• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La notion « gauche/droite » doit être remplacée par le schéma « (...)

La notion « gauche/droite » doit être remplacée par le schéma « post-occidental/pro-occidental »

Apparemment, la notion politique gauche/droite date de la Révolution française 1789 ; les représentants du futur ordre étaient assis à gauche dans l’assemblée du parlement tandis que les représentants de l’ancien ordre étaient assis à droite. Par la suite, en conséquence de la domination occidentale de la planète, les termes politiques « gauche » et « droite » ont été utilisés dans le monde entier. Bien qu’au cours du temps, la définition de « gauche » et de « droite » ait quelque part évoluée, on veut garder ici la compréhension originale, c’est-à-dire, gauche=représentants du futur ordre et droite=représentants de l’ancien ordre. 

Aujourd’hui, nous sommes au milieu d’une révolution mondiale. La domination occidentale de la planète touche à sa fin et est remplacée par un nouvel ordre. Il n’est que logique que les forces politiques devraient être différenciées en conséquence. Donc, les forces de droite sont les forces qui défendent l’ancien ordre, c’est-à-dire qui veulent que l’Occident reste la force dominante de la planète. D’autre part, les forces de gauche soutiennent que le nouvel ordre se stabilise et prenne forme ; je veux appeler post-occidental ce nouvel ordre. 

D’ailleurs, le 20 février 2017, lors de la Conférence sur la sécurité de Munich, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov utilisait l’expression post-West' world order dans son discours. Avant, ce terme était pratiquement inconnu (j’ai moi-même publié un article avec le titre La pensée post-occidentale en novembre 2016). Des médias francophones l’avait traduit par « ordre mondial post-occidental ». On peut aussi rappeler qu’en mars 2021, la Revue Défense nationale (France) est parue sous le titre général Sommes-nous entrés dans l’ère post-occidentale ? 

Les Russes, les Chinois et d’autres parlent souvent d’un monde multipolaire. On peut dire que, dans notre schéma, c’est la position du centre, entre gauche et droite. Si, en plus, la conception d’un monde multipolaire est explicitement opposée à l’idée d’un monde unipolaire, je parlerais d’une position de centre-gauche. Le discours du président russe Vladimir Poutine au 10e Forum juridique international de Saint-Pétersbourg (30 juin 2022) en est un exemple typique : « Un système multipolaire des relations internationales est en train de se former activement. Ce processus est irréversible, il se déroule sous nos yeux et il est objectif. ... En résumé, la domination d'un pays ou d'un groupe de pays sur la scène mondiale est non seulement contre-productive, mais aussi dangereuse et crée inévitablement un risque systémique mondial. Le monde multipolaire du XXIe siècle n'a pas de place pour l'inégalité ou la discrimination à l'égard des États et des peuples ». 

Continuons de différencier notre modèle. Je considère une position antioccidentale, qui prétend que tout qui vient de l’Occident est à condamner par principe, comme une position d’extrême gauche que je ne partage pas. Je dirais qu’une position de gauche défend un monde multipolaire, mais, en plus, adopte le point de vue qu’ils existent déjà des pays avec un meilleur système que le modèle occidental. Une position qui accepte que d’autres centres de pouvoir existent et respecte, en principe, l’indépendance des autres pays, tout en préférant le modèle occidental est une position de centre-droite. D’autre part, comme déjà dit, la position de droite veut garder la suprématie de l’Occident. Et je parlerais de l’extrême droite si on veut activement changer la direction que d’autres pays ont choisi. Notamment, utiliser illégalement (c’est-à-dire sans autorisation de l’ONU) des sanctions pour changer le système établi dans un autre pays est une attitude d’extrême droite. 

Aujourd’hui, l’ancienne utilisation des termes « gauche » et « droite » donne, en général, un résultat trompeur, voire absurde. Par exemple, l’actuel gouvernement allemand est, d’après l’ancienne utilisation, un gouvernement de centre-gauche. Cependant, il est évident qu’il s’agit d’un gouvernement de droite, voire de l’extrême droite. Ou le président français Emmanuel Macron a, en vérité, des positions bien plus à droite que sa rivale lors des dernières élections Marine Le Pen. Or, lors des élections en Italie le 25 septembre [ce texte a été écrit avant le 25 septembre], on attend une victoire du parti Fratelli d’Italia avec La Liga et Forza Italia. Ces partis sont classifiés par la plupart des médias occidentaux comme des partis de droite ou d’extrême droite. Cependant, dans les faits, le premier ministre sortant Mario Draghi est bien plus à droite que ces partis ; c’est justement à cause de sa politique anti-russe, incluant des sanctions illégales énormes (qui ont beaucoup augmenté les problèmes économiques en Italie), que Draghi a été poussé à la démission par la résistance populaire. Quant aux résultats des élection récentes (11 septembre) en Suède, une analyse similaire s’impose. 

D’ailleurs, la nouvelle première ministre du Royaume-Uni, Liz Truss, est, d’après l’ancienne utilisation comme d’après la nouvelle utilisation, très proche de l’extrême droite, mais n’est pas considérée comme d’extrême droite par les médias occidentaux ; ces derniers étant, en parenthèse, aussi souvent très proches de l’extrême droite. Ces mêmes médias classifient le premier ministre hongrois Viktor Orban comme appartenant à l’extrême droite tandis qu’en réalité, Orban est fort probablement le premier ministre le plus modéré de tous les pays de l’Union européenne. 

En Suisse, la neutralité traditionnelle peut être considérée comme une position de centre-droite. Cependant, le gouvernement suisse, soutenu par la plupart des partis politiques, s’est rallié aux sanctions illégales de l’Occident contre la Russie. Par conséquent, un nombre de pays, notamment la Russie, ne considèrent la plus la Suisse comme un pays neutre et une rencontre entre Poutine et Biden comme celle du 16 juin 2021 à Genève ne sera plus possible en Suisse. En plus, il y a maintenant une tendance en Suisse qui veut ouvertement redéfinir la neutralité comme une neutralité pro-occidentale. Ce qui constituerait un glissement à droite de la Suisse. Le dernier mot n’est cependant pas encore dit et on va voir comment la Suisse va se positionner vu que la neutralité traditionnelle reste populaire, surtout dans les milieux et régions dites « conservateurs ». 

En Occident, le mot « démocratie » est devenu un terme mythique, voire religieux. Toutefois, le modèle occidental ne s’est jamais basé sur le principe que tous les pays sont souverains et ont les mêmes droits. En général, quand un président des Etats-Unis visite un autre pays, il ne manque pas de faire la leçon à ce pays et de lui dire comment il devra se comporter. Donc, traditionnellement, le modèle occidental se base sur le principe « démocratie à l’intérieur, dictature à l’extérieur ». Cependant, ce modèle ne fonctionne plus. Ces dernières années, aussi la démocratie à l’intérieur des pays occidentaux s’est beaucoup affaiblie. 

Les mots qui sont utilisés pour classifier des positions politiques ont une influence considérable. Il est tout à fait crucial où le centre politique est situé et qui est considéré comme extrémiste et qui est considéré comme modéré. Les anciennes compréhensions ne sont plus adaptées et doivent être remplacées.

Paul Schmutz Schaller, lecteur d’Observateur Continental de Suisse, post-occidental, mathématicien retraité

Observateur Continental a conservé l’intégralité du texte reçu

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n'engagent que la responsabilité des auteurs 

Abonnez-vous à notre chaîne Telegram : https://t.me/observateur_continental

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=4258


Moyenne des avis sur cet article :  3.09/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • Astrolabe Astrolabe 5 octobre 19:03

    Salut Paul, c’est vous qui êtes de quart aujourd’hui ?

    Bref, pas super les nouvelles pour les 4 oblasts (russes sur le papier) piqués à l’Ukraine après l’invasion « éclair » d’il y a 7 mois.

    Pour votre prochaine article , je vous propose comme titre : « le combat de la force des Jedis contre le côté obscur ». (bien sur pour votre camp, vous serez les Jedis)

    Car plus les défaites russes s’accumulent sur le terrain et plus la propagande putinienne doit monter en intensité.

     

     De rien smiley


    • I.A. 5 octobre 19:22

      « La notion « gauche/droite » doit être remplacée par le schéma « post-occidental/pro-occidental » »

      Oui-mais-non ! Imaginez un occidental dont le schéma serait « post ». Pareillement, pensez à un non occidental qui serait « pro »... M’enfin, quoi... ?!? Tournez sept fois la langue dans votre esprit, avant de composer un titre qui en dit trop ou pas assez !

      Bon, je n’ai lu que le titre, bien sûr.


      • Lynwec 5 octobre 19:25

        Vu que la gauche est morte avec Jaurès, cette appellation était un mensonge de plus parmi d’autres pour habiller les e̶n̶n̶e̶m̶i̶s̶ ̶d̶e̶ ̶l̶a̶ ̶f̶i̶n̶a̶n̶c̶e̶ larbins des grands financiers ennemis de l’Humanité...

        S’ y adjoignait dans le même registre le mot « démocratie » dont nos tyrans (tyrannie=système dans lequel les pouvoirs ne sont pas distinctement séparés et indépendants) se gargarisent pour donner des leçons au reste du monde tout en fermant les yeux sur leurs propres errements ...


        • GoldoBlack 7 octobre 08:03

          @Lynwec
          Si vous aviez un minimum de culture politique, vous ne diriez pas tant de conneries.


        • baliste 7 octobre 08:08

          @GoldoBlack
          « Si vous aviez un minimum de culture politique, vous ne diriez pas tant de conneries. »

          Donc vous vous avez la vérité ? Je voudrai bien la connaitre aussi ?
          Du coup il faut penser comment ?
          Donc tout va bien on continu le system usa encore des décennies ??


        • GoldoBlack 8 octobre 10:02

          @baliste
          Ce n’était pas la nature de mon intervention que de vous révélez la vérité et vous dire comment penser. Simplement de dire que la gauche ne s’arrête certainement pas au socialisme, encore moins à un de ses courants.
          Mais c’est trop subtil pour des débiles de fachiottes qui n’ont besoin que d’idées simples.


        • Jonas Jonas 6 octobre 00:52

          « Par exemple, l’actuel gouvernement allemand est, d’après l’ancienne utilisation, un gouvernement de centre-gauche. Cependant, il est évident qu’il s’agit d’un gouvernement de droite, voire de l’extrême droite. »

          Le gouvernement allemand actuel est dirigé par le chancelier Olaf Scholz, qui n’a évidemment rien de droite, et encore moins d’extrême-droite, il considère, à l’instar des élites du mondialisme, que l’Allemagne est un projet fini (tout ce qui rappelle le nationalisme allemand est exécrable), et que ne doit subsister que l’Union Européenne.
          C’est le Nouvel Ordre Mondial contrôlé par les Américains.
          Le 7 février 2022 à Washington, le président américain Joe Biden promet de détruire le gazoduc Nord Stream 2 en construction acheminant du gaz de la Russie vers l’Allemagne, si la Russie envahissait l’Ukraine.
          À noter que la conférence de presse était donnée conjointement avec le chancelier allemand Olaf Scholz, ce dernier écoutant servilement Biden lui expliquer que l’Allemagne ne pourra plus s’approvisionner en gaz russe, par la seule volonté des USA !


          • Jonas Jonas 6 octobre 01:03

            «  Ou le président français Emmanuel Macron a, en vérité, des positions bien plus à droite que sa rivale lors des dernières élections Marine Le Pen. »

            Complètement faux, Macron est aux antipode de la droite et de l’extrême-droite conservatrice.
            La France est pour lui un projet terminé, qui passe par le rejet et le mépris du patrimoine culturel et historique qui forge l’identité de la France, en faisant par exemple l’apologie de la cancel culture. Pour le président Macron, il n’existe pas de culture française, la France serait un pays colonialiste ayant perpétré un « crime contre l’humanité » en Algérie, ce serait donc un pays raciste dont il faudrait « déconstruire l’Histoire » pour mieux intégrer les populations immigrées.

            Après avoir transformé les banlieues françaises en poubelles du tiers-monde, il veut maintenant s’attaquer aux villages de France en les noyautant par l’immigration africaine de masse.

            La population française ainsi diluée serait plus servilement soumise aux diktats européens, n’ayant plus d’identité, plus de culture, plus de patrimoine à défendre.


            • L'apostilleur L’apostilleur 6 octobre 12:37

              @ l’auteur 

              « ...utiliser illégalement (c’est-à-dire sans autorisation de l’ONU) des sanctions pour changer le système établi dans un autre pays est une attitude d’extrême droite. »


              A qui pensez-vous ??


              Quand les réfractaires d’une démocratie s’opposent aux injonctions européennes contraires à la volonté majoritaire d’un peuple, on dit qu’il est d’extrême-droite(Hongrie...) 

              « L’insulte » devrait être nettoyée pour être comprise ou combattue.


              • GoldoBlack 7 octobre 08:03

                @L’apostilleur
                Simplisme.


              • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 6 octobre 13:08

                Que faîtes-vous de « la Nouvelle Droite » ou de ce qu’elle est devenue autour d’Alain de Benoist et de la Nouvelle Librairie, elle qui défend l’idée pluri-civilisationnelle et pluri-culturelle, souverain en son pays, populaire ? J’image que vous la qualifiez de gauche, à présent, et c’est très bien parce qu’elle s’inspire du marxisme aussi, dans son analyse. Sauf que les gauchistes français ne seront pas du tout d’accord avec vous, et que la décohésion des notions empêche tout consensus. C’est ce dissensus, que cultive nos « puissances » occidentales. Alors je vous déconseille de redéfinir ainsi les notions, néanmoins votre article a de l’intérêt réflexif, c’est évident.


                • GoldoBlack 7 octobre 08:04

                  @Mervis Nocteau
                  La Nouvelle Droite ? La lessive pour laver le fascisme et le rendre respectable ?


                • baliste 7 octobre 08:15

                  @Mervis Nocteau
                  Vous écrivez bien et tout , mais alors on ne comprend rien .
                  Vous êtes psy ou un truc comme ça ?
                  En tout cas vous vous prenez la téte sur des détails ... La gauche , la droite smiley 
                  Ca n’a jamais était que ,le bon et le mauvais flic , pour faire passer les « évolutions » de « ils » .Suivant le vent ... Mais toujours avec le même objectif .


                • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 7 octobre 08:59

                  @baliste
                   
                  ’’La gauche , la droite  
                  Ca n’a jamais était que ,le bon et le mauvais flic ,’’
                   
                   Avec les socialistes qui se présentaient comme le bon flic, chez les vrais flics c’était l’inverse.


                • baliste 7 octobre 09:12

                  @Francis, agnotologue
                  Oui enfin un sac de nœuds dont seul les croyant arrive à défère les nœuds ...Sauf ce qu’ils ont dans la téte , la est le probléme ...


                • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 9 octobre 08:37

                  Vous voyez ? C’est mission impossible. Alors je vous conseille la lecture de ceci, et tant pis pour les durs à lire.


                • QAmonBra QAmonBra 6 octobre 13:14

                  Merci @ l’auteur pour le partage.

                  Être de gauche ou de droite ne voulant effectivement aujourd’hui plus rien dire, ce me semble effectivement un bon filtre, pour savoir à qui on a affaire dans tout débat de politique ou géopolitique.

                  Personnellement, par précaution et afin de peaufiner l’éclaircissement, j’y ajouterai un second niveau de filtration : $ionnard ou anti$ionnard.

                  Ainsi paré, il sera beaucoup plus dur aux faux culs de faire illusion. . .


                  • QAmonBra QAmonBra 6 octobre 13:38

                    @ddendum :

                    Chacun aura compris que je me revendique comme post-occidental et anti$ionnard, excusez le pléonasme. . .


                    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 6 octobre 14:09

                      @QAmonBra
                       
                      ’’ je me revendique comme post-occidental et anti$ionnard, excusez le pléonasme. ’’
                       
                       Je crois au contraire, qu’il s’agit d’un oxymore.
                       Le post-occidentalisme c’est le NWO.
                       
                       Voir Mondialisme L’Occident post-libéral et la nouvelle anormalité


                    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 6 octobre 15:37

                      @Francis, agnotologue
                       
                      On ne doit pas croire que si l’on est pas pro-occidental on est alors post-occidental, ou inversement : post-occidentalisme vs pro-occidentalisme sont chat blanc et chat noir pour nous, peuple de souris.



                    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 6 octobre 18:53

                      @QAmonBra
                       
                      Votre lien est exotique et suranné. Il y a belle lurette que l’occident n’est plus colonialiste autrement que par des gouvernements corrompus interposés. Le colonialisme n’est pas l’affaire des Occidentaux, post ou pro. Le NWO post-occidentaliste n’est pas colonialiste, non, il est totalitaire.
                      Le post-occidentalisme c’est la colonisation des peuples d’Occident par ses élites qui négocient leurs privilèges avec la Chine.

                      C’est ça que vous voulez ? Pas moi.
                       
                      « N’ayant plus de nouveaux territoires à coloniser, nous avons colonisé nos propres enfants. » (Amérique, notre histoire, documentaire Arte)

                       


                    • QAmonBra QAmonBra 7 octobre 23:49

                      @Francis, agnotologue

                      [. . .] « il y a belle lurette que l’occident n’est plus colonialiste » [. . .]« Le colonialisme n’est pas l’affaire des Occidentaux »[. . .]

                      Allez dire cela aux algériens, maliens, burundais et autres congolais, pour ne citer qu’eux, l’idéologie coloniale et donc la mentalité qu’elle induit n’ont jamais cessé, la possession territoriale par la force des richesses de peuples prétendument inférieurs, c’est a dire exclusivement non européens, a seulement muté en contrôle politico-économico-financier desdits peuples et richesses, et même parfois militaire par apparition opportune de nazislamistes, cela s’appelle le néo-colonialisme.
                      Quant au colonialisme pur et dur, il existe encore au XXI siècle avec, évidement, le soutien toujours des mêmes colonisateurs et a pour nom l’apartheid $ionnard en Palestine, ou l’occupation marocaine du Sahara occidental.
                      En outre, qu’est ce que le N.O.M. si ce n’est la folle prétention de vouloir coloniser, non seulement les peuples d’Ôxydant, mais toute l’humanité par de nouvelles et prétendus procédés et méthodes scientifiques ?
                      Sauf que, sans parler de la Chine dont le tour devait venir après, le premier obstacle sérieux à cette psychopathie et devant s’effondrer en quelques semaine, tient toujours bon et constitue, plus que jamais, à lui seul un facheux et contagieux exemple et, surtout, une menace fatale au projet « unipolaire ».
                      A ce titre, le discours du Président de la fédération de Russie, où il fait justement état du colonialisme occidental, excusez le pléonasme, ne souffre d’aucune ambiguïté et a valeur historique. . .


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 octobre 00:48

                      @QAmonBra
                      Et t’arrives encore a écrire en français...Bon je serais toi , vu tes détestations j’essaierai d’écrire en africain .


                    • QAmonBra QAmonBra 8 octobre 12:19

                      @Aita Pea Pea

                      Merci de confirmer on ne peut mieux mon propos, même si tu n’en as nullement conscience !

                      A ta décharge, il est vrai que ce concept est considéré comme suranné, voire une obscénité dorénavant dans ton empire du mensonge chéri.

                      Par ailleurs et sans que je le sache, y aurait on aussi déposé des droits sur la langue des prétendues « lumières », à l’instar d’autres inconscients sur le terme antisémite ?. . .


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 octobre 12:38

                      @QAmonBra
                      Tu fais une fixette sur les juifs ,certainement suite à ta présence trop longtemps sur le divan rouge de Soral . Après chacun ses passions tristes.


                    • QAmonBra QAmonBra 8 octobre 14:35

                      @Aita Pea Pea

                      Fichtre ! Déjà le point Godwin ! il y a un bail qu’on ne me la pas sorti celui là.
                      De fait, ce qui est sur avec toi, c’est que je n’ai pas affaire à un imaginatif, c’est le moins que je puisse dire. . .


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 octobre 14:41

                      @QAmonBra
                      Lorsque je vois un étron , je me dis voilà un étron . Pas plus compliqué.


                    • QAmonBra QAmonBra 8 octobre 15:19

                      @Aita Pea Pea

                      Normal quand on a un comme toi en guise de cerveau, on finit par en voir un en tout contradicteur, preuve si besoin en était que c’est bien le cerveau qui voit et non l’œil ! . . .


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 octobre 15:36

                      @QAmonBra
                      Que c’est alambiqué. Fait simple.


                    • QAmonBra QAmonBra 8 octobre 16:13

                      @Aita Pea Pea

                      L’étron ne laisse que peu place aux neurones, d’où tes difficultés a suivre. . .


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 octobre 16:17

                      @QAmonBra
                      A te suivre c’est sur. J’ai de l’hygiène.


                    • QAmonBra QAmonBra 8 octobre 16:25

                      @Aita Pea Pea

                      A quoi peut servir ton hygiène quand l’étron est aux commandes ? . . .


                    • tashrin 6 octobre 14:39

                      En resumé, on a le choix entre :

                      > d’un coté

                      les esclavagistes oligarques neoliberaux prets à tout pour maintenir leurs privilèges économiques et par conséquent leur pouvoir politique, quitte à bousiller la planete et la totalité du vivant pour cela à grands coups de pollution et de pillage des ressources naturelles

                      > de l’autre

                      les dictateurs oligarques autoritaires, prets à tout pour maintenir leurs privilèges politiques et par conséquent leur pouvoir économique, quitte à bousiller la planète et la totalité du vivant pour cela à grands coups de pétards nucléaires et d’invasions militaires

                      > et nous on est au milieu, faisant le jeu des uns contre les autres, mais dans tous les cas en étant les dindons de la farce

                      Le tout sur fond d’appauvrissement généralisé, de sobriété contrainte (= pénuries), de corruption permanente, de diminution des droits sociaux, de disparition des services publics, de guerre civile généralisée (économique, culturelle, communautaires, des sexes, etc etc...)

                      Ca fait rêver

                      Sinon personne a une ile paumée à donner contre bons soins ? 


                      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 7 octobre 14:48

                        @tashrin
                         
                         très bon résumé.


                      • L'apostilleur L’apostilleur 6 octobre 16:05

                        @ l’auteur 

                        « ...l’ancienne utilisation des termes « gauche » et « droite » donne, en général, un résultat trompeur, voire absurde.. »


                        Vous ne trouverez pas de détracteurs. 


                        Dire que nupes est de gauche avec un pc qui passerait presque pour être de droite serait ridicule. Comme de plasser le RN à l’extrême droite avec le nettoyage de ses figures anciennes et son programme plus « social » que celui du ps.


                        • GoldoBlack 7 octobre 08:05

                          @L’apostilleur
                          Vous avez des arguments d’un simplisme pour masquer votre goût du fascisme !


                        • https://reseauinternational.net/demolir-le-pantheon-des-fondateurs-et-heros-occidentaux/

                          par Peter Yermelin.

                          Le président russe Vladimir Poutine a ordonné que les installations de la centrale nucléaire de Zaporijia (ZNPP) deviennent propriété fédérale. Le décret correspondant a été publié sur le site officiel d’information juridique le mercredi 5 octobre.

                          Le texte du document indique que le gouvernement doit assurer la prise en charge des installations nucléaires de la centrale de Zaporijia et des autres biens nécessaires à la mise en œuvre de son exploitation en propriété fédérale.

                          Le bombardement de la centrale nucléaire de Zaporijia (ZNPP) a commencé le 4 mars. Le ministère russe de la Défense a indiqué qu’un groupe de saboteurs ukrainiens avait bombardé la centrale. Depuis lors, la centrale nucléaire a été bombardée régulièrement.


                          • @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                            Ousp

                            par Alastair Crooke.

                            Les Euro-élites avaient désespérément besoin d’un système de valeurs pour combler le vide. La solution, cependant, était à portée de main.

                            Les défenseurs de la primauté américaine au sein des États-Unis évoluent toujours avec leur temps, s’appuyant sur les tendances dominantes pour réimaginer la justification de leur « exceptionnalisme » au moyen d’une imagerie nouvelle.

                            La montée en puissance de la politique identitaire, axée sur la justice sociale et menée par des activistes de tendance libérale, a fourni à ses soldats leur toute nouvelle justification. Il ne s’agit pas seulement d’une nouvelle « politique », mais de quelque chose de différent : il s’agit d’une idéologie qui ne tolère aucune « altérité », aucune contestation, mais qui exige simplement un signe de loyauté et de conformité à un code « progressiste » – montrant que vous avez entendu le message et vu « la lumière ».

                            En bref, ils cherchent, par la conversion de la classe dirigeante, à subvertir et à renverser les anciennes divinités.

                            Biden aime vanter l’exceptionnalité de « notre démocratie ». C’est, a-t-il dit dans ses remarques commémoratives sur les attaques du 11 septembre 2001, « ce qui nous rend uniques dans le monde… Nous avons l’obligation, le devoir, la responsabilité de défendre, préserver et protéger « notre démocratie »… Elle est menacée… La démocratie même que ces terroristes du 11 septembre ont cherché à enterrer dans le feu, la fumée et les cendres ».

                            Biden, cependant, ne fait pas référence à la démocratie au sens large, mais à l’énonciation libérale-élite américaine de son hégémonie mondiale (définie comme « notre démocratie »).

                            La chroniqueuse du Washington Post et collaboratrice de MSNBC, Jennifer Rubin (longtemps citée par le Washington Post comme leur « chroniqueuse républicaine » pour son « équilibre ») rejette désormais la notion même d’argument ayant des « côtés » – imputant ainsi une fausse rationalité aux conservateurs :

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité