• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La Non-Campagne Présidentielle [Emmerdante Et Merdeuse A La (...)

La Non-Campagne Présidentielle [Emmerdante Et Merdeuse A La Fois]

Il a raison Cohn-Bendit : « On s’emmerde » dans cette campagne. Elle nous cause pas, cette campagne. Jamais. C’est du meeting, en boucle, vendu clé en main à des médias serviles. Des interviews à la chaîne où le candidat déroule sans que jamais ne rebondisse le présumé journaliste. L’Aphatie de service. C’est un one-man-show permanent où, de ville en ville, inlassablement, le camelot scande toujours les mêmes mots, les mêmes répliques. Il n’y a guère que des militants, des supporteurs, étriqués et mesquins, pour jouir de cette affligeante comédie, se gargariser de la dernière petite phrase de leur petit tribun de pacotille.

Le chômage, la précarité, les boulots qui vous permettent à peine de croûter, les contrats scélérats, les inégalités salariales, le pouvoir d’achat, le grand désarroi, de tout cela, on ne parle pas. Ou alors, en incantations, à grands coups de « y’a qu’à/faut qu’on ». On la connaît, ta foutue chanson, aux couplets périmés. Alors t’étonne donc pas, qu’elle gagnât du terrain dans les sondages ; l’abstention.

Une vision de la société ? Y’a pas non plus. Pas l’ombre d’un croquis, pas même le début d’une esquisse. Que de l’esquive. Ou alors de l’halal-mon-cul et du Merah refroidi. Plongée sous-Marine garantie. Oyez, oyez ! Français de souche, le coupable de tous nos maux, on l’a trouvé, c’est formidable : c’est l’étranger ! Le basané, l’islamisé ! Faut le virer, par deux le diviser cet immigré, avant qu’il nous foute la République à genoux. Après ça, tu verras, on vivra meilleur, avec du taf pour tout le monde, payé rubis sur l’ongle...
Dis-donc, candidat-démagogue, tu nous prendrais pas, par hasard, pour des cons de compétition ?

Quant à l’international, c’est pas qu’on en parle pas, c’est qu’on en parle jamais. Pourtant ça déconne, à pleins tubes, comme rarement. La poudrière est au taquet. Tout est fin prêt. Les armes refourguées. Dassault, Lagardère, renfloués. Y’a pas à dire, ça sent le merdier. Avec ta petite ONU ankylosée. Et cet OTAN en emportant le vent mauvais... Mais quand t’es Français, de l’international, t’en as rien à caguer. Tu vis sur ton île, bordée d’Atlantique et de Méditerranée, et vivent les congés payés. Y’a plus qu’à bronzer. Et peu nous chaut qu’elle enclume, la Terre. Qu’elle s’assèche. Que disparaissent les espèces… Les espèces c’est comme les langues de nos ancêtres, c’est dans l’indifférence, qu’on les laisse crever. Nous, on cause plus qu’en 140 caractères. On est du genre primaires.

Et la dette, alouette ! Qui va la payer ? Dame Bettencourt ou ta pomme ? Sieur Proglio ou le prolo ? Qui va trimer plus que de raison pour combler l’abyssal dont en rien, ou si peu, nous sommes, nous les gueux, responsables ?... En un rien de temps, tu l'auras remarqué, on nous ferait passer pour des salopards d’assistés, bouffeurs de médicaments, fraudeurs patentés, chômeurs de papier. Après tout, n’est-ce pas ainsi qu’on nous a dépeint le Grec, l’Italien ? Alors, demain, pourquoi pas nous ?... La stigmatisation, enfonce-le toi profond dans le cervelet, c’est pas un concept qu’on réserve aux seuls étrangers. C’est valable aussi pour les syndiqués, les fonctionnaires, les grévistes, les sans-grades, les miséreux et tous les oubliés de l’Irréprochable, cette Ve agonisante… On s’embarrasse pas dans ce monde-là ! Faut dire aussi, que tant qu’il y aura des gogos, des trouillards de première, pour gober toute cette rhétorique de bazar, les oligarques de notre monarchie Républicaine auront de beaux jours devant eux. Et c’est pas via un raout à la Bastille où t’emprunte moins à Chavez qu’à de Gaulle et Malraux, que tu changeras la donne, camarade ! T’as beau avoir épluché à la virgule près une Histoire socialiste de la Révolution française n’est pas Jaurès qui veut, mon coco. Même si, j’en conviens, tu nous auras bien fait kiffer.

Et j’allais oublier l’absence. De débats. Ah mais, comprenez-vous, il ne faut pas. C’est chasse gardée. Pour les seigneurs du second tour. C’est qu’ils ne jouent pas dans la même cour. Ah non ! Eux, ils sont côté jardin. Bien planqués. A l’abri. Pas question de ferrailler avec – comment qu’ils disent déjà ? – des "petits candidats". C’est indigne de leur statut… Chez ces gens-là, voyez-vous, on ne se mélange pas.
Certes, on prône à tirelarigot le « vivre ensemble ». Mais chacun chez soi.
On se présente comme le candidat du peuple, le rassembleur, le grand humaniste, mais y’a des limites.
On veut bien exposer ses idées, recyclées, mais en terrain conquis. Au Bourget, à Villepinte. Là où on vous applaudit, à tout rompre, quand bien même prononceriez-vous le mensonge ou la contre-vérité la plus énorme !... Ou alors, on défile chez l’Aphatie et l’Elkabbach. Là aussi, t’es peinard. Tu peux dérouler ton baratin, ils n’oseront jamais te reprendre. D’abord parce qu’il y a pas le temps, c’est minuté CSA, faut pas lambiner ; et qu’ensuite, ils sont pas payés pour ça. Ils sont comme Drucker. Ils font ta promo, gratis. On n'est pas chez Politis. Ça pointe pas au Monde Diplomatique, ce journalisme-là. Ça bâfre au Siècle, avec le Minc et toute sa clique et ça n’espère qu’une chose : que rien ne change. L’alternance, ils le savent bien, ç’a pas la gueule de l’alternative. Aucun danger. Alors, prière de ne pas déranger les futurs rois du Château.

Or donc rien. Aucun sujet majeur. Pas la moindre vision. Pas la queue d’un projet. L’essentiel n’est jamais abordé. Ni à bâbord. Ni à Babar. Mais qu’est-ce qu’on s’en fout, n’est-ce pas, puisque l’Hollande y va gagner ! Et toi, pauvre ami, tu prendras cette affaire pour un nouveau 10 mai. C’est dire, si on n’a pas le cul sorti des ronces... Non mais, rendez-vous compte ! On va expédier à l’Elysée, un type qu’aura rien dit, rien proposé, en tous cas rien de concret, que du symbolique. C’est pas pour des nèfles qu’il aura choisi le Bourget, cet homme-là. On aurait dû s’en douter, qu’il survolerait les problèmes plutôt que de les affronter, ferme, les pieds sur Terre... Même son adversaire, il n’ose le nommer. Il lui donne du « candidat sortant ». En mimant Mitterrand… 
Eh, socialiste d’apparence, c’est pas parce qu’on cause avachi sur un pupitre qu’on a, pour autant, l’éloquence, le souffle et la roublardise d’un Tonton flingueur ! Et j’te passe le cynisme.

Alors, bien sûr, on peut arguer que c’est finement joué de la part du rouennais de Corrèze. Mais on peut aussi dire qu’à vaincre sans se mouiller, le triomphe annoncé a comme un goût de péril. Péril pour les gens de petite paie. Dont l’électorat douillet de l’Hollandréou se contrefout. Car voyez-vous, cet électorat-là, confortable et urbain, se moque du tiers comme du quart du désarroi d’autrui et n’a que pour seule ambition de ne surtout pas le rencontrer, de ne jamais le connaître. Mais c’est bien lui qui, pourtant, fêtera le 6 mai qui vient, et dans la plus indécence, la petite revanche d’un parti de notables et d’embourgeoisés notoires.
Revanche sur des années de disette présidentielle ; revanche sur cette droite arrogante et bonapartiste dont, c’est à peine croyable, cette triste bande de sociaux-démocrates n’abrogera aucune réforme, aucune loi (ta retraite, tu te la paieras, et au prix fort) ; revanche enfin, sur cette humiliation suprême que fût le 21 avril 2002, mais qui, dis-toi bien, ne sera pas effacée pour autant, il y aurait même grande imprudence à le penser.

Bref, cette victoire ne sera pas celle du peuple, le besogneux, mais celle, vulgaire, d’un parti. On connaît la suite. On l’a déjà vécue. Mais comme on n’a pas d’estomac, et pas plus de couilles de surcroit, on y retourne. Preuve en est, que les Indignés d’en France, ça n’a jamais existé. Comme cette campagne. La présidentielle 2012. On n’en aura pas vu la couleur. Ils auront tout fait, jusqu’à l’innommable, pour l’éviter, les impétrants.

Pauvre campagne. Merdeuse et ô combien emmerdante. Qui jamais, ou rarement, se sera souciée de nous. Et du monde qui nous entoure. Parfois nous cerne...
Nos inquiétudes, nos désirs, nos rêves, ils n’en ont cure. Nous ne sommes que des mains qu’on frôle. Un corps électoral sur lequel, avec démagogie, on surfe. A qui l’on prie, de voter utile. De rentrer dans le rang. Celui qui mène à l’isoloir. Ensuite de quoi, vient le temps de « méprisance », où l’on nous conjure de faire silence. Cinq ans durant. Jusqu’à la prochaine campagne. Qui, pas plus que celle-ci, daignera compte tenir de nos doléances, encore moins de nos souffrances, tant ce qui n’a d’importance, c’est que : coûte que coûte et vaille que vaille, vive la République, et vive la France !
 


Moyenne des avis sur cet article :  3.55/5   (83 votes)




Réagissez à l'article

104 réactions à cet article    


  • nyandjock 3 avril 2012 19:30

    Hélas............


    • Catart Catart 4 avril 2012 13:38

      Bonjour Philippe,

      Très bon article, et tu as raison de souligner avec force le pourquoi de l’emmerdement.

      Il n’y a pas très longtemps que je viens sur Agora mais j’ai très vite remarqué que si nous ne sommes pas en accord total avec la déferlante d’article sur Mélenchon, (au passage que j’aime bien il anime en superficiel et non pas en détail de réponse aux besoins des français), ou pour d’autres en accord total avec le vote utile... ???on ne vaut rien... ??? pas belle la vie...
      On a même le droit à tous les noms d’oiseaux et plus nous sommes des trolls sur les sujets écrit par les encartés qui là ne veulent même pas que l’on viennent donner son avis voire écrire... ??? Et plus encore ces gens te prennent en grippe et dans une collusion joyeuse censurent tout article n’allant pas dans leur sens... ???
      C’est hallucinant pour des personnes qui par des dizaines et dizaines d’articles font la propagande mensongère du grand changement pour retrouver la liberté demain... ??? Je suis désolé mais à lire ces personnes insultantes, le changement sera l’interdiction de parler et écrire pour ceux qui sont en désaccord avec leur Dieu...même lorsque l’on parle avec civilité, et je pense même que la vulgarité et les insultes autorisés seront la première mesure obligatoire qu’ils prendront... ???
      Mais revenons à notre sujet les « emmerdeurs emmerdant ».
      Il est évident que dans cette campagne les « principaux » candidats ne parlent pas de chômage, de la nébuleuse formation professionnelle 27 milliards, des contrats bidons, du pouvoir d’achat, du mal logement, de la pauvreté grandissante, de la collusion, de la corruption, des élus nantis, des élus en trop, des élus dormeurs, des élus inutiles, des élus détourneurs à des fins de partis de leurs salaires de mandats, et je ne parle pas des sujets qui fâchent, les financements par centaines de millions d’euros des syndicats, « 7% des salariés... ??? payés par les 93% des salariés non syndiqués tout cela pour faire de la politique...ce n’est pas le but d’un syndicat...et c’est juridiquement, messieurs, pour ceux qui veulent blanchir les autres... un détournement de fonds... ??? l’administration mille feuilles mis en place pour placer les copains...etc...etc... tout simplement pour la 1ère partie par cette incompétence chronique à résoudre le plus petit des problèmes des français, par le manque d’initiative, de créativité voire d’intelligence, et pour la 2ème partie les politiques de métier dont seule la carrière compte ne feront jamais rien contre leurs privilèges et leurs copains même opposants nous sommes dans un clan et non chez des Démocrates.

      Alors dans ce cas ils utilisent la stratégie de »fragmentation« , coup bas, petites phrases, et développement en profondeur de sujets qui n’intéressent personne... ???

      Le VOTE BLANC et les abstentions seront le premier parti de France, messieurs réfléchissez ce n’est pas le vote blanc qui est scandaleux puisqu’il fait partie de l’article 66 du code électoral, ne vous en déplaise c’est un choix civique et un droit, mais bien votre discours linéaire sans aucune solution qui évite volontairement de parler des problèmes de la France et des français.

      Je rigole déjà de la vente aux enchères entre deux tours... ??? et vos réponses »excuses" seront les même que depuis 40 ans ... ???

      http://www.indigne-je-propose.fr/
       


    • bigglop bigglop 4 avril 2012 19:55

      Bonsoir à tous,

      Merci @Philippe pour ce grand coup de gueule qui nous remet bien les choses en place.

      Pour reprendre votre titre« La non-campagne présidentielle (emmerdante et merdeuse à la fois) », je pense que c’est la première fois (j’ai 62 balais) que je vois une « campagne » où les citoyens sont pris, aussi ouvertement, pour des CONS, par les deux candidats UMPS.

      Mais à y bien réfléchir, je suis, de plus en plus, intimement persuadé que tout cela a été organisé de longue date avec la complicité des nouveaux chiens de garde.

      Depuis au moins 2002, nous ne sommes plus en démocratie mais plutôt un erzatz, une illusion.

      Simplement, Sarko et Hollande ne sont que les mains droite et gauche de l’oligarchie qui nous contrôle et qui est sûre de gagner.

      Le dernier débat, qualifié de démocratique, a été celui de 2005 sur le TCE. Les cadres du Parti Socialiste, favorables majoritairement au Oui et certains de leur succès ont autorisé un débat au niveau de leurs militants et qui s’est répandu dans la nation.

      Mais ils se sont piégés eux-mêmes et le Non l’a emporté à 54,68%.
      Ils n’ont jamais digéré cette défaite et surtout le vote noniste de leurs militants.
      Ils nous l’ont fait payer en 2008 par la ratification du Traité de Lisbonne, où par leur seule présence (et leur vote abstentionniste majoritaire) ils ont permis d’atteindre le quorum pour la ratification de ce traité.
      Le détail du vote
      En avril 2012, vient devant le Parlement la ratification, en urgence, du Traité sur le MES (Mécanisme Européen de Stabilité) pour lequel le Parti Socialiste et certains EELV/Verts viennent apporter courageusement leur soutien par une abstention massive.
      Le détail du vote des députés et des sénateurs 

      JM Ayrault a qualifié ce vote « d’abstention dynamique et agressive », belle langue de bois.

      Un peu plus tard, notre Petit Timonier a signé le TSCG (Traité sur la Stabilité, la Croissance et la Gouvernance économique et monétaire européenne) ou Pacte Budgétaire européen qui devra être ratifié par notre Parlement, après les présidentielles, en juillet 2012.
      Mais sans référendum !!!

      Notre Petit Timonier (Sarko) a répondu à la question posée par un journaliste sur la tenue d’un référendum sur le TSCG : Un référendum sur un Traité complexe de 200 ou 250 articles ? Allons , allons !!!

      Souvenons-nous de son action, ses paroles sur le référendum grec, avec un Hollande qui, en fait, s’abstient de se prononcer.

      Encore un énorme mensonge que personne n’a relevé, ni la classe politique, ni les médias mainstream (dont le travail est aussi de contrôler l’exactitude des propos) . En réalité, ce fameux TSCG comporte 16 articles. Oui, vous lisez bien, 16 articles et la preuve est Et ce triste sire qu’est Flanby-Hollande qui veut nous enfumer avec une renégociation du TSCG, sans le soumettre à référendum. Sa pseudo renégociation vise à ajouter une proposition de loi sur le relance européenne et le contrôle démocratique présentée et rejetée lors de la ratification du MES par le Parlement..

      En cette matière, que nous proposent les différents candidats :
      Hollande veut « renégocier » le TSCG en ajoutant son projet de relance européenne et de contrôle démocratique qui, fondamentalement, ne le remet pas en cause

      Sarkozy, chacun sait où il veut nous emmener.

      Bayrou ne veut pas d’un référendum et est favorable au Pacte Budgétaire

      Le Pen est pour une sortie de l’Euro et de l’UE, mais son projet n’est pas crédible 

      Dupont-Aignan veut sortir de l’Euro, mais n’est pas clair sur les conditions

      Mélanchon veut réformer l’Union Européenne, sa gouvernance de « l’intérieur », mais veut un référendum sur ce Pacte Budgétaire. Son positionnement par rapport au MES.

      Eva Joly veut soumettre le TSCG à un référendum. 

      Arthaud et Poutou sont contre le capitalisme financier, donc...

      Si ce TSCG est ratifié, nos Lois de Finances (Budgets) devront être soumises à l’approbation des instances européennes avant d’être votées par notre parlement.

      Un petit rappel : la règle d’or de Maastricht s’est fondée sur une dette publique maximale de 60% du PIB, un déficit annuel inférieur ou égal à 3% du PIB et avec un taux de croissance de 5% à l’époque

      Mais on compare pommes et poires, dans le sens où la dette est le cumul des soldes des emprunts antérieurs et ceux de l’année X majoré des intérêts mais dont les maturités (échéances) sont différentes (1 mois, 6 mois, 1 an à 10 ans) mais rapportée à un PIB annuel.

      Là, il y a comme un malaise !!!

      Aujourd’hui, l’Espagne tombe à son tour et ne pourra être sauvée, même avec l’aide du MES, les plans d’austérité car sa situation est bien plus grave que ce qui est présenté par les médias se voulant rassurants.

      De plus, le plan de restructuration de la dette grecque (PSI) n’a fait que retarder l’échéance sans rien résoudre

      En ce moment se « discute », le fameux Two Pack sur :

      Le renforcement de la surveillance économique et budgétaire des états membres connaissant ou pouvant connaître de sérieuses difficultés Le règlement établissant des dispositions communes pour le suivi et l’évaluation des projets de plans budgétaires et pour la correction des déficits excessifs des états de la zone euro. Ce Two Pack renforce les contraintes du TSCG comme le démontre l’analyse de Contre la Cour

      Entendez-vous les autres candidats parler du financement de notre système de retraite par répartition ?

      Lors de la réforme des retraites de 2010, Sarko a utilisé le Fonds de Réserve des Retraites (FRR) pour la financer, mais il faudra trouver plus de 200 mds € pour combler le gap démographique de 2018/2020.

      Ensuite intervient l’Union Européenne ou plutôt la Commission qui en 2005 dans le volet préventif et correctif du Pacte de Stabilité et de Croissance (PSC) précise deux dispositions relatives aux régimes de retraites :

      Toutes les évaluations des politiques nationales par le Coneil et la Commission prennent en considération la mise en œuvre de réformes des retraites consistant à introduire un système à piliers multiples avec un pilier obligatoire financé par capitalisation

      Le Six-pack qui fait partie du TSCG vise à une nécessaire harmonisation des régimes sociaux européens donc d’une réforme des retraites

      Mario Draghi enfonce le clou en affirmant que le modèle social européen est mort.

      Pour de plus amples détails, consulter le site Contrelacour

      Il n’y a pas de crise de l’Euro, mais une crise systémique des banques et institutions financières




    • 4A+++ 5 avril 2012 11:49

      @ Bigglop

      Il est dommage que ce message, ne soit pas davantage plébicité par les internautes, car pour moi il rassemble les fondements même de la prise du pouvoir de l’ Europe par les Ultras-libéraux. En effet durant cette campagne, personne ne nous parle de ce qui se dessine en haut lieux à Bruxelles pour les prochaines années.
      Hors ce thème, sans vouloir remettre en cause l’alliance des différents pays Européens devrait être au centre du débat. Car se joue la liberté d’action financière des états pour définir des politiques différentes en prenant en considération l’attente des peuples Européens pour une meilleure vie. Ce qui n’est pas le cas puisqu’il faudra en priorité rembourser les dettes (les banques), supprimer les services publics et les retraitres pour devenir compétitif face aux pays émergents. Est ce cela le rêve des nations ?

      Pour moi l’Europe dans les années 1980, c’était une fédération capable de se protéger contre les autres puissances USA ,CHINE etc...
      Capable de savoir si les échanges étaient équilibrés, ce qui n’est pas le cas puisque l’Europe importe deux fois plus de Chine que nous exportons de mémoire en gros (500 Milliards contre 250 M€). Elle a favorisé les délocalisations pour le bien de qui ?...
      N’avez vous pas remarqué qui a été placé au poste les postes les plus importants ?
      BCE, GRECE, ITALIE, des anciens dirigeants de la banque américaine Golman sachs !!!

      Je me souviens dans les années 1980 j’étais loin de me douter que notre histoire était entrain de se transformer, sans que je m’en rende compte, il a fallu que cette crise apparaisse pour tenter de comprendre pourquoi ?

      Aussi j’ai regardé le détail du vote du traité de Lisbonne, que voit-on 50% du PS qui s’abstient et qui voit-on dans ce vote des gens bien trop connus malheureusement, on peut aussi voir que le PS est gangréné par les Ultras libéraux, car pour faire changer le chemin politique de l’Europe il faut savoir trancher. Et le vote des sénateurs PS lors du traité MES l’abstention est ce vraiment une position...

      Pensez vous vraiment que la grêce, l’espagne vont réussir à rembourse le fardeau de la dette sans croissance ?

      Autre question, pensez vous que les USA se préoccupe du remboursement de leur dette ?
      Non il préfère dévaluer leur monnaie progressivement pour être plus compétitif, et leur économie redémarre progressivement, au contraire de l’Europe ou est l’erreur ...

      Autre sujet, n’avez vous pas remarqué qu’auparavant la couleur rose était l’emblême du PS dans les années 80 et que maintenant la couleur des meetings est en Bleu, ce n’est peut être qu’un détail mais...

      Certains dises UMPS, serte le PS ne peut pas se comparer à l’UMP, mais à l’approche des élections il est grand temps que le PS change de couleur et de voie, en mettant beaucoup plus de rouge dans le discours pour revenir à une couleur plus bénéfique sur l’avenir.
      Car sans cet effort nous risquons fort d’être déconvenue le jour du premier tour. 


    • bigglop bigglop 5 avril 2012 18:53

      Bonjour @4A+++,

      Heureux de vous retrouver et de vous dire que je partage vos analyses.
      J’ai regardé le meeting de Hollande, de ce jour, déjà il confirme son « attachement » à la règle d’or donc au TSCG.

      Concernant sa lutte contre la « finance », guère plus d’informations sur la séparation des activités bancaires spéculatives, des activités de banque traditionnelle (dépôts, crédit), mais aussi des assurances par la création d’entités juridiques distinctes tout en faisant un audit de leur dettes, notamment en hors bilan et dans les paradis fiscaux (shadow baanking, dark pools,....).
      Je ne l’ai pas entendu sur une régulation des activités spéculatives sur les produits dérivés, nouveaux instruments financiers.

      Avez-vous connaissance de la mise en place par Eurex, d’OAT sur la dette française ?

      Une nouvelle arme de destruction massive va être donnée aux spéculateurs  :
      la création d’Obligations Assimilables du Trésor (OAT) sur la dette française pour le 16 avril 2012.
      Eurex, avec l’accord plus ou moins explicite des politiques, de l’UE et de la BCE, va donc lancer un nouveau moyen d’arbitrage des dettes souveraines, basé sur le principe des future du Bund allemand.
      Tout le monde pourra acheter ou vendre à découvert des emprunts d’état français avec un effet de levier de 20. Avec 50 000 € vous pourrez négocier à découvert jusqu’à 1 million d’euros d’emprunts d’état français et cela sans avoir recours à l’achat de CDS (Credit Default Swap).

      Pour une étude détaillée : http://www.les-crises.fr/speculatio...

      Il n’y a pas de crise de l’Euro, mais une crise systémique des banques et institutions financières



    • 4A+++ 8 avril 2012 12:49

      @ BIGLOP

      Effectivement j’ai lu cette annonce, comment acceptons nous encore les ventes à découvert qui permettent de spéculer sur des paris, sans débourser le moindre argent immédiatement.

      Un rapport de 6% par an sur un montant de 50 000€, à combien seront les taux pour la France pour emprunter ???

      http://www.monfinancier.com/finances/actualites-patrimoniales-c2/finance-pour-les-nuls-r7/l-eurex-leader-des-bourses-de-produits-derives-9373.html 

      http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/20120206trib000682103/marc-fiorentino-le-7-mai-la-france-sera-attaquee-.html 

      Quand est ce que ces produits dérivés cesseront ?


    • bigglop bigglop 10 avril 2012 03:34

      4A+++,

      Avant d’être dégagé, Sarko envoie une dernière torpille pour nous couler un peu plus.
      Nous allons nous faire « saigner » à blanc, par l’intermédiaire des banques françaises qui vont être attaquées et qu’il faudra « renflouer », « sauver »,« recapitaliser » avec des fonds publics.

      A propos, Eurex est détenu par la Deutsche Boerse, quel heureux hasard !

      Encore un heureux hasard, premier tour le 24 avril et le second le 6 mai.

      Comme Soeur Anne, Hollande et d’autres ne voient rien venir depuis leur donjon.


    • sdzdz 3 avril 2012 19:37

      Je me demande dans quelle mesure il ne faudrait pas appeler :

      1-au vote en dehors de l’UMP et du PS pour l’absence de débat qu’ils nous réservent
      2-à voter aux législatives pour une cohabitation d’entrée de jeu, selon le type de discipline qui avait vu Bayrou éliminé par une coalition UMP-PS à Pau.
      3-à descendre dans la rue pour protester quel que soit le camp vainqueur




      • lloreen 3 avril 2012 21:10

        S vous vous emmerdez, lisez donc ceci et contribuer à faire passer la justice !
        Merci  !
        http://www.blogtalkradio.com/radio-la-voix-d-afrique/2012/03/31/les-grandes-interviews

        Une association dépose plainte devant le tribunal de Nice contre Nicolas Sarkozy !
        Vous pouvez vous associer à cette plainte devant le tribunal de votre juridiction et/ou signer la pétition en ligne.
        Diffusez au plus grand nombre !
        http://www.dossiers-sos-justice.com/archive/2012/03/27/petition-plainte-contre-nicolas-sarkozy-de-nagy-bocsa-dit-ni.html


        • Philippe Sage Philippe Sage 4 avril 2012 00:04

          @lloreen : C’est mortellement chiant ce que vous nous donnez à lire et entendre.
          C’est emmerdant. Et merdeux.
          Aucun intérêt.

          Hors-sujet.


        • Thorgal 3 avril 2012 21:24

          @l’auteur
          Et ben ! Quelles jeremiades, on dirait bien qu’en effet, le monde te refait ...


          • Philippe Sage Philippe Sage 4 avril 2012 00:08

            Tu connais la réplique de l’impétrant : « Casse-toi, alors,pov’con ! »
            Finalement, il sert à quelque chose, ce Bonaparte.
            Sur le tard.


          • Thorgal 4 avril 2012 08:19

            Une petite variante pour toi :

            « Ferme-la, pov’con »


          • Philippe Sage Philippe Sage 4 avril 2012 13:29

            Gros niveau. Félicitations ! On progresse.


          • Radix Radix 3 avril 2012 21:30

            Bonsoir monsieur Sage

            Elle ne peut être qu’emmerdante la campagne. Vous avez en pole position deux candidats dont l’un « risque » d’être élu et se garde bien de faire des promesses inconsidérées qu’il ne pourra pas tenir de et l’autre aux pâquerettes qui joue son va-tout,
            Derrière quelques seconds couteaux, chargés du balayage des voix, et enfin les autres dont le but est d’atteindre 5% !

            Cela fait beaucoup de monde pour postuler à un emploi fictif !

            Radix


            • 9 3 avril 2012 21:30

              Qu’il est bon de vous lire.


              • lebreton 3 avril 2012 21:50

                Il n y a que les c.... qui s’emmerdent dans cette campagne le dany vert de gris ferait mieux de fermer sa grande gueule c’est qui ce mec neo machin franco deutch parvenu plein au as comme les berlusco , ,pour moi c’est un illustre salopard avec un passé pas des plus reluisant ,une preuve de plus que notre presse peut etre aussi dévoyée que ce type là s’est grave ,avec des types dans sont genre on va devoir sortir dans la rue avec des calbarts en zinc pour ne pas qui nous enc.........

                certains verts on dut avoir peur non ? vu le score ,mais voila !

                • Philippe Sage Philippe Sage 4 avril 2012 00:13

                  Et vous êtes vulgaire, en plus d’être un ignare !
                  Un vrai champion.
                  Un pauvre type.
                  Next.



                • Philippe Sage Philippe Sage 4 avril 2012 13:31

                  Il me semble que Mélenchon propose une constituante. Après quoi, en route, vers la VIe République. Je suis objectivement pour cette proposition.


                • lebreton 4 avril 2012 23:31

                  @ loteur 


                  vulguaire ,mais moi je ne vous insulte pas ,les imbéciles se reconnaissent a leur talent ,non ? 

                • Philippe Sage Philippe Sage 5 avril 2012 00:17

                  @lebreton : Non mais vous plaisantez ? Vous vous êtes relu ? Ce que vous dîtes sur Cohn-Bendit ! Vous le connaissez ? Pour parler ainsi de cet individu. Qu’est-ce qui vous permet de l’insulter de la sorte et avec une telle violence ? Qu’est-ce qui vous autorise à ? La démocratie d’opinion ? C’est ça ?

                  Vous faites le « kéké » parce que vous pensez être invisible sur Internet ? Eh bien détrompez-vous ! Vous êtes tout sauf invisible. Vous êtes repérable à des milles à la ronde.
                  Internet n’est pas le passeport pour insulter, et c’est ce que vous faites. Au nom de quoi ?
                  Vous n’avez des hommes politiques, des individus publics, qu’une image médiatique. Que ce que l’on a bien voulu vous dire et montrer. Et tel un chien, un gros beauf de compète, vous sautez dessus, Pire qu’un chien même. Un chien, c’est moins stupide et mesquin que vous.

                  Avec des types comme vous, Internet va vers la régulation« . Vous leur filez tous les arguments dans le dossier qu’ils ne cessent de bâtir (cf : les anglais).

                  Avant il y avait ce qu’on nommait la »netiquette". Il semble que ce soit abandonné. Par tous. Et vous gueuleriez, demain, si on vous flique, vous censure, vous coupe le robinet ?
                  Pauvre type.



                • Melara 3 avril 2012 21:55

                  Merci pour ce coup de gueule.
                  Je sort du meeting du FdG à Vierzon.
                   Comme pour les meetings précédents, je me suis pas emm... un seul instant. J’ai ri, j’ai vibré, j’ai appris une foule de chose.
                  J’ai eu un aperçu de quelque chose qui mettrait en pièce TINA et remplacerait des années de déprime.
                  Mon cerveau droit et mon cerveau gauche ont reçus même satisfaction.
                  J’y ai vu un projet fort, une conviction contagieuse.
                  Une main tendu aux faibles, un refus de céder aux forts.
                  Ne venez pas, apôtres du « vote utile » ou « les sondages ont déjà dit qui était au second tour » avec ces seuls arguments, vous ne faites pas le poids.


                  • Antoine 4 avril 2012 00:03

                     Bon, ben alors, il n’y avait que deux noisettes à remplir !


                  • momo momo 4 avril 2012 11:28

                    Ne nous laissons pas faire, foutons une claque à Hollande et Sarko qui se foutent de nous et mettons Marine et Méluche au 2ème tour.


                  • Marco07 4 avril 2012 11:50

                    Le FdG c’est bien les Fans de Gauche ?!

                    Ceux qui rapatrient les brebis égarées au bercail pour le second tour ?


                     smiley




                  • Philippe Sage Philippe Sage 4 avril 2012 13:39

                    @Marco07 : C’est avant tout, ceux qui ont pour premier but de ratatiner le Front national. Et plus le FN sera faible au premier tour et moins ça fera de report de voix pour Nicolas Sarkozy au second.
                    C’est comme ça que ça se danse.
                    Parce que si vous pensez que c’est Hollande qui va faire le boulot, on n’est pas arrivé, Marco ...


                  • 65beve 65beve 3 avril 2012 21:59

                    Bonsoir PSage,

                    C’est vrai qu’elle est emmerdante cette campagne.
                    A 40 jours du scrutin,on a eu les tueries de Toulouse qui ont amené de l’eau au moulin de notre omniprésent qui en a profité pour nous pondre une chiée de lois sur la sécurité.
                    A 30 jours du scrutin, on a assisté à l’arrestation de terroristes islamistes qui , c’est juré, allaient passer à l’action. Là aussi on a eu droit à un grand numéro de lèche majesté.
                    A 20 jours gageons qu’on aura l’attaque d’une petite vieille par un récidiviste relâché trop tôt par la justice.
                    A 10 jours une petite baston à la gare du nord peut-être ?
                    Et voilà comment on engrange des points sans rien foutre et surtout sans parler de l’essentiel.
                    Pour les chômeurs et les précaires, viendra le temps des promesses non-tenues après cette campagne super emmerdante.
                    La routine, quoi.

                    cdlt


                    • Tipol 3 avril 2012 22:15

                      Si on est encore très loin d’avoir des publications de longues listes de têtes à couper, et un peuple nombreux à ne pas sortir les guillotines, c’est que le peuple se sent encore heureux de vivre, et la tyrannie soutenue a encore de longs jours. .
                      Qu’on face une loi pour passer 49% des français en esclavage avec des boulets, les 51% restant voteront la loi immédiatement.


                      • chapoutier 3 avril 2012 22:17


                        la fin de campagne risque de devenir de plus en plus intéressante

                        merah : pourquoi m’avez vous trahi
                        http://www.boursorama.com/actualite...

                        trois noms de « responsables des services français

                        Surtout, l’avocate entend démontrer que Mohamed Merah travaillait pour les services de renseignements français.

                        Selon Me Mokhtari des avocats français seraient prêts à aider sa démarche et indiquer qu’elle remettrait une liste de trois noms de « responsables des services français » et de deux autres personnes étrangères, travaillant avec Mohamed Merah, pour qu’ils soient entendus dans cette affaire. ....////....Mais l’avocate ne révèle pas comment elle s’est procurées les vidéos par « des personnes au cœur de l’évènement » et réserve leur contenu pour la justice française.
                        http://www.saphirnews.com/Pour-l-av...


                        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 4 avril 2012 01:48

                          @ Chapoutier


                           La quadruplicité - au moins ! - de l’État et de ses services secrets au service du prince (à la Nixon) ne fait plus de doutes pour personne, je crois. 

                          Frégates, enveloppes et le fantôme de Bérégovoy erre encore... 

                          Mais que peut-on faire ? Qui contrôle les médias et le fric mène le monde et nous fait la vérité qu’il veut. Il faudra 20 ans pour s’en sortir. Si on a déjà commencé... Et ce sera les individus qui feront la révolution. Un par un. Chacun selon sa conscience.


                          Pierre JC Allard

                        • Anonymous Republic Punisher Anonymous Republic Punisher 3 avril 2012 22:39

                          Tu n’as qu’à lire le programme du Front de Gauche tu t’emmerdras moins !


                          • kemilein 3 avril 2012 22:43

                            exactement.
                            la campagne.. laquelle ? celle de terrain ? le FDG fait au mieux. la TV cette boite a merde, il est normal de ne parler de rien, sarkollandréou avant tout.
                            l’implication ? tes problèmes ? le FDG ne fait que ça depuis plus d’un an, il ouvre des salles de débats et des ateliers législatifs si tu veux participer libre a toi, sont pas sectaire (ou presque)

                            faut faire la part des choses, t’aime pas J.L.M okay, c’est pas un raison pour « mentir » autant ; que ca te fasse chier c’est ton avis, c’est pas pour autant qu’il ne se passe rien. seulement ça t’intéresse pas et te passe au dessus du crâne


                          • Philippe Sage Philippe Sage 4 avril 2012 00:24

                            Je crois que vous avez raté deux gros épisodes.

                            Un : vous n’avez donc pas lu Histoire socialiste de la Révolution française. Cité dans cet article. Avez-vous de la merdasse dans les mirettes, camarades ?

                            Deux : terrain conquis, t’entraves ce que ça veut dire ? Sais-tu quel est le premier vecteur d’informations, rigolo ? La télévision. Et de très loin.
                            Ton meeting, je le connais, il est nickel. On est d’accord. Mais ça prêche que des convertis.
                            Atterris, garçon.


                          • Bracam Bracam 3 avril 2012 22:48

                            De quel beau degré de civilisation témoigne ce grand pays, et sa langue que l’on châtiait bien pour l’aimer trop je suppose. Voici son empêcheur de tourner en rond, dit le Sage... la merde, quand vous la touillez, elle tourne en carré ? Si un jour nous revenons à un peu de correction dans le langage, de respect de celui-ci et de ceux qui s’en servent, faite-moi signe. Je vous lirai sans doute. Je sais, c’est conne ben dites qui a commencé :(

                            Voilà donc l’état de l’Art : si tu veux exprimer le fond de (la pensée qui gît en) ton pot de chambre, fais-le donc en termes orduriers. Sinon personne ne t’écoute, préjugé numéro un. Et après moi, le déluge de l’égout, qui paraît-il fait briller les trois couleurs.


                            • Al West 3 avril 2012 23:17

                              Bonjour l’auteur,

                              Au lieu de vous plaindre, vous pouvez voter pour ceux qui proposent d’abolir la loi de 1973 ou de sortir de l’OTAN, au hasard hein. Ces candidats existent, c’est à se demander si vous avez lu les programmes !

                              Parce que là finalement, vous donnez l’impression qu’on n’a pas le choix, qu’on doit se résigner à Hollande. Najat Belkacem, sortez de ce corps ! smiley


                              • Philippe Sage Philippe Sage 4 avril 2012 00:29

                                Des sornettes, les programmes auxquels vous faites allusion. Et peine.
                                Des entourloupes, des enfumages, de l’attrape-nigauds. Démagogie à gogo.

                                Et ne m’appelez pas « auteur », ça me file la nausée.


                              • Al West 4 avril 2012 15:58

                                Très cher Philippe Sage,

                                Ne vous sentez nullement agressé, si j’ai écrit l’auteur c’est parce qu’AgoraVox est conçue de telle façon qu’en réagissant à l’article je ne dispose pas de votre pseudonyme.

                                Si vous considérez que les programmes qui proposent des choses sensées sont des fictions, je ne vois pas en quoi vous allez régler le problème en votant pour celui qui n’entretient même pas d’illusion.

                                J’espère que dans ces conditions vous vous abstiendrez donc ou voterez blanc.


                              • Philippe Sage Philippe Sage 4 avril 2012 20:12

                                Je ne vous en veux pas. En fait, je plaisantais (pour « auteur »). ;-D

                                Pour le reste, je vote Mélenchon au 1er tour, et si le second oppose Hollande à Sarkozy, c’est tout aussi clair : je mettrai un bulletin blanc dans l’urne du 94.


                              • Ariane Walter Ariane Walter 3 avril 2012 23:37

                                Le talent te passe au -dessus de la tête.
                                un homme parle que tout le monde comprend.
                                Toi tu bafouilles en croyant écrire.

                                Tu t’emmerdes parce que tu n’écoutes que toi.

                                une foule entière est heureuse et vit.
                                Change de planète.

                                Philippe une fois sur deux tu dérailles.
                                Et aujourd’hui c’est le cas.

                                J’attends ton prochain article
                                C’est pas beau la jalousie....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès