• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La médecine est dépassée...

La médecine est dépassée...

 

JPEG

La médecine est dépassée, obsolète, et c'est un médecin qui l'affirme !

Il s'appelle Laurent Vercoustre, il est gynécologue-obstétricien au Groupe Hospitalier du Havre, retraité depuis peu...

 

A quoi se résume le plus souvent la médecine de nos jours ? On soigne les patients à coup de médicaments délétères : ces substances entraînent parfois des effets "secondaires" gravissimes...

Des effets secondaires qui peuvent même conduire à la mort du malade...

 

Au fond, on n'est pas loin des médecins du temps de Molière qui prétendaient guérir leurs patients à coups de clystères et de purgatifs.

Ces médecins que raille Molière dans son oeuvre théâtrale, ces médecins qui parlaient latin pour mieux impressionner les malades, ces faux médecins à la science factice...

 

Que font les médecins d'aujourd'hui ? 

Souvent, ils n'incluent pas le malade dans le processus de guérison, ils utilisent un jargon, et se contentent de prescrire des "médicaments" dont ils connaissent les effets pervers et nocifs.

 

En fait, comme le démontre Laurent Vercoustre, c'est la prévention qui "devrait être la priorité, en réponse aux maladies chroniques de plus en plus fréquentes. La prévention, hors de l’hôpital donc."

C'est souvent le mode de vie, c'est l'alimentation qui déterminent la santé. Les conditions de travail sont aussi importantes.

Les maladies chroniques qui explosent sont dues essentiellement à une mauvaise hygiène de vie.

Mais il est vrai que certains médecins sont des serviteurs zélés de l'industrie pharmaceutique. Ils se contentent de prescrire des médicaments en niant leurs effets secondaires ou en refusant d'en parler.

 

Encore une fois, des enjeux financiers colossaux sont en cause. Les labos vendent leurs produits : c'est tout ce qui compte.

On en vient même à inventer des maladies...

 

Mais qu'est devenu le serment d'Hippocrate ?

Le médecin oublie trop souvent de donner des conseils, d'expliquer comment prendre un médicament, quels en sont les risques...

Souvent, le médecin est trop pressé, il ne prend plus le temps d'examiner le patient, de le traiter comme un être humain responsable...

Il est temps de revenir à une médecine plus humaine, plus à l'écoute des patients et de leur attente.

JPEG

 

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2018/08/la-medecine-est-depassee.html

 

Source :

https://bibliobs.nouvelobs.com/idees/20180814.OBS0884/notre-medecine-est-depassee-elle-doit-s-attaquer-a-l-alimentation-a-la-pollution-au-travail.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.83/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

67 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Dr Faustroll 17 août 2018 17:22

    « On en vient même à inventer des maladies... »


    Vous savez, les choses ont évolué depuis Knock : et la médecine et la méthodologie dans l’analyse d’un phénomène de société...


    • Fergus Fergus 17 août 2018 17:28

      Bonjour, Rosemar

      Dans un livre récent intitulé « Effets secondaires : le scandale français » et soutenu par Irène Frachon, le journaliste Jena-Christophe Brisard et l’avocat Antoine Béguin avancent des chiffres : 150 000 hospitalisations et 15 000 décès par an liés selon eux à ces effets secondaires.

      Si cela est exact, c’est évidemment choquant et inacceptable.

      Doit-on pour autant affirmer que « La médecine est dépassée, obsolète ». Evidemment pas, et ce raccourci est tout aussi scandaleux car en induisant une possible psychose, il serait porteur d’un danger pour la population qui pourrait être amenée à se détourner des soins, préférant des méthodes empiriques pêchées sur le web

      N’oublions pas que, chaque année, ce sont plus de 11 millions de personnes qui sont hospitalisées, et parmi elles des dizaines de milliers sauvées d’une issue fatale liée à leurs blessures ou à leurs pathologies.

      Bref, un sujet qui mérite notre attention mais ne doit surtout pas être traité à l’emporte-pièce. 


      • rosemar rosemar 17 août 2018 17:45

        @Fergus

        L’article est polémique... bien sûr, la chirurgie a fait d’énormes progrès, certains médicaments sont utiles, indispensables... mais on ne fait pas de place à la prévention... et c’est un gros problème...

      • Paul Leleu 17 août 2018 21:06

        @Fergus


        certes la médecine occidentale soigne pas mal de choses. Mais d’un autre côté, c’est le tonneau des danaïdes, vu que les gens s’intoxiquent quotidiennement avec les produits industriels. Une authentique médecine consisterait donc à maitriser l’ensemble du cycle, plutôt qu’à soigner le cancer des fumeurs et l’obésité de la malbouffe... C’est là que le bât blesse... 

        ensuite, il y a le fait que la médecine occidentale est hégémonique, et entre les mains d’intérêts capitalistes puissants. Cela déforme notre connaissance de la réalité. Succès et echecs réels de la médecine occidentale. Succès et echecs réels des autres médecines. Tout est faussé. En plus, la médecine occidentale ne reconnaitra JAMAIS des traitements et des comportements thérapeutiques qu’elle ne peut pas monétiser (ce serait suicidaire financièrement)... 

        hors, l’explosion de pathologies « modernes » (psychiques et somatiques) relève directement de ces erreurs. Avec une médecine « intégrale », on pourrait éviter ces drames (cancers, maladies psychiques, et intoxications médicamenteuses) qui nous volent des proches innocents. 

        D’une certaine façon, il faudrait redéfinir le périmètre de la médecine (quelque chose de plus large). Mais ça remet en cause les esprits étriqués et obssessionnels des professionnels de la santé. Ils ont une vision purement chimico-mécanique de l’être humain, et aucunes humanités sérieuses. 

      • mmbbb 18 août 2018 09:05

        @rosemar Vous avez un inclination à rejeter la faute sur les autres ; les grandes surfaces la publicite, l industrie pharmaceutique , les medecins.. Un peu facile J ai ma collègue de travail dont le marie est pharmacien ; il pourrait vous raconter aussi l irresponsabilte de certains de ses patients . Et pourtant tous ces personnes passent sur les bancs ce l ecole, est ce que l EN est une fabrication de débiles a la chaine


      • Alren Alren 20 août 2018 14:04
        @rosemar

        « on ne fait pas de place à la prévention... et c’est un gros problème... »

        L’état de santé des personnes est massivement lié à leurs conditions de vie.

        Comment prévenir l’obésité quand on n’a que des glucides bon marché pour se nourrir, que légumes et fruits sont inabordables ?

        Comment éviter les problèmes ORL, voire des complications pulmonaires, quand on vit dans un logement insalubre qu’on n’a pas non plus les moyens de chauffer correctement ?

        Comment éviter les troubles psychiques, les problèmes cardiaques, le cancer peut-être, quand on est chômeur de longue durée, malmené(e) au travail, angoissé(e) par le manque d’argent pour vivre a minima avec ses enfants ?

        Le médecin généraliste qui est confronté à ces problèmes sociaux insolubles ne peut rien faire sinon
        ordonner des médicaments, souvent inutiles car s’attaquant aux symptômes et non aux causes des maladies et induisant des effets secondaires nuisibles ...

      • Clocel Clocel 17 août 2018 17:42
        La médecine est surtout corrompue par des malfrats qui ont trouvé là un terrain idéal pour exprimer leur insatiable cupidité.

        On va sans doute payé très cher dans les années à venir d’avoir abandonné ce secteur au privé.

        S’il fallait trouver un témoin de la collusion indiscutable des lobbies du fric et du politique, la médecine servirait de modèle.

        On peut carrément parler de criminalité en bandes organisées.








        • rosemar rosemar 17 août 2018 19:04

          @Clocel

          Beaucoup d’intérêts en jeu, les labos gagnent des fortunes avec les médicaments...

        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 17 août 2018 17:53

          Très bien. Les médecins m’évitent ou alors pire : ils me demande des conseils et je n’ai pas le droit de faire payer ma consultation. Authentique. 


          • rosemar rosemar 17 août 2018 18:21

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            C’est le monde à l’envers...

          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 17 août 2018 21:07

            La Folle de Chaillot. Jevous en re-conseille la lecture. Quand je m’assieds dans le fauteuil de mon médecin, il étire la tête en arrière, mets ses mes mains à l’arrière et me dit : je vous écoute. On parle de tout : politique, sécu,... Il me répond : vous en savez plus que moi,... Mais comme en moyenne, je ne vais le consulter qu’une fois par an : il doit s’estimer être un excellent médecin.


          • marmor 18 août 2018 11:49
            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
            Mais jusqu’ou êtes vous capable d’aller dans la paranoïa ?????????????

            Les médecins m’évitent ou alors pire : ils me demande des conseils
            Faut oser l’écrire

          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 18 août 2018 11:55

            @marmor


            ils m’évitent simplement par conflit entre nos formations. Eux détiennent simplement le pouvoir,....et l’argent. L’ORDRE DES MEDE« CHIENS ». Freud en savait long sur le sujet. Qui est le parano « niaque » ?

          • CORH CORH 18 août 2018 15:10

            @Jean Neymar
            il y a 10 ans suite a un infarctus la faculté m’a bourré de médicaments divers et variés, pendant plusieurs années, je ne prend plus que de l’aspirine a très petite dose, depuis 6 ans je me sens beaucoup beaucoup mieux , dieu merci


          • Gérard 18 août 2018 17:18

            @Jean Neymar. Je suppose que votre médecin ne vous a pas suggéré quelques règles élémentaires sur l’alimentation. Lui, et vous, préférez les pilules, même avec effets secondaires. s’il ne vous a pas donné le choix, c’est dommage.


          • CORH CORH 18 août 2018 19:40

            @Jean Neymar
            Renseignez vous. Ij faut savoir que le cholestérol a été declare responsable des plaques d’atérome sans aucune preuve scientifique probante, par contre les statines pour baisser le cholestérol (qu’elles font effectivement baisser) a fait entrer des milliards de dollars dans les poches de l’industrie pharma sans jamais aucun benefice prouvé.Ce mensonge répété depuis des années est considéré as usual, comme une verité , mais le mensonge commence a etre largement connu dans la profession, mais c’est difficile pour votre médecin de vous avouer s’il vous prescrit ce medicament, qu’il vous drogue depuis des années sans raison aucune


          • McGurk McGurk 17 août 2018 18:13
            Ca dépend de quoi vous parlez, c’est bien trop général.

            Mon médecin est très humain et je le connais depuis des décennies. Il me pose pas mal de questions pour cerner le problème et me donne un traitement en conséquence - bon j’avoue qu’une fois sur deux il me donne des choses inefficaces à cause des règles à la con de la sécu mais bon...

            La médecine est autant une science qu’un art tout simplement parce qu’il y a autant de symptômes que de maladies possibles. En conséquence, ils peuvent parfaitement se tromper.

            Les médicaments ont tous une tonne d’effets secondaires potentiels à part si vous prenez des trucs très lourds. Pire si vous choisissez du générique, la recomposition de la molécule bien que moins chère rajoute des effets non présents dans la formule initiale.

            Alors forcément, si vous prenez un baratineur, vous risquez de ne rien comprendre du tout. l’industrie médicale a toujours été derrière leurs talons et c’est comme dans la vie, si vous êtes une bonne pomme vous vous faites avoir.

            Je n’ose pas voir votre réaction en lisant un verdict de tribunal, vous auriez de quoi écrire plus d’un article sur le sujet et avoir les mêmes réactions !

            • McGurk McGurk 17 août 2018 18:23

              @McGurk


              Par contre, une médecine plus humaine et un environnement plus humain pour les personnes âgées en maison de retraite est tout à fait souhaitable parce qu’à l’heure actuelle, entre les tarifs exorbitants, les soins vite fait et...rien d’autre - un grand vide rempli d’ennui et d’attente de la mort, dans une odeur de produits ménagers et de pisse...

            • pemile pemile 17 août 2018 20:05

              @McGurk "Pire si vous choisissez du générique, la recomposition de la molécule bien que moins chère rajoute des effets non présents dans la formule initiale."

              Pas glop votre attaque contre les génériques ! smiley

              Si la molécule est moins chère c’est qu’elle n’est plus protégée par un brevet permettant des marges parfois délirantes.


            • McGurk McGurk 17 août 2018 20:11

              @pemile


              Oui mais justement, j’ai lu plusieurs articles qui disaient précisément que, d’une part, leur efficacité était bien moindre - voire nulle pour une partie non négligeable d’entre eux - et que, d’autre part, le fait de recréer la molécule différemment rajoutait des effets secondaires n’existant pas à la base et parfois de bons gros effets secondaires.

              Pour ma part, j’ai déjà testé des génériques et ça ne m’a pas guéri. Je demande donc toujours la molécule initiale et ça fonctionne.

            • pemile pemile 17 août 2018 20:31

              @McGurk

              Sourcez vos affirmations ? (hors lévothyrox, où générique ou nouvelle formule posent problèmes ... que en France)


            • Paul Leleu 17 août 2018 21:25

              @McGurk


              ben faudrait savoir si vous êtes pour plus ou moins de « sécu », comme vous dites... entre « règles débiles » du public ou « tarifs exorbitants » du privé... parce-que l’assurance privée, par définition tout le monde ne pourra pas se la payer ... les pauvres, les vieux et les maladies non-rentables payeront très cher leurs « malus »... ou bien iront crever en enfer... 

              ceci-dit, ça libèrera des places dans les maisons de retraite pour les riches... c’est une façon de voir les choses... 

              et pour occuper nos petits-vieux riches qui auront fait une belle vie de conformisme à voter Macron et cotiser chez AXA, on fera venir des artistes dans les maisons de retraite... ça leur ira parfaitement... 

            • McGurk McGurk 17 août 2018 21:27

              @pemile


              J’avoue que je n’archive pas tout. J’ai lu plusieurs articles à ce sujet dont l’un qui dénonçait plus d’une vingtaine de génériques comme inefficaces.

            • pemile pemile 17 août 2018 22:06

              @McGurk « J’ai lu plusieurs articles à ce sujet dont l’un qui dénonçait plus d’une vingtaine de génériques comme inefficaces. »

               ???

              Certains tratiements, à marge thérapeutique étroite, peuvent induire des écarts de dosage, comme le cas du lévothyrox, les différences sur les excipients peuvent aussi induire des effets secondaires, mais cela reste marginal.

              Votre discours tend à déclarer qu’une molécule dont le brevet est tombé dans le domaine public ne peut plus être utilisée ???!!!


            • McGurk McGurk 17 août 2018 23:21

              @pemile


              Heu...non. J’ai dit que les différences entre celle d’origine et les nouvelles peuvent être grandes.

            • pemile pemile 18 août 2018 00:34

              @McGurk « non. J’ai dit que les différences entre celle d’origine et les nouvelles peuvent être grandes. »

              Non, vous avez dit que les génériques étaient moins efficaces, , voire même inefficaces et que votre expérience personnelle le confirmait ! smiley

              Le tout sans citer un seul produit, ni fourni aucune source  smiley


            • pemile pemile 18 août 2018 00:38

              @cassini « Tiens, qu’est-ce que je disais. »

              Que pour McGurk seuls fonctionnent les médocs sous brevet commercial ?


            • Garibaldi2 18 août 2018 03:46
              @McGurk

              ’’le fait de recréer la molécule différemment’’. Vous m’avez fait beaucoup rire !!!!!

            • Christian Labrune Christian Labrune 20 août 2018 18:07
              Pour ma part, j’ai déjà testé des génériques et ça ne m’a pas guéri. Je demande donc toujours la molécule initiale et ça fonctionne.
              ===============================
              @McGurk
              Etant donné qu’en général il n’y a pas la moindre différence, ce que vous êtes en train de décrire, c’est très exactement l’effet nocébo.


            • velosolex velosolex 17 août 2018 18:40

              Votre médecin enfonce des portes ouvertes, me semble t’il..Voilà pas mal d’années que l’on sait maintenant les accords secrets entre gouvernement et labos, et les rapports incestieux que les médecins entretiennent avec les trusts pharmaceutiques. 

              C’est la même scandale de rapport du paysans à la terre, certains médicaments, remplaçant le roundup, si l’on peut dire ainsi. Ceci dit, on trouve de tout dans ce milieu, les bons et les mauvais ; Je pense que la plupart des médecins s’initialisent très rapidement avec le patient qu’ils ont en face d’eux, comme n’importe quel commercial et n’importe quel artiste, le genre tenant de deux. 
              Vous n’aurez souvent pas la même prescription selon ce qu’il sentira de vos attentes, de vos sensibilités, de votre porte feuille, de vos tabous...
              Encore faut il en trouver un...J’ai déménagé il y a un an...Bénéficiant pour le moment d’une bonne santé, voilà trois ou quatre ans que je n’avais pas consulté. Ayant un léger problème j’ai eu la surprise de me faire raccrocher au nez par tous les cabinets à 20 kms à la ronde....Les médecins n’acceptaient plus de patients, le terme étant pris donc dans le sens le plus latéral du terme. Jusqu’à présent, je pensais que certains malades refusaient de voir un médecin, mais pas le contraire. 


              • rosemar rosemar 17 août 2018 18:57

                @velosolex

                Eh oui, certains médecins et même certains infirmiers refusent des patients : on peut parler de déserts médicaux, même en ville...
                Et c’est un problème... 

              • Henry Canant Henry Canant 17 août 2018 19:09

                @rosemar,


                C’est tant mieux, toubibs font tellement de mal.

                Tu ne vas pas te plaindre de leur absence après ta charge à leur encontre.

                D’être logique, c’est certainement trop te demander.

              • Paul Leleu 17 août 2018 21:28

                @Henry Canant


                je vous souhaite d’accéder à un peu de subtilité sur le sujet... 

              • Henry Canant Henry Canant 17 août 2018 22:06

                @Paul Leleu
                pourquoi dénonces tu un manque de subtilité chez un modeste intervenant et mon celle de l’auteuse de l’article ?


              • rosemar rosemar 17 août 2018 22:57

                @Paul Leleu

                Subtilité ? Il en est incapable !

              • Christian Labrune Christian Labrune 20 août 2018 18:10
                on peut parler de déserts médicaux, même en ville...
                Et c’est un problème...
                ========================
                @rosemar
                je ne vois pas du tout où pourrait être le « problème ». Etant donné ce que vous dites de la médecine, à savoir qu’elle serait inefficace voire nocive, ce serait plutôt une chance pour les malades, de ne pas pouvoir trouver un empoisonneur !

                Supprimons donc carrément la médecine, et tout le monde s’en trouvera mieux.

              • Henry Canant Henry Canant 17 août 2018 18:54

                rosemar,


                Tout à fait d’accord avec toi, du moins pour cet article.

                Mon médecin traitant m’a conseillé de fumer plus, si possible des brunes sans filtre, pour éviter un cancer de la gorge.

                Il me ressassait sans cesse de bouffer les produits de Monsanto, d arrêter de faire du vélo et d’éviter le footing voire la marche à pied.

                A la moindre fièvre ou mal de gorge, par prévention il me prescrivait des antibiotiques et aussi à toute la famille pour éviter que je les contamine.

                Dès la moindre douleur musculaire, j’avais droit aux piqûres de cortisone.

                C’est comme cela comme tu vois les médecins ?

                T’es vraiment qu’une pauvre tarée !


                • Henry Canant Henry Canant 17 août 2018 21:20

                  @Alex
                  Je comprends que tu ne veuilles publier ici, tes articles ne passeraient plus et ne mériteraient de se mélanger à la merde qu’on lit ici.


                  Crée un blog s’il te plait, tes articles sont du lourd et pourtant si légers et pleins d’humour.Je te hais car je jalouse ton talent.

                • Paul Leleu 17 août 2018 21:32

                  @Henry Canant


                  votre haine (justifiée ou non, mais qui vous regarde) pour Rosemar, doit-elle vous pousser à d’inconsidérées déclarations d’amour au dénomé Alex ?  smiley 

                  C’est touchant en fait... mais n’hésitez pas à répondre à Rosemar avec un peu plus de modulation (sans pour autant vous trahir)... je ne sais pas pourquoi elle déclenche de telles réactions, quand on voit le nombre de conneries qui sont publiées sans problème (y compris par moi, si on veut) dans ce site... c’est ça que je ne comprends pas... 

                • Henry Canant Henry Canant 17 août 2018 21:50

                  @Paul Leleu
                  crois tu que rosemar mérite ma haine ou une une haine d’autres.


                  Certes non, seulement de la moquerie.



                  • JC_Lavau JC_Lavau 18 août 2018 00:23

                    @meon. Le mode d’insultes ne change pas, quel que soit le pseudonyme, dron, bron, totorix, meon, arioul, etc.


                  • Hecetuye howahkan 18 août 2018 08:53

                    @JC_Lavau


                    Salut, oui c’est un mode opératoire identique....pas de problèmes..mais je n’ai jamais de discussion avec ces gens, ou cette personne..

                  • Hecetuye howahkan 18 août 2018 09:57
                    @meon
                    j’ai signalé le post à la modération....il l’ont enlevé...
                    je les remercie d’ailleurs...

                    çà fluidifie les échanges....mêmes totalement opposés..

                  • foufouille foufouille 17 août 2018 21:21

                    "

                    C’est souvent le mode de vie, c’est l’alimentation qui déterminent la santé. Les conditions de travail sont aussi importantes.

                    Les maladies chroniques qui explosent sont dues essentiellement à une mauvaise hygiène de vie."

                    mort de rire mais jaune.

                    vraiment une grosse c***e.


                    • rosemar rosemar 17 août 2018 21:26

                      @foufouille

                      C’est un médecin qui le dit : voir le lien sous l’article...

                    • Paul Leleu 17 août 2018 21:36

                      @foufouille


                      je comprends pas votre concept... en quoi le mode de vie, l’alimentation, et les conditions de travail n’influent pas sur la santé ? 

                    • rosemar rosemar 17 août 2018 22:58

                      @Paul Leleu

                      En effet : les maladies chroniques sont de plus en plus nombreuses... elles sont la conséquence de nos modes de vie, le plus souvent...

                    • foufouille foufouille 18 août 2018 11:15

                      @rosemar

                      des milliers d’autres médecins pas gaga disent l’inverse.
                      tu es stupide ?
                      tu apprendras aussi que tous les malades chroniques font tout ce qui est possible pour guérir et que ta connerie ne marche pas.
                      abrutie.


                    • Jason Jason 18 août 2018 09:22

                      Bonjour,


                      Si la médecne n’est pas tout à fait dépassée, ça ne saurait tarder.

                      Petit scénario : Vous ne vous sentez pas bien, vous saisissez l’un des quatre ou cinq appareils que vous branchez sur votre corps en divers endroits. De là, vous activez la communication au centre mondial des serveurs médicaux d’où vous recevez une réponse sur la marche à suivre.

                      On vous enjoint de vous rendre dans le centre de traitement le plus proche à 50 Km. Vous commandez la voiture sans chauffeur la plus proche. Vous arrivez dans un immense bâtiment dans lequel vous présentez l’appareil portatif vous identifiant. Vous êtes conduit par un robot d’accueil vers une salle confortable, avec musique, parfums, images rassurantes et vues sur la campagne.

                      Un autre robot arrive et vous empoigne par le kiki (le robot était mal réglé) et vous flanque sur une table d’examen. Du plafond sortent une ribambelle de palpeurs, caméras, et détecteurs divers : durée de l’examen 1’ 26 « et 4/5. Vous êtes reconduit »robot militari" vers votre voiture sans chauffeur et vous pouvez lire sur votre tablette pendant le trajet de retour que vous allez mourir dans 9 ans et 137 jours. La face joviale d’un notaire apparaît sur votre écran, même si vous n’avez rien demandé concernant votre succession. Le diagnostic reste codé et confidentiel, pour votre bien et votre tranquillité. Une boîte de médicaments a été placée dans votre voiture de retour.

                      Vous arrivez chez vous, vous prenez les gadgets médicaux divers et vous les jetez au fond du puits. Ou, si vous avez des doutes vous continuez à obéir au système.

                      C’est peut-être ce qui nous guette. Les médecins n’existent plus que sous forme de portraits ou de statues, et les derniers, presque centenaires, s’exercent à la pêche à la truite dans les gorges de la Sioule.

                      • chantecler chantecler 18 août 2018 11:55

                        @Jason

                        Non, pas par le kiki !
                        Trop dur !

                      • Jason Jason 18 août 2018 11:59

                        @chantecler


                        Oui, mais à condition qu’elle en ait. Fût un temps, j’apprenais à mes étudiantes une recette parfaite pour se souvenir de l’usage d’une forme du conditionnel : « Si ma tante en avait, elle s’appellerait mon oncle ». Ce qui ne manquai pas de les faire soit rougir ou rire.

                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 18 août 2018 13:22

                        L’ergot de seigle : Trouvé cet article qui ne manque pas de piquant (au niveau imaginaire, la farce étant plutôt macabre). Il y a juste 500 ans : https://www.rue89strasbourg.com/1518-strasbourg-transe-danse-collective-131064


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 18 août 2018 14:17

                          Et pour la route : PACO DE LUCIA, la lumière du coeur qui éclaire le chemin https://www.youtube.com/watch?v=aeFRSZrol-Q


                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 18 août 2018 14:22

                            La contravention ou le sale air de la peur. 


                            • Mylène 18 août 2018 15:00
                              Ok avec vous l’auteur, il faut faire gaffe d’ailleurs parce qu’avec la casse de la Sécurité Sociale, les compagnies d’assurance veulent centraliser les Visites médicales virtuelles.
                              C’est à dire que les patients auront obligations de souscrire à une complémentaire collective qui leur propose une liste de médecins à consulter via le net..
                              C’est déjà en cours d’ailleurs. On va vraiment déraper, mais je pense que les médecins ne sont pas forcément responsables de tout.
                              Un bon nombre déserte es hôpitaux quand aux cabinets médicaux, il n’y a presque plus de repreneurs...
                              Enfin pour ce qui concerne les Ténors, les profs qui assurent la relève et forment les jeunes médecins,. j’en connais qui ont devancé l’age de la retraite parce qu’ils n’en pouvaient plus de ne pas pouvoir faire leur travail normalement, autrement dit soigner. 
                              Ils avaient des contraintes de « secrétariats » et passaient plus de temps en réunions et sur la paperasserie, c’est n’importe quoi...
                              N’importe comment, c’est l’ordre des médecins qui déconne et gare aux médecins qui alertent. Ils sont systématiquement radiés. .

                              • UnLorrain 18 août 2018 19:59

                                Rosemar ! Inquiétez vous ! Ou plutôt non ne vous inquiétez point !

                                Il y a environ 130 ans Aurelien Scholl ( je me doute et vous en excuse que comme moi vous connaissez pas ce bonhomme. ..un seul blogueur que je visite le cite Cafeducommerceblogspot,il semble que comme lui je me réfère a des nouvelles ou similaires aisées a assimilés si elles en valent la peine plutot que des ouvrages kantiens barbants )

                                @urelien donc,rare homme vu comme ami par Bloy ça annonce du couillu,écrit « un homme doit être a la mode qu’il soit docteur ou malade ( silence pour marquer ) un docteur qui ne serait pas a la mode compromettrait ses honoraires dans ce monde et sa réputation dans l’autre monde » Voyez ?


                                • UnLorrain 18 août 2018 20:48

                                  @UnLorrain

                                  En faits..je ne vilipende qu’au second degré. .je me met a la place du médecin parfois,qui doit diagnostiqué ce visage inconnu,neurasthénique est il ? Souffreteux ? Est il réellement mal en point ? Un jour j’allais chez le médecin, souffrant très durement d’un mal de dos (douleur indicible qui irradie du rachis au bas ventre...sous ventriere peut-être. .insoutenable elle durera une semaine,repos total recommandé par moi même ) ben ce medecin il était connu pour donner aucun arrêt de travail il a fallu que je lui extorque une semaine d’arrêt /repos ! ) ☺

                                  Quand même. ..il me semble. .je repense a mon ami mort très jeune « il a envoyé chier tout ça » me dira son beau frère a propos de son décès, Didier était diagnostiqué diabétique et un soir ou il va envoyé chier tout ça il ne se fera pas injection d’insuline ou placebo..aurait il été diagnostiqué hypoglycémie réactionnelle ( fugitive il faut savoir ) que son avenir aurait été tout autre...a mon avis. Toujours est il que ce père de famille, honnêtement naïf,crédule, meurt a a peine 45 ans, il part a la mode occidentale.


                                • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 19 août 2018 09:01
                                  La médecine, les médecins, la sécu sont devenus un système mafieux.....

                                  Dont le but premier est budgétaire.....
                                  Les patients ont été transformés en client, les médecins font un Chiffre d’affaire. Par contre le client n’est plus le Roi , c’est une andouille que l’on ponctionne au porte-monnaie.....  

                                  Le médecin m’a dit ; Vous n’aimez pas les médecins....Je lui ai répondu ; Je ne cherche pas de l’amour mais de la confiance.....

                                  Les médecins et la médecine se sont dévoyés, ils n’assument pas .. !
                                  Pauvres gens, pathétique .....

                                  Quant aux labos des machines à tuer en toute légalité. Mais alors pourquoi avoir traqué Mengele, si c’est pour appliquer les mêmes méthodes.....
                                    smiley

                                   

                                  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 19 août 2018 09:08
                                    Par contre certaines femmes continuent à consulter ardemment puisque l’oreille du praticien leur est ouverte pour 10 minutes parfois deux fois par mois,presque gratuitement.

                                    Ainsi elles rependent leur morve sur le dos de la collectivité .....
                                    Que du bonheur....
                                     
                                     smiley

                                  • Galilée Galilée 19 août 2018 18:59

                                    Ce qui est frappant dans l ’ histoire , c ’est que du fait de la faillite de la médecine , les caisses de retraite regorgent d ’argent et ne savent plus quoi en faire ..

                                    C ’est sur les médecins , c ’est de la merde il faut les tuer tous sauf , les homéopathes , les naturopathjes et le pendulologues ..

                                    Vaut mieux lire a qu’ être aveugle ..

                                    • Xenozoid 19 août 2018 19:03

                                      c’est l’humain qui semble dépassé.si quelqun a un souvenir


                                      • Xenozoid 19 août 2018 19:06
                                        @Xenozoid

                                        un chinois disait avant de posé une question au patient,fais le tour de sa maison

                                      • Christian Labrune Christian Labrune 20 août 2018 11:54
                                        @Rosemar

                                        Il serait quand même intéressant de se demander combien de ceux qui viennent de commenter votre article seraient déjà morts sans une médecine et une chirurgie « obsolètes » et « dépassées ». Moi, si j’avais vécu au XIXe siècle, je serais mort au début de la soixantaine ou, plus probablement, à sept ans - plus certainement encore, à moins de deux ans !

                                        Dans les années soixante, quand on a commencé à ouvrir le thorax pour des interventions sur le coeur - aucun chirurgien ne se serait risqué à cela avant les antibiotiques !- la télévision a filmé des interventions de cette sorte. Je sais que l’institution médicale a fait pression plus tard pour qu’il n’y ait pas de rediffusion : la technique était balbutiante et aurait fait frémir des praticiens au fait des derniers progrès. Des interventions devenues banales ne devaient pas avoir au début des chances de succès parfaitement satisfaisantes, mais beaucoup, qui seraient morts sans des opérations assez risquées, ont quand même eu la chance de survivre.

                                        Dans vingt ans, on s’amusera des ignorances et des méthodes actuelles, qui sont encore souvent très invasives en chirurgie. C’est plus que certain, mais la différence ne sera pas la même qu’entre la médecine des années 50 et celle des médecins du pauvre Louis XIV qui prétendaient soigner une gangrène en faisant boire du lait d’ânesse.

                                        Bref, vous avez lu le bouquin d’un pauvre homme que l’arrivée à l’âge de la retraite aura déprimé, comme beaucoup, ou qui, cyniquement, se sera dit que l’obscurantisme ayant le vent en poupe (voir les discours imbéciles qu’on peut lire sur ce site concernant la vaccination) il serait assuré, à cause des retentissements médiatiques du débat, de bien vendre son bêtisier.

                                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 20 août 2018 14:22

                                          Connaissant parfaitement le sujet, il faut savoir qu’une formation à l’écoute coûte très cher pour un médecin qui a déjà (souvent) dû payer ses études. Cette écoute nécessitant souvent une supervision. Un bon médecin doit normalement travailler en collaboration avec des psys. Sachant que ces deux orientations sont le plus souvent en rivalité et même opposition franche (ayant un point de vue différent sur les maladies et leur origine), les médecins détenant le POUVOIR (il a le droit de prescrire), la courroie de transmission ne marche pas. D’autre part, les patients ne veulent )pas entendre que leur problème se trouve probablement ailleurs, le médecin gardant ainsi la main et la dépendance assurée du patient. Autre problème : . le coût de la consultation. Passant de généraliste à psychiatre, la note est plus élevée,...De plus, si le médecin est conscient de l’origine sociale et économique des problèmes, il est aussi impuissant à les résoudre. Son devoir étant malgré tout de protéger son patient, il ne peut que donner des congés de maladie et écarter la personne de la cause de la toxicité, familiale, de couple, sociale, professionnelle,.... La mutuelle pas d’accord,...On abuse. Simplement pour lever un coin du voile. Donc et soyons clair, le patient aujourd’hui ne peut plus que se prendre comme le Baron de Mûnchhausen par la peau du cou pour s’en sortir. d’autant plus que des intérêts pharmaceutiques sont en jeu. Qui vous a jamais laissé croire que l’Etat voulait votre bien,.. ?. Ce n’est pas une guerre, mais presque.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès