• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La seule et unique question

La seule et unique question

Dans l'univers de discutailleries autour de la vaccination, de la pandémie, et de toutes les autres questions médiatisées, le plus souvent transformées en "catastrophes" (voyez mon article précédent), la seule et unique question VÉRITABLE et particulièrement lisible actuellement est bien : Que veut-on faire de l'humanité ? 

Le mouvement du POUVOIR caractérisé par l'évolution de l'État nous oriente de plus en plus vers une humanité centrée sur la discipline, la régulation. Ce qui ne signifie pas un mécanisme de soumission, toujours fragile (risque de révolte) mais un mécanisme d'adhésion, qu'on peut à la limite qualifier de soumission volontaire. Un terme qui a le désavantage de dévaloriser cette adhésion, alors que subjectivement elle est bien ressentie non comme un sujétion, mais comme une mise en valeur de nos désirs, un monde de plaisir... 

Ce qui est important pour le Pouvoir, c'est le SENTIMENT DE LIBERTÉ, qui repose sur l'adhésion librement consentie aux normes "nécessaires à la vie en commun". Cette adhésion n'est pas un mouvement de PENSÉE, c'est un mouvement émotionnel, centré sur l'image et non sur le langage.

Or l'Humanité s'est développée par le Langage et la Pensée. C'est donc à elle que l'on s'en prend directement : pour sauver la Société "humaine", il faut sacrifier l'Humanité !

« Une certaine confusion règne encore, mais encore un peu de temps et tout s'éclaircira ; nous verrons enfin apparaître le miracle d'une société animale, une parfaite et définitive fourmilière.  » (Paul Valéry, La crise de l’esprit, Première lettre, 1918, Œuvres I, Pléiade, p.994)

Ce sacrifice de l'Humanité est en cours. Valéry disait : "encore un peu de temps". Il y a un siècle. Pour le Pouvoir, ce délai est écoulé, et toute crise est bienvenue pour marquer que les temps sont arrivés !

Il me semble TRÈS IMPORTANT de voir que la crise actuelle est un événement avant tout SYMBOLIQUE. Autrement dit, que les mesures de régulation adoptées n'ont en elles-mêmes aucune importance. Les discuter ou les dénoncer, c'est entrer dans le jeu du Pouvoir, en proposant une autre régulation. Je dirais même que ces mesures sont d'autant plus efficaces qu'elles sont absurdes et contradictoires. Car ce que le Pouvoir cherche à établir, ce n'est pas telle ou telle mesure, c'est le principe absolu de la régulation. Le principe que pour vivre, il ne faut surtout pas penser et que toute "vie" dépend de ce que tous acceptent de ne pas penser. Et ça, on l'établit encore mieux en faisant accepter les régulations les plus absurdes possibles !

Ne me faites pas dire que la discipline est absurde (dépourvue de sens), mais elle est un moment précis que l'on accepte dans un contexte général qui lui échappe. La généralisation d'un état d'URGENCE permanent en fonction des multiples catastrophes imminentes est le mouvement par lequel on transforme la nécessité temporaire d'une discipline en principe fondamental de fonctionnement de nos sociétés, dès lors entièrement régulées par le seul Pouvoir.

On parle beaucoup de disparition des espèces, mais la première espèce menacée (en fait peut-être déjà disparue) est l'ESPÈCE HUMAINE, ravalée au niveau de l'animalité. Une nouvelle fois, ne me faites pas dire ce que je ne dis pas. Nous devons accepter notre animalité, mais nous ne sommes pas QUE des animaux.

La civilisation chrétienne, apparue vers le troisième siècle est ce moment de l'histoire de la famille humaine où la Sagesse antique n'est plus véhiculée seulement par la Sagesse des grands hommes dont la spécificité est de se retire du quotidien pour consacrer leur vie à penser, méditer. Cette Sagesse pénètre à ce moment les humbles qui font la Société Humaine en agissant leur vie quotidienne. C'est la réalité fondamentale de cette belle époque (un millénaire) que nos hommes d'État et leurs intellectuels n'arrêtent de vilipender comme "moyen âge", une époque de cruauté et de barbarie, pour célébrer le retour (la renaissance) du Pouvoir. 

L'avènement du règne de l'État et de sa prise en mains de l'ensemble du fonctionnement d'une Société devenue urbaine, commerciale, technicienne... était dès lors ouvert.

Ouverte une ère d'abrutissement de l'Humain, dont notre époque marque l'apogée ou le chant du cygne. C'est de nous que cela dépend ! 

C'est notre RESPONSABILITÉ FONDAMENTALE !


Moyenne des avis sur cet article :  3.08/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • Laconique Laconique 18 octobre 16:07

    La fourmilière décrite par Paul Valéry dérive uniquement du facteur technique. Lorsqu’il fallait plusieurs jours pour joindre un interlocuteur, il était matériellement impossible d’imposer une société entièrement normée, comme c’est le cas à l’heure actuelle. La société hygiéniste et normative qui vous fait apparemment tant souffrir ne dépend donc en rien du facteur politique – et la meilleure illustration en est qu’elle se maintient au-delà des frontières et des alternances politiques.


    • Jacques De Cock Jacques De Cock 18 octobre 18:19

      @Laconique
      L’idéologie technicienne est un des principaux leurres de notre époque. 
      Ce n’est pas l’apparition d’une technique donnée qui est le déclencheur d’une évolution sociale, mais c’est bien l’inverse. Pendant la guerre 14, les Anglais diffusaient la bataille de la Somme en « direct » dans les cinémas londoniens, via des reconstitutions des combats des tranchées dans la campagne anglaise. En 1936, Roosevelt dans ses causeries au coin du feu a mis en oeuvre la télé sans image. La technique a suivi.
      Quant à votre « meilleure illustration » de votre thèse de l’innocuité du facteur politique par le fait que l’évolution se maintient « au-delà des frontières et des alternances politiques », je vous prie de m’excuser si cela m’a fait sourire, mais la situation présente est bien qu’il n’y a AUCUNE « alternance » ! Le courant dominant est la formation de l’Etat-Monde et tous s’y raccrochent, d’une manière ou d’une autre.
      NOUS SERONS BIEN D’ACCORD TOUS DEUX en disant qu’il ne faut pas prendre l’effet pour la cause !


    • Schrek Docteur Faustroll 18 octobre 16:26

      « Que veut-on faire de l’humanité ?"

      D’après la plupart des ethnologues, ça fait à peu près dix-mille ans que les chasseurs-cueilleurs se sont transformés en agriculteurs-éleveurs. Ce passage s’est traduit par une prise de contrôle des espèces végétales et animales qui ont été sélectionnées et domestiquées pour démultiplier la production de viande, de lait, d’œufs, de légumes, de fruits et de céréales.

      Ce que les ethnologues ne disent pas, c’est que l’espèce humaine s’est par la même occasion domestiquée elle-même, ou du moins qu’une petite partie a domestiqué le plus grand nombre. Or, il apparait que la modernisation des techniques ne se limite pas aux trayeuses électriques : le Smartphone et les QR code sont entrain de rationnaliser le contrôle de la masse humaine.

      Espérons seulement qu’ils n’auront pas recours à la stérilisation pour gérer le cheptel.


      • adeline 18 octobre 16:28

        @Docteur Faustroll
        "Espérons seulement qu’ils n’auront pas recours à la stérilisation pour gérer le cheptel."
        C’est ce que souhaite claudec


      • Schrek Docteur Faustroll 18 octobre 16:34

        @adeline

        c’est qui claudec ?


      • adeline 18 octobre 16:40

        @Docteur Faustroll
        aujourd’hui il a mis son vrai nom le pyramodologue


      • adeline 18 octobre 17:41

        @Docteur Faustroll
        il vient de publier


      • adeline 18 octobre 18:28

        Faustroll
        et alors tu ne connais pas ?


      • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 19 octobre 18:14

        @Docteur Faustroll
        Pas besoin de stériliser !!
        Comme dit Zemmour, le mâle français a été émasculé !!
         smiley


      • Clocel Clocel 18 octobre 16:56

        On se tient au pinceau, je vais retirer l’échelle ! smiley

        La dernière vérannerie...


        • adeline 18 octobre 17:05

          @Clocel
          abominable


        • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 18 octobre 17:09

          @Clocel
           
           sont-ils seulement vaxxinés, ces robocops ?


        • sirocco sirocco 18 octobre 18:33

          @Clocel

          On est proche des abominations commises en Australie.

          Dans les manifs anti-pass, quand je lis sur certaines pancartes « Les policiers et les gendarmes avec le peuple ! », je constate qu’il y en a qui ne comprennent vraiment rien à rien...


        • alinea alinea 19 octobre 10:28

          @Clocel
          Ils ont la peau bien clair pour des Martiniquais, ils ne seraient pas plutôt les laquais du prince véreux ?
          Je ne leur donne pas trois semaines pour continuer leurs saloperies...


        • Étirév 18 octobre 17:01

          « la seule et unique question VÉRITABLE et particulièrement lisible actuellement est bien : Que veut-on faire de l’humanité ? »
          Et si, enfin, au lieu d’attendre passivement, comme des assistés qu’on s’efforce de faire de vous, de savoir à quelle sauce on veut vous manger, vous vous posiez la question de savoir ce que vous voulez vraiment vous, pour vous, vos enfants, vos petits enfants, les-leurs plus tard, vos amis, les amis de vos amis, et tous les autres, et le réalisiez, ensemble, sans plus vous souciez de ceux, élites dégénérées qui, justement, ne dépendent que de vous et de votre faiblesse pour finalement exister et vous pourrir l’existence.
          Aujourd’hui, à vous de choisir : ou continuer à suivre le troupeau bêlant des craintifs-plaintifs et subir ad vitam, ou vous redresser et prendre en main votre vie et votre avenir ?
          BLOG


          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 18 octobre 17:11

            @Étirév
             
             ’’subir ad vitam ’’
             
             Vous avez raison : soyons optimistes !
             
             smiley


          • troletbuse troletbuse 18 octobre 20:59

            5oo millions, c"est grave en Georgie. Pour faire du fric et uniquement cela, ils ont developpe la medecine et la suronsommation

            Aukourd’hui ils s’apercoivent kon est trop nombreux.

             Alors ils ont fabrique le Covid et les contoutcourts se battent pour ce vaxxin qui rend sterile et qui fait crever. Sans oublier la dictature a la chinoise pour les esclaves qui serviront la faussr elite degeneree.



              • sirocco sirocco 19 octobre 00:37

                @troletbuse

                Vidéo introuvable, probablement supprimée. Avez-vous un autre lien ?



              • mr green reptile 19 octobre 01:52

                @sirocco

                 Confucius. Quand un homme a faimmieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson.


              • zygzornifle zygzornifle 19 octobre 09:36

                @reptile

                 Sauf que maintenant l’homme attend l’aide humanitaire payé en grande partie par les pauvres des pays riches .... 


              • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 19 octobre 10:13

                @zygzornifle
                 
                 et cette aide humanitaire payée par les pauvres des pays riches va dans le poches des riches des pays pauvres, lesquels font prospérer notre commerce de luxe qui enrichit les riches qu’on a chez nous.
                 


              • troletbuse troletbuse 19 octobre 10:21

                @reptile
                Aujourd’hui encore censuree. La liberte gagne encore du terrain.


              • zygzornifle zygzornifle 19 octobre 14:25

                @troletbuse

                 J’ai eu peur pour mon fils de 34 ans suite a sa seconde injection de moderna, le lendemain il a du fermer sa boite 1 semaine car il ne pouvait plus bosser : 2 jour a claquer des dents sous la couette en plein mois d’aout, le bras droit gonflé et inutilisable, des douleurs musculaires et ligamenteuses, la nuque douloureuse et raide, bien entendu le taré de médecin pro vaccin dit que c’est un malheureux concours de circonstance, ce n’est pas le vaccin et il n’a même pas été foutu de diagnostiquer quoi que ce soit de toute façon on aurais balancé les médocs dans les chiottes, pas d’hosto de peur d’aggraver les choses,
                Cela fait presque 3 mois et mon fils va mieux mais sent que quelque chose ne tourne plus rond dans son physique, il n’arrive plus a courir comme avant et se fatigue plus rapidement, hors de question d’une troisième injection ....  


              • troletbuse troletbuse 19 octobre 19:14

                @zygzornifle
                Un cousin qui voulait boire un coup s’est fait vaxxiner en septembre. Y’avait que Moderna : deux fois malade comme un chien pendant 3 à 4 jours à chaque injection. Il ne pense pas du tout à prendre la 3eme en mars.



              • mr green reptile 20 octobre 15:01

                @zygzornifle

                @reptile

                 Sauf que maintenant l’homme attend l’aide humanitaire payé en grande partie par les pauvres des pays riches .... 

                Et aussitôt détourné par les dictateurs riches des pays pauvre ...

              • alinea alinea 18 octobre 22:22

                Entièrement d’accord avec votre votre sixième paragraphe, si on excepte votre introduction ; cependant il me semble que si tant de gens s’y sont fourvoyés, c’est bien sous l’effet de la peur infligée ; ceux qui n’ont pas eu peur n’ont pu que constater l’arbitraire et l’absurdité des « commandements » comme des preuves de l’entourloupe ! Nous avons eu assez vite des exemples de comparaison de traitement des foules !!

                Si la peur du départ avait quelques excuses ( virus trafiqué avec séquences VIH et malaria offertes en prime), celle-ci fut vite estimée comme un précieux allié de la soumission des masses !

                Seulement, les Français sont à la ramasse et leurs dirigeants s’imaginent que les mêmes recettes marchent dans toutes les situations ad vitam aeternam !

                La suite va leur prouver que non.


                • L'apostilleur L’apostilleur 19 octobre 09:26

                  « ...Que veut-on faire de l’humanité ?  »


                  Pour répondre à la question il faudrait définir ce « on » pour ne pas risquer de passer pour un complotologue. « on » est en général un exhutoire facile.


                  • zygzornifle zygzornifle 19 octobre 09:34

                    Que veut-on faire de l’humanité ? 

                    Faut qu’elle se lève le matin tôt pour aller faire son boulot mal payé et faire vivre ainsi la caste des privilégiés qui vivent sur leur dos comme des tiques sur le dos d’un chien .....


                    • eddofr eddofr 19 octobre 12:16

                      La question serait plutôt « Les êtres humains veulent-il faire quelque chose de l’humanité ? »

                      M’est avis que la grande majorité des « êtres humains » n’en ont rien à foutre du devenir de l’humanité, tant que la gamelle est pleine ...


                      • lacsap151 19 octobre 14:25

                        @eddofr
                        C’est une évidence et c’est « humain ». Quand les précarités alimentaire, énergétique, sanitaire,...menacent, les gens donneront leurs voix à ceux qui leur permettront de ne pas couler complètement quels que soient les sacrifices sur les libertés.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité