• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La purge Polony

La purge Polony

Apres Paris Première, Europe 1. En quelques jours, la dénonciatrice du Groupe Bilderberg, des plans occultes de l’Oligarchie et des médias qui les soutiennent vient de se faire évincer (aux beaux jours, juste après 4 tours d’élection qui auront assommé tout un peuple ça passe comme une lettre à la poste) successivement de Paris Première puis d’Europe 1. « Reconstruction de la grille des programmes », on connait la chanson.

Censure ? Pensez donc, la presse et les médias français sont libres, ce sont eux-mêmes qui le disent, et puis la donzelle, fort habile, ne crie point au complot. Manière de tirer la laisse de cette journaliste souverainiste particulièrement indépendante sur le plan intellectuel, et jusqu’ici nullement effrayée par les conséquences de certaines de ses bravoures. Pestiférée ? Ne l’a-t-on point vue commenter le 2e tour des législatives sur France 2 en fin de semaine dernière ?

Il y a une façon insidieuse de faire taire une voix plus que discordante : rebelle. Ne pas l’éjecter purement et simplement, ne pas faire d’elle une martyr de la « cause juste » et ainsi fourbir des arguments aux pourfendeurs du système auquel elle appartient toujours et contre lequel par petites touches elle se rebelle en finesse. Non : couper quelques racines, ne plus lui offrir de tribune ou d’émission libre ou sa voix peut porter sur le sujet qu’elle veut. Et la contraindre à n’entrer dans le tuyau qu’à la carte, sur des sujets pré déterminés. Vous voyez bien : elle est toujours là, qu’allez-vous donc imaginer ? Complotistes !

Le système a besoin et se nourrit d’opposants pourvu que ceux-ci ne dépassent pas certaines bornes. Que Polony attaque avec talent le système éducatif pédagogiste français, pas de problème, elle y gagnera une réputation usurpée de réactionnaire. Qu’elle pourfende l’UE et appelle au retour du souverainisme : on voit bien ce que dans les urnes ces oppositions majoritaires deviennent ! Qu’elle dénonce pèle mêle toutes les tambouilles, y compris l’immense mascarade Macron, participe également du faux jeu pluraliste : en se faisant l’apôtre de cette thèse défendue par beaucoup qui n’ont que peu à voir les uns avec les autres, elle permet à son petit niveau de laisser accroire à l’ouverture d’esprit des médias, et à phagocyter toute analyse tentant de démontrer l’inverse. Pour le système, Natacha est un pion qui a son utilité et est ainsi toléré en tant que tel. Comme un Cheval de Troie malgré lui.

Mais il y a une limite que la jolie journaliste a franchi il y a peu dans sa chaine web : s’attaquer en les révélant au cœur même du système : C’est-à-dire donner au plus grand nombre, appuyée par sa réputation et sa crédibilité gagnées sur les grandes ondes, la connaissance de ce dont il convient absolument qu’ils ignorent tout.

La séquence dite Bilderberg (ci-dessous) dit peu, mais beaucoup, et surtout, pose les bonnes questions. Habile fort habile, car habituée à opérer librement dans un système hyper contrôlant, Polony se contente (et c’est énorme vu les 40 ans de blackout depuis la tribune de Mourousi au 13 heures de la 1ere chaine en 1977) de poser le cadre. Traitant l’auditeur lambda (bien plus informé que nos médiacrates le croient fort heureusement pour beaucoup) en adulte, elle le renvoie à ses chères études et à de plus amples investigations personnelles, sans lui mâcher le travail. Tout en ne lui imposant aucun point de vue et en excitant intelligemment sa curiosité.

C’est en cela que cette anti Caroline Fourest par excellence est plus que dangereuse : toxique ! Refuser l’émotionnel, attirer l’attention sur l’essentiel, suggérer, ne pas penser à la place de, faire confiance à l’intelligence de ses compatriotes. Une véritable déclaration de guerre faite dans les règles de l’art et avec le sourire à une colonne médiatique qui utilise exactement les méthodes opposées, à savoir divertir et distraire, émouvoir et endormir, choquer ou titiller, et surtout aveugler et rendre con.

Je ne sais combien de temps et si elle tiendra, si in fine elle sera égorgée en place publique, la mal pensante, ou simplement couverte de goudron et de plumes à l’entrée du village mondial.

On se souvient pour certains d’entre nous des tronches en biais des intervenants de C dans l’air (Jean François Kahn et les trois autres) à la question d’un téléspectateur portant sur l’existence du Groupe Bilderberg. C’était pas vieux… QUOI ? Bilber quoi ? Dans le genre « je te prends pour un con » c’était du niveau CE1. Vous pouvez retrouver par vous-même la séquence : observez les visages, les postures, la fausse sidération, tout cet attirail de guignols ici révélé dans sa plus abyssale tartufferie. Vous imaginez la même séquence avec Natacha sur le plateau, franchement ? Comment conniver avec ça ?

 

Polony/Bilderberg . 

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.8/5   (61 votes)




Réagissez à l'article

99 réactions à cet article    


  • Daniel Roux Daniel Roux 21 juin 2017 08:49

    Rien de nouveau sous le soleil. Ceux que cela intéresse trouveront tout ce qu’il recherche dans les écrits de Noam Chomsky, de Serge Halimi et Arnaud Rindel.

    Extrait de « Quand les journalistes (et leurs favoris) falsifient l’analyse critique des médias »

    « Depuis un quart de siècle, la contre-révolution néolibérale, la décomposition des régimes « communistes » et l’affaiblissement des syndicats ont concouru à la renaissance puis à l’hégémonie d’une pensée individualiste.
     Les institutions collectives sont démantelées ; celles que l’on édifie sur leurs décombres privilégient le consommateur désaffilié, l’« individu sujet ». La nouvelle idéologie dominante, qui accompagne cette grande transformation, la rend plus fluide, plus insensible aussi, en la proclamant « naturelle », produite par des forces telluriques auxquelles nul ne pourrait résister et qui, de surcroît, apporteraient dans leur sillage de nombreux bienfaits partagés.
     Dorénavant perçues comme « marxistes » et donc dévaluées à l’égal des régimes qui se prétendaient tels, les analyses structurelles de l’histoire, de la politique et des médias sont par conséquent dédaignées. Le refus de postuler que la spontanéité des « acteurs » et l’élan impétueux des « droits de l’homme » seraient les principes essentiels guidant la mondialisation expose au risque d’être qualifié d’archaïque, d’extrémiste ou de paranoïaque. »

    Mais le rappel est bienvenu puisqu’il provient d’une nouvelle génération de journaliste utilisant les nouveaux outils médias pour faire leur métier.

    Les élites ont toujours existé et ont toujours été coupé du peuple, physiquement et mentalement, et cela à tous les niveaux de la société.

    Combien de cadres supérieurs s’intéressent vraiment aux affres des employés ?

    La société humaine, comme toutes les sociétés, est hiérarchisée. Aucune autre organisation n’a prospéré, soit parce qu’elles ne correspondent pas à la mentalité humaine, soit parce qu’elle a été détruite.

    Que nous le voulions ou non, les rapports sociaux sont des rapports de force.

    Polony est certainement plus heureuse, indépendante et bénéficiant d’une certaine notoriété qu’elle ne l’a jamais été, salariée et donc, soumise à ses employeurs.

    Sa maîtrise des médias TV est sa grande force. Qu’elle en use pour informer le maximum de public.

    Une observation sur la forme : La musique nuit à l’écoute et la gestuelle est trop appuyée pour être naturelle. Le texte se suffit à lui-même.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 juin 2017 19:30

      @Daniel Roux
      Natacha fait ce qu’elle peut, avec plein de précautions oratoires..., elle aborde uniquement les « sauteries » ( en langue européenne, on dit : « Think tanks »), connues maintenant de nombreux Français, mais toujours tabous dans les médias. Elle avance sur des oeufs ...


      Soucieux de savoir ce que doivent penser les citoyens, certains de nos médias nous mettent en garde contre « de mauvaises lectures » ou de « mauvaises sources d’information » ...

      Mais qui influence ces médias prescripteurs et censeurs, qui veillent jalousement à utiliser « notre temps de cerveau disponible » ?? That is the question ?

      Car il y a bien d’autres « sauteries » que celles citées par Natacha Polony, comme L’Atlantic Council« , cet organe de propagande de l’ OTAN » .


      Et d’autres encore, qui influencent nombre de médias et de journalistes :
      - Le Washington Institut.
      - La Fondation Carnagie
      - The Center for a New américan sécurity.
      - The Center for stratégic and international studies.
      - Le Conseil on Foreign relations...

      « Cf Le Journal le Monde à l’épreuve de son DECODEX »


    • Yanleroc Yanleroc 22 juin 2017 12:56

      @Fifi Brind_acier
      « Si l’occident devait choisir entre une Ukraine démocratique et une Ukraine indépendante, ce sont les intérêts stratégiques et non des considérations démocratiques qui devront déterminer notre position. » 


      Du Brzezinsky tout craché ! Bon, on la fait la révolution, vu que c’ est pas la peine d’ attendre les prochaines élections, vu qu’ ça sert à rien ?

       » Quand on vote, c’ est qu’ on n’ est pas trop mécontent et qu’ on peut bien attendre 5 ans  ! " (cherche pas..)

    • Alainet Alainet 22 juin 2017 14:26

      @Fifi Brind_acier Sans aller chercher si loin... recentrez-vous sur le Système ERNOTTE qui dirige France-Télévisions à la façon de l’ex-ORTF dans les années 68...et bien après ! 6 mois avant les Présidentielles ; on a assisté à 1 conditionnement des téléspectateurs qu’on avait plus vu depuis longtemps . Vincent Mesley fut viré de la direction de FR2 pour désaccord - Vous avez vu sortir Julien Lepers, ensuite Pujadas, Michel Field dans la foulée.. A.S.Lapix remplace Pujadas.. Polyni denière sortante ? Comme la Reine dans Alice au Pays des Merveilles, elle tranche facilement les têtes qui lui déplaisent... cette personne issue du sérail hollandiste est une amie personnelle du couple Macron.
       https://www.youtube.com/watch?v=sgwIcCUQsKs
       http://lelab.europe1.fr/le-debat-nest-pas-termine-que-le-fn-sen-prend-deja-aux-journalistes-3319058
      http://www.liberation.fr/futurs/2016/10/05/le-directeur-de-france-2-vire-par-la-presidente-de-france-televisions_1519882


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 juin 2017 19:08

      @Alainet
      Oui, mais ça, les médias l’expliquent, vous en donnez des exemples.

      Ce qu’ils ne disent pas, ce sont les Think tanks euro atlantistes, qui les influencent, eux !


    • Gabriel Gabriel 21 juin 2017 08:52

      Bonjour Christophe,

      La seule force d’un peuple est dans sa capacité à réfléchir, étudier, analyser puis ensuite agir au mieux de ses intérêts généraux. Les dirigeants d’officines privées l’ont bien compris et, c’est pour cela qu’ils ont acquis les médias (Presse, télé, radio …) afin de pouvoir abaisser le niveau intellectuel des populations par toute une série d’artifices (Fausses informations, télé réalité, jeux débiles etc…). C’est dans la sous culture, l’écriture arrangée de l’histoire et l’absence d’autonomie de réflexion qu’on trouve tout les ingrédients nécessaires à l’acceptation tacite de l’esclavage de l’individu. Peut-être que si les gens éteignaient radios et télévisions, il y aurait un espoir de renouveau intellectuel et un vent de liberté qui ferait prendre conscience de cet urgent besoin d’humanité et d’écologie. C’est par cette absence d’autonomie de penser le réel et par cet emprisonnement individualiste au matérialisme que périsse les civilisations. 


      • Jeff Parrot Jeff Parrot 21 juin 2017 09:59

        @Gabriel

        Les gens n’eteindront pas la television , bien trop accros, il veulent leur dose journaliere d’emotions factices, de somnifere et d’illusion de societe/destin commun.


      • Vraidrapo 21 juin 2017 11:12

        @Gabriel
        On peut regarder la TV, il y a d’excellents feuilletons britanniques (Agatha Christie...), être abonné au Diplo, suivre Agora, Mondialisation, Les-crises, etc..., avoir des activités physiques, cérébrales, aller à l’opéra, voter au Premier tour et..., se soucier du sort de la Planète et des bipèdes (les plus stupides et les plus malheureux) qui sont dessus !


      • Gabriel Gabriel 21 juin 2017 11:32

        @Vraidrapo
        Bien sur des personnes savent faire la part des choses et le tri nécessaire mais la machine à endormir et orienter la pensée tourne à plein régime. Exemple depuis des années on vous dit qu’il n’y a plus d’agent pour la sécurité sociale, les indemnités chômage, la retraite, que les services publics coûtent trop chers ect ... Et petit à petit tout le monde le l’assimile et finit par en faire une évidence. Voyez comme le fait d’augmenter la CSG pour les retraités et le fait de supprimer l’impôt sur la fortune est devenu chose normal dans les esprits.


      • Ar zen Ar zen 21 juin 2017 20:40

        @Vraidrapo

        Le diplo quand même ! Le diplomate, appartient au groupe BNP. Le diplo c’est seulement « jusqu’où ne pas aller trop loin »’. Le diplo ne dénonce jamais les vrais sujets dérangeants.

      • Extra Omnes Extra Omnes 22 juin 2017 04:36

        @Vraidrapo
        tout est sur le net (y compris Agatha Christie), pas besoin de lucarne qui ronge le cerveau (même quand on y croit pas)


      • Yanleroc Yanleroc 22 juin 2017 12:10

        @Extra Omnes, allez, c’ est pas la peine de se ronger le cerveau, ici on peut discourir tranquillement sur le monde de demain, tranquille, ça craint rien, FiFi est pas pour la révolution, Asselineau non plus, toi je sais pas, moi je suis pour une autre révolution", comme une autre Europe...

        à la St-Glinglin donc !
        mais si on s’ y mettait tous, les mécontents, les dégoûtés, les révoltés, les éveillés...mais non la masse ne bouge pas, pas toute seule...elle ondule...sous diverses influences.

        Si les journalistes en avaient, c’ est eux qui pourraient renverser la vapeur, et basculer de l’ autre côté, dans le camp complotiste en fait, mais non seulement ils sont pris par le fric, mais en plus, ils n’ont même pas une approche, une vision complotiste des choses, comme quand on chausse des lunettes pour y voir plus clair.
        ..les cons ! 
        voyez ? 

      • Yanleroc Yanleroc 22 juin 2017 12:15

        @porcinet, vous êtes sur la bonne voie. 

        Chuuutt ... 

      • Yanleroc Yanleroc 22 juin 2017 12:26

        @Gabriel salut, notre civilisation peut survivre si elle purge les éléments indésirables. 


        « Au delà des murs, les proscrits et petit à petit ils s’éteindront ! » (c’ est de moi, cherche pas.)

      • Yanleroc Yanleroc 22 juin 2017 13:01

        @Ar zen


        « Le diplo ne dénonce jamais les vrais sujets dérangeants. »
        L’ UPR non plus,
        Natasha oui !

        Il va se faire griller sur sa ligne F.A. déjà qu’ on lui pique ses dossiers !

      • Vraidrapo 25 juin 2017 14:27

        @Ar zen
        les vrais sujets dérangeants. ???

        Des exemples ?...


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 juin 2017 19:22

        @Yanleroc
        La démocratie se soigne avec des doses massives d’informations exactes, sourcées et pertinentes.

        C’est ce que recommandait Gramsci, et c’est ce que fait Asselineau depuis 10 ans en expliquant le dessous des cartes que les médias et la classe politique cachent aux Français.

        Asselineau soutient Natacha Polony. Twitter le 16 Juin.


      • Vraidrapo 25 juin 2017 19:31

        @Ar zen
        D’après la Cartographie du Pouvoir médiatique en France, publiée dans le Diplo de décembre 2016, le Diplo appartient pour 51% à Le Monde SA. Je ne vois nulle part trace de la BNP


      • Clark Joseph Kent Jeussey de Sourcesûre 21 juin 2017 09:24

        Merci d’avoir mis à disposition cette vidéo de Natacha Polony.

        L’essentiel est dit, mais j’ai envie ajouter deux compléments :

        -  Nicole Notat a été présidente du club Le Siècle du 1er janvier 2011 au 31 décembre 2013 après avoir été secrétaire générale de la CFDT pendant 14 ans (de 1988 à 2002) et présidente du CA de l’UNEDIC de 1996 à 1998. Les conflits d’intérêts ne semblent pas concerner ce type d’activités.

        -  Le président du groupe Bilderberg est un Français depuis 2012 : Henri de Castries, ex PDG du groupe AXA dont le réseau financier internationale est au moins aussi important que son activité d’assurances dont l’actuel PDG, l’Allemand Thomas Buberl figurait parmi les invités du Bilderberg 2017. On a beaucoup glosé sur Lengler, mais peu sur le groupe AXA.


        • microf 21 juin 2017 09:43

          Bravo Madame POLONY de dénoncer ces apprentis sorciers qui veulent diriger le monde, si vous étiez un homme, je dirais que vous avez des... , j´espère que vous ne subirez pas le sort de tous ceux qui dénoncent ces pratiques tel le journaliste Allemand UDO FLOTTE par exemple, car ces gens lá ne supportent pas qu´ils soient mis á découvert, et même si c´était le cas, vous serez un exemple pour de nombreux peureux d´entre nous qui ce cachent.

          Ces prétentieux qui veulent diriger le monde, doivent savoir que personne ni un groupe de personnes n´a jamais et ne réussira jamais á diriger ce monde créer par Dieu, á ces prétentieux, voici un lien https://youtu.be/0cyGA4YRQtE.

          la colère du P. Boulad, un Jésuite qui dit ce qui arrivera, et je demande á chacun de méditer, et á ces apprentis sorciers qui veulent gouverner le monde, et á nous qui les subissons.

          " Il vient le jour du Seigneur, brûlant comme une fournaise, tous les insolents tous ceux qui commettent le mal seront comme de la paille, le jour qui vient les consumera...
          Alors, il faut un réveil, il faut descendre dans la rue, il faut une révolte, il faut crier, il faut une Révolution, il ya l´obligation de parler, de dénoncer".
          C´est ce que vous faites Madame Polony, ne pas vous taire, un seul mot, continuez á dénoncer, á parler, á crier, á vous revolter même du fond de votre asile oú vous serez, le mal qui ravage ce monde en pleine perdition.


          • François Vesin François Vesin 21 juin 2017 10:21

            @microf
            «  la colère du P. Boulad, un Jésuite qui dit ce qui arrivera »


            Les rictus qui déforment le visage du Père Boulad témoignent 
            surtout d’une colère contre lui-même 
            à s’entendre raconter ce qui ressemble furieusement à l’histoire 
            des « héros » de la congrégation à laquelle il appartient 
            qui durant des siècles, au gré des conquêtes territoriales 
            et de l’anéantissement de peuples libres et souverains
            furent « ces prétentieux » qui voulurent « diriger le monde » ...

            Les tyrans d’aujourd’hui n’ont qu’à suivre
            le sillon que ceux d’hier leurs ont tracé !

          • microf 21 juin 2017 11:39

            @François Vesin

            Merci de votre commentaire et, surtout d´avoir visionné le lien.
            Mais même si comme vous dites « les rictus qui déforment le visage du P. Henri Boulad témoignent surtout d´une colère contre lui même », cela n´empêche pas d´être une colère contre ce monde qui s´éffondre, et qu´il faut dénoncer ceux qui participent et sont responsables de son éffondrement de quelques bords qu´ils soient.
            J´espère comme le P. Henri Boulad ou Mme. Polony, vous allez joindre votre voix á, dénoncer, á crier, á vous révolter, á sortir dans la rue, contre ceux qui sont les responsables.


          • Yanleroc Yanleroc 22 juin 2017 09:46

            @microf

            Tss tss, l’ UPR ne descend pas dans la rue voyons..
            le Biderberg, peut-être..plus tard..

          • Clark Joseph Kent Jeussey de Sourcesûre 22 juin 2017 11:22

            @Yanleroc

            qui descend dans la rue maintenant, si ce n’est Frigide Barjot et sa troupe d’intégristes ?

          • Yanleroc Yanleroc 22 juin 2017 11:46

            @Jeussey de Sourcesûre,.. même pas moi..

            et pourtant, j’ suis presque près..j’ sais on dit toujours ça, mais j’ ai envie, .ch’ ais pas ça me démange..
            ..près le sieste peut-être. Wait and see ! 
            ( je crois qu’ Asselineau l’avait prononcé celle là ! ). 

            Sinon je suis sûr que des tas de gens sont près..surisés ! 
            Après j’peux pas dire..la révolution, la démocratie, ça demande des efforts, le peuple s’ instruit...lentement..
            mais les cons aussi !..
            des fois, plus vite encore.

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 juin 2017 19:27

            @Yanleroc
            Qu’attendez-vous pour descendre dans la rue ? Allez- y !
            Les Grecs ont fait plus de 20 000 manifestations, ils sont ruinés !


          • Vraidrapo 21 juin 2017 11:06

            Il faut être réalistes, la réactivité des gens à toutes ces dénonciations aussi scandaleuses soient-elles, est plutôt décevante. Après la grosse ficelle du 11 septembre, on a vu reculer les limites. Dans ce pays qui compte quand même parmi le G7, la situation n’est pas encore assez catastrophique pour que l’on prenne le couteau entre les dents, il reste encore beaucoup à perdre. Les nombres de chômeurs, d’agriculteurs qui se suicident, apparemment ça ne compte plus comme du temps où l’idéologie motivait la population... La Canicule, le réchauffement de la Planète, la fonte de la banquise... bof !... Tant qu’on peut faire un crédit pour le dernier modèle de 4x4...
            Pour en venir à Natacha Polony, elle suscite la plus vive sympathie à l’unanimité dans toutes les conversations auxquelles j’ai assisté. J’espère qu’elle n’aura pas fait tous ces sacrifices en vain et surtout que ça ne dissuadera pas tous ses collègues de se solidariser d’elle. J’ai le droit de rêver, non ?...
            Que devient Frédéric Taddéï (« on n’est pas couché ») ?
            Qu’est devenue la relève de ces étudiants des Cités-U qui manifestaient pour le Chili, le Liban, le Viet-Nam... la Palestine, dans les années 70 ?
            Sur le gazon, avec la tablette magique vautré l’un sur l’autre...


            • arthes arthes 21 juin 2017 18:13

              @Vraidrapo

              L’idéologie ?
              La réalité ce sont aussi toutes ces petites pme, tpe, commerces et artisans qui se cassent la G. , qui n’emploient plus, qui ne peuvent faire face aux charges parce que pour conserver les zacquis sociaux et les soi disantes protections de l’employé , ça coute très cher en charges diverses et variées, en plus de toutes les assurances obligatoires...Alors on fait quoi ? Des réformes ? Parce que aujourd’hui embaucher un CDI ça fiche la trouille ce serait bien en effet d’assouplir le code du travail, à moins qu’on arrive à mettre en place le revenu universel, je suis pas contre d’ailleurs, mais c’est p’têtre pas encore le moment, en gros je vois pas bien comment financer ce genre de revenu sans que ce soit au détriment de certains, ni comment cela peut être viable ...

              Et le paradoxe est que dans mon bled, alors que la saison touristique commence mieux que l’année dernière où la France était un vrais repoussoir avec toutes les grèves, manifs et attentats , les restaurateurs qui veulent embaucher trouvent personne , alors oui, la situation n’est pas encore assez catastrophique pour vouloir bosser.

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 juin 2017 20:17

              @ Vraidrapo,
              En somme, les responsables sont les Français, et pas ceux qui les manipulent...
              Si les Français étaient des veaux, il n’y aurait pas besoin de propagande...
              Les médias diraient la vérité et les citoyens, tellement tarés, ne comprendraient rien du tout.


              L’existence même d’une propagande sophistiquée prouve au contraire que les citoyens sont intelligents, et qu’il faut fabriquer « une réalité virtuelle » pour les empapaouter.... C’est toute une science que de manipuler les gens, c’est même devenu une industrie !

              « PSYWAR - la guerre psychologique »


            • eau-du-robinet eau-du-robinet 21 juin 2017 23:17

              Bonjour Fifi Brind_acier,
              .
              Au sujet du lien
              http://www.dailymotion.com/video/xw8m6h_psywar-guerre-psychologique-1-2_news
              .
              voici comment des « filous » détournent la psychologie pour l’utiliser comme une l’arme de destruction / formatage massive des esprits, relayé et amplifié par les grands médias, au service des ultra-riches qui l’emploient pour nous manipuler :
              .
              EDWARD BERNAYS (1891-1995), PÈRE DE LA « NOUVELLE PROPAGANDE »
              Edward Bernays et Sigmund Freud, dont il était le double neveu et auquel il vouait une admiration sans bornes.
              .
              La manipulation de l’opinion publique repose avant tout sur la manipulation du langage et, par là, des représentations mentales qui y sont associées.
              .
              La théorie de la manipulation de l’opinion publique est née au début du XXe siècle, au cœur même de la démocratie libérale des États-Unis. Son inventeur et théoricien fut Edward Bernays (1891-1995). Émigré à New-York avec sa famille peu après sa naissance, il suivit des études d’agriculture voulues par son père, avant de se tourner vers le journalisme.
              .
              Collaborateur à la Medical Review of Reviews, sa vocation à « fabriquer les consentements » lui apparut à l’âge de 21 ans, lorsqu’il s’engagea à faire jouer une pièce de théâtre dont le sujet – jugé scandaleux pour l’époque – semblait interdire qu’elle pût un jour être montée. Pour y parvenir, il inventa une technique qui devait devenir l’un des grands classiques des relations publiques et qui consistait à faire d’un objet de controverse une noble cause à laquelle le public ne manquerait pas d’adhérer. L’immense succès de la pièce convainquit Bernays de se consacrer entièrement à ce qu’il devait appeler pudiquement les «  relations publiques ». Sa notoriété de publiciste ne cessa dès lors de croître, ce qui lui valut d’intégrer la Commission of Public Information, organisme créé par le gouvernement américain le 13 avril 1917 afin d’amener la population à soutenir sa décision, prise sept jours plus tôt, d’entrer en guerre. Cette commission fit la démonstration qu’il était possible de mener à bien et sur une grande échelle un projet de retournement d’une opinion publique fortement rétive. Comme à d’autres membres de la commission, ce succès inspira à Bernays l’idée de proposer en temps de paix, aux pouvoirs politiques comme aux entreprises, l’expertise d’ingénierie sociale développée durant la guerre : « C’est bien sûr, écrit-il, l’étonnant succès qu’elle [la commission] a rencontré pendant la guerre qui a ouvert les yeux d’une minorité d’individus intelligents (l’oligarchie financière) sur les possibilités de mobiliser l’opinion, pour quelque cause que ce soit.  »

              Ce contrôle – ou, plus exactement, manipulation – des masses fondé sur la psychologie collective présentait une indéniable « avancée » sur le conditionnement de l’individu pratiqué à grande échelle aux États-Unis et dans le reste du monde : en agissant sur les masses à leur insu, « la nouvelle propagande » ne contrevenait ouvertement ni à la liberté individuelle, ni aux principes démocratiques des États libres. Si cette méthode commença d’être pratiquée dans le domaine politique aux Etats-Unis dès le milieu des années 1920, le premier régime européen qui en fit une application systématique fut le régime nazi. Si l’on en croit le témoignage oculaire du journaliste américain Karl von Weigand, Joseph Goebbels avait dans sa bibliothèque, en 1933, le Crystallizing Public Opinion de Bernays, et s’en servait pour élaborer sa propagande. De fait, les gigantesques rassemblements organisés par le parti nazi à travers tout le pays et la mise en scène qui les accompagnait répondaient moins à la volonté de conditionner les individus qu’à celle de manipuler les masses.

              source et suite : http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/la-manipulation-de-l-opinion-156182

              Ce Eward Bernays à exploité les découvertes de Sigmund Freud pour manipuler les masses et ceci perdure jusqu’à aujourd’hui ... et certainement pour l’éternité....

              Peu nombreux sont ceux qui sont capable à résister contre cette arme de destruction massive !!!
              .


            • Extra Omnes Extra Omnes 22 juin 2017 05:44

              @arthes
              « les restaurateurs qui veulent embaucher trouvent personne » qui veuille travailler 12 heures par jours/7 jours sur 7/ pour moins d’un SMIC. Ils attendent le flot des réfugiés économiques pour faire leur boulot a vil prix.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 juin 2017 06:27

              @eau-du-robinet
              Oui, il y a l’utilisation de la psychanalyse dans la propagande, mais pas seulement.
              Dans un monde abreuvé d’images, la fabrication de « faux documents » impossible à détecter, comme la vidéo de la chute de Tripoli, qui avait été tournée avant ... au Qatar !


              Ou bien le détournement des photos. Par exemple, la photo d’un pèlerinage qui est changé en « manifestation de l’ opposition » par la presse de la Droite au Venezuela.

              Ou bien les faits sont « déformés » par les commentaires.
              Par exemple, Thérésa May a gagné les élections avec 42,4% des voix et 31,3% d’abstentions. Cette information a été présentée par nos médias comme « un grave échec ! », « une claque politique qui fragilise Thérésa May dans les futures négociations sur le Brexit ! »

              Mais Macron, élu avec 32,4% des voix et 51,3% d’abstention, est considéré comme « une vague sans précédent », que dis-je, « un tsunami » ! ... Pas fragilisé du tout, le Macron !

            • arthes arthes 22 juin 2017 06:55

              @Extra Omnes

              Et vous oubliez de parler des chaines du bagne.

              La vous parlez des horaires d ete despatrons, faur un peu descendre dans la realite.

              Sinon, oui, et a salaire egal, je prefere un refugie qui fait le boulot et qui veut s en so rtir qu un francais qui branle , qui rechigne au boulot et qui ne pense qu a ses zacquis sociaux , compter ses heures et a regarder la montre.

              Et qui va en plus faire la morale parce qu on veut pas de refugies en France, genre « racistes » mais qui va gueuler quand on va les faire bosser .







            • foufouille foufouille 22 juin 2017 07:03

              @arthes
              donc tu reconnais vouloir revenir à une époque comme 1800 avec des sans dents payés 4€/H et sans retraite ni sécu.


            • Extra Omnes Extra Omnes 22 juin 2017 08:39

              @eau-du-robinet
              100% d’accord et c’est pourquoi il ne faut pas regarder la télé, même si l’on croit ne pas être influençable, les techniques de manipulation sont tellement élaborées que personne ne s’en rend compte. La premiere chose a faire pour casser la manip c’est d’arreter totalement la tele. D’autant plus qu’il y a a tout ce qu’il faut sur le net (infos, films, docu ++++), et que l’on peut choisir ce qu’on veut sans subir de pub (ADBlock) ni message subliminal.


            • Yanleroc Yanleroc 22 juin 2017 10:00

              @arthes salut, je comprend bien ton point de vue..

              ce n’ est hélas que celui du patron ! 
              L’ employé voit les choses autrement surtout s’ il est originaire d’ une société soi-disant avancée, moderne dans tous les domaines 
              et a des exigences d’ Absolu, celui pour lequel se sont fait tuer nos ancêtres (hors castes). Fuck le Pouvoir.
              mais l’ boulot faut l’ faire d’ accord.



            • arthes arthes 22 juin 2017 17:19

              @foufouille

              Pourquoi 1800 ?

              Pourquoi pas comme au Moyen Age, ou même au temps des pharaons dans que tu y es ?

              Sinon je ne reconnais pas ce que je n’ai jamais écrit ni pensé, mais tu as le droit d’interpréter comme ça te plait, selon l’humeur ou tes possibilités , ce genre de procès d’intention...je m’en fiche d’une force rare



            • Yanleroc Yanleroc 22 juin 2017 17:33

              @arthes, les pharaons on s’ en fout, c’ est pas eux qu’ont construit les pyramides, nan !


            • arthes arthes 22 juin 2017 17:33

              @Yanleroc

              Hello

              Oui, pour le dire vite c’est pas en se battant contre le patron que les choses iront mieux car c’est un cercle sans fin, , c’est en se battant « ensemble » pour une idée, celle d’un meilleurs pour tous et en admettant qu’il faille tout remettre sur la table, voir les relations autrement, pas dans un rapport de force incessant, improductif et stérile parce qu’il distancie sur un plan humain autant qu’il alimente les déséquilibres (et les délocalisations) mais bon, voilà où nous en sommes, nous verrons bien la suite. .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires