• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La télé devient un instrument d’abêtissement de masse

La télé devient un instrument d’abêtissement de masse

La France libérale de Macron s’enfonce dans la crétinerie collective. Les chaînes de télé privées et la télé publique diffusent des programmes qui atteignent des sommets de médiocrité, voire d’imbécillité. Que sont devenues les émissions intelligentes de naguère ?

JPEG

Ouah ! Vous vous rendez compte, il neige en hiver et il a gelé hier ! Une nouvelle incroyable ! Déjà, qu’il faisait des orages en été et que personne ne nous avait prévenus, sauf la télé. Heureusement qui sont là, nos tronches de premier de la classe. Plus surprenant, il paraît aussi que les fleurs éclosent au printemps. Mais aussi, qu’il pleut en automne. Oui oui, ils l’ont dit à la télé. Çà, c’est le réchauffement climatique qui disent « nos » journalistes. Où on va ma brave dame !

Dans le temps, avant qui nous disent, dans le poste, trois fois par jour, comment se la tenir correctement pour pisser comme y faut, on se démerdait, on ouvrait la braguette, on la sortait et çà giclait tranquille dans le caniveau, sans que personne y trouve à redire. Mais çà, c’était avant , mon bon monsieur ! Maintenant, ces pisseux (pisse-copies) de journaleux, pour qui une ville de 10000 habitants s’appelle désormais un village, vous font bouffer en boucle, sur les chaînes d’info continue (BFMTV, LCI, etc.) et les autres, ce genre d'absurdités qui, naguère, valaient tout juste une brève, en dernière page des quotidiens sérieux. Pas de quoi fouetter un chat, disait-on, dans les rédactions.

Des présentateurs massacrent le français, il s’en foutent, ils sont là pour se montrer

Des plumitifs, ou présentateurs d’infos, donneurs de leçons, dont la maîtrise du français laisse pourtant plus qu’à désirer. La plupart d’entre eux et d’entre elles sont inaudibles. Mauvaise élocution, fautes d’accord, mauvaise respiration, hiatus mal placés. Ils ne respectent pas la prononciation correcte des voyelles, confondant le « o » ouvert et le « o » fermé, transformant les « ait » et « è » (accent grave) en « é » (accent aigu), massacrant ainsi allègrement la phonétique, dont l'application répond pourtant au nécessaire bon emploi des mots, pour en faciliter la compréhension par le plus grand nombre. Un langage commun, pourtant très précieux, qui est l’aboutissement de plusieurs siècles de pratique et de mise au point de la langue écrite et parlée, sous le contrôle de l’Académie Française, gardienne des bons usages.

Peu leur chaut à ces ignorants de la télé -aujourd’hui presque entièrement détenue par des financiers, quelle que soit la chaîne- qui ne cessent de ponctuer leur passage par un pressant "restez avec nous" ou de se remercier entre eux à tout bout de champ. Ils sont, pour la plupart, pistonnés, sans vocation journalistique, souvent d’une inculture crasse. Quand le journaliste authentique a le souci constant de s’effacer devant l’info, eux et elles sont, au contraire, là pour se montrer, pour parader, pour se la jouer. Leur premier souci c’est devenir des vedettes dans le métier. Le reste... Leur mission est, prioritairement, de participer à la plus vaste entreprise de décervelage ou lobotomisation des citoyens, pour répondre aux ordres de leurs patrons, pour lesquels un téléspectateur doit avant tout être un consommateur docile, qui ne réfléchit pas.

Infantilisation, abêtissement et buzz à tout prix

Journalistes, animateurs… Et vas-y que je t’infantilise à tour d’émissions « pathos », ou de télé-réalité, d’une indigence absolue, où des Français « moyens », principalement des femmes et des jeunes, sont invités à se mettre à nu devant des millions de téléspectateurs, en exposant leurs vies, leurs problèmes, leur intimité, sans que le caractère indécent de leur exhibition ne les choque le moins du monde. Préoccupant !

Les Français payent même une redevance -bien trop chère- pour subir cette avalanche de programmes inintéressants et racoleurs sur les chaînes publiques, dont les émissions au rabais n’ont plus rien à envier aux chaînes privées les plus débiles. France 2 détient le pompon avec deux emblématiques émissions : « On n’est pas couché », animée par l’inénarrable agité Ruquier et « l’Émission politique », présentée par l’impétueuse et néanmoins millionnaire (par son mariage) Léa Salamé. Le spectacle ne serait pas de choix sans la présence d’acolytes, les mouches du coche, Moix, le sombre perturbé et Angot, sa jumelle dans le genre acariâtre ! Une émission phare, du samedi soir, qui fait le bonheur des homos prosélytes, et désespérante d’ennui pour les autres, tant tout y est convenu, prévu, pour faire du buzz, de l’audience à tout prix.

Comment des politiciens, des artistes, des écrivains, etc. de grande qualité tombent dans le piège de cette arène fétide, où tout va être fait pour les démolir, sous les rires hystériques de l’animateur ? Loin des émissions intelligentes, qui naguère instruisaient les Français, telles « Apostrophes » de Bernard Pivot -qui faisait les délices y compris des non littéraires-, ou « Le Grand Échiquier » de Jacques Chancel, les insipides amuseurs actuels, toutes chaînes confondues, rivalisent de et dans la médiocrité.

Macron dégrade la fonction de président en se prêtant au jeu d’Hanouna

Pas de quoi sauter au plafond de plaisir, en effet, après le visionnage de certaines, telle celle de Hanouna « Touche pas à mon poste », où le degré d’idiotie atteint les cimes. Plus inquiétant est l’encouragement du premier personnage de l’État, qui s’est prêté au jeu de cette émission, le jour de son anniversaire. Lui qui veut imprimer une certaine hauteur à la fonction a donné une image dévalorisée du président de la République, ce soir là. Il y a des bornes à ne pas dépasser, au risque de sombrer dans la posture du petit politicien fébrile, en constante quête de popularité, quels que soient les moyens, y compris les plus grossiers. On voit mal un De Gaulle ou un Mitterrand participer à ce genre de cirque pour cervelles de poule.

Ainsi va la France libérale qui, loin de se soucier d’instruire les Français et de leur permettre de développer leur intelligence, s’enfonce dans la bêtise de masse, voulue par ceux qui ont porté Macron à l’Élysée. Il y a du fric à se faire, en rendant chaque jour un peu plus crétin le Français moyen. Un crétin ne réfléchit pas, il fait comme la bête de somme, il supporte et court comme un damné quand le riche lui offre des soldes ou une promotion sur le Nutella ! Des miettes quoi ! Ils appellent çà être heureux !

Les cons !

 

Verdi

Vendredi 16 février 2018

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.39/5   (64 votes)




Réagissez à l'article

134 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 17 février 08:49

    Bonjour, Verdi

    Voilà un regard très lucide sur ce qu’est effectivement devenue la télévision, entre des animateurs sont trop souvent incompétents et des programmes réduits à flatter les instincts les plus triviaux. C’est consternant !

    Et le fait qu’il en aille de même dans la plupart des pays qui nous entourent n’est pas rassurant, bien au contraire !


    • astus astus 17 février 09:48
      Bonjour Verdi,

      « Touche pas à mon poste » avec Hanouna (payé 5 millions € par an), « The voice » avec Pokora sur TF1 (7 millions de téléspectateurs pour 25000 € par semaine) et « N’oubliez pas les paroles » avec Naguy (payé 32 millions € par an pour 2,7 millions de téléspectateurs le soir) sont des entreprises de lavage de cerveau des citoyens. 
      Il n’est donc pas étonnant que le quotient intellectuel des français baisse. L’État porte une responsabilité dans cet état de fait comme tous ceux qui regardent ces émissions imbéciles. « L’audiovisuel public, c’est une honte pour nos concitoyens... » disait Macron le 21 décembre 2017... 
      Alors il est temps de virer tous ces incompétents narcissiques pour proposer aux français des émissions de qualité. Peut-on imaginer de rediffuser en prime time Les Perses d’ Eschyle comme cela avait été le cas en 1961 dans une adaptation de Jean Prat ? http://www.ina.fr/video/CPF86629786
      Ci-joint un article que j’avais antérieurement publié ici même intitulé : « Comment la télé nous ment » : 

      Cdlt

    • Verdi Verdi 17 février 10:10

      @astus

      Bonjour Astus,

      Merci pour les liens. Je vois mal la télé publique diffuser aujourd’hui des émissions telle que la « Caméra explore le temps » de Stellio Lorenzi, avec les passionnants Alain Decaux et André Castelot. Tout le monde, du simple employé ou ouvrier au cadre supérieur, regardait et s’instruisait. Bon, c’est vrai, il n’y avait qu’une chaîne, mais néanmoins, une chaîne publique soucieuse d’éduquer correctement, plutôt que de distraire bêtement. 

    • Verdi Verdi 17 février 10:24

      @Fergus

      Bonjour Fergus,

      Eh oui, le fric corrompt tout. Dès lors que ceux qui détiennent ce fric s’emparent des principaux médias, ce ne sont pas des philanthropes, mais des rapaces qui, comme vous le dites, balancent des programmes destinés à flatter les plus bas instincts. 
      Le but n’est plus d’éduquer et d’informer ou même de distraire « sainement », le but c’est de faire encore plus de fric, peu importe la morale et les méthodes. En ce sens France Télévision faillit à sa mission de service public. 
      Trois milliards d’euros de budget pour des programmes globalement souvent médiocres, parce qu’il faut faire de l’audience face aux chaînes privées ! Je crois qu’un grand nettoyage est urgent. Payer une redevance, d’accord, mais pas pour engraisser des gens qui n’ont ni talent, ni respect des téléspectateurs qu’ils prennent pour des boeufs. 

    • Fergus Fergus 17 février 10:31

      @ Verdi

      « La caméra explore le temps », mais également « Cinq colonnes à la Une » de Lazareff, Desgraupes et Dumayet qui, en dépit sans doute d’une réticence à aborder les questions gênantes pour le pouvoir en place, n’en a pas moins constitué une excellente approche pour les citoyens des grandes questions politiques, économiques et sociales. Sans oublier les non moins excellentes « médicales » de Barrère et Lalou.


    • Verdi Verdi 17 février 10:37

      @Fergus

      Vous avez entièrement raison pour « Cinq colonnes à la Une » et pour les émissions médicales de Barrère et Lalou. Des émissions qui restent des références en matière journalistique, pour de nombreux confrères. Je précise : ceux d’avant ! 

    • totrob 17 février 17:43

      @Fergus
      Posez votre candidature aux chaines d’états . C’est vrai que vous avez vos chances , vous pourrez nous faire des émissions sur la peinture (pas celle en batiment) , et nous apporter vos connaissances , nombreuses et variées issues de votre autodidactitude.


    • totrob 17 février 18:14

      @kelenborn
      La bonne Brigitte, comme dirait DSK hummmmmmmm il fait chaud ici !!!!!!


    • goc goc 17 février 18:26

      @Fergus

      Merci Verdi pour cet article
      Et bonjour à Fergus

      Vous avez aussi oublié l’émission médicale, et surtout les émissions pour la jeunesse produites par celui que je considère comme l’un des meilleurs producteur/réalisateur à savoir Claude Santelli, c’était autre chose que les débilites inter-publicitaires pour futures gamins obèses.
      Et que dire des variétés, dont la principale qualité était de ne pas encore faire de la publicité déguisée pour chanteur/acteur/scribouillard en promo pour leur dernière « œuvre ». Et ces variétés n’avaient pas besoin d’un serveur de soupe aussi veule qu’incompétent, tout juste bon à réciter la prose pondue par l’attaché(e) de presse. Et quand en plus ces variétés étaient réalisées par JC Averty (celui qui a tout inventé en matière de trucage tv), ce n’était que du bonheur.

      dernière petite histoire : savez-vous que la FFF (fédé de foot) payait la RTF pour diffuser des matchs de foot, si si !!


    • L'Astronome L’Astronome 19 février 10:02

       
      @Verdi
       
      « La Caméra explore le temps » de Stellio Lorenzi, avec les passionnants Alain Decaux et André Castelot. »
       
      Sans oublier  : «  Livre mon ami », de Claude Santelli.
       


    • Piere CHALORY Piere CHALORY 17 février 09:16

      Salut Verdi, 



      C’est très juste, la télé poubelle a de beaux jours devant elle ! C’est même devenue une véritable industrie, et j’ai découvert récemment que des boîtes de production, notamment ’’Banijay Group’’, dont le logo fait penser à un étron enroulé ; dirigent en fait la presque totalité des émissions les plus stupides qu’on ait jamais vues, et aussi bien des émissions visibles sur les chaînes privées que publiques, dont les sous-jeux naguesques ’’qui veut prendre sa place’’ et un radio crochet du même niveau, qui infestent quotidiennement France2. Comme il ne faut pas tuer la poule aux oeufs d’or, ordre à été également donné à tous ces médias 100% décervelants de taire par ex l’affaire jeremstar ;

      Voici un organigramme intéressant qui explique les intrications entre ces médias spécialisés, vous pouvez agrandir l’image en cliquant dessus, c’est édifiant  ;






      • Verdi Verdi 17 février 10:32

        @Piere CHALORY

        Bonjour Piere CHALORY, 

        Merci pour les liens, très instructifs ! Je partage totalement votre point de vue. Malheureusement, le fric, quand son usage n’est pas contrôlé, corrompt tout. S’agissant de la télé publique, qui dispose d’un budget de 3 milliards d’euros, je pense que cet argent est bien mal employé et qu’une réforme en profondeur s’impose. Payer une redevance, oui, mais pas pour « bouffer » des conneries à longueur de temps. Pas pour engraisser des pseudo vedettes sans talent. 

      • HELIOS HELIOS 17 février 14:09

        @Verdi
        ... votre réponse ne me parait pas satisfaisante... mais ce n’est que mon avis.


        Ai-je le droit de ne pas être d’accord... enfin, pas complétement d’accord ?

        Votre texte est léger, bien lisible, mais centré sur l’emission de Ruquier. 
        Ok, on peut le comprendre...
        Mais j’ai moi-même encore quelques valeurs et je trouve qui vous prenez les français pour des idiots.

        Certes, certes, certes, beaucoup se font abuser, parce que la réalité quotidienne est dure, a cause de l’esprit marchand et c’est probablement pour cela que la vigilance intellectuelle baisse, comme la qualité de l’expression, la grammaire et le vocabulaire, la phonétique bien entendu !

        Mais voyez vous, accuser la télé, les journalistes, sans accuser l’école, mais aussi une grande partie de la société (Carrefour : je « positive ») c’est pour moi regarder par le petit bout de la lorgnette.

        Je choisirai un exemple que je trouve significatif par son parallélismes.... avec la culture de la cuisine que nous avons, pourquoi les jeunes -et les moins jeunes- se précipitent-ils dans les salles de la restauration rapide ? J’ose une réponse... parce que, faute de référent et a coup de sorbate de potassium (addictif, notez le « c » avant le « t ») ils ont perdu la culture du gout et se vautrent dans la facilité élevée comme dogme de la modernité.

        La télévision, celle publique d’ailleurs que je trouve meilleure que la privée, malgré son alignement, ne fait que jouer le même rôle que les Burger X ! la principale difficulté est de trouver une école, une parentalité, une culture en bref une France qui replace la qualité a sa juste place, y compris la télé, bien sûr, mais pas seulement !

        Ne nous étonnons pas que notre culture s’efface, c’est simplement le fruit de l’elasticité des regles mise a mal par la « multiculturalité » de nos gouvernants et industriels, qui voient là le moyen de dire et faire n’importe quoi, puisque personne ne sera capable de juger.

        La télé... juste un petit symptome

      • Verdi Verdi 17 février 14:32

        @HELIOS

        Vous avez parfaitement le droit de pas être d’accord, puisque çà n’est que votre avis !  smiley

      • gegene 17 février 19:16

        @kelenborn
        surtout avec tous ces pseudos anonymes !


      •  Arcane Arcane 17 février 19:35


        Agoravox est une sorte de TV du web.
        Avec beaucoup de pire qui cache le peu de meilleur.
        Un peu comme certains reportage d’Arte noyés dans la masse hanounesque des chaines inutiles.

        Curieux d’ailleurs le mot « chaines » de tv.
        Une chaine est fait pour entraver une liberté.
        Comme un lien d’ailleurs.
        On choisit juste son lien et sa chaine, on est en prison devant un écran.
        L’écran cache le réel pour nous montrer des images.
        Les images ne sont pas le réel.
        Le réel c’est là ou l’on se cogne disait Lacan


      • Jean Roque Jean Roque 17 février 09:28

        Les seuls personnages machos de l’imaginaire télévisuel sont le rappeur noir où le salafiste. Fini les Delon où Ventura.
        La journée de la jupe est la représentation instaurée pour les mâles occidentaux.
        A l’abêtissement pour certains ajoutons la féminisation pour d’autres.


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 17 février 19:54

          @Jean Roque

          Moi je n’ai jamais compris cette passion pour Delon au cinéma.

          Sérieux, il avait quoi ce mec ?

          Dans tous ses films, il avait 1 expression faciale !

        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 18 février 08:19

          @Mmarvinbear

          Un film où Delon est bon ,« le samouraï »de Melville.Peu de dialogues,ceci expliquant cela.


        • Paul Leleu 19 février 23:57

          @Mmarvinbear


          tout à fait d’accord avec vous ! Delon est vraiment totalement nul ! Ca fait plaisir de voir que je suis pas le seul 

          On dirait un espèce de sous-minet de prisunic... sans doute le début de la décadence avec sa copine Bardot... Adam et Eve façon bouillie molle pour peuple français déstructuré et soumis... 

        • Paul Leleu 20 février 00:01

          @Paul Leleu



          à part ça faudra une bonne révolution populaire pour balayer toute la racaille médiatique (et autre), et purifier un peu l’atomosphère. Ils sont en effet à la fois toxiques et irrécupérables. 

        • Jelena Jelena 17 février 10:55

          (mode fan de Hanouna on)
           
          Encore un rageux qui c’est pas profiter des bons moments !! Je déteste les gens négatifs !!
           
          (mode fan de Hanouna off)


          • Piere CHALORY Piere CHALORY 17 février 12:13

            @Jelena


            Concernant ces fameux fans de hanouna , nagui ou autres pipoles baroques, il faut savoir quand même que ces gens ayant de gros moyens financier, payent des équipes de fans ; chargés de communiquer au fil des heures sur Twitter par exemple la haute importance télévisique, l’intérêt passionnant, extra ordinaire qu’auraient ces émissions merdiques, mais très surévaluées médiatiquement, bien que cette pub fonctionne quand même, beaucoup de gens tombant dans le panneau.

            Dans le réel, beaucoup de gens détestent ces émissions glorifiant le langage ordurier, langage aussi bien parlé que gestuel, des dizaines de milliers de plaintes arrivent régulièrement au Csa, sans aucun effet, on dirait même que ça renforce leur arrogance. Se sachant tout permis, ils repoussent tous les jours plus loin les limites de l’indécence, un peu comme les politocs new age voleurs et, ou, violeurs, qui paradent insolemment sous les projecteurs...

            Je suis loin d’être un fan de Claude François, mais ses Claudettes étaient un plus esthétique et sexy indiscutable, il me semble que nagui l’ahuri, qui s’appelle maintenant naguy avec un Y, dans une de ses émissions défuntes avait voulu lancer les naguettes, se prenant sans doute pour un chanteur à succès, un artiste mais très vite, le ridicule a tué ces avatars déplacés le concernant, nagui n’a pas et n’aura jamais de fans, car nagui n’est rien, hors son compte en banque.

            Cloclo se réveillait le matin et trouvait devant sa porte des minettes énamourées prêtes à tout pour un simple regard, une caresse ou même plus de leur IDOLE... On imagine mal vu la tête de chameau de Naguou d’Hanouna, au sens propre et figuré, des filles forçant leurs portes d’entrée pour se jeter sur eux et les embrasser tendrement....

            Vous me direz, maintenant qu’il existe les jeremstarlettes...


             smiley



          • CORH CORH 17 février 19:30

            @Jelena
            Un rageux qui c’est pas !!
            Celle là, je ne pensais pas qu’on puisse la faire !


          • Jelena Jelena 17 février 20:42

            @CORH >> Celle là, je ne pensais pas qu’on puisse la faire !
             
            Cette faute était bien évidement volontaire... Mais il est vrai que pour « les cheveux blancs » fréquentant Avox, « mode on / mode off », ça veut dire quoi ?!?
             
            Le prochaine fois, je mettrai une balise du genre : 
             !!! VOTRE ATTENTION : CE QUI SUIT EST DU SECOND DEGRE !!!


          • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 17 février 21:50

            @CORH

            Celle là, je ne pensais pas qu’on puisse la faire !

            "Le subjonctif peut s’employer dans la subordonnée après les verbes de pensée et de déclaration à la forme négative ou interrogative.

            Cependant, si l’on veut insister sur la réalité du fait plus que sur le doute, on emploie l’indicatif.« cf La nouvelle grammaire française Hachette

            Dans votre cas l’utilisation finale du » !" précise que vous ne doutez en rien et donc imposerait l’utilisation de l’indicatif. Et en en l’occurrence avec la concordance des temps, de l’imparfait.

            Correct eût été :

            Celle là, je ne pensais pas qu’on pouvait la faire !

            Me trompé-je ?


          • Jelena Jelena 18 février 08:03

            @Piere CHALORY >> Dans le réel, beaucoup de gens détestent ces émissions glorifiant le langage ordurier (...)
             

            C’est gentil de vouloir prendre la défense de ce bon peuple, mais pour rappel, au début des années 90, sur fun radio il y avait un certain Arthur qui demandait par exemple à des étudiantes, si elles avaient « un plan cul » de prévu pour le week-end. Ce genre d’intervention le rendit très populaire, ce qui fait par la suite il présenta des émissions sur les chaines TV... Compte tenu de ça, on peut dire que Hanouna fait partie de « la neo-culture française ».
             
            >> nagui n’a pas et n’aura jamais de fans, car nagui n’est rien (...)
             
            Je sais par expérience que sur Avox, on n’aime pas le monde réel... Mais dans le monde réel, cela fait prés de 10 ans que le Nagui est élu pour ainsi dire chaque année « animateur préféré des français ».
             
            Il faut bien se dire que le but d’une chaine TV est de faire de l’audience. Si il n’y a pas d’audience, il n’y a pas de pubs et donc pas de pognon. Et si « les émissions merdiques » sont de plus en plus nombreuses, c’est tout simplement parce qu’elles sont très populaires.


          • Piere CHALORY Piere CHALORY 18 février 13:23

            @Jelena



            Mais dans le monde réel, cela fait prés de 10 ans que le Nagui est élu pour ainsi dire chaque année « animateur préféré des français ».

            j’ai lu quelque part que les magazines télé qui décident de qui est est le plus populaire animateur ou autre distinction honorifique concernant les acteurs des médias, appartiennent pour la plupart aux boîtes de production qui produisent ces m^mes émissions. C’est un peu le principe des sondages commandés par ceux qui ont intérêt à tel ou tel résultat, et payent pour ça les instituts de sondages, qui parfois m^me leur appartiennent également, c’est plus simple.

            C’est un peu comme pour l’audimat, qui est installé uniquement chez les gens qui regardent en priorité les émissions les plus regardées, après un questionnaire en bonne et due forme, si vous regardez Arte en priorité, aucune chance que vous participiez aux mesures de l’audience, décidée d’avance entre les programmes les plus populaires. Il y a aussi les followers bidons achetés par millions, qui boostent étonnamment les stars du paf, politiciens, etc, qui tournent en moyenne entre 70 et 90¨% de faux followers. Tout ceci est mesurable avec des applications comme Twitter audit, entre autre. Alors la réalité médiatique est un peu comme la réalité réelle : subjective.

          • Piere CHALORY Piere CHALORY 18 février 13:30

            @Piere CHALORY


            Ce qui n’empêche pas évidemment que les émissions les plus stupides soient les plus regardées, on est bien d’accord, surtout chez les ados ou ceux qui le sont restés...

          • Piere CHALORY Piere CHALORY 18 février 14:46

            @Piere CHALORY


            Exemple ; Nagui est à seulement 55% de fake followers, par rapport à d’autres, qui flirtent avec les 95% ; ça va encore !

            255,999 Real

            305,402 Fake

            Followers


          • Jelena Jelena 19 février 08:27

            @Piere CHALORY Je ne sais pas si les compteurs sur twitter sont significatifs, même les stars les mieux payées d’Hollywood ont moins de 2 millions de followers... Toujours est-il que si on suit l’évolution des divertissements télévisuels (mais également du cinéma et de la musique dite commerciale), on se rend compte que l’occident (voir mème plus que l’occident) se dirige progressivement vers une société type Idiocracy.


          • Piere CHALORY Piere CHALORY 19 février 09:54

            @Jelena


            Bonjour Jelena,

            ’’Je ne sais pas si les compteurs sur twitter sont significatifs, même les stars les mieux payées d’Hollywood ont moins de 2 millions de followers...’’
             
            Apparemment vous avez un peu de retard, ceci dit sans ironie, tout le monde n’est pas intéressé par les réseaux sociaux, mais pour prendre des exemples concrets ; Lady Gaga possède la bagatelle de 77 millions de followers, Justin Bieber 105 millions, et Katy Perry, recordwoman absolue ; 108 millions !

            Maintenant si vous allez faire un tour sur les followers de leurs pages respectives, vous trouverez une immense majorité de comptes sans photo, sans profil et sans aucun twits, cad des comptes faux, ou fake en anglais... 




          • L'Astronome L’Astronome 19 février 10:37

             
            @Jelena
             
            « le Nagui est élu pour ainsi dire chaque année « animateur préféré des Français »
             
            Évidemment, un imbécile ne saurait être plébiscité que par une majorité d’imbéciles.
             


          • Jelena Jelena 19 février 10:42

            Bonjour Pierre,
             
            >> Lady Gaga possède la bagatelle de 77 millions de followers, Justin Bieber 105 millions (...)
             

            Bon ok... J’en déduis que mes artistes ne sont pas très populaires. ^^
             
            Sinon je confirme, les réseaux sociaux ce n’est pas mon truc (pas de compte twitter, facebook ou youtube).


          • Piere CHALORY Piere CHALORY 19 février 11:20

            @Jelena


            ’’Sinon je confirme, les réseaux sociaux ce n’est pas mon truc (pas de compte twitter, facebook ou youtube).’’’

            Ce n’est pas une infirmité. En ce qui me concerne jusqu’à 2005 environ, je ne savais pas utiliser une souris d’ordinateur jusqu’au jour où j’ai été obligé de m’y intéresser pour raison professionnelle, et je ne suis abonné à internet que depuis 2010. J’étais farouchement anti-ordi, anti images numériques etc, jusqu’au jour où j’ai compris que ces nouveaux moyens de communication sont vraiment très efficaces, à condition évidemment d’avoir quelque chose à montrer autre que sa télé-réalité quotidienne du style j’ai acheté un canapé vert, il fait beau, vive l’Om ou le psg... Dans tous les jobs artistiques ou public-relation, évènementiel etc, les réseaux sociaux offrent aujourd’hui d’énormes possibilités qui n’existaient pas avant et surtout qui sont gratuites. 

            Entendons nous bien c’est gratuit mais ça prend du temps, beaucoup de temps pour rentabiliser d’une manière ou d’une autre cette web-activité. Mais une fois qu’on a compris comment ça fonctionne, ça permet tout simplement de se faire connaître, et de nouer des contacts de façon instantanée avec des gens qui peuvent vous offrir des possibilités multiples de développer votre activité. Une fois qu’on est connu sur le Web on reçoit automatiquement des propositions et des contacts dans son domaine d’activité.

            Mais ce n’est qu’un vecteur visuel de ce que vous produisez concrètement évidemment, à moment donné il faut montrer ce que vous faites en vrai, en dur.






          • Maitre Ratatouille Ratatouille 17 février 11:13

            Pas mal de télé marchent toutes seules, sans personnes devant,juste pour donner l’illusion d’une vie dans le foyer .l’atomisation,la solitude,le désespoir,la passivité comme système.


            • HELIOS HELIOS 17 février 14:12

              @Ratatouille

              ... merci, vous avez résumé en deux lignes, mon commentaire, plus haut....

              Il faut que j’apprenne...

            • HELIOS HELIOS 17 février 22:43

              @kelenborn

              oui, je vous suis sur ce chemin, je pense aussi que l’enfance de la pensée, celle dont certains ne sortent jamais, fait le ménage de toutes ces turpitudes de bistro (la solitude, le vide de la vie et donc de la destinée)

              Une fois la maturité arrivée, restent les Valeurs, les vraies.

              Reconnaissons que c’est loin d’être simple....

            • Dom66 Dom66 17 février 11:18

              La télé devient un instrument d’abêtissement de masse… ??? Non ...continu, et de plus en plus

              Bon article, soit une piqûre de rappel.


              • Le421 Le421 17 février 17:21

                @Dom66

                Salut Dom !!

                TF1, Nutella et Jeux Olympiques, même combat !!

                Le seul moment rigolo, c’est quand je vois les tafioles du petit écran endeuillés par la défaite du PSG.
                Le moment « Comme j’aime ». Et pour le coup, vraiment « GRATUIT » !!  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès