• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La Russie doit-elle refaire en Ukraine ce qu’elle a fait en Géorgie (...)

La Russie doit-elle refaire en Ukraine ce qu’elle a fait en Géorgie le 08.08.08 ?

Par The Saker – Le 9 avril 2021 – Source The Saker’s Blog

JPEG

Vous connaissez l’expression « mieux vaut une mauvaise paix qu’une bonne guerre ». Cela semble bien vrai et le bon sens semble le confirmer. Mais, comme pour de nombreux slogans, tout dépend du sens des mots.

D’une part, la Russie est en guerre avec l’Empire depuis au moins 2017. Vous pouvez appeler cela « paix » par opposition à une guerre conventionnelle à grande échelle ou à une guerre nucléaire, mais compte tenu des coûts humains et matériels de cette guerre bien réelle, je ne suis pas si sûr que le mot « paix » convienne.

Ensuite, si nous acceptons que nous sommes déjà dans une guerre coûteuse et laide (même si cette guerre n’est pas une guerre militaire à grande échelle), on pourrait raisonnablement dire que « mauvais » est encore préférable à « pire ». L’hypothèse est alors qu’une transition vers une guerre ouverte serait nécessairement pire pour la Russie. Mais serait-ce vraiment le cas ?

En termes économiques et politiques, la Russie est plus faible que l’Occident dans son ensemble. En termes militaires, cependant, c’est le contraire (voir ici une très bonne introduction à cette question). Ne serait-il donc pas logique que la Russie fasse évoluer la confrontation vers le mode qui lui est favorable ?

En outre, l’idée que la situation actuelle est « mauvaise » et qu’elle va « empirer » si la Russie est obligée d’intervenir repose sur une autre hypothèse dont la logique est erronée : que si la Russie ne faisait absolument rien, les choses « n’empireraient » pas !

Ensuite, nous devons définir le concept de « bonne guerre ». Des milliers d’ouvrages ont été écrits sur ce qu’est une guerre « juste » et des milliers d’autres encore sur ce que pourrait être une « bonne guerre ». Il s’agit d’une question complexe, voire philosophique, que je ne souhaite pas aborder maintenant, mais dont je tiens à souligner l’ambiguïté du concept.

Il y a aussi une raison pratique : il me semble que le moment est à nouveau venu pour l’Occident de recevoir la douloureuse gifle qu’il reçoit de la Russie environ une fois par siècle. Il est clair que les Allemands ont oublié la Seconde Guerre mondiale. Quant aux Américains, 99,99999999% d’entre eux ne savent rien de la Seconde Guerre mondiale. Peut-être que toutes ces grandes gueules ont besoin d’un, comment dire, d’un « rappel » un peu musclé ? Je ne suggérerais pas cela si j’avais le moindre espoir que les Européens se souviennent au moins de la Seconde Guerre mondiale. Hélas, je n’ai plus de tels espoirs.

Alors que nous reste-t-il dans le cas de la Russie contre le Banderastan ?

Je soutiens que ce que la Russie a fait pendant la guerre de cinq jours du 08.08.08 (qui a duré en réalité seulement trois jours !) était correct. Elle a fait ce qui suit :

  • Elle a désarmé complètement les bandes de voyous en uniforme de Saakashvili.
  • Elle a garanti la sécurité de l’Ossétie du Sud et de l’Abkhazie.
  • Elle ne s’est pas engagée dans une longue occupation, n’a pas pris Tbilissi (décision absolument correcte !) et n’a pas imposé un autre dirigeant.

La Russie a fait son travail et est simplement partie (avec un petit contingent resté en Ossétie du Sud et en Abkhazie).

Maintenant, transposons cela à l’Ukraine contrôlée par les Ukronazis :

  • Désarmer complètement les bandes de voyous en uniforme de « Ze ».
  • Garantir la sécurité de la LDNR
  • Ne pas « résoudre » la crise ukrainienne pour les Ukrainiens (c’est leur travail, pas celui de la Russie).

Cela me semble plutôt raisonnable. Et, de plus, tout comme la Géorgie, l’Ukraine ukrainienne ne se remettra pas de cette « réponse minimale » avant de nombreuses années. Je pense que le seul fait de battre les Ukronazis garantira l’effondrement du Banderastan en plusieurs États différents.

Il existe, bien entendu, des différences majeures entre la Géorgie du 08.07.08 et l’Ukraine d’aujourd’hui, tant sur le plan quantitatif que qualitatif. Un seul exemple : les Ukies pourraient attaquer la Russie proprement dite (j’ai dit « attaquer » – je n’ai PAS dit « vaincre » !), ce que Saakashvili ne pouvait pas faire.

Quoi qu’il en soit, la séquence fondamentale désarmer->protéger->se retirer est, à mon avis, une séquence qui vaut la peine d’être considérée comme une « bonne » guerre, d’autant plus que l’« alternative pacifique » pourrait s’avérer bien pire.

Alors, qu’en pensez-vous ? La Russie devrait-elle répéter le scénario du 08.08.08 si les Ukronazis attaquent ?

PS : question bonus : regardez ces deux nouvelles :

Question : pouvez-vous trouver une justification militaire logique pour l’un ou l’autre de ces mouvements et, si oui, laquelle ?

The Saker

* * * * *

Quelques points pour aujourd’hui

Ron Unz a publié mon article [en cours de traduction, NdT] sur la situation dans le monde dans Unz Review et vous pouvez en prendre connaissance là-bas. En voici un avant-goût :

Donc, pour convaincre ces 447 millions de résidents de l’UE qu’ils ont besoin de la protection et des armes de l’Amérique, l’Amérique a besoin que la Russie entre dans la guerre en Ukraine et si cela se termine par la destruction totale, et elle le fera si la Russie le décide vraiment, des forces armées ukrainiennes et, probablement, de l’État ukrainien, ainsi soit-il. Les Américains ne se sont jamais vraiment souciés de savoir combien d’aborigènes mourraient, tant que cela servait les intérêts des États-Unis. Ou, si l’on veut, un état de la condition américaine, qui se détériore régulièrement parce que non seulement les États-Unis ont de moins en moins de substance, c’est-à-dire à haute valeur ajoutée, à vendre au monde, mais la formation du monstre économique et militaire de l’Eurasie fait passer les États-Unis de leur statut autoproclamé, grossièrement exagéré pour commencer, d’hégémon mondial au statut, au mieux, d’un des rares gros bonnets de la planète. Au pire, les États-Unis ne sont plus considérés comme un concurrent viable en Eurasie et sont relégués au rang de puissance régionale, toujours puissante par rapport à ses voisins continentaux, mais n’ayant aucune chance d’atteindre ce deuxième chiffre de 4,67 milliards.

Comme vous l’avez peut-être déjà deviné, 4,67 milliards est la population de l’Asie. Et si l’on veut confirmer la position de la Russie que je décris depuis une semaine environ, Dmitri Kozak – un chef adjoint de l’administration présidentielle – a déclaré sans hésitation aux principaux médias que :

Козак : начало боевых действий в Донбасе со стороны Киева станет началом конца Украины

Traduction : le déclenchement des hostilités dans le Donbass par Kiev sera le début de la fin de l’Ukraine.

On ne peut pas être plus clair que ça, n’est-ce pas ? La Russie est prête, comme je l’ai déjà dit, si besoin est, à finir le travail. Et dans les nouvelles connexes. Les navires amphibies et d’artillerie de la flottille Caspienne (en tout – 10 navires) commenceront le transfert de la Caspienne à la mer Noire dans les prochains jours (en russe). Devinez à trois reprises pourquoi ces navires (bien sûr, entraînement au combat, clin d’œil, clin d’œil) sont transférés en Mer Noire PAR LA MER D’AZOV ? C’est exact ! La mer d’Azov est très peu profonde et ces navires sont parfaitement adaptés aux opérations en eaux peu profondes.

Ces petits gars sont équipés d’un canon massif et d’une puissance de feu de haute précision MLRS et n’auront aucun problème à couler tout ce que l’Ukraine peut avoir en surface et à aider au débarquement des marines sur le rivage, juste au cas où. En conséquence de tous ces mouvements de la Russie, nous avons soudainement ceci :

Les États-Unis sont conscients des mouvements militaires russes le long de la frontière orientale de l’Ukraine et soutiennent l’apaisement des tensions dans la région où les violations du cessez-le-feu ont augmenté ces dernières semaines.

Non, non, les gars, ce n’est pas comme ça que ça marche. S’il ne fait guère de doute que les États-Unis poussent l’Ukraine au suicide, n’oublions pas que beaucoup en Ukraine veulent anéantir le Donbass russe et s’il faut un génocide, ils sont prêts à le commettre. Maintenant, ce clown de Zelensky doit décider comment lui et son régime de russophobes fanatiques vont procéder et il est dans une situation d’interblocage – condamné si vous le faites (attaque), condamné si vous ne le faites pas. L’abcès suppurant de l’Ukraine doit être traité, car la Russie a tous les moyens et toutes les intentions de le traiter, si on en arrive là, de manière chirurgicale. Sans anesthésie. Mais là encore, comme je le répète ad nauseam, quand on a une telle domination de l’escalade comme la Russie, il n’est pas difficile d’avoir de nombreuses options de réponse. Et oui, les gens du Kremlin ne donnent pas leurs « opinions personnelles » à la presse, comme c’est le cas aux États-Unis, les déclarations de personnes d’un niveau tel que Kozak, qui se trouve également être l’ami personnel de Vladimir Poutine, indiquent que la décision a été prise et que la Russie est prête à toute éventualité.

The Saker

Traduit par Wayan, relu par Hervé pour le Saker Francophone


Moyenne des avis sur cet article :  4.26/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • sylvain sylvain 12 avril 17:54

    moi qui croyais que le donbass était une république indépendante ! Je suis tout de même surpris de lire « le donbass russe » dans l’article d’un des auteurs qui jurait de son indépendance . 

    A part ça, si la Russie ne se lance pas dans une guerre à grande échelle contre l’occident et que ce dernier fait de même, c’est peut être aussi parcequ’il y a environ15000 têtes nucléaires de part et d’autre de l’atlantique et que les dirigeants russe sont un peu moins fou que les partisans occidentaux du grand Poutine qui semblent ne rêver que de gros missiles de confrontations mondiales .

    Achetez vous un bon jeu de stratégie, ça passera peut être


    • titi 12 avril 18:15

      @sylvain

      Faut pas en vouloir à M.Garev : il est en compétition avec Mme Néant.

      Un article par jour pour nous venter les mérites de la Russie.


    • sylvain sylvain 12 avril 18:31

      @titi
      bah au mpoins il ne vire pas tous les commentateurs qui manquent d’enthousiasme martial


    • titi 12 avril 19:42

      @sylvain

      Mme Néant est en effet beaucoup plus exclusive.


    • Aristide Aristide 13 avril 10:55

      @titi

      C’est un nid des exclus de la Néant ? Parce que moi j’en suis, depuis que j’ai eu l’outrecuidance de la ridiculiser dans son déguisement en soldat ... Cette belge extrême droite reconvertie en journaliste de propagande russe !!! Pfffff


    • titi 13 avril 15:16

      @Aristide

      Créons une agence ! pas celle des amants de Mme Müller, mais les exclus de Mme Néant !


    • nmishtal 14 avril 13:11

      @Aristide J’en suis aussi , sous couvert de modération elle pratique la censure de commentaires qui lui déplaisent . Faites comme moi et écrivez à Agoravox pour leur demander qu’ils se penchent sur ce problème de censure .


    • Laulau Laulau 12 avril 18:43

      « le donbass russe »

      C’est, peut être parce que les habitants du Donbass sont des russes ?


      • @Laulau

        Russophones, c’est pas pareil. Ils se sentaient Ukrainiens jusqu’à ce qu’un fou furieux passe une loi visant à interdire l’usage de la langue Russe...

        Ils ont compris, décroché les AK47 et depuis ils n’ont plus trop de peine à se faire respecter par Kiev qui a pris quelques branlées militaires absolument mémorables.

        L’armée ukrainienne ce sont des va-nu-pieds avec autant de formation militaire que mon chat, payés au lance-pierres et moins motivés qu’un fonctionnaire Corse.

        Va falloir vivre avec cette réalité. Et s’il devait venir la mauvaise idée à l’Occident d’aider militairement, ce sont les Russes qui interviendraient tout aussi directement. Et leur armée, c’est pas exactement l’armée Ukrops.


      • cyrus CYRUS 12 avril 19:02

        @Philippe Huysmans, Complotologue

        Entrainement des spetnatz smiley
        meme nos legionaire ne sont pas ravis quand il sont sur le terrain ...
        https://www.youtube.com/watch?v=zzz-KdZttl0


      • @CYRUS

        Les légionnaires sont bien aussi, tu sais smiley C’est surtout leur caractère qui est formé pour être impossible à fléchir. Même des petits bonhomme d’ 1,60 m épais comme un Tuc peuvent s’avérer des combattants hors pair, question d’entraînement.


      • cyrus CYRUS 12 avril 19:27

        @Philippe Huysmans, Complotologue

        Je l’ ais pas dit pour les dévaloriser bien au contraire ...
        Je te dit juste qu’ il sont tres prudent quand il en croise 
        et tres content qu’ on soit pour l’ instant dans le meme camp smiley

        Ya pas beaucoup de troupe qui inquiète la legion etrangere smiley
        il est pas impossible non plus que nos legionnaire rende tres prudent les spetnaz smiley


      • @CYRUS

        Quand ils font des manoeuvres ensemble, ils apprennent à se respecter, puis il y a une compétition aussi, on a sa petite fierté smiley

        Mais c’est au combat qu’on voit ce qu’il reste quand tout les flonflons sont partis. Et quand t’es avec un flingue dans une tranchée humide à 3h du mat en attendant une hypothétique attaque dont tu ne sais d’où elle viendra, t’es un peu moins fier, et un peu plus conscient de n’être qu’une petite chose qui veut juste survivre.

        Il faut avoir été bidasse pour le comprendre.


      • binary 12 avril 21:10

        @Laulau

        « le donbass russe »

        C’est, peut être parce que les habitants du Donbass sont des russes ?

        Et dans le neuf-trois les habitants ils sont quoi ?

        Autre question :

        Pourquoi les français ont du partir d Algérie , un pays qui n existait pas, et les Russes rester en Ukraine un pays qui existe ?


      • microf 12 avril 22:36

        @Philippe Huysmans, Complotologue

        Si les légionnaires étaient aussi bien, de la République Centrafricaine en passant par le Mali, le Niger, le Burkina-faso pour ne citer que ceux-lá, la Paix regnerait depuis des lustres dans ces pays, malheureusment, ce n´est pas le cas.


      • cyrus CYRUS 12 avril 22:42

        @microf

        c’ est peut etre pas aux legionnaire de se batre pour que les « microf » se debarasse des musulman et fasse triompher un catholiscime integrisme ...

        c’ est peut etre aussi au microf du ghana et du benin de se bouger un peut pour defendre leur pay...

        c’ est bien beau de raler contre chirac et la france ... 
        n’ est ce as monsieur microf ?


      • cyrus CYRUS 12 avril 22:46

        @Philippe Huysmans, Complotologue

        ce ne sont pas les soldat qui decide des guerres ... mais bien les gouvernant ...
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Tr%C3%AAve_de_No%C3%ABl



      • roman_garev 13 avril 11:51

        @binary
        « Pourquoi les français ont du partir d Algérie , un pays qui n existait pas, et les Russes rester en Ukraine un pays qui existe ? »
        C’est très simple. Parce que le Donbass était et reste russe depuis des siècles, là-bas il n’y avait jamais d’indigènes à « civiliser », oppresser et piller. Ces indigènes qui en Algérie ont chassé les colonisateurs de leur pays, quel qu’était son nom.

        Le pays nommé Ukraine n’existe que 29 ans. Zéro pour l’Histoire. Ce n’est qu’un débris de la Russie.


      • Tesseract Tesseract 18 avril 18:11

        @CYRUS

        Entrainement des spetnatz 
        meme nos legionaire ne sont pas ravis quand il sont sur le terrain ...
        https://www.youtube.com/watch?v=zzz-KdZttl0

        ====

        De bons p’tits gars !!

         smiley



      • titi 12 avril 19:45

        Pour info une capsule Soyouz est partie il y a 3 jours pour rallier l’ISS.

        L’équipage est composé d’un astronaute et de deux cosmonautes.

        https://www.lexpress.fr/actualites/1/actualite/un-equipage-part-pour-l-espace-60-ans-apres-gagarine_2148501.html

        Y’a pas les relations entres USA et Russie c’est trop trop tendu.


        • jjwaDal jjwaDal 13 avril 05:13

          Le régime ukrainien parlait déjà d’adhérer à l’UE et l’OTAN, avant l’adhésion de la Crimée à la Russie. Il faut en tenir une bonne couche pour imaginer que des populations russophones et russophiles vont accepter de faire partie d’une entité économique qui s’occupe des droits de l’homme en Russie mais pas en Ukraine, en Palestine ou Arabie Saoudite et d’une organisation militaire qui pour justifier son existence diabolise la Russie et la jette dans les bras de la Chine. D’évidence, le régime ukrainien sait que le pays est partitionné de fait, car vouloir faire entrer dans l’OTAN des populations russophiles équivaut à un carton rouge de leur part. Vu le précédent du Kosovo, adoubé par nos amoureux de la démocratie, le droit à l’autodétermination de l’est de l’Ukraine va de soi.
          L’alternative est de laisser se perpétrer une boucherie en europe centrale avec à terme les missiles de l’OTAN sur la ligne de frontière avec la Russie.
          Que vont donc faire les Russes ? Certains se posent encore la question . Pas futés ils sont...


          • Eric F Eric F 13 avril 10:20

            Le bruit de bottes ne précède pas toujours le son du canon. Les « blocs » ont intérêt à ce qu’il y ait des tensions pour affuter l’adhésion des populations, mais depuis le milieu du siècle dernier ils savent qu’il faut se limiter à quelques pétard locaux, une large déflagration pouvant se terminer par une vitrification continentale.


            • Aristide Aristide 13 avril 10:50

              @Eric F

              Ce message guerrier n’est pas destiné à nous, occidentaux dépravés, mais aux citoyens russes. Il s’agit de mobiliser l’attention sur l’ennemi afin d’éviter de poser le problème russe : le niveau de vie à la ramasse, les millions de retraités à regretter l’ URSS, etc ... 

              Après ces gesticulations ne sont que la preuve que la nature même du régime n’a pas changé ... des rugissements d’autant plus fort que l’adversaire en connait la nature ...


            • roman_garev 13 avril 11:07

              @Aristide
              Oui, oui, z’avez parfaitement raison. Surtout quand on arrivera à réaliser, que ce « message guerrier » a été publié par un certain Saker, un « occidental dépravé » des USA, dans son blog en anglais (ou en américain, si vous voulez). Et « la nature même » de ce blogueur (et pas de « régime ») n’a vraiment pas changé, ici vouz avez raison, une fois de plus.


            • roman_garev 13 avril 11:16

              @Aristide
              Pourtant, après vos larmes de croco sur le sort pénible des millions de retraités russes, ainsi que sur celui des autres dizaines de milions de Russes qui n’attendent que votre parole ardente pour renverser leur régime tant haï pas vous et votre copain BHL, j’attends votre dévoilement de ce Saker, évidemment un espion de Poutine...


            • Aristide Aristide 13 avril 11:25

              @roman_garev

              Aucune larme e croco, la simple description de la situation sociale des russes vous met en boule et tel votre dirigeant vous éructez. Je n’ai aucune légitimité à désirer les remplacements des dirigeants, c’est l’affaire des russes.

              Par contre, les paroles guerrières de quelques allumés russophiles ne changent rien à la réalité et ne font illusion qu’auprès de la population locale qui croit que la puissance de la Russie se mesure à sa capacité à menacer l’occident dépravé ...


            • Ben Schott 13 avril 11:35

              @Aristide
               
              « tel votre dirigeant vous éructez »
               
              Je n’ai jamais vu Poutine éructer. Si tu as des images, je suis preneur...
               
              Par contre j’ai vu en sa réponse à l’agression gratuite de ce plouc pédophile de Biden un homme très fin et très intelligent...
               
               smiley
               


            • roman_garev 13 avril 11:40

              @Aristide
              Sur « la situation sociale des Russes », j’en connais de loin plus que les propagandistes genre BHL, donc pas besoin de « me mettre en boule » en lisant votre propagande obsolète et dérisoire. Je m’en taperais plutôt des barres, si la situation pandémique en France, Belgique, Allemagne etc. n’était pas tellement effrayante à s’apitoyer. Surtout par rapport à celle de la Russie que vous plaignez si bonnement.
              D’ailleurs, tout ceci n’a aucun trait au sujet de l’article. Je lirais volontiers vos objections sur le thème concerné. 


            • Aristide Aristide 13 avril 11:52

              @roman_garev

              Je lirais volontiers vos objections sur le thème concerné. 

              Vous me liez mal, toutes ces gesticulations ne sont que des manipulations destinées à détourner les russes de leur préoccupation première : leur niveau de vie. Ce n’est pas la première ni la dernière ...

              Sur les chiffres de la pandémie en Russie, je suis sûr que le concept de "glasnost’ n’a pas survécu à la fin de l’URSS.


            • Ben Schott 13 avril 11:57

              @Aristide
               
              « Sur les chiffres de la pandémie en Russie, je suis sûr que le concept de "glasnost’ n’a pas survécu à la fin de l’URSS. »
               
              Je suppute, tu supputes, il suppute.
               
              Aussi creux que Fergus, en qui tu as dû voir un rival, finalement...  smiley
               


            • Eric F Eric F 13 avril 13:25

              @roman_garev
              « ce « message guerrier » a été publié par un certain Saker, un « occidental dépravé » des USA »

              Le site « saker » ne diffuse en aucun cas les thèses des autorités et des courants institutionnels, mais au contraire de la mouvance « réfractaire » anti-état et anti-atlantiste, de ce fait pro-russe.


            • jef88 jef88 13 avril 10:45

              la guerre de cinq jours du 08.08.08

              ...

              Cela aurait été mieux(?) avec une guerre de 08 jours ? ? ?

              LOL


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 13 avril 11:55

                Bon, « la Russie protectrice des petits contre les gros », vantée par quelqu’un comme Emmanuel Todd montre ses limites :

                la Russie fait comme tout le monde. Elle protège les petits s’ils ne sont pas dans sa périphérie.

                Lire la propagande russe prévoir inlassablement la ruine et la néantisation de l’Ukraine pas assez docile est un bon remède contre les élucubrations de certains intellectuels occidentaux qui voient ça de loin.

                PS : c’est bien triste ces délires. On ne me fera pas croire que la guerre en Ukraine était inéluctable.


                • titi 13 avril 15:00

                  @Olivier Perriet

                  C’est une réalité historique : aucune frontière ne tient dans le temps sans une homogénéité ethnique et religieuse (à part la Suisse)

                  Il aurait fallu à la fin de l’URSS des transferts de populations en adéquation avec les frontières hérités de la décolonisation russe : ceux qui veulent rester russes en Russie, ceux qui ne le veulent pas restent.

                  C’est vrai qu’à l’époque en 1991, il n’y avait pas beaucoup de candidats pour retourner dans le giron de la 3eme Rome.

                  Mais il faudra bien en passer par là.
                  Comme cela vient de se produire entre arméniens et azéris.


                • Olivier Perriet Olivier Perriet 14 avril 10:01

                  @titi

                  c’est pas vraiment les bons exemples :

                  le Kharabagh est encore peuplé d’Arméniens. Il ne fait pas retour à la « mère patrie »

                  Et il y a beaucoup de russes hors de Russie, héritage de l’URSS : Khazakstan, pays baltes.

                  Enfin, la différence entre Ukrainiens et Russes ne saute pas forcément aux yeux.

                  L’Ukraine est un pays frontière, comme son nom l’indique (U Kraïna). Pourquoi vouloir qu’elle bascule dans un camp ou l’autre à 100 % ?

                  Rien n’était inéluctable


                • Vercassivellaunos Vercassivellaunos 13 avril 15:25

                  La Chine et la Russie sont des dictatures avec un système économique de type capitalisme d’état. La pression de l’OTAN et de l’UE doit être en effet mise sur les Russes. Leurs gesticulations finissent par exaspérer la communauté internationale. Que Poutine consacre son énergie et son budget à construire les infrastructures dont le peuple russe manque cruellement, mais je pense que le peuple russe, et leur président « confortablement élu », ne demande pas mieux qu’être aux côtés des Européens. Mais l’Europe ne semble pas vouloir d’une Russie souveraine, qui la renvoie à sa propre vassalisation par les USA...

                  Il est normal que le conflit continue, car dès qu’il cessera l’Ukraine se précipitera pour adhérer à l’OTAN et installer des soldats américains à la frontière russe.
                  Il y a plus de missiles américains près de la Russie que de missiles russes près des Etats-Unis. Une question se pose : de quoi ont peur les Russes ?

                  Ils craignent pour leur indépendance, pour leur souveraineté. Le souvenir des années 90, avec le pillage en règle du pays, est dans tous les esprits.

                  La Russie s’attaque toujours à des pays plus faibles que lui. Poutine souhaite envahir l’Ukraine mais ne le fera pas tant qu’elle pense que les européens et les USA interviendront.




                  • @Vercassivellaunos

                    Va falloir t’habituer à l’idée que la Russie se tamponne le coquillard de savoir que la « communauté internationale » (hum hum), lui fait le gros doigt.

                    L’UE, combien de divisions ? Combien de vecteurs ICBM ? L’Otan combien, sachant que le premier moment où ils poussent sur le bouton ils sont morts ?


                  • artheslichepèdetologue arthes 13 avril 15:38

                    @Vercassivellaunos (desintox ?)
                    lol

                    Moi, je me poserais la question de savoir : De quoi a peur l’Europe dans un cas d’enflammement en Asie centrale, proche moyen orient et conflit OTAN Russie chez les ukrainiens (et j’en passe et des meilleures, avec l’Iran, la Chine, et n’oublions pas notre Erdogan ingérable et facétieux qui s’en balek de l’UE qu’il humilie tant qu’il veut, et des States après que ces derniers aient tenté de le zigouiller lors d’un coup d’état...Et mm pas j’évoque les pays d’europe de l’Est, la Moldavie et toussa les balkans, que du joyeux...Ahhhh, on va leur expliquer les « droits de l’hommiste » à l’occidentale, ça va tout de suite les calmer...Sauf que avant, dans les glorieuses 90 c’était trankillou à coup de bombes humanitaires et bienveillantes, la, la donne a changée...


                  • Ben Schott 13 avril 15:47

                    @Vercassivellaunos
                     
                    « La Russie s’attaque toujours à des pays plus faibles que lui »
                     
                    En même temps, faut être con comme une valise sans poignée pour s’attaquer à plus fort que soi... Mais en l’occurrence, tu penses à quels pays ?... Prends ton temps pour répondre...  smiley

                    Et après tu feras le topo pour les USA...
                     

                     
                    Y a pas à dire, t’es une sacrée flèche, toi !  smiley
                     


                  • Vercassivellaunos Vercassivellaunos 13 avril 16:24

                    @arthes
                    Il était convenu que l’Ukraine deviendrait un pays neutre à la fin de l’URSS. Pourquoi l’Europe a t’elle envisagé d’intégrer l’Ukraine dans l’UE, la Russie était dans l’obligation de réagir, en revanche l’Ukraine est sur son territoire dans le Donbass et peut mobiliser son armée où elle l’entend sur ce territoire.

                    La Russie doit devenir à terme l’allié principal de l’Europe si les pays Européens veulent se libérer de l’emprise des US et ne pas tomber dans celle de la Chine.

                    L’intérêt pour l’Europe et la France en particulier c’est que l’Allemagne et la Russie se rapprochent. C’est ce que les US essaient à tout prix d’éviter. Les US considèrent les pays d’Europe comme leurs colonies et ils ne sont pas loin d’avoir raison.

                    L’erreur initiale de Poutine c’est d’avoir envoyé des troupes à la frontière de l’Ukraine. s’il les retire maintenant, il se ridiculise en « obéissant » servilement à Mme Merkel, s’il les maintient sur place il fournit un prétexte à Mme Merkel pour refuser la poursuite du projet North stream II. Donc, et dans les deux cas, Poutine est perdant. Mme  Merkel joue mieux aux échecs (le jeu) que Poutine, il faut dire que Mme  Merkel, docteur en physique nucléaire, dispose d’un cerveau plus performant et donc qui calcule plus loin, que celui d’un ancien élève d’une école du KGB.

                    Il faut que Poutine quitte le pouvoir des Russes en ont marre, on l’a bien vu durant les manifestations précédentes, je sais que la Russie a besoin d’un leader fort, pragmatique et respectable. Poutine a fait son temps, plus de 10 ans au pouvoir, il faut changer.
                    Pareil pour l’autre sultan turc Erdogan.


                  • artheslichepèdetologue arthes 13 avril 16:43

                    @Vercassivellaunos

                    l était convenu que l’Ukraine deviendrait un pays neutre à la fin de l’URSS. Pourquoi l’Europe a t’elle envisagé d’intégrer l’Ukraine dans l’UE, la Russie était dans l’obligation de réagir, en revanche l’Ukraine est sur son territoire dans le Donbass et peut mobiliser son armée où elle l’entend sur ce territoire.

                    Convenu par qui ?
                    Un alcoolique corrompu au pouvoir d un pays en ruine avec un peuple humilié désespéré en envoyé à la misère et la mort et des agents triomphants américains ? 
                    On pourrait évoque l’Asie centrale aussi, bref, plutot que neutre, je préfère le terme indépendant.

                    Dans le Donbass, comme en Crimée, les habitants ne partagent pas votre vision.

                    p’têtre que l’erreur de Poutine (si il y en a eu une) fut de ne pas intégrer le Donbass comme il l’a fait avec la Crimée.
                    Mais c’est aussi facile à dire sans connaître le pays.

                    Oui, Merkel avec la Turquie, on voit comment elle joue aux échecs...lol
                    La Russie est tournée vers l’Eurasie, plus que jamais, tout en gardant un oeil sur l’Europe et surtout sur ses anciens satellites, 
                    Et Merkel a besoin du gaz russe, à moins de s’asservir encore plus aux states, ya mieux comme joueuse...
                    Pour le moment, je n’ai pas le sentiment que les russes veuillent un autre que Poutine, enfin sauf ceusses qui rêvent des chimères occidentales , les quelques uns novalnysques.

                    Occupons nous de nos propres mouvements sociaux, Europe et States, on ne peu pas dire que ce soit brillant


                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 14 avril 11:57

                    @arthes

                    Oui il a raison « il avait été convenu que l’Ukraine soit neutre » à la fin de la guerre froide. C’était de notoriété que c’était un nid à problème.

                    Et alors ?
                    C’est dérangeant de rappeller cette vérité ?


                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 14 avril 12:02

                    @arthes

                    l’alcoolique corrompu est celui qui a fait roi Vladimir, inconnu 6 mois avant smiley


                  • DACH 14 avril 13:56

                    @arthes=Si les habitants de Crimée veulent devenir Russes = oui, si les habitant s de l’Ukraine veulent l’Europe et l’Otan =oui. De quel droit interdire le choix des peuples que leurs dirigeants expriment ? pour le Dombass et autres : un référendum dans de bonnes conditions. Si choix russe= retour de ceux qui sont partis avec carte ukrainienne. Si choix ukrainien= retour ou maintien des prorusses avec carte russe, et tout le monde au travail pour faire vivre ces régions !!!!


                  • DACH 14 avril 13:51

                    Quel dommage que nous ne sachions pas ou ne voulions pas faire de la Russie un partenaire. Mais les ambitions et intérêts russes estimés par le Kremlin ne peuvent que rassembler toute l’Europe et plus contre la Russie. Avec raison. Ses prochaines victoires annoncées notamment par l’auteur engendreront probablement des futures défaites nuisibles à tous. Et puis qualifier les opposants à la Russie comme l’auteur ou CN s’amusent à le faire est contre productif tant il y a des évidences qui n’échappent plus à grand monde. Impression désagréable que les parties en cause cherchent l’affrontement tant ils sont persuadés simultanément de gagner....


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 14 avril 14:25

                      @DACH

                      j’ai toujours pas compris quel gouvernement Dach représente-t-il ?

                      Pro Israélien, puis pro Poutine lors de la dernière guerre Arménie Azerbaïdjan.

                      Comme il sont forts les Israéliens pour brouiller les pistes, je vote Israël smiley


                    • DACH 14 avril 14:28

                      @Olivier Perriet=Votre incompréhension explique parfaitement les positions que vous avancez, et qui sont du niveau non d’une analyse mais d’une propagande très visible et prévisible.


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 avril 11:29

                      @DACH

                      du coup vous répondez pas : pratique. Mais enfin, vos propos collent comme un gant à la politique israélienne :

                      soutien à la rebellion anti Assad, anti Iran, pro Russe, juste ce qu’il faut.

                      Les israéliens ont été les pionniers dans l’utilisation d’Internet à des fins de propagande. Dès 200-2002.
                      Les trolls russes ou turcs vous imitent...avec 20 ans de retard.


                    • Tesseract Tesseract 18 avril 18:14

                      @DACH
                      Mais les ambitions et intérêts russes estimés par le Kremlin ne peuvent que rassembler toute l’Europe et plus contre la Russie.
                      ==========
                      Ouarf ! Merci pour cette franche rigolade ! smiley
                      Vos maîtres vous remercient....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

roman_garev


Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité