• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La Norvège sous la direction de l’Otan lance l’exercice Cold (...)

La Norvège sous la direction de l’Otan lance l’exercice Cold Response 2022

 

Le 13 janvier 2022, le chef du commandement opérationnel des forces armées norvégiennes, le lieutenant-général Yngve Odlo, par liaison vidéo, a informé le commandant de la flotte russe du Nord, l'amiral Alexander Moiseev, des exercices de l'Otan Cold Response 2022 en Norvège.

JPEG

L'annonce de ces manœuvres de l'Otan dans la zone frontalière avec la Russie a coïncidé avec la fin des pourparlers russo-américains de Genève du 10 janvier 2022. La coïncidence a donné lieu à des allégations médiatiques de pressions exercées sur la Russie par l'Otan. Cependant, s'il y a « pression », ce n'est que générale et selon le calendrier établi en 2014. L'exercice Cold Response 2022 de l'Otan est attendu depuis longtemps. La Norvège a été informée de la portée de ces exercices et a invité des observateurs de tous les Etats membres de l'OSCE, y compris la Russie.

« Aujourd'hui, le commandant du quartier général opérationnel des forces armées et le commandant de la flotte russe du Nord se sont rencontrés sur Skype. Là, le lieutenant-général Yngve Odlo a informé son collègue russe, l'amiral Alexander Moiseev, du prochain exercice majeur Cold Response en Norvège en mars [2022] », ont annoncé les forces norvégiennes armées sur Twitter .

Cold Response est un exercice hivernal impliquant des alliés et des partenaires de l'Otan, organisé par la Norvège tous les deux ans. Outre les exercices Cold Response de l'Otan, menés sous le contrôle de la Norvège, ce pays accueille, également, périodiquement des exercices de l'Otan, mais menés sous le contrôle du commandement de l'Otan.

Zone Militaire a rapporté que, selon l’Etat-major norvégien, Cold Response 2022 mobilisera 35 000 militaires de 28 pays. Les exercices auront lieu en mars et en avril 2022 sous le commandement du quartier général norvégien de l'opération conjointe dans la ville norvégienne de Bodø.

La Finlande, pays partenaire de l'Otan, participera également aux exercices. La participation de la Suède, autre partenaire important de l'Otan en Scandinavie, n'est pas signalée. Les précédents exercices Cold Response 2020 ont été interrompus en raison du déclenchement de l'épidémie de coronavirus. Tous les participants à Cold Response 2022 doivent désormais être entièrement vaccinés ou prouver avoir été contaminés par le virus.

La majeure partie de l'exercice Cold Response 2022 se déroulera dans le nord de la Norvège. Les actions dans le sud du pays consisteront principalement à accueillir les participants (le personnel des forces alliées) aux exercices, à les préparer et à les transférer vers le nord, ainsi qu'à la logistique générale des exercices.

 

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=news&action=view&id=3523

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Lonzine 28 janvier 17:16

    Ah ? des armées font des exercices ? quelle nouveauté !


    • Lonzine 28 janvier 17:28

      un troisième non ? et ne pas publier de changer de nom.


      • Lonzine 28 janvier 17:28

        @Lonzine
        oublier


      • Lynwec 28 janvier 17:42

        Deux séries en cours de diffusion :

        je montre mes muscles aux copains, saison 2 épisode 4

        et

        regardez qui a la plus grosse, saison 3 épisode 5 .

        Les deux sont disponibles en norvégien sous-titré localement pour une meilleure appréciation des performances...


        • ZXSpect ZXSpect 28 janvier 21:34

          .

          un second article publié ce 28 janvier… la « modération «  peut mieux faire… il y’a du stock en attente de validation smiley


          • Trelawney 29 janvier 09:08

            @ZXSpect
            De là à dire qu’Agoravox est une courroie de transmission de la propagande russe, il n’y a qu’un pas que je fais allégrement


          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 29 janvier 09:55

            @Trelawney
             
             Je n’ai encore jamais vu un kopeck.


          • sylvain sylvain 29 janvier 11:01

            @Francis, agnotologue
            vous devriez penser a demander


          • Trelawney 29 janvier 09:07

            « La Finlande, pays partenaire de l’Otan, participera également aux exercices. La participation de la Suède, autre partenaire important de l’Otan en Scandinavie, n’est pas signalée ».

            En plus de désinformer, cet article ne raconte que des conneries. La Suède et la Finlande ne font pas partie de l’Otan. Mais vu les élucubrations poutiniennes, elles vont très certainement réviser leur jugement vis à vis de cette alliance plutôt protectrice.

            Les manoeuvres norvégiennes datent de déjà plus de 4 mois et sont commandés depuis la force de réaction rapide (40000 hommes de l’Otan ) basée à Lille en France. Cette force permute de pays en pays Avant c’était la Turquie et maintenant c’est la France avec son PC à Lille.

            Voilà pour les infos factuelles qui font l’objet d’aucune interprétation malveillante. La propagande russe n’est vraiment pas en forme. En plus avec une « Néant » qui ne fait que parler de « néo-nazis ukrainiens », elle en devient pathétique.


            • sylvain sylvain 29 janvier 11:05

              super une bataille de boules de neiges ! la 3eme guerre mondiale sera fun vous verrez


              • JP94 29 janvier 14:35

                Sympa la Norvège ! tandis que l’Armée rouge y a vaincu l’armée du Reich (on y voit encore un grand monument du soldat soviétique) , ses élites se prélassaient à Londres.  Toutefois, elles ont interdit à l’URSS de délivrer le Sud, considérant que « ce serait une agression caractérisée ». Il a fallu toutefois un ultimatum de 15 jours pour que ces élites demandent gentiment à l’Armée du Reich de quitter le sud du pays, sinon, l’Armée rouge continuerait à la combattre et serait donc l’unique libératrice du pays et seule légitime.

                Le Reich parti ( bien obligé), les US ont pris la relève avec l’assentiment des élites, transformant l’URSS en menace ... 

                Sympa, comme Breivik le nazi qui a massacré tous ces jeunes socialistes sans qu’on l’en ait empêché : après tout, n’était-il pas le fils de l’ancien ambassadeur de Norvège à Paris ? 


                • titi titi 30 janvier 00:08

                  @JP94

                  Et pour mémoire les fournitures russes à l’effort de guerre allemand en 1940

                  • 1 600 000 tonnes de céréales
                  • 900 000 tonnes de pétrole
                  • 200 000 tonnes de coton
                  • 140 000 tonnes de manganèse
                  • 200 000 tonnes de phosphate
                  • 20 000 tonnes de minerai de chrome
                  • 18 000 tonnes de caoutchouc
                  • 100 000 tonnes de soja
                  • 500 000 tonnes de minerai de fer
                  • 300 000 tonnes de ferraille et de fonte
                  • 2 000 kg de platine

                  Sans les livraison de pétroles russes, l’allemagne aurait été à cours de carburant en octobre 1941. A cours de céréale en juin 1941.

                  L’URSS a donc rendu possible l’invasion de l’URSS.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité