• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La Syrie attire la sympathie de la communauté mondiale

La Syrie attire la sympathie de la communauté mondiale

Depuis près de dix ans, la Syrie est l’un des points chauds de la planète. Elle souffre de la terreur de l’État islamique qui, avec toutes ses forces et ses moyens, soutient l’impérialisme mondial.

JPEG

Parallèlement, le Secrétaire général de l'ONU a envoyé son nouveau représentant, Geir Pedersen, en République arabe qui, à l'instar de Staffan de Mistura, agit en tant que général du « mariage » : Il rencontre quelqu'un, il accueille quelqu'un. Et que peut-il faire d'autre dans les conditions où l'ONU est presque complètement contrôlée par Washington.

L’Occident applique des sanctions économiques contre la Syrie, qui désavantagent non seulement la Syrie et ses partenaires, mais aussi les « vertus » elles-mêmes, censées lutter contre le terrorisme, mais en fait l’alimente, le nourrit et le paye. Les pays de la coalition antiterroriste utilisent les méthodes de lutte les plus terribles. Ils font des bombardements et des attaques sur des infrastructures qui n’ont aucun rapport avec le terrorisme. Les victimes d'une telle « lutte » se comptent en milliers de civils.

Les États-Unis sont le leader incontesté de toutes les mesures concernant la Syrie. Le Royaume-Uni, la France et, occasionnellement, le Canada et l'Allemagne suivent le pas.

Malgré le désir de déstabiliser la situation en Syrie, le centre du Moyen-Orient ; Son peuple, ses forces armées ont d'abord brisé la résistance des djihadistes, puis l'ont complètement réduite à zéro. Certes, des attentats terroristes sont toujours commis à divers endroits du pays. Ils sont étrangement que très rarement condamnés par les organisations internationales et, au contraire, provoquent l'indignation en Chine, dans certains pays européens, comme en Russie.

À partir du moment où la présence russe en Syrie, justifiée par des traités bilatéraux, est entrée dans une phase active, l'activité des islamistes et, parallèlement, le projet des États-Unis de s'emparer de la richesse du pays ont commencé à décliner. Alep, Idlib, Raqqa : ce ne sont que quelques-uns des toponymes qui caractérisent les activités conjointes anti-terroristes de la Syrie et de la Russie. En tant que successeur de l'URSS, la Russie reste un partenaire stratégique fiable du peuple arabe et peut-être pas seulement en Syrie. Toutes les initiatives conçues pour promouvoir la paix, le progrès, la compréhension mutuelle trouvent une réponse vivante à la fois parmi les dirigeants du pays et parmi les organisations publiques.

Par exemple, la Russie est le leader des négociations sur la Syrie (le format dit « Astana »), dans lesquelles l’Iran et la Turquie travaillent avec elle, et le Kazakhstan fournit la plate-forme de négociation. Ce processus a montré l’incohérence de la politique de l’Occident, qui a tenté d’entraîner le processus de négociation vers la Suisse avec ses propres règles (y compris en Syrie sans Assad) et en y ajoutant la France et l’Allemagne, mais sous le contrôle des États-Unis. Il est clair que Washington ne peut pas contrôler la Russie, l’Iran et le Kazakhstan. Plus intéressante dans ce sens est la question de la Turquie, qui manifeste de temps en temps des éclairs de rébellion au « grand frère ».
Quant à la France et à l'Allemagne, il suffit de regarder leur participation au « format de Normandie », qui depuis des années n'a pas été en mesure de résoudre le conflit à l'est de l'Ukraine, afin de comprendre toute leur impuissance.

Après avoir exposé les principales composantes du puzzle complexe qui se forme autour de la Syrie, il est nécessaire de désigner les pays qui, malgré les pressions, les sanctions et les menaces, continuent de nouer des relations avec ce pays uniquement sur la plate-forme de la coexistence pacifique.

Parmi les pays étrangers, la Russie joue bien sûr un rôle de premier plan dans la lutte contre l'EI. À partir de l’aide humanitaire et se terminant par un soutien militaire sous forme d’équipement, d’armes, de spécialistes. Comme indiqué plus haut, le soutien de la Syrie à la Russie s’exprime également au niveau de la communauté mondiale, y compris au niveau des Nations Unies. Il n'est pas toujours possible de faire pression sur les décisions, mais grâce aux efforts des diplomates russes, il est souvent possible de faire la lumière sur les États-Unis, la France et d'autres soi-disant amis de la Syrie.

Les partenaires essaient de suivre la Russie, qui est à peine mentionnée dans les médias occidentaux. Et cela signifie que des dizaines de millions d'Européens pensent que la Syrie reçoit l'aide des États-Unis et que ce sont eux qui ont vaincu l'État islamique et qu'ils ont le droit d'exiger le renvoi de Bachar Assad.

Parlons juste de quelques exemples. Seul l’Iran sépare l’Arménie de la Syrie. Les dirigeants du pays comprennent le danger que représente l'EI et son radicalisme islamique. Comme aucun autre peuple orthodoxe, les Arméniens ont ressenti cela eux-mêmes il y a cent ans, lorsque la Turquie a massacré des Arméniens avec des familles et des villages entiers, finissant par tuer plus d'un million et demi de personnes. Peut-être ces raisons sont-elles à la base de l'assistance fournie par l'Arménie, malgré la situation très instable dans le pays. En septembre dernier, le Premier ministre Nikol Pashinyan et le président russe Vladimir Poutine ont convenu de créer un programme commun d'aide humanitaire à la Syrie.

Il convient de noter que l'aide à la Syrie va, comme dans le cas de la Russie, strictement par les voies des États en signant un accord avec les dirigeants du pays. Il y a un peu plus d'un mois, le contingent arménien de médecins et de sapeurs s'est envolé pour la Syrie. Le transport aux spécialistes arméniens était assuré par la partie russe.

La Syrie a récemment bénéficié du soutien de parlementaires et de personnalités publiques de la République tchèque. Le pays a mis en place un groupe d'amitié parlementaire avec la Syrie. Les députés critiquent la politique américaine et l'intervention occidentale dans les affaires intérieures de la Syrie. Il y a quelques jours, le président du Mouvement de la paix tchèque a qualifié les actions de Washington et de ses alliés de "conspiration" qui a échoué grâce à l'unité et à la détermination du peuple syrien.

La Syrie bénéficie également d’un soutien inconditionnel de la part de ses voisins : l’Iran, l’Iraq et le Liban. La position de ces pays sur la question des hauteurs du Golan est implacable.

Parlant du changement positif dans l'image internationale de la Syrie, il convient de noter que le retour de la Syrie attire l'attention des touristes et des investisseurs qui assistent à des expositions, des forums, des sites dont la Syrie est riche. Les stades et les écoles, les hôpitaux et les musées sont en train de renaître en Syrie. Et tout cela suggère que les tentatives de tous les ennemis sont vouées à l’échec.

Source : https://dozennews.info/syrien-das-den-islamischen-staat-uberwindet-hat-die-sympathie-der-weltgemeinschaft-gemeistert/


Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • victormoyal victormoyal 10 juillet 06:40

    La Syrie et son dictateur qui assassine son peuple glorifiée par un journaleux aux ordres de la Russie...De mieux en mieux sur agoravox !

    On comprend mieux pourquoi ce site est planqué en Belgique...


    • machin 10 juillet 11:07

      @victormoyal

      je sais pas si vous êtes stipendié ou si vous êtes simplement très con...
      .
      Avez vous conscience que toutes vos interventions, plus stupides les unes que les autres, sont totalement contre-productives ???

      .


    • JC_Lavau JC_Lavau 10 juillet 11:56

      @machin. Un peu plus que très con, il est très fou, totalement possédé.


    • karibo karibo 10 juillet 12:18

      @victormoyal
      Merci à l’ auteur de cet article pour ce brillantissime et aveuglant exposé !
      Quant aux lobotomisés français,(en 3 lettres) ils sont à minima 51% , pardonnez leurs, ils vont bientôt s’ orienter vers la mecque pour cesser de l’ être ...


    • victormoyal victormoyal 11 juillet 08:07

      @machin...La vérité dérange les esclaves de poutine et ils sont nombreux sur ce site dédié au dictateur russe... !


    • JC_Lavau JC_Lavau 15 juillet 18:45

      @victormoyal. Je ne saurais trop t’encourager à consulter un psychiatre de ton quartier, pour qu’il t’aide à exterminer « les esclaves de poutine ». Une spécialité canadienne qui est loin de m’intéresser.


    • machin 10 juillet 11:31

      Merci l’auteur.

      J’ai quelques relations syrienne qui ont encore de la famille en Syrie qui m’ont permis de comprendre très tôt, ce qui se passait réellement là bas.

      Ce n’est pas très glorieux pour la France.

      Il faut que les syriens sachent que la majorité des français sont opposés aux tentatives sordides de la France dans leur pays.


      • JC_Lavau JC_Lavau 10 juillet 11:52

        @machin. Mais attention ! Si les français arrivent un jour à gagner leur indépendance envers israël, parviennent à séparer l’Etat du CRIF, les juifs vont encore plus nous traiter d’antisémites ! Et d’ici là, on verra plein d’assassinats mystérieux sur les coupables de souverainisme et de patriotisme, par le lobby-qui-n’existe-pas et par le MOSSAD-qui-n’existe-pas.


      • karibo karibo 10 juillet 12:20

        @JC_Lavau
        CLAP CLAP CLAP !!!


      • Traroth Traroth 10 juillet 13:05

        @JC_Lavau
        L’UJFP et Noam Chomsky font-ils pour vous partie de ce lobby juif fantasmé que vous êtes trop lâche pour même nommer ?


      • JC_Lavau JC_Lavau 17 juillet 11:58

        @Traroth. Légalement, tu es majeur, donc tu es seul responsable de la confusion mentale qui t’a été inculquée. Tu serais mineur, évidemment... Mais es tu légalement mineur ?


      • machin 11 juillet 03:33

        Ce lobby juif fantasmé, comme vous dites est effectivement fantasmé...

        Fantasmé tant par ceux qui croient à sa puissance que ceux qui en font réellement partie.

        Il existe par sa capacité financière, mais surtout par la peur qu’il génère et entretient. En aucun cas par le nombre d’individus.

        Comme tous les lobby(s), sa particularité est de catalyser ce qu’il y a de pire. Toutes les saloperies, toute la racaille, toutes les pourritures, s’y rassemblent, et bien rarement pour le bien de l’humanité.

        Voilà ce qu’est un lobby voilà ce qu’est votre fameux lobby juif. En nombre il n’est rien du tout, juste une poignée de nuisibles qui victimisent à l’infini leurs coreligionnaires pris en otages.

        La majorité des gens normaux, juifs ou pas ne demandent qu’à vivre tranquillement et en paix. Nous sommes prêts pour cela à toutes concessions et compromissions possibles, et en particulier de déléguer sans contrôle, par pure fainéantise.

        Ce sont nos concessions, nos compromissions, qui propulsent vers le pouvoir les crapules que, souvent, nous élisons.

        La vraie démocratie ne sera possible que le jour où l’on trouvera le moyen de détecter et de soigner efficacement les complexes de ces tarés du pouvoir.

        Détecté et soigné à temps, un individu comme Sarkosy serait devenu, un gentil petit épicier, plombier ou pompier...

        Non, pas pompier, il est trop petit dans sa tête.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès