• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La lettre ridicule d’un collectif pro-terroriste au président (...)

La lettre ridicule d’un collectif pro-terroriste au président Macron

Une poignée d’experts auto-proclamés vient d’adresser une lettre à M. Macron dont le titre-oxymore prêterait à rire s’il ne s’agissait d’une affaire sérieuse. “M. le Président, maintenir Assad, c’est soutenir le terrorisme”, déclament ces soi-disant intellectuels dans les colonnes de “Libération”, propriété du milliardaire franco-israélien Patrick Drahi. On croit rêver ! Au moment où l’armée syrienne, soumise aux bombardements américano-sionistes, mène un combat acharné contre Daech, ces charlatans osent dire que l’Etat syrien fait le jeu du terrorisme. Sans scrupule, ils crachent sur la Syrie souveraine, pays courageux qui paie un lourd tribut à la lutte contre les djihadistes made in CIA.

Combien, parmi ces embusqués, serait capable d’aller se battre contre les terroristes qui viennent encore d’ensanglanter les rues de Damas ? Aucun, bien sûr. Car ce terrorisme, le même que celui qui tue des innocents à Paris, à Bagdad ou à Bamako, ils sont les premiers à le cautionner. Ils ressortent le vieil argument selon lequel les Occidentaux, en refusant de bombarder Damas, auraient laissé prospérer le djihadisme. Ce refus, disent-ils, “ ne laisse d’autre alternative à ceux qui s’opposent au régime que l’exil, la mort ou le rapprochement avec les groupes les plus radicaux”. C’est clair, non ? Il n’y aurait pas d’autre alternative que de rejoindre les coupeurs de tête ! D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si parmi les signataires de cette lettre figure François Burgat, qui est l’un des rares, dans la bande, à intervenir régulièrement sur la tragédie syrienne.

François Burgat, ça ne vous dit rien ? C’est ce chercheur au CNRS qui déclarait le 9 août 2016, sur RFI : « Je pense que l’un des grands défis des Occidentaux, c’est d’être capables de mettre le curseur sur des forces politiques que l’on va considérer comme fréquentables, ou dont on va accepter qu’elles font partie de ce lot de forces politiques parmi lesquelles les Syriennes et les Syriens choisiront, le jour venu. Et je pense que oui, l’ex-Front al-Nosra devrait faire partie des forces politiques considérées comme fréquentables ».

Curieux, tout de même, qu’un texte où l’on accuse le président syrien de favoriser le terrorisme soit signé par un “chercheur” qui prône la coopération des puissances occidentales avec la branche syrienne d’Al-Qaida. Il faudrait savoir ! Si vous recommandez l’alliance avec les terroristes, M. Burgat, pourquoi reprochez-vous à M. Assad de favoriser le terrorisme ? En réalité, vous savez pertinemment que l’armée syrienne, avec ses alliés, est la seule à combattre les terroristes. Mais comme vous expliquez depuis 30 ans que le monde arabe doit se convertir à l’islamisme, vous avez vu dans la guerre de Syrie l’accomplissement de votre rêve. Depuis 30 ans, vous vous faites l’apologiste de la charia pour les autres, et maintenant vous jouez à l’attaché de presse pour Al-Qaida. Je crois qu’un enfant de cinq ans vous mettrait le nez dans votre caca.

Mais M. Burgat et ses amis n’en démordent pas. Se gargarisant avec la “démocratie” et les “droits-de-l’homme”, ces grouillots du néo-colonialisme exigent du président français qu’il sanctionne un peuple coupable de soutenir son gouvernement. S’il vous plaît, M. le Président, pour soutenir cette révolution-bidon, bombardez Damas ! Reprenant les poncifs de la propagande occidentale, ces perroquets de la CIA accusent le gouvernement syrien des crimes les plus invraisemblables. N’ayant peur de rien, ils voient en M. Bachar Al-Assad un “ennemi de l’humanité”. Ils lui attribuent sans rire “90%” des violences de cette guerre qui sévit depuis 2011 et ressassent ad nauseam une accusation de “massacre chimique” dont Seymour Hersch vient de montrer à nouveau le caractère grotesque (Lire “La ligne rouge de Trump”, traduit par Viktor Dedaj pour "Le Grand Soir").

Mais ces pantins de l’impérialisme ne lisent pas les articles d’un grand journaliste qui dénonça avec talent les crimes US au Vietnam. Les communiqués de la Maison-Blanche leur tiennent lieu de nourriture intellectuelle. Comme leurs maîtres, ils croient qu’il y a des bons et des méchants, et qu’il faut punir les seconds en jetant des bombes. Ils parlent au nom du peuple syrien, mais ils ne l’ont jamais vu, ils ne le connaissent pas. Petites frappes universitaires qui se prennent pour des lumières, plumitifs à deux balles des “think tanks” d’Outre-Atlantique, soi-disant défenseurs d’une cause palestinienne qui sert surtout à remplir leur compte en banque, opposants syriens “off-shore” rémunérés en dollars pour roupiller dans les hôtels de Doha, ces “charlatans de la révolution syrienne” font désormais partie du paysage. Comme de vieilles momies qu’on alignerait le long des routes, ils vont continuer à jalonner le chemin de la victoire, chèrement acquise, de la nation arabe syrienne.


Moyenne des avis sur cet article :  4.62/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • sls0 sls0 4 juillet 14:28

    Les cons ça osent tout, c’est même à cela qu’on les reconnait.

    Audiard.

    Là le mur du con est explosé, comme inversion de charge s’en est presque caricatural.

    • JL JL 4 juillet 15:09

      @sls0
       

       de fait Audiard avait dit : « Les cons ça ose tout, c’est même à cela qu’on les reconnait. »

    • JMBerniolles 4 juillet 14:39
      C’est accorder beaucoup d’importance à ce journal en pleine décrépitude et déroute sur le plan des idées.

      Ces intellectuels déficients n’ont pas compris que le rapport de forces avait définitivement basculé en Syrie. [devant le bocage des discussions politiques la Russie, l’Iran et la Syrie ont opté, sans publicité excessive, sur la solution militaire il y a déjà quelques temps]. La tentative de renversement et d’assassinat d’Erdogan par la CIA a permis de réduire la tension militaire, pour l’armée syrienne, dans la région d’intervention turque après la reprise de la partie d’Alep entre les mains des takfiris]

      Et comme l’a suggéré Poutine, la France n’a pas d’autonomie véritable dans ses actions au Moyen Orient

      Sans doute ce déchainement est-il destiné à cautionner les bombardements israéliens sur l’armée syrienne et le soutien direct d’Israël à Al Qaeda sur le Golan.

      En outre cette défaite en Syrie des mercenaires takfiris guidés par les USA, la France et la GB, va nous revenir comme un boomerang, avec l’arrivée de ces combattants dans l’espace européen ouvert. 

      • baldis30 4 juillet 21:07

        @JMBerniolles
        bonsoir,

        « C’est accorder beaucoup d’importance à ce journal en pleine décrépitude et déroute sur le plan des idées. »

         L’emm...... là-dedans c’est qu’ils ont osé écrire un tel texte montrant l’état de leur haine, de leurs peurs, de leurs nullités, et que des journalistes l’ont publié ( contre quelle rétribution ..... ?).

        Voit-on le risque ? Une triple barrière est franchie, d’abord celle de clui qui prend l’initiative de réunir les personnes, celui qui écrit le texte enfin ceux qui le publient.

        Triple barrière ..... en matière de risque on ne sait plus où l’on va sinon à la catastrophe au sens de Thom, avec trois paramètres au moins : constitution d’un groupe, réflexion du groupe, publication du groupe ...


      • troletbuse troletbuse 4 juillet 14:56

        Bof, c’est du Laurent Mouchard, un pourri


        • JL JL 4 juillet 15:16

          Bel article, à lire et faire lire.

           
           @ Bruno Lavigne : vous qui dénoncez les mauvais oxymores, permettez moi de vous signaler celui-ci qui dénature le sens de l’expression et du mot qui le composent : ’’Petites frappes universitaires’’

          • aimable 4 juillet 17:34

            pour ces intellectuels , il faut a chacun sa gamelle quotidienne , comme ils ont tellement faim ils ne sont pas regardant a son origine et si pour cela il faut rendre un petit service, ils le font avec une grande servilité qui leur permettra peut être d’en avoir d’autres


            • baldis30 4 juillet 21:08

              @aimable
              bonsoir,

              si ce n’était que ça ..... il y aurait des retenues ...


            • anna anna 4 juillet 18:08

              Une nouvelle attaque chimique au sarin par le méchant Assad en Syrie a déjà eu lieu hier ! 

              La vidéo a déjà été tourné a Hollywood... pardon, par les Casques Blancs.
              En Russie tout le monde se moque de cette vidéo
              En France personne n’en parle. 

              • OMAR 4 juillet 19:08

                Omar9

                @anna

                Il y a pire.

                Israël et les USA annoncent que les Nord-Coréens assistent les Iraniens dans la fabrication de bombes atomiques, et qu’il faut arrêter cela coute que coute.
                En commençant par détruire l’Iran  !!!!
                http://www.ncr-iran.org/fr/index.php/actualites/iran-a-monde/17482-coree-du-nord-et-regime-iranien-liaisons-dangereuses
                L. Fabius se frotte déjà les mains...
                http://www.lepoint.fr/monde/laurent-fabius-homme-de-fer-contre-l-iran-01-07-2015-1941423_24.php#


              • baldis30 4 juillet 21:12

                @OMAR
                bonsoir,

                sur ceux, très peu nombreux et d’un seul pays, qui ont aidé plusieurs pays à avoir l’arme atomique et leur ont permis de l’essayer on peut supposer bien des choses .....

                Songez en avril 1944 le général SS Kammer livra à un américain une soixantaine de kilogrammes d’uranium enrichi .......


              • baldis30 6 juillet 11:26

                @baldis30
                erreur de ma part c’est en avril 1945 ...

                 l’information sur la livraison est publique et a été reprise récemment par l’hebdomadaire romain « L’Espresso »


              • Layly Victor Layly Victor 4 juillet 19:33

                Ce qui me dégoûte au plus haut point, c’est ce détournement du terme « intellectuel » par la presse appointée.
                Ceux qui vont dans son sens sont affublés du titre « d’intellectuels, voire mieux de »chercheurs« .
                Quand ce ne sont que de pauvres traîne-savates qui font de la recherche en sociologie, bien sages dans leur niche.

                Le terme d’intellectuel est apparu au moment où l’humanité a été confrontée aux terribles régimes totalitaires. Il désignait les gens qui écoutaient leur conscience et refusaient de se laisser embrigader par convenance personnelle. Ce n’était donc pas un titre universitaire.
                Il désignait des gens comme Orwell et les héros des brigades internationales.

                Pour mes parents, ce fut Alan Paton, le premier écrivain blanc qui osa écrire un livre contre l’apartheid en Afrique du Sud, le si beau et si poignant »pleure ö pays bien aimé« .

                Ensuite, ce furent Martin Luther King, Soljénytsine, certains physiciens et mathématiciens rebelles.

                Pour moi, dans ma jeunesse, le symbole de l’intellectuel, c’était Boris Pasternak, l’auteur du merveilleux »docteur Jivago".


                C’est vous dire si je suis outré de voir les propagandistes de Libé parler d’intellectuels à propos de ces minables traîne-savates rémunérés.


                • Esprit Critique 4 juillet 22:01

                  @Layly Victor
                  Sous-Cons, serait plus adaptés qu’intellos pour Burgat et sa clique Nazislamite.


                • yvesduc 4 juillet 20:45

                  La déclaration de M. Burgat vaut son pesant de cacahouètes ! smiley Merci pour cet article.


                  • agent ananas agent ananas 5 juillet 08:48

                    Ces pseudo-intellectuels méritent le sort des propagandistes de guerre jugés par divers tribunaux internationaux comme Julius Streicher (de l’hebo nazi antisémite Der Sturmer), de Ferdinand Nahimana et Jean Bosco Barayawiza (fondateurs de Radio Mille Collines au Rwanda) ou encore Milosevic.
                    En attendant ce jour, commençons entre autre par boycotter les produits SFR, propriété du sioniste Drahi.


                    • Lugsama Lugsama 6 juillet 13:52

                      Désolé mais ils ont raison sur un point, les naifs sont ceux qui croient que maintenir les dictateurs vont les protéger du terrorisme, les groupes extrèmistes sont justement expert pour exploiter les conséquences de ces régimes. Quand on voit ce qu’ils arrivent à faire en France auprès de quleques paumés qui ne se sente pas français, je vous laisse imaginez ce qu’il se passe sous une vrai répression. Les frères musulmans sont devenu très puissant en Egypte de cette manière, pourtant le régime militaire est un allié fidel des occidentaux..


                      Après Assad ne tiens sa survie qu’a la présence militaire russe et personne n’a intérêt à un effondrement à l’irakienne ou la syrienne, mais évidement ce n’est pas Assad qui les intéressent mais leur base militaire, le jour ou il trouverons comment le remplacer il n’hésiterons pas..

                      • Layly Victor Layly Victor 7 juillet 09:42

                        @Lugsama

                        C’est le blabla typique de la « gauche » idéologique, celle qui se présente sous un masque de gauche mais est en réalité férocement pro-atlantiste, impérialiste, et sioniste.
                        Votre propos illustre parfaitement ce qu’est l’impérialisme « de gauche ». Devons nous maintenir un dictateur au pouvoir ? Dites vous. Vous êtes tellement habitué à ce que l’impérialisme impose sa volonté aux peuples du monde que vous ne vous rendez même pas compte de cette énormité.
                        Votre proximité avec le grand leader bolivarien Mélenchon va de soi : blabla de gauche d’une part, soutien actif à l’impérialisme d’autre part (ce gros salopard a même osé comparer les égorgeurs aux brigades internationales !).

                        Assad a pu se maintenir au pouvoir, malgré la mobilisation massive de capitaux et d’armes organisée par la coalition US-Israël-Arabie-Reich bruxello-germanique, uniquement parce qu’il a le soutien massif de la population. Les média que vous soutenez ont fait une grosse propagande sur Alep-Est, mais n’ont pas du tout parlé des sentiments de la population libérée, sauf pour faire des interviews bidon de djihadistes. Le grand leader tiers-mondiste Mélenchon n’a d’ailleurs pas dit un mot sur ce qu’il pensait de cette libération (tiens tiens).

                        Les Russes sont intervenus pour contrer la coalition, dont le but initial était d’interdire l’espace aérien à l’armée syrienne. Aujourd’hui, le véritable but de la « coalition » est clair : intensifier la guerre jusqu’au bout. Comme tous les blablateurs de gauche, vous tenez le discours conventionné : Poutine n’intervient que pour son intérêt, pour protéger sa base. La réalité est toute autre, et appartient à un monde que vous ne pouvez pas connaître. Poutine est un patriote orthodoxe et n’a pas voulu abandonner au massacre les communautés chrétiennes de Syrie, qui sont nombreuses et qui soutiennent Assad.

                        Une constatation s’impose :
                        1) mobilisation des bolivariens et mélenchoniens sur le Vénézuéla pour soutenir les partisans de Chavez en butte aux attaques de la CIA
                        2) mobilisation des bolivariens et mélenchoniens pour soutenir les actions de la CIA et des israélo-occidentaux en Syrie.

                        Le lecteur intelligent fera le tri.

                      • Lugsama Lugsama 9 juillet 12:59

                        @Layly Victor

                        « Votre proximité avec le grand leader bolivarien Mélenchon va de soi »

                        Vous faites votre film comme ça toute la journée ? je ne suis pas de gauche et encore moins d’extrême gauche proche de Mélenchon, je passe mon temps sur Agoravox à dénoncer la démagogie de Mélenchon et la dictature chaviste (et non bolivarienne qui lui était un grand homme et n’a rien à voir avec ces ordures qui essaie de récupérer son nom).

                        Arrêtez de voir le monde au travers de votre prisme idéologique et complotiste. Vous êtes complètement à coté de la plaque, le lecteur intelligent s’en ait déjà rendu compte..

                      • DACH 9 juillet 16:22

                        L’auteur est donc un expert autoproclamé qui encourage le terroriste Assad, cause première de tous les malheurs de la Syrie. “l’armée syrienne, avec ses alliés, est la seule à combattre les terroristes

                        Quelle plaisanterie de mauvaise foi qund on a vécu en Syrie depuis la répression des manifestations pacifiques et la libération de Djihadistes des geoles syriennes. Encore un article qui démontre ble contraire de ce qu’il veut faire croire....


                        • izarn izarn 9 juillet 20:10

                          Courage ! Les abrutis sont encore parmis nous !
                          Et Libé leur prete ses cons lones...

                          Bien entendu la classe politique, héritée des limaces canichous se tait devant de telles inepties.
                          C’est dommage que les enfants Hollande (Pas les siens, les abrutis autour de lui) n’ai pas connu l’avortement préconisé par Simone Veil... Parceque un mois, déjà, c’est trop...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès