• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La révision de la politique nucléaire des Etats-Unis effraye (...)

La révision de la politique nucléaire des Etats-Unis effraye l’Europe

L'Europe appelle Washington à ne pas renoncer à la doctrine de frappe nucléaire préventive contre la Russie. 

PNG

Washington procède à la révision de sa politique nucléaire en coordination étroite avec ses alliés. Ce communiqué a été annoncé face aux demandes des Européens et des Japonais que les Etats-Unis ne renoncent pas à la doctrine de frappe nucléaire préventive contre la Russie. Pourquoi les satellites des Américains sont plus belliqueux que leur partenaire aîné et comment Moscou peut-il réagir à ces menaces ? 

Plusieurs alliés européens des Etats-Unis de l'Otan, notamment le Royaume-Uni, l'Allemagne et la France ainsi que le Japon et l'Australie, ont demandé à Washington de revoir sa politique nucléaire, écrit la revue Financial Times. Les partenaires des Américains estiment que Washington doit renoncer au principe de non-usage de l'arme nucléaire en premier. 

En d'autres termes, ce n'est pas les Etats-Unis, mais leurs alliés qui estiment que les Américains doivent se réserver le droit d'une frappe préventive, c'est-à-dire le droit d'attaquer une autre puissance nucléaire. Parmi les pays du club nucléaire mondial, seulement deux pays sont reconnus comme adversaires potentiels des Etats-Unis - la Russie et la Chine. 

L'administration Biden analyse actuellement la politique américaine concernant les conditions d'usage de l'arme nucléaire. L'examen devrait s'achever d'ici la fin de l'année, précise le Financial Times. Selon des sources informées, les Etats-Unis ont envoyé aux alliés un formulaire pour savoir ce qu'ils pensaient des changements dans leur politique nucléaire. Et la majeure partie des interrogés avait contesté l'abandon par les Américains de leur droit de première frappe. 

En même temps, un représentant de l'administration Biden a confirmé : les États-Unis procèdent effectivement à une révision de leur politique nucléaire en coordination étroite avec les alliés. Par ailleurs, le représentant de la Maison Blanche a qualifié la révision en question de procédure de routine organisée par chaque nouvelle administration américaine après les élections présidentielles. 

La dernière révision a eu lieu au milieu des années 2000 après le retrait des Etats-Unis du Traité ABM de 1972, annulant ainsi ce document. 

Il n'y a pas encore d'informations exactes sur ce qui se passe à l'intérieur de l'administration Biden concernant la révision. Mais les Européens ont peur de se retrouver sans le "parapluie nucléaire" américain. 

Il existe une phobie que les Américains mettent un terme à leur présence sur le Vieux Continent, de la même manière qu'ils se retirent d'Afghanistan et d'ailleurs. Notamment du Moyen-Orient. Par exemple, leur budget ne prévoit pas 1 milliard de dollars pour la modernisation du système israélien Dôme de fer et les livraisons de systèmes Patriot à l'Arabie saoudite. Tout le monde sait que les Etats-Unis manquent de ressources pour être présents dans différentes régions du monde. Une sérieuse polémique est en cours actuellement pour savoir s'il faut déplacer l'accent militaire vers la région du Pacifique pour faire face à la Chine. 

Le plan global de défense de l'Alliance en cas de crise et de conflit, approuvé par les pays de l'Otan le 21 octobre, accordait une grande attention précisément à la menace chinoise : la modernisation de l'armée chinoise, les nouvelles capacités nucléaires et cybernétiques de Pékin. 

À noter qu'à ce moment la ministre allemande de la Défense Annegret Kramp-Karrenbauer a décidé de rappeler une autre "menace" - émanant de la Russie. La ministre a affirmé qu'en cas de besoin l'Otan était prête à utiliser pour endiguer la Russie des moyens militaires, notamment l'arme nucléaire. De plus, Berlin craint le retrait de l'arme nucléaire d'Allemagne en Pologne. 

L'arme nucléaire américaine est physiquement présente sur le Vieux Continent, notamment en Allemagne. Près de 20 ogives nucléaires américaines se trouvent à la base aérienne américaine de Büchel en Rhénanie-Palatinat. Il s'agit de bombes aériennes tactiques (non stratégiques) B61. Cet armement peut être utilisé, si besoin, par l'aviation allemande dans le cadre des actions conjointes de l'Otan. Le déploiement de cet arsenal fait partie de la stratégie d'utilisation conjointe de l'arme nucléaire de l'Otan. 

Il convient également de rappeler les systèmes de lancement Mk41, qui se transforment facilement d'armes défensives en vecteurs pour tirer des missiles de croisière Tomahawk dotés d'ogives nucléaires. Des systèmes Aegis Ashore et Mk41 ont été déployés en Roumanie et en Pologne. 

Le coût du travail sur l'arsenal nucléaire américain augmente, sans pour autant aboutir à quelque chose. Au lieu de cela, les Américains se mettent à élargir les capacités pour une frappe nucléaire grâce à leurs alliés - le Royaume-Uni et l'Australie, qui pourrait être transformée en puissance nucléaire (dans le cadre de la nouvelle alliance AUKUS), ainsi que la France. Malgré un litige survenu entre Washington et Paris, Joe Biden tentera de le régler. Autrement dit, les Etats-Unis veulent compenser non pas par la qualité, mais par la quantité la menace qui émane, selon eux, de l'arsenal nucléaire modernisé de la Russie et de la Chine. 

C'est pourquoi les Etats-Unis comprennent qu'en cas d'une frappe préventive contre la Russie ou la Chine, la riposte serait dévastatrice. Peut-être quand il est question du droit à une frappe préventive, cela n'implique pas tant la Russie et la Chine que d'autres pays. Il pourrait s'agir d'Etats avec lesquels, selon la doctrine nucléaire américaine, une guerre nucléaire locale est possible. Rappelons qu'en dehors du club nucléaire légal se trouvent des pays tels que l'Iran et la Corée du Nord.

Alexandre Lemoine

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n'engagent que la responsabilité des auteurs

 

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=3274


Moyenne des avis sur cet article :  1.56/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Gégène Gégène 9 novembre 2021 09:24

    il devient plus qu’urgent de prendre nos distances avec l’OTAN, non ?

    (encore que le Charles de Gaulle coulé en mer de Chine méridionale fera un excellent abri pour les poissons tropicaux smiley )


    • Ruut Ruut 10 novembre 2021 08:45

      @Gégène
      Vue que la défense Russe surpasse largement l’offensive potentielle Américaine, il est normal que les USA revoient en profondeur leur politique de défense.

      Quant à l’UE, elle compte trop sur la France pour les protéger tout en l’appauvrissant a tous les niveaux et rendant l’armée Française inefficace.
      La récente faillite de l’offensive française sur la Lybie qui s’est vite retrouvée à court de munition en est le plus triste des exemples.


    • robert 9 novembre 2021 10:11

      Heureusement que les mécanos ont un masque.


      • nemesis 9 novembre 2021 12:22

        L’animal est a minima un prédateur, ne serait-ce que pour se nourrir.

        Je suppose que les bibliothèques cumulent des ouvrages séculaires expliquant pourquoi, l’animal bipède doué de « raison » ne sait pas se comporter différemment :

         une gestion raisonnée (selon l’expression consacrée) des ressources devrait permettre à chacun de s’alimenter convenablement,

         pour les loisirs, la nature est généreuse, elle offre des possibilités pour tous les contextes...

        Alors je ne comprends pas :

        cette attitude hégémoniste et mortifère de trop d’individus pour un passage éphémère sur cette Planète,

         ni ces populations qui se laissent manipuler pour leur plus grand malheur.

        Au dessus de plafond de verre, on ne trouve que des menteurs et des profiteurs  !


        • Marengo 9 novembre 2021 13:01

          On s’ennuierait, au Kremlin, si l’on n’agitait continuellement des épouvantails. 

          Mais oui, c’est évident, l’Europe veut une frappe préventive contre la Russie.

          Qui est assez con pour se laisser impressionner par ce genre de texte ??


          • Edmond 9 novembre 2021 15:00

            Rien de nouveau sous le soleil...

            Les politiciens de cette trempe sont l’orgueil des missions diplomatiques U.S. qui les ont mis en oeuvre depuis l’embryon universitaire (french-american foundation pour la France). Quand les populaces n’ont pas daigner suivre les injonctions des merdias aux ordres, les opposants trop contrariants se sont fait traiter par les engrenages des « stay-behind », vestiges de la guerre froide.

            Avec une industrie de l’armement progressivement mise au rebut (Allemagne et Japon en particulier) pour les besoins de l’industrie de l’armement ’ricaine, une guerre de ceux-ci contre le tandem sino-russe ne ferait pas long feu (pardonnez le jeu de mots fortuit) sans l’aide de l’USAF. Mais ceux-ci ne seraient dans le coin que pour recevoir les lauriers, et n’enverraient pas leurs chasseurs contre les batteries de S-500


            • Jeekes Jeekes 9 novembre 2021 16:58

              ’’La révision de la politique nucléaire des Etats-Unis effraye l’Europe’’

               

              L’Europe ?

              Nan, juste ses (faux) dirigeants.

              D’ailleurs il n’en faut pas beaucoup pour les faire chier dans leurs frocs.

              Dès que le cul de leur bon mait’ s’éloigne un peu de leurs bouches et qu’ils n’arrivent plus à y passer leurs langues, les v’la qui paniquent... 

               

               


              •  C BARRATIER C BARRATIER 9 novembre 2021 17:06

                Frappe nucléaire préventive avez vous dit ? Sur l’URSS ou la Chine ! L’une et l’utre sont en mesure de riposter et de détruite la terre entière plutôt que de laisser un vainqueur. Avec ce nucléaire là, il n’u a que des vaincus. Les pays les plus vastes auront peut être quelques ilots provisoires vivables. Pour peu de temps.Resera la station spaciale internationale. Mais comment alimenter les 4 oU 5 observateurs ui seront déjà dedans ??


                • robert 9 novembre 2021 17:41

                  @C BARRATIER
                  exact, faut arrêtez avec cette menace, l’utilisation massive d’armes nucléaires c’est la fin du monde et ce pour tout le monde donc pas de problèmes


                • nemesis 9 novembre 2021 18:20

                  Quand la Planète sera détruite, « ils » ne pourront même pas émigrer vu les difficultés éprouvées par les spationautes pour se tenir debout après un séjour dans l’espace, j’imagine l’atterrissage sur une autre planète...


                  • Roland Dumas avait rapporté les propos d’un premier ministre :

                    « Nous nous mettrons d’accord tous ensembles et ceux qui nous résisterons , nous les tuerons tous ! ».

                    Roland Dumas avait dit :

                    « La guerre en Syrie n’avait pas lieu d’être , les anglais, les américains et les Isr.... ont fabriqué cette guerre... ! »


                    • Jean Keim Jean Keim 15 novembre 2021 07:52

                      La frappe nucléaire c’est comme le gaz moutarde, une fois lâchée on ne maîtrise plus rien, elle est vraiment avec la guerre le symbole de notre folie.

                      Le pilote d’avion ou de drone est dans sa bulle, coupé de la réalité, une fois sa mission accomplie, il va à la machine à café de son lieu de travail [...] et blague avec ses potes, à l’instar d’un joueur de jeux vidéos, le méchant c’est l’autre, celui qui lui a été désigné.

                      Personne ne peut échapper à ses responsabilités, elles nous rattrapent toujours.

                      Il est court le chemin qui va de la Vie à sa négation, très tôt dans l’enfance l’éducation des adultes broie les jeunes esprits comme on façonne un chef pour qu’elle ouvre UNE serrure.

                      https://youtu.be/0qeV8PDBH8E

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité