• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La reconquête passe aussi par les urnes

La reconquête passe aussi par les urnes

La reconquête passe aussi par les urnes

Les élections Européennes sont, cette année, d'une importance non-négligeable. Je dis, je pense que si nous sommes contestataires, opposants, dissidents comme vous voulez, nous avons le devoir d'aller écraser les urnes de vote anti-macronie.

_ « Ouais mais, ça sert à rien, c'est truqué les élections ! »

J'entends bien qu'il est tout à fait possible de truquer une élection, il existe plusieurs méthodes comme pirater le vote électronique, bourrer les urnes, ficher les opposants politiques et les priver au maximum de carte d'électeur. Et bien sûr, le tout s'accompagnera de l'évidente manipulation médiatique et politique qui fera tout ce qu'il est possible de faire pour orienter le vote des gens vers les projets internationalistes, portés au rang de « doctrine divine » avec pyramide de verre en toile de fond.

Certes, nous pouvons au moins être certain qu'à défaut d'élection truquée, nous avons une élection largement manipulée. Les derniers courts-métrages : « Europe 2019* », ou celles de l'OBS : « Peurs sur l'Europe** » et faisant la promotion de l'Union européenne, en sont deux preuves parmi beaucoup d'autres ; et la diabolisation de la militance pro-France, pro-nationale, transformée à loisir en mouvement d'ultra-droite, populiste, xénophobe, homophobe, phobe, phobe... Pour finir en méchant antisémite, anti-élitiste, anti, anti, anti...

*https://www.youtube.com/watch?v=TSentjXP3zQ&list=PLCwXWOyIR22uLbCMP6D9PhKBe1kUiXKMu

**https://www.youtube.com/watch?v=a5mLyXl-NF0&list=PLx11EXmJoLValRrfohitrdRw7meEEpX5-&index=2&t=0s

Seulement, si nous partons de ce principe, alors il ne nous reste plus qu'à nous armer du même courage que nombre de nos ancêtres, et à s'armer, vent debout, pour défendre notre beau pays. Si nous abandonnons le combat politique, il est clair que « ces fameuses élites » foncent tout droit vers un gouvernement mondial dirigé par elles-mêmes. Il est clair que nous pouvons oublier l'idée même d'un RIC.

Il faut rester cohérent. Un référendum se manipule aussi bien, si ce n'est mieux qu'une élection, et malgré l'escroquerie qui s'en est suivie, la constitution Européenne a bien échoué face au peuple en 2005, et outre-Manche, ils ont voté le Brexit. Nous avons là, l'occasion de montrer pacifiquement que ce projet, et cet internationalisme complètement antidémocratique, nous n'en voulons pas. Cette élection est un referendum, et même si quelques bulletins seront comptés deux fois, plus nous serons à dire non, et plus la légitimité de ce gouvernement répressif au point d'en éborgner les gens sera entachée.

Deux bonnes raisons d'aller voter aux Européennes :

Premièrement, si l'on écoute certains éditorialistes*, c'est Marine Le Pen qui transformerait cette élection en referendum ; il est vrai qu'elle appelle à la démission en cas de victoire de son parti, tandis que Macron se lance dans la bataille en se présentant, encore, comme le rempart contre le populisme et les extrêmes... Une position que je qualifierais : « d'ultra-européiste ». Eh bien, c'est le moment de montrer notre désaccord. Et tant pis si les voix dissidentes sont dispersées, ce qui compte le plus, c'est que le pourcentage de la liste « renaissance », (les connaisseurs apprécieront), soit le plus faible possible, de sorte à ce que la politique présidentielle soit le moins représentative possible. Et accessoirement réduire au maximum le nombre de députés LERM au parlement européen.

Le danger est grand, et nous aurons l'occasion de développer ça dans un deuxième article, mais concrètement, et comme nous l'explique le très propagandiste Christophe Barbier, Macron peut vraiment se retrouver en position de faire la pluie et le beau temps au parlement européen.

Nous devons absolument lui faire barrage, pour une fois, jouons au castor intelligemment.

*https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/l-edito-de-christophe-barbier-emmanuel-macron-prend-il-un-risque-1160154.html

Deuxièmement, si par miracle nous parvenions à envoyer quelques « vrais » eurosceptiques au parlement, type Nigel Farage, cela mettrait un peu plus de véritable opposition au sein de cette parodie de démocratie, car je vous le dis, ne comptez pas sur les partis « dit » d'extrême droite « classique », parce que aucun de ces partis ne propose de sortir clairement de cette association de malfaiteurs. Les partis militant pour la sortie pure et simple de l'Union, comme l'UPR en France, sont désormais qualifiés : « d'ultra-souverainistes », par la doxa. Ultra, ultra, ultra...

Cet article : https://www.ecfr.eu/article/commentary_anti_europe_parties_arent_anti_europe_anymore, publié sur le site de l'European Council on Foreign Relations*, nous explique comment, comme par enchantement, les partis eurosceptiques ont changé radicalement de ligne ces deux dernières années, ne proposant plus du tout la sortie de l'Union, et même pour certains, la sortie de l'Euro. Simplement, ceux-ci se contentent de prôner une autre politique migratoire et une plus grande prise en compte des particularités et des intérêts nationaux.

Tandis que sur ce même site il y a trois ans, ce n'était pas la même chanson. La montée qualifiée de populiste par les partisans de l'Union, inquiétait alors beaucoup plus. Mais depuis, il semblerait que cet euroscepticisme se soit rangé comme un bon toutou derrière le drapeau aux douze étoiles. Quelle puissance, est surtout quels outils sont utilisés pour faire pression aussi efficacement sur tous les partis d'opposition en Europe ? La question mérite d'être posée.

https://www.ecfr.eu/publications/summary/the_world_according_to_europes_insurgent_parties7055

Le Rassemblement National est désigné comme l'ennemi ultime à abattre, mais c'est un leurre. RN ou LERM, c'est l'Union Européenne qui gagne.

*L'ECFR signifie littéralement : conseil européen pour les relations étrangères, c'est exactement le même acronyme que son homologue Américain, le célèbre CFR, anciennement présidé par David Rockefeller, mais il paraît que les deux n'ont aucun rapport... Dans tous les cas, ce « think-tank » qui n'est en rien un organe de l'Union Européenne, travaille en étroite collaboration avec les parlementaires. L'ECFR se positionne clairement en faveur d'un fédéralisme européen à vocation libérale et reste proche des intérêts états-uniens, surtout lorsqu'il s'agit d'interventionnisme à l'étranger ou en matière de sanctions économiques, voire de Russie bashing. Il n'est pas inintéressant de préciser que ce « think-tank » est principalement financé par l'Open society du milliardaire George Soros, qui en est un fondateur aidé, entre autres, par nombre de personnalités -+-+comme Alain Minc, Daniel Cohn-Bendit ou encore Dominique Strauss-kahn par exemple, pour citer les Français.

Parmi les membres du conseil actuels, nous retrouvons notamment Bruno Le Maire, Ministre de l’Économie, ou Pierre Moscovici ancien Ministre sous Hollande, aujourd'hui Commissaire Européen.

Si vous voulez en savoir plus sur « ceux qui pensent l'Europe » et leurs ambitions, une partie de la réponse est par là :

https://www.ecfr.eu/

https://www.ecfr.eu/council

https://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_europ%C3%A9en_des_relations_internationales

https://www.cfr.org/

Ceci dit, reste à savoir pour qui voter...

Chacun, bien sûr, est libre dans l'isoloir, mais à titre personnel, je ne préconise pas le vote blanc, qui me semble insuffisant. Il me paraît plus important de favoriser l'émergence de partis véritablement et clairement pro-Frexit.

Il y avait 33 listes (un record), et désormais 34 avec la validation de la liste : « Une Europe au service des peuples », liste du parti créé en 2012 : « L'union des démocrates musulmans français ». https://www.lci.fr/elections/34e-liste-surprise-aux-europeennes-qu-est-ce-que-l-union-des-democrates-musulmans-francais-2120823.html

Le Huffington post a choisi 3 listes parmi celles-ci, censées représenter les gilets jaunes, eux et leurs « exigences » : https://www.huffingtonpost.fr/entry/gilets-jaunes-listes-europeennes_fr_5ccd5cede4b04e275d4ab4a1?utm_hp_ref=fr-homepage

La manœuvre n'a rien d'anodine, ces « journalistes » savent pertinemment que rare sont les futurs votants qui prendront le temps de décortiquer l'ensemble des listes ; mettre ces trois listes en avant, c'est une façon d'orienter le vote des contestataires indécis, voire de les décourager. Concrètement, le Huff esquive les listes « populaires », comme France insoumise ou le RN, que je ne soutiens pas personnellement, mais qui représentent clairement un tout autre danger pour la liste « Renaissance » de Macron, emmenée par Nathalie Loiseau. Et, le Huff esquive aussi les listes ouvertement souverainistes, comme celles de Philippot et de l'UPR. De plus, en désignant ces trois listes comme représentantes politiques des gilets jaunes, et par association avec le fait que ces mêmes listes sont créditées de moins de 3 % d'intentions vote maximum à se partager entre tous, cela permet tout simplement de minimiser cordialement le véritable impact des gilets jaunes dans ce pays.

Dans cet autre article, le Huff nous présente les candidats à sa manière : https://www.huffingtonpost.fr/entry/elections-europeennes-2019-33-listes-en-competition-un-record_fr_5ccd2b45e4b0e4d75732c0b0?utm_hp_ref=fr-politique . Dans la liste présentée par le journal, les commentaires donnent un traitement radicalement différent, selon que les listes soient pro-européennes ou non.

Étant monarchiste, personne ne pourra m'accuser de défendre mes idéaux politiques, puisque j'appelle à voter pour l'UPR, parti qui se vante d'être populaire et républicain. Mais concrètement, le Parti fondé et emmené par François Asselineau est actuellement le seul avec Philippot qui appelle clairement au Frexit, et à choisir, je préfère ne pas m’embarrasser de la « patte » politicienne de Philippot. L'UPR et Asselineau ce n'est pas la panacée pour moi, disons le bien, mais d'une, contrairement à ce que je peux entendre ici ou là, Asselineau a proposé un bon programme lors de sa candidature à la présidentielle, et surtout, il défend notre nation face à l'Union Européenne. Il a fait l'ENA, il a vadrouillé dans les couloirs du pouvoir qu'il dénonce, il a été inspecteur général des finances, bref, il a le bagage, les compétences et le discours. Manque certes un peu de pêche, mais ma foi, on ne peut pas tout avoir !

Chacun fera ce que bon lui semble, mais j'insiste sur l'importance d'aller voter contre LREM et surtout POUR nos intérêts.

Je vous retrouve prochainement pour vous expliquer pourquoi LREM risque de devenir le Parti le plus puissant du Parlement européen.

« À défaut de pouvoir parler d'occupation, il est difficile de ne pas admettre que notre Nation tout entière est aujourd'hui sous la tutelle d'une Union libérale et capitaliste corrompue » C.H.


Moyenne des avis sur cet article :  3.61/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • ddacoudre ddacoudre 18 mai 21:39

    Bonjour

    Analyse intéressant présentant les mêmes représentation de l’incohérence des analystes politologues qui n’ont jamais mis les pieds au boulot, et d’un autre côté une population analphabète en économie qui gobe n’importe quoi et qui se méfient de tout en vient à rendre des décisions à l’encontre de ses intérêts, influencé par une évolution égologiste et tribale vers laquelle les peurs et les angoisses conduisent inévitablement, c’est la marque de la faiblesse. Pourquoi nos villages étaient sur des collines, des châteaux entourés d’enceintes. La peur d’être conquis. Est ce que les peurs d’Europe ou du monde ont envie d’aller à la conquête d’autres, (comme Dech par exemple ou Israël). Est ce que les chinois, les indiens, les anglais les russes veulent conquête la France. Est ce que les seigneuries du moyen âge n’ont pas été réunifiées par la force. Est ce que nous ne sommes pas fier de cette histoire conquérant ben nous identifiant au conquérant que nous avons fait roi avant de lui couper la tête parce qu’il voulait continuer d’être le maître de la France qui voulait s’émanciper. Qu’est ce qui nous empêche de faire une Europe qui parle autant de langues que celles vernaculaires qui étaient parlées dans chaque contrées avant que Napoléon ne l’unifie de force. Serions donc nous incapables de prendre une décision si elle ne nous est pas imposée par la force. Tout ce que tu soulèves de vérifie, l’existence est un constant partage d’influence où l’argent donne les moyens. Ce est pas pour rien que ce pouvoir à été retiré au peule, avec leur ACCORD (quand je parle de décision contre ses intérêts parce que l’on est un analphabète de l’économie une fois en 73 et en 92). Comment peut-on être anti libéral, si l’on est contre la liberté que reste t il si ce n’est la dictature dans la compétition de nations toutes devenues capitalistes avec l’Inde, la Russie, la Chine si nous ne sommes pas capables de nous réunir pour être une entité européenne politique sociale et économique nous serons des proies faciles pour des OPA. Ce est pas la construction européenne qu’il faut remettre en cause ce sont les accords de Lisbonne et de Maastricht, et en virer le capitalisme et non le libéralisme qui doit être celui de.notre temps et non l’immobilisme d’un passe qui n’existe plus. Cordialement ddacoudre ovreblog


    • Dom66 Dom66 18 mai 22:00

      Merci pour cet article j’approuve. Rien à ajouter

      Vu que ceux qui sont contre le vote, ont voté sur ce papier. 3 étoiles sur 5 votes !!!.

      Voter tous contre Micron et les traites PS, hamon, Dlucksman, UDI, Ne pas donner de vote aux fausse listes GJ + toutes les listes bidons qui existent que pour diviser les listes anti-micron.


      • Attilax Attilax 18 mai 23:08

        Je ne suis pas royaliste, ni même républicain, mais j’aboutis à la même conclusion. Pour ceux qui veulent récupérer une souveraineté monétaire, économique et politique, y’a pas un choix de dingue.


        • Le421 Le421 20 mai 08:54

          @Attilax
          Voui... UPR, UPR ou UPR !!
          Bon, c’est clair, on a compris.
          Le tout, c’est que la mayonnaise prenne.
          Et pour faire de la mayonnaise, il faut plusieurs ingrédients, pas un seul.
          La sortie de l’UE, c’est pas le sirop Typhon. Ça ne résoudra pas tout.


        • Attila Attila 20 mai 10:13

          @Le421
          « La sortie de l’UE, c’est pas le sirop Typhon. Ça ne résoudra pas tout. »
          Exact. Mais sans sortir de l’UE, on ne résoudra rien : c’est la réalité que vous refusez de voir.

          .


        • Attilax Attilax 20 mai 18:25

          @Le421

          Je comprends votre aigreur, j’ai ressenti la même en 2017, quand méluche a dit que son seul but était de sauver l’UE.

          Et j’imagine celle des frontistes qui ont découvert que MLP retournait aussi sa veste au dernier moment, juste avant ce débat lamentable au delà du possible.

          On s’est tous fait trahir, par tous les partis, faut être aveugle et sourd pour le nier.


        • Prudence 18 mai 23:15

          100% d’accord avec vous au sujet de la nécessité de voter pour provoquer ni plus ni moins que la sortie définitive de LREM hors du champ de la vie politique française.

          Attention à ne pas confondre le Conseil européen dont vous parlez, avec le « Conseil de l’Europe » (ou : Europe des 47, Europe sociale et du droit), institution qui n’a rien à voir ni avec l’UE (ou : Europe des 28, Europe de l’argent ou libérale), ni avec ce think tank libéral.

          Bonne chance à la liste Asselineau ! Ce serait bien de ne pas oublier, quand même, le Conseil de l’Europe, car nous ne sommes plus à l’heure des nationalismes et il serait bon que l’Europe (la vraie) existe...

          Bonne chance à Lalanne, LFI, LR, RN, DLF...

          Tout sauf... LREM

          Bon vote à tous.


          • Prudence 18 mai 23:20

            @Prudence
            D’accord pour remplacer, dans mon « post », « libérale » par « capitaliste ». Je n’ai en effet rien contre le libéralisme lorsqu’il est régulé et limité.


          • Jean S 19 mai 03:55

            Si Vous voulez vraiment foutre la merde dans l’Europe, s’abstenir c’est voter status quo !

            C"est choisir junker et sa clique des partisans du dumping fiscal, du vol par des petits états mafieux couvert par les instances européennes pour voler le fruit du travail de millions de travailleurs pour les offrir au conseil d’administration des multinales en se sucrant !

            Vous voulez vraiment contre carrer les instances de ces technocrates qui ont leurs diplômes achetés de Harvard, de Yale, alors votez !

            Mais votez Le Pen, ou Mélenchon ou tout autres opposants qu’ils aient ensemble foutre la merde et s’étriper dans l’hémicycle des dieux !

            La gauche est morte, Il faut être digne de machiavel et pas se laisser bisounourcer par la propagande des partis de la droite malhonètement bien pesante.

            Pour gagner il faut se battre pas baisser les bras, il faut contrer la propagande et une fois en place les zigotos montrerons enfin leurs compétences la vérité de leurs belles paroles !

            Pour faire tomber la pomme il faut la laisser squater par les vers ou la cueillir, cueillons la !


            • nono le simplet nono le simplet 19 mai 06:29

              @Jean S
              Si Vous voulez vraiment foutre la merde dans l’Europe, s’abstenir c’est voter status quo !

              voter blanc aussi, sans aucun doute, dans une élection à un seul tour !


            • Prudence 20 mai 11:16

              @Jean S
              Oui, il ne faut pas s’abstenir. Toute participation et vote contre LREM fera baisser mathématiquement leur pourcentage. Or il faut les éliminer politiquement, comme on a fait pour le PS.
              Je vais pour ma part voter « parti animalier » pour leur dire à quel point je les emm... eux et leur Europe, eux et leur mépris de la vie, eux et leur absence d’affection et de chaleur.
              C’est d’ailleurs le vote que devraient choisir les personnes en situation de handicap dans les MAS, lesquelles cette année ont le droit de voter : toujours aider l’autre, toujours aider le plus faible. Ne rien lâcher.


            • berry 19 mai 10:06

              Il faut voter aux européennes, en effet, mais pas pour l’upr.

              Le principal problème est ethnique et identitaire et Asselineau a fait le choix des immigrés, comme SOROS et BHL. Sa candidature ne se pose pas en rupture avec les ambitions de la mafia mondialiste. Pour ceux qui en douteraient, regardez ses affiches électorales.

              Il s’affiche avec une beurette devant tous les bureaux de vote du pays !

              Il serait lucide sur l’euro et complètement aveugle sur les fondements de notre civilisation. Tout cela n’a pas de sens.

              Il n’a pas compris qu’on ne peut pas faire cohabiter sur le même territoire des populations ethniquement et culturellement opposées sans que cela ne débouche sur des conflits endémiques détruisant la notion même de peuple.
              Au final, Asselineau travestit la réalité et raffermit le discours de la gauche comme le fait l’épiscopat français et le pape : l’immigration serait une richesse…Quelle blague !


              • Le421 Le421 20 mai 09:05

                @berry
                Priez Dieu (ça vous connaît !!) au RN de ne jamais être aux commandes.
                Au cas où vous vireriez tous les immigrés, ce qui est du pipeau, vous n’auriez plus rien à vendre dans le bouclard !! smiley


              • leypanou 20 mai 12:13

                @berry
                Il s’affiche avec une beurette devant tous les bureaux de vote du pays ! 

                 : c’est sûr que ce n’est pas le RN qui aurait fait çà.

                Soyez lucide et réaliste : les non-caucasiens sont là pour rester, qu’on le veuille ou non.
                Et ces gens ne sont pas encore privés du droit de vote.

                Conclusion : MLP ne sera jamais majoritaire, comme son pendant JLM (mais lui pour d’autres raisons).
                La xénophobie et l’humanisme sont les 2 faces d’une même impasse.
                A bon entendeur, salut.


              • Attila Attila 19 mai 10:47

                Les abstentionnistes sont des irresponsables et des démissionnaires. Ils refusent de faire le minimum de travail d’information que l’on est en droit d’attendre d’un citoyen adulte normal et de prendre leurs responsabilités pour barrer la route du pouvoir aux corrompus et aux traîtres.

                .


                • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 19 mai 11:00

                  @Attila

                  C’est sûr qu’avec des « votants » à la réflexion au niveau de l’huitre ont est sauvé ^^


                • Attila Attila 19 mai 11:05

                  @bouffon(s) du roi
                  C’est vrai. Votants infantiles + abstentionnistes = catastrophe.

                  .


                • Positronique 19 mai 15:35

                  @Attila

                  Et oui qu’est ce que tu veux la majorité ne possède pas ta grande intelligence et tes facultés hors norme. Continues à mépriser le bon peuple toi et tes sbires et vous resterez ad vitam eternam a 1%.


                • Attila Attila 19 mai 16:24

                  @Positronique
                  PROUT !

                  .


                • Le421 Le421 20 mai 09:02

                  @Positronique
                  Le bon peuple...
                  J’espère seulement qu’il a dépassé le niveau cour de récré CM2.
                  Pas comme toi mon ami, pas comme toi !!  smiley
                  C’est d’ailleurs pour cela qu’on ne t’en veux même pas...
                  On ne frappe pas un handicapé !!


                • Pimpin 19 mai 11:10

                  Je cite : « ne comptez pas sur les partis « dit » d’extrême droite « classique », parce que aucun de ces partis ne propose de sortir clairement de cette association de malfaiteurs ».

                  D’abord le RN n’est pas d’extrême droite. 

                  Ensuite, pourquoi n’arrivez-vous pas à comprendre que cette élection ne peut pas conduire à la sortie de l’UE. C’était possible lors de la présidentielle, la prochaine est en 2022. 

                  Donc militer pour la sortie de l’UE aujourd’hui est anachronique, c’est une perte de temps et d’argent.

                  La seule possibilité aujourd’hui c’est de faire rentrer le plus possible de souverainistes, non pas bien sûr pour en sortir mais pour tenter de la changer de l’intérieur.

                  Oui, cela ne sera pas évident, pas facile, mais c’est la seule action possible aujourd’hui. En 2022 ça sera une autre histoire, une autre stratégie, en fonction de la situation politique du moment.

                  Chaque chose en son temps.


                  • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 19 mai 21:50

                    Merci pour vos commentaires.


                    • Le421 Le421 20 mai 09:00

                      Je rappelle à ceux qui parlent de « sectaires » en nommant certains partis, que l’appel au vote constitue justement une attitude anti-sectaire.

                      J’appelle, et ma formation politique aussi, à ce qu’un maximum de personnes votent.

                      Pour le RN* ?? Si ils savent RÉELLEMENT pour quelles mesures ce parti vote à l’Europe, alors, pourquoi pas.

                      Si ils sont pour le secret des affaires des multinationales et pour la suppression de l’IVG, alors banco !! Il faut voter RN.

                      Mais je doute que beaucoup soient au courant...

                      *En tout cas, pas pour l’Europe du dumping social de Macron...


                      • Pimpin 20 mai 10:46

                        @Le421 Franchement, pourquoi racontez-vous n’importe quoi sur le RN ? son programme, ses analyses, son projet européen sont sur son site.


                      • Attilax Attilax 20 mai 21:33

                        @Pimpin

                        Comme la sortie de l’euro et de l’UE il ya trois ans ?


                      • Pimpin 20 mai 23:46

                        @Attilax
                        Vous n’avez pas lu mes explications un peu plus haut ?
                        Il y a 3 ans c’était des élections nationales dont le résultat pouvait permettre la sortie de l’UE.
                        Ce mois ci il s’agit d’élections européennes qui ne permettent pas cette sortie, mais uniquement la possibilité de modifier la politique de l’UE.
                        Donc programme politique adapté à la situation.
                        C’est si difficile à comprendre ?
                        En 2022 nouvelle possibilité de Frexit. En fonction des évènements.


                      • Attilax Attilax 21 mai 09:06

                        @Pimpin

                        Ah bon. Un coup aux élections nationales, elle est contre, puis aux européenne, elle est pour, mais en 2022 elle sera à nouveau contre... ben oui, c’est plus clair comme ça.

                        Et à la présidentielle 2017, c’était quoi ? Un subtil entre-deux qu’elle a habilement défendu lors de son magnifique débat ?


                      • Pimpin 21 mai 10:22

                        @Attilax
                        Bon, j’explique à nouveau : sortir de l’UE c’est une décision nationale prise par des élus nationaux. C’était possible après des élections présidentielles et législatives, d’où le programme de sortie proposé par le RN. Les Français n’en ont pas voulu !
                        Ce mois ci il s’agit d’une élection européenne, qui ne rend pas possible une sortie de cette UE. L’actualité c’est donc de modifier la politique de cette UE, c’est la seule action possible. Militer pour le Frexit actuellement c’est une perte de temps et d’argent.
                        En 2022, nouvelles élections nationales avec possibilité de Frexit. On verra à ce moment là les conditions politiques, ce qui a pu être fait ou pas au sein de l’UE, et aussi les conséquences du Brexit.
                        La politique ce n’est pas se fixer stupidement une politique sans tenir compte des réalités et des possibilités.
                        Il ne faut pas non plus confondre l’objectif et les moyens. L’indépendance nationale est l’objectif du RN. Frexit et modification de l’UE sont deux moyens à utiliser quand il faut. 
                        C’est plus clair ?


                      • Attilax Attilax 21 mai 13:52

                        @Pimpin

                        Non, pardon mais c’est aussi incohérent que les arguments de la FI. Une ligne politique, ça se tient, sans ça on est une girouette qui suit le sens du vent.

                        Moi ce que je vois, c’est que plus le RN va faire fort, plus LREM sera fort aussi : ils rejoueront le même scénar qu’à chaque fois, le « rempart contre le fascisme ». Et Cramon sera ré-élu, avec un socle de 15% de larbins !

                        Vous voyez pas le cinoche que font les médias ? Vous croyez qu’ils lui feraient une pub pareille si elle était vraiment dangereuse ? Vous voyez pas le rôle habituel que votre parti s’apprête à jouer dans cette pantomime bien réglée qui tourne depuis presque deux générations ?

                        Faites-les mentir, putain ! Votez NDA, votez Philippot, votez UPR, votez même Wauquiez si vous voulez, y’a 34 listes, vous devriez trouver un candidat compatible avec vos idées, mais pitié, épargnez nous encore un tour de Macron avec votre mégère qui est vraiment nulle. On a vu le même débat au second tour, ou vous aviez piscine ? Même devant un brasseur d’air vide de toute émotion, elle s’est faite balayer, pourtant y’en avait des choses à dire et à révéler. Elle est grillée à vie pour quiconque a plus de 16ko de mémoire ram dans son OS, désolé.


                      • Pimpin 21 mai 14:24

                        @Attilax
                        Je ne vois pas ce qu’il y a d’incohérent à adapter les moyens d’atteindre un objectif aux possibilités du moment. C’est même faire preuve d’intelligence politique.
                        La ligne politique c’est le souverainisme.
                        Faire campagne pour le moyen Frexit actuellement hors sujet, que les Français ont récemment rejeté, avec les incertitudes du Brexit, c’est aller dans le mur !
                        Le RN a visiblement la politique la plus adapté et c’est le parti qui a le plus d’audience pour avoir un maximum de députés souverainistes. Voter pour les autres qui risquent de ne pas dépasser les 5% c’est jeter les bulletins de vote par la fenêtre.
                        Enfin je trouve absolument lamentable de vouloir jeter le RN juste pour un débat qui aurait pu être mieux, un seul parmi de très nombreuses autres intervention très réussies dont évidemment personne ne parle. C’est ce rejet stupide (souvent par des gens qui ne l’ont même pas regardé mais qui croient les médias) qui a fait passer Macron, et aussi la peur des gens de quitter brutalement l’UE.
                        Les médias qui font une pub au RN ? vous ne devez pas les regarder, c’est exactement le contraire que je constate. Toutes les interviews sont faites sur le mode agressif et accusateur. Marine et les autres se débrouillent très bien.
                        Alors tant pis, jetez votre bulletin de vote par la fenêtre mais ne venez pas pleurer ensuite alors que vous jouez exactement le jeu de dénigrement organisé par les européistes ! A vous lire ils doivent bien se marrer !


                      • Attilax Attilax 22 mai 11:34

                        @Pimpin

                        « Toutes les interviews sont faites sur le mode agressif et accusateur. »

                        Bien sûr ! Vous êtes le Grand Méchant Loup pour les médias depuis 40 ans, ils en usent et en abusent pour faire élire des chèvres !

                        Je ne dis rien d’autre. Je ne juge pas moralement les frontistes pour leur vote, je vous dis juste que vous êtes totalement instrumentalisé et que la formule « escabeau à tocards » marchera en 2022 comme elle marche depuis le début. C’est votre fonction médiatique et politique sur la scène française, j’y peux rien.

                        Vous parlez stratégie ? Entendez ça : plus le grand méchant FN va être gros, plus les gens lambda vont flipper et voter ceinture ET bretelle, comme dit Lordon. C’est pour ça que les projos sont sur vous en mode « agressif et accusateur », mais sur vous à fond quand même. Je sais que vous espérez être majoritaires un jour, mais ça n’arrivera pas, les gens ont le cerveau lavé, vous avez du vous en rendre compte ces 40 dernières années ? Tu votes FN, t’es jeté par une bonne partie de la société, mis au ban, exclu, pas le droit de parler, de penser, etc : un sous-homme, un fasciste, les « heures sombres » toussitoussa. Pourquoi voulez-vous que ça change, c’est si commode pour tout le monde d’avoir un grand méchant loup... En attendant, on est bloqué avec des putains de Hollande, Sarko ou Macron, et le FN joue son rôle, et pas celui que vous voudriez smiley


                      • Pimpin 22 mai 15:27

                        @Attilax Vous vous trompez totalement ! les Français commencent à se rendre compte qu’ils sont manipulés et votent de plus en plus pour le RN, constatant la faillite de ses opposants qui sont au pouvoir depuis plusieurs décades, la justesse de ses analyses et la pertinence de ses propositions. Il ne faut pas sous-estimer les Français, même s’ils sont lents à réagir. Et quand ils le décideront le RN arrivera au pouvoir.


                      • Attilax Attilax 22 mai 20:10

                        @Pimpin

                        Mouais, les gauchos disent la même chose pour la révolution. Je crois ni à l’une ni à l’autre. Faut être pragmatique. Vous dites que je me trompe, mais je ne fais que le bilan de ces 40 dernières années, ce que je dis est un constat.

                        Vous allez sûrement faire un carton aux européennes, mais ce que vous ne comprenez pas, c’est que ça va leur servir de moteur pour alimenter la grand-peur après, pendant deux ans, et vous vous ferez doucher aux présidentielles par Cramon ou un autre cyborg, on s’en fout ils sont interchangeables. Et ils nous la remettront. Comme d’hab... On est bloqué.


                      • Pimpin 23 mai 10:44

                        @Attilax
                        Vous êtes trop pessimiste.
                        C’est une question de temps, les gens ont mis du temps à comprendre la réalité des gauchistes, mais maintenant ces partis sont à la marge. Ils mettent aussi du temps à se rendre compte de la réalité du RN et des échecs de ceux qui se partagent le pouvoir. Mais ça avance. Lentement mais sûrement. Le point de bascule n’est pas loin.
                        Les Français ne réagissent vraiment que lorsqu’ils sont dans la mer.e. Et il y en a de plus en plus qui y sont et qui en tirent les conséquences.


                      • zygzornifle zygzornifle 20 mai 09:13

                        C’est dur de trainer le mougeon devant des urnerinoirs


                        • Giordano Bruno 20 mai 13:36

                          La reconquête passera par les burnes ou ne passera pas.


                          • Jean S 22 mai 04:08

                            Les ministres européens des Finances, réunis vendredi à Bruxelles, ont retiré de la liste noire des paradis fiscaux les îles d’Aruba (Pays-Bas) et de la Barbade (Caraïbes) ainsi que l’archipel des Bermudes (Royaume-Uni).

                            Les conseils d’administration des multinationales sont garantis de tsunamis de largesses fiscales et de montagnes de subsides publiques dans tous les pays d’Europe.

                            Les esclaves du FMI sont prêts à vendre les fruits du travail des esclaves que nous sommes à la ghosnisation mafieuse mondiale !

                            « arbeit macht frei » ont pu écrire certains au fronton de lieu de tristes mémoires.

                            Le travail obligatoire, le travail comme esclavage, le travail comme contrainte, le travail non rémunéré à sa juste valeur sont outages de l’humanité.

                            Combien de femmes et d’hommes en Europe en souffrent ?

                            Combien sont les suicidés économiques ? Pour la majorité le travail n’est qu’une forme de prostitution.

                            Quand en Europe, l’ensemble des européens pourront-ils vivre dignement de leur travail ?

                            Quand en Europe dans tous les pays verra t-on le travail humain fiscalisé à echelle d’un TVA ?

                            Quand verra t-on en Europe une législation uniforme du travail humain commune à tous les pays d’Europe ?

                            Quand verra t-on en Europe une juste fiscalisation de tous les acteurs de l’économie ?

                            Les libéraux donneraient du travail aux humains ou préfèrent-ils les robots et les machines ?

                            Combien de Gilets jaunes sont morts ou handicapés à vie par la police au service de cette in-gouvernance ?

                            Votez ! Mais votez opposition à ces libéraux vérreux qui nous in-gouvernent ! en France et en Navarre depuis tant d’années pour mettre les pays d’Europe en faillite !!

                            Combien vaut la dette publique des ces in-gouvernances en Europe ?

                             

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès