• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La petite blague de la semaine qui a bien fait rire dans les chaumières (...)

La petite blague de la semaine qui a bien fait rire dans les chaumières ibériques

Cette semaine le chef du gouvernement espagnol était en voyage officiel au Japon, ce qui a donné lieu à toutes sortes de discours où celui-ci a fait la promotion de la " reprise" de l'économie espagnole.

Notons que les propos optimistes tenus par Mariano Rajoy ne sont repris par aucun économiste espagnol qui ait une once de prestige. En gros Rajoy dit qu'on a touché le fond et que l' économie va rebondir, alors que de nombreux experts pensent qu'on a touché le fond et que maintenant on va continuer "au fond".... sans création de vrais emplois nets.

 

Durant ce voyage, il y a eu un épisode assez drôle durant un acte officiel : les responsables Japonais ont accroché une rose à la boutonnière de Rajoy, en signe de bienvenue protocolaire faisant partie de la tradition nippone.

Cette rose, en Espagne tout comme en France, est symboliquement associée au parti socialiste, et apparemment le Président Rajoy n'avait pas été prévenu. Regardez sur ce document vidéo sa surprise et la tête qu' il fait quand on lui accroche la dite rose. Il est gêné, incommodé et se retourne vers l'un des collaborateurs et semble lui demander : " C' est quoi ce truc ???"

 http://www.lasexta.com/noticias/nacional/luce-rosa-socialista-solapa-mariano-rajoy_2013100200187.html

 

Plus tard Rajoy est allé à Fukushima, et il est donc devenu l' un des rares représentants politiques étrangers à s'être approché de la zone radioactive.

Lors de son discours officiel il a dit, je cite :

" les peurs suscitées par l'accident de Fukushima sont injustes et non fondées"

Mais là, pas de chance pour lui, car au même moment où il a prononcé cette phrase un bandeau en bas d'écran indiquait que selon la société TEPCO de nouvelles fuites d' eaux radioactives s'étaient produites sur le site...

 Je n' ai pas retrouvé sur le net la superposition de la phrase de Rajoy avec le bandeau qui le contredit mais voici quand même sur un autre média la petite phrase en question qui est tout de suite démentie.

http://www.lasexta.com/videos-online/noticias/nacional/rajoy-dice-fukushima-que-temor-zona-infundado_2013100300075.html

 

Pas de bol pour Rajoy donc, qui est contredit au même moment où il prononce cette phrase préparée depuis longtemps.

Pas grave, dirons-nous, car Rajoy collectionne les perles et n'est pas à une erreur près... En plus là, il se permet de la jouer fair-play face à des hôtes qui lui ont piqué les JO.

 

Finalement ce voyage officiel au Japon aura été une espèce de récréation qui aura bien fait rigoler tout le monde avant le retour en Espagne où l'actualité sera beaucoup moins divertissante. Il y a entre autres une grève générale de l'enseignement qui l' attend le 24 Octobre prochain. Dans les Baléares les enseignants en sont à 3 semaines de grève générale illimitée... du jamais vu... une marée verte de plus de 100 000 personnes qui a envahi l île dimanche dernier (enseignants, élèves et parents d'élèves opposés à l' application de la réforme du système scolaire et à l' application du plan de formation trilingue : 30 % en espagnol + 30% en mallorquin + 30% en anglais).

100 000 manifestants c' est énorme pour ce petit territoire que sont ces îles et où, par ailleurs, le parti de Rajoy a la majorité absolue, ce qui indique qu'il n'arrive pas à convaincre les propres forces qui l'ont voté.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 5 octobre 2013 12:21

    en espagne, les politiciens sont juste des acteurs comme en france ( ou juste intéressé par le fric)


    • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 5 octobre 2013 12:43

      Il faut noter que Rajoy ne donne aucune entrevue avec les journalistes espagnols.Il n’ y a qu’ en voyage officiel qu’ il répond aux journalistes étrangers.Il y a 15 jours aux Etats-unis, il a commis une gaffe avec une journaliste américaine qui lui demandait avec insistance s’ il organiserait des élections anticipées au cas où la justice démontrerait qu’ il y a eu financement illégal de son parti.
      Rajoy, au lieu de se contenter de réaffirmer l’ innocence de son parti a répondu ce que tout le monde pense : « à savoir que ce genre de délit est impossible à démontrer ».
      Incroyable bourde que la Moncloa a essayé de faire censurer par la chaîne américaine...sans succés d’ ailleurs !.
      Moralité:Rajoy ne répond jamais à des questions non préparées, et quand il le fait il commet d’ incroyables maladresses.
      Plus tard , dans l’ interview, la journaliste américaine lui demande s’ il compte prendre des sanctions si la justice démontre que son parti a détruit des preuves dans l’ affaire Barcenas en vidant de leur contenu les disques durs de ses ordianteurs professionnels, et là encore Rajoy répond qu’ il n’ a pas connaissance de tels faits(à savoir la destruction de preuves)...réponse absolument surréaliste car le pays tout entier est indigné par le nettoyage des ordinateurs de Barcenas et par les motifs que les responsables de son parti ont donné pour justifier un tel acte.. . 


    • foufouille foufouille 5 octobre 2013 13:35

      si ils ont pas réécrit plusieurs fois sur le disque en totalité, il reste des traces


    • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 5 octobre 2013 13:52

      Le prétexte qui a été donné par les responsables du Parti Populaire,c’ est que ces ordinateurs appartenaient au parti et qu’ ils pouvaient être réutilisés par d’ autres collaborateurs.Les disques n’ ont pas été reformatés comme c’ est l’ habitude dans ces cas-là.
      Le PP a fait appel à des experts en informatique pour tout effacer de manière définitive.Sur l’ un des ordinateurs ils carrément enlevé l’ un des disques..rien de moins !
      Notons que cette destruction de preuves s’ est faite alors que Barcenas était déjà en prison et que le juge a donc la possibilité d’ enquêter sur ce qui a toute l’ apparence d’ un acte délibéré d’ obstruction à la justice .
      Sache foufouille que le sabotage des ordis de Barcenas a créé une vive polémique en espagne, y compris au sein même du PP, où certains responsables se sont indignés de tels agissements.
      Enfin, on peut considérer que Barcenas a sans doute une copie quelque part et que finalement cette tentative d’ occultation n’ empêchera pas de connaître tôt ou tard le contenu de ces disques.


    • buratino buratino 5 octobre 2013 14:12

      Ce n’est le Zapazéro le responsable de tout le merdier qu’il y a en Espagne ?? à propos il est où Mister Bean http://www.agoravox.fr/smileys/diable.png


      • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 5 octobre 2013 14:41

        Zapatero a été assez médiocre mais le vrai grand responsable de la plus grosse bulle immobilière de tous les temps, c’ est bien évidemment José Maria Aznar...
        Celui qui a tout misé sur la construction a tout craint et qui a créé plus d’ un million et demi d’ emplois « volatiles » qui se sont évaporés plus vite qu’ ils ne se sont créés.
        Finalement l’ espagne s’ est retrouvé avec des centaines de milliers de logements cherchant acquéreur.
        Les années de dilapidation de l’ argent public et de gaspillage sont les années Aznar...record absolu...Le grand champion de l’ incompétence, c’ est lui...sans même parler des affaires de corruption qu’ il y a eu sous son mandat( trame Gurtel dont quelques uns sont en prison, affaire Barcenas, j’ en passe et des meilleures)


      • mortelune mortelune 5 octobre 2013 15:25

        Mariano a évidemment l’avantage d’une majorité d’espagnols et ce n’est pas rien. Hollande l’a en France aussi. Les peuples sont nuls à tous les niveaux et surtout quand ils votent.


        • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 5 octobre 2013 16:07

          Les majorités absolues sont les pires plaies pour la transparence et la bonne santé de la vie démocratqiue.
          Rajoy, fort de sa majorité absolue, a pu trahir une à une toutes ses promesses électorales( amélioration de l’ emploi, ne pas toucher aux pensions,ne pas augmenter la TVA, etc...) .En moins de 2 ans il ne lui reste plus aucune promesse à trahir.Le parlement est séquestré vu qu’ aucune motion de censure ne peut empêcher le gouvernement de faire ce qu’ il veut.On n’ est pas loin du coup d’ Etat démocratique.
          S’ il y avait des élections anticipées aujourd’ hui la droite ferait une dégringolade de plus de 20 points, mais le parti socialiste espagnol ne se relèverait pas pour autant, ce qui voudrait dire que nous sommes peut-être en train de vivre les dernières années du bipartidisme avec les traditionnelles alternances gauche-droite.
          Le futur est sans doute ailleurs avec des pactes de coalitions nécessaires pour gouverner.
          Les pactes n’ ont pas que des inconvénients car ils permettent auxcitoyens d’ exercer un meilleur contrôle sur l’ action du gouvernement


        • Pepe de Bienvenida (alternatif) 27 octobre 2013 14:52

          La plaie de la démocratie, c’est surtout le mandat représentatif. Les électeurs te donnent carte blanche, et ils n’ont plus qu’à se taire jusqu’à l’élection suivante... jusqu’au jour où il n’y aura plus d’élection suivante !


        • Le printemps arrive Le printemps arrive 5 octobre 2013 20:17

          « En gros Rajoy dit qu’on a touché le fond et que l’ économie va rebondir »

          Tous les gouvernement attendent et jouent la montre, ils n’agissent pas car ils n’ont aucunes idées hors leur formatage ultra-libéral et surtout ne sont pas touchés par les effets de la crise du système.
          Ils ne bougeront pas sauf s’ils prennent peur et dans ce cas, méfions-nous car ils orienterons pour que les bas instincts violents s’expriment. Exemple grec, en victimisant « aube dorée » (arrestation spectaculaire à l’heure des jt du soir de leur député pour des motifs douteux), va pousser la population grecque à soutenir ce mouvement par compassion, ensuite il suffira de tenir le troupeau qui, le temps de comprendre la manipulation, aura été parqué.

          L’espoir : prise de conscience et anticiper l’arnaque en l’expliquant afin d’éveiller les moutons.


          • Le printemps arrive Le printemps arrive 5 octobre 2013 20:18

            « aucune idée » bien sûr !


          • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 5 octobre 2013 20:47

            Effectivement la stratégie de Rajoy c’ est de jouer la montre...il lui reste 2 ans devant lui, sauf si les très nombreuses casseroles judiciaires que son parti traîne( affaire Barcenas..plus de 20 ans de malversations qui éclaboussent de nombreux ministres et responsables de premier rang) mettent un terme brutal à son mandat, mais c’ est peu probable, car comme a dit le propre Rajoy, il y a des choses impossibles à démontrer !

            Il lui reste donc 2 ans donc pour créer de l’ emploi..Depuis que Rajoy est au pouvoir il y a 800 000 chomeurs de plus et donc, il faudrait qu’ il crée presque un million d’ emplois pour revenir au niveau de son prédecesseur, ce qui est franchement MISSION IMPOSSIBLE.
            Par ailleurs, pendant que j’ écris ces lignes des milliers de jeunes espagnols sont en train de boucler leurs valises pour aller travailler à l’ étranger.Les mieux formés( chercheurs, ingénieurs, infirmiers,kinés, médecins, etc...) s’ en vont et on se demande bien qui seront les personnes à même de mener à bien la relance que tout le monde attend .
            Ce pays est tout simplement en train de perdre ses forces vives et sa jeunesse la mieux formée fout le camp....


          • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 5 octobre 2013 21:05

            Un petit bémol sur ce que j’ ai écrit ci-dessus.Rajoy va quand même créer de l’ emploi...son modèle à lui ce sont les mini-jobs comme en Allemagne.
            Son crédo c’ est , bas salaires et précarité.C’ est avec ces armes-là qu’ il prétend sortir de la crise...inutile de vous dire que les jeunes espagnols sont mal barrés avec lui au pouvoir...
            Quant aux vieux espagnols, les retraités vont voir leur maigre retraite augmentée de 0,25 % !!! C’ est à dire très exactement 1,75 euros pour celui qui touche 700 euros par mois alors que le cout de l’ alimentation augmente largement au dessus de 3 % par an...sans commentaires !
            Je rappelle que ceux qui ont de faibles retraites dépensent plus de 70 % de leur budget pour leur alimentation.Vont-ils finir leurs vieux jours avec des madeleines trempées dans du café au lait ?? c’ est la question que certains d’ entre eux peuvent commencer à se poser...


          • Ruut Ruut 6 octobre 2013 15:13

            C’est aussi la méthode Hollande emplois précaires et mal payés.


          • Pepe de Bienvenida (alternatif) 27 octobre 2013 14:57

            Pas spécialement la méthode Hollande. C’est la méthode Europe libérale (donc aussi hollandiste je l’accorde) : s’aligner sur le moins-disant. C’est même plus généralement la méthode ultralibéralisme.


          • ETTORE ETTORE 11 février 2014 12:46

            ces gens là, Monsieur, accrochent n’importe quoi au revers de leur veston, tout comme sur leur probité ! Ils s’assoient dessus le temps que les affaires passent.
            maintenant de là à l’orner d’une odoriférante rose..... un chrysanthème aurait été mieux venu.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès