires, non pas les azéries mais les israéliens. Attendons de voir comment le TPI va prendre position ou plutôt comment il validera ces crimes israéliens par son silence ...


                                                                        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 10 octobre 2023 16:27

                                                                          @Christophe

                                                                          Ouimélacépapareil et cékompliké et fopamélangé...

                                                                          Cf ci-après toutes les rubriques développées dans le lien qui suit :

                                                                          https://www.la-croix.com/Monde/guerre-haut-karabakh-conflit-azerbaidjan-armenie


                                                                        • Eric F Eric F 10 octobre 2023 16:31

                                                                          @Christophe
                                                                          Le terme ’’génocide’’ est désormais utilisé de manière trop extensive, car il sous-tend la volonté délibérée d’exterminer.
                                                                          Mais il est certain que le blocus total d’un territoire met la population en danger, ’’L’imposition de sièges qui mettent en danger la vie des civils en les privant de biens essentiels à leur survie est interdite par le droit international humanitaire", selon le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, Volker Türk aujourd’hui 10/10/2023


                                                                        • Hervé Hum Hervé Hum 10 octobre 2023 14:31

                                                                          Quelle belle photo, c’est un feu d’artifice dans quelle ville ?


                                                                          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 10 octobre 2023 16:19

                                                                            @Hervé Hum
                                                                            Concours de pyrotechnie, Baie d’Hercule, Monte Carlo Monaco.


                                                                          • goc goc 10 octobre 2023 15:06

                                                                            Il y a un truc que j’ai du mal à comprendre :

                                                                            Les nazionistes ont déclaré avoir été surpris par l’attaque du Hamas, et le lendemain ils ont bombardé les « centres de commandement du hamas ».

                                                                            De 2 choses l’une, soit ils connaissaient vraiment les sites importants du hamas et donc ils étaient forcement au courant des préparatifs de l’attaque, et donc c’est bien comme Pearl Harbor, un false-flag, soit ils ont vraiment été surpris, et alors ce qu’ils ont bombardé n’est que le résultat du défouloir habituel de tout barbare ridiculisé par son pire ennemi. Bref je tire partout autour de moi sur tout ce qui bouge, et après je réfléchi !


                                                                            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 10 octobre 2023 16:15

                                                                              @goc

                                                                              Une attaque « surprise » n’exclut pas la connaissance préalable des endroits où se trouvent les décideurs ennemis.

                                                                              On ne peut non plus écarter l’hypothèse du faux drapeau motif pris de ce que la carte jouée et le prix humain à payer seraient très importants.

                                                                              Cette question du prix à payer initial lors du déclenchement d’une opération sous false flag est connue, prise en compte, et somme toute de peu d’intérêt au regard des buts poursuivis, si l’on retient l’hypothèse de l’entrée en guerre des USA contre le Japon, contre l’Irak et, qui sait ? contre l’Iran.

                                                                              -Attentats du 11 septembre 2001, près de 3000 morts (https://www.britannica.com/event/September-11-attacks)

                                                                              -Pearl Harbor, 1941, spectaculaires là encore, et sans imaginer (officiellement, mais voir ici ce qu’il en a été de la thèse contraire https://en.wikipedia.org/wiki/Pearl_Harbor_advance-knowledge_conspiracy_theory) que cette cible serait retenue par les Japonais , les USA pensant plus tôt aux Philippines (https://www.history.com/this-day-in-history/fdr-reacts-to-news-of-pearl-harbor-bombing), les dégâts de l’attaque de Pearl Harbor se sont traduits , côté USA, par la perte, en une heure, de 180 avions, 12 navires, 2400 tués et 1000 blessés.
                                                                              La suite est connue (« Day of Infamy » etc.)

                                                                              J’insiste sur le fait qu’il ne s’agit-là que d’hypothèses.


                                                                            • Eric F Eric F 10 octobre 2023 16:43

                                                                              @goc
                                                                              Ne pas confondre les terme, il n’y a pas de false flag a Pearl Harbour puisque ce sont bien les japonais qui ont attaqué, la question porte sur la connaissance préalable de l’attaque par les autorités américaines qui auraient laissé faire.

                                                                              Idem pour l’attaque du Hamas samedi, ils la revendiquent eux-mêmes ; la question est également de savoir si les autorités israéliennes étaient au courant et auraient laissé faire pour avoir un prétexte d’attaquer Gaza voire le réoccuper durablement.
                                                                              Cela parait improbable car Israël n’avaient absolument pas intérêt à une résurgence du conflit au moment où certains pays arabes s’apprêtent à nouer des relations diplomatiques. Le Hamas par contre a intérêt à saboter ce rapprochement, et également faire remonter l’audience de la cause palestinienne qui est mise sous le boisseau depuis le conflit russo-ukrainien.

                                                                              On testera au passage la cohésion ou non des BRICS-élargis sur ce conflit.


                                                                            • Ouam (Paria statutaire non vacciné) Ouam (Paria statutaire non vacciné) 10 octobre 2023 20:08

                                                                              @Eric F
                                                                              "..On testera au passage la cohésion ou non des BRICS-élargis sur ce conflit.

                                                                              "

                                                                               
                                                                              Remarque interessante , voir la position de l’inde !!!


                                                                            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 10 octobre 2023 20:17

                                                                              @Eric F

                                                                              Effectivement il ne faut pas confondre les termes et l’essence de ce que représentent les opérations menées sous « fausse bannière ».
                                                                              Cf. ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fausse_banni%C3%A8re

                                                                              Israël n’avait absolument pas intérêt à une résurgence du conflit au moment où certains pays arabes s’apprêtent à nouer des relations diplomatiques. Le Hamas, en revanche, a intérêt à saboter ce rapprochement, et égalementà faire remonter l’audience de la cause palestinienne qui est mise sous le boisseau depuis le conflit russo-ukrainien.

                                                                              On testera au passage la cohésion ou non des BRICS-élargis sur ce conflit.

                                                                              C’est là effectivement la question majeure à venir, indépendamment des conséquences de l’opération vengeresse déclenchée en représailles par Israël et dont on ne mesure que trop les conséquences désastreuses immédiates en termes de vies humaines et de destructions matérielles irréversibles.


                                                                              Bien à vous, RB


                                                                            • Le soleil brille pour 7 milliards d’humains 

                                                                              Les nuages sont là seulement pour ceux qui habitent sous les nuages .

                                                                              Les juifs par leur croyance et leurs discours ils enfument tout le monde .


                                                                              ça fait 77 ans que les juifs traitent les Français anti-sémites .
                                                                              ça fait 77 ans que les juifs font silence devant les Allemands .

                                                                              Parce que lorsque le gouvernement Israëlien commande des armes et d’autres technologies aux Allemands, Les Israëliens bénéficient de large ristourne .

                                                                              ça commence par me fatiguer , cette merde, infâme  ! 

                                                                              Nous, on s’en foute de la vie de ces vicieux ....



                                                                              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 10 octobre 2023 16:36

                                                                                Aux Lecteurs.

                                                                                A propos de l’attaque du Hamas avec des paramoteurs :

                                                                                https://www.youtube.com/watch?v=kHc8CdWwPP0


                                                                                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 10 octobre 2023 16:48

                                                                                  Aux Lecteurs.

                                                                                  Pour répondre à la question de savoir si Israël savait ou ne savait pas...

                                                                                  Israël savait.

                                                                                  Veuillez écouter et voir ci-après :

                                                                                  https://youtu.be/2Y_GerqQ6Rk?t=126


                                                                                  • juan 10 octobre 2023 16:57

                                                                                    Les Nations Unies ne se sont pas souciées de l’avenir de la Palestine, lorsqu’ils y ont déplacé les survivants de l’holocauste histoire de se débarrasser de ces pauvres hères sortant de l’enfer. Aucun pays ne voulait les accueillir, encore emprunts des réflexes de l’occupant nazi.

                                                                                    Certes, c’était le lieu sacré pour le peuple Juif, plusieurs fois chassé de son propre territoire où l’avait amené Moïse. Puis avec l’empereur Constantin, il fut reconnu comme le lieu de l’avènement des chrétiens, de là où était né Jésus de Nazareth.

                                                                                    Vint ensuite à la Mecque un marchand qui devint opportunément le prophète de Allah, histoire de donner une but commun à toutes ces tribus qui se battaient, ce qui était mauvais pour le commerce. Bientôt, Mohamed, dépassé par sa nouvelle inspiration, fut pris d’une ambition de devenir le dernier prophète après Jésus en se déclarant plus important que lui. Pour légitimer sa vision, il rêva qu’Allah le transportait une nuit au dessus de Jérusalem en lui demandant de construire un lieu de prière à la place du temple de Salomon.

                                                                                    Ce fut ainsi que sous couvert de « La Foi » les musulmans investirent la ville sainte pour y implanter le monde musulman. Ce fut d’autant plus facile que ce peuple put s’appuyer sur le Coran dans lequel se glissèrent astucieusement des sourates mortifères ; un blanc seing à la conversion par la violence et la terreur. L’autre énorme astuce fut de faire croire que ce livre était réputé « non écrit » car dicté à Mohamed par Allah ; donc non réformable. Bref, depuis l’origine tous les évènement liés à l’Islam sont inspirés par ces sourates.

                                                                                    Avec les évènement d’Israël, nous avons encore16 siècles après, l’exemple de ce qu’est une religion de paix et d’amour ? comme le prétendent ses pratiquants. Et pendant cette dernière génération, les occidentaux judéo-chrétiens regardaient benoîtement se développer sans bruit, l’armée de Allah dont l’ambition est de s’imposer au monde. Le drame ne fait que commencer.


                                                                                    • Dudule 11 octobre 2023 06:33

                                                                                      @juan

                                                                                      Le peuple juif n’a jamais été chassé de son territoire. Et parler de « peuple juif » est bizarre, être juif c’est être de religion juive.

                                                                                      L’expulsion des juifs de Palestine est une légende médiévale. Aucun écrit de l’antiquité tardive n’en parle, pas plus qu’aucun témoignage sur les millions de réfugiés traversant la Méditerranée, ou autres. La très grande majorité des juifs du monde ont été convertis entre les débuts de l’ère chrétienne et l’an mille, grosso modo. Essentiellement autour de la Méditerranée, en Europe et dans le Caucase.



                                                                                      • Clocel Clocel 10 octobre 2023 17:43

                                                                                        « « Bien sûr, car la Palestine appartient aux Palestiniens. L’idée d’une solution provisoire avec deux États côte à côte n’est ni juste ni viable. Et les sionistes ne sont pas les représentants des juifs. Ce sont des imposteurs ! Une fois l’État d’Israël démantelé, nous sommes convaincus que les citoyens de toute confession auront leur place dans le nouvel État, s’ils respectent les lois ». Contrairement à ce que l’on peut penser, ces propos émanent du rabbin new-yorkais Yisroel Dovid Weiss, membre de l’organisation dénommée Neturei Karta (Gardiens du Temple). »

                                                                                        https://reseauinternational.net/occident-sionise-bravades-grossieres-par-orgueil-desespere/


                                                                                        • njama njama 10 octobre 2023 21:50

                                                                                          @Clocel
                                                                                          Les Juifs sionistes sont juste des migrants manipulés par l’Angleterre (qui, Lord Balfour lui-même, et les États-Unis pareil...

                                                                                          n’en voulaient plus de ces hordes de migrants Juifs venus de Russie... ).

                                                                                          L’entité sioniste n’est juste que la produit du projet d’un condominium anglosaxon en Palestine de la moitié du XIX° siècle, voir mes posts plus haut...

                                                                                          Mais bon, ok je suis à contre-courant mais avec sources historiques dûment documentées, contre le narratif judéo messianiste du « Peuple élu » et bla-bla-bla... un Peuple sans terre pour une terre sans Peuple


                                                                                        • njama njama 12 octobre 2023 10:27

                                                                                          @Clocel

                                                                                          Carte de vœux de 1909 - les Juifs américains accueillent les émigrants de l’Empire russe. La posture des deux aigles est signifiante.
                                                                                          https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_des_Juifs_en_Russie#/media

                                                                                          La zone de résidence (en russe : Черта оседлости, tchertá ossédlosti ; en yiddish : דער תּחום-המושבֿ, der tkhum-ha-moyshəv ; en hébreu : תְּחוּם הַמּוֹשָב, t’ẖum hammosháv) était la région ouest de l’Empire russe où les Juifs, enregistrés comme tels, étaient cantonnés jusqu’en février 1917 par le pouvoir impérial.
                                                                                          voir la Carte de 1901
                                                                                          https://fr.wikipedia.org/wiki/Zone_de_r%C3%A9sidence

                                                                                          Histoire des Juifs en Russie

                                                                                          Émigration vers l’Europe occidentale et l’Amérique
                                                                                          Les Juifs de classe moyenne amorcent le mouvement migratoire vers l’Occident, plus particulièrement vers les États-Unis.

                                                                                          Les classes supérieures ne font pratiquement pas partie de ces mouvements. Les émigrants sont motivés par le facteur politique, mais c’est la situation sociale et économique qui les décide à franchir le pas.
                                                                                          Théoriquement, la législation russe interdit l’émigration, mais le gouvernement ferme les yeux et parfois encourage l’émigration, qui débute lentement dans la fin des années 1860, prend une ampleur considérable dans les années 1870, puis atteint des proportions massives en 1880 et début 1881, avec le déclenchement des pogroms.

                                                                                          Les pogroms donnent une impulsion majeure à la poussée migratoire. Environ 3 millions de Juifs quittent l’Empire russe pour l’Occident, ils s’installent principalement en Amérique mais aussi en Angleterre, en France, et, ceux ralliés au mouvement sioniste, en Palestine.
                                                                                          https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_des_Juifs_en_Russie#%C3%89migration_vers_l%E2%80%99Europe_occidentale_et_l%E2%80%99Am%C3%A9rique

                                                                                          « Leur Nouvelle Jérusalem », caricature du magazine Judge (1892)


                                                                                        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 13 octobre 2023 09:07

                                                                                          @Clocel
                                                                                          Sérieusement, à écouter ce qui se dit sur la radio diffusion nationale (France Culture(s)), par exemple, qui veut encore d’une solution avec deux Etats côte à côte ?

                                                                                          Qui peut sérieusement imaginer que sans profondeur de territoire pour se protéger, l’Etat d’Israël dont la pérennité n’est en rien une certitude, pourrait survivre et survivra ? 

                                                                                          La situation est simple : 9 millions d’habitants entourés d’1,6 milliards d’ennemis qui s’accommoderont très bien de la disparition de l’Etat d’Israël, vu comme une anomalie à corriger, détruire, en tant que parasite européen greffé, enté sur une terre musulmane.

                                                                                          Question : "S’ils avaient gagné la guerre de 1948, quel genre d’État arabe les Palestiniens auraient-ils envisagé ? Que pensaient-ils des 628 000 Juifs (31 % de la population) vivant dans le pays d’Israël [la Palestine britannique] à la veille de la guerre ? Quel sort leur auraient-ils réservé ?

                                                                                          https://www.middleeasteye.net/fr/opinion-fr/ce-que-les-combattants-juifs-de-1948-disent-sur-la-nakba

                                                                                          On voit déjà s’amorcer un retour en France de gens qui avaient cru pouvoir s’installer définitivement en Israël dans un pays plus que rêvé où les conditions de vie sont particulièrement difficiles, contraignantes et pour tout dire dangereuses.

                                                                                          Se pose la question de savoir si, débarrassés des extrémistes des deux côtés, les peuples pourraient se réconcilier et vivre ensemble ?

                                                                                          Ce n’est probablement pas possible comme le montre une simple comparaison entre une rue, un habitat, des gens vivant à Gaza, Ramallah ou Tel-Aviv et Jérusalem.

                                                                                          Ce sont là deux mondes fondamentalement différents comme d’ailleurs le sont déjà entre eux les mondes sépharade et ashkenaze.

                                                                                          Un simple examen des populations et des sociétés montre l’irréductibilité d’un processus de peuplement européen et de la société qu’il représente avec la population palestinienne et, en réalité, l’équilibre plus que délicat dans la mosaïque de peuplement d’Israël.

                                                                                          https://fr.wikipedia.org/wiki/Isra%C3%ABl

                                                                                          Lire ci-après ce très intéressant article :
                                                                                          https://cjf.qc.ca/revue-relations/publication/article/israel-un-colonialisme-de-peuplement-plus-que-centenaire/


                                                                                        • ysengrin ysengrin 10 octobre 2023 18:59

                                                                                          Si l’objectif de Nethayaou était de faire taire les oppositions au nom de l’union sacrée....

                                                                                          objectif pleinement atteint.




                                                                                            • Ouam (Paria statutaire non vacciné) Ouam (Paria statutaire non vacciné) 10 octobre 2023 19:14

                                                                                              @Clocel
                                                                                              Merci pour cette info croustillante..
                                                                                              On dis souvent que les hommes sont frappadingos...
                                                                                              Ben la preuve irréfutable que c’est également réparti ici par exemple
                                                                                               
                                                                                              Pour une fois Sardine Ruseeau ne pourra pas nier l’incontestable principe d’égalité des sexes smiley smiley


                                                                                            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 10 octobre 2023 20:05

                                                                                              @Clocel
                                                                                              Bonsoir Clocel et merci pour cette information ahurissante.

                                                                                              Ces gens sont fous, aveuglés par leur haine au point de dire n’importe quoi et d’oublier que chez le voisin, en Iran, d’autres gens pourraient n’avoir eux aussi aucun état d’âme à atomiser Israël. Il est évident que l’Iran, à l’instar d’Israël qui est resté très longtemps discret sur la détention de l’arme atomique, a lui aussi franchi le seuil nucléaire depuis très longtemps.

                                                                                              Ce parlementaire n’est pas le seul, accompagné par des politiques et des militaires idiots, a décompenser en fureur énergumènes.

                                                                                              "L’usage d’une arme nucléaire dite tactique procède d’un glissement sémantique qui correspond avant tout à un distinguo militaire trompeur. Les armes nucléaires tactiques se différencient de leurs ainées stratégiques tout d’abord « à cause de raisons techniques liées à la physique », explique Alexandre Vautravers, expert en sécurité et en armement et rédacteur en chef de la Revue militaire suisse (RMS).Là où un missile balistique nucléaire cherche à frapper fort sur tous les tableaux – souffle de l’explosion, impact thermique, rayonnement des radiations et des perturbations électromagnétiques –, avec l’arme dite « tactique », "on cherche à maximiser l’onde de choc et minimiser les autres effets pouvant être indésirables, si les propres troupes de l’utilisateur de l’arme ont prévu de traverser la zone battue", précise ce spécialiste...Les armes nucléaires tactiques sont présentées comme étant plus précises et leurs effets plus limités : "L’explosion a lieu à très basse altitude ou au niveau du sol ; l’objectif est la destruction d’une infrastructure ou d’une cible précise et les effets peuvent se limiter à un rayon de quelques centaines de mètres à quelques kilomètres", précise Alexandre Vautravers.D’un point de vue opérationnel, c’est l’ultime recours sur le champ de bataille quand une armée fait face à un danger que les armes conventionnelles ne sont pas en mesure d’écarter efficacement, ou pour viser un objectif trop grand pour de simples missiles. Il pourrait, à ce titre, être utilisé pour détruire une colonne de chars qui s’avance vers la ligne de front ou pour viser une base aérienne militaire d’une taille importante."

                                                                                              Veuillez lire ci-après le texte complet de la note précitée :https://www.france24.com/fr/%C3%A9co-tech/20221010-nucl%C3%A9aire-tactique-le-mirage-de-bombes-moins-d%C3%A9vastatrices


                                                                                              Bien à vous, Renaud Bouchard

                                                                                               



                                                                                            • quijote 10 octobre 2023 19:10

                                                                                              Des 2 côtés, les « ni pardon ni oubli » sont ceux qui mènent la danse depuis 75 ans. Le Hamas, si ce qui se dit de leurs exactions ces derniers jours est vrai, c’est de la merde humaine. Du psychopathe. Du taré. De l’autre côté, sauf erreur de ma part, « ni pardon ni oubli », c’est eux qui l’ont inventé... Et puis il y a évidemment de la merde humaine chez les juifs tout pareil. Tout pareil. Ça veut dire quoi, les nouvelles colonies incessantes qui bouffent les territoires palestiniens ? Et violent tranquillement les résolutions de l’ONU, ce machin qui ne sert qu’à payer des salaires à ses membres sur le dos des peuples.

                                                                                              Normalement, j’entends par là, quand tu es un être humain normal, « ni pardon ni oubli », ça dure 3 ans, ça dure 5 ans. Mais un être humain normal, au bout de 3 ans, au bout de 5 ans, il veut vivre. Vivre SA vie. Parce que « ni pardon ni oubli », ça n’a plus de sens. Et pour vivre, il faut sortir du « ni pardon ni oubli ».

                                                                                              Les indiens d’Amérique, à un moment, ils ont arrêté de se battre. « On a perdu, OK. C’est acté. Maintenant il faut vivre. » Parce que c’était des gens normaux. 

                                                                                              Ces connards de sionistes auraient évidemment dû négocier pour trouver un pays d’accord pour céder des terres vierges contre compensation quelconque. C’était parfaitement possible. Mais non : il fallait que ce soit là et en déplaçant les habitants... Connards !


                                                                                              • ysengrin ysengrin 10 octobre 2023 19:51

                                                                                                Si l’objectif de Nethayaou était de faire taire les oppositions au nom de l’union sacrée....

                                                                                                objectif pleinement atteint.



                                                                                                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 10 octobre 2023 22:48

                                                                                                  Aux Lecteurs

                                                                                                  MOYEN-ORIENT : « CE CONFLIT EST LOIN D’ÊTRE TERMINÉ ET IL EST TOTALEMENT IMPRÉVISIBLE QUANT À SON ÉVOLUTION »

                                                                                                  Israël cherchera à éliminer définitivement la menace posée par le groupe militant palestinien, mais sa campagne à Gaza pourrait attirer d’autres adversaires, notamment le Hezbollah et Al-Qaïda. 

                                                                                                  https://www.cfr.org/in-brief/israels-war-hamas-what-know

                                                                                                  DANS QUELLE MESURE L’ATTAQUE DU HAMAS CONTRE ISRAËL ÉTAIT-ELLE SOPHISTIQUÉE ?

                                                                                                  Il est totalement sans précédent qu’une organisation terroriste ait la capacité ou les moyens de lancer des assauts coordonnés et simultanés depuis les airs, les mers et les terres. En outre, le fait que le Hamas possède la capacité de cacher ses préparatifs à un pays comme Israël qui possède l’un des services de renseignement les plus sophistiqués au monde suggère fortement qu’il a bénéficié du soutien, des conseils et des orientations d’un État extérieur dans la planification et l’exécution de l’attaque contre le Hamas. Israël. L’Iran sera donc fortement soupçonné d’être à l’origine de tout cela. 

                                                                                                  L’Iran fournit déjà au Hamas et au Jihad islamique palestinien (JIP) au moins 100 millions de dollars par an, et il proclame ouvertement son intention de détruire Israël. En outre, ces derniers mois, Téhéran s’est clairement montré de plus en plus préoccupé par la possibilité pour l’Arabie saoudite et Israël d’établir des relations diplomatiques formelles, et plus encore par un pacte de défense entre l’Arabie saoudite et les États-Unis. L’Iran avait donc toutes les raisons d’encourager et de faciliter l’attaque contre Israël. 

                                                                                                  Cependant, cela est très différent du fait de donner des ordres, et encore moins d’orchestrer les assauts ou de donner une quelconque forme de « feu vert ». Si le Hamas et le JIP – à l’instar du Hezbollah basé au Liban – entretiennent des liens étroits avec l’Iran, ils fonctionnent également de manière indépendante. Cela dit, la longue histoire de l’Iran en matière de tentative de déstabilisation des pays de la région, notamment Bahreïn, l’Irak, le Koweït, le Liban et l’Arabie Saoudite,

                                                                                                  Suite


                                                                                                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 10 octobre 2023 22:49

                                                                                                    Suite 02

                                                                                                    QUEL TYPE D’OPÉRATION MILITAIRE ISRAËL EST-IL SUSCEPTIBLE D’ENTREPRENDRE ?

                                                                                                    Comme l’a promis le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, elle sera à la fois massive et décisive, avec l’intention de détruire définitivement le Hamas.

                                                                                                     Jusqu’à l’exécution gratuite de civils, le viol de femmes juives et l’entraînement en captivité de femmes, d’enfants, de personnes âgées et d’infirmes, il aurait pu y avoir au moins le même minimum de retenue et le même « respect des règles » que lors des combats passés. entre Israël et le Hamas, comme lors de l’Opération Plomb Durci en 2008 et des Guerres de Gaza de 2014 et 2021. L’objectif de chacune de ces opérations était de dégrader les capacités militaires du Hamas, d’éliminer autant de dirigeants politiques et militaires que cela était raisonnablement possible, et gagner du temps pour éviter de futurs combats en affaiblissant l’organisation et en diminuant ses stocks d’armes, en particulier de missiles. 

                                                                                                    Cependant, du moins selon ce qui est rapporté, les combattants du Hamas et du JIP ont commis et commettent encore une vaste gamme de ce qui ne peut être décrit que comme des crimes de guerre. Les informations faisant état d’exécutions, d’abus sexuels, de civils expulsés de leurs foyers et d’autres déprédations ne resteront pas impunies par Israël. À mesure que de nouvelles informations seront révélées et que le choc de l’attaque initiale s’atténuera, les Israéliens exigeront vengeance. 

                                                                                                    Un argument courant concernant la lutte contre le terrorisme est qu’« il n’y a pas de solution militaire », mais ce n’est pas tout à fait vrai, à condition qu’un pays ne se soucie pas de nuire aux civils. Par exemple, la campagne militaire sri-lankaise de 2009 a complètement écrasé les Tigres tamouls. On estime que vingt mille civils ont été tués, ainsi que le fondateur et chef des Tigres, l’ensemble de son état-major et pratiquement tous les officiers et soldats de l’organisation. Un groupe terroriste peut être détruit de cette manière, mais cela entraîne d’énormes pertes en vies civiles. 

                                                                                                    Si Israël poursuivait cet objectif, un certain nombre de choses suivraient probablement, notamment l’aide du Hezbollah au Hamas, ou l’implication potentielle de l’Iran, avec la possible convergence de combattants étrangers d’Al-Qaïda et des Taliban, entre autres groupes. Cela lancerait ce conflit sur une trajectoire complètement différente.

                                                                                                    Lire la suite

                                                                                                    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 10 octobre 2023 22:49

                                                                                                      Suite 03

                                                                                                      QUELS SONT LES AVANTAGES ET LES DÉFIS POUR LE HAMAS ET ISRAËL ?

                                                                                                      Le Hamas a exploité l’avantage de la surprise avec un succès étonnant. Son avantage réside désormais dans sa capacité à se disperser et à se cacher sous le bouclier protecteur de la population civile de Gaza. De plus, en tant que régime autoritaire qui n’a pas organisé d’élections à Gaza depuis quinze ans, il peut contraindre la population à coopérer et n’a pas à se soucier de l’opinion publique. 

                                                                                                      Les avantages d’Israël auraient dû contrecarrer l’attaque surprise du Hamas. Israël possède l’une des armées les plus sophistiquées technologiquement, les mieux entraînées, les mieux armées et les plus professionnelles de la région, sinon du monde, du moins compte tenu de la petite taille d’Israël. Les armements, la doctrine, la formation et l’équipement avancés des Forces de défense israéliennes leur ont doté de formidables capacités de combat qui deviendront de plus en plus évidentes dans les jours à venir.

                                                                                                      En termes d’inconvénients, le Hamas est une organisation terroriste et, du moins historiquement, les organisations terroristes s’en sortent mal lorsque tout le poids de la puissance militaire d’un État établi pèse sur elle.

                                                                                                      Pour Israël, le principal désavantage réside dans les centaines de prisonniers capturés par le Hamas. Beaucoup ont la double nationalité, y compris des citoyens américains, de sorte que les efforts d’Israël pour libérer les otages deviendront encore plus complexes. Les captifs ont probablement déjà été dispersés dans toute la bande de Gaza, une zone de la taille de Washington, DC. Gaza est déchirée par des tunnels, des bunkers et d’autres endroits cachés qui rendront difficile la localisation, et encore moins le sauvetage, des otages. Ces lieux, et peut-être même les otages eux-mêmes, seront probablement truffés de pièges. Il s’agit d’un défi d’une ampleur sans précédent. Personne ne sait comment cette crise prendra fin, mais l’effusion du sang d’autres innocents – Israéliens, Palestiniens et, bien sûr, citoyens non combattants d’autres pays – est certaine.

                                                                                                      QUELLES SONT LES CHOSES À SURVEILLER À MESURE QUE CELA SE DÉROULERA DANS LES PROCHAINS JOURS ?

                                                                                                      Ce conflit est loin d’être terminé et il est totalement imprévisible quant à son évolution. De puissantes forces centrifuges se sont déchaînées et ont réécrit les règles pour Israël et le Hamas, et peut-être pour d’autres dans la région. Par exemple, étant donné les liens de longue date du Hezbollah avec le Hamas et le fait que leur patron commun a un immense intérêt à assurer la longévité de ses clients terroristes régionaux, le Hezbollah entrera probablement dans la guerre, de son propre chef mais en parfaite synchronisation avec les souhaits de l’Iran. si Israël lance une attaque terrestre à Gaza. Les conséquences seront alors énormes. Cela s’est produit au cours de l’été 2006, lorsque des affrontements entre Israël et le Hamas ont déclenché des attaques du Hezbollah dans le nord. 

                                                                                                      Durant la guerre du Liban en 2006, le Hezbollah disposait d’un arsenal d’environ 15 000 missiles, les plus sophistiqués fournis par l’Iran et la Syrie, et a fait des ravages dans le nord d’Israël. Aujourd’hui, le Hezbollah dispose d’un arsenal de missiles estimé à dix fois celui-ci, qui sont à la fois plus précis et peuvent parcourir de plus grandes distances. 

                                                                                                      L’ensemble du territoire israélien serait alors vulnérable aux attaques de missiles. Ainsi, il y a toutes les chances que la guerre s’étende, et les terribles effusions de sang et les tragédies (en particulier pour les populations civiles) qui s’ensuivront rendront tout type de pourparlers plus tendu et plus lointain que par le passé. 

                                                                                                      En outre, les militants palestiniens en Cisjordanie pourraient se soulever violemment à tout moment, même si cela serait plus probable si Israël lançait une attaque terrestre majeure et réoccupait Gaza.


                                                                                                      • chantecler chantecler 11 octobre 2023 02:36

                                                                                                        Gaza est un pièges sinistre mortifère représentatif de la volonté exterminatrice de vos adversaires , une cage, une prison . Un ghetto peu défendables .

                                                                                                        Avec au large d’immenses réserves de gaz dans les eaux maritimes rattachées à cette entité

                                                                                                        Les maisons et immeubles de gaza sont construits en léger(plaques de ciment) et ne peuvent absolument pas resster ni protéger les populations civiles ni les combattants contre les bombardements ,les missiles , le phosphore ,le napalm l’aviation , les tanks ennemis etc .

                                                                                                        Aucune mansuétude à attendre de leur part .

                                                                                                        Ce Sont des fascistes .des salauds et l’ont amplement démontré .

                                                                                                        Mais je suppose que les résistants le savent depuis longtemps eux qui ont su creuser et aménager des tunnels , des bunkers.

                                                                                                        Leur stratégie ne peut donc se baser que sur la défense ,d’attendre les chocs sur place , de s’abriter et de résister dans les caves et les RDC deGaza , où ils risquent de se faire massacrer méchamment comme d’habitude , mais au contraire de passer à l’offensive, à l’attaque , affronter les sionistes et leurs équipements militaires , rendre la monnaie de la pièce de la violence aux colonisateurs qui ont passé au bulldozer leurs maisons , leurs villages ,leurs édifices religieux , leurs oliviers etc etc depuis des dizaines d’années ...

                                                                                                        Qu’ils fassent gaffe aux snippers . Qu’ils utilisent les leurs .... !

                                                                                                        Et qu’ils reçoivent enfin de l’aide ,des renforts , de l’empathie , la solidarité de leurs voisins et alliés .... !

                                                                                                        C’est le moment pu jamais !

                                                                                                        Ils vous ont coupé l’eau , le gaz, l’électricité ça veut tout dire , le préambule à l’expulsion de tout squatter... !

                                                                                                        Qu’ils se débarrassent de ce chancre permanent symbole de la colonisation, de la prévarication et de leur projet hypocrite et dément du "grand Israël , pour eux , pour tous pour la paix dans la région et dans le monde ... ! .



                                                                                                          • placide21 11 octobre 2023 07:34

                                                                                                            @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                                                                                                            OUI ,  Zelensky (de confession juive ) vide l’Ukraine de sa population pro-nazi pour que ses coreligionnaires puissent s’y installer , car ils n’ont pas d’avenir en Palestine  ; le mouvement est déjà amorcé : https://reseauinternational.net/le-grand-demenagement-en-israel-la-remigration-des-colons-sionistes-a-deja-commence/ Le savoir faire de la diaspora juive fera des merveilles à l’articulation de l’UE et de la Russie.


                                                                                                          • ysengrin ysengrin 11 octobre 2023 08:42

                                                                                                            Terroriser les populations, objectif atteint par Nethanyaou.


                                                                                                            • juan 11 octobre 2023 10:32

                                                                                                              « contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... » je note que résumer l’histoire de l’invasion des musulmans sur la Terre promise, en décortiquant l’« avènement » de cette religion de paix et d’amour ? est considéré comme injurieux, j’en prends note. Je précise quand-même que c’est le même réflexe qui a amené ce qui arrive depuis trois jours en Israël.


                                                                                                              • ysengrin ysengrin 11 octobre 2023 10:36

                                                                                                                @juan

                                                                                                                Société du spectacle = société de la terreur.

                                                                                                                Travaillez, consommez, fermez vos gueules et estimez vous heureux.

                                                                                                                Plus personne, nulle part, ne doit se sentir en sécurité, les médias aux ordres et les résosociaux sont là pour ça.

                                                                                                                Le grand capital n’en est pas à 3000 macchabées près pour se maintenir à flot, et nous mettre au pas.


                                                                                                              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 11 octobre 2023 10:42

                                                                                                                @ysengrin

                                                                                                                Exact.
                                                                                                                Capitalisme du désastre.
                                                                                                                « Tous ces moments de notre histoire récente, répond Naomi Klein, ont partie liée avec l’avènement d’un “capitalisme du désastre”. Approfondissant la réflexion militante entamée avec son bestseller No Logo, Naomi Klein dénonce, dans La stratégie du choc, l’existence d’opérations concertées dans le but d’assurer la prise de contrôle de la planète par les tenants d’un ultralibéralisme toutpuissant. Ce dernier met sciemment à contribution crises et désastres pour substituer aux valeurs démocratiques, auxquelles les sociétés aspirent, la seule loi du marché et la barbarie de la spéculation. »
                                                                                                                Naomi Klein, https://www.actes-sud.fr/catalogue/economie/la-strategie-du-choc


                                                                                                              • Clocel Clocel 11 octobre 2023 11:21

                                                                                                                @Renaud Bouchard

                                                                                                                Avant d’écrire La stratégie du choc, Naomi Klein avait commis No Logo, bouquin remarquable hélas balayé par le successeur.


                                                                                                              • ysengrin ysengrin 11 octobre 2023 11:32

                                                                                                                @Clocel

                                                                                                                exact renaud Bouchard le cite dans son post.


                                                                                                              • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 11 octobre 2023 11:25

                                                                                                                Les médias officiels vont vérouiller leurs mensonges à double tour pour nous empêcher de penser.

                                                                                                                La commission européenne, avec le sinistre Breton, veut déjà interdire twitter, car il laisse des témoignages filtrer.

                                                                                                                Ils vont dénoncer l’horreur de l’attaque palestinienne et taire celle de la riposte israélienne qui définit ses ennemis comme des animaux.

                                                                                                                Créer un ghetto et le détruire ensuite avec ses habitants a déjà été réalisé dans l’histoire. C’est comme si les juifs, victimes du nazisme, reprenaient à leur compte cette idéologie contre les palistiniens. Tragique retournement de l’histoire.

                                                                                                                La seule issue, s’il y en a une, serait l’arrêt immédiat des combats, le dialogue, et le restitution d’une partie des territoires aux palistiniens, dans l’espoir de construire une zone de paix, d’échange et de prospérité.

                                                                                                                Mais il faudrait d’autres dirigeants que ceux au pouvoir, qui ne cherchent au contraire que faire croître le chaos pour imposer leur hégémonie et celle du turbo-capitalisme.

                                                                                                                Avec Netanyahou et Biden, propagateurs de tous les feux, où que ce soit, on est très mal.

                                                                                                                Nous avions le risque ukrainien qui pouvait déboucher sur l’anéantissment nucléaire, mais il s’agissait malgré tout de l’affrontement « classique » entre les US et la Russie, qui conaissent malgré tout les limites (je n’évoque même pas Mr Z).

                                                                                                                Là, ce sont de nombreuses nations en conflit avec des rapports complexes, avec des enjeux idéologiques et religieux extrêmement tendus, menés par des fanatiques de tout bord, qui pourraient vraiment déboucher sur l’apocalyspe.


                                                                                                                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 11 octobre 2023 13:58

                                                                                                                  @Jean-Paul Foscarvel
                                                                                                                  Bonjour et merci pour votre commentaire auquel je souscris pleinement.

                                                                                                                  L’œuvre de paix est toujours préférable à l’œuvre de mort.

                                                                                                                  Il est inadmissible, en France comme dans l’UE, qu’aucun dirigeant politique n’affiche clairement une position, aussi difficile soit-elle, ne distinguant entre aucun belligérant (il n’y en a pas un pour racheter l’autre) pour ne privilégier qu’une seule voi(e)x, celle de la Paix.

                                                                                                                  Tout espoir n’est pas perdu pour autant ! Voyez-ci-après :

                                                                                                                  La députée européenne Clare Daly a écrit dimanche un tweet en réponse à la présidente « non élue » de l’UE, Ursula von der Leyen, déclarant que la position de cette dernière ne reflète pas la véritable voix de l’Union européenne et ne reflète en aucun cas l’approche pacifique du bloc en matière de politique étrangère. politique. 


                                                                                                                  « Aujourd’hui, les terroristes du Hamas ont frappé au cœur d’ »Israël », capturant et tuant des femmes et des enfants innocents. « Israël » a le droit de se défendre – aujourd’hui et dans les jours à venir. L’Union européenne est aux côtés d’ »Israël », von der Leyen a tweeté sur X samedi.

                                                                                                                  « Pour qui pensez-vous que vous êtes ? Vous n’êtes pas élue et n’avez aucune autorité pour déterminer la politique étrangère de l’UE, qui est fixée par le Conseil de l’UE. L’Europe n’est PAS « aux côtés d’Israël ». Nous défendons la paix. Vous ne parlez pas pour nous. » Si vous n’avez rien de constructif à dire, et ce n’est clairement pas le cas, taisez-vous », a écrit Daly en réponse.

                                                                                                                  Who do you think you are ? You’re unelected, and have no authority to determine EU foreign policy, which is set by @EUCouncil. Europe does NOT « stand with Israel. » We stand for peace. You do not speak for us. If you’ve nothing constructive to say, and you clearly don’t, shut up. https://t.co/9uEklDIIiE

                                                                                                                  Clare Daly (@ClareDalyMEP) October 8, 2023

                                                                                                                  Clare Daly (@ClareDalyMEP) October 8, 2023

                                                                                                                  https://www.marianne.net/monde/europe/leurope-cest-la-paix-cest-joli-mais-ca-reste-une-fable


                                                                                                                  https://www.marianne.net/politique/melenchon/attaques-du-hamas-contre-israel-cette-gauche-qui-importe-le-conflit-en-france


                                                                                                                  https://twitter.com/ClareDalyMEP

                                                                                                                  Les médias officiels vont verrouiller leurs mensonges à double tour pour nous empêcher de penser.

                                                                                                                  La commission européenne, avec le sinistre Breton, veut déjà interdire twitter, car il laisse des témoignages filtrer.

                                                                                                                  Ils vont dénoncer l’horreur de l’attaque palestinienne et taire celle de la riposte israélienne qui définit ses ennemis comme des animaux.

                                                                                                                  Créer un ghetto et le détruire ensuite avec ses habitants a déjà été réalisé dans l’histoire. C’est comme si les juifs, victimes du nazisme, reprenaient à leur compte cette idéologie contre les palestiniens. Tragique retournement de l’histoire.

                                                                                                                  La seule issue, s’il y en a une, serait l’arrêt immédiat des combats, le dialogue, et le restitution d’une partie des territoires aux palestiniens, dans l’espoir de construire une zone de paix, d’échange et de prospérité.

                                                                                                                  Mais il faudrait d’autres dirigeants que ceux au pouvoir, qui ne cherchent au contraire que faire croître le chaos pour imposer leur hégémonie et celle du turbo-capitalisme.

                                                                                                                  Avec Netanyahou et Biden, propagateurs de tous les feux, où que ce soit, on est très mal.

                                                                                                                  Nous avions le risque ukrainien qui pouvait déboucher sur l’anéantissement nucléaire, mais il s’agissait malgré tout de l’affrontement « classique » entre les US et la Russie, qui connaissent malgré tout les limites (je n’évoque même pas Mr Z).

                                                                                                                  Là, ce sont de nombreuses nations en conflit avec des rapports complexes, avec des enjeux idéologiques et religieux extrêmement tendus, menés par des fanatiques de tout bord, qui pourraient vraiment déboucher sur l’apocalypse.


                                                                                                                • njama njama 12 octobre 2023 10:35

                                                                                                                  @Renaud Bouchard
                                                                                                                  Toujours aussi percutante Clara Daly !


                                                                                                                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 11 octobre 2023 22:45

                                                                                                                  Aux Lecteurs

                                                                                                                  11 octobre 2023
                                                                                                                  GAZA, UNE TERRIBLE HYPOTHESE

                                                                                                                  Les États-Unis envisagent de nettoyer ethniquement Gaza.Simple hypothèse de réflexion et d’interprétation ?Ceci vient de « b » de MoA. Il s’agit vraisemblablement du plan américano-israélien pour le peuple palestinien de Gaza :Harry Sisson @harryjsisson – 1:44 UTC · 11 octobre 2023 Incroyable : le président Biden travaille sur un plan avec d’autres pays qui permettrait aux civils de quitter Gaza en toute sécurité et de traverser la frontière égyptienne. C’est une super nouvelle. Le président Biden veille à ce que des innocents ne meurent pas à cause des actions du Hamas. C’est ça le leadership. Non, ce n’est pas du leadership. Il s’agit d’ un nettoyage ethnique, d’un crime de guerre déguisé en geste humanitaire. Il s’agit d’un nettoyage ethnique de personnes dont les terres ont été volées par les colons sionistes. Ces personnes n’auraient aucun droit de retourner dans les maisons et les terres qu’elles possédaient autrefois. Des personnes emprisonnées dans une prison à ciel ouvert, qui n’ont pas accès à l’électricité, à l’eau et à la nourriture et qui subissent actuellement d’intenses attaques.

                                                                                                                  L’Égypte, le seul pays où ils pourraient potentiellement être transférés, est déjà en faillite. Elle ne peut même pas subvenir aux besoins de son propre peuple. Deux millions de nouveaux habitants de Gaza, tous pauvres et certains radicalisés, déséquilibreraient sans aucun doute l’État égyptien.

                                                                                                                  Si un tel plan était mis en œuvre, il garantirait que l’axe de la résistance, le Hezbollah et divers autres groupes sunnites et chiites du Moyen-Orient, interviendraient. Ils attaqueraient Israël pour empêcher une telle démarche.

                                                                                                                  Les États-Unis pensent qu’ils peuvent dissuader toute action de résistance en menaçant d’intervenir avec leurs propres forces. C’est pourquoi l’USS Herald Ford, son nouveau porte-avions, a été déplacé vers la Méditerranée orientale. 

                                                                                                                  Les rumeurs disent qu’un deuxième transporteur viendra également. Mais cela ne peut pas dissuader la résistance. La dernière fois que les États-Unis ont tenté d’intervenir au Liban, ils ont perdu 241 Marines et ont dû battre en retraite, honteux. Le Hezbollah ne comptait à l’époque qu’une poignée d’hommes. Aujourd’hui, le Hezbollah compte des milliers d’hommes très bien entraînés. Ensuite, il y a aussi l’Iran et la Russie .Comme je l’ai dit aujourd’hui dans mon analyse de l’intervention de l’OTAN sur le front nord israélien, il est inconcevable que la Russie reste silencieuse face à une telle intrusion effrontée de l’OTAN. Ce mouvement de panique inconsidéré et non mandaté par l’OTAN va accélérer le virage de la Russie de pro-israélien à pro-arabe, qui a commencé avec la mort d’aviateurs russes causée par une agression de l’IAF contre la Syrie et s’est verrouillé avec le soutien de Netanyahu à l’OTAN et au régime nazi à Kiev.

                                                                                                                  L’armée russe a longtemps identifié Israël comme un État ennemi et Poutine y cède désormais, reconnaissant l’échec d’une autre de ses stratégies, à savoir l’utilisation politique de la communauté juive russe en Israël via son « ami » Avigdor Lieberman. Les Juifs russes en Israël sont farouchement anti-arabes, alors Poutine a essayé de ne pas les contrarier.

                                                                                                                  Mais aujourd’hui, alors que Bibi déploie toute la puissance de l’OTAN en Méditerranée orientale pour menacer non seulement le Liban mais aussi les bases russes en Syrie, ce n’est plus M. Nice Guy. Avec Patrushin et Shoygu aux commandes de l’État et une menace claire et présente de l’OTAN aux portes de la Syrie, attendez-vous à une intervention russe forte et inattendue dans la guerre sur plusieurs fronts entre Israël, le Hamas et le Hezbollah.War Monitor


                                                                                                                  • zygzornifle zygzornifle 12 octobre 2023 09:40

                                                                                                                    Plus de 2000 victimes dans un tremblement de terre en Afghanistan, bien entendu on se torche le cul avec l’info comme quoi certains on la cote et pas les autres, on se demande bien ou sont les intérêts .....


                                                                                                                    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 12 octobre 2023 11:06

                                                                                                                      @zygzornifle

                                                                                                                      Ouimécépapareil et fopaconfondre.
                                                                                                                      Il n’y a pas de Crif en Afghanistant.
                                                                                                                      Et puis de toute façon ce sont des vilains « Talibans » etc.


                                                                                                                    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 12 octobre 2023 11:06

                                                                                                                      @zygornifle
                                                                                                                      Afghanistan


                                                                                                                    • zygzornifle zygzornifle 12 octobre 2023 14:15

                                                                                                                      @Renaud Bouchard

                                                                                                                      Crif, crif, crif hourra,

                                                                                                                      Nos politiques de tout bord y vont ventre a terre quand le Crif organise un repas, jappant et frétillant de la queue comme des toutous reconnaissants devant leurs écuelles alors que beaucoup de nos citoyens n’ont que la soupe populaire pour survivre .... 


                                                                                                                    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 12 octobre 2023 16:57

                                                                                                                      @zygzornifle

                                                                                                                      Une autre « soupe populaire » très appréciée...

                                                                                                                      https://www.monde-diplomatique.fr/2011/02/DENORD/20132


                                                                                                                    • njama njama 12 octobre 2023 21:15

                                                                                                                      @Renaud Bouchard

                                                                                                                      Récemment j’ai glané sur le blog de Karine Bechet-Golovko (Russie Politics) cette citation qui pour moi exprime assez bien le fonctionnement des appareils politiques, et plus généralement des groupes qui a peu près tous fonctionnent sur un principe de hiérarchie :

                                                                                                                      « Comme l’écrivait le philosophe Alain dans « Propos sur le pouvoir », « L’élite, parce qu’elle est destinée à exercer le pouvoir, est destinée aussi à être corrompue par l’exercice du pouvoir. (…) Enfin, si l’on veut participer au pouvoir, il faut, de toute façon, vénérer les pouvoirs, c’est-à-dire rendre des services, entrer dans le jeu, donner des gages ». Cette vérité vaut, que le pouvoir soit national, ou global. Heureusement, dans les moments difficiles, certaines figures sortent du rang, quand la majorité continue à marcher au pas. »

                                                                                                                      Bien à vous.


                                                                                                                    • njama njama 12 octobre 2023 11:00

                                                                                                                      Nizar Qabbani (Damas, 1923-Londres, 1998) est l’un des poètes arabes les plus populaires du XXème siècle. Il a, dans une cinquantaine de recueils, renouvelé la poésie arabe par ses textes romanesques et anti-autoritaires souvent mis en musique et chantés. Il fait irruption en 1954 avec un premier volume « Enfance d’une poitrine », qui rompt avec le conservatisme ambiant. Très marqué par le suicide de sa sœur, qui refusa d’épouser un homme qu’elle n’aimait pas, il deviendra un poète féministe, écrivant souvent du point de vue d’une femme. Vivant à Londres depuis 1967, il y fonde une maison d’édition après la défaite arabe de 1967. Mais il reste attaché à Damas, sa ville natale, dont il chante le « parfum de jasmin ». Et il sera diplomate pendant trente ans, représentant son pays à travers le monde. Au fil des années, sa poésie deviendra de plus en plus politique et contestatrice. Un vers de lui est célèbre : « Oh Sultan, mon maître, si mes vêtements sont déchirés et en lambeaux, c’est parce que tes chiens ont la permission de me mettre en pièces. » Une tragédie a endeuillé la dernière partie de sa vie : sa seconde épouse Balqis Arrawi, une enseignante irakienne, fut victime à Beyrouth d’un attentat à la bombe contre l’ambassade d’Irak, attribué à un groupe pro-iranien. Nizar Qabbani est mort à Londres en 1998. Son enterrement à Damas a eu lieu au milieu d’une ferveur populaire considérable.

                                                                                                                      Le poème ci-dessous est paru en avril 1997 dans le journal londonien Al Hayat.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité