• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La radicalité qui oppose les deux mondes

La radicalité qui oppose les deux mondes

 

 Plus l’Humanité approche de cette grande confrontation finale, plus clairement se révèle ce sur quoi portent les enjeux les plus fondamentaux de cette dernière. Nous n’en sommes plus à des chicanes de voisins qui se disputent un coin de terre et des têtes de bétail ou encore des prétentions de supériorité sur leur voisinage. La confrontation n’est plus locale ou régionale, mais mondiale. C’est comme si la confrontation légendaire que nous rapporte l’histoire biblique de Caïn (le mauvais) et d’Abel (le bon) nous revenait à l’échelle de l’Humanité entière 

Depuis que le monde est monde, nous parlons du bien et du mal comme étant les forces qui opposent les humains entre eux. Par contre, ce n’est pas depuis que le monde est monde que nous en saisissons les véritables contenus. Tout au long de l’histoire, les rois, les puissants ont toujours su se couvrir du parapluie du bien, laissant à leurs adversaires celui du mal. Cette réalité se fait d’autant plus éclatante de nos jours que l’art des moyens de communication sait convertir en bien les actions les plus criminelles et en mal les actions les plus héroïques. Il suffit de penser aux « bombardements humanitaires  » qui allaient faire des centaines de milliers de morts en Libye ou encore aux « casques blancs  » en Syrie pour mieux dissimuler leurs liens avec les terroristes. Par contre, grâce à ces mêmes moyens de communication les peuples prennent conscience de cette arnaque qui touche l’Humanité entière. Ce bien que nous présentent les forces du mal s’évapore au fur et à mesure que les faits en révèlent le mensonge, la manipulation, la tricherie, l’hypocrisie. Sous cet angle, le mal qui domine l’un de ces deux mondes porte un nom : le capitalisme sauvage, caractérisé par un individualisme conquérant, dominateur et manipulateur. L’Empire, sous contrôle de l’État profond étasunien en est le maître et, face à lui, l’autre, tout ce qui n'est pas lui, ne peut être qu’un subalterne aux ordres de ce dernier.

 

Si le bien que nous vantent les médias de l’Empire se révèle être que fumisterie, il est possible que le mal qu’il nous révèle soit tout autant de la fumisterie. Y aurait-il de cette fumisterie derrière ces chefs de gouvernements qu’il nous présente comme des dictateurs et de véritables ennemis des peuples ? On parle souvent de cette diabolisation qu’il fait de ceux et celles qui ne se rangent pas à ses diktats. Au nombre de ces êtres diabolisés nous pouvons penser à Salvador Allende, président du Chili, victime d’un coup d’État militaire. Fidel Castro a fait partie de ces personnes diabolisées, investies de tous les crimes. On peut en dire tout autant de Saddam Hussein, président d’Irak qui est mort, pendu à une corde. Mohamed Kadhafi est un autre cas, victime de cette diabolisation et d’un assassinat cruel. Bachar el-Assad, de Syrie, n’échappe pas à cette diabolisation, tout comme Nicolas Maduro, du Venezuela, et Evo Morales, de Bolivie. Toutes ces personnes ont ceci de particulier : elles ont dit non aux prétentions de l’Empire tout en disant oui à la souveraineté et au développement de leur peuple. Ces derniers ne sont pas seuls : la Russie, la Chine, l’Inde et l’ensemble des pays non alignés sont également là pour dire non.

 

La polarisation de « ce non » se retrouve incarnée de manière très particulière par la Russie de Vladimir Poutine et par ce regroupement des pays du BRICS. Face au capitalisme sauvage et unipolaire s’oppose un « monde multipolaire 

 

Je conclus cette brève réflexion en interpellant les Églises et particulièrement le Vatican sur le rôle que l’Empire leur fait jouer dans ce combat à venir. Si le pape François a écrit une déclaration forte sur le capitalisme sauvage dans son Exhortation apostolique Evangelii gaudium, le Vatican et la grande majorité des épiscopats catholiques n’en continuent pas moins d’être des collaborateurs de l’Empire dans sa lutte contre toutes les forces de nature à mettre en question sa suprématie. Toujours, selon l’imagerie de la légende d’Abel et de Caïn, on peut dire que le pape parle en faveur d’Abel et que le Vatican et ses épiscopats agissentt en faveur de Caïn. De quoi nous rappeler la prostituée de l’Apocalypse de Saint-Jean

 

Oscar Fortin

Le 21 novembre 2017 

http://humanisme.blogspot.com

https://www.mondialisation.ca/la-chine-la-russie-et-le-monde-multipolaire/5536774


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • sarcastelle 22 novembre 2017 13:01

    En toi Poutine mon espérance

    Sans ton appui je suis perdu
    Sois mon rempart et ma retraite, 
    etc., 

    .

    • Cateaufoncel 22 novembre 2017 16:20

      Comment peut-on considérer les BRICS comme un monde ? Il y a la Russie, et puis rien du tout.

      L’Afrique du Sud et le Brésil sont des pays foireux, rongés par la corruption et l’impéritie gouvernementale, tandis que la Chine et l’Inde sont des colosses aux pieds d’argile, totalement déséquilibrés par un développement asymétrique qui provoquera des troubles sociaux cataclysmiques, nés des frustrations de centaines de millions d’individus condamnés à rester en rade de la société de consommation.



      • Cateaufoncel 22 novembre 2017 21:53

        @Fifi Brind_acier

        Bonjour et au revoir !

        Qu’est-ce que ce livre change au destin de centaines de millions de Chinois et d’Indiens, qui comprendront, un jour qui se rapproche, qu’ils n’auront, eux, jamais de bagnole, jamais de télé à écran plat, et même jamais de réfrigérateur ?


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 novembre 2017 06:42

        @Cateaufoncel
        Vous pensez que les Chinois ne consomment pas ?
        « Chine, la demande intérieure, clé de voûte de la croissance chinoise ».


        La demande extérieure a baissé, certes, vu l’appauvrissement dans les pays occidentaux, mais la croissance de l’économie chinoise est à 6,7%, c’est grave, docteur ?

        6,7%, de quoi faire pâlir de jalousie nos Mamamouchis en Europe, où la croissance stagne fermement autour de 0%.... « L’Europe de la prospérité », disaient -ils.


      • microf 22 novembre 2017 16:31

        Très bon article.

        Il ya un film que je recommande toujours, Attila le Hun qu´on peut visonner á youtube, il commence par ce générique « Malgré la décadence et la corruption, affaiblie par les rivalités politiques et les guerres, l´Empire Romain était toujours la plus grande puissance sur la terre, puis un nouveau peuple les Huns, fiers et indépendants, arrrivèrent par les terres de l´Est.
        Une ancienne prophétie raconte qu´un jour, un homme surgira de ce peuple, unira les tributs et disputera avec succès á Rome le droit de règner seul sur le monde ».

        D´après ce film, cette prophétie se réalisa, ce peuple survint des terres de l´Est, de ce peuple un homme Attila, il unifia les tributs et disputa avec succès á Rome le droit de règner seul sur le monde.

        Avec les évènements qui se déroulent aujourd´hui dans le monde, ne sommes nous pas entrain de revivre en vrai cette histoire ?.
        La nouvelle Rome les « Usa et ses vasseaux », décadents et corrompus jusqu´á la moelle, affaiblient par les rivalités politiques et les guerres ?.
        D´un autre côté un peuple surgit de l´Est la Russie, fier et indépendant, d´oú surgit un homme POUTINE, qui est entrain d´unir les tributs ( BRICS et autres pays émergeants ), qui est entrain de disputer á la nouvelle Rome avec succès le droit de règner seul sur le monde ?.

        Il ya quelques jours le Président Poutine s´adressait aux élites Occidentales dans ces mots « élites Occidentales vous avez échoués », ils avaient raison, les élites Occidentales ont échoués, mais sauront-elles le reconnaitre pour se corriger ? car il n´ya que les imbéciles qui ne changent pas.


        • Pseudo 22 novembre 2017 18:49

          Je suis largement d’accord concernant les USA mais ce n’est pas le pire dont vous êtes honteusement complices ! Qui a franchi la pire des lignes rouges en ne cessant pas de pilonner et massacrer les Syriens sans distinction ce dont personne, autre que moi, ose même parler se rendant scandaleusement complice ?! Qui a commencé la troisième guerre mondiale en Géorgie, en Tchétchénie, en Ukraine, en Syrie ?! C’est celui dont vous vous rendez honteusement complice, le diable que vous adorez et que vous portez aux nues ! Ce n’est autre que votre cher poutine de merde ! C’est le pire de tous les terroristes, réunis ! Désolé de vous décevoir ! C’est l’avenir qui me donnera raison et vous donnera tort bien que le passé m’ait déjà donné raison mais ce dont votre fascination pour le mal vous rend incapable de voir !


          • François Vesin François Vesin 22 novembre 2017 19:28

            @Pseudo
            «  Qui a franchi la pire des lignes rouges en ne cessant pas 

            de pilonner et massacrer les Syriens sans distinction ce dont 
            personne, autre que moi, ose même parler se rendant 
            scandaleusement complice ? »

            Nous n’osons pas en parler parce que vous le faites
            avec un tel talent, une telle conviction et une telle
            multitude de preuves dûment étayées que tout semble
            inutile après vous..même l’avenir !

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 novembre 2017 20:22

            @Pseudo
            Vous devriez cesser de regarder BFM WC, c’est pas bon du tout pour les neurones... Mais vous avez raison, les USA sont blancs comme neige..., de grands démocrates, j’ai tout bon ? Ils ne font jamais d’ingérence dans aucun pays pour influencer les élections ou la vie politique..., promis, juré, ils n’interviennent dans aucun pays !


            Un peu en France quand même, fallait bien surveiller nos Présidents... :
            « Les Présidents français et les dossiers de la CIA en France 1958- 1981 »

            C’est « le dictateur Poutine » qui fait de l’ingérence, hein, mais jamais les USA !!

            Bien sûr, les « révolutions colorées » sont une invention « des complotistes » !
            « Comment la CIA prépare les révolutions colorées »

            Bien sûr l’ OTAN n’a jamais organisé de réseaux pour faire des attentats...
            Un peu quand même en Italie... : « Attentat dans la gare de Bologne » ...

            Cf : « Gladio- Les réseaux Stay Behind »


            Bien sûr, Soros n’est pour rien chaque fois qu’il y a le chaos quelque part...
            « Soros reconnaît qu’il a financé Maïdan »

            Et je vous annonce enfin une bonne nouvelle, car elle vous concerne aussi :
            " Soros : l’ Europe doit devenir comme l’ Ukraine !’ Le chaos + une zone de non droit.
            Elle est pas belle la vie ? Avec des amis comme les USA, qui surveillent la planète entière et mettent le boxon partout, nous n’avons pas besoin d’ennemis ...

          • oscar fortin oscar fortin 23 novembre 2017 02:36

            @Fifi Brind_acier : Je profite de cet espace pour vous saluer et vous souhaiter santé et bonheur pour l’Année 2018.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 novembre 2017 06:21

            @oscar fortin
            Bonjour, merci et meilleurs voeux aussi pour vous !

            Vous avez vu ? La guerre en Syrie est terminée, mais les USA s’incrustent quand même en Syrie !


          • microf 23 novembre 2017 22:44

            @Pseudo

            Le Président Poutine á qui j´ai donné le nom du « Mozart de la politique », est á la politique ce qu´était Mozart á la musique, á savoir, un virtuose.
            Que Dieu le garde encore très, très et très longtemps en vie.


          • demissionaire bonalors 23 novembre 2017 00:20

            Bonjour
            votre formule `Plus l’Humanité approche de cette grande confrontation finale, plus clairement se révèle ce sur quoi portent les enjeux les plus fondamentaux de cette dernière` demande a être développée non ? en tout cas elle ouvre des fenêtres vers un nouveau cosmos et peut-être devenir possible.

            Probablement enjeux et confrontation appartiennent au même langage, alors devrions nous changer de langage, car les opposer serait vain smiley,

            Bien a vous


            • oscar fortin oscar fortin 23 novembre 2017 02:34

              Merci pour votre observation et il est juste de faire la lecture que vous faites au sens de l’avènement d’une Humanité nouvelle. Cette idée rejoint cette autre expression qui parle de la naissance de l’Homme nouveau. Toutefois, une fis que l’on dit cela, le mystère reste entier sur ce devenir de cette Humanité que l’on dit dans les douleurs de l’enfantement. C’est comme si une Humanité allait naitre dans un milieu de vie différent, tout comme l’enfant dans les sein de sa mère, nait dans un environnement nouveau. Ce sont évidemment des images qui laissent places à bien des choses.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 novembre 2017 07:00

                @oscar fortin
                A Marseille, de jeunes migrants sont hébergés dans une église.
                Faute d’action des services publics français.
                C’est bien, mais c’est essayer de vider la mer avec une petite cuillère...


                Tant qu’on ne s’attaquera pas aux causes et qu’on ne dénoncera pas les responsables de ce chaos, rien ne changera. Nos politiques versent tous des larmes de crocodile, sans proposer de solutions pour que tous ces gens puissent continuer à vivre décemment chez eux. Ils fuient la guerre, les exactions des Islamistes et leurs pays dévastés.

                « Esclavage en Libye, que les vrais responsables assument leurs actes ! »


              • L'enfoiré L’enfoiré 23 novembre 2017 10:03

                @oscar fortin bonjour,

                 Je ne viens pas souvent vous féliciter. Mais je le fais cette fois.
                 Vous avez tout compris le (ou les) opposition(s) de notre monde.
                 La radicalité a remplacé le consensus, le compromis.
                 Je suis athée, donc la partie religieuse, l’appel au pape ne me concerne pas.
                 Les radicalités sont manifestes à plusieurs niveaux.
                 C’est ce que j’ai voulu explicité dans mon billet « C’est la fête aux désaccords ».
                 Si vous réfléchissez bien, nous faisons bien partie du monde du vivant que l’évolution dessine progressivement dans le même sens.
                 Il y a les prédateurs et les victimes « prédatées » qui deviennent à leur tour des prédateurs pour des victimes « prédatées ».
                 C’est ainsi que va le monde. L’humanisme n’existe que dans la tête de nos pauvres humains qui pensent tout savoir, être l’être suprême qui n’aura pas de successeur encore plus ceci ou plus cela.
                 Une Humanité nouvelle est en train de se construire par le transhumanisme ou le post-humanisme.
                 Ce ne sera pas une révolution numérique mais une évolution philosophique dont j’ai connu les prémices.
                 Un environnement nouveau ? Pas nécessairement.
                 Cela fera mal à certains prédatés et renforcera d’autres plus malin ou plus intelligents qui auront compris tout l’avantage de la communication en réseau.
                 Fakebook a commencé et à été suivi par de nouveaux adeptes fidélisés, tête baissée.
                 Les forums qu’"ils soient français ou anglais, je les suis depuis bien longtemps.
                 J’ai assez écrit sur ces phénomènes qui ne sont payés que par la pub et par les infos que donnent gracieusement tous leurs fidèles.
                 J’ai fait partie d’Avox en tant que rédacteur, commentateur et modérateurs reconnus comme tel,, mais depuis longtemps, j’en, suis sorti pour revenir sur mes premières amours et mon blog.
                 Lui, au moins, je le manage à ma guise sans avoir une médiation de n’importe qui, ou n’importe quoi.
                 Bonne journée


              • demissionaire bonalors 23 novembre 2017 21:49

                @Fifi Brind_acier
                eh eh on ait malheureusement tous responsables, a un degré moindre pour certains et surtout pour vous rassurer, si cela vous rassure d’ailleurs, alors ne nous en privons pas smiley
                Bien a vous


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 novembre 2017 07:10

                @bonalors
                eh eh on ait malheureusement tous responsables,

                Nada, wallou, rien du tout ! Je ne suis pas responsable de la politique extérieure de Sarkozy et de Juppé, qui ont signé avec Cameron les accords de Lancaster House dans le dos des Français, pour envahir la Libye et la Syrie !
                Deux pays qui ne nous ont rien fait et que la France a détruits.


                Pas plus que je ne suis responsable de Hollande qui a continué ce que les deux autres avaient commencé.

                Ma seule responsabilité est de faire savoir aux citoyens qui a signé ces accords et qui est responsable.

              • bonnes idées 23 novembre 2017 10:17

                Dieu a créé les dieux du Ciel, et l’Homme est l’auteur des dieux des temples. Ayant reçu la lumière de vie, il a désiré en doter des dieux terrestres. Mais les images de dieux façonnées par l’Homme sont formées des deux natures distinctes, matérielle et divine. Incapable de créer des âmes, l’Homme a rituellement capturé celles d’anges ou de démons qu’il a introduites dans ces images. Il en résulte que ces idoles peuvent faire le Bien ou le Mal. Elles sont facilement irritées, mais peuvent être secourables. Car l’Homme redoute la mort et la souffrance. La mort est le résultat de la dissolution du corps quand il cesse de pouvoir supporter les charges de l’âme humaine. Quand l’âme se retire du corps, elle passe sous la domination de Génie suprême qui la met en jugement. Si elle s’est montrée pieuse et juste, elle peut gagner le séjour qui lui revient. Si elle est marquée par le péché et souillée par les vices, elle est précipitée dans les lieux inférieurs où elle subira un châtiment en proportion de ses mérites, car la divinité connaît tous nos actes.

                Les enseignements d’Hermès.

                Nous devrons tous rendre justice !


                • L'enfoiré L’enfoiré 23 novembre 2017 10:26

                  @bonnes idées,

                   Les philosophies grecques ne sont que liées aux conjonctures du passé.
                   Elles proviennent des philosophies égyptiennes tout comme celle de la chrétienté.
                   Avant, il y avait la « bonne parole » par téléphone.
                   Aujourd’hui, elle est sur Internet.
                   Le bien et le mal, n’existent pas, chères bonnes idées.
                   Ce n’est pas une dichotomie mais une adaptation en fonction de l’évolution, de l’environnement et des caractères.
                   Einstein comme je l’ai écrit récemment, s’extrayait en survolant le monde des vivants pour ne pas en connaitre les vicissitudes.


                • demissionaire bonalors 23 novembre 2017 21:52

                  @bonnes idées
                  probablement la justice n est pas une bonne idee, on devrait pourvoir s en passer, elle appartient deja a un monde mort, aussi mort que nous puissons l etre et ce depuis la naissance damned


                • bonnes idées 23 novembre 2017 10:49

                  Mais justement la mémoire de ces anciennes philosophies ne nous permettent-elles pas d’avancer dans notre propre connaissance ? Faut-il tout balayer d’un revers de bras histoire de ne pas se culpabiliser et de se donner bonne conscience ? Vous avez raison dans le sens ou aucune vérité ne saurait être atteinte mais à défaut de se tromper lourdement je préfère rester prudent sur le fonctionnement de l’âme humaine.
                  Le monde actuel est un tissu de mensonges et vous serez d’accord avec moi car le but ultime de tout cela est de nous arracher du cœur la moindre parcelle divine afin de mieux se plier aux exigences de ce monde : soumission et esclavage ! Einstein est comme tout être humain, il s’est accroché à son rocher tiraillé entre son enfance malheureuse d’où son génie sans aucun doute car c’est souvent dans la souffrance que l’esprit s’élève.


                  • L'enfoiré L’enfoiré 23 novembre 2017 12:26

                    @bonnes idées,

                     "nous permettent d’avancer dans notre propre connaissance ?« 

                    Bien entendu. Il n’est pas question de revenir au point zéro. Mais ce n’est qu’une base de réflexion qu’il faut mettre à jour en fonction de l’actualité et du vécu.

                    Je sais qu’en France vous êtes très accroché au passé pour y trouver des repères.
                    On m’a dit ce matin que j’étais »vintage« .
                    (Mal)heureusement, il faut aller de l’avant et voir le futur en fonction d’autres paramètres »new wave« .
                    J’ai consacré un billet sur  »Le bien et le mal«  une question branchée.. mais à une époque donnée et en fonction de ce qu’on vit.

                     » préfère rester prudent sur le fonctionnement de l’âme humaine« 
                    Il n’y a rien de plus versatile que l’âme humaine Lisez »L’insoutenable légèreté de l’âme« et vous comprendrez.

                     »Einstein est comme tout être humain, il s’est accroché à son rocher tiraillé entre son enfance malheureuse d’où son génie sans aucun doute car c’est souvent dans la souffrance que l’esprit s’élève."

                    Pas sûr qu’il ait eu une enfance malheureuse. Son génie a existé très jeune en s’extrayant du monde, en rebelle et en adversaire de toute autorité.
                    Quand j’ai écrit mon article, je suis remonté vers beaucoup de sources différentes.
                    Einstein était très complexe et seul un philosophe comme Etienne Klein a permis de mieux cerner le personnage.


                  • demissionaire bonalors 30 novembre 2017 02:16

                    @bonnes idées
                    Bonjour
                    Je pense que nos vision sont très partages, dans les deux sens du terme d’ailleurs, mais nos conclusions radicalement différentes,
                    Par exemple, et c’est votre conclusion d’ailleurs, en quoi la souffrance nous permettrait-elle de s’élever, pourquoi l’épreuve nous rendrait-elle meilleur ?
                    Si oui, c’est que l’on est mauvais au départ, alors si les prémisses sont faux la conclusion le reste encore plus. Je vous l’avoue la contraposé était triviale, mais mon intuition qui n’a rien de divine, me dis que j’ai pas tout a fait tord ;-0)
                    Bien a vous, vous faites preuve d’une belle intelligence et votre discours enrichissant.


                  • demissionaire bonalors 30 novembre 2017 02:22

                    @bonalors
                    je me corrige en vrac, visions partagées, je reste un cancre


                  • Lugsama Lugsama 23 novembre 2017 11:13

                    Toujours amusante vos analyse pipi/caca entre le bien et le mal pour la géopolitique. Critiquer l’impérialisme et le capitalisme pour encenser Poutine, mignon.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès