• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La première victoire historique des Gilets Jaunes

La première victoire historique des Gilets Jaunes

Par Ramin Mazaheri, le 2 octobre 2019.

Source : http://thesaker.is/first-in-a-decade-yellow-vests-end-french-austerity-finally

Traduction : lecridespeuples.fr

Les Gilets jaunes ont contraint le gouvernement français à ne pas présenter de budget annuel chargé d’austérité pour la première fois en dix ans.

Vous devriez dire : « Waouh, c’est une victoire historique ! »

Soyons clairs : c’est une bonne nouvelle, qui redonne le moral, une victoire pour la démocratie, le genre d’exploit qui arrive une fois par décennie ! La fin de l’austérité est la raison pour laquelle la France a élu François Hollande en 2012, dont le slogan était : « Le changement, c’est maintenant » – le « changement » attendu consistait à s’éloignait de l’austérité néolibérale droitisante.

Toute l’histoire de l’austérité est assez pathétique, et j’en parle en permanence depuis le début.

L’austérité fut d’abord une réaction épidermique des capitalistes conservateurs face à l’immense chute de la croissance économique mondiale. Lorsque l’hystérie s’est dissipée et qu’une explication verbale logique a été rendue nécessaire, ils ont décidé qu’il était nécessaire d’apaiser la « fée de la confiance » des investisseurs. Lorsque les gens en ont eu assez de se serrer la ceinture pour ne pas donner un peu d’indigestion aux spéculateurs financiers, l’austérité est devenue nécessaire afin d’apaiser la règle totalement arbitraire du « déficit budgétaire de 3% » de Bruxelles. Et puis… les gens ont tout simplement cessé d’en parler, comme je l’ai écrit. L’austérité a duré si longtemps qu’elle a été considérée comme imparable et vitale – l’idée d’un programme de dépenses au lieu d’une réduction des dépenses a cessé d’être discutée après la défaite de Marine Le Pen à l’élection présidentielle. Le premier budget d’Emmanuel Macron fut le deuxième plus sévère de l’histoire française d’après-guerre.

Compte tenu de ces rappels, nous devrions demander en 2019 : combien de millions et de millions de personnes ont manifesté en France au cours des neuf dernières années pour mettre fin à l’austérité, de manière ouverte ou indirecte ?

Ils ont tous échoué – sauf les Gilets jaunes.

En outre, il a été prouvé que tous ceux qui pensaient que les Gilets jaunes étaient inutiles se sont trompés sur toute la ligne. Les Gilets jaunes se sont révélés plus puissants que n’importe quel autre groupe – syndicats, ONG, partis politiques, et même Bruxelles, les banquiers centraux, la classe des investisseurs, les médias dominants – parce que le gouvernement français s’est finalement plié aux exigences des Gilets jaunes et pas à celle de ces autres groupes.

Le gouvernement français a ouvertement déclaré qu’une décennie complète d’austérité budgétaire n’était pas possible dans un contexte de protestation sociale massive. S’il n’y avait pas eu de Gilets jaunes ? On serait à la dixième année d’austérité, aucun doute là-dessus. Le journal très à droite Le Figaro, le déclare en titre : « Un budget 2020 pour ne pas réveiller les Gilets jaunes. » Ne vous y trompez pas : le gouvernement n’a pas renoncé à l’austérité budgétaire car il a finalement accepté les revendications des Gilets jaunes, mais parce qu’il les craint.

Alors … voilà ! Les Gilets jaunes SONT bons, SONT efficaces, SONT anticapitalistes (du moins contre le capitalisme néolibéral), et les 10 mois et plus de répression précédents n’ont PAS été sans effet, plus de 10 mois de sacrifices et de risques n’ont PAS été vains, 10 mois et plus d’implication démocratique à contre-courant ne sont PAS passés inaperçus et n’ont PAS été ignorés.

L’austérité : comme toujours, elle n’est bonne qu’à accroître les inégalités

Pour rappeler ce qu’est l’austérité budgétaire à ceux qui pourraient avoir besoin d’un bref rappel…

L’austérité budgétaire a trois composantes principales : une augmentation de la fiscalité des particuliers et des ménages, une réduction des services publics et une réduction de la fiscalité des riches et des sociétés. Les objectifs sont, respectivement : d’alourdir tellement la dette des individus qu’ils en deviendront des travailleurs et des citoyens craintifs et dociles ; d’atteindre l’objectif néolibéral & libertaire de réduire le gouvernement autant que possible, car seul le gouvernement peut imposer des contraintes socio-économiques aux 1% des plus riches ; créer des bénéfices pour ces 1%, qui sont censés « se répercuter » favorablement à un moment inconnu (ce battage publicitaire – qui n’est pas une attente sérieuse – se poursuit depuis Ronald Reagan).

Quel est le problème de l’austérité ?

Eh bien, moralement, pour adopter une approche économique inconcevable en Occident et dans des économies d’inspiration non socialiste, taxer les pauvres pour nourrir les riches est tout simplement immoral.

Toutefois, abstraction faite de la moralité, l’austérité économique est une recette garantie pour une faible croissance, en particulier dans le contexte d’un ralentissement mondial de l’économie. Ainsi, elle est inefficace, inutile et accroît les inégalités socio-économiques durables.

Depuis Lehman Brothers en 2007, il y a eu un ralentissement économique mondial, mais pour une raison inconnue, il semble que je sois le seul journaliste à avoir parlé de l’indéniable et factuelle « décennie perdue » dans la zone euro (2008-17). La croissance économique annuelle moyenne a été de 0,6% au cours de cette période, un taux pire que celui des deux dernières décennies perdues au Japon ; c’est aussi 3,5 fois inférieur à la moyenne mondiale de 2,1% sur cette période. Ainsi, l’idée que l’austérité a été un échec total ne peut être niée, quelles que soient vos idées sur le plan économique.

Nous nous attendons maintenant largement, non seulement à un ralentissement économique mondial, mais également à une récession économique mondiale. Le blâme est absurdement rejeté sur la Chine – pour avoir osé croître à 7% au lieu de 8% – alors que le coupable évident est l’énorme marigot stagnant de l’Europe. L’Europe reste le maillon le plus faible de la macro-économie mondiale.

Vous êtes fous si vous pensez que les Gilets jaunes – chaque homme et chaque femme – ne reconnaissent pas ces réalités économiques : ils les vivent au quotidien. Ils les expriment même mieux que moi la moitié du temps.

Avant cet article concernant le budget, j’ai décrit comment les Gilets jaunes avaient déjà mis fin à un autre objectif très droitisant : la privatisation des trois aéroports de Paris. C’est un accord de 10 milliards d’euros.

Les réductions d’impôts totales ne représentent également que 10 milliards d’euros. Un milliard d’euros est le résultat de la réduction du taux d’imposition des sociétés de 2%. Quoi qu’il en soit, les réductions d’impôts pour les riches & les sociétés ont lieu avec ou sans austérité.

La réalité est que l’austérité se poursuit, et j’expliquerai pourquoi : fondamentalement, Macron ne voulait pas gaspiller son mince capital politique en se battant pour les coupes budgétaires d’austérité, qui ne sont pas l’essentiel. Un lot beaucoup plus gros et lucratif – pour les patrons et les actionnaires – est de parvenir à faire passer en catimini le relèvement de l’âge de la retraite à 64 ans, ainsi que le passage à un système de retraite universel, identique pour tous, que même les médias grand public appellent « radical ». Et ensuite, une autre réforme radicale du système de l’assurance chômage.

Ces réformes vont effectivement redistribuer vers le haut des centaines et des centaines de milliards de dollars à moyen terme, et elles vont éviscérer ce que j’appelle le « mauvais exemple français » – le filet de sécurité sociale de la France ressemble beaucoup à celui des pays scandinaves, bien que la France soit un pays impérialiste occidental.

Macron a maintenant reculé sur la privatisation de davantage d’actifs de l’État (ce qui a été le plus massivement fait par Jacques Chirac, récemment disparu) et sur un budget d’austérité : les Gilets jaunes peuvent-ils arrêter ses « déformations » (et non réformes) les plus radicales à venir ? Les combats, les grèves et les manifestations ont commencé le mois dernier.

Une chose est sûre : les Gilets jaunes ont démontré que la persévérance et la bravoure comptaient beaucoup dans tous les combats.

Parce que les médias dominants sont anti-Gilets jaunes et pro-austérité, très peu semblent avoir enregistré ce que les Gilets jaunes ont obtenu comme victoire – ils sont tellement occupés à observer les manifestations outre-mer, que ce soit à Hong Kong, au Liban ou au Chili, que Le Parisien en vient à oublier la France dans sa liste des pays connaissant des mouvements populaires ! C’est tout de même surprenant, car le mot de la décennie en France et en Europe est sans aucun doute « austérité » !

Ce qui est certain, c’est que les Gilets jaunes ont de nombreux objectifs qui vont au-delà d’un an et de 10 milliards d’euros : reprendre la souveraineté confisquée par Bruxelles, quitter la zone euro pour retrouver une autonomie économique et, pour beaucoup, virer Macron de son poste. Ce sont les prochaines étapes, certes énormes, mais les Gilets Jaunes ont sans aucun doute un rayon laser braqué sur elles depuis novembre dernier.

Faites-vous partie des dizaines de millions de Français dont la vie a été aggravée par l’austérité ? Remerciez un Gilet jaune d’avoir enfin réussi ce que d’innombrables manifestations et élections en France n’ont pas obtenu.

Ramin Mazaheri est le correspondant principal de la chaîne iranienne anglophone Press TV à Paris. Ayant la double nationalité américaine et iranienne, il vit en France depuis 2009. Il a été journaliste quotidien aux Etats-Unis et a exercé en Egypte, en Tunisie, en Corée du Sud et ailleurs. Ses articles ont été publiés dans divers journaux, revues et sites internet, et il apparaît à la radio et à la télévision.

Lire également, du même auteur :

Gilets Jaunes : les violences policières, l’écologisme contre-révolutionnaire et le spectre du régicide

Gilets Jaunes : la police, bras armé ou partie intégrante de l’oligarchie ?

Hollande fut le pantin absolu

De Zyed et Bouna à Théo : les émeutes reprennent malgré 12 ans d’immobilisme

L’Iran, une réussite méconnue du socialisme

La réponse de l’Iran à l’attaque de Daech : « Et alors ? »

Soutenez ce travail et contournez la censure en partageant cet article et en vous abonnant à la Newsletter.


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 13 novembre 09:21

    Le changement c’est maintenant..... et il traduit ça par « la fin de l’austérité » smiley

    En langage Hollande, ça voulait juste dire « Votez pour moi, et Sarko ne sera pas réélu », rien de plus !

    Quel est le problème de l’austérité ?

    Eh bien, avec la mondialisation, les plus riches peuvent s’exonérer d’impôt en partant à l’étranger.

    Et toujours avec la mondialisation, il faut accepter toute la misère du monde.... qui va vers le mieux disant social, c’est-à-dire pas la Hongrie, pas la Russie, pas l’Iran.


    • toma 14 novembre 20:30

      @Olivier Perriet

      Les pays accueillant le plus de réfugiés ces dernières années étaient les usa, l’Allemagne et la Russie, juste pour info....


    • Cadoudal Cadoudal 14 novembre 20:51

      @toma
      Les pays accueillant le plus de réfugiés ces dernières années étaient les usa...lol..

      De nombreuses organisations d’aide aux réfugié·es qui travaillent avec le département d’État ont dû fermer. Selon le Refugee Counil USA, cinquante-et-un programmes ont disparu depuis l’élection de Trump et quarante-et-un autres ont suspendu leurs activités faute de personnes à accueillir.

      http://www.slate.fr/story/183540/etats-unis-accueil-aucun-refugie-mois-octobre-2019


    • kimonovert 13 novembre 09:31

      On va pas prendre des leçons là où la terre est plus basse qu’en France ! Le prophète a dit : Baisse toi, ramasse ta pelle et ta pioche et fout toi vite au boulot !


      • ddacoudre ddacoudre 13 novembre 14:23

        bonjour

        les gilets jaunes n’ont redécouvert que ce que nous appelleons le syndicalisme.

        Il existe déjà dans sa forme d’ouverture à tous laïquement.

        ma question est pourquoi les travailleurs des gilets Jaunes les ont quitté plutôt que de les renforcer.

        enfin qu’en à l’efficacité ton analyse est un peut trop rapide. Tu as raison sur certain point. 

        mais pas de réflexion assez approfondit. Il ne manque pas de travail, nous avons les techniques et les capacités, seule les disponibilités financière manque car nous ne sommes pas allé prendre la BCE, et n’avons plus de plan écconomique si ce n’est de dire qu’il faut renforcer la richesse des riches car ce sont eux qui investissent.

        l’absence de travail peut être compensé par une activité éducative rémunérélà aussi ce ne sont pas les riches qui s’investiront.

        Il n’y a aucune fatalité à notre situation c’est un choix politique délibéré de ce que nous avons élu avec des promesses froduleuses.

        Il faut savoir comment se forme le capital car tous les jours nous le renforçons.

        https://ddacoudrev2.blogspot.com/2019/08/supprimer-l-sur-les-societes-que-paient.html

        cordialement


        • kirios 13 novembre 15:17

          @ddacoudre
          « les gilets jaunes n’ont redécouvert que ce que nous appelleons le syndicalisme. »
          non, les gilets jaunes n’ont pas le comportement des syndicats :
          il n’y a pas de chef, il n’y a pas de tractation , il n’y a pas d’intérêts personnels, il n’y a pas de combines ,.
          les gilets jaunes , c’est le RIC , c’est la défense des plus faibles , c’est la défense des citoyens.........


        • Lugsama Lugsama 13 novembre 18:13

          @kirios

          Des plus faibles pas tous, pas les milliers de personnes qui se sont retrouvés au chomage grâce à leurs randonnées hebdomadaire..


        • eau-du-robinet eau-du-robinet 13 novembre 19:44

          @ddacoudre
          .
          Les syndicats sont financé à 90% par le patronat au quel les haut responsables des syndicats sont redevables, voire vendu, voire corrompu !
          https://www.youtube.com/watch?v=bZTgf16Fxmw
          .
          Les intérêts des travailleurs ni celles de la classe moyenne ont été suffisamment défendu par les syndicats corrompus, ce qui explique que nous sommes arrivé au point d’aujourd’hui, une situation catastrophique pour les travailleurs et la classe moyenne, mais une situation ultra-favorable pour les utrariches, pour les 1%, qui vivant sur le dos des 99%, sur notre dos !
          .
          Le gilets jaunes comme ça été déjà mentionné refusent d’avoir des leaders, ils ont des représentants, pour moi chaque gilet jaune est quelque part représentant du mouvement. Le mouvement des GJ n’est pas financé par le patronat ni par les ONG et encore moins par Georges Soros ou d’autres milliardaires !
          .
          Moi je m’en fiche des syndicats français qui nous ont gravement trahis et je ne veut plus attendre parler des syndicats pourri !
          .
          Le mouvement des gilets jaunes n’est pas un mouvement syndicaliste, ceci dit les militants syndicalistes de de base sont toujours le bien venue aux manifestations, mais pas les responsables syndicalistes donc ceux qui nous ont vendu à l’oligarchie financière !


        • haka 13 novembre 22:59

          @Lugsama
          Rien qu’a voir votre avatar, on voit de quelle clique vous êtes.


        • Le421 Le421 14 novembre 08:58

          @kirios

          les gilets jaunes , c’est le RIC

          Moi, je veux bien.
          Déjà que pour les élections traditionnelles, les gilets jaunes ne se mobilisent pas.
          J’ai bien peur que de mettre tout et n’importe quoi dans le texte d’un RIC ne se retourne contre ceux qui le demandent.
          N’oubliez jamais que l’isoloir ne sera jamais fréquenté en premier que par ceux qui ont beaucoup à perdre et bien moins par ceux qui auraient tout à y gagner.


        • lala rhetorique lala rhetorique 14 novembre 09:00

          @ddacoudre Malheureusement, les syndicats ont lâché les précaires depuis très longtemps. Et n’ont fait que chercher à négocier ; or nous n’en sommes plus du tout aux négociations, mais à ce que le peuple reprenne ses droits et le pouvoir ! Les gilets jaunes sont comparables aux résistants, qui n’étaient pas aimés des commerçants et ne faisait pas du tout la majorité des adhésions ; ils n’ont été reconnus et salués et applaudis, qu’une fois la france délivrée !


        • Kapimo Kapimo 14 novembre 22:33

          @Le421

          Et si on supprime l’isoloir des outils qui permettent d’avancer et reprendre le pouvoir, il faut faire quoi ?


        • Tall Tall 14 novembre 08:33

          Je savais dès le 1er jour qu’ils perdraient le match.

          Car ils ne manifestaient que le samedi, ce qui dérangeait la plupart des gens, mais très peu les industries et le patronat.

          Trop cons.


          • eau-du-robinet eau-du-robinet 14 novembre 09:20

            @Tall
            .
            Et oui en semaine, nous le gilets jaunes, on travaille, et personne na suivi l’appel à la grève lancé par l’avocat François Boulo. Une bonne partie des français, environ 40% sont arrivé à la limite financièrement parlent, pour pouvoir se permettre le luxe de faire une grève ! Faire grève veut dire, plus de salaire !
            .
            Un bon nombre de GJ avait occupé les ronds points, ceci 7/7, mais après quelques mois ils ont été délogé par la milice de Castaner !
            https://www.justice-victimes-gilets-jaunes.fr/
            .
            Témoignage d’une mère qui travaille et qui se fait plumer par les banques (AGIOS) :
            https://www.youtube.com/watch?time_continue=3&v=8hRwNSAdFdE&feature=emb_logo
            .
            Si ça continue comme ça on vas tous, hommes et femmes, se prostituer pour survivre !


          • Revevolution 14 novembre 10:10

            @Tall

            Tall ou Troll ? Nous avons passé des journées entières sur des ronds-points et même des nuits sous la flotte et dans le froid . On fait des blocages économiques de grandes enseignes , stations services, autoroutes, lieux administratifs (centres des impôts, préfecture...) , lieu de pouvoir , raffinerie etc... En ce moment même des GJ passent au tribunal pour des faits de blocage commis au début du mouvement, j’en connais qui ont perdu leur emploi, leurs amis ou leur famille. La plus part des GJ bossent et ont des enfants à nourrir . Les manifestations sont un investissement importants quand les budgets familiaux sont déjà restreint (essence , billet de train, hôtel , équipement etc....) . On s’est fait littéralement défoncé par les forces de l’ordre, vous savez ce que c’est vous ? Être asphyxié de lacrymo jusqu’à penser que l’on va en mourir , s’effondrer a quatre pattes les yeux brûlants , la gorge en feu et la bave qui coule des lèvres . Vous connaissez la sensation d’être mis en joue par un taré qui tient un lbd, ce moment où vous vous dites « si il appui j’ai plus d’œil ». Vous n’imaginez pas la douleur d’un simple coup de tonfa . Trop cons les GJ ? Je vous crache à la g.... monsieur , autant que vos enfants vous cracheront à la g... quand ils comprendront que les coupables sont ceux qui n’ont pas bougé leur fesses, ceux-là même qui nous font des doigts d’honneur depuis leur voiture encore aujourd’hui sur les ronds-points. Je ne supporte plus les insultes faites aux GJ , ça me révulse , au bout d’un an la coupe est pleine ! Vous voulez changer le système ? Vous voulez faire crever le capitalisme neo libéral ? Vous voulez sortir de l’ue ? Vous voulez le RIC ?Nous aussi ! Mais nous on se cache pas derrière un parti politique qui fait 2% . Asselineau se sera JAMAIS président de la république. Enfoncez vous ça dans le crâne autant qu’un lbd puisse le faire .Encore 2 mandats et Asselineau sera statistiquement et le littéralement enterré. Vous faites quoi à part attendre tous les 5ans des élections qui ne changeront rien à nos problèmes ? Aujourd’hui il pleut , enfilez votre ciré et allez rejoindre les GJ au lieu de vous engraisser sur votre fauteuil . La révolution, rien d’autre pour faire tomber le gouvernement. Ps : si les admins trouvent mon message « hors charte » , qu’ils suppriment aussi ceux qui insultent des citoyens un peu plus combatifs que la moyenne ....


          • Tall Tall 14 novembre 10:31

            @Revevolution

            Asselineau : rien à cirer, c’est un tocard qui n’existe que sur agoravox

            La volaille, je l’ai eue aux fesses quand j’étais jeune et j’ai fait des années de taule après avoir buté un connard qui m’avait crevé l’oeil ... alors votre lacrymo .. hein ? bon ...

            Enfin en ce qui concerne votre inefficacité totale, informez-vous sur mai 68, ça vous donnera peut-être des idées. Car mai 68 a mené aux accords de Grenelle : +35% sur le smic et + 10% sur tous les salaires.
             
            La différence, c’est que les étudiants n’avaient peur ni des crs, ni de la castagne, ni de la taule ... et finalement tout le monde les a suivis.
             


          • Tall Tall 14 novembre 10:38

            A noter que les étudiants n’avaient pas de femmes et d’enfants à la maison ... ce qui pourrait expliquer des choses.
            Car ça, ceux d’en face le savent, et c’est comme ça qu’ils vous niquent.


          • Cadoudal Cadoudal 14 novembre 10:49

            @Revevolution
            Tous ensemble, tous ensemble...

            Jérôme Rodrigues (@J_Rodrigues_Off)  : « Je ne viens pas en tant que Gilet jaune mais en tant que citoyen. J’ai énormément d’amis musulmans, je leur apporte mon soutien face à la stigmatisation »

            #marchecontrelislamophobie

            https://twitter.com/RTenfrancais/status/1193544165143003136?ref_src=twsrc%5Etfw

            Les Gauchistes en Jaune c’est fini depuis bien longtemps , passez à autre chose....

            Essayez l’ordre Marocain :

            Ce soir à @VilleSaintDenis, dans un bar du centre-ville pendant que j’échangeais avec des habitants, 3 gauchos (tendance punk à chien qui pue la pisse), ont réussi à foutre un bordel incroyable ... cette ville a vraiment besoin d’ordre, et on va en mettre.

            https://twitter.com/ABenalla_/status/1194713849179639816?ref_src=twsrc%5Etfw

            Alexandre Benalla pris à partie dans un bar de Saint-Denis

            https://www.youtube.com/watch?v=v5mYfBpmMFU&feature=youtu.be


          • eau-du-robinet eau-du-robinet 14 novembre 13:55

            On ne lâche rien !
            .
            Voici une bonne initiative, manifester devant les médias dominants. Merci à Sylvain Baronsmiley
            https://www.youtube.com/watch?v=AQBnXRgaO1o&feature=emb_logo
            .
            RDV ce samedi dans les rues voire les rond points de France pour commémorer un an d’existence du mouvement de GJ ! Personnellement je n’aime le terme de « célébration d’un an d’anniversaire du mouvement des GJ » car pour moi on à rien à célébrer pour le moment vue le bilan actuel.
            Plus de 3000 gilets jaunes ont été jugé en comparution directe, 25 manifestants pacifiques ont été éborgné, 5 jeunes ont perdu une main, sans compter les centaines personnes avec une fracture de crane, etc. etc.
            https://www.huffingtonpost.fr/entry/gilets-jaunes-au-moins-3000-condamnations-et-400-peines-de-prison-ferme_fr_5dc5481be4b02bf5793e107a
            .
            Aucun membre des forces de l’ordre n’a été iniquité pas la justice française, justice qui n’est pas indépendante !
            .
            Quand j’écris « commémoration » je pense à toutes les victimes, manifestants pacifiques, qui ont été prise pour cible par la milice de C. Castaner
            .
            Voici un parmi d’autres sites web dédie aux victimes avec des très nombreuses témoignages, avec plus dizaines de vidéos choque .... :
            https://www.justice-victimes-gilets-jaunes.fr/
            .
            Voici un témoignage très précieux confirment entre autres que les merdias français sont pourri, avec ses pseudo journalistes ou plutôt des « speakerines », qui n’ont plus aucune déontologie qui ne connaissent même pas la « charte de déontologie de Munich » !
            https://www.youtube.com/watch?v=DxKK6jNi_Jo
            .
            Venez nombreux ce samedi 16/11/2019 ...


          • Tall Tall 15 novembre 10:20

            @eau-du-robinet
             
            Donc si j’ai bien compris, un gilet jaune, c’est un révolutionnaire qui dit « bien patron, à vos ordres patron » du lundi au vendredi, et puis le samedi, il va gueuler sur le bord des routes : « les patrons sont des voleurs ! ».
            Et le lundi suivant il revient au boulot : « oui, patron, certainement patron » ..etc ...
             
            Et puis ils s’étonnent que les autorités ne les craignent pas ?
            A moins que c’est sur la compassion qu’ils comptent, plutôt que la crainte ?
            Ben bonne chance alors ...
             
            Et un bon samedi révolutionnaire !  smiley


          • Kapimo Kapimo 15 novembre 15:35

            @Tall

            « Je savais dès le 1er jour qu’ils perdraient le match. »

            Ils n’ont en rien perdu.
            D’abord aujourd’hui, ce n’est plus en faisant grève dans l’industrie qu’on peut réellement faire pression à grande échelle : les industries sont parties et les biens sont importés, il ne reste que les réseaux divers (transports, energie etc) et le tertiaire. Les gilets jaunes ont réussi à perturber un certain nombre de flux (autoroutes & routes, grande distribution, tourisme et commerce de centre ville) ce qui a gené certaines pompes à fric.
            Mais surtout, ce qui compte aujourd’hui, c’est la guerre de communication, et elle est loin d’etre perdue : un an après le début du mouvement, celui-ci bénéficie toujours d’une image favorable entre 55 et 70% selon les sondages, en hausse après une période basse. Plus important encore, l’image du pouvoir a été irrémédiablement détériorée par son usage totalement disproportionné des forces de l’ordre contre une population immensément pacifique de Mr tout le monde. Mis à part la frange conne de la droite et du centre (celle qui considère que les pauvres le sont parce qu’ils le veulent bien, et qu’il est donc légitime de taper dessus), la population a mieux compris l’horreur néo-libérale et la nature du pouvoir « républicain » grâce à ce mouvement.
            La « victoire » du Macronisme est en fait une victoire à la Pyrrhus, et le mouvement des gilets jaunes est le fondement des futures victoires politiques et sociales qui s’annoncent dans l’époque troublée qui arrive.
             


          • Tall Tall 15 novembre 16:35

            @Kapimo
             
            Oui ... mais comparé aux accords de Grenelle de 68  : +35% sur le smig et +10% sur tous les salaires ... en moins de 2 mois ... hein ? ...bon ...
             
            Mais comment ont-ils fait ?
            Réfléchissez bien là-dessus
            Et demandez-vous aussi pourquoi les médias ont présenté mai 68 comme une sorte de révolution folklorique de la jeunesse ... en zappant Grenelle.
            Poser la question, c’est y répondre.
             
            Enfin si votre « victoire » c’est la non-réélection de Macron, ça vous fera une belle jambe.

            Hollande était à la fin de son 1er mandat le président le + impopulaire de l’histoire de la république. Et pour qui le peuple des lumières a voté ?
            Pour le mentor financier de Hollande ... !
            Celui-là même qui a orienté sa politique économique depuis le début de son quinquennat jusqu’à 1 an avant les élections.
            Et je suis sûr que vous ne le saviez même pas, alors que c’est sur sa fiche wikipedia : Macron a été conseiller financier à l’Elysée puis ministre des finances de Hollande.
             
            Enfin, les gilets jaunes auront quand même inventé la révolution du samedi ... c’est ce que retiendra l’Histoire.


          • Kapimo Kapimo 15 novembre 18:19

            @Tall

            Votre comparaison avec Mai 68 est dépassée, les paramètres de lutte n’ont plus rien à voir.
            En 68, le pouvoir était encore national, indépendant et pro-France alors qu’il est aujourd’hui au main de réseau transnationaux qui se moquent de la France, la situation économique était l’expansion dans une économie réelle en plein boom alors qu’elle est aujourd’hui la dette et l’économie virtuelle en plein marasme, le contexte géopolitique était l’existence de l’empire communiste qui faisait peur aux patrons alors qu’aujourd’hui il n’y a plus d’entité ayant un modèle économique et social alternatif, le contexte social était l’existence de syndicats encore puissants et non dévoyés dans une industrie forte alors que les syndicats sont aujourd’hui faibles et vendus, etc etc.
            Voilà pourquoi ils avaient le pouvoir de céder et ont cédé en 68, et pourquoi ils ne peuvent et ne veulent pas céder en 2019.

            Le pouvoir politique en France est aujourd’hui

            à la botte de l’empire, sans marge de manoeuvre économique et qui plus est anti-français (voir tous les fleurons industriels bradés à des financiers apatrides véreux). C’est une saloperie à des années lumière du pouvoir en 1968, et il sera beaucoup plus difficile de le faire céder, sachant de plus que les enjeux sont nettement plus élevés aujourd’hui dans la crise globale que nous vivons.
            Il s’agit d’une lutte qui ne peut être que sur le moyen terme.

            Sinon, concernant votre remarque sur l’élection de Macron, il a été présenté par tous les médias comme un produit à la fois nouveau (la jeunesse et le modernisme avec la fin du système droite/gauche)

            et capable de battre le « fascisme » (FN).
            La prochaine fois, il aura toujours l’argument du fascisme, mais plus l’argument de la nouveauté, avec un bilan calamiteux. Avec l’agonie du PS et des LR, le système aura bien du mal à sortir de son chapeau un candidat crédible.


          • Tall Tall 15 novembre 19:03

            @Kapimo

            J’adhère à votre analyse du pouvoir actuel si c’est à l’UE que vous pensez.
            Mais combien de gilets jaunes ont compris qu’il faut sortir de l’UE ?
            La majorité des Français ne l’a pas compris en tout cas.

            Quant au « fascisme » de Marine Le Pen, il n’existe tout simplement pas.
            C’est une souverainiste de centre-gauche. Ben si ... ( voir son programme )
            Mais la majorité des Français ne la voient pas comme ça non plus.

            Il faudra donc s’attendre à voir apparaître un nouveau pantin de l’éternel « renouveau », eurocrate convaincu, ça va de soi ... et qui ne changera donc rien.


          • nemo3637 nemo3637 15 novembre 18:04

            Rien d’extraordinaire dans cet article qui rend un hommage mérité aux Gilets Jaunes. Mais après ? Quelles solutions ? Quelles perspectives ? C’est maigre et déjà-dit-déjà-vu... Pourtant des centaines de « j’aime » sur facebook !

            Tout l’art réside ici surtout dans la com et pas sur le contenu du texte somme toute assez banal.


            • lloreen 16 novembre 13:59

              Les perspectives des français résident dans la création du conseil national de transition créé le 18 juin 2019 qui est un outil juridique reconnu par le droit international. Ce collectif a élaboré un programme et crée une « Cour Suprême » .

              Toutes les informations figurent sur son site.

              https://www.conseilnational.fr/

              https://www.conseilnational.fr/transition-programme/

              https://www.conseilnational.fr/proclamation-dune-cour-supreme-francaise/

              Cette cour a délivré un mandat d’arrêt contre Macron et ses complices pour atteinte à la sûreté de l’état et lancé une pétition pour l’approbation des mandats.

              https://www.mesopinions.com/petition/justice/approuver-mandats-arret-delivres-cour-supreme/52273

              Un tribunal populaire sera crée à Milan du 15 au 20 décembre 2019. Toutes les informations à ce sujet ont été données par Eric Fiorile, l’auteur de la Démosophie et à l’origine de la création du conseil national de transition.

              Toute la vérité sur le procès de Milan.

              https://www.youtube.com/watch?v=2qhNQ90Y2sA

              Procès de Milan:Phase I

              https://www.youtube.com/watch?v=XlYLfjdkOh0


              • lloreen 17 novembre 11:52

                @lloreen
                Pardon:créé le 18 juin 2015


              • Sirius Sirius 17 novembre 11:58

                Quelque miettes pour avoir un peu de rayon de soleil de notre brave capitalisme.

                Les gilets jaune font la quête à la petite pièce, comme les racialistes, les gauchistes, les syndicats, les gens du Queer etc.

                Sauf que la fête est fini, soi on accepte le dépassement du capitalisme, soi c’est la fini.

                Prit dans une fuite en avant, leurs tactiques ? harceler l’état pour avoir ces miettes, ils ont pas ce qu’ils désirent il iront rejoindre les fasciste.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès