• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La troisième guerre mondiale prendra-t-elle place dans l’espace (...)

La troisième guerre mondiale prendra-t-elle place dans l’espace ?

La technologie militaire moderne et la course aux armements qui se déroule font de la militarisation de l'espace une question de temps. Cependant, ce processus ne doit pas être confondu avec ce que nous avons l'habitude de voir dans la science-fiction. Personne n'a l'intention de construire des navires de guerre de l'espace.

En décembre de l'année dernière, le Congrès a approuvé la création de la Force spatiale, la sixième armée américaine. Cette décision a mis en évidence les objectifs de Washington. Comment cette ambition est-elle justifiée ? La réponse n'est pas aussi évidente que cela puisse paraître.

« Les États-Unis ne devraient pas seulement être présents dans l'espace, ils devraient le dominer », a déclaré Donald Trump.

Il semble tout à fait logique de chercher à étendre son influence dans un nouvel environnement, surtout lorsqu'il s'agit d'un espace aussi vaste. Cependant, il est important de comprendre que les États-Unis sont désormais le leader incontesté de la conquête de l'espace. D'énormes sommes d'argent sont dépensées pour les programmes spatiaux. Bien sûr, lorsque Trump parle de domination, il veut dire domination militaire. Par exemple, la liste des missions de l'US Space Force indique clairement la nécessité de faire la guerre dans ou depuis l'espace. Mais qui est l'ennemi capable de représenter une menace spatiale pour les États-Unis ?

Récemment, il y a eu un cas remarquable en dehors de la Terre : près du satellite de renseignement américain « USA 245 » a été vu le vaisseau spatial russe « Space 2542 ». Les Américains n'ont pas caché leurs inquiétudes. Washington a commencé à parler ouvertement d'espionnage par la Russie.

Todd Harrison, chef du projet de sécurité des systèmes aérospatiaux au Center for Strategic and International Studies, soutient que les satellites espions russes surveillent délibérément les engins spatiaux américains : "Le Cosmos 2542, selon Harrison, peut détecter l'ouverture et la résolution des caméras montées sur le satellite USA 245. Il est inutile de prouver ou d'infirmer cette possibilité. Ce qui ne fait aucun doute, c'est que la technologie américaine permet également de réaliser de l'espionnage spatial." .

"Jusqu'à présent, l'espace extra-atmosphérique a été considéré comme un refuge sûr ... Ce n'est plus le cas", a déclaré le général Andre Lanata, chef du Commandement de la transformation stratégique de l'OTAN, se référant à la menace russe.

John Raymond, qui n'était qu'un candidat au poste de commandant de l'US Space Force, a également parlé de l'incroyable menace spatiale de la Russie, exhortant le Congrès à agir pour maintenir sa domination dans l'espace.

Lorsque les autorités commencent à parler activement de la même chose, on a l'impression qu'une position unique est imposée au public. Les gens doivent être convaincus que c'est la bonne position. Il n'est pas difficile de le faire compte tenu de la ressource politique. La militarisation de l'espace n'est pas l'aventure la plus pacifique. Mais il est beaucoup plus important pour Washington de supprimer un obstacle, le Traité sur l’espace extra-atmosphérique.

Le traité de 1967 entre les États-Unis, le Royaume-Uni et l'URSS est désormais une sorte de traité visant à éliminer les missiles à moyenne et courte portée. En particulier, le Traité sur l'espace extra-atmosphérique interdit le placement en orbite de la Terre de toute arme de destruction massive, y compris les armes nucléaires.

Le sort du FNI est bien connu de tous. L'accord s'est effondré après que des accusations ont été portées contre la Russie d'avoir violé les conditions en créant le missile 9M729. Malheureusement, personne n'a pris la peine de savoir si c'était le cas. Même lorsque Moscou a accepté de présenter le missile à des observateurs étrangers, personne au sein de l'OTAN n'a répondu à cet appel. À la fin du traité, les États-Unis construisaient déjà un complexe pour produire des missiles auparavant interdits.


Moyenne des avis sur cet article :  2.83/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Raymond75 24 mars 08:26

    Ce serait super si tous les militaires du monde allaient s’entretuer dans l’espace et fichaient la paix aux civils, principales victimes de leurs glorieux faits d’armes !


    • Ouam Ouam 26 mars 00:08

      @Raymond75
      J’avoue humblement avoir pensé à la meme chose ^^


    • limobog645 24 mars 14:08

      Vous étes encore loin de la réalité.


      • HomoRalbolus 24 mars 19:15

        La guerre, toujours et encore la guerre, on a vraiment besoin de ça surtout maintenant ? Ils commencent à nous gaver les Yankee’s.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès