• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La « justice sociale » française est injuste

La « justice sociale » française est injuste

Alors que les avis d’imposition accueillent les français de retour de vacances, de la polémique sur la réduction mensuelle de 5 € des APL et que les allocations de rentrée sont versées, il me semblait important de revenir sur quelques vérités sur le système social de notre pays.

La tentation de l’égalitarisme : est-ce cela la « justice sociale » ? Réduire davantage l’écart entre revenus du travail et ressources de l’assistanat : est-ce « juste » ?

Selon le rapport 2016 de la DGFiP paru fin juillet, moins de la moitié des Français s'acquittent de l'impôt sur le revenu. La part de foyers imposés est en effet tombée à 42,3% l'année dernière contre 45,6% en 2015 et 50% en 2012.

10% des ménages paient 70% de l'impôt

La concentration des contribuables qui sont assujettis à l'IR est particulièrement élevée. Selon la DGFiP, les ménages qui déclarent des revenus supérieurs à plus de 50.000 euros ont supporté l'an passé 70,4% de la charge globale de l'impôt. Ces foyers représentaient 10,2% des foyers fiscaux. Cette concentration monte d'un cran dans les tranches supérieures. De fait, 40,6% de l'impôt a été payé par les 2% de foyers qui ont déclaré plus de 100.000 euros de revenus.

D'après le fisc, le nombre de foyers fiscaux dont les revenus dépassent le million d'euros s'élevait à 6.400 foyers en 2016. C'est peu. A eux seuls, ils ont rapporté plus de 3 milliards d'euros aux caisses de l'Etat.

Quant aux ménages qui affichent des revenus oscillants entre 30.000 à 50.000 euros - soit 13,6% des foyers fiscaux - ils n'ont réglé 19,3% de la facture fiscale. Enfin, la tranche 15.000-30.000 euros ne " pèse " que 10,7% du produit de l'impôt qui s'est élevé à 72 milliards d'euros en 2016. Un montant à comparer à ceux de la TVA - 145 milliards d'euros, soit la moitié des recettes fiscales de l'Etat - et l'impôt sur les sociétés dont le produit a atteint 33 milliards d'euros en 2016.

Certaines contributions augmentent, d'autres baissent

Autre enseignement de cette étude de la DGFiP, les contributions des différents foyers fiscaux varient au fil des années Ainsi, la part d'impôt réglée par les foyers au-delà de 50.000 euros n'était que de 68,4% en 2012, Elle a donc progressé de 2 points. Cette hausse est d'autant plus mesurée que ces ménages ne représentaient alors que 9,2% de la population, contre 10,2% en 2016.

En revanche, les tranches inférieures ont vu leur contribution baisser : de 1,9 point pour les ménages entre 30.000 et 50.000 euros, et de 2,2 points pour les foyers situés entre 15.000 et 30.000 euros.

*

* *

Nous sommes donc au cœur de ce que redoutait MALTHUS au début du XIXème siècle, un système égalitariste d’aides sociales qui désincitent du travail et « créent les pauvres qu’elles assistent » (Robert Malthus, Essais sur le principe de population, 1803). En effet, dans certains cas, les prestations sociales qui dépendent du nombre de personnes dans le foyer ne sont plus une simple aide ou réparation ponctuelle, mais tendent à façonner un mode de vie permanent, qui oriente l’arbitrage inactivité/travail en défaveur de ce dernier. Ce phénomène pernicieux est d’autant plus vrai lorsqu’il s’agit de considérer une situation avec RSA et une reprise d’activité en CDD ou en intérim, par exemple.

Dans l’exemple ci-dessous, la correction apportée par le système fiscal, la répartition des aides sociales et le « coût » de l’exercice d’un emploi à temps plein réduit l’écart de revenus entre les deux familles de 40.000 € à 23.184 € /an.

EXEMPLE : Couple marié avec 3 enfants (né les 1/12/2008, 5/10/2004 et 8/11/2001)

Dans un premier cas, seul un des deux parents travaille et perçoit un revenu de 20.000 €/an. Dans le second cas, les deux parents travaillent et perçoivent 30.000 €/an de revenus chacun.

 

Première hypothèse

CHARGES PÔLE HABITATION : - 9.720 €/an

Loyer : 930 € H.C. par mois, charges 200 € et Aide au logement : 320 €/mois

Exonéré de la TH et de la redevance TV

REVENUS DU TRAVAIL déduction faite du coût du trajet : + 18.800 €/an

Revenu du travail : 20.000 € /an et Prime d’activité : 150 €/mois et coût d’un véhicule : 3.000 €/an.

Exonéré IRPP.

AIDES SOCIALES : + 9.555 €/an

Allocation familiale : 360 € /mois et Complément familial : 240 €/mois

Bourse de collège : 80 €/an, Bourse de lycée : 430 €/an et Allocations de rentrée : 1145,75€/an

Aide au paiement d’une complémentaire santé : 700 €/an

AUTRES AVANTAGES OU REDUCTIONS : - 1340 €/an

Ticket cantine en région IDF après application du QF : 2,10 € x 162 jours x 3 = 1020,60 €/an (pour simplifier la part région a été étendue aux enfants en école primaire et au collège alors que ces deux établissements dépendent d’autres collectivités locales).

Chèques-vacances pour un montant de 400 € : 80 € soit un avantage de 320 €/an

BUDGET ANNUEL DISPONIBLE : 17.295 €

 

Seconde hypothèse

CHARGES PÔLE HABITATION : - 14.697 €/an

Loyer 930 € H.C. par mois, charges 200 € et Redevance TV : 137 €/an et TH : 1000 €/an

REVENUS DU TRAVAIL déduction faite du coût du trajet : + 52.368 €/an

Revenu du travail : 60.000 € /an et coût de deux véhicules : 6.000 €/an et IRPP : 1632 €/an

AIDES SOCIALES : + 4.320 €/an

Allocation familiale : 360 € /mois

AUTRES AVANTAGES OU REDUCTIONS : - 1512 €/an

Ticket cantine en région IDF après application du QF : 2,70 € x 162 jours x 3 = 1312,20 €/an (pour simplifier la part région a été étendue aux enfants en école primaire et au collège alors que ces deux établissements dépendent d’autres collectivités locales).

Chèques-vacances pour un montant de 400 € : 200 € soit un avantage de 200 €/an

BUDGET ANNUEL DISPONIBLE : 40.479 € 

*

* *

Il est temps pour la France de se doter d’un système fiscal plus juste, plus simple, plus équitable !

 

Sources : mes-aides.gouv.fr ; caf.fr ; impôts.gouv.fr ; services-publics.fr


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Daniel Roux Daniel Roux 21 août 13:58

    La justice sociale consiste à répartir la richesse produite en France entre tous les Français, en fonction de leur mérite sans oublier la nécessaire solidarité avec les laisser pour compte de la vie ( handicapés - malades - vieux..)

    Opposé les pauvres de la classe moyenne aux riches de la classe moyenne, n’a pas grand sens.

    L’injustice sociale, c’est l’exploitation des masses par l’oligarchie, c’est à dire ceux qui ont confisqué les moyens de production, les terres et le pouvoir.

    Je cite de mémoire un grand défenseur de l’injustice sociale présenté comme un grand philosophe.

     « L’Etat idéal, c’est celui qui permet à quelques uns d’exploiter le plus grand nombre, qui en retour devra les entretenir et les nourrir. »
    Voltaire.


    • Spartacus Spartacus 21 août 14:46

      L’injustice sociale, c’est l’exploitation des masses par l’oligarchie, c’est à dire ceux qui ont confisqué les moyens de production, les terres et le pouvoir.


      Quelle gigantesque niaiserie de phrase gauchiste....
      Tout une caste de gens restés callés aux idéologies abscone du 18eme siècle qui y croient encore !

      Les moyens de production de nos jours sont abordable par n’importe qui...
      Un clavier un ordinateur...Et tu réalise Facebook.
      Un simple business plan et t’as des millions, et t’es UBER.

      Propriétaire des moyens de production comme Peugeot valorise moins ta fortune que les programmes de Microsoft.
      La terre ? T’as envie d’être agriculteur ? T’occuper de tracteurs ?

      Le pouvoir ? aujourd’hui la photo de ton chaton en train de jouer avec une pelote de laine en a plus que Trump ou Bill Gates.

      L’évolution des mode de pensée existe...Faudrait sortir du Marxisme basic débile.

      • Daniel Roux Daniel Roux 21 août 15:03

        @Spartacus

        En général, je ne réponds pas aux provocateurs mais parfois, il faut bien rectifier leurs bêtises.

        Le niais est celui qui croit que parce qu’il change de siècle, il change de monde.

        Le niais est celui qui pense que ceux qui possèdent la terre la travaillent.

        Le niais est celui qui est persuadé que l’on peut devenir milliardaire sans tricher, corrompre et voler quelque chose à quelqu’un.

        Le niais est celui qui n’a pas compris dans quel monde il vit.

        Il y a pire que le niais, il y a celui qui sachant comment le monde fonctionne et quels malheurs il en résulte, le nie ou le légitimise.


      • samuel 21 août 15:19

         @Spartacus

        « Le pouvoir ? aujourd’hui la photo de ton chaton en train de jouer avec une pelote de laine en a plus que Trump ou Bill Gates. »


         smiley  smiley  smiley  smiley

      • Spartacus Spartacus 21 août 16:29

        @Daniel Roux

        ---le......il change de monde
        Et oui le monde change ! 

        ---Le ...devenir milliardaire sans tricher, corrompre et voler

        Les footballeurs et des milliers de talents honorables sont là pour démonter le contraire....
        Comme si la richesse était un jeu a somme nulle...La richesse on se la crée. Encore faut il par ses choix personnels ne pas avoir choisit le petit confort salarié à l’aventure entrepreneuriale.

        ---Le ........compris dans quel monde il vit.

        Comme celui qui croit que la jalousie est un concept de justice.


        ---Il y a.............. le nie ou le légitimise.

        Comme les 100 millions de morts, et l’évidente débilité du collectivisme qui veulent encore une énième fois ré-essayer.

        Comme celui qui vit en plein déni et refuse de croire qu’on peut réussir par le talent sans voler autrui.


      • Le421 Le421 21 août 16:52

        @Spartacus


        Les moyens de production de nos jours sont abordable par n’importe qui...
        Un clavier un ordinateur...Et tu réalise Facebook.
        Un simple business plan et t’as des millions, et t’es UBER.

        Là, franchement, si des fois je regarde ce que vous écrivez en pesant le pour et le contre, vous touchez le fond sur ce coup !!

        Le système UBER ne survit que grâce à des exploiteurs de votre acabit qui se font du fric sur une bande d’esclaves serviles et idiots qui se tapent tous les frais sans aucune garantie d’avenir.
        Comme Deliveroo, le système est en train d’exploser car rentable uniquement avec des gens non avertis, crédules, à qui on fait miroiter le paradis.
        Par contre, je dirais que ça leur fait la bite et que ça apprends aux gogos qui est qui.
        La notion de classe sociale s’apprend vite...
        Les exploiteurs et les exploités.

      • francois 22 août 10:45

        @Spartacus
        Quelle gigantesque niaiserie de phrases ultra libéral.


      • infraçon 21 août 15:25

        à spartacus "Un clavier un ordinateur...Et tu réalise Facebook. Un simple business plan et t’as des millions, et t’es UBER."

        et la ferme de (5000) serveurs (et le personnel d’exploitation, et les sites de secours, etc) c’est ta grand-mère qui t’en fait cadeau ?

        « La terre ? T’as envie d’être agriculteur ? T’occuper de tracteurs ? »

        attends de voir les résultats du réchauffement climatique, tu ira sucer ton micro-processeur, j’espère que tu es ado et que tu connaîtra la fin du siècle.

        « Le pouvoir ? aujourd’hui la photo de ton chaton en train de jouer avec une pelote de laine en a plus que Trump ou Bill Gates. »

        Mais comment peut-on écrire de pareilles conn...

        « L’évolution des mode de pensée existe...Faudrait sortir du Marxisme basic débile. »

        Et du capitalisme tout court si ce genre d’écrit c’est sa substantifique moëlle.


        • Spartacus Spartacus 21 août 16:46

          @infraçon

          La ferme de 500 serveur se loue..Pas besoin de la posséder. Le personnel d’exploitation, il est payé sur le fond de roulement...
          Zukerberg a démarré comme étudiant.

          Chacun puisse devenir riche. Le capitalisme en donne les moyens.

          Le communisme lui n’est que promesse d’égalitarisme sur le compte des autres.
          En fait il ne fait que rendre les gens jaloux en les faisant saliver sur la richesse que certain obtiennent par leurs talents. 
          Tel est petit ou grand, tel a du talent ou pas. Tel a choisit le confort du salariat, tel a choisi le risque d’entreprendre...
          L’égalitarisme n’existe pas et n’existera jamais. L’égalitarisme n’est même pas la justice.

          Le capitalisme permet une richesse pour tous inégale, la ou le communisme permet une misère égale pour tous.... 
          Corée du Nord versus Corée du Nord. 
          Allemagne de l’Est versus Allemagne de l’ouest
          Inégalité capitaliste contre égalité communiste dans la dictature d’état et la misère.




        • samuel 21 août 16:54

          @Spartacus

          Le monde est rempli de personnes talentueuses, intelligentes et utiles à la société et qui ne sont pas riches.

          Ce n’est ni le talent, ni m’intelligence ni l’utilité à la société qui en soit rendent riches ou pauvre.

          Que les riches capitalistes arrêtent de nous vendre leurs pseudo-qualités qui justifieraient leur position sociale. 



        • Spartacus Spartacus 21 août 19:33

          @samuel


          Pour une fois quelque chose de presque correct. 
          Dommage qu’a la fin il y a un retour sur la haine des riches qui bousille tout.

          Oui les talents ne créent pas que de la richesse matérielle dans le monde capitaliste...

          C’est dans le monde communisme qu’on définit les relations sociales sur un classement entre riches et les pauvres, exploités et exploiteurs et la recherche du nivellement égalitariste de la richesse du patrimoine financier de chacun.

          C’est bien mal connaitre le capitalisme.



        • samuel 22 août 08:59

          @Spartacus

          « Dommage qu’a la fin il y a un retour sur la haine des riches qui bousille tout. »

          Ne reprochez pas aux autres de vous prêter des paroles que vous n’avez pas (cf Pinochet) pour faire de même avec moi...

          La première des valeurs est de ne pas faire aux autres ce qui est insupportable pour soi !

        • francois 22 août 10:47

          @Spartacus
          Zucky comme tous les Baisos, Gatouné et autre Zob n’ont eu que de la chance.


        • infraçon 21 août 17:54

          à spartacus « La ferme de 500 serveur se loue..Pas besoin de la posséder. Le personnel d’exploitation, il est payé sur le fond de roulement... »

          5000 serveurs, pas 500 ! je suis allé voir mon banquier pour lui proposer un business-plan de 140 Mllrds d’euros pour financer la première année de fonctionnement (avec peu de recettes de pub) et la campagne de publicité à donf. Bizarrement il n’était pas chaud, il m’a dit qu’on en reparlerait plus tard...

          cf tous les sites pseudo-coopératifs d’entr’aide, de voisinage, etc. Malheureusement le principe a éclaté en multitudes et la foule ne sait pas sur quel cheval parier pour être tous ensemble... Voilà le problème de trouver un créneau dans le capitalisme.

          Et oui parce que Zucker il a commencé à l’université avec les copains qui se sont branchés sur son plan-c.. (ce qui n’existait pas aussi efficace à l’époque) et de fil en aiguille il a été porté par le succès de l’inovation parmi l’élite et qui a « irriguée » la jeunesse parce que unique.

          Aujourd’hui faut trouver autre chose.

          « Chacun puisse devenir riche. Le capitalisme en donne les moyens. »

          Pour les quelques gens bien introduits dans son monde très fermé de la finance.

          « Inégalité capitaliste contre égalité communiste dans la dictature d’état et la misère. »

          Qui a parlé de communisme, soviétisme, peuples divisés, etc ? Tu aimes vraiment ce qui est binaire. Bon j’arrête de nourrir le troll, c’est une vrai réaction en chaîne à conn..., pas à neutrons. Heureusement en fin de compte (pour les neutrons et nous).


          • Le421 Le421 21 août 18:26

            @infraçon
            En même temps, parler aux brouettes ne les a jamais instruit.
            Deux possibilités.
            Cartapus est un troll provocateur dont le but est d’amener la contradiction... Très bien !!
            Deux, c’est un pauvre type riche de trois sous frappé du complexe du larbin*, car il est difficile de croire qu’un véritable nanti ait du temps à perdre sur Agoravox avec des pègreleux de notre acabit.

            *http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/le-syndrome-du-larbin-76062


          • Spartacus Spartacus 21 août 21:19

            @infraçon


            500 ou 5000 ça se loue...
            Ton histoire de business plan est juste la démonstration que t’as plus de clichés dans la tête que de projets crédibles ....

            Si un projet est crédible, il y a aura toujours un investisseur qui préférera le risque d’y mettre de l’argent pour le déduire de son impôt qu’il est sur lui de ne jamais revoir.

            il ne faut pas être « introduit », il faut se donner les moyens de comprendre et se former au fonctionnement financier. 

            Et c’est pas parce que toi t’’as pas fait l’effort de trouver la bonne clé que c’est impossible.

            Si t’es pas capable de trouver un créneau, essaye la franchise........
            Il en existe a tous les niveaux d’entrée... 
            Et leur business plan est déjà tout élaboré sur des business modèle éprouvés.

            Au lieu de dire que le monde est moche et c’est pas possible....Essaye.


          • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 21 août 22:09

            @Spartacus

            Pas la peine.
            En France, quand quelqu’un essaye de construire quelque chose de valable, il a en face dix gugusses dont l’objectif est de détruire ce qu’il essaie de faire.
            Le ratio moyen est de 1 contre 10.
            Echec garanti à 100 %.

            Quant à ceux qu’on croit qu’ils ont « réussi », une fois la façade grattée, derrière, il n’y a rien...
            Sauf des dettes.
            Puis des suicides.

            Les seuls trucs qui fonctionnent en France, ce sont
            - des systèmes de Ponzi (donc de l’arnaque)
            - des systèmes de vases communicants qui n’aboutissent finalement à rien (on déshabille Jacques pour habiller Paul, puis on déshabille Paul pour habiller Lucien et ainsi de suite... ) 

            Les trucs à la mode : monter un concept plus ou moins fumeux qui va créer quelques emplois, certes, mais qui va en détruire une flopée en contrepartie par effet indirect.

            Notre système économique commence à sombrer dans le plus parfait délire.

            On ne peut pas construire un château sur des sables mouvants. 


          • Spartacus Spartacus 21 août 23:14

            @ben_voyons_ !

            Allons allons faut pas être si pessimiste.
             
            Beaucoup d’échecs, oui mais quand tu regardes bien, il y a une partie qui s’explique.
            Motivations faibles, naïveté, investissement personnel sous estimé, projets sans envergure, marché mal maîtrisé, idées arrêtées, qualité de service insuffisante, incompétence ou paiements non verrouillés etc etc...

            C’est certain aussi que dans un monde dominé par la rengaine de l’égalitarisme, l’aventure individuelle qui peut enrichir attise la jalousie et la malveillance et ne te fait pas que des amis.

            C’est la masse des difficultés vaincues qui te rend fier d’avoir crée quelque chose. Pour ton épanouissement personnel, ta famille, tes salariés, tes clients pour ton entourage.

            Et la réussite je peux te témoigner qu’elle existe.... Mais je ne pas t’affirmer que c’est à tous les coups. Mais ne pas essayer est certainement un regret à l’aube d’une carrière.

          • francois 22 août 10:49

            @Spartacus

            Mon dieu mais en plus il y croit à ses fadaises. La réussite existe bien sur, consubtantielle à la chance.


          • Spartacus Spartacus 22 août 13:28

            @francois
            La chance comme la réussite, certains l’attendent, mais d’autres savent qu’il faut aller la chercher.



          • Petit Lait 22 août 09:37

            Les inégalités sociales sont bien plus marquées en France que dans d’autres pays bien plus « libéraux ». Il est peut-être temps de se poser des questions sur le fameux modèle sociale français qui, outre le fait d’être en faillite, appauvrit tout le monde et crée de l’inégalité. Même à l’école les inégalités se creusent. 


            • francois 22 août 10:50

              @Petit Lait
              Gemany, Britany.... faut sortir un peu


            • Petit Lait 22 août 11:11

              @francois
              Pays-Bas, Suisse pour les plus libéraux. Pays du nord pour ceux disposant d’un modèle sociale fort, mais surtout en comparaison avec la France, bien plus efficace et efficient. 


            • foufouille foufouille 22 août 15:46

              "La concentration des contribuables qui sont assujettis à l’IR est particulièrement élevée. Selon la DGFiP, les ménages qui déclarent des revenus supérieurs à plus de 50.000 euros ont supporté l’an passé 70,4% de la charge globale de l’impôt. Ces foyers représentaient 10,2% des foyers fiscaux."
              donc ils sont très riches et peu nombreux.
              toi comprendre ????
              tu peut toujours te tirer en somalie ............


              • Ar zen Ar zen 22 août 15:52

                @foufouille

                Vous parlez bien des « ménages », c’est à dire deux personnes ? Parce que 50.000 euros pour un ménage cela fait 25.000 euros par personne, soit un salaire mensuel de 2083 euros. Ces foyers sont peu nombreux. Ils vivent grassement !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Méchant Réac

Méchant Réac
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires