• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La polémique sur les fake news cache la réalité de la propagande

La polémique sur les fake news cache la réalité de la propagande

Fake news, infox, intox : on nous rabâche les oreilles avec ces néologismes pour nous faire croire à l'importance d'un problème. Mais la réalité est toute autre.

L'information c'est mettre en forme le récit de faits. En tant que tel donc, l'information ne préexiste pas, c'est la reprise d'un fait et sa divulgation sous différentes mises en formes qui font l'information. Ainsi donc les "Fausses informations" qui terrorisent totatlement les sphères politico-médiatiques, ne seraient que la diffusion de faits n'existants pas. Nous pouvons comprendre la difficulté de lutter car cela implique de devoir prouver qu'un événement n'a jamais eu lieu, ce qui est bien plus compliqué que de prouver qu'il a eu lieu !

Beaucoup d'entre nous se souviennent de ce moment génant où un travesti, Jamel, se prenant pour le fils de Jésus entre autre, témoigne pour le bonheur de joyeux medias, que Dominique Baudis est complice du tueur Patrice Allègre et organise des viols en réunions d'enfants avec des chaînes.

Plus récemment une insoumise affirmait devant caméra que Tolbiac avait été evacuée dans le sang. Un excellent article ici a fait l'analyse : https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/etudiant-gravement-blesse-a-203703

Souvent le mal est fait : mentez, mentez il en restera toujours quelque chose.

 

Mais en voulant légiférer sur la Fake News, notre société n'essaie-t-elle pas de faire diversion concernant l'ensemble collossal du traitement de l'information qui pourrait être mis en doute ?

En effet il n'est pas bien difficile de voir que la très grande majorité des "fake news" sont grossières, rapidement débunkées ; et souvent un outil de communication de groupes extrêmes ayant rarement accès aux medias mainstream (dans un sens où ils ne sont pas jugés par un présentateur ou journaliste et peuvent exposer leurs idées).

Les fake news ne discréditent pas les medias, c'est le discrédit des medias qui fait la fake news.

En effet nous retrouvons un traitement de l'information mainstream qui se caractérise comme rouage essentiel de propagande. Les plus naïfs me rétorqueront pluralité ou encore indépendance. Ce en quoi je répondrai qu'assurer le temps de parole pour tous (quand bien même cela est fait), ne garantit pas la neutralité, loin de là : il suffit de voir les questions posées, les mots utilisés, les thèmes abordés pour comprendre que le media ne retransmet plus sur les sujets sans une surcouche d'avis moral. Quant à l'indépendance, on sait tous ce qu'il en est : les banques et vendeurs d'armes possèdent possèdent les medias, pour "compenser", la très large majorité des journalistes ont un biais "gauchiste" (mais pas trop, tendance gauche libérale quoi) qui transpire dans leur travail.

 

Comment faire de la fake news sans en avoir l'air ?

Nous revenons au coeur du problème. Le traitement de l'information doit être partial (à cause de celui qui paie et du biais de celui qui traite), il apparaît de plus en plus comme tel. Quelques règles de propaganda habituelle qui ne peut être classée comme fake news mais qui a le même principe de déformer la réalité.

1-Pas de news : pas de fake news.

S'il est possible de légiférer contre ceux qui inventent des faits, il est plus compliqué de le faire contre ceux qui les omettent.

Le premier principe de la propagande ce n'est pas de fournir de l'info qui va dans notre sens mais c'est de ne surtout pas fournir de l'info qui ne va pas dans notre sens.

Un documentaire commandé mais dont les faits ne vont pas dans le sens qu'on voudrait ? Hop, Arte déprogramme.

https://lesobservateurs.ch/2017/06/13/quand-arte-censure-un-documentaire-sur-lantisemitisme-arabo-musulman-video-de-lemission-censuree/

Le scandale de Telford, en Angleterre, en est une autre illustration. Des années après les faits, le Monde, embarrassé publiera deux articles timides qui prennent beaucoup de pincettes. Ils sont plus promptes à diffuser des thèses queer ou des tribunes indigénistes.

Parfois les détox de Libé n'ont même plus peur du ridicule. A un question qui demandait si un événement avait été "censuré" par les medias, ils osèrent répondre que non car il y avait un entrefilet dans ouest France. Vous voyez on a fait le boulot, par contre on va plutôt faire une enième émission où Fogiel nous racontera ses légitimes désirs d'enfants.

Pour finir prenons l'exemple du CumEx. Certains lecteurs ne savent peut être pas ce que c'est, par contre si je vous dis perquisition chez LFI : là tout le monde est au courant. Aujourd'hui le premier terme a fait 530 tweets, le deuxième 680. Dans un cas on parle de 55 miliards volés aux contribuables et citoyens européens (français et allemands), dans l'autre on ergote sur une histoire de fesses et une éventuelle surfacturation. Un autre chiffre : 456k résultats Google versus 907k.

Bref, on est en droit de penser que la couverture faite sur les révélations depuis le 18/10/2018 de cette fraude massive n'est pas à la hauteur de l'enjeu. Pourquoi ? Au hasard parce que ca dérangerait des pourvoyeurs de fonds ? Ou que ça pousserait d'avantage les gens vers le populisme ? Toutes les raisons sont bonnes.

 

2- Trop de news n'est pas de la Fake news.

On a vu le silence assourdissant que sont capables de faire les medias, il y a également l'inverse ; le tapage continuel sur un sujet.

Le mois dernier un prof d'un pays africain dont je ne sais plus le nom mais on s'en fout car tout le monde se moque éperdument des profs de ce pays en temps normal, a reçu des menaces de mort. Bon pas de quoi en faire un fromage international, des profs qui reçoivent des messages de mort dans l'ensemble des pays du globe doit y en avoir un paquet. Sauf que là c'était parce qu'il était homosexuel. Donc pataquès. Il est évident qu'il faut lutter contre les préhistoriques qui veulent "casser du PD" ; mais il est évident aussi que si les menaces de mort avaient juste eu lieu pour toute autre raison, nous n'en aurions pas entendu parler.

Les problématiques "gays friendly" sont martelées avec constance par toute la clique mediatique. Peu importe si les proportions de LGBQT++ (rajouter ce que vous voulez à l'acronyme pour encore plus le sectariser) peinent à atteindre 3% d'une population : on vous cassera la tête sur le "gender", les gens qui n'ont pas de sexe, ceux qui se sentent filles alors qu'ils sont mâles, la reconnaissance du troisième sexe..., et toutes sortes d'initiatives idiotes de part le monde pour "faire avancer la cause". Traduire : essayer d'appliquer les théories de certaines sciences sociales totalement noyautées. C'est la sureprésentation. Le principe est d'augmenter le nombre en faisant du bruit, reprendre les codes de langage imposé par ladite minorité et discréditer toute adversité aux théories en vogue.

 

De manière général, tout traitement récurrent et démesuré traduit bien évidemment une censure. Car le temps, l'energie consacrée à traiter ces conneries n'est évidemment pas mis à profit pour réfléchir sur d'autres thématiques ou problèmes.

 

Là encore : c'est de l'over news pas de la fake news.

 

2- L'associativité n'est pas de la Fake news

La manipulation par proximité est vieille comme le monde mais toujours très efficace. Quand un artiste contemporain squatte un musée pour faire une performance et se mettre en scène a proximité d'oeuvres d'art reconnues, il permet de justifier sa performance et de l'associer à l'histoire de l'art. Dieu sait que Rembrandt, Rodin ou Cézanne n'avaient pas besoin de se mettre en scène : leur oeuvre était suffisamment parlante.

C'est la même chose avec les medias. Prenez un mois d'Octobre très chaud et martellez sur le réchauffement climatique, profitez-en pour augmenter les taxes et produire de l'écologie punitive. Il est clair que la planète va être sauvée.

C'est de la basse propagande, évidemment mais ça marche.

Tenez, encore un exemple : l'épisode des bières à l'effigie de Mussolini ou d'Hitler. Nos amis journalistes ont fait mine de s'intéresser à ce type de produit qu'on retrouve en Italie. Bien évidemment c'est vrai. Mais cela existait déjà il y plus de 20 ans. Sauf qu'en reparler maintenant, sans le dire, c'est juste faire une association d'idée avec le nouveau gouvernement populiste italien.

Regardez : les italiens deviennent tous fascistes et produisent de la bière à la gloire d'Hitler. On a bien fait de refuser leur budget tiens.

 

Pour terminer, avec les élections brésiliennes nous en voyons tous les jours. Ces deux articles par exemple, étrangement très proches nous confortent dans l'idée que le pluralisme n'existe pas vraiment : les sujets sont traités pareillement, les mêmes faits sont omis (par exemple la manifestation de femmes en faveur du candidat d'extrême droite)

https://www.lepoint.fr/monde/bresil-les-femmes-impuissantes-pour-contrer-bolsonaro-22-10-2018-2264744_24.php

https://www.lemonde.fr/ameriques/article/2018/10/02/au-bresil-le-rempart-des-femmes-contre-bolsonaro_5363180_3222.html

l'association d'idée ici c'est de rappeler que le Bresil est ultra violent et ultra dangereux pour les plus faibles (dont les femmes) et mettre en relation cette violence avec la libération de la parole machiste par le candidat. Bref que c'est parce que l'extrême droite est aux portes du pouvoir que le Bresil est dangereux.

On aurait tout ausi bien pu faire une autre analyse : c'est parce que le Bresil est dangereux pour les plus faibles que l'extrême droite est au portes du pouvoir.

Une autre asociativité est également à l'oeuvre : les articles font comme si de base, la femme était forcément contre Bolsonaro ; renvoyant aux pires clichés qui seront sources de déconvenues car ils masquent le réel. Parfois l'amalgame est pratique.

 

En conclusion

 

Les fake news sont habilement contournées par les media mainstream ce qui ne les empêchent pas de manipuler l'opinion publique comme nous venons de le voir. Porter le débat sur la véracité des faits est un bon début, mais cela ne doit pas occulter le manque complet de débat et de tons différents dans notre environnement informatif.

La surcouche morale permanente de l'information par une caste idéologiquement homogène est à mon avis bien pire que les rumeurs et fausses nouvelles. Elle en est même la cause, car privé d'expression légitime, tout courant de pensée possède ce besoin d'exister en tant qu'information, c'est à dire, traitement des faits ; réels ou non.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.04/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

111 réactions à cet article    


  • popov 28 octobre 2018 15:15

    J’ai plussé. Rien à ajouter.


    • troletbuse troletbuse 28 octobre 2018 15:20

      Les vrais fake news sont des fake news émis par nos dirigeants et affiliéscomme la presse et la TV. Exemple : tous les sondages et études bidon qui donnent toujours raison aux idées de la pensée unique.


      • Didier-David Maurice Didier-David Maurice 28 octobre 2018 18:54

        @troletbuse

        bonjour,

        il n’y a pas à proprement parler de fake news dans le mainstream. La manipulation de l’opinion est suffisante avec l’omission, la sureprésentation et l’associativité.
        Cela permet de modeler les esprit pour une fabrique du consentement.

        Il suffit de voir que depuis quelques dizaine d’années, progressivement, une seule voie (voix) a écarté toutes les autres. Notre monde possédait une meilleur pluralité dans les années 80.
        On peut associer cette mainmise du « politiquement correct » à la montée en puissance de l’UE, la chute du communisme qui a ouvert un boulevard au libéralisme débridé, et à la montée des « sociales démocraties » inspirée des université américaines.

        impossible d’avoir un avis divergent car il y a une notion du bien et du mal qui fausse toute intelligence et débat. évidemment, le mainstream est pour le bien.

      • Le421 Le421 29 octobre 2018 08:25

        @Didier-David Maurice

        Il suffit de constater - j’y pense avec le décès de Philippe Gildas - ce que Bolloré, l’ami des puissants, a fait de Canal+ et de son petit journal. Depuis qu’ils ont sucré les Guignols, j’ai carrément boycotté cette chaîne de merd...
        De temps en temps, ils me sollicitent pour m’abonner à Canal Satellite.
        Je les envoie se faire « bollorer ». Il n’a qu’à demander à son prêtre particulier de faire une prière au Seigneur !!

      • velosolex velosolex 29 octobre 2018 09:45

        @Le421
        La pluralité de l’information, est à l’image des pommes, aux origines si variées autrefois, a été rendu à sa partie congrue. Tout n’est plus devenu qu’une golden insipide, bourrée de pesticides, capable de tenir assez longtemps sur l’étalage, et dont on justifie la présence, et le monopole, par le fait que le consommateur n’exigerait que cela. 



      • Aristide Aristide 29 octobre 2018 12:42

        @velosolex


        Pour l’information je ne sais pas, mais pour les pommes vous ignorez peut être qu’il existe des milliers de variétés de pommes produites dans le monde. Quelques dizaines sont largement commercialisées en France, ... je ne compte évidement pas les pommes bio-machins dont la surface marquée de coups, les points de mâche, de la taille de la bille au petit melon, la couleur pas uniforme, et la forme pas ronde ... démontre la vraie qualité.

        Vous pourriez essayer de trouver une meilleur comparaison, euhhhhh ... les modes de vie de nos semblables ? et ben non, ... peut être les goûts ... pas plus ... les loisirs, pas mieux, ...Bon je renonce vous devez avoir raison, l’information c’est comme ... enfin vous comprenez, un seul avis, un seul point de vue, analyse, ...

        Bravo, sauf pour les pommes ...


      • nono le simplet nono le simplet 29 octobre 2018 13:02

        @Aristide

        Bravo, sauf pour les pommes ...Quelques dizaines sont largement commercialisées en France

        largement ? en rêve ...

        en France, 50 % des pommes produites se résument à 3 variétés (wiki)

        Golden 40%
        Gala 20%
        Granny Smith 10%

        la production des autres variétés est anecdotique, variété par variété ...

      • nono le simplet nono le simplet 29 octobre 2018 13:07

        @nono le simplet

        rectificatif
        « plus de 50 % » et non « 50% »
        et golden « 30 % » et non « 40 % »
        de plus, dans les grandes surfaces il est rare de trouver plus de 3 variétés ... la plupart seulement ces 3 là

      • velosolex velosolex 29 octobre 2018 13:28

        @Aristide


        On parle des pommes, mais on pourrait parler des vaches, des fromages, des langues, de l’infinie variété du monde. Une golden, c’est l’image du monde formaté 
        Comme dit Nono tout sauf simplet, la pomme est justement très bien choisie. 

        La variété phénoménale qu’offrait la France, où chaque région avait ses variétés de pommes de pays, ( des centaines de variétés....)garantissait la certitude de n’avoir pas à importer d’autres régions, chaque race de pomme étant adaptée à chaque pays. 
        Au niveau nutritionnel, il n’y a pas photo.....Ces pommes naturellement bio, sont une gourmandise... j’en ai rentré trois caisse de « clochardes »hier....Dire cela n’est pas vraiment très révolutionnaire, mais un fait reconnu maintenant par la plupart des gens....
        Chacun mange ce qu’il veut, mais la mort est dans l’’assiette, ou d’ans l’arbre. 
        Il y avait justement hier au soir une émission sur la pomme, sur la 5...https://bit.ly/2P0cgCX&nbsp ; « Pauvre pomme ». 
        C’est pas pour vous, c’est le titre de l’émission



      • foufouille foufouille 29 octobre 2018 13:34

        @nono le simplet

        tu remarqueras que les variétés sont locales ou étrangères et que la durée de conservation est courte, que certaines sont justes bones pour le cidre ou à cuire. le prix n’est pas indiqué. c’est comme pour les patates ou les tomates anciennes qui sont peu transportable ou à faible rendement donc hors de prix. les patates ne sont pas comme les topinambour, ça ne pousse pas n’importe où.


      • velosolex velosolex 29 octobre 2018 13:54

        @foufouille
        Les golden se conservent plus d’un an, en frigo, chez les producteurs. Voilà la raison pour laquelle on vous fait bouffer de la merde, des fruits insipides, stérilisés par les pesticides, et vendus malgré tout très chers. Surtout vu leur qualité. Les variétés anciennes, n’ont pas ces performances Michelin, bonnes pour les actionnaires, mais vous garantissent une bonne santé....

        .Moi qui suit issu de mère normande et de père breton, je peux en dire beaucoup sur la pomme, sur le cidre que je buvais quand j’étais gosse. Les variétés de pommes à cidre n’ont évidemment rien à voir avec la pomme de table. Pour mémoire, elle vient du pays basque, où ’on faisait du cidre, avant que les anglais qui colonisaient la Guyenne l’exporte en Angleterre, et qu’elle revienne ensuite en Normandie, à l’époque où celle ci était encore anglaise...De là la culture du cidre est parti en Bretagne. 
        En circuit court, on peut trouver maintenant pas mal de producteurs bio qui vous fournissent un panier pas plus cher que les mêmes produits en supermarchés, voir moins chers...Des fruits du pays, des perles qui vaudraient une fortune chez Fauchon. Pas intermédiaire, tout le monde s’y retrouve. Tomates courgettes, pommes, tout ce que voulez, le gout et la santé sont au rendez vous. 
        Se passer des pesticides est possible bien sûr, puisque cette culture mortifère est arrivée après guerre. Avant tout le monde faisait du bio. La bio dynamique par exemple, en laissant les poules, les cochons au milieu des pommiers permet de se débarrasser de bien des parasites et en alliant une viande de qualité. Les animaux sortent ainsi de leur camp de concentration.

      • Didier-David Maurice Didier-David Maurice 29 octobre 2018 14:58

        au marché j’ai un producteur qui a une bonne dizaine de variétés. Essentiel pour choisir celles qui vont dans la tarte, celles à manger au couteau..
        et le prix est moins cher qu’en supermarché.
        la diversité existe, mais pas pour tout le monde effectivement.
        pareil pour l’info ?


      • foufouille foufouille 29 octobre 2018 16:06

        @nono le simplet
        6 variétés à LIDL. gros mytho.


      • Cadoudal Cadoudal 29 octobre 2018 16:13

        @foufouille
        La semaine dernière encore Radio Paris nous a sorti la photo de la Nigériane...

        le fils, âgé de 19 ans, d’un conseiller municipal du parti démocrate

        https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/08/03/agression-d-une-athlete-italienne-le-motif-raciste-exclu_5338921_4355770.html

        Budget : l’Italie piétine l’Europe #cdanslair 24.10.2018

        https://www.youtube.com/watch?v=noSGPYfq9p4


      • foufouille foufouille 29 octobre 2018 16:18

        @velosolex
        laisse béton avec tes machins khmer vert. avant, les pauvres bouffaient du pain presque uniquement. avant le hard discount, on bouffait des patates, des pates et presque sans chauffage, garde ta propagande pour toi.


      • velosolex velosolex 29 octobre 2018 17:01

        @Didier-David Maurice
        L’info de qualité existe aussi bien sûr. Même dans les revues que je n’achèterai pas d’instinct ou trouve parfois des perles rares, et réciproquement. Je me suis abonné dernièrement au magazine littéraire, et je dois dire par contre qu’on ne trouve plus la qualité d’avant. Il semble qu’au delà de 40 lignes, le lecteur décroche. En ligne certains sites peu connus valent le coût d’œil comme« reporterre », ou« Basta », que j’ai découvert dernièrement. 


      • velosolex velosolex 29 octobre 2018 17:04

        @foufouille
        Syndrome du kmer vert aigu...
        .Voilà ce que c’est que de fréquenter les supermarchés.


      • foufouille foufouille 29 octobre 2018 17:19

        @velosolex
        quand j’étais gamin, y avait juste un coop. pour se chauffer un peu la journée, on récupérait le bois dans les décharges .........


      • nono le simplet nono le simplet 29 octobre 2018 17:26

        @foufouille

        6 variétés à LIDL. gros mytho.

        y a un LIDL à Gromito ? non seulement je ne vais pas à LIDL qui est à la grande surface ce que Paul Préboist était à la partouze mais je ne connais pas cette ville ...
        à moins que tu parles de Gromito de quemervair en région nantaise ... mais je n’y vais pas non plus ... smiley


      • nono le simplet nono le simplet 29 octobre 2018 17:28

        @foufouille
        on récupérait le bois dans les décharges ...

        moi aussi quand j’étais jeune je me préoccupais beaucoup des décharges ... mais bon, j’étais jeune ...


      • nono le simplet nono le simplet 29 octobre 2018 17:29

        @nono le simplet
        la barre des coms a changé ...
        blockquote ... c’est quoi ce machin ...


      • nono le simplet nono le simplet 29 octobre 2018 17:31

        @nono le simplet
        ah c’est pour les citations ....


      • pemile pemile 29 octobre 2018 17:34

        @nono le simplet « la barre des coms a changé »

        Ca va inciter Cassini à revenir ? smiley


      • Lancelot 30 octobre 2018 00:24

        @foufouille
        Pauvre inculte les pauvre n’ont jamais aussi mal manger qu’a notre époque produit discount un enfant de 8 ans a consommer plus de sucre que son grand père dans toute sa vie !Sans oublier les fast food en île de france plus de 10 000 kebabs sans oublier les mac do kf burger king subway et co !Les produits étaient de meilleur qualité et le sols n’étaient pas bourré de pesticide !


      • foufouille foufouille 30 octobre 2018 09:09

        @Lancelot
        et encore un. on s’en fout de ta mal bouffe imaginaire, retourne bouffer plein de pain comme avant, bourgeois.


      • Aristide Aristide 30 octobre 2018 09:45

        @nono le simplet

        « plus de 50 % » et non « 50% »
        et golden « 30 % » et non « 40 % »
        de plus, dans les grandes surfaces il est rare de trouver plus de 3 variétés ... la plupart seulement ces 3 là

        Comme d’habitude ce que vous pensez en place des faits : un lien assez clair : https://www.lapomme.org/chiffres/production-en-france-par-varietes sur la production 2018, plus de 20 variétés recensées, en milliers de tonnes les chiffres c’est pas la prodution du type qui lui etc ... , 

        Golden 28%
        Gala 18%
        Granny 9%
        Pink Lady 11 %
        etc ... 

        Pour ce qui est des grandes surfaces, en saison, automne/hiver, si vous n’avez que 3 choix changez de crèmerie ....


      • foufouille foufouille 30 octobre 2018 09:49

        @Aristide
        non a reconnu qu’il n’allait jamais dans un hyper en bon bourgeois avec ses 3 SDB ..........


      • nono le simplet nono le simplet 30 octobre 2018 10:01

        @foufouille
        nono a reconnu qu’il n’allait jamais dans un hyper en bon bourgeois avec ses 3 SDB

        t’as raison, je ne vais jamais dans un hyper avec mes 3 salles de bains ... elles ne sont pas sur roulettes ...
        pour le reste ta logique défie l’imagination ... mais ça je le savais déjà ...
        un bourgeois mdr ...


      • nono le simplet nono le simplet 30 octobre 2018 10:07

        @Aristide
        sur la production 2018

        arg ça va vite ... chez moi les gros producteurs ont fini de récolter la semaine dernière ... et on connait déjà les chiffres ? smiley
        et me reprendre pour changer 30% en 28% et donner 55 % pour les 3 variétés citées au lieu de « plus de 50% » ... en gros, dire la même chose que moi, mais en disant que je déconne smiley


      • foufouille foufouille 30 octobre 2018 10:14

        @nono le simplet
        ben quoi ? tu ne vas pas dans les hyper puisque tu prétends qu’il n’y a que 3 variétés alors que c’est faux. qui ne vas dans les hyper à part un bourgeois ?
        c’est combien le prix de ton kilo de café ?


      • Aristide Aristide 30 octobre 2018 10:55

        @nono le simplet

        chez moi les gros producteurs ont fini de récolter la semaine dernière ... et on connait déjà les chiffres ? 

        Ce sont les chiffres du site des producteurs de pommes avec les quantités et l’historique. Et plutôt que vos approximations à 50%, oups plus de 50%, j’ai donné % sur la base de ces vrais chiffres, la golden à 28 % et non 40%, j’ai calculé le reste pour faire bon poids. 

        Ce qui est assez révélateur, c’est cette propension à douter des chiffres officiels et les remplacer par son expérience personnelle sur le sujet. 


      • Aristide Aristide 30 octobre 2018 11:00

        @nono le simplet (ajout)

        chez moi les gros producteurs ont fini de récolter la semaine dernière ... et on connait déjà les chiffres ? 

        Si vous savez lire vous avez pu voir sur le lien que je vous ai envoyé : « La prévision de récolte 2018 en France » mais comme chez vous etc, etc ...


      • nono le simplet nono le simplet 30 octobre 2018 11:06

        @foufouille
        qui ne vas dans les hyper à part un bourgeois ?

        tu veux que je fasse 30 km A/R rien que pour aller dans un hyper ?
        il y a un petit Inter près de chez moi dans lequel je vais régulièrement ... et pour le café je ne l’achète pas au kg mais à la dosette (5 cts) et pas de la senseo mais la marque Casino dans lequel je vais me ravitailler quand je passe pas loin, environ tous les mois ...
        chez LIDL où je suis passé avec un copain, il y a peu, il y avait 2 variétés de pommes ... en plus LIDL c’est moche, cher (si,si, je connais les prix) et les produits sont bas de gamme de chez bas de gamme ...
        tu veux un exemple ?
        dans mon petit Inter, ma copine de la charcuterie me vend les « entames » de jambon ou de pâté à moins de 8€ le kg et pas du bas de gamme ... j’achète svt de la DLC courte que je congèle ... (samedi un poulet label rouge à 4.50 le kg) ...
        j’ai sûrement plein de défauts mais « bourgeois » en est un qu’on ne peut pas m’attribuer sauf si on a l’imagination fertile ou des œillères ... smiley 
        je te salue quand même, je t’aime bien ... non que je te trouve intelligent ... je te trouve con comme un balai, mais tu n’es pas rancunier ...


      • nono le simplet nono le simplet 30 octobre 2018 11:08

        @Aristide
        la prévision de récolte 2018 en France 
        « la prévision n’engage que ceux qui y croient » comme disait machin ... l’histoire de Perrette  smiley
        en plus ça dit la même chose que moi ...


      • foufouille foufouille 30 octobre 2018 11:23

        @nono le simplet
        30 bornes, c’est rentable avec un ou deux chariots, surtout pour les magasins de dlc courtes. LIDL vend autre chose que du bas de gamme depuis plusieurs années, le lait bio est à 1€. c’est comme les hyper qui ont un rayon pour pauvre depuis longtemps. que ce soit ton petit inter ou ton petit casino, ils se servent tous au même endroit sauf que les prix sont plus cher pour le petit casino qui est juste bon pour dépanner.
        la dosette est certes pratique mais trop cher, il existe des dosettes vides pour senséo et réutilisables.
        en tout cas, tu es assez loin de la pauvreté pour ne pas comprendre. bourgeois est rarement à prendre au premier degré .........
        je te trouve extrêmement con et si je suis très rancunier quand la connerie est volontaire ou persistante comme pour les khmer vert.


      • nono le simplet nono le simplet 30 octobre 2018 11:31

        @foufouille
        tu es assez loin de la pauvreté

        tu causes sans savoir ... au pifomètre, genre 3 SDB = bourgeois ... de la compta de bar-tabac ...
        si je suis très rancunier quand la connerie est volontaire ou persistante

        meuh non t’es un gentil sous tes airs bourrus ... mais un peu con, je persiste ...


      • foufouille foufouille 30 octobre 2018 11:37

        @nono le simplet
        j’ai juste vu 3 SDB que chez les bourgeois, c’est tout.


      • nono le simplet nono le simplet 30 octobre 2018 11:41

        @foufouille
        j’ai juste vu 3 SDB que chez les bourgeois, c’est tout.

        tous les portugais du bâtiment en ont aussi 3 ... quand tu le fais toi même ça coûte moins cher que d’en faire faire une ...


      • Aristide Aristide 30 octobre 2018 11:56

        @nono le simplet

         la prévision n’engage que ceux qui y croient

        ouah, le proverbe en démonstration de son incapacité à lire et à comprendre

        en plus ça dit la même chose que moi ...

        Presque sauf que les chiffres étaient faux, que des dizaines de variétés sont produites, que des dizaines de variétés sont en saison présentées dans tous les commerces, que des pommes étrangères arrivent en France, ... Enfin la même chose à la mode nono


      • Aristide Aristide 30 octobre 2018 12:02

        @nono le simplet

        Ouah, cette volonté à ne pas être bourgeois !!! Vous êtes proprio, vous avez une chaumière confortable, 3 salles de bains, enfin une belle masure à vous entendre.

        Vous ne l’avez pas volée, vous avez même bossé pour avoir ce confort, quel est donc ce besoin de refuser ce vous êtes, de ceux que l’on nomme les bourgeois. Soyez en fier, j’en suis aussi sans aucun complexe.

        PS : J’aime bien votre expression sur les portugais du bâtiment, pour les italiens, les français et les algériens, marocains, tunisiens, polonais, espagnols, ... du bâtiment, c’est bon aussi ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès