• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La peur s’installe à Marseille

La peur s’installe à Marseille

Marseille, avenue de Saint-Antoine. Il est bientôt 21 heures. Une grosse cylindrée roule lentement. A hauteur de la Caisse d'Epargne, elle s'arrête soudain, en double file, phares éteints, seuls les feux de stationnement restant visibles. Le véhicule aux vitres teintées va rester là, immobile, pendant quelques minutes. Un peu plus loin, à moins de 100 mètres, le bar tabacs de la C... se prépare à fermer ses portes. A cette heure tardive, seuls quelques rares habitués sont encore présents à l'intérieur de l'établissement. A un moment donné, un homme sort du café, traverse la rue, emprunte le trottoir d'en face et se dirige visiblement vers son véhicule garé à faible distance de la place Canovas. Tout à coup, la grosse voiture démarre en trombe, et un passager du véhicule, vitre baissée sort un fusil d'assaut, genre Kalachnikov en ouvrant le feu sur le client du bar. Ce dernier a juste le temps de se coucher pour se protéger derrière la file de véhicules en stationnement. Mais le tueur semble avoir raté sa cible. La grosse voiture entreprend à toute vitesse une marche arrière, mais à cet instant précis, un bus se dirigeant vers la Viste vient contrer sa manœuvre, ce qui provoque le départ fulgurant de la puissante cylindrée. L'homme visé vient d'avoir une chance inouïe. Il échappe de peu à la mort et très certainement effrayé, s'enfuit dans une rue où il s'évanouit dans la pénombre du soir.

Voilà un exemple de ce qu'il se passe presque tous les jours à Marseille. Cette fois, par miracle, le meurtre a échoué. Mais demain que se passera-t-il ?

Selon les statistiques officielles et le journal La Provence, la ville de Marseille a connu un assassinat tous les 15 jours depuis le début de l'année 2012, ce qui correspond exactement à 24 personnes tuées sur fond de banditisme, sans oublier la dernière exécution en date d'un chauffeur de car scolaire abattu froidement ce lundi matin vers 8 h 30 par de jeunes voyous dans une brasserie de Mazargues pour quelques euros seulement.

Inutile de vous dire que la peur s'installe à Marseille, un peu partout.

C'est une constatation que chacun peut faire facilement à tout instant de la journée : N'importe où, et n'importe quand, des coups de feu peuvent éclater entre bandes rivales qui s'opposent dans la violence, ou tout simplement à l'intérieur d'un magasin pour un vulgaire vol de caisse ou de marchandises.

Les règlements de compte fleurissent en plein jour : vous êtes au restaurant ou à la terrasse d'un café, et soudain, une fusillade vient semer la terreur parmi les consommateurs et à travers la foule. Personnes blessées ou tuées, les victimes ont eu hélas la grande malchance de se trouver par hasard dans un lieu précis à un mauvais moment.

Comment enrayer une telle violence ?

Marseille devient peu à peu le Chicago des années 1900-1930.

Après une longue période de pègre où la cité phocéenne était contrôlée par les caïds d'un époque, Joseph Marini, Paul Carbone, François Spirito ou encore les frères Guérini, la ville redevint calme et l'apaisement gagna largement tous les marseillais qui se délectaient de vivre dans un lieu magique où bonne humeur, galéjades, boules et pastis accompagnent le superbe soleil méditerranéen.

Mais depuis une vingtaine d'années, la situation a bien changé. Si Marseille est devenue une très belle ville par sa réhabilitation et sa modernisation, elle souffre à nouveau d'une nouvelle délinquance qui envahit la plupart des banlieues et tout spécialement les quartiers Nord.

 

Surpopulation, chômage, pauvreté, précarité sont des facteurs incontournables d'une délinquance grandissante et d'une puissante criminalité.

Les trafics de drogue et d'armes qui se sont largement développés au cours des dix dernières années représentent aujourd'hui une impressionnante économie souterraine que l'on ne pourra jamais stopper.

Les truands sont très bien implantés et les bandes de voyous s'agrandissent chaque jour, se constituant d'éléments de plus en plus jeunes (dans les cités de la Savine et de Bassens par exemple, la délinquance commence à 11 ans …).

L'argent facile, les grosses voitures, et la grande vie sont les seuls objectifs d'une jeunesse qui n'a aucune envie de respecter les règles d'une société qu'elle rejette globalement.

Alors, l'énorme travail des associations et des travailleurs sociaux ne servira pas à grand chose. Quant à la police ou la gendarmerie, ses moyens sont devenus ridicules à l'heure actuelle, face à des individus très bien équipés en armes et en matériel d'attaque ; ces nouveaux truands n'ont aucune ligne de conduite et n'hésitent plus à tuer n'importe qui à n'importe quel moment, dès l'instant où une quelconque résistance s'impose à eux.

Premières conclusions

Marseille subit les pires violences. Les banlieues de l'Île de France sont également touchées. Mais le grand banditisme se s'arrêtera pas à ces régions. Déjà, il commence à se développer dans d'autres agglomérations françaises et touchera certainement d'ici 4 à 5 ans la plupart des petites villes de notre territoire.

La France est gangrenée. Notre jeunesse en subira un jour les graves conséquences. Mais, dans un temps très proche, c'est la République qui risque de basculer dans le désordre et l'anarchie. A titre d'exemple, je citerai les événements qui se sont déroulés au début de la Seconde Guerre Mondiale. A l'époque, la montée en puissance des extrémistes est très forte. La France capitulant devant l'Allemagne, l'Etat de Vichy s'installe le 10 juillet 1940, remplaçant le gouvernement républicain. Et le nouveau régime du Maréchal Pétain va s'imposer jusqu'au 20 août 1944 avec essentiellement pour alliés véritables des individus très nombreux et sans scrupule issus de la pègre et du grand banditisme.

En clair, la guerre des gangs qui dégénérera un jour ou l'autre en conflit civil de rue, chassera la République.

Pierre-Alain Reynaud et Eric Antoine Laugier

Site internet : www.pierre-alain-reynaud.com

Mail : cafe.republicain@gmail.com

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.35/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

62 réactions à cet article    


  • Piere CHALORY Piere Chalory 1er décembre 2012 10:13

    @ l’auteur,


    Pour ajouter du ’’sang au moulin’’ du sujet de votre article, une avocate Marseillaise vient d’être égorgée dans son cabinet situé rue St Ferréol. Passant pour raison professionnelles tous les jours dans cette rue piétonne, si ça se trouve j’ai croisé l’assassin, sans doute a t-il un visage insignifiant, celui du barbare ordinaire. 

    Ces gens semblent se multiplier à vitesse grand V dans cette ville. Avant hier, un chauffeur de car éxécuté pour quelques euros pendant qu’il buvait son café à 8 jeures du matin dans un bar du quartier pourtant des plus tranquilles de Mazargues. Un gérant de discothèque flingué à travers la porte parce qu’il avait refusé l’entrée à 2 jeunes certainement >>destructurés<<, ainsi que la novlangue de La Provence a qualifié les assassins du chauffeur de car.

    On pourrait continuer la liste longtemps, hélas. Il ne s’agit plus de règlement de comptes entre voyous, mais d’exécution de citoyens lambdas par des fous dangereux, armés de fusils de guerre. Que fait la police ?


    • foufouille foufouille 1er décembre 2012 13:45

      « Que fait la police ? »
      elle cherche le « reseau »
      si il y en a pas, le voleur a le temps de voler tout ce qu’il veut durant 2 mois
      ou de mettre la kalach dans la voiture pour aller faire un bracage (sous les yeux des gentils policiers )


    • lemouton lemouton 1er décembre 2012 18:28

      Bonsoir Piere Chalory..


      Attention aux effets de la novlangue 

      «  un chauffeur de car éxécuté .. » —> non.. « assassiné.. »
      « .il avait refusé l’entrée à 2 jeunes .. » —> non.. « individus.. »
      « . mais d’exécution de citoyens lambdas.. » —> non ici aussi .. « d’assassinat.. »

      comme quoi même en le sachant, la langue de bois nous pollue la pensée.. smiley


    • elec 42 elec 42 1er décembre 2012 11:00

      dans votre article vous avez oublié immigration,ceux qui foutent la merde,sont rarement français,j’ai les meme en bas de mon immeuble.


      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 1er décembre 2012 17:59

        lol... Elec... C’est quoi un Français ?


      • jpeg06 1er décembre 2012 11:34

        ceux qui se font tuer sont des bandits donc cela me touche guère , mais dans leur folie ces raclures n’ont que faire du mal qu’il font aux citoyens honnetes


        • Loatse Loatse 1er décembre 2012 12:10

          Entre le plumeau et le karcher doit bien exister une solution... Nos policiers ne font plus le poids devant des types qui leur fonce dessus en voiture, les lynchent, les tirent comme des lapins et ulilisent la victimisation (soutenus par diverses associations) au moindre contrôle qui dérape (à savoir lorsque le facheux refuse d’obtempérer et se casse la figure à scooter en fuyant, entre autres..)

          On en est arrivé au point ou un type très récalcitrant à un controle et donc maintenu fermement lorsqu’il tente de bourrer de coups un fonctionnaire de police portera plainte si jamais il développe un hématome suite à la pression exercée pour éviter d’en prendre plein la tête..

          Quand par « malheur », l’un de ces gentils garçons (dixit voisins et amis) armé jusqu’aux dent d’armes de guerre succombe à un riposte policière, se met en place une « marche blanche », de pleureurs qui crient à l’injustice....(avant de brûler quelques voitures, cars, écoles, maisons de jeunes) au cas ou on ne les aurait pas entendus...

          Des métiers ordinaires sont devenus des métiers à hauts risques : conducteurs de car, pompiers, ambulanciers, médecins, facteurs et livreurs divers... (j’en oublie)

          Vivre à marseille (dans les quartiers nord) c’est, surtout quand on est une jeune fille comme ma fille, se faire dérober 3 portables en 6 mois, éviter de rentrer chez soi passé 21 heures (ne plus en ressortir avant le matin), jamais de jupes, pas de colliers en or et s’habituer aux tirs de kalach dans les rues..

          Nos p’tits gars qui sont rentrés d’Afghanistan seraient bien utiles pour remettre un peu d’ordre dans tout ça....et sans récépicé !!! smiley


          • Yohan Yohan 2 décembre 2012 20:05

            Je préfère que ces racailles soient « une chance pour le maghreb » plutôt qu’une « chance pour la France » smiley


          • Loatse Loatse 1er décembre 2012 12:46

            Il ne font pas le poids comparés à une politique « sécuritaire » qui s’est avérée très complaisante et les médias qui ne cessent pas de les montrer du doigt... pas au niveau courage (car il doit en falloir un sacré pour vouloir exercer un métier comme celui là dans le contexte actuel)

            A propos de médias, entendu dans les télévisés à propos du pauvre conducteur de bus qui s’est reçu une balle ces jours ci : le coup est parti tout seul... !

            cela m’a rappelé l’affaire du bjoutier qui a tiré sur un braqueur qui le menacait de son arme... une histoire de légitime défense contestée... celui ci n’avait pas voulu attendre que...« le coup parte tout seul. »..


            • Loatse Loatse 1er décembre 2012 14:14

              @Famine

               la plupart sont français, nés en France... cherchez plutot du coté des générations dolto qui ont fabriqué des enfants rois à qui tous les droits sont dûs et la notion de devoirs passée à la trappe...

              rajoutez à cela, la mortification que l’on s’inflige du fait de la colonisation de l’algérie, de l’esclavage et j’en passe (en oubliant toutes les choses positives accomplies par notre nation)... les passe droits et accomodements divers qui ont découlé de ce sentiment de culpabilité (entretenu), rajouter le sentiment d’impunité, une politique de bisounours et vous obtenez tous les ingrédients qui favorisent la criminalité parmi un groupe de population plutôt que dans un autre...

              Quand d’autres retournent cette violence sociétale (permissive) contre eux ou travaillent à construire leur vie honnêtement malgré la crise et ses aléas qui touchent tout le monde (et il s’agit d’une grande majorité), d’autres choisiront la voie de la facilité, et c’est d’autant plus aisé qu’ils ne rencontrent peu d’obstacles et qu’on les maintient dans le statut de victimes...


              • lsga lsga 2 décembre 2012 21:30
                @Famine
                Culture française, vraiment ? Corse, peut-être ? 

                De quelle culture française parles-tu ?
                Des corses, qui ne parlent plus le corse ? 
                Des provençaux, qui ne parlent plus le provençal ?
                Des catalans, qui ne parlent plus le catalan ?
                Des basques, qui ne parlent plus le basque ?
                Des vendéens, qui ne parlent plus le poitevin ?
                Des bretons, qui ne parlent plus le breton ?
                Des nordistes, qui ne parlent plus flamands ?
                Des alsaciens, qui ne parlent plus l’alsacien ?

                Peut-être parles tu des Parisiens ? Qui eux ont conservé leur langue, mais ont perdu leur ville. Peut-être parles tu de l’Ile de France ? Qui ne sait plus fêter ni le blé, ni la récolte, ni la semence, qui a oublié depuis bien des décennies déjà comment l’on tresse le blé pour faire des couronnes aux petites bosserones le temps de la moisson arrivé ? 

                Les français ont laissé mourir leur culture il y a bien longtemps déjà. Toi même, tu n’as pas lu Victor Hugo, tu ne connais ni les vers de Rimbaud, ni ceux de Verlaine, pas même la gouaille d’un Rabelais. Tu ne sais ni cuisiner les joyeuses, ni les couilles d’évêques, ni le coq au vin, ni la poule au pot, ni la charlotte aux noix. Tu ne manges pas plus de fromage au lait cru que tu ne bois de vin rance.

                Les français aujourd’hui vivent dans des maisons à l’américaine, rêvent de grosses voitures à l’américaine, achètent des plats tout préparés à l’américaine, regardent la télé à l’américaine, ignorent la culture de leurs ancêtres à l’américaine. 

                Tu ne connais pas l’Histoire de ton pays, tu es un cancre, un âne, et ta bêtise n’est même pas sauvée par une once de culture populaire. Ta bêtise t’amène à pactiser avec les ennemis de tes frères. 

                Les bourgeois t’ont volé ta langue, ils t’ont volé la culture de tes pères, ils t’ont assommé par le travail, ils t’ont abrutit par la télé. Aujourd’hui, alors que tu ignores ton ennemi, alors que tu ignores comment te battre, ils t’ont fait croire que tu étais patriotes pour mieux faire de toi et de tes enfants de la chaire à canon. 

                Ta vue me fait souffrir camarade. C’est pour les imbéciles comme toi que je me bats. 


              • courageux_anonyme 1er décembre 2012 14:50

                Les premiers coupables sont les juges laxistes.


                • kitamissa kitamissa 1er décembre 2012 14:53

                  Ah la belle mixité sociale et les chances pour la France !!


                  quand je lis « Français on va tous vous niquer ! Allah Akbar !! » ou bien encore plus fleuri « Français En........ és !! » 

                  ou bien « nique la Police !! » même « Vive Ben Laden !! » encore bien visible sur les murs d’un centre commercial presque désert , reste le marchand de fruits et légumes et la pharmacie ..

                  tous les autres commerces ont fermé les uns après les autres ...

                  je ne parle pas de la bande de chances pour la France, roulant BMW, ou Audi et Mercedes flambantes neuves acquises sans rien foutre ...

                  le code de la route et les feux ? mais c’est pour les cons de Français voyons !!

                  même les flics passent en baissant les yeux !!



                  • jymb 1er décembre 2012 15:49

                    Je proteste avec énergie contre cet article et ces menées anti - étatiques !

                    Des mesures volontaristes ont été prises à Marseille pour lutter contre les vrais gangsters.
                    Ainsi, depuis quelques mois, le Préfet a décidé puis confirmé avec une autosatisfaction devant laquelle il convient de s’incliner profondément que désormais nous serions tous soumis à une obligation de lenteur ( 90 km/h) sur les autoroutes péri Marseillaises, et entre Aix et Marseille.
                    Enfin, enfin, les dizaines voire centaines de milliers d’affreux délinquants qui circulent (ouvertement et crânement !) sous le fallacieux prétexte de « travailler » vont être désormais mis au pas et sanctionnés fermement à la moindre incartade !
                    Et que l’on ne me parle pas de consultation ou référendum des usagers et citoyens : lorsqu’il y a urgence à contraindre, il ne saurait être question de perdre inutilement du temps !
                    Ah mais !


                    • juluch juluch 1er décembre 2012 17:12

                      Pas mal cet article.


                      Ma ville est la ligne de mire de tous les médias depuis quelques temps.

                      Violence, immigration, religion, drogue, incivilité en tout genre...

                      On peut ajouter, une police qui n’est pas soutenue par la ville et les politiques.

                      Un laissé aller total.

                      C’est sur qu’en ville, il y a plein de CRS et divers flics qui patrouillent avec les municipaux, mais c’est du pipeau, de la merde en branche.

                      Si on veut mettre fin réellement à cette délinquance on peut le faire.

                      Mais pour ça il faut des politiques autres que celles qui se sont succédées depuis des décennies.

                      Il faut la force et le retour de la peine de mort.

                      Faut taper fort et sans pitié.

                      Entre une Mairie et des élus corrompus, des Socialistes au pouvoir qui remuent, qui parlent pour rien et une droite qui est incapable............on est mal barré pour résoudre la violence à Marseille et ailleurs !

                      Vous savez pour qui il faut voter les gars.

                      • Yves Dornet 1er décembre 2012 17:47

                        je peux répondre monsieur SVP ?

                        DOUBLE PEINE (comme au Danemark) à grande échelle cela fera de la place dans nos prisons pour les Franco-Français. smiley

                        voilà m’sieur smiley


                      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 1er décembre 2012 18:04

                        ... double-peine avec charter de retour aux quartiers nords ?


                      • juluch juluch 1er décembre 2012 18:21

                        C’est toi qui est à coté de la plaque.............


                        Et oui je sais, vu que j’habite à Marseille.

                        Je t’ai donné les soluces dans mon com.

                      • jpeg06 1er décembre 2012 19:46

                        la plupart des français de 2 ème ou 3 ème génération possèdent la double nationalité , pour les bandits il suffit de supprimer la nationalité Française cela se fait parfois et c’est radical 


                      • juluch juluch 1er décembre 2012 19:57

                        Pfff !


                        On tourne en rond avec toi Pastori......
                        Copié collé de mon com :

                        « Il faut la force et le retour de la peine de mort. »

                      • Yves Dornet 1er décembre 2012 20:45

                        eh pastori...la solution est sous tes yeux ... mais bon faut ouvrir les tiens smiley

                        tu votes UMP toi, hein ? smiley

                        non ???

                        PS ???

                        c’est pareil smiley

                        allez pépère va coucher !

                         


                      • juluch juluch 1er décembre 2012 20:52

                        La force c’est des moyens d’exceptions comme on l’avait fait en 95 avec les attentats, se qui comprends des perquisitions à pas d’heure par exemple.


                        Ça avait bien, marché à l’époque, les maghrébins rasaient les murs.......faut dire que les attentats les avaient échaudés.

                        Pour ma part, c’est des arrestations de précaution des suspects, peine de mort pour les trafiquants, leur famille en détention, légitime défense sans restrictions de la police, utilisation de l’armée avec carte blanche.....quelques exemples.

                        Il suffit d’éliminer certains et d’éloigner complètement quelques familles pourris pour que tous rentre dans l’ordre.

                        Si c’était appliqué, les gangs seraient neutralisés définitivement.

                         Les délinquants mineur en centre de détention militaire avec interdiction de sortir avant qu’ils soient devenu des moutons au frais de leurs famille, lesquelles perdraient tous leur avantages généreusement donné par la République Française !

                        Mais pour ça il faut une force morale et une volonté politique que la gauche ne risque pas de faire.....

                        La droite n’a rien fait.

                        Donnons la chance au FN.

                      • Romain Desbois 2 décembre 2012 10:56

                        Parles-en à Patrick Dills , à Marc Machin, à Roman, à Omar Radad, à DSK et aux inculpés d’Outreau smiley


                      • jpeg06 2 décembre 2012 13:18

                        le mieux c’est quoi ?
                        pas de peine de mort et des récidives comme on voit si souvent ?
                        ou la peine de mort avec les risques d’une erreur judiciaire ?
                        l’erreur est humaine mais nous pouvons la limiter bien qu’il y aura toujours des innocents comdannés
                        la récidive est un crime commis a la fois par le tueur ET par la justice car elle n’as pas fait tout pour que l’assassin soit mis en impossibilité de recommencer


                      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 1er décembre 2012 18:04

                        ...reste à signer.


                      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 1er décembre 2012 18:07

                        C’est quoi un colon ? Est-c que vous comparez l’époque coloniale et la situation actuelle ? (juste pour savoir... et comprendre !)


                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er décembre 2012 18:36

                        Y aurais des investisseurs pour ouvrir une boutique de gilets pare-balles à Marseille ?
                        Y a un créneau à prendre !


                        • MARMOR 1er décembre 2012 19:06

                          Les corses ont aussi leurs lots de magrebhins, par contre sur l’ile de beauté, ils ne bougent pas une oreille !! Eh oui, les corses ont une réputation, ils ne sont pas commodes, et ils les ont prévenus !! Donc, quand ils ne sont pas cinquante et armés jusqu’aux dents, ils ne bougent pas, car le courage n’est pas leur vertu première. Ceci est également vrai au pays basque, pas de souci avec les magr ; les basques ne sont pas non plus des moutons. Alors si vous ne savez pas comment faire, demandez à ceux qui savent !!


                          • Yohan Yohan 2 décembre 2012 20:08

                            « Vous n’avez pas le monopole des idiots. » C’est clair Pastori, avec toi la Corse en a trouvé un beau spécimen smiley smiley smiley


                          • manusan 1er décembre 2012 20:19

                            80% des problèmes de criminalité sont d’origine ethnique dans ce pays.


                            Le reste, c’est de la turlutte intellectuelle pour ceux qui ont la chance de ne pas être concerné pour le moment, mais ça ne saurait venir (quartier bourgeois ou campagne profonde).

                            • MARMOR 1er décembre 2012 20:50

                              @ sampiero
                              Ho catzo di mare, merci d’abonder dans mon sens, ceux qui deconnent s’exposent à des represailles !!


                              • Ariane Walter Ariane Walter 1er décembre 2012 20:55

                                le commerce de la drogue est organisé par les Etats . On ne voit pas trop pourquoi ils interviendraient. Il leur faut bien des revendeurs.
                                Ensuite les ambiances pourries les arrangent.
                                j’ai entendu chez Bourdin, le témoignage d’un ex-policier de Marseille qui disait qu’il y avait de plus en plus d’armes qui rentraient dans les quartiers et qu’il fallait faire des barrages pour fouiller les voitures. Mais que la police ne le voulait pas.
                                Le Kyste se fait mousser par deux trois bricoles mais sur le fond se garde bien d’intervenir.

                                Ensuite, la situation sera très difficile à pacifier car le laisser-aller est total.
                                Les mesures dont vous parlez, reconduction à la frontière, peine de mort,ne toucheraient jamais les gros caïds.
                                heureusement que de temps en temps, ils se liquident entre eux.


                                • COVADONGA722 COVADONGA722 2 décembre 2012 08:52

                                  bonjour madame Walter ,


                                  « n’y a pas d’avenir pour la France sans les Arabes et les Berbères  »



                                  jluc Mélanchon discour plage du Prado 2012


                                • Romain Desbois 2 décembre 2012 11:02

                                  c’est vrai qu’en Corse, c’est connu ce ne sont des gagoules qu’ils ont , c’est leur couleur de peau.

                                  Bouffon !


                                • Loatse Loatse 2 décembre 2012 13:01

                                  Bonjour Ariane

                                  tu dis « j’ai entendu chez Bourdin, le témoignage d’un ex-policier de Marseille qui disait qu’il y avait de plus en plus d’armes qui rentraient dans les quartiers et qu’il fallait faire des barrages pour fouiller les voitures. Mais que la police ne le voulait pas. »

                                  Je les comprend, c’est envoyer ces fonctionnaires au casse pipe avec d’un coté kalach et du leur « balles en caoutchouc », avec, en cas de « bavure » risques de sanctions, de procès et lynchages médiatiques en prime... et je ne parle même pas du risque d’émeutes inhérent à toute interpellation jugée « stigmatisante » (Amiens)

                                  « La paix sociale » a un coût, mais celui ci devient de plus en plus elevé et insupportable avec son lot d’injustices, de compromis unilatéraux, de chantages..

                                  Quand à ton melanchon, celui ci immigrationniste (au contraire de G.marchais à qui on ne pouvais pas reprocher d’être raciste ou xénophobe) ne vit pas dans les quartiers nords et donc sa vision de la diversité est tronquée... elle est celle d’un idéaliste qui se refuse de voir que dans le contexte économique actuel (pour l’europe), la politique poursuivie en matière d’immigration ne peut qu’aboutir à des tensions de plus en plus vives et à la montée en puissance de partis tels qu’aube dorée...

                                  que dans ce climat de crise, de restructuration de nos pays européens, et de perte de souveraineté, il faudrait également tenir compte de la radicalisation de l’islam dans le monde qui fait que ces mosquées qui soudainement poussent comme des champignons sur notre sol peuvent à juste raison susciter l’inquiétude..(puisque cette religion est aussi un système politique)

                                  ,D’autre part tu semble ignorer que ce qui fait l’âme de l’europe, ses racines, sa culture se doit de disparaître engloutie dans le mondialisme à la sauce maconnique pour qui un humain c’est un chiffre, une statistique abstraite...

                                  en gros, ca passe ou ca casse...

                                  manque de bol, ca se fissure de partout




                                • MARMOR 1er décembre 2012 20:58

                                  @ sampiero
                                  tu as raison c’est la maternelle « les uns pouvant se croire superieurs aux autres » ça se sont des propos de maternelle. Je vais te donner un exemple pour te faire plaisir : je suis beaucoup plus con que toi, qui es instruit et intelligent, et moi bête et inculte, tu vois, nous ne sommes pas égaux............


                                  • MARMOR 1er décembre 2012 21:10

                                    @ sampiero
                                    les corses ne sont pas racistes, mais ils mitraillent les mosquées !!!! on n’a pas encore vu ça sur le continent. Rassure toi, je n’en veux pas aux corses de faire le ménage. Et puis tu sais quoi de moi pour me conseiller de ne pas parler de ce que je ne connais pas ? Ma grand mère est née Rossi, mon père était génois depuis des générations, ma mère est née Scoma -bernardini , alors je sais de quoi je parle.


                                    • Yves Dornet 1er décembre 2012 21:18

                                      @MARMOR,

                                      je crois que sampiero-pastori se prénomme mahomet jihad...ce qui pourrait expliquer ses prises de position...(au sens figuré, hein ! smiley °


                                    • MARMOR 1er décembre 2012 21:28

                                      @ yves dornet peut être qu’il a pris l’emblème de la corse, la tête de maure, au premier degré, et il defend ses pseudo ançêtres, qui sait ?


                                      • Yves Dornet 1er décembre 2012 21:33

                                        @MARMOR

                                        cela ne m’étonnerais qu’à moitié...il semblerais que djihad pastori n’ait pas toute sa tête !


                                      • Yves Dornet 1er décembre 2012 21:38

                                        @edelweiss,

                                        tu sais de quoi tu parles pour le vivre.

                                        et ce que tu vis nous le « supportons » tous plus ou moins.

                                         


                                      • Pakete 1er décembre 2012 22:36

                                        Non, je suis désolé de dire qu’à Marseille, on a plus peur, nous sommes devenus fatalistes. Oh Marcel, files le pastis c’est p’t’être mon dernier là !


                                        • Eurasie 1er décembre 2012 23:05

                                          Le Grand Remplacement organisé par les Colonisateurs Globaux Capitalistes, l’américanisation du peuple en France.
                                           
                                          2006 : 25% de naissances immigrées (hors UE)
                                          2040 : 50% AMERICANISATION REUSSIE !

                                           
                                          vidéo du Grand Remplacement
                                           
                                          OCDE, les deux tiers des immigrés arrivant en France ont un niveau d’éducation inférieur au premier cycle des collèges, contre 30% seulement pour la Grande-Bretagne et 22% pour les Etats-Unis. En 2005, il n’y a eu que 11.500 cartes de séjours délivrées au titre de l’emploi, soit 7% des flux.
                                           
                                           
                                          Bétonner son pays avec des implantations coloniales Duflot et en plus payer pour ça ...
                                          En 15 ans :
                                          Immobilier en Allemagne -24%
                                          Immobilier au Japon -22%
                                           
                                          Payer pour les colonies de main d’oeuvre pauvre des capitalistes extra-territoriaux, avec son loyer ou son emprunt, ses impôts etc ...
                                           
                                          Surface bétonnée, +19% en 10 ans
                                           

                                          Nous sommes les indigènes colonisés par les Capitalistes Extra-Nationaux, comme l’étaient ceux des colonies à l’époque des radicaux socialistes et des capitalistes européens. Notre caste locale est complice (UE, codécision sur l’immigration et droit du regroupement familial, soit 93% de l’immigration hors de décision de l’ État), vendue comme l’étaient les leurs. Les colons sont encore des pauvres comme l’étaient au 19ième siècle, les prostitués et les bagnards déportés ou les pauvres européens économiquement sans choix. Et nous payons des impôts comme le paysan français a financé les « concessions coloniales à dividende garantie » de Jules Ferry, et enrichi la même clique de capitalistes soudoyeurs.

                                          En 1973, peu de temps avant sa mort, le président Pompidou reconnaissait avoir ouvert les vannes de l’immigration à la demande d’un certain nombre de grands patrons, tel Francis Bouygues, désireux de bénéficier d’une main-d’œuvre docile, bon marché, dépourvue de conscience de classe et de toute tradition de luttes sociales.« Ces gens là en veulent toujours plus » avait-il déclaré.
                                          Et la colonisation est soigneusement planqués par l’Insee. Parce qu’elle leur fait peur : 37% de jeunes d’origine étrangère en Île-de-France, plus de 60% dans une vingtaine de villes, explosion du nombre de jeunes originaires d’Afrique sub-saharienne, proportion de jeunes d’origine étrangère en très forte hausse dans l’ouest de la France... Et destruction libérale mondialiste des acquis sociaux, appauvrissement généralisé des indigènes dans un grand béton, loin des îles du Pacifique de nos Seigneurs. Avec 20 millions d’immigrés et descendants en moins, la France serait au même niveau de vie que la Suisse (par habitant c’est ce qui compte pour le peuple !), rien que l’immobilier aurait été 3 fois moins cher avec une stabilité démographique !

                                          L’alibi n’est plus l’éducation républicaine civilisant des sous-races (J. Ferry 1885) mais l’anti-racisme mondialiste tout aussi hypocrite !
                                           
                                          2,2 fois plus d’enfants, salaire 2 fois inférieur en moyenne, environ 3 fois plus nombreux à recevoir des allocations chômage (sauf le chinois), 3,8 fois plus représentés parmi les bénéficiaires du RMI, en moyenne 2,5 fois plus dépendants des aides au logement, nécessitant le financement d’un grand bétonnage, de plein de prisons et de plein de police, plombant l’enseignement ... L’État est vraiment très fort de dégager un excédent budgétaire avec l’immigration ... Il doit crouler sous les rentrées fiscales avec la souchiennerie ... Il vient de qui le déficit alors ? Des retraités et des enfants ... Car évidemment les immigrés à la retraite sont des naturalisés ... et leurs enfants bénéficient du droit du sol, pas des immigrés au sens strict, ça améliore grandement les statistiques ... Quand aux coûts des HLM, police, douane,école, démotivation, etc ... c’est pas de l’économie
                                           
                                          La France terre d’ immigration depuis des siècles est l’une des plus hypocrites inventions de l’historiographie collaborationniste,
                                          au service du parti dévot boboïste. Entre le VIe et le XXe siècle, la France a eu une population aux composantes stables. Une première vague d’immigration se manifeste à partir de la fin du XIXe siècle, mais c’est encore une immigration d’individus, et facilement assimilables en une ou deux générations parce que de même civilisation, chrétienne et européenne : Belges, Italiens, Polonais. L’immigration de masse ne commence qu’avec le dernier tiers du XXe siècle et très vite il n’est plus question d’intégration car si la France a toujours su et pu intégrer des individus, il ne peut pas intégrer des peuples, surtout s’ils appartiennent à des civilisations totalement étrangères à la nôtre et souvent hostiles (27% de la population en 40 ans). Alors suite à ce Grand Repeuplement des veaux indigènes, dans 30 ans, ces derniers seront minoritaires dans leur UE technocratique débilisant., qui sera unie de force aux USA
                                           
                                          « 
                                          En raison de la présence en France de 4,5 millions de travailleurs immigrés et de leur familles, la poursuite de l’immigration pose aujourd’hui de graves problèmes..... La cote d’alerte est atteinte, c’est pourquoi nous disons, il faut arrêter l’immigration, sous peine de jeter de nouveaux travailleurs au chômage. Je précise bien : il faut stopper l’immigration officielle et clandestine....Se trouvent entassés dans ce qu’il faut bien appeler des ghettos, des travailleurs et des familles aux traditions, aux langues, aux façons de vivre différentes. Cela crée des tensions.....Les HLM font cruellement défaut et de nombreuses familles françaises ne peuvent y accéder....La charge d’aide sociale nécessaire pour les familles immigrées plongées dans la misère devient insupportable pour les communes. » Georges Marchais, Montigny-les-Corneilles, 20/02/1991 avant de se faire éjecter par les bobos
                                           
                                          http://www.oecd-ilibrary.org/fr/perspectives-des-migrations-internationales-2012_5k9crzfhmqd0.pdf
                                          http://www.contribuables.org/wp-content/uploads/2008/03/monographie14_le_cout_reel_de_limmigration.pdf
                                          http://archives-fr.novopress.info/11512/realites-demographiques-michel-godet-sexprime/)
                                          http://www.oecd.org/fr/els/politiquesetdonneesdesmigrationsinternationales/ IMO%20FR_France.pdf (l’OCDE ne censure pas les stats ethniques)
                                          http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2009/07/limmigration-un-mensonge-detat.html
                                          http://www.erudit.org/livre/aidelf/2004/001358co.pdf
                                          http://www.commentaire.fr/pdf/articles/2010-3-131/2010-3-131_5p_0589_art1.pdf
                                          http://www.marianne.net/Immigration-l-INSEE-aurait-t-elle-peur-des-chiffres_a181537.html


                                          • COVADONGA722 COVADONGA722 2 décembre 2012 08:41

                                            seul ceux qui s’imagine que cela ne finiras pas par un pogrom anti-sous-chiens se leurre, chaque jour ils sont plus nombreux plus fort plus agressif .Perso j’instruit les miens et les équipent .ils se sont comptés mais vous ne voulez pas les voirs ils ne sont pas aux portes mais dans nos villes .Et l’on nous àa désarmés interdit de se défendre seul eux et les truands ont des armes , suppression du service militaire formant des citoyens aptent à assurer leur sécurité .Ne vous leurrez plus cet etat gangrenés par la mafia umps est passé avec armes et bagages du cotés des banksters interloppes nous imposant terreur économique et envahissement du sol ! cet etat ne vous défendras pas n’investissez pas dans l’or le plomb vous sera plus utile .

                                            Asinus : Et in Massilia ego


                                            • foufouille foufouille 2 décembre 2012 10:33

                                              "

                                              Pour ma part, c’est des arrestations de précaution des suspects, peine de mort pour les trafiquants, leur famille en détention, légitime défense sans restrictions de la police, utilisation de l’armée avec carte blanche.....quelques exemples."

                                              faudra d’abord nettoyer la police avant
                                              ainsi que les prefets qui donnent les ordres de rien faire



                                              • Loatse Loatse 2 décembre 2012 13:51
                                                « Combattons la misère, l’ignorance, les peurs et la bêtise humaine, ce sera bien plus productif que les délires qu’on peut lire ici »

                                                vous voulez dire, sampiero que les peurs des marseillais sont donc infondées ?
                                                Que la misère génère obligatoirement des comportements criminels ? (ne serait pas plutôt l’attrait de l’argent facile ?)

                                                Vous ne croyez pas que cette politique de déni de la réalité (tout va bien, tout le monde il est beau tout le monde il est gentil puisque je suis plein de bonnes intentions) va nous retomber sur la tête à nous les socialistes et bien pensants de toutes les gauches, un de ces quatre matins ?

                                                que si une minorité belliqueuse arrive à nous imposer de marcher sur des oeufs et à avaler des couleuvres, qu’en sera t’il lorsqu’il s’agira d’une minorité politique soutenue par une population qui deviendra majoritaire un jour ou l’autre ?

                                                Changerez vous d’avis lorsque les lois changeront ou continuerez vous sur votre lancée à nous demander de faire de plus en plus de concessions ?




                                                • MARMOR 2 décembre 2012 15:53

                                                  sampiero il s’en fout de l’invasion, il vit en corse, pas à marseille ou à toulouse, ou à lunel, orange, nimes, arles, montpellier, etc, etc


                                                  • Yohan Yohan 2 décembre 2012 18:34

                                                    Ces jeunes ne craignent rien, sauf d’être renvoyés dans leur pays ou croupir dans une geôle africaine. En matière de peine, il faut rétablir les peines plancher, car la plupart du temps, quand on arrive au meurtre il est très souvent question de jeunes « très défavorablement connus des services de police ». Jeunes que la justice bisounours a laissé dériver. Suivez mon regard.

                                                    A la limite, les gens « favorablement connus » ont plus de chances d’aller en prison pour une broutille que les racailles.

                                                    • simir simir 2 décembre 2012 20:00

                                                      @ Yohan

                                                      Surtout pas de peines plancher c’est une connerie absolue.
                                                      cet été en région parisienne des délinquants ont tiré au fusil d’assault sur la police. Ils avaient volé un paquet de crevettes et comme avec la peine plancher encourue ils risquaient gros ils ont employé les grands moyens pour échapper à la police ce qu’ils n’auraient pas fait avec une peine adaptée à ou aux faits.
                                                      En plus dans un état de droit c’est une entorse au principe de l’indidualisation des peines.

                                                    • MARMOR 2 décembre 2012 18:54

                                                      @ sampiero,
                                                      comme tu t’es trompé sur moi, je me suis trompé sur toi...
                                                      et ta dernière phrase reflète exactement ce que je veux dire, il faut faire changer la peur de camp. Donc, il y a matière à peur. Moi non plus je n’ai pas de problèmes avec les arabes, parce que je suis né au maroc, y ai vécu 12 ans, je parle la langue, et je montre les dents qquand il faut... Donc je les préviens que ce sera dur de me soumettre, comme les corses le font, et il n’y a plus de problèmes ou presque. vede, siamu daccordu


                                                      • lsga lsga 3 décembre 2012 16:08

                                                        remplacement de population ?


                                                        lol. 

                                                        Le peuple français a ceci de commun avec les USA qu’il est un des plus métissé du monde. La présence des arabes à Marseille ne remonte pas aux années 60. Comme tous les grands ports de méditerranée, il est source de brassage génétique depuis des millénaires.

                                                        C’est pour cela que les marseillaises sont si belles, alors que les consanguines du nord de la France ont des gueules de pioches. 

                                                      • legrind legrind 2 décembre 2012 19:04

                                                        Tout juste un sentiment d’insécurité, entretenu par les médias, que les sociologues déconstruiront.


                                                        • eau-du-robinet eau-du-robinet 2 décembre 2012 19:07

                                                          La police de proximité est initialement une doctrine d’emploi de la police nationale instaurée à partir de 1998 par le gouvernement de Lionel Jospin et globalement supprimée à partir de 2003 par Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur du gouvernement Jean-Pierre Raffarin.

                                                          La suppression de la police de proximité été une erreur majeure !

                                                          Des quartier dit difficiles ont été abandonnée, hors une des fonctions de la police de proximité été de créer et maintenir un lien ( de confiance - travail pédagogique ) avec les jeunes.

                                                          La suppression des contrôles aux frontières (traité de Maastricht) à aussi contribue à l’aggravation de la criminalité.

                                                          Des armes lourdes circulent facilement en partent de l’ex-Yougoslavie vers la France.
                                                          Je n’ai jamais attendu parler qu’un seul trafiquant d’arme à été arrêté ... ?!?

                                                          La multiplication des règlements de compte à Marseille ou ailleurs en France, illustre à quel point il est devenu facile de se procurer une arme, à un prix tout à fait abordable. On estime leur nombre entre 3 et 7 millions.

                                                          La plupart des faits de violences aggravée (meurtres) sont liée à la drogué. L’argent de la drogue permet aux jeunes de se procurer facilement leur armement.

                                                          Aujourd’hui les jeunes sont lourdement armée , kalachnikov, pain de plastic (pour le bracages des distributeurs automatiques).

                                                          Certains braqueurs s’inspirent des filmes

                                                          Comment sortir de la spirale de la violence.

                                                          a) Instauration de la police de proximité.
                                                          b) Travail de police sur le terrain notamment par l’infiltration (« recrutement » d’indicateurs) dans les cellules criminelles
                                                          c) Instauration des contrôles (barrages) inopinée pour fouiller les véhicules. Je sais c’est contraignent mais le nombre de mort justifié cette mesure.

                                                          Le cout de ses mesures est certainement élevée mais si on veut retrouver la paix il faut y mettre des gros moyens.

                                                          Il ne pas normal que les jeunes équipées de kalachnikov font la loi à Marseille.

                                                          Est-que le gouvernement actuel est-il en mesure à relever le défi pour radier cette violence ? 

                                                          Personnellement j’en croix pas, car tant que ce genre de « faits divers » remplissent les médias on ne parle pas de leur magouilles politico financières.

                                                          Oui, j’ai l’impression que les pouvoir public s’en fichent des conditions de vie des gens dans les citées sans parler le reste de la population !

                                                          Le thème de sécurité prioritaire, car lucratif pour le gouvernement, est la sécurité routière ... On nous annonce des milliers nouveau radars pour 2013.

                                                          Faut t-il arriver à 5000 morts, par ans, par balles avant que le gouvernement prend des mesures appropriées ?


                                                          • legrind legrind 2 décembre 2012 19:11

                                                            Comme si « la police de proximité » faisait des miracles, maintenant que les flics sont tétanisés de frayeur à l’idée de commettre une bavure, au point de se laisser lyncher par des jeunes-stigmatisés-chouchous des associations.


                                                          • legrind legrind 2 décembre 2012 19:08

                                                            Ah oui souvenons nous :Mélenchon lyrique à Marseille, vantant la chance de la réussite des bienfaits du vivre-ensemble de la diversité marseillaise : 


                                                            • LE CHAT LE CHAT 3 décembre 2012 09:38

                                                              quand ceux qui sont à la tête de la région sont eux mêmes des mafieux ( avec Sylvie Andrieux , à Marseille on a même une députée inexistante mise en examen ) , faut pas s’étonner de la dérive ! une seule solution , voter massivement FN pour reprendre la main !


                                                              • lsga lsga 3 décembre 2012 16:25

                                                                sauf que le FN ne tient absolument pas à gagner des municipales, sinon ça ferait longtemps qu’ils auraient plein de petits patelins de fachos.

                                                                Leur gestion à Orange, Marignane, Dreux, Toulon & co a été tellement calamiteuse qu’ils s’y sont coupé de leur base militante et y ont perdu énormément de voix et de sympathisants :


                                                                exemple :
                                                                Le bilan de 13 ans de municipalité de Daniel Simonpieri est sans appel : promesses non tenues (hausse des impôts, projet d’un complexe de loisirs remplacé par l’installation d’un supermarché, travaux de réhabilitation du centre ancien reportés), divorce avec la communauté des pieds noirs, endettement important.

                                                                Bref, une catastrophe pour le Front National. Or, le Front National n’a pas vocation a gouverné ni même à diriger une ville, mais à enrichir la famille Le Pen. Pour que le FN rapporte des sous, il doit être présent à la présidentielle, aux législative, aux européennes, mais certainement plus aux municipales : ça sert à rien et c’est dangereux.



                                                              • paco 3 décembre 2012 10:28

                                                                 Scénario de science fiction...
                                                                 Bouclage par l’armée des quartiers nord un vendredi soir veille de vacances scolaires... barrages, hélicoptères, drones. Couvre feu. Autant d’unités que de tours. Présence massive de pompiers et de services médicaux, de la sécurité civile. Coupure d’eau totale avec approvisionnement en bouteilles au pied de chaque immeuble. Coupure des réseaux de communication avec enregistrement de tout appel fail. Fouille de chaque immeuble, chaque logement, soldats-gendarmerie, serruriers, chiens en pagaille. Ouverture de chaque cave, garage. Mise sous sabots de tout véhicule qui soit pas de pauvre, récupérable gratuitement aprés passage au camion Fisc avec justificatifs. Prise d’ADN de chaque habitant. Pour comparer avec tout objet saisi ou jeté des étages. Pas d’eau, pas de chasse d’eau. Tirs à vue aprés sommations par des snipers aux flechettes anesthésiantes hélitreuillés sur les toits
                                                                 Au lundi matin, sorties possibles aux check points sur présentation d’un certificat médical ou d’un contrat de travail. Les billets d’avion ou de croisières ne sont pas acceptés.
                                                                 Visites possibles sur présentation et saisie d’identité, comme dans ces ghettos de riches américains, vous plaignez pas.
                                                                 Vous avez aimé Varsovie 1942, 1984, et New York 1997 ? Vous adorerez Marseille 2017.
                                                                 Continuez, encore un effort.


                                                                • Sat is Fay 3 décembre 2012 19:04

                                                                  Hé bé ! y a tant de mabouls que ça !? ...


                                                                  • Le péripate Le péripate 4 décembre 2012 10:20

                                                                    C’est à vérifier mais je crois bien que les SDF sont très majoritairement hommes et caucasiens.


                                                                  • Yohan Yohan 4 décembre 2012 10:02

                                                                    Avec l’immigration galopante, on s’est fabriquée une usine à emmerdements. Voilà au moins une usine qui a de l’avenir smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès