• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La nostalgie de l’école d’antan

La nostalgie de l’école d’antan

 

« Ah ! de mon temps ! L'instituteur était respecté. Il suffisait que je dise à mon père que le maître m'avait donné une gifle pour en recevoir une deuxième en retour !

C'était le bon temps ! »

La nostalgie c'est aussi l'oubli mais pas pour tout le monde.

Des enfants se rappellent de leur scolarité, des bons moments mais aussi des violences subies, des brimades.

Dans le livre autobiographique que Smina Kernoua, militante de la solidarité écrit, l'auteure raconte deux anecdotes :

« Je n’ai pas de flûte donc pas de cours de musique, le couloir devient mon lieu de confinement.

Mes crayons à force de les tailler deviennent tout petits.

Je me souviens encore des mots de la maîtresse :

« Tu diras à maman qu’elle t achète des crayons avec l’argent des allocations familiales » !

Je vous conseille la lecture de ce livre quand il sera terminé et publié, il raconte la vie de cette femme et son enfance, heureuse dans sa famille nombreuse mais difficile à l'école.

Tout n'est pas noir, loin de là et elle finira par entrer dans la classe de Jean Pierre, instituteur communiste, pratiquant une pédagogie moderne et respectant les droits de l'enfant.

A côté de ces pédagogues dynamiques, il y avait, à cette époque, il y a quarante ans de là des pratiques traditionnelles qu'il aurait fallu proscrire.

J'étais un enfant turbulent, hyperactif, difficile à supporter, j'en conviens mais je ne « méritais » pas au Cours complémentaire de Vaux le Pénil de recevoir une dégelée en public administrée par le Directeur, qui donnera plus tard son nom à une école de la ville.

C'était l'école d'hier.

Elle avait peut être du bon mais faut-il pour cela la vénérer et oublier ses défauts.

Si certains condamnent le « système » qui instaure l'enfant roi, la naissance des droits de l'enfant et l'adoption par l'assemblée de l'ONU de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant le 20 novembre 1989 a été un progrès sensible.

Beaucoup d'enseignants, pratiquant des méthodes traditionnelles ou novatrices n'ont jamais eu des attitudes peu dignes vis à vis de leurs élèves mais d'autres, eux, ont respecté l'enfant.

Il ne faut pas l'oublier !

 

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.19/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

79 réactions à cet article    


  • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 18 août 18:19

    C’est vrai. L’école d’autrefois n’avait pas que du bon ! Beaucoup dépendait des maîtres... mais pas seulement. Les fournitures scolaires, par exemple, étaient distribuées gratuitement dans les communes généreuses (pas toujours très riches) mais dans d’autres, on ne pouvait même pas fournir de crayons (ce qui ne justifiait pas la remarque de l’instit stigmatisée dans le récit en question). Ce qui a changé aujourd’hui, c’est d’une part trop souvent le manque de considération pour les maîtres (souvent des maîtresses), d’autre part une formation inadéquate d’enseignants pour lesquels on a voulu une grosse tête mais qui ignorent souvent les milieux où vivent leurs élèves...

    Et puis, aujourd’hui, l’école est devenue le lieu d’activités diverses au détriment des apprentissages fondamentaux auquels on n’a plus beaucoup de temps à consacrer.


    • chantecler chantecler 19 août 09:33

      @Jean J. MOUROT
      " Les fournitures scolaires, par exemple, étaient distribuées gratuitement dans les communes généreuses (pas toujours très riches) mais dans d’autres, on ne pouvait même pas fournir de crayons (ce qui ne justifiait pas la remarque de l’instit stigmatisée dans le récit en question

      ...« )
      Inutile de monter en épingle une connerie qu’aurait prononcée une maîtresse ....
      Au risque d’en faire un cas général .
      De plus il s’agit de souvenirs , peut être vrais mais peut être déformés ...

      Par contre j’ai remarqué comment au fur et à mesure que l’on avançait dans les années les fournitures étaient dévalorisées , saccagées par les élèves et leurs familles.

      Pour certains élèves 3 jours après la distribution ils n’avaient plus rien dans le cartable dévasté  : ni stylos billes , ni crayons, ni cahiers ...

      Les livres scolaires (et fournitures) chers à l’achat pour la majorité des communes , autrefois soignés , respectés, recouverts , qui servaient parfois des années , chez certains au bout de trois mois , étaient dans des états lamentables quand ils n’avaient pas disparus .

      Il existe une grande inégalité aujourd’hui dans l’achat des fournitures : certaines municipalités (riches) dépensent parfois plus de 12 , 20 fois plus par élève que d’autres moins fortunées ...

      Pareil pour le budget des sorties scolaires, classes de découvertes et autres inaccessibles aux élèves des villes défavorisées ...

      Les mobiliers de classe particulièrement les pupitres des élèves étaient entretenus tous les 3 mois : nettoyés , cirés et non abimés ou recouverts de graphitis ...

      Enfin il me semble que Chalot dans la dernière phrase de son article a fait une double négation par erreur qui donne un sens contraire (? ) à ce qu’il a voulu exprimer ...
       »Beaucoup d’enseignants, pratiquant des méthodes traditionnelles ou novatrices n’ont jamais eu des attitudes peu dignes vis à vis de leurs élèves mais d’autres, eux, ont respecté l’enfant.

      ..."

      N’avoir jamais une attitude peu digne et respecter l’enfant c’est pareil !
      Donc je ne comprends pas le mais ....


    • carolus 18 août 18:23

      @Chalot a écrit : .........instituteur communiste........respectant les droits de l’enfant

      .

      C’est la moindre des choses quand on ne respecte pas les droits de l’homme.


      • Clark Kent Philippulus 18 août 18:38

        @carolus

        Il parait que certains chiens sont capables de relier 300 mots et/ou objets à partir d’une simple image. Par exemple le mot « communiste » avec l’image d’un homme au couteau entre les dents. Et là, ils attaquent. C’est un réflexe conditionné.


      • voxa 18 août 20:15

        @Philippulus

        Le réflexe de Ivan Pavlov...

        Encore un Russe...
        Comme quoi, avant ou après avoir été communiste, ça laisse des traces...
        Un Russe est capable de tout otan le savoir.

        Mais chez Carolus, erreur profonde, ce n’est pas un réflexe...
        C’est la rage.
        C’est pour cela qu’il bave.

        ...


      • carolus 18 août 21:23

        @voxa
        La Russie n’est plus communiste : vous n’avez plus d’alliés.


      • carolus 18 août 21:52

        @Philippulus
        Que voulez-vous, il y a plein de vieux, anciens communistes qui ne peuvent plus l’être puisque tout ça est tombé à l’eau, mais qui ne supportent pas qu’on dise quelle saleté fut le sujet de leur enthousiasme de jeunesse. C’est humain. 


      • carolus 19 août 08:27

        @Carolus
        Mince, j’ai 8 moinssages pour avoir dit ma pensée sur le communisme, ce piège à cons où tombèrent avec enthousiasme il y a cinquante ans les jeunes aveugles volontaires. 
        Devenus aujourd’hui des vieux schnoks ils n’aiment pas qu’on bafoue leurs nobles engagements de jeunesse.


      • Iris Iris 19 août 10:06

        @carolus

        j’ai 8 moinssages pour avoir dit ma pensée sur le communisme

        Vous avez surtout insulté des personnes, pas grand chose à voir avec une « pensée sur le communisme ».

      • carolus 19 août 11:22

        @Iris a écrit : Vous avez insulté des personnes 

        .

        J’aurais insulté des personnes communistes ? C’est mal, ça. J’ai fait plusieurs années le fonctionnaire dans la banlieue rouge parisienne et vu d’inutilement près le communisme tant politique que syndicaliste. Et ma foi, tant qu’on ne les envoyait pas balader avec leurs discours menteurs à s’en sentir insulté dans son intelligence la plus élémentaire, eh bien, on ne se faisait pas cracher à la figure (c’est une image, bien sûr).


      • Iris Iris 19 août 12:53

        @carolus
        Quels étaient ces mensonges qui ont insulté votre intelligence ?
        C’était des élus ?


      • carolus 19 août 13:08

        @Iris
        Si vous n’avez jamais entendu de propagande coco, je ne peux rien pour vous.


      • Iris Iris 19 août 13:52

        @carolus
        Je connais la propagande des communistes comme celles des capitalistes, des mondialistes, des nationalistes, des mondialistes, des écologistes ...
        Je cherche à comprendre pourquoi vous exprimez cette haine. Je suppose que vous avez été maltraité par des élus communistes, il sont pas toujours fins ces élus.


      • Clark Kent Philippulus 18 août 18:29

        La confiance en l’avenir, c’est quand l’espoir est plus fort que la nostalgie.


        • Clocel Clocel 19 août 08:54

          @Philippulus

          « Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir ».

          Sénèque


        • bonnot 18 août 19:19

          Je reconnais le dessin de Sapiens ;


          • Fergus Fergus 18 août 19:48

            Bonsoir, CHALOT

            « recevoir une dégelée »

            Merci de confirmer ce que je disais hier dans un article de l’auteur Il faudrait sur l’éducation scolaire, à savoir qu’il n’y avait pas que dans le privé que l’on pouvait avoir à subir des châtiments pouvant être de nature corporelle.


            • sirocco sirocco 18 août 20:28

              Naguère, il était très rare qu’un élève colle une beigne à son/sa professeur parce qu’il/elle lui a mis une mauvaise note ou interdit quelque chose... dans le meilleur des cas parce que l’élève peut aussi sortir un couteau...

              Aujourd’hui c’est chose presque courante smiley

              Quand j’avais 11 ans (externe, dans le public) mes profs me vouvoyaient...


              • ZenZoe ZenZoe 18 août 21:04

                Il y avait des bons et des mauvais. Je me rappelle une institutrice en CM2 qui avait pris en grippe une élève (d’origine tsigane et un peu simplette, c’est vrai, mais ce n’est pas une raison), et l’humiliait souvent. J’en avais mal au coeur pour elle la pauvre, qui ne pleurait jamais. Par ailleurs, cette instit avait la gifle facile avec nous toutes, et un regard dur quand elle nous parlait. Je me suis souvent demandé à l’époque pourquoi elle avait choisi ce métier si elle n’aimait pas les gosses.

                Heureusement, les autres que j’ai eues étaient formidables de gentillesse, de patience et de dévouement.


                • Fergus Fergus 19 août 19:13

                  Bonsoir, ZenZoe

                  En passant dans 9 établissements scolaires différents jusqu’à ma fin de parcours en seconde, j’ai eu une expérience plus large et connu des enseignants par dizaines. Parmi eux, quelques individus violents, et même un cinglé (interné après quelques mois de cours pour avoir balancé sa chaise à travers la classe, par chance sans blesser quiconque). Mais surtout des gens consciencieux, je le reconnais bien volontiers.


                • troletbuse troletbuse 19 août 19:23

                  @Fergus
                  En passant dans 9 établissements scolaires

                  Ca m’étonne d’un mouton comme vous !  smiley


                • Nowhere Man 18 août 23:11

                  Je pense à mon pote de HLM Nono qui végétait dans la même classe que moi avec au moins 2 ans de retard au CM2.
                  Il souffrait de dysorthographie et notre instit prenait un plaisir sadique à lire à haute voix ses dictées pour amuser les élèves.

                  « Tout le monde obtenait le certificat d’études ? » Peut-être mais il faut ajouter que seulement 50% d’une classe d’âge passaient l’examen.


                  • voxa 19 août 06:26

                    "« Tout le monde obtenait le certificat d’études ? » Peut-être mais il faut ajouter que seulement 50% d’une classe d’âge passaient l’examen."


                    Affirmation totalement fausse.

                    Il y a 60 ans, je puis certifier que la très grande majorité des écoliers sortaient de l’école à 14 ans révolus avec le Certificat d’Étude Primaire.

                    L’école commençait à 8h 15 précise jusqu’à 11h 30 et 13h 30/ 16h 30, et pour la plus grande majorité des gamins qui restaient en étude le soir, 17h 45.

                    Étude tenue par le Maitre ou la Maitresse, qui en profitait pour corriger réellement les devoirs de la veille et/ ou préparer ou revoir réellement la préparation des cours du lendemain.

                    Chaque devoir ou cahier était réellement corrigé avec mention marginales et corrections en rouge. Il était extrêmement rare qu’une faute, quelle qu’elle soit, leur échappe.

                    Dire que tout était mieux en sépia est du gâtisme avancé, ne serait-ce que pour les conditions, le temps de travail, ou les travaux ménagers fastidieux, mais, certaines choses sociétales comme l’école et l’éducation parentale sont devenues véritablement de la pure connerie.

                    Les parents ne sont plus maitres de leurs gosses. Leurs mômes sont tous, sans exception, de petits génies tyranniques et exceptionnels qui décident de ce qu’ils veulent manger, qui s’habillent selon leurs caprices et les dictats de la réclame, qui regardent la télé 6 heures par jour, et s’endorment à l’école...

                    Ils passeront, avec succès, leur bac pratiquement sans avoir lu, en ânonnant, deux livres en entier, mais en connaissant tous les derniers tocards du hit-parade, de la téléréalité ou du stade.


                    Sciemment et volontairement, je ne sais pas, mais le fait est que nous allons tout droit vers une société de couilles molles capricieuses illettrées et colériques au dernier degré.
                    Bref, on se tire une balle dans le pied.

                    Il suffit d’ouvrir les yeux pour le constater quotidiennement.


                    • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 19 août 09:49

                      @voxa
                      "Il y a 60 ans, je puis certifier que la très grande majorité des écoliers sortaient de l’école à 14 ans révolus avec le Certificat d’Étude Primaire.« 

                      Sur quelles statistiques vous fondez-vous ? Sur votre intime conviction ? Bon nombre d’élèves sortaient avec le Certif, mais ni ceux qui allaient au collège, ni ceux qu’on n’avait pas fait »monter« en Fin d’Études, ni bien sûr ceux qui échouaient... D’ailleurs dans les dernières années du Certif, on nous faisait pratiquer la même méthode qu’aujourd’hui pour le bac : il fallait »redresser« les résultats trop médiocres. Et l’on disposait de barèmes très très généreux !

                      Cela dit, il est vrai qu’on passait plus de temps à acquérir les notions fondamentales ... Et je constate aujourd’hui que des personnes âgées qui furent des élèves »médiocres" sont capables de rédiger (presque) sans faute, en français correct et savent compter sans calculette !


                    • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 19 août 09:53

                      @Jean J. MOUROT
                      Mais ils sont souvent démunis devant un ordinateur ou un téléphone portable !


                    • Tolzan 19 août 15:54

                      @voxa.

                      Avez-vous déjà visionné le film « Idiocracy » qui date de 2006 ? Sinon, mon conseil : foncez (il y a une version française) ! L’idiocracie, ON Y EST TOTALEMENT !!!!!



                    • voxa 20 août 05:21

                      @Jean J. MOUROT

                      « Mais ils sont souvent démunis devant un ordinateur ou un téléphone portable ! »

                      La fracture numérique, puisque que l’on donne toujours de jolis noms aux déficiences de la société, provient infiniment plus de moyens financiers que de moyens intellectuels ou de l’âge.
                      Sans la possession d’un PC comment s’intéresser et maitriser cet outil ?

                      S’il fallait avoir un QI supérieur pour utiliser un téléphone il n’y en aurait probablement aucun dans les stades, et l’on verrait beaucoup moins de frimeurs se promener avec une oreillette dans les allées des super marchés...
                      Mais bon, je reconnais que c’est utile pour savoir, en continu, si bobonne a acheté du sel, ou pour faire chier tout le monde avec les milliers de photos floues et sans intérêt que l’on porte avec soi...

                      Avant les beaufs gardaient précieusement dans le tiroir des oublis le menu du repas ou la boite de dragée de la communion du filleul...
                      Maintenant, le menu findus inoubliable de la cérémonie finira sur les réseaux sociaux.
                      Ça libère un tiroir.

                      Tout ça, c’est vrai, les vieux ne savent pas le faire.
                      Pas plus qu’ils ne savent utiliser une calculette...
                      Mort de rire, les vieux calculent encore de tête.

                      Quels vieux cons...


                    • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 20 août 10:56

                      @voxa
                      Il y a de vieux cons comme il y a de jeunes cons (cf la chanson de Brassens). Il faut reconnaître que si trop de jeunes n’ont pas les mêmes compétences que les vieux (dont je suis : 88 ans), ils peuvent en avoir d’autres quelquefois plus utiles dans le monde d’aujourd’hui.


                    • voxa 20 août 18:20

                      @Jean J. MOUROT
                      Sans doute....

                      mais êtes vous certain que le monde d’aujourd’hui sera encore celui de demain ?


                    • Au moins, notre diplôme avait de la valeur. Maintenant, il s’achète...


                      • C’est bizarre, mais je ne fais plus que des rêves qui me ramènent dans le passé. Comme pour me dire : no futur. 


                        • SilentArrow 19 août 07:40

                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                           

                          C’est bizarre, mais je ne fais plus que des rêves qui me ramènent dans le passé.

                          C’est normal, avec l’âge, on perd progressivement la mémoire, en commençant par celle de l’avenir.

                        • @SilentArrow 
                          merci, l’incosncient n’a Rien à voir avec le mémoire. Et la mienne est Excellente. Le problème est ailleurs. Le tournant catastrotrophique date de 1984. Le courant américain s’est implanté. En en résumé. Mieux valait une tête bien remplie efficace pour les entrepreneurs que bien faite. On a délaissé les bases essentielles : le français, les math, enfin... Comme au temps d’Aristote. on nous a fourgué internet et le bourrage de râne que furent les langues. Il fallait être prêt à l’emploi à la sortie de l’école. Le modèle américain : pragmatisme, alexythymie et rentabilité plus flexibilité ’plus roseau que chêne). J’appelerais cette génération : BLUB. vous savez, ces caoutchouc que l’on presse quand on est stressé ; Il ne s’agit pas de nostalgie (car lépoque était bien plus difficile au niveau de l’effort et des punitions). En général, la nostalgie, c’est un retour dans le ventre paradisiaque de maman : plage turquoise et cocotiers...). alibre.be/belgique/enseignement/2022/08/19/lenseignement-catholique-presente-son-nouveau-projet-educatif-X6FNDEYA3ZG5RLZKUEPIU7CU24/. Brel serait-il devenu ce qu’il fut s’il nétait pas passé par SAINT-Michel. Mon espoir est que les chrétiens s’ouvrent à l’Egypte et la gnose..... 


                        • Definition de nostalgie : Tristesse et état de langueur causés par l’éloignement du pays natal ; mal du pays. 2. Regret attendri ou désir vague accompagné de mélancolie : Avoir la nostalgie des vacances. bref, le retour dans la beatitude de la non action. Alors qu’ici il s’git au contraire de revenir à d’anciennes rêgles plus « paternelles »...


                          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 19 août 08:48

                            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                             
                             « La nostalgie c’est le désir d’on ne sait quoi... » Antoine de Saint Exupéry
                             
                            « La nostalgie n’est plus ce qu’elle était » Simone Signoret (Déjà !)
                             
                            Madame-nostalgie par Reggiani


                          • Si les entrepreneurs veulent des informaticiens et des multilingues, c’est à eux de les former. Mon beau-père était entrepreneur. Il engageait selon son degré d’affinité et de motivation. Style : ah, j’ai toujours voulu travailler dans le bois.. Parfait : engagé. Hum, pas de diplôme dans le domaine. Parfait, l’apprentissage se fera sur le terrain


                            • https://www.lalibre.be/belgique/enseignement/2022/08/19/lenseignement-catholique-presente-son-nouveau-projet-educatif-X6FNDEYA3ZG5RLZKUEPIU7CU24/. EXTRAIT : Pour évoquer concrètement les défis à relever, Étienne Michel cite Pierre Defraigne, grand spécialiste des enjeux européens décédé le 1er août, à propos de l’emprise des États-Unis sur l’Europe en matière de manière de penser. « L’Europe, nous dit Pierre Defraigne, a cultivé longtemps la tradition des humanités classiques entendues comme l’histoire, la philosophie, le questionnement religieux, l’art sous toutes ses formes. La pensée américaine, elle, est fonctionnelle et pragmatique et vise à améliorer la façon de faire par la compétitivité et la productivité. » Conclusion : l’Europe doit se remobiliser pour revivifier sa démocratie. « Et, pour cela, renouer avec les fondements de sa civilisation authentique, l’humanisme et l’intériorité. »


                              • L’ennemi n’est pas la Russie, mais le modèle américain... D’ailleurs, il s’effondre. Bitcoin : Echec, Facebook : perte du tiers des adhérents.....


                                • 1984, ce n’était pas Big Brother, mais Big Mother. Le film MATRIX à ce niveau est parfaitement illustratif. ; L I.A. te fatigue pas, on va penser pour toi....


                                  • Si vous m’aimez, ne m’aimez pas.. Le père n’a pas pour but d’être aimé, mais respecté.... C’était le problème de Zemmour. Il n’ jamais inspiré le respect.....


                                    • Clocel Clocel 19 août 09:18

                                      Pauvres petits anges...

                                      C’est oublié un peu vite que la bride sur le coup, les gamins sont des vraies salopes, entre-eux, et sur tout ce qui leur tombe dans les mains sur quoi ils peuvent avoir le contrôle, et que toute la merde qui constitue un adulte est déjà là, latente et ne n’attend que la bonne occasion pour s’exprimer, sans limites, elles, elles doivent être apprises.

                                      Vous pouvez claironner tout ce que vous voulez, mais le fait est que cette école faisait beaucoup moins de déchets, en tout cas beaucoup moins toxique.


                                      • @Clocel ils ont bien intégré le modèle américain. Dans les cours de récréation, ce n’est que mafia et racket...


                                      • Clocel Clocel 19 août 09:47

                                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                        Cadeau...


                                      • Clocel Clocel 19 août 09:49

                                        @Clocel

                                        bride sur le cou... Of course...


                                      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 19 août 10:13

                                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                        @Clocel
                                         
                                        ’’ ils ont bien intégré le modèle américain. Dans les cours de récréation, ce n’est que mafia et racket...

                                        C’est la bride sur le cou’’
                                          > C’est la gay bride non stop !
                                         
                                        «  Comment instaurer aujourd’hui une dictature d’un type nouveau ? J’ai pour ce faire dégagé sept pistes : détruire la liberté ; appauvrir la langue ; abolir la vérité ; supprimer l’histoire ; nier la nature ; propager la haine ; aspirer à l’Empire. Chacun de ces temps est composé de moments particuliers » par Michel Onfray


                                      • @Clocel ils savaient que le mariage homosexuel, la théorie genrée allait introduire la psychose. Toutes ces théories sont venues d’Amérique... Butler et d’autres. J’explique bien le point de vue alchimique sut Agora TV. (Hé, je suis l’amie de la de françoise Nyssen-BLAVATSKY. Voici le plan (il est vrai que nous sommes 8 milliards su terre. LE « couple Macron ». 

                                        Merci pur vos articles. Lisez Ode Pactat Pradier. Avez-vous remarqué que Brigitte Macron) . BRigitte est d’origine celte et se rapproche de diane (Pleine lune) et qu’Emmanuel est un peu Appolon. En plus, elle est serpent d’eau (mercure) et lui serpent de feu. J’ai lu dans les Editions dangles (Bernard Roger) que leur Noces alchymiques ont pour objectif de créer le chaos (tribulation) pour aller vers un nouveau monde :.  Cela rappelle le Caducée d’HERMES. LE livre de chevet de Macron : le rouge et le noir. Noir : Solve et le rouge : coagula. Tribulation vient de triboulet dans Rabelais.Macron est « sagittaire : chevalier... CENTAURE : le feu. KETHER : couronne ou CORONA. Brigitte est bélier : l’agneau, le feu, igné. Le soleil vient d’Orient : virus vient de Chine (chien : canopée, canicule). Trop long à expliquer. Voir page 304-305 et 307. de Bernard Roger) DANGLES

                                         L’alchimie, ou la mort transmutée en immortalité. Christian Milat ... “Noces chimiques” deviennent possibles » ... le rebis philosophal » (Fulcanelli, 1964,.
                                        7 pages N’oubliez pas que Macron descend de la lignée de Mythe Errant qui était rosicrucien....... Ne dit-on pas (les rumeurs : que le »couple« est androgyne »)...... L’égregore est le chose simple mais puissante. Après un parallèle avec le domaine chimique, il donne l’exemple le plus simple, le couple formé par un homme et une femme. ... C’est le Rebis, la chose double, le mercure philosophique ou la PIERRE évoquée dans votre vidée.... 
                                        • vote
                                          Mélanippe 19 août 07:54

                                          En plus Macron vient d’Amiens : 

                                          La Cathédrale d’Amiens, Alchimie et Géométrie
                                           Thierry DE CHAMPRIS. Ceci dit en dehors de toutes considérations politique (qui ne m’intéressa pas beaucoup). Entre le profane et le Sacré.... notons que le chemin de vie de brigitte est le 8 et le 8 nous ramère à HERMES. Symbole chymique du mercure : 80 (ou huit). Macron TROIS : souffre : [Ne] 3s²3p⁴. Le monarc n’est pas l’anti, mais l’anté-christ....Le chaos ou la psychose....



                                      • N’oubliez pas cette phrase qui m’a marquée de Macron. Mon élection, c’est le HASARD (Dieu, EINSTEIN) qui décidera. Vous savez au début sur Wikipédia, il était marqué pour Macron qu’il se prenait pour le HOHENSTAUFFEN : Emperor Mundi... Lisez Kantorowicz : les deux corps du Roi.... Passionnant. C’est bien Janus... et d’ailleurs, les prénoms des père de Brigitte son JEAN. Et le troisième prénom de Emmanuel est FREDERIC. Frederic de Hohenstauffen... Frédéric de Hohenstaufen – né le 26 décembre 1194 à Jesi près d’Ancône et mort le 13 décembre 1250 à Fiorentino, voisine de Torremaggiore et de San Severo en Capitanate – régna sur le Saint-Empire de 1215 à 1250. Il fut roi des Romains, roi de Sicile, roi de Provence-Bourgogne, et roi de Jérusalem. C’était un gibelins donc proche des Templiers et des Rose-CRoix...


                                      • Clocel Clocel 19 août 10:34

                                        @Francis, agnotologue

                                        Position du jour de la girouette Onfray...

                                        Ce guignol participe au problème, pas à la solution.


                                      • Iris Iris 19 août 10:50

                                        @Clocel

                                        Je me souviens bien de quelques châtiments physiques à l’école, en revanche je ne me souviens pas pourquoi. J’ai un peu de mal à croire que c’était pour exorciser ma mauvaise nature, il me semble que c’était plutôt mon étourderie.


                                      • Clocel Clocel 19 août 10:53

                                        @Iris

                                        Et ? Votre niveau de concentration s’est amélioré ? smiley


                                      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 19 août 11:03

                                        @Clocel
                                         
                                         il n’empêche que quand il dit des choses que j’apprécie je ne les boude pas.


                                      • Clocel Clocel 19 août 11:16

                                        @Francis, agnotologue

                                        Moi si ! Les caresses de ce genre d’individu se paient toujours par un enfourchement à la hussarde.


                                      • Iris Iris 19 août 11:36

                                        @Clocel
                                        LOL oui, après une longue période sans bride ni paddock.


                                      • voxa 20 août 05:24

                                        @Clocel

                                        "Vous pouvez claironner tout ce que vous voulez, mais le fait est que cette école faisait beaucoup moins de déchets, en tout cas beaucoup moins toxique."

                                        Un bref regard sue la société, et on le constate.


                                      • Quand on demande aux personnes si elles aimeraient revenir en arrière.La majorité diront :non. Pourquoi ? Ben on connaît.... 


                                        • Vous n’avez pas envie de revenir à l’école à la Papa. Rassurez-vous : vous aurez un dictateur. Lisez la psychanalyse de L’Amérique de Keyserling où il il est expliqué que cette fameuse démocratie est en fait dominée par les femmes..... Vous avez un bel exemple avec HEARD. Elles s’arrangent toutes pour avoir un avocat et un allocation maxiamle après le divorce. Rien à voir avec Péricclès... Les trois quart des acteurs américains sont homos... le fameux KEN de Barbie... Keyserlling proche de Thomas Mann

                                          Le changement intellectuel des années 1930 le range parmi les tenants de l’irrationalisme et le nouveau régime national-socialiste considère d’un mauvais œil les travaux de cet aristocrate. Lui-même refuse d’adhérer aux thèses national-socialistes, qu’il considère comme l’expression de masses manipulées par un parti d’essence révolutionnaire et nationaliste. Il n’a plus le droit de publier ni de se rendre à l’étranger. Cependant sa réputation ne fait que croître dans d’autres pays.

                                          Keyserling rouvre son école après la guerre, cette fois-ci à Innsbruck, mais il meurt peu après, en avril 1946. Son fils cadet Arnold von Keyserling devient lui aussi philosophe, spécialiste des religions.


                                          • Thomas Mann a écrit un très beau livre sur Mercure et l’HERMES trismegiste.


                                            • Dernier empereur de la dynastie des Hohenstaufen, il devint une légende. De ses contemporains, il reçut les surnoms de Stupor mundi (la « Stupeur du monde ») et de « prodigieux transformateur des choses », au point qu’on attendit son retour après sa mort. relire Victor Hugo : le Burgraves... Esméralda : la table d’Emeraude.  


                                              • Et Dieu sait que j’ai détesté Macron. Et ma Stupeur quand la cousine de mon amie s’est trouvée au gouvernement. Ne me dites-pas que Macron n’est pas Rose-Croix. Le mère de ma meilleure amie Isabelle Nyssen fut la grande amie de Guy Debord qui était Rose-CROIX avec dédé les amourettes (André Breton).


                                                • Dès ses premières années à Paris, Guy Debord nourrit une fascination pour la plus accomplie d’entre elles, la Société des Rose-Croix. Lire : De Jean-Parvulesco Poutine (avec le nom de Guy Debord en préface)...


                                                    • Dante, Léonard de Vinci, François 1er.... Tous Gibelins et Templiers...


                                                      • L’homme a encore le Libre arbitre de faire pencher la balance d’un côté ou de l’autre. Sait-on que l’éradication des microbes a augmenté le nombre de virus..... VA vers ton Toi. ANNICK DE SOUZENELLE. Toutes les maladies psychique généalogique. ADN. Arche de Noé..... Le vaccin a pour objetif de vous empêcher de remonter à votre source spirituelle. Dit autrement : vous chatrer. Multus : Mutilé, mouton....


                                                        • carolus 19 août 13:14

                                                          Bon, au cours élémentaire nous avions une remplaçante qui faisait agenouiller dix minutes sur une règle en aluminium les enfants en culotte courte et quinze minutes les petits malins en pantalon. Elle avait l’esprit très pédagogique : en décoquillant un escargot à coups de casse-noisette, elle nous montrait qu’ainsi tout nu il ressemblait à une limace. Si, si, je le jure. 

                                                          .

                                                          Mon papa devenu professeur agrégé racontait comment au même cours élémentaire l’instituteur l’avait puni en le pendant par la fenêtre tête en bas en le retenant par les chevilles. A soixante-dix ans il en frémissait encore d’indignation en songeant à ses parents qui n’avaient pas voulu le croire, et se désolait que... moi non plus ! 


                                                          • carolus 19 août 13:31

                                                            @carolus
                                                            .
                                                            Deux moinsseurs déjà pour... la relation de faits ?!?
                                                            C’est tout Agoravox, ça ! smiley


                                                          • voxa 20 août 05:26

                                                            @carolus

                                                            « Deux moinsseurs déjà pour... la relation de faits ?!?
                                                            C’est tout Agoravox, ça !  »

                                                            Non, c’est plus simple.
                                                            On adore ses Saints comme on les connait.

                                                            .


                                                          • carolus 21 août 14:58

                                                            @voxa
                                                            Et voilà pourquoi vous ne lirez pas mon article excellent actuellement au vote, parce que les votants votent non sur l’article mais sur l’auteur. 
                                                            Il y a trois commentaires : « intéressante rétrospective », « intéressant », « merci pour cet article ».


                                                          • Freud : je vous apporte la peste. La Chine nous renvoie le Covid. Sachez en tirer les bonnes conséquence. La moitié des américains pensent que le terre est plate.... L’enseignement chez les américains n’a qu’une visée PRAGMATIQUE et UTILITAIRE. Evaluée en MONEY... Certains disent que se sont les américains qui étaient derrière MAI 68. Et si on va plus loin en lisant Woodrow Wilson de Freud que les américains ont tout faut pour qu’ait lieu la guerre 40. LE fameux TRAITE de VERSAILLE.


                                                            • Je sais que je m’adresse à des profanes. Mais c’est pour la mémoire AKASHIQUE. J’ai des retours sur mes mails... 


                                                              • mosel 19 août 18:18

                                                                @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                                                C’est exact la cia est venue avec la valise a dollar demandez a alain geismar il falait virer DE GAULE ils ont réussi ce qu’ils avaient raté en 1945.roosevelt et churchill voulaient annexer la FRANCE et instaler le general GIRAUD au pouvoir et meme des dollards francais ont ete imprimes c’est DE GAULE qui mis fin a toutes cette mascarade


                                                              • troletbuse troletbuse 19 août 22:27

                                                                La nouvelle école faite par le pédésident

                                                                https://crowdbunker.com/v/Tky4PFAE83


                                                                • LeMerou 20 août 06:32

                                                                  « Je me souviens encore des mots de la maîtresse

                                                                  « Tu diras à maman qu’elle t achète des crayons avec l’argent des allocations familiales » ! »

                                                                  Parfait mélange « instrumentalisateur » avec le terme Antan, pour faire ressortir autre chose.

                                                                  Si l’école « d’Antan » fut stricte, fait totalement inconcevable aujourd’hui, Elle n’en fût pas moins véritablement enseignante, N’en retenir que les brimades et autres, faisant fi du reste n’est pas raisonnable. 

                                                                  Quand, j’entends des représentants syndicaux issus du « monde de l’enseignement » se proposer dès la rentrée, de faire une journée dédiée à l’agression de M. RUSHDIE pour qualifier l’intolérance est selon moi, un délit à l’enseignement, le vrai si tant est que ce mot est encore un sens aujourd’hui pour eux.

                                                                  L’école n’est pas un lieu ou ont y enseigne l’émoi, mais le savoir, un lieu ou les esprits se forment, leur donnant des possibilités d’analyser avec circonspection, grâce justement au « savoirs » acquis, ce qui les entourent, la société.

                                                                  Cette manière de faire porte atteinte à terme au libre arbitre. 

                                                                  Mais peut être est-ce voulu ?


                                                                  • mmbbb 20 août 10:25

                                                                    @LeMerou j appartiens à cette génération intermédiaire . Je ne vois pas en quoi les brimades apporteraient à la construction d’une personnalité . Cette génération se plaignaient de la mal traitance des allemands pendant l occupation et ces personnes nous cassaient les burnes avec ces histoires .
                                                                    le paradoxe est que j en arrivais a admirer l uniforme allemand
                                                                    Ces enfants dont les parents etaient souvent des ouvriers subissaient eux memes des brimades par leurs petits chefs .

                                                                    Désormais, lorsque j entends egaité des chances valeurs repubicaines , j ai toujours un reflexe de rejet

                                                                    Et si cette droite si « traditionnelle » portée par ses valeurs avait été moins idiote, je n aurais pas vote Mitterrand en 1981 puisque son election fut néanmoins une election de rejet de cette droite comme le firent tant d autres

                                                                    Voila comment on passe d une extreme à une autre .


                                                                  • LeMerou 20 août 19:11

                                                                    @mmbbb
                                                                    « j appartiens à cette génération intermédiaire . Je ne vois pas en quoi les brimades apporteraient à la construction d’une personnalité »

                                                                    Je n’ai jamais écrit cela, relisez bien.

                                                                    « Cette génération se plaignaient de la mal traitance des allemands pendant l occupation et ces personnes nous cassaient les burnes avec ces histoires »

                                                                    Mes arrière grand parents ayant vécu les deux guerres, mes grands parents
                                                                    n’ont jamais fait de jérémiades concernant l’occupation, même si elle à surement été difficile pour certains. Tout va dépendre des personnes, beaucoup se sont plaint sans jamais avoir rien subi, pour mieux « s’intégrer ». Ce sont des pans de l’histoire très délicat à aborder.

                                                                    « le paradoxe est que j en arrivais a admirer l’uniforme allemand »
                                                                    Ce n’est pas très intelligent de votre part.

                                                                    « Et si cette droite si « traditionnelle » portée par ses valeurs avait été moins idiote »
                                                                    Je suis bien d’accord, et le terme « idiote » est faible.
                                                                    De toute façon en 1981 nous avons eu la « gauche » traditionnelle se revendiquant de Jaurès, alors qu’ils en sont à des années lumières du moins dans l’esprit. Parce que dans le statut social non..

                                                                    Pour moi, 1981 à marqué un tournant, dont nous en subissons toujours les conséquences. La « droite » se prends 2 branlées coup sur coup et « ils » n’ont toujours pas compris qu’’ils’ sont has been.
                                                                    Quand à la « Macronie » joyeux amalgame de droite et gauche n’ayant pu dans leur parti respectif avoir des positions « fortes » se sont ralliés sous l’aile des marcheurs, sous le prétexte « Je pense d’abord à la République avant de penser à mon Parti »

                                                                    Le retournement de veste étant un sport pratiqué par tous les politiques depuis pas mal de décennies.


                                                                  • GoldoBlack 22 août 19:50

                                                                    Violenter les enfants est une idée de fachos. C’est pour ça que les conservateurs regrettent l’école d’hier.

                                                                    « C’était mieux hier » permet d’éviter de se poser les bonnes questions à propos d’aujourd’hui.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité