• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La nouvelle idéologie : il faut se priver !

La nouvelle idéologie : il faut se priver !

La nouvelle idéologie : il faut se priver !

De plus en plus fréquents, et encore un éditorial ce matin à la radio, des messages du type !

« Avant, il était inconcevable de se priver dans une société d’abondance. Aujourd’hui, avec guerres et difficultés, il devient envisageable, normal, de se priver, de réduire nos consommations »

 

Et effectivement, depuis quelques temps, c’est la multiplication des messages

  • Chauffez-vous moins (récemment, notre écolo Rousseau déclare « thermostat à 18° chez vous et plus besoin du gaz russe »
  • Ne mangez plus de viande (car les vaches pètent (émission CO2) et boivent de l’eau)
  • Ne prenez plus l’avion, plus de voyages
  • Etc.

 

Et si, avant de se priver de diverses choses appréciées par bon nombre de concitoyens : le confort d’un logement douillet avec de l’eau chaude pour la douche, la bonne bouffe, les voyages, …

on supprimait par exemple

  • La publicité : outre l’économie directe sur les papiers, encre qui arrivent dans vos boites aux lettres et sur les panneaux publicitaires qui gâchent les paysages, l’économie sur toute l’énergie (humaine et en KW) mise dans cette activité, le gain serait aussi sur tous les achats impulsifs de choses dont nous n’avons pas réellement envie et que nous regrettons ensuite.

    Sans parler du double effet kiss cool : plus de pollution pub dans nos boites, sur les routes, à la TV la radio et globalement sur internet et les médias, démarchages telephone et autres. Non seulement pas de privation, mais amélioration du cadre de vie !
    Alors les écolos ! pourquoi ne combattez vous pas d’abord sur cette pollution ?

  • L’activité financière sur les produits financiers (bourses et assimilés) : cela utilise un grand nombre d’humains avec d’excellentes compétences (regardez les CVs des traders), largement payés (finalement c’est nous qui payons) pour un service nul pour la collectivité (tentez de décrire ce service ! et nous en reparlerons).

    Si en plus, vous savez que cette activité est basée sur des milliers d’ordinateurs dont la consommation d’énergie (alimentation et refroidissement) est impressionnante, voici une belle économie d’énergie possible … sans besoin de se geler dans nos appartements.

Simples exemples bien sûr …

Que l’on peut multiplier.

Mais avant de céder à ces nouvelles modes, réfléchissons un peu

Il n’est pas interdit d’être intelligent.


Moyenne des avis sur cet article :  4.22/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Kaa 10 mars 17:36

    Excellent.

    Mais vous ne luttez pas à armes égales. 

    Pour ma part, j’ai renoncé à argumenter face à la panique des victimes de cette idéologie qui me cernent !

    Comment s’en échapper ?


    • Séraphin Lampion Kaa 10 mars 17:39

      @Kaa

      de toutes façons, tout sera tellement cher qu’il faudra bien se priver : ils ont trouvé le moyen de maintenir leurs profits en baissant production et distribution


    • lecoindubonsens lecoindubonsens 11 mars 08:41

      @Kaa
      « Comment s’en échapper ? »
      simplement en ne répétant pas bêtement les phrases à la mode, et en réfléchissant un peu. Que de victimes effectivement des « fausses evidences ». Allez, soyons optimistes, un peu plus de bon sens pour tous ... et les choses iront mieux


    • lecoindubonsens lecoindubonsens 11 mars 08:46

      @Kaa
      « de toutes façons, tout sera tellement cher qu’il faudra bien se priver »
      ce sera ainsi si tout le monde renonce comme vous.
      ce ne sera pas ainsi qui, comme je le propose, nous supprimons ce qui ne nous apporte pas réellement « de bonheur » en developpant ce qui nous semble sympa.
      Dommage de baisser les bras !
      Nous avons encore une certaine liberté et marge de manoeuvre, le problème est de dégager une majorité, une volonté vers une solution commune meilleure. Chacun préférant se battre contre les autres idées ...


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 10 mars 18:00

      Alors que c’est à l’Etat de se priver des taxes sur les carburants qui sont d’ailleurs interdites par l’article 13 des droits de l’homme de 1789 :

      ART. 13. — Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable ; elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés.

       

      Ces taxes ne sont pas proportionnelles aux revenus et ne sont pas également réparties entre tous les citoyens.


      • lecoindubonsens lecoindubonsens 11 mars 08:37

        @Daniel PIGNARD
        je réagis sur « Ces taxes ne sont pas proportionnelles aux revenus ».
        Imaginons que toutes les taxes, tous les impôts soient proportionnels aux revenus, ajoutons que les prix (celui de la cantine des enfants, des activités, etc.) soient moindres pour les bas revenus, que les aides soient seulement pour les bas revenus,...

        vous conviendrez sans doute que cela revient à donner le même pouvoir d’achat pour tous, quelle que soit votre activité, en nature et en quantité.

        C’est un système concevable, mais le croyez vous équitable ? pourquoi donner la même chose indépendemment du service rendu au collectif ?

        Pensez vous que cela va encourager l’humain a produire ? Pourquoi se fatiguer si cela ne permet pas d’avoir plus ? Donc diminution globale de la production, du gateau global a se partager = moins pour chacun.

        Ce qui vous semble une mesure juste n’est en fait pas équitable et conduirait a une dégradation globale.


      • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 11 mars 09:08

        @lecoindubonsens

        Pourquoi se fatiguer si cela ne permet pas d’avoir plus ?

        Je vais vous épater mais j’ai travaillé dans cinq TPE différentes avec le même résultat. Ce n’est pas celui qui était le plus ponctuel, le plus réglo, le plus compétent, le plus efficace qui avait des augmentations...
        C’est celui qui fermait le plus sa gueule !!
        Donc...  smiley


      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 11 mars 09:17

        @lecoindubonsens

        Cela s’appelle la flat taxe et c’est ce que Dieu a imposé au peuple d’Israël (10 % pour le roi et la dîme pour le religieux) et cela est le plus juste, la preuve :

         

        Les taxes touchent énormément plus le pauvre que le riche en pourcentage de son revenu et cela en violation de l’article 13 des droits de l’homme de 1789. Plus les impôts passent par les taxes, plus ils sont favorables aux riches. Pourquoi  ? Mais parce que les taxes sur la consommation : 1)Ne touchent que les achats en France et non pas l’épargne et les achats à l’étranger ce que fait au contraire l’impôt proportionnel aux revenus. 2)Touchent le riche à un taux bien moindre sur son revenu. Exemple  : Soit un riche qui touche 25 000 euros/mois et a un 4x4 qui consomme 180L par mois soit 275,4 euros. et un pauvre qui touche 1500 euros/mois et a un véhicule qui consomme 84 L par mois soit 128,52 euros. Le riche donne donc 275,4/2,61 = 105,52 euros à la raffinerie et 169,9 euros en taxe, soit un taux d’imposition sur son salaire de 0,68 %. Le pauvre donne donc 128,52/2.61 = 49,24 euros à la raffinerie et 79,3 euros en taxe, soit un taux d’imposition sur son salaire de 5,28 %. L’imposition du pauvre est à 5,28 % de son salaire et celle du riche à 0,68 % de son salaire. Les taxes sont donc des impôts très injustes. «  Riche ou pauvre, vous ne pouvez manger qu’un poulet par jour » (Marcel Dassault)

      • lecoindubonsens lecoindubonsens 11 mars 09:34

        @Le421... Refuznik !!
        « celui qui avait des augmentations..., C’est celui qui fermait le plus sa gueule !! »
        que cela soit parfois exact, sans doute, mais je pense que vous ne pouvez en faire une règle générale. Donc je persiste à penser que la récompense encourage a produire plus et mieux, ce qui est positif. Et que donner plus a ceux qui produise « plus » pour le collectif est une mesure a la fois équitable, et globalement efficace pour tous.


      • lecoindubonsens lecoindubonsens 11 mars 09:46

        @Daniel PIGNARD
        Votre exemple ne change pas grand chose.
        Actuellement il y a un réel problème de revenus et de patrimoines, démesurés par rapport au mérite de leurs beneficiaires, problème qu’il convient effectivement de régler.

        Mais ensuite, supposez que chacun ait le revenu équitable qu’il mérite (mais pas tous des revenus identiques), dans mes propositions, celui qui gagne plus aura en absolu des prelevements sur salaire plus importants (même si egaux en %), ainsi il contribuera davantage au financement des « jeunes » et aussi davantage aux cotisations retraites (lui permettant ainsi d’avoir une meilleure retraite).

        Concernant la conso, sauf a vouloir le même pouvoir d’achat pour tous, ce « riche » pourra donc consommer plus, et avec des taxes style TVA proportionnelles et universelles (même règle pour tous), il contribuera davantage au budget collectif permettant de financer ce qui semble gratuit.

        C’est simple et équitable.


      • lecoindubonsens lecoindubonsens 11 mars 11:26

        @Jeekes
        « Quels seraient selon vous les critères qui permettraient de mesurer le ’’mérite’’ de tout un chacun ? »
        Alors rigolons, rigolez ..
        je vous invite a lire
        http://lecoindubonsens.unblog.fr/2019/03/23/les-syndicats-des-metiers/
        une solution possible


      • Lynwec 11 mars 15:58

        @lecoindubonsens
        Qui détermine la valeur exacte du service rendu « au collectif » par une personne ?

        Personnellement, j’accorde un meilleur score à ceux qui apportent du bonheur aux autres qu’à ceux qui imaginent comment tuer en masse plus efficacement et plus loin. Mais l’humanisme n’est pas courant ces derniers temps...

        Il y a une différence qui ne peut pas vous avoir échappé entre des impôts et aides proportionnels aux revenus (gradués par définition) et la situation actuelle où 0,01% de l’Humanité possède 99% des richesses.

        Si vous avez 100 000 euros de revenus annuels et qu’on vous « prenne » 30 000 euros pour le bien commun, il me semble que vous serez encore dans une situation assez confortable, en tous cas bien meilleure que ceux qui en sont à moins de 10 000 euros annuels et qui paient le carburant comme vous, la TVA comme vous, par exemple.

        La TVA, peut-on imaginer un impôt plus injuste que celui-ci, cadeau du Giscard porté aux nues par un Rototo, avec la loi de finances de 1973 qui nous a assujettis (comme dans sujet / esclave / serf ) à la Dette usurière.

        A un moment donné, il va falloir arrêter de nous faire pleurer sur le sort des pauvres milliardaires victimes de l’impôt, la sauce devient aigre...

        Pourquoi se fatiguer si ce n’est pas pour avoir plus ? Dans le formatage éducatif actuel qui consiste à écraser l’autre pour monter plus haut, visiblement, à rien.

        Mais dans un système éducatif bienveillant, plus altruiste, on se fatigue pour le bien commun, c’est évident que pour le moment, puisque l’évolution nécessaire de l’Humanité n’a pas encore eu lieu, ça parait moins vendeur ( vendeur, de vendre , comme dans « vendre son âme »...)


      • Lynwec 11 mars 16:04

        @lecoindubonsens
        La TVA étant fixe sur un produit donné, quel que soit l’acheteur, je vois mal comment vous appliquerez dans la pratique la notion de « avec des taxes style TVA proportionnelles et universelles (même règle pour tous) »

        Casse-têtes pour l’étiquetage en rayon si le prix doit être calculé en temps réel avec consultation de la déclaration fiscale ???

        La TVA est la taxe la plus injuste qui soit puisque elle s’applique de la même manière que vous déclariez 10 000 ou 1 000 000 d’euros annuels. Merci qui ? (voir mon autre commentaire)...


      • lecoindubonsens lecoindubonsens 11 mars 17:48

        @Lynwec

        même réponse qu’à@Daniel PIGNARD
        OK avec vous, actuellement il y a un réel problème de revenus et de patrimoines, démesurés par rapport au mérite de leurs beneficiaires, problème qu’il convient effectivement de régler.

        Mais ensuite, supposez que chacun ait le revenu équitable qu’il mérite (mais pas tous des revenus identiques), dans mes propositions, celui qui gagne plus aura en absolu des prelevements sur salaire plus importants (même si egaux en %), ainsi il contribuera davantage au financement des « jeunes » et aussi davantage aux cotisations retraites (lui permettant ainsi d’avoir une meilleure retraite).

        Concernant la conso, sauf a vouloir le même pouvoir d’achat pour tous, ce « riche » pourra donc consommer plus, et avec des taxes style TVA proportionnelles et universelles (même règle pour tous), il contribuera davantage au budget collectif permettant de financer ce qui semble gratuit.

        C’est simple et équitable.

        Qui détermine la valeur exacte du service rendu « au collectif » par une personne ?

        même réponse qu’à

        @Jeekes
        je vous invite a lire
        http://lecoindubonsens.unblog.fr/2019/03/23/les-syndicats-des-metiers/
        une solution possible

        et une solution qui ne préjuge en rien des activités plus ou moins bien payées.

        Parmi ceux capables d’exercer un métier, une activité, les conditions étant connues à l’avance, chacun peut tenter sa chance, et le niveau de remunération s’auto regule naturellement. Si (en étant capables de le faire, ce qui reste quand même une priorité) nous sommes nombreux a penser qu’un métier est (trop) bien payé, tentons le et la rémunération baissera a un niveau jugé equitable par tous. Et vice versa.


      • lecoindubonsens lecoindubonsens 11 mars 18:05

        @Lynwec
        « je vois mal comment vous appliquerez »
        manifestement un malentendu, puisque je preconise des choses simples et equitables : prix identiques pour tous, taxes style TVA taux identiques pour tous, etc
        je n’ai donc pas le problème que vous évoquez.

        Et SVP, ne ressortez pas l’argument de la TVA injuste, sauf si vous pronez un pouvoir d’achat identique pour tous, et indépendant de sa propre activité, sa propre production.

        La TVA est juste dans la mesure ou elle est liée a la conso : ceux qui consomment plus financent davantage le budget collectif qui permet des « choses gratuites » consommées par tous sans conditions de ressources (les « pauvres » peuvent en consommer autant !)


      • Gégène Gégène 10 mars 18:11

        « Il n’est pas interdit d’être intelligent »


        certes non, ce n’est pas interdit, mais si vous pouviez vous abstenir, vous seriez plus facile à gouverner . . .


        • lecoindubonsens lecoindubonsens 11 mars 08:52

          @Gégène
           smiley
          l’autre difficulté étant bien sur de se mettre d’accord sur ce qui est intelligent smiley
          Toutes mes préconisations sont basées sur une liberté/responsabilité individuelle maximale (chacun pouvant ainsi choisir « SA » mesure intelligente, pas forcement identique de celles des voisins), mais dans le cadre d’orientations et règles universelles définies par la majorité.


        • pierre 10 mars 18:15

          oui, cela se nomme la décroissance.


          • lecoindubonsens lecoindubonsens 11 mars 08:28

            @pierre
            « oui, cela se nomme la décroissance »
            on peut aussi imaginer la stabilité globale, tant en evolution de population que de consommation. Et pour la consommation, en supprimant ce qui ne contribue pas réellement à notre bonheur (cf. les exemples cités), cela laisse une large de progression pour les consos qui nous font plaisir.
            Etes vous pour la décroissance ? et sur quels points ?


          • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 10 mars 18:50

            Si le pic de production de pétrole a bien été atteint en 2018, alors les restrictions et les privations ne sont pas le fruit d’une idéologie mais bien les manifestations de contraintes bien réels.

            Il n’est pas bon pour le business de dire que la production et la consommation vont baisser parce qu’il n’est plus possible de croitre, donc il faut se saisir ou créer des évènements fâcheux et les amplifier médiatiquement afin de justifier les interdits sans éveiller les soupçons et de faire perdurer la machine à sous et la distribution des cadeaux dans les secteurs financièrement profitable en sacrifiant l’économie réelle. 


            • lecoindubonsens lecoindubonsens 11 mars 08:57

              @Florian LeBaroudeur
              le petrole est certes en quantité finie, mais il en reste encore largement, et des compagnies françaises telles que CGG peuvent contribuer a en trouver d’autre.
              Mais surtout le pétrole n’est pas la seule énergie. Donc sa limitation n’implique pas obligatoirement la decroissance de nos consos d’energie, et plus globalement décroissance de conso.

              Totalement OK avec vous pour denoncer « distribution des cadeaux dans les secteurs financièrement profitable en sacrifiant l’économie réelle »


            • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 11 mars 09:11

              Ben, je veux pas dire, mais question économiser, ceux (nombreux) qui ont 1200 balles par mois, ils savent le faire systématiquement...

              D’ailleurs, ils n’ont pas le choix.

              Les autres, que le carburant soit à 3€ le litre, ils s’en foutent.

              Mieux, c’est une rentrée inespérée d’impôts indirects dans les caisses de l’État...


              • lecoindubonsens lecoindubonsens 11 mars 09:52

                @Le421... Refuznik !!
                ok avec vous, il serait bien de revoir globalement

                la répartition de la production (inequitable que certains se tuent au travail alors que d’autres vivent de l’assistanat)

                et la répartition de la production (inéquitable que certains vivent de dividendes, de salaires indécents alors que d’autres ne peuvent vivre décemment de leur travail).

                C’est tout le sens de mes reflexions et propositions.


              • fcpgismo fcpgismo 11 mars 09:29

                Il n’y a qu’ une Terre et il nous en faut dix pour continuer à sur-consommer, et nous arrivons au terminus, il va falloir descendre en nombre important pour permettre aux dominants de continuer à polluer détruire sans vergogne.


                • lecoindubonsens lecoindubonsens 11 mars 09:57

                  @fcpgismo
                  « il nous en faut dix pour continuer à sur-consommer »
                  méfiez vous quand même de l’intox et des fausses evidences a ne pas gober sans réfléchir : je vous invite à lire
                  http://lecoindubonsens.unblog.fr/2019/05/12/jour-du-depassement-et-si-la-solution-etait-betement-detre-moins-nombreux-sur-terre/

                  Toutefois, effectivement, la solution n’est peut-être pas de réduire la conso par humain, mais de réduire (ou ne pas augmenter) le nombre d’humains sur terre


                • Lynwec 11 mars 16:16

                  @fcpgismo
                  Attention aux vérités pré-cuites sur la surpopulation, l’épuisement des ressources naturelles et autres arguments.
                  Arguments assénés par des gens de pouvoir qui prennent un jet privé alors qu’ils pourraient prendre le TGV, ou pour survoler l’Ile de France pour épater la copine du moment...
                  Ces gens qui hurlent à la pollution, à la dilapidation des ressources, à la surconsommation...disposent en réalité de tous les leviers pour solutionner les problèmes. Ils ne l’ont pas fait et ne le feront pas sauf sous la contrainte car ils en sont la cause et en tirent un profit égoïste.

                  Ils préfèrent en rejeter la responsabilité sur les 99% qui eux subissent. Qui a organisé la société en mégalopoles qui concentrent l’activité économique et obligent à des déplacements incessants travail-maison ? Qui a organisé la mondialisation pour obliger à des transports polluants de produits fabriqués à l’autre bout du monde parce qu’ils ont détruit les productions locales ? Bien d’autres points pourraient appuyer ce raisonnement, je vous laisse le soin d’en trouver...

                  Dépopulation nécessaire ? La Terre peut nourrir bien plus que la population actuelle. Encore faudrait-il que l’alimentaire ne soit pas un commerce et une source de profits/instrument de domination.


                • lecoindubonsens lecoindubonsens 11 mars 17:57

                  @Lynwec
                  « Attention aux vérités pré-cuites sur la surpopulation »
                  nous sommes bien d’accord !
                  Toutefois, les faits montrent quand même un emballement sur les dernieres decennies. Et rien ne montre que cette explosion démographique soit benefique au bonheur des uns et des autres.
                  Alors pourquoi ne pas viser un simple renouvellement (voire légére baisse très progressive). Pour assurer simplement la survie de l’espèce, suffisamment de jeunes pour nourrir les anciens, mais sans plus.


                • dude03 11 mars 13:14

                  La réduction d’une nombre d’humain est à relativiser.

                  Comparativement la terre peux supporter beaucoup plus de somalien, éthiopien... et serait mieux s’il y a avait moins de francais, américain...


                  • lecoindubonsens lecoindubonsens 11 mars 14:04

                    @dude03
                    il y a du vrai dans votre remarque. Mais l’exercice devient difficile, on pourrait dire que le français ou l’americain ont inventé et construit plus de barrages hydro-électiques et éoliennes, et donc que cela leur donne le « droit » de consommer plus d’énergie. Je crois inutile d’entrer dans ce type de calculs ...

                    Par ailleurs, comme montré sur http://lecoindubonsens.unblog.fr/2019/05/12/jour-du-depassement-et-si-la-solution-etait-betement-detre-moins-nombreux-sur-terre/

                    mefions nous des indicateurs de conso : un rapport de 1 a 47 ou 135 entre monegasque, luxembourgeois ou français semble quand même assez fantaisiste pour des modes de vie pas fondamentalement différents.


                  • quijote 12 mars 12:41

                    @dude03

                    1. La population du tiers-monde n’est pas plus éthique que celle de nos sociétés. En fait, elle l’est même plutôt moins. Ils n’ont pas notre mode de vie mais ça n’a rien à voir avec un choix de leur part... La raison ? Il suffira de dire qu’elle n’est pas politiquement correcte du tout. Mais leur but est au contraire de vivre comme nous. C’est d’ailleurs pour ça qu’on a des connards de somaliens et d’éthiopiens qui viennent en Europe. Pour pouvoir « vivre comme nous ». Évidemment, y peuvent pas. Pourquoi ? Pour la même raison pas politiquement correcte évoquée ci-dessus.
                    2. Tu parais avoir bien assimilé l’idéologie « progressiste ».

                  • lecoindubonsens lecoindubonsens 12 mars 15:35

                    @quijote
                    « La population du tiers-monde n’est pas plus éthique »
                    juste 3 exemples de mode de vie

                    1. en Inde, les notions de ramassage et traitement des ordures n’existent pas. On peut donc voir dans chaque village tous les résidus et détritus jetés au plus près. Pas très ragoutant les routes et villages indiens.
                    2. au Groenland, esprit super écolo « on ne jette rien car cela peut resservir plus tard ». Bon, l’hiver, ca va, tout est recouvert de neige, on ne voit rien, mais l’été ! quel bazar, de tout et de rien partout. Ne parlons pas ici de la beauté et de la pureté de la nature !
                    3. en France les écolos nous font un scandale pour une petite flambée dans la cheminée ou un BBQ (emission de CO2), mais dans les campagnes de Nouvelle Caledonie, Vanuatu ou Namibie, c’est le mode normal de vie : un petit brasier et on fait cuire

                    Comme quoi, tout est relatif ... smiley

                    Mefions nous des idéologies et des fausses evidences, des idées à la mode.

                    Réflexions, modération et bon sens.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité