• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La stratégie Drouet pour la suite du mouvement

La stratégie Drouet pour la suite du mouvement

 

La stratégie est l'art d'agencer des idées dans le but de remporter une victoire. Sans elle, l'illusion d'avancer ne dure pas et les réveils sont difficiles lorsque sonnent les trompettes de la défaite. Ceux qui pensent aujourd'hui mener les « gilets jaunes » les conduisent-ils à la déconvenue ? Ou ont-ils un plan A, voire B ?
Nous vous révélons la stratégie de Mr Drouet, par ingénierie sociale de son profil médiatique. La question que nous nous sommes posée est la suivante : existe-t-il un espace où un gilet jaune pourrait dire ouvertement son désamour pour quelqu'un comme Eric Drouet, ou jouit-il d'une protection (sur)naturelle ? Et pourquoi cet espace n'existe pas.

Lorsque le mouvement a commencé, quel plaisir de voir enfin un soulèvement pacifique et horizontal. Pourtant, celui-ci s’est très rapidement verticalisé et radicalisé, dans les propos, puis dans les actes.
Des signaux auraient dû nous alerter, mais sont passés inaperçus au milieu du flot d’euphorie et de colère. Les manifestations sont aujourd’hui un désenchantement et sont symptomatiques d’un cap suivi qui s’enlise un peu plus dans la stérilité systémique, un échec dont un homme incarne à lui seul la dérive sectaire et totalitaire, la profession de foi d’un narcissique (à son insu, comme tous les narcissiques). Mais nous y reviendrons.

La question que nous nous sommes posée est la suivante : existe-t-il un espace où un gilet jaune pourrait dire ouvertement son désamour pour quelqu'un comme Eric Drouet, ou jouit-il d'une protection (sur)naturelle ? Une question qui donne des maux de têtes à de plus en plus de gilets jaunes qui n'osent l'exprimer sur les réseaux sociaux principalement, terrain de quasi-monopole des partisans de la ligne dure et improductive jusqu'à présent. Par la voix de notre collectif, nous tentons ici de porter une parole et une analyse qui explique pourquoi sortir de cet état de fait est si compliqué.

À l’origine, soutenir les « gilets jaunes » n’était pas la mission de notre collectif. Nous préférions laisser se développer un mouvement organique, laisser mûrir l’expérience en restant à l’écart de cette rébellion philosophique qui se démarquait des autres luttes historiques par sa stratégie identifiable aux sociétés animales qui savent se défendre seules grâce à l’union d’individus au sein d’un groupe.

Nous sommes restés à l’écart lorsque ce mouvement a tenté de fendre l’armure du système par le soulèvement populaire, en vain.
Nous sommes restés à l’écart lorsque la stratégie du rapport de force à l’extrême fut essayée, en vain.

Voilà qu’aujourd’hui le mouvement se meurt, et nous sommes alors tombés d’accord pour tenter de le relever.
Torpiller un système complexe n’est pas chose aisée, mais nous avions une stratégie pour réussir à 5000 là où 200 000 avaient échoué.
Cette stratégie passait par le soutien logistique de personnes d’influence au sein du mouvement, personnes auxquelles nous apporterions les tactiques nécessaires pour vaincre et qu’ils ne maîtrisent pas par leur inexpérience. Peut-être pas celle du terrain, après tout, mais celle de l’Histoire.

Mais, voici pourquoi nous sommes, France en colère !!!, France énervée, France fâchée.

Nous sommes donc entrés en contact pour partager notre vision, autre que des manifestations, plusieurs semaines de cela, sur FaceBook.

Nous nous sommes aperçus que la principale difficulté allait être de briser le plafond de verre, transparent, mais existant, que lesdits « leaders » avaient formé au-dessus de la masse. Bien que l’archaïque Messenger nous certifiait des accusés de lectures venant de quelques sbires (le chef ne répond pas, voyez plus bas sa condescendance envers France blessée par exemple), nous n’avons eu aucun retour. Ce n’était pas un rendez-vous secret avec des fans ou des quidams, comme ils ne les aiment pas, mais comme tout autre deal aux rendez-vous secrets qu’ils ne dévoilent pas. Redit plus „simplement“, une „simple“ conversation privée sur Messenger, comme chacun en a beaucoup, avec des mots suffisamment „simples“ pour comprendre à qui ils avaient à faire et notre volonté de discrétion. Simple, simple, simple. Toute la suite découle dans ce terme.

Il y a deux conclusions à cela.

  • La france en colère !!! a une stratégie et n’a pas besoin de la notre. De toutes évidences, elle a quelques difficultés à se mettre en place.
  • La france en colère !!! n’a pas de stratégie et a préféré nous snober (des termes plus méprisants envers nous seraient pure conjecture, mais tout est possible)

Pourtant les signaux faibles existaient, nous n’avons pas pris le temps de les analyser, honte à nous, amateurs de détails pour projets ficelés. D’ailleurs qui n’est pas passé à côté ?

Le premier signal est celui d’un mec sympa, d’apparence motivée et sincère, se faisant connaître aux yeux du grand public par une phrase désormais célèbre sur l’Élysée, petite sortie médiatique qui nous a fait sourire plutôt qu’effrayer. Pourtant, cette phrase est bel et bien celle d’un putschiste, qui se prétend suffisamment fort, sûr de lui, pour faire chuter le pouvoir quasiment à lui seul.

Le deuxième signal est celui d’un mec « modeste », afficher en gras son propre nom sur celui d’un groupe de gilets jaunes. Ce n’est pas « la france en colère !!! », mais « la france en colère !!! d’Eric Drouet » ou encore la page « Gilets jaunes officiel d’Éric drouet ».

Le troisième signal est celui d’un mec « manipulateur », porte-parole „autoproclamé“ qui prétend ne pas être un « meneur », seulement lorsqu’il passe en justice. A-t-il les caractéristiques d’un meneur ? Un meneur dit-il où et quand manifester ? Un meneur se met-il en scène dans des vidéos grâce auxquelles il distribue aux yeux ébahis la bonne parole ? Un meneur peut-il être contredit ? Un meneur a-t-il à côté de lui des caporaux qui le protègent par la censure ? Un meneur a-t-il des fidèles qui ne veulent bien voir que ce qu’ils veulent voir ?

Quels autres signaux plus subtils ? Écrire « France » avec une minuscule ? Prétendre écouter en bon père des peuples tel Staline au travers de votes auxquels ne participe qu’une extrême minorité. Où manier ce qui aurait tendance à nous énerver le plus dans cette société gouvernée par la consommation : qui gère le business des produits dérivés dont les « leaders » sont les encarts publicitaires ???
Est-ce le mouvement des « pin’s jaunes », des « sweats jaunes », des « bombers sans gilets » ?

Pour terminer, rappelons le Drouet dans le texte en 6 phrases et leurs contradictions et à remettre dans leur contexte ( mais à chacune ont suivi des reniements pour calmer le jeu, pas pour prétendre et prouver d’avoir changé d’opinions ) :

  • « Non, je n’ai pas voté FN »

  • Le pacte de Marrakech, « c’est chaud ! »

  • « Si on arrive à l’Elysée, on rentre ! »

  • « Toujours accompagné » de sa mère dans les manifs

  • Avec Priscillia et Maxime, « on n’est pas du tout raccord »

  • « l’état d’urgence du peuple » et « un soulèvement sans précédent par tous les moyens utiles et nécessaires pour que plus personne ne soit victime de ces blessures de guerre ».

Donc, nous ne pensions pas qu’il allait falloir franchir le barrage des petits chefs de clan, et le sectarisme de la caste des leaders.

On peut se poser la question, le sont-ils réellement ou ne sont-ils que de nouveaux francs-maçons édulcorés à l’image de ceux qui sont à la tête des sociétés modernes ?

Si être « Gilets jaunes », c’est être un clone d’Eric Drouet ou marcher au pas derrière lui, alors nous ne sommes pas « Gilets jaunes », même pas un de ces fameux « Gilets Jaunes de canapé » comme ils les nomment, ceux qui ne sont pas d’assez bons soldats. On parle d’une France de moutons dociles, il faut croire que ceux qui ne voulaient plus être des moutons le sont restés, mais derrière un autre berger.

Nous pouvons tous tenir le même discours social. Les revendications sont-elles une marque déposée, un autre produit dérivé estampillé #LaFamille.

Voilà que nous en arrivons au quatrième signal faible. Quelle est donc cette famille ? Rien d’autre que l’oligarchie drouessienne.
#LaFamille, celle qui se retrouve régulièrement dans un MacDo pour refaire la France avec des idées toutes aussi grasses et basiques que leur malbouffe.

Un conseil des ministres autour du chef charismatique, protégé par son comité de salut public qui décide du discours à tenir, celui à censurer et des têtes à couper.
Pour mieux comprendre ce qu’est un groupe fasciste, je vous laisse lire l’encadré.

Oui, nous l’affirmons, Monsieur Drouet est un factieux qui s’approche du fasciste au sens italien d’origine (et pas forcement le sens donné à l’extrême droite d’aujourd’hui, ou une collusion idéologique ou intime entre Drouet et un Soral par exemple, ses vidéos tendent à le démontrer). Peut-être à son corps défendant, mais les faits sont là.

Les caractéristiques du fascisme ne se retrouvent pas toutes dans l'incarnation d'une partie des militants du mouvement derrière un homme. Voici celle qui correspondent : Le terme fascisme s'applique au sens strict à la période mussolinienne de l'histoire italienne. Le fascisme est un système politique autoritaire qui associe populisme, nationalisme et totalitarisme au nom d'un idéal collectif suprême. Mouvement révolutionnaire, il s'oppose frontalement à la démocratie représentative et à l'État libéral et oligarchique. Au nom de la masse est incarnée un chef providentiel. Le fascisme embrigade les groupes sociaux (jeunesse, milices) et justifie la violence menée contre les ennemis intérieurs, l'unité de la nation devant dépasser et résoudre les antagonismes des classes sociales.

Cette théorie du Monsieur Jourdain qui « ferait du fascisme autocratique sans le savoir » se vérifie si on en croit les sorties effacées sur l’immigration (quoique) et si on se penche en quelques lignes sur son profil psychologique.
Après des heures d’analyse de vidéo et publications FacebooK, Mr Drouet s’avère être un narcissique, atteint du syndrome du Sauveur, du syndrome de persécution, doublé d’un côté infantile dit de « Calimero », un homme sincère et courageux lorsqu’il se pose des questions, mais qui se noie dans son tempérament lorsqu’il cherche des solutions ou analyse des situations.
Ce qui ressemble à du bashing ou du „double slapping“, n’est en fait qu’une somme de toutes les attitudes, fortes ou faibles, que Mr Drouet démontre dans ses interventions publiques, dans la rhétorique ou dans les réactions, qui peuvent passer du pathos à l’éclair de génie charismatique pour tomber dans le déni ou les justifications propres aux passifs-agressifs.
Rien de nouveau sous le soleil. Nous ne sommes pas facilement maîtres de nos comportements, lorsqu’ils sont mus par les forces intérieures qui ne sont pas admises.

Principales caractéristiques d'un narcissique (très difficiles à admettre, même par l'entourage forcément, d'où la terminologie habituelle de perversion), à moduler avec les autres traits de personnalité de la personne : - Entretient une communication floue. - Change fréquemment d’opinion. - Raconte des mensonges. - Éprouve de la jalousie. - Est incapable d’avouer ses torts ou d’assumer la responsabilité de ses actes. - Est incapable de reconnaître les besoins ou les sentiments d’autrui. - Est continuellement en quête de reconnaissance ou de succès. - Présente parfois plusieurs visages, par exemple, le passage d’une profonde tristesse à la colère lorsqu’il est contrarié. - N’est pas conscient du mal qu’il provoque. Cependant, l’influence qu’il exerce sur autrui est calculée.

Il suffirait presque de survoler sans relire „L’art d’avoir toujours raison“ de Schopenhauer pour que ses adversaires sachent comment contre-attaquer, en ingénierie sociale ou politiquement, un tel profil psychologique. Aussi complexe qu’il semble derrière les mots sacrés de la psychanalyse, Mr Drouet a un profil totalement prévisible à ceux qui ne sont pas sous son emprise.

Ce qui ressemble à du bashing ou du „double slapping“ envers une seule personne, toujours la même, woh ! pourquoi parlerions-nous de Mr XY, militant forcené, qui n’est pourtant pas dans la position actuelle de Mr Drouet ?

L’épisode de la voiture est tout à fait frappant. Alors que les actes de destructions se multiplient et bien qu’il prend garde de ne pas y appeler à mots ouverts, préférant le déléguer aux responsabilités d’autres, voilà qu’il retrouve un matin sa voiture aux pneus crevés. Ô scandale, ô désespoir. Il n’y a pas d’omelette sans casser d’oeufs, et voilà que des lâches s’en prennent à ses biens à lui. Montez en épingle sur les réseaux !, le chef a été souillé. 
Des lâches, des couillons, oui. Wooh mec !, ce ne sont que des pneus. Qu'aurions-nous pu dire d'équivalent ( et pourtant très léger) à ses certaines sortie sur Facebook : " Nous, nous aurions brûlé ce tas de boue. Le Fouquet’s obscène, on s’en cogne, ta bagnole aussi !" ?

Lorsque l’on souffle sur les braises, qu’on veut jouer les justiciers contre l’économie malfaisante, on ne se pose pas une fois de plus dans le rôle de la victime qui pleurniche sur un vulgaire bien de consommation assuré. (Après tout, les commerces le sont aussi, les fameux oeufs cassés dans l’omelette de la lutte sans discernement)
Sous les régimes totalitaires, la partie du peuple qui n’est pas d’accord avec LE peuple est un ennemi DU peuple. Logique efficace et imparable.
Appeler Macron à démissionner, très bien, qu’il se casse, imaginez un peu Drouet appelant Drouet à démissionner… ^^

Est-ce une personne que nous attaquons ? En toute vraisemblance. Désolé ? Mais ce n’est qu’une simple personne, un seul individu qui se veut incarner les victoires et la gloire à détriment des revendications, alors pas de compassion envers elle. Les règles du jeu s’appliquent à tous, seule la naïveté pousse à croire que l’on est protégé par une aura qui préserve des contradictions pointées du doigt. Personne ne reste immaculé lorsque jeté dans l’arène.

La question cruciale reste celle-ci : a-t-on affaire avec un système sphérique qui tient du totalitarisme ou de l’autoritarisme ?

Les caractéristiques communément reconnues du totalitarisme comprennent avant tout le monopole idéologique et le monopole d’appareil.
Le monopole idéologique ne veut pas nécessairement dire unicité d’opinion, opinion politique par exemple. Celui-ci se base sur une unicité de la vérité, qui ne laisse place ni au doute ni à la divergence et qui ne tolère en aucun cas les critiques.
Le monopole d’appareil se construit autour d’un culte du chef qui est le seul à connaître les aspirations et ce qui est bons pour le peuple, d’une main mise sur la communication ainsi que leurs vecteurs de propagation des idées, et enfin, de structures d’embrigadements, qui se caractérisent souvent par des cercles de radicalisation où les opinions circulent en vase clos, jusqu’à ce qu’une seule ne subsiste, celle du chef.

L’autoritarisme est plus simple à cerner. Il consiste en une concentration extrême de l’autorité, généralement dans les mains d’un seul homme (autocratie) ou d’un groupe de fidèles. Les caractéristiques majeures sont la quasi-absence de pluralité, l’absence d’idéologie claire remplacée par un fanatisme envers le chef, quelles que soient les idées qu’il véhicule, qu’importe leurs cohérences (ex., mais ce n’est qu’un ex. : bien qu’outré par l’argent des autres, personne ne serait outré par le rapport ambigu du chef avec l’argent).

Plusieurs caractéristiques communes aux deux systèmes : la censure et la réduction des libertés individuelles (votes remplacés par des plébiscites sans réels votants, exclusion du groupe des expressions d’opinions divergentes, vendetta…)

Aux vues de ces informations, faites votre choix quant à savoir quelle peut bien être la stratégie officielle ou non de Mr Drouet et de ses soutiens du premier cercle.
Si vous n’en trouvez pas, ne soyez pas étonnés. Vous saurez ainsi si vous vous trouvez prisonnier du culte du chef.

Parlons-nous d’attaque en règle ? OUI. Mais pourquoi cet acharnement ? La réponse est simple : nous sommes face à un problème de calendrier.
Il n’est plus l’heure de se poser des questions, ou ne pas oser dire certaines choses, blessantes, certes, mais Mr Drouet n’est qu’un dommage collatéral face à l’ampleur de la tâche et la criticité des revendications qui vont au-delà des personnes et des ego.
S’il a été capable de l’incarner, il ne l’est plus. Si le mouvement doit « tuer le père œdipien » pour attendre son but, alors ainsi soit-il.
Merci pour tout ce que vous avez fait, mais ciao. Prenez donc du repos bien mérité.

 


Revue de presse (non-exhaustive ) :

observatoiredesreseaux.info :
Eric Drouet, gilet jaune ou chemise brune ? 
Retour sur notre erreur à propos d’un porte-parole auto-désigné des GiletsJaunes 

nouvelobs.fr
Eric Drouet et Maxime Nicolle : que nous apprennent leurs pages Facebook ? 
Eric Drouet, chef malgré lui

marianne.net
« Eric Drouet, gilet jaune et électeur du FN » : récit d’une hallucination politico-médiatique

actu.fr
Seine-et-Marne. Le domicile et la voiture de la figure des Gilets jaunes Eric Drouet dégradés pendant la nuit à Melun

europe1.fr
Qui est Eric Drouet, ce « gilet jaune » qui appelle à « entrer » dans l’Elysée ?

mediapart.fr Maxime Nicolle , Eric Drouet et l’extrême droite

huffingtonpost.fr
Rodrigues, Drouet et d’autres gilets jaunes condamnent « toutes formes de racisme »

Éric Drouet présente ses excuses à « Priscillia, Fly et tous les autres »

Éric Drouet, un gilet jaune à la « vie banale » devant la justice

https://www.facebook.com/Loopsider/qui-est-le-gilet-jaune-éric-drouet ? 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Éric_Drouet
(Statut wikipedia : L’admissibilité de cet article est à vérifier (février 2019). Motif : notoriété très récente et toute relative : pas de sources centrées sur deux années, notoriété ponctuelle et médiatique)

Gilets jaunes officiel d’Éric drouet

Description : Beaucoup veulent un groupe officiel

L’historique du groupe montre quand ce groupe a été créé, ainsi que les changements apportés à son nom :
Le groupe gilets jaunes d’Éric ,Priscillia et flyers rider a été créé
30 nov. 2018
Nom remplacé par Gilets jaunes officiel d’Éric drouet
27 déc. 2018


Moyenne des avis sur cet article :  2.05/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • acab2 9 avril 12:40

    La paranoïa, est l’une des clef de la victoire.


    • Paul Leleu 12 avril 08:45

      c’est certain que c’est un moteur efficace (Lénine devait être un grand paranoïaque)... Reste à savoir pour quoi on se bat... les gilets-jaunes amalgament les revendications des français, sans qu’on comprenne très bien en quoi ils se distinguent des partis et des syndicats (sinon dans la prétention à être différents, ou meilleurs).

      pour ma part (même si tout le monde s’en tape de mon avis), je pense que c’est en réinvestissant les partis et les syndicats, que les français redonneront vie à leur démocratie. Je pense que les gilets-jaunes placent le combat au mauvais niveau : ils veulent achever de dissoudre toutes les structures. Ils rendent les structures responsables du mal, alors que ce sont généralement les hommes qui ne savent pas les faire vivre. De ce point de vue, les gilets-jaunes se situent totalement dans la perspective libérale-libertaire, de dissolution des structures, d’atomisation sans cesse croissante de l’individu et de la société.

      Les problème c’est pas d’abord les partis, les syndicats ou les institutions (quoi qu’on en pense par ailleurs). Le problème c’est le consummérisme et la mentalité anthropologique qui va avec. Vous ne pourrez jamais rien agglomérer avec une telle mentalité dans le peuple. On ne peut s’agglomérer qu’en renonçant quelque part, à sa « chère petite liberté » individuelle.

      L’idéologie anarchiste entretient l’illusion (à travers des discours hyper radicaux) qu’il est possible d’avoir la dissolution ET la révolution... « en même temps »... mais c’est un « feu de paille » : beaucoup de fumée au début (car tout le monde peut venir sans contrainte), et ça débouche sur rien (car chacun garde en fait son quant à soi).


    • ddacoudre ddacoudre 9 avril 13:13

      Bonjour

      Le leader type bon en tout point, je n’en ai jamais lu un ou plutôt trois Socrate, Jésus Christ s’il a existé et bouddha. Les autres ont fait ce qu’ils ont pu avec leurs tempérament et leurs vécus

      Notre société c’est faschisee depuis longtemps. Des cinq critères définis par R. Mâcon et dont tu rappelles les fondements 60% des citoyens en possèdent au minimum un ou deux. Dans une analyse que j’avais réalisé a partir des stats du CVIPOF le FN pu le RN aujourd’hui en détiennent au moins quatre ensuite dérriere vient les LR, puis sur divers sujets le PC, la FI enfin ce qui n’en ont pas le PS et le Modem. A l’époque le Lerem n’existait pas. Nous sommes en marche vers une dictature,hormis les hôpitaux qui viennent en tête te des préférences citoyens et sont l’expression de la peur, nous trouverons déroge l’armée et la police les syndicats et les partis, c’est a dire l’expression de la démocratie viennent en en dernier 7ieme et 4 ieme place avant le dernier ( étude cevipof) Quand au mouvement des GJ j’ai écrit sur mon site et sur agp ce que j’en pensais. A lire Cordialement ddacoudre OverBlog


      • mac 9 avril 13:36

        Bof,

        Je suis allé voir votre site et il me semble qu’il n’ y a vraiment pas de quoi casser trois pattes à un canard...

        Quant à Drouet, ne lui donnez pas plus d’importance qu’il n’en a. Personne ne boit ses paroles comme si elles étaient paroles d’évangile. Il existe, il a une grosse page facebook, point barre.

        S’il fallait vraiment trouver des représentants, ce qui n ’est pas le but à l’heure actuelle, des types me semblant plus consistants sont sortis du lots comme François boulo ou Branco dont le livre fait un tabac et est en passe de devenir N°1 des ventes (si ce n’est pas déjà la cas). Cela aussi peut donner un petit coup de blues au gouvernement, à ceux qui le soutiennent et à tous ces journaleux serviles...


        • Dom66 Dom66 10 avril 00:51

          @mac
          +++ pour moi


        • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 14 avril 10:51

          @mac

          Bonjour, Boulo, Branco et.... Chouard ! remarquable travail de cet homme qui se bat depuis au moins 2005 pour désincruster les consciences de la soumission à un système représentatif, foireux depuis l’origine. Rédiger sa propre Constitution, par le peuple, pour le peuple et avec le peuple, en soi c’est un geste révolutionnaire.


        • tashrin 9 avril 14:02

          Mouais

          A part l’importance que vous lui donnez (sur ce media et d’autres), c’est qui ce type, il a fait quoi ? Rien...

          a part se griller à vie auprès de tous les employeurs potentiels de France, il a obtenu quoi avec son « mouvement » ?

          D’ici quelques semaines on saura même plus qui c’est


          • Collectif L.FeeR Collectif L.FeeR 9 avril 15:06

            @tashrin
            Mouais
            Merci pour votre commentaire. Bien que nous ne nous connaissions pas, j’aurais tout de même tendance à dire, pour ce genre de commentaires, abstenez vous la prochaine fois si c’est pour enrichir aussi peu le sujet.
            Il semble que vous n’ayez pas lu et compris pourquoi ce type qui n’a rien obtenu, bloque justement la situation par son manque d’imagination.


          • tashrin 9 avril 15:28

            @Collectif L.FeeR
            Alors premierement, je commente si j’en ai envie, si ca vous convient pas, ne publiez pas
            Ensuite, vous ecrivez un article pour denoncer le poids de ce monsieur dans les événements actuels, et je vous fais remarquer que l’article que vous ecrivez contribue lui meme au phenomene
            Et enfin, on ne se connait pas, mais si c’est pour venir polluer mes commentaires avec des remarques aussi steriles, abtenez vous en la prochaine fois :)
            Enervant hein ?


          • Ahmad 9 avril 15:46

            @tashrin
            Quelle belle façon de clôturer un débat qui n’avait même pas commencé. smiley


          • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 14 avril 11:03

            @Collectif L.FeeR

            Bonjour, avec Chouard, remarquable bonhomme, n’oublions pas non plus les très avisés Gilets jaunes Constituants, qui eux, en semaine vont devant les banques, les fonds de pension, les médias mainstream, les organismes de sondages, le FMI à Paris, le Conseil Constitutionnel, etc... avec courage et constance. Banderoles à l’appui, et mégaphones, ils haranguent les passants sur les méfaits du système. C’est à la fois un travail d’information et de résistance.


          • Ahmad 9 avril 15:28

            Bonjour, très instructif et bien construit. Un vent de rébellion coure parmi les GJ contre lui. Mais son organe de propagande qu’est facebook bloque toutes façons de faire évoluer les revendications. 

            Et puis on est pas obligé de choisir par défaut et d’adhèrer au militant Boulo pro-Asselineau-Chouart pour le remplacer.

            Cordialement


            • lala rhetorique lala rhetorique 9 avril 16:26

              C’est assez lamentable de constater que vous faites comme font nos politicards aguerris, à savoir vous dresser les uns contre les autres au lieu de vous fédérer et surtout contacter les gilets jaunes des autres nations de la soi-disant europe. Il y aura toujours quelqu’un qui vous plaira et quelqu’un qui ne vous plaira pas, le principal n’est pas vos humeurs ni vos aigreurs d’estomac, mais le but final à atteindre !


              • Collectif L.FeeR Collectif L.FeeR 9 avril 22:12

                @lala rhetorique
                Toujours envie d’applaudir des deux mains lorsqu’on entend que sous prétexte de ne pas diviser, il faut suivre des guignols qui ne savent pas eux-même à quel point ils sont dangereux pour les gilets jaunes. Ou l’inverse, il faut suivre les guignols pour ne pas être taxé de diviseur. Ce qui revient au même d’un point de vue rhétorique.


              • covadonga*722 covadonga*722 9 avril 16:40

                au fait et la cagnotte pour les blessés   ????on a des nouvelles 


                • olivier cabanel olivier cabanel 9 avril 17:15

                  @ l’auteur

                  pas sur que vous ayez choisi le bon moment pour lancer ce genre de polémique.


                  • Dom66 Dom66 10 avril 00:50

                    @olivier cabanel
                    Oui et aussi.

                    A mon avis, vu les liens, c’est plus qu’une polémique, c’est un leurre, une tentative de récup


                  • ddacoudre ddacoudre 9 avril 18:28

                    Bonjour

                    Le leader type bon en tout point, je n’en ai jamais lu un ou plutôt trois Socrate, Jésus Christ s’il a existé et bouddha. Les autres ont fait ce qu’ils ont pu avec leurs tempérament et leurs vécus

                    Notre société c’est faschisee depuis longtemps. Des cinq critères définis par R. Mâcon et dont tu rappelles les fondements 60% des citoyens en possèdent au minimum un ou deux. Dans une analyse que j’avais réalisé a partir des stats du CVIPOF le FN pu le RN aujourd’hui en détiennent au moins quatre ensuite dérriere vient les LR, puis sur divers sujets le PC, la FI enfin ce qui n’en ont pas le PS et le Modem. A l’époque le Lerem n’existait pas. Nous sommes en marche vers une dictature,hormis les hôpitaux qui viennent en tête te des préférences citoyens et sont l’expression de la peur, nous trouverons déroge l’armée et la police les syndicats et les partis, c’est a dire l’expression de la démocratie viennent en en dernier 7ieme et 4 ieme place avant le dernier ( étude cevipof) Quand au mouvement des GJ j’ai écrit sur mon site et sur agp ce que j’en pensais. A lire Cordialement ddacoudre OverBlog


                    • dummy65 9 avril 18:28

                      Nous sommes en pleine bataille de subversion, de manipulation et d’intimidation.

                      Si Drouet est menacé jusqu’à son domicile, persécuté par la justice, et subit des campagnes de dénigrement, ce n’est pas pour rien.

                      L’enjeu : l’article du site de la LICRA du 28 février 2019 l’a correctement analysé.

                      Les gilets jaunes pourraient, s’ils étaient fédérés, représenter une force de 12%.

                      Une force est une force, quand tous ces éléments tirent dans le même sens. Et elle est d’autant plus dangereuse qu’elle s’oppose au pouvoir. Or, l’objectif central du pouvoir est d’annihiler ce potentiel danger.

                      Le crime de Drouet, comme celui d’Étienne Chouard, est d’avoir appelé a voter contre l’UE et pour le FREXIT (Asselineau).

                      On a vu toutes les tentatives de division depuis le 17 novembre. Actuellement 3 listes Gilets jaunes existent. Il y avait même, une liste gilet jaune pro Macron, celle de Levavasseur.

                      Mais heureusement, il y a aussi des groupes de gilets jaunes comme celui de Commercy Saint-Nazaire qui samedi 6 avril, après 4 mois de lutte, arrive a 3 mesure et recommandations stratégiques qui vont bouleverser la face du monde.

                      1) pas de consigne de vote.

                      2) pas de revendication commune des Gilets jaunes

                      3) Rejet de la constitution proposée.

                      Macron peut dormir tranquille.


                      • covadonga*722 covadonga*722 9 avril 20:15

                        @dummy65
                        Si Drouet est menacé jusqu’à son domicile, 

                        povre chéri c’est pas lui qui a initié ce genre de connerie ?


                      • Alain 9 avril 19:36

                        Article sortant de nulle part écrit par un collectif sortant de nulle part, se proclamant gilet jaune avant les gilets jaunes. Site du collectif avec acceptation de cookies en Allemand.

                        Propagande, instrumentalisation ? Par qui et au profit de qui ?

                        en d’autres termes : ne prêtez aucune attention à cet article et au groupuscule (qui est qui ?) qui l’a publié. Ca pue la désinformation. C’est vieux comme le monde.


                        • covadonga*722 covadonga*722 9 avril 20:18

                          @Alain
                           nous disent les mecs qui s’informe sur rT et sputnik au fait t"es au courant des dernières loi qu’il a fait passer sur les fake new vladimir !!!!d’ici a ce qu’il subventionne drouet et nicole hé hé 
                          yep le banquier peut dormir peinard avec les charlots qu’il a comme opposant 


                        • Attilax Attilax 9 avril 22:02

                          @covadonga*722

                          je ne crois pas qu’il dorme très sereinement en ce moment. Sa carrière à venir de président de l’UE est méchamment compromise, il est cramé à l’international, tout le monde se fout de sa gueule et son image de « progressiste » est morte et enterrée. Chaque semaine apporte une nouvelle énormité et son lot d’injustices flagrantes, la colère ne fait que monter. La privatisation d’ADP, plus grosse frontière d’Europe, un mois après le traité de Marrakech, à mon avis c’est LA boulette de trop. Les beaux jours arrivent, les mois de mai et juin vont être très très chauds. C’est très loin d’être fini.


                        • covadonga*722 covadonga*722 9 avril 22:38

                          @Attilax
                          bof , c’est vrai mais toute proportion gardée son « opposition est a son image » 
                          et ce qu’il sortira des journées « chaudes »  pourrait très bien vous décevoir et me convenir 
                          hé hé qui sait si  j’entendrais les ex collègues annoncer 
                          « qu’ il pleut sur Santiago » , ce scénario est beaucoup plus proche que vous ne le pensiez 


                        • Attilax Attilax 10 avril 10:21

                          @covadonga*722

                          De toute façon, ça PEUT pas continuer et je pense que le risque d’avoir pire est moindre que de continuer à laisser faire. Si ça va dans votre sens et qu’on a une dictature à votre goût, tant mieux pour vous et tant pis pour moi, au moins les choses seront claires. Si ça va dans le mien (l’horizontalité), ça vous concernera aussi, donc tant mieux pour nous tous smiley


                        • tiers_inclus tiers_inclus 10 avril 12:41

                          @Alain

                          « Site du collectif avec acceptation de cookies en Allemand.  »

                          Ce que l’on peut aussi sentir dans le phrasé. Bien vu.

                          Un trou noir qui semble vouloir le rester vu l’absence de réaction à votre post, ce qui entérine totalement votre pertinent propos.


                        • Alain 9 avril 20:57

                          Ah tiens, après le collectif qui sort de nulle part, voilà maintenant la main des russes. C’est magnifique et plein d’enseignement tout çà.


                          • Collectif L.FeeR Collectif L.FeeR 9 avril 21:55

                            @Alain
                            Vous nous voyez désolé de cette erreur de paramétrage hypothétique du site. Pour vous satisfaire, aux vues de vos appétences pour la qualité de la provenance des opinions et la liberté d’en avoir, le groupuscule dont le sentiment vous gène a reparamétré le site en russe. D’autant que les commentaires que vous laissez à droite à gauche ne plaident pas en faveur d’un réel recul sur l’information.
                            Bonne soirée à vous.


                          • Alain 10 avril 07:58

                            @Collectif L.FeeR
                            Mais oui, bien sûr.. Le recul de l’information.... Puisque ton fameux groupuscule était gilet jaune avant les gilets jaunes, peut-il nous dire quel rond point il occupait et la date ?
                            Depuis quelques jours, on voit fleurir un peu partout des articles anti-Drouet, qui le placent leader des GJ (ce qu’il n’est pas). On se demande bien à quoi servent ces articles et surtout à qui ils servent.


                          • Esprit Critique 9 avril 23:23

                            « La stratégie Drouet … »
                            Ben moi, j’ai jamais eu la sensation que Eric Drouet (ou Maxime Nicolle), étaient des stratèges ! ? 


                            • Dom66 Dom66 10 avril 00:41

                              Collectif ??

                              J’aime vos liens !!!!

                              observatoire desreseaux.info : nouvelobs.fr, marianne.net, actu.fr europe1.fr, etc !!

                              Il manque BFM VC !

                              Je suis GJ, et aux manifs auxquelles j’ai participé, et aux rondpoint , je n’ai vu que des gens en colère de tout bords politique Sauf (LREM) et aucune personne se réclamant de Mr Drouet ni d’un autre.

                              Maintenant au sujet de la perte de vitesse de cette révolte GJ est du.

                              La fatigue, le désespoir, la répression policière inadmissible digne d’un régime fasciste.

                              mais la rancune est une bombe à retardement..


                              • Berthe 10 avril 01:46

                                @Dom66
                                Il me semble que Drouet était déjà dans une logique se bocage sous Hollande. Personne n’a fait gaffe. A l’époque, il menaçait de fiche la pagaille si Hollande ne changeait pas de politique. Il y avait eu une grève des routiers et même un énorme blocage des raffineries, et il avait collé une énorme banderole à son camion. C’est curieux l’amnésie générale, c’était en 2016, Vals et Hollande avaient utilisé les mêmes méthodes de répression que Sarkozy en 2010... 


                              • Aimable 10 avril 09:18

                                Mon avis , c’est que Drouet est un mal nécessaire pour occuper l’espace politique gilets jaunes avant négociations .

                                Quand le moment des négociations sera venu , les principaux acteurs gilets jaunes pourrons entrer en lice avec Prescilla Ludosky comme chef de file .


                                • symbiosis symbiosis 10 avril 09:40

                                  Il ne faut pas s’arrêter à l’écume des vagues mais voir pourquoi la tempête gronde. Ça ne présente aucun intérêt de savoir si les gilets jaunes sont en danger et admettons qu’ils le soient, cela étant un signe encore plus inquiétant pour le système ploutocratique qui a été mis à nu, comme il ne sert à rien d’anticiper sur la pérennisation du mouvement des gilets jaunes. Bien sûr que les gilets jaunes vont disparaître et heureusement d’ailleurs, car ce à quoi ils vont donner naissance sera beaucoup plus important.
                                  Car cette prise de conscience de la mise à nu du système ne pourra jamais, même avec les efforts et mensonges répétés de leurs garde chiourmes médiatiques et policiers, être étouffés. Drouet et les autres passeront mais cette prise de consciences et ce qui va en résulter restera à jamais.
                                  Le XXI° siècle ne sera pas un siècle de la spiritualité et de toutes ces fadaises droit-de-l’hommistes qui tentent de cacher l’innommable mais bien un réveil révolutionnaire où le peuple va prendre la parole et le pouvoir et reprendre sa destinée en main. On ne peut pas aller contre la nature des choses indéfiniment et la ploutocratie la sait et le vivra à ses dépends.
                                  Il n’y aura pas de retour en arrière et la vague va se répandre sur toute la planète. Patiente !

                                  Si cela n’est pas écrit, cela est bien en train de s’écrire.

                                  Fatum ! fatum ! gémit et criera le ploutocrate !!


                                  • Matlemat Matlemat 10 avril 09:57

                                    Article à charge, Drouet ne cesse de réclamer le RIC, drôle de fascisme que d’avoir la vraie démocratie comme revendication principale, tandis que la police cogne et mutile et que les magouilles à la tête de l’état continuent.


                                    • Dan 10 avril 11:11

                                      au Collectif,

                                      Vous personnalisez trop sur un individu G.J. qui a émergé dans un soulèvement spontané. Ce mouvement n’a pas grand chose à voir avec une démarche idéologique classique (luttes syndicales). Il en en a été de même de mai 68, les manifs se sont construites (j’en étais le 13 mai ) en protestation des violences policières. La cause étudiante était floue (comme le prix du diesel) ne laissant pas présager la suite par des occupations d’usine et une grève générale.

                                      Eric Drouet n’est pas politisé au sens d’une culture que l’on s’approprie avec le temps. Lui même est apparu dépassé par la méthode, il colle actes successifs qui s’enchaînent mais il en est de même des autres.

                                      Il ressemble aux insurgés des ronds points, il est de ce fait représentatif.

                                      La culture politique est un processus lent et construit économiquement au moins ; rien de tout ça chez les GJ sauf chez Boulo ou Gauchy et celui venant de parents arméniens qui sont solides. La venue de Chouard avec le RIC a déjà donné une autre dimension La base est large et les porte paroles peu nombreux, il faut donc tolérer les maladresses de communication.

                                      On sait aussi qu’ils ne veulent pas être associés aux corps existants(syndicats ou partis) donc ils sont bien seuls pour l’avenir. Macron joue le pourrissement avec le temps, la matraque et les grenades face au mouvement car les violences font très mal. Donc faire chorus pour être solidaire, pas d’anathèmes pas de personna non gratta ; le ministre de l’Intérieur lui s’en charge, relayé par les chroniqueurs. 

                                      Il ne sert à rien de dénoncer tel citoyen salarié du transport porté par les événements ; il n’est pas chimiquement pur ? qui peut s’en prétendre ? il est fragile dans l’analyse politique ou économique ? les gilets en majorité le sont aussi. 

                                      Il ne faut pas (déjà !) évacuer des leaders portés par une foule en liesse. car construire un mouvement révolutionnaire c’est le mythe de Sisyphe. 

                                      il serait plus judicieux d’associer une majorité des acteurs sur les thèmes, les points qui font sens et qui convergent.

                                      Laissons Drouet, Nicole et autres vivres leurs spontanéités, avec leurs mots, car ils en payent le prix, ils savent qu’ils seront peut être broyés par les forces qu’ils ont déchaînées. 

                                      L’indulgence c est déjà de la vision.

                                      Personne n’a rien à gagner à l’implosion souhaitée par les élites oligarchiques et leurs valets, les médias, tous des bourgeois qui ont peur pour leurs intérêts. 


                                      • alinea alinea 10 avril 11:15

                                        @Dan
                                        Merci pour ce magnifique commentaire !


                                      • Dan 10 avril 12:22

                                        @alinea
                                        merci Alinéa, j ai de mon côté toujours apprécié vos assertions.
                                        ON continue. !


                                      • Dom66 Dom66 11 avril 00:59

                                        @Dan
                                        Merci aussi pour ce commentaire...je signe ; C’est exactement ça..


                                      • nono le simplet nono le simplet 11 avril 02:40

                                        @Dan
                                        comme dom66 et alinea je suis en total accord avec ton analyse


                                      • Dan 11 avril 06:38

                                        @Dom66
                                         sympa gars


                                      • Dan 11 avril 06:42

                                        @nono le simplet
                                        sympa de cet écho


                                      • nono le simplet nono le simplet 11 avril 07:27

                                        @Dan
                                        je partage et je développe un peu ... j’ai un faible pour J Rodriguez au parlé posé et à sa détermination malgré son œil perdu mais, si certains m’énervent parfois par des déclarations bizarres ou maladroites, je suis d’accord qu’ils faut être indulgent avec eux ... le mouvement pose les problèmes et c’est le plus important ...


                                      • Sparker Sparker 15 avril 01:24

                                        @Dan

                                        Merci aussi pour ce juste commentaire...


                                      • alinea alinea 10 avril 11:13

                                        J’aurais aimé savoir ce que « les Gilets Jaunes » ( si tant est qu’ils existent comme « un ») ont fait d’erreurs en suivant la parole du chef.

                                        J’aurais aimé connaître les effets néfastes de la célébrité de Drouet, non pas dans la psyché de chacun d’entre eux, mais comme acte posé à tort.

                                        Enfin, il m’a semblé entendre à St. Nazaire un refus tout net de reconnaissance des chefs auto-proclamés si bien que je me pose la question de savoir à qui s’adresse votre mise en garde.

                                        On sait bien la part d’artifices dans la mise en vedette, et l’on sait aussi l’égotisme inhérent à la position de leader.

                                        La seule chose : savoir ne pas y tomber ; vous ne nous donnez pas d’exemple où les Gilets Jaunes se seraient comportés comme des moutons.

                                        Je suis dubitative puisque j’ai repéré énormément d’initiatives, de spontanéité, et de créativité dans ce mouvement, et d’autre part, je pense que dans de tels moments historiques, plus qu’habituellement, il faut être vigilant à ne pas donner de l’eau au moulin de l’ennemi en dézinguant sans pudeur les travers des amis.


                                        • lloreen 10 avril 22:40

                                          Les français, « gilets jaunes » ou non, disposent depuis le 18 juin 2015 d’un outil juridique reconnu par le droit international qui est un conseil national de transition créé par un collectif de français, en quelque sorte précurseur des « gilets jaunes », afin de mettre un nouveau paradigme en place.

                                          Eric Fiorile, le porte-parole de ce conseil national de transition, le seul organe légitime du peuple français qui lui permettra de reprendre sa souveraineté, expose les enjeux dans cette vidéo à diffuser massivement pour faire passer l’information, occultée par le pouvoir en place et en passe de verrouiller totalement le pays.

                                          La révolte française présentée aux nations.

                                          https://www.youtube.com/watch?v=ycc2D4gquzg


                                          • Dom66 Dom66 11 avril 01:05

                                            @lloreen

                                            Attaquer l’état par un moyen juridique est du pipeau, conseil national de transition ou autre.

                                            C’est beau de croire au père Noël


                                          • lloreen 10 avril 22:41

                                            https://www.mesopinions.com/petition/justice/approuver-mandats-arret-delivres-cour-supreme/52273

                                            Par Conseil National de Transition Pétition adressée à CITOYEN DU PEUPLE DE FRANCE

                                            MANDAT D’ARRÊT

                                            Pour haute trahison, atteinte à la sûreté de l’Etat et crime contre l’humanité,

                                            La « Cour Suprême » de justice de France, créée pour représenter la « Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen », et animée exclusivement par des citoyens non professionnels, délivre ce jour, 10 novembre 2018, au nom du peuple de France représenté par tous les signataires, ce mandat d’arrêt concernant Emmanuel Macron, né le 21 décembre 1977 à Amiens, fils de Jean-Michel Macron et Françoise Noguès pour,

                                            - « Haute trahison » : violation de l’article 9 du préambule de 1946 du bloc de constitutionnalité, en raison de la vente illégale de biens du patrimoine national. Tentative d’établissement d’une dictature absolue par la loi n° 2017-1510 du 30 octobre 2017 visant à supprimer les droits « sacrés, inaliénables et imprescriptibles » pourtant garantis par la plus haute instance juridique de France : La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

                                            - « Atteinte à la sûreté de l’état » : organisation d’un programme d’immigration mettant tous les Français en état d’insécurité, en danger de guerre civile, et ce, en violation du « droit à la sûreté » dont toute association politique est pourtant garante (article 2 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen).

                                            - « Crime contre l’humanité » : le Décret n°2018-42 du 25 janvier 2018 obligeant à la vaccination annule le « Droit Parental », fondement de la civilisation humaine. De plus, les études préalables révélaient que les produits injectés affecteraient gravement l’état de santé mental et physique des enfants, c’est donc en toute conscience qu’Emmanuel Macron a usé de son pouvoir pour préjudicier à la vie de centaines de milliers d’enfants français.

                                            Ce mandat d’arrêt est étendu à Edouard Philippe, Agnès Buzyn, Jean-Michel Blanquer et Annick Girardin, co-signataires du décret relatif à la vaccination obligatoire ; et à tous les autres membres de ce gouvernement dont il est avéré qu’ils ont participé activement à trahir la France et les droits fondamentaux et inaliénables des Français.

                                            Pour exécution dudit mandat, nous mandons et ordonnons à tous officiers ou agents de la Force publique de rechercher, arrêter et conduire chacun de ces individus à la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis pour être mis à la disposition de la justice, comme l’état de droit l’exige.

                                            Compte tenu du fait que ces individus disposent de nombreux complices dangereux et sont soupçonnés d’appartenir à des réseaux occultes ayant phagocyté plusieurs services des institutions nationales, il est expressément recommandé aux agents de la force publique d’intervenir en collaboration avec les services des forces armées de l’état, civiles ou militaires, respectueuses de l’état de Droit et fidèles à la Constitution.

                                            Pour que la Force serve la Justice, le Peuple et la Souveraineté de la Nation Française.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Collectif L.FeeR

Collectif L.FeeR
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès