• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La vaccination H1N1 et les médias officiels sont mal barrés avec (...)

La vaccination H1N1 et les médias officiels sont mal barrés avec Guillain-Barré

L’annonce n’a pas été occultée par les médias. Elle a même fait les titres. Une professionnelle de santé a été diagnostiquée comme souffrante du syndrome de Guillain-Barré. Elle avait subi il y a peu une injection du Pandemrix, qui n’est pas un filtre magique qu’utilise Astérix mais tout simplement le vaccin H1N1 produit par la firme GSK. Une nouvelle qui risque de gripper fortement la campagne de vaccination. Pour les responsables, la détection d’un cas avéré de ce syndrome, c’est un peu comme dans un village l’annonce qu’un tueur en série récemment libéré de prison, revient s’installer à 6 kilomètres du patelin. En deux mot, ce syndrome de Guillain-Barré désigne une affection neurologique affectant les fibres nerveuses périphériques par un processus d’auto-immunité, autrement dit, par l’attaque du système immunitaire de constituants faisant partie intégrante de l’organisme. Ces maladies auto-immunes sont bien connues. La maladie de Guillain-Barré se produit rarement, environ 1000 cas par an en France, suite à une infection virale ou alors à l’injection d’un vaccin anti-grippal. Dans la plupart, le syndrome est réversible et le patient récupère. Mais les statistiques affichent quelques décès.

La crainte des autorités n’est pas d’ordre sanitaire mais psychosociale. Rappelons qu’en 1976, 45 millions d’Américains furent vaccinés contre un virus grippal H1N1, identifiée dans la base militaire de Fort Dix, suite au décès d’un soldat. D’autres personnels de cette base ont été affectés par la grippe mais on ne dénombra aucun décès. Par contre, quelques centaines de syndromes Guillain-Barré furent identifiés, avec quelques décès, et sous la pression médiatique, la campagne fut stoppée. Cet épisode est comme on s’en doute rappelé dans le contexte actuel de la pandémie H1N1. Les opposants au vaccin ne se sont pas privés d’utiliser ce syndrome comme argument incitant à ne pas se faire vacciner. Le terrain immuno-médiatique était pour ainsi dire préparé. Et donc, la réaction d’hypersensibilité médiatique s’est produite. Les autorités n’avaient pas le choix. Elles étaient obligées d’annoncer un cas de Guillain-Barré, en affirmant et c’est légitime, que le lien avec la vaccination n’est pas établi. Cacher l’information eut été bien plus dommageable, car les opposants au vaccin se seraient vite dépêchés d’invoquer la thèse du « on nous cache tout ».

Pour être honnête, le syndrome de Guillain-Barré n’est pas un motif sanitaire suffisant pour justifier le refus de vaccination. Mais comme on le sait depuis l’apparition de cette pandémie, la déraison se propage et c’est donc par une subtile ruse de la déraison que la campagne de vaccination vient d’être troublée. C’est pour ainsi dire, une peur contre une autre.

A cette occasion, on voit apparaître un subtil ballet médiatique traduisant et même confirmant une fracture entre d’une part le monde des gouvernances, experts, élites et médias, et d’autre part la société dite d’en bas, avec ses citoyens surfant sur le Net et refusant de se plier aux injonctions politiques et étatiques. Les cas d’école n’ont cessé de se répéter, après le précédent du TCE refusé par les Français en 2005. La loi Hadopi, l’affaire Polanski, ont récemment dévoilé cette fracture entre ceux qui dirigent le pays, avec les médias à l’appui, et ceux qu’on ne sait pas trop comment nommer, autrement dite, le peuple français ou alors la société civile.

Ce matin sur France-Inter, Jean-Marie Colombani ne s’est pas privé de fustiger ces Français qui refusent le vaccin, allant jusqu’à invoquer une régression des esprits. Il a déploré le fait que les médias ne puissent pas parler sereinement de cette campagne et de santé publique, sans qu’on les accuse de faire le jeu des politiques et des industriels. Colombani, directeur de Slate, n’a fait que reprendre les propos d’un de ses chroniqueurs, Jean-Yves Nau, par ailleurs co-auteur avec Antoine Flahault d’un livre sur la pandémie et qui sur son blog, se plait à moquer les mécréants qui, en refusant d’admettre la pandémie et l’injonction vaccinale, se comportent comme de vulgaires croyants d’avant les Lumières. Flahault s’en prend au Net, ce médias dépeint comme un caniveau par Mitterrand et considéré comme un confessionnal par cet épidémiologiste distingué qui ne se prive pas d’en appeler à Condorcet pour justifier les directives sanitaires, singeant de ce fait notre président Sarkozy se réclamant de Jaurès pour appuyer sa politique. Quant à Colombani, son attitude face à la campagne de vaccination ressemble de très près aux injonctions d’un Bernard Guetta qu’on a connu très passionné sur ces mêmes ondes à la même heure, en 2005, lorsqu’ils vociférait dans la campagne du référendum pour en appeler au bon sens des Français qui devaient suivre les élites éclairées et voter pour le traité. Du coup, les bureaux de vote étaient remplis de citoyens venus refuser le TCE, mais les centres de vaccinations ont été désertés et c’est là le signe d’une étrange comédie et d’une authentique confusion dont on ne saurait accuser les Internautes et les Français.

Ce que je peux vous dire, c’est qu’une bataille philosophique se joue avec cet événement pandémique. Qui peut se réclamer des Lumières et de la Raison ? Dans mon ouvrage, c’est la déraison du système sanitaire et des médias que je pointe, n’hésitant pas à évoquer le signe d’une époque crépusculaire sur fond de machines techniciennes obstinées dans la mise en place de solutions. On aura noté que la plupart des médias soutiennent l’action de la ministre, y compris sur Rue89 ou l’une des journalistes se félicite d’être passée par la piqûre, accomplissant de ce fait son devoir de citoyenne responsable de la santé collective. Le principal constat à retenir, c’est que cette pandémie, avec son déroulement sanitaire et médiatique, dévoile une fracture entre les élites et le peuple français. Nos médias si critiques à l’égard des Américains du temps des ADM de Saddam, ne sont guère regardant sur le manque de recul critique dont ils ont fait preuve pendant cette pandémie. La désinformation est même au rendez-vous, lorsque les quelques milliers de morts sont annoncés aux States, sans vérification de sources, assortis d’une interprétation erronée. La mortalité serait quatre fois supérieure aux prévisions statistiques. Oui, mais quelles sont ces statistiques. Tous les épidémiologistes savent que les modèles ne sont pas fiables et d’ailleurs, où sont passés les millions de morts après la pandémie annoncée de virus H5N1 ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.61/5   (72 votes)




Réagissez à l'article

328 réactions à cet article    


  • François51 François51 13 novembre 2009 10:49

    http://lesogres.org/imprimer.php3?id_article=3999

    pour en savoir plus sur le lien de cette page, nada !.. le lien est mort.


    • snoopy86 13 novembre 2009 11:15

      Et c’est reparti pour la désinformation....

      Pour info Sanofi reconnait que son aspirine Aspegic 1000 peut avoir les effets secondaires suivants :

      - hémorragies digestives
      - réactions cutanées, urticaire du visage, oedéme de Quincke
      - bourdonnement d’oreilles, baisse d’audition,maux de tête, vertiges
      - douleurs abdominales, saignement du nez ou des gencives
      - occasionnellement ulcère de l’estomac

      A quand les anti-aspirinistes sur AV ?



    • claude claude 13 novembre 2009 15:29

      bonjour snoopy

      si l’aspirine était mise au point de nos jours, elle ne serait pas en vente libre, mais délivrée sur ordonnance

      c’est une molécule qui rend beaucoup de services à la médecine, notamment en rhumatologie, mais dont les effets secondaire sont parfois mortels.

      tous les produits que nous ingurgitons son susceptibles de provoquer des désagréments, plus ou moins violents. le tout est de faire la balance entre les apports et les risques.

      bonne journée.


    • brieli67 13 novembre 2009 16:24

      Bonjour à notre « parisienne » qui aimerait tant qu’on lui dise Madame le Docteur


      Rien dans l’Impatient ?
      Rien dans Prescrire ?

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 13 novembre 2009 22:32

      @ Nicole :


      Amusant montage qui montre bien comment toute bonne foi est disparue du débat. Même phénomène au Canada, où un sondage en ligne qui donnait 84% de NON quant aux intentions de se faire vacciner a brutalement basculé, quand des centaines de « votes » ont été mis dans la colonne des OUI en quelques minutes... 

      Un peu grossier ? Il y a pire. Le Ministre de la Santé du Québec a souligné la pénurie de vaccins... en France ! Alors que le Monde montre les salles de vaccinations vides et qu’un sondage disait hier que 76% des Français ne voulaient pas de faire vacciner. On n’a pas compris que le monde est devenu tout petit.
       
      Il y a plus dangereux. Pierre Foglia - le plus populaire des chroniqueurs de la presse écrite québécoise - qui avait annoncé clairement son intention de ne PAS se faire vacciner... vient de changer.d’avis. Comme ça.. On se demande quelles pressions ont été exercées pour que les médias soient devenus UNANIMES a soutenir la vaccination 

      Pourquoi tant de mensonges ? Je ne connais rien aux aspects médicaux de cette question, mais j’en connais un bout en magouilles et manipulations. Tout ce montage n’a plus aucune crédibilité. Il n’y a que deux solutions. :

      1) y a une expérience que l’on a faite et qui a mal tourrné. On SAIT qu’une peste va éclater incessamment contre laquelle on essaye n’importe quoi, mais sans assumer la terrible responsabilité politique de la bavure 

      2) on a créé un psychodrame a partir d’une grippe bénigne, pour cacher des changements économiques majeurs et engranger quelques milliards au passage.

      Je ne sais pas quelle solution est la vraie et, sous un certains angle, c’est presque secondaire. Ce qui est fondamental, et du pareil au même dans les deux cas, c’est que le lien de confiance entre gouvernants et gouvernés est rompu. 

      Cette histoire de pandémie n’est que le volet le plus scandaleux d’une situation dont on voit une suite ininterrompue de symptomes. Affaires, scandales, corruption, médias sans foi, processus électoraux discrédités et, par dessus tout, cette crise financière qui prouve que l’argent NE VAUT RIEN.. 

      On peut en perdre des trillions, en cacher des milliards dans des valises a double fond, en donner ce qu’on veut aux copains... et on comprend. On comprend que tout le systeme est une arnaque et que, avec la capacité de production qui existe - aucune pauvreté ne devrait exister. 

      On comprend que la pauvreté est une décision politique arbitraire. On voit que la misère est non seulement tolérée, mais voulue. Un outil de pouvoir. Le besoin, plus efficace que la force. Alors le peuple, a qui l’internet a donné des oreilles et un voix, en discute... 

      Ils sont nombreux a en avoir lourd sur le coeur. le peuple voit Clearstream, il voit une nouvelle aristocratie aussi loin de lui que celle de l’Ancien Régime, Il voit une élite pourrie dont les Frederic Mitterand le narguent... Et il commence à vouloir la tête de ces gens au bout d’une pique. 

      L’effet des mensonges concernant cette pandémie, c’est qu’ils complètent la prise de conscience de l’exploitation. ON NOUS MENT. Sur tout. La gouvernance est l’émanation d’une classe sociale qui est l’ennemie. L’inévitable hystérie qui accompagne une menace d"épidémie va créer les conditions d’une explosion sociale. Il suffit que quelqu’un tire un peu plus la chevillette et la bobinette cherra... 




    • sentinelle 13 novembre 2009 10:51

      bonjour l’auteur et bonjour tout le monde...

      ATTENTION, une info peut en cacher une autre, le risque d’etre percuté de plein fouet est grand,trop grand....

      pour moi il est etonnant que «  »le rothschild-journal«  »(alias libénazion ) et l’immonde fassenr leurs « UNE »sur les mefaits du«  » H haine, HAINEeux" ne trouvez vous pas cela bizzard ?.....mois si....


      • sentinelle 13 novembre 2009 11:08

        @ l’auteur

        en vrac :
        j’ai comme l’impression que les«  » mengélé«  » ont decidés de changer de strategie...devant le refus d’un grand nombre de nos con.citoyens, ils vont mettre en place la methode ukrainienne.....

        methode ukrainienne ou essai en grandeur nature a l’echelle d’un pays :
        ----- alerte au h1N1 effet de leurre
        ----- epandage pour une pneumonie..
        ---- resultat , confusion totale, la populace completement desorientée ira en masse se faire vacciner...

        Ukraine : une mystérieuse pneumonie fait au moins 30 morts et 37 900 malades
        Dans l’Ouest de l’Ukraine, une trentaine de personnes est décédée des suites d’une pneumonie d’origine inconnue.


        • K K 13 novembre 2009 11:34

          Vous accusez le gouvernement Ukrainien de contaminer ses administrés ???? Ce genre de propos doit être prouvé,sinon, c’est de la diffamation publique


        • Ronfladonf Ronfladonf 13 novembre 2009 13:23

          Jolie insinuation non prouvée... (même si dit comme çà ca sème le doute)

          Ce qui est le plus dommage dans ce genre ed communication (présentation d’une allégation comme un fait) c’est que çà marche car quasiment personne ne va vérifier le fait


        • sentinelle 13 novembre 2009 14:07

          @ pro vaccin

          si la premiere couche est seche au touché........vite une seconde couche :

          Souche du virus A H1N1 100% mortelle en Ukraine
          Article rédigé le 12 nov 2009, par Spencer Delane

          Les victimes du virus de la province de Bucovine en Ukraine (22 personnes âgées de 20 à 40 ans) ne sont pas mortes d’une pneumonie bilatérale, comme on le pensait auparavant, mais à la suite de disstressindroma virale, c’est à dire une lésion pulmonaire totale : elle induit une insuffisance cardio-pulmonaire, puis un choc cardiogénique, ce qui provoque un arrêt cardiaque et la mort.

          Le virus qui cause la mort est très agressif. Il ne frappe pas la trachée mais atteint directement les poumons, en provoquant une forte hémorragie continue.

          L’origine provient d’un virus qui lie parainfluenza et grippe A/N1N1. Il s’agit d’une souche très toxique pour laquelle le ministère de la Santé n’a pas de moyen de traitement pour le moment.

          Le ministère de la Santé indique qu’il est urgent de modifier les types de traitement, car ceux utilisés jusqu’à présent sur tous les patients infectés par le virus (aux soins intensifs) n’ont donné aucun résultat : le taux de mortalité des personnes infectées est de 100%.

          Le docteur Victor Bachinsky, qui fait partie des initiateurs du groupe de recherche sur un nouveau traitement, indique également que le virus est extrêmement contaminant, et qu’il est capable de pénétrer, non seulement par inhalation, mais aussi à travers la membrane de l’œil.

          Source : Forum Mecanopolis


        • sentinelle 13 novembre 2009 14:51

          @ ronfle a donf

          «  »Jolie insinuation non prouvée... (même si dit comme çà ca sème le doute)«  »

          la manipulation de l’elite vous connaissez ?

          donc comme au judo on se sert de la force brutale de l’adversaire pour le terrasser....si vous voyez ce que je veux dire.....(citation)


        • vergobret 13 novembre 2009 16:14

          En effet,
                  Sentinelle, 
           votre remarque est plus que pertinente.

          Une réponse non démocratique de la part du gouvernement est en effet à craindre. A savoir si cette réaction se manifestera par des épandages...

          Tapez
                CREJ,
           avatar du CSM, qui organise un questionnement nationnal concernant un bilan
          du volet « sécuritaire » proposé par l’état ; ça rigole plus, là.


        • sentinelle 13 novembre 2009 16:43

          @ crej

          pourriez vous me donner le lien....sur gogol rien....

          toute cette mobilisation pour pas grand chose....cela n’etonne beaucoup.....

          si liebe pouvait nous dire jusqu’a quelle date court sa requisition....ou bien es ce for ever ?

          car 5% du personnel de santé vacciné en deux mois cela fait un peu letch...et encore ils ont eu a faire au plus zombies....donc si on prend un progression de 2% / MOIS il y en a pour un moment et cela necessite de gros saladiers d’euros.... ;

          a en croire les deux vieilles botoxées de l’education national qui hier se sont portées volontaires remunerées a 80/100 euros:jours cela leurs fera de jolies primes en fin de mois ; de quoi aller se faire peter le cul par un grand nombre de gigolots du CAP VERT....


        • ALTeRMooNDiaLiSTe ALTeRMooNDiaLiSTe 13 novembre 2009 20:03

          Justement..... vous en pensez quoi ? Les bras m’en tombent, mais c’est logique, non ?!

          Pfiouuuuu.... Quel monde pourri !

          http://www.atoute.org/n/article133.html


        • Oxide Oxide 16 novembre 2009 08:17

          Bonjour Sentinelle.

          J’habite en Ukraine, a Kiev très exactement. Je suhaite réagir a votre exposé :

          Même en Ukraine, personne ne croit plus a cette légende urbaine de l’épandage de pneumonie foudroyante.

          La déclaration du premier ministre Youlia Timoshenko a bel et bien crée un excès de panique, suite a la déclaration de quarantaine.

          Pour comprendre la réaction des Ukrainiens, il faut savoir que la mémoire des épidémies de typhus et de coléra d’après guerre reste tenace.

          Bref, la population a commencé par ne plus sortir de chez elle, porter des masque, dévaliser les pharmacies de toutes sortes de médicaments (Tamiflu entre autres), puis comme il n’y avait plus rien a acheter, ils se sont rués sur l’ail et les citrons (Qui sont sensés renforcer les défenses immunitaire ??!!??). A tel point que le prix de ces produits a décuplé (X10) sur les marchés.

          Après cet accès de panique, la vie a repris son cours normal, les gens vont et viennent, il n’y a presque plus de masques dans les rues, bref il semble que devant l’absence de malades dans les environnements proches, les gens se sont appercus qu’il ne se passait rien en fait et son revenus a une activité normale.

          Je vous en conjure, arrêtez d’avaller la première connerie propagée par les légendes urbaines sans vérifier un minimum :

          - La crédibilité de l’information
          - la qualité de vos sources

          Malhereusement ce type de comportement propage des imbécilités et masque la vérité (Effet de contre-feux), je vous exhorte donc a faire preuve d’un peu d’esprit critique.

          Cordialement.


        • Oxide Oxide 16 novembre 2009 08:34

          Bonjour Sentinelle.


          Encore une fois je réagis a votre propos car j’habite en Ukraine et parle Russe couramment.

          Vous semblez le specialiste our avaller la première information sensationnelle genre Paris-Match.

          Malhereusement pour vous la province de Bocovine ou Bukovine n’existe pas en Ukraine. c’est pitoyable !!!

          Quand a votre site Mecanopolis qui est votre source, la qualité de ses articles et ses prises de positions a sens unique n’augurent pas bien de sa crédibilité.

          Vous propagez des inepties non verifiées a tour de bras, soyez donc un peu plus critique et vérifiez vos infos Google ca marche pour tout le monde.

          Cordialement.

          Oxide.

        • Francis, agnotologue JL 13 novembre 2009 11:09

          Bel article, bravo. On ne peut qu’approuver.


          • snoopy86 13 novembre 2009 12:06

            Lorsqu’Antoine Flahaut ( directeur de l’Ecole des Hautes Etudes de Santé Publique et épidémiologue reconnu ) s’en prend au net a-t’il vraiment tort ?

            Faut-il vous faire la liste des gourous, chamans, fakirs, marabouts de tous poils intervenus ici contre la vaccination généralement sous l’appellation de « psychothérapeute » ?

            Faut-il parler des sectes ( hier sur le fil de Liebe nous avons eu un scientologue ) ?

            Faut-il parler des médecins ( vrais et faux ) dont les vidéos circulent en boucle :
            - Marc Vercoutère qui fait business de l’antivaccination alors qu’il a été radié de l’ordre
            - Jean-jacques Crévecoeur classé secte en Belgique et fidèle soutien du « Dr » Hamer
            - Rauni-Leena Lukannen-Kilde plus connue pour ses rencontres avec les extra-terrestres

            Faut-il rappeler que le plus crédible ( Girard) s’est fait virer par le labo où il travaillait et s’est vu refuser sa réinscription comme expert...

            C’est ainsi qu’est née la psychose sur le net par frappadingues et escrocs avec l’idée sous-jacente mais jamais démontrée que l’OMS était « aux ordres » des labos tout comme les sommités médicales de ce pays

            Il faudrait en rire si nous ne risquions pas d’en pleurer un jour


            • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 13 novembre 2009 13:26

              « régression générale de la raison.... »Vous puez Leon,vous puez !!!

              LA raison,es ce la raison qui poussent nos gouvernement à dépenser des millions pour lutter contre une gripette ????

              es-ce la raison qui vous poussent à soutenir un campagne obsolete de vaccination ?

              Dans el cas du vaccin contre le polio ,les effet secondaire s’envisage car le vaccin protège d’une maladie terrible mais pour cette GRIPETTE qui n’a pas plus tué en un an que la foudre....


            • sisyphe sisyphe 13 novembre 2009 13:43

              Par Léon (xxx.xxx.xxx.13) 13 novembre 13:07

              Je trouve assez étrange que l’on ait à peu près la même clientèle chez les soucoupistes que chez les anti-vaccinations. Sont-ils tous concentrés sur le net et Agoravox, ou s’agit-il d’une véritable régression générale de la raison ?

              Aaaaaahhhh... la « RAISON » !!

              Le problème, avec un dogmatique comme Léon-Zangra, c’est qu’il n’a pas très bien saisi le message de Descartes :

              il ne pense pas, donc, il suit.... 

              Vade retro, soucoupiste !!


            • ZEN ZEN 13 novembre 2009 13:54

              L’hallucination soucoupiste produit des ravages...
              Pendant la guerre froide, j’avais un voisin qui voyait le KGB partout
              Il a fini à l’hopital...
              Infirmière ! un vaccin !


            • Nicole 13 novembre 2009 14:11

              Précision tout de même : Girard est toujours expert européen. Et il a eu une part active dans la mise en garde sur ce vaccin. Sans le net, ce n’était pas possible. Donc bémol, et finalement, devoir s’astreindre à se muscler l’esprit critique est-ce un mal ? Croire à fond, et réaliser qu’on s’est trompé, est-ce catastrophique ? Je ne le pense pas.

              Tout autre sujet, mais dans un but didactique : j’ai posté sur le post deux vidéos que je trouve très bien, sur la désinformation. La censure des commentaires est passée mais ces vidéos sont intéressantes à mes yeux dans leur forme et leur contenu :

              http://www.wat.tv/recent/ddebatt


            • socrate socrate 13 novembre 2009 15:15

              je pense effectivement que c’est une regression :
              ces ignorants anti-vaccins comme les gens avaient peur d’un châtiment divin ou maintentant du complot judeo-francmaçonnico-GSK-Pasteuro-Sarkosy-PS-étoutiquouanti !

              d’abord le Guillain barré a touché une personne déjà malade avec syndrome grippal avant d’avoir fait le vaccin.
              Son guillain-barré était léger ne justifiant pas une surveillance en réanimation avec retour à domicile rapide.
              Les statistiques montrent qu’au contraire la vaccination protège du Guillain-barré : on fait plus de Guillain barré avec une grippe qu’avec le vaccin !!!!


              mon pauvre Léon je trouve votre patience infinie et moi je crois que j’abandonne le débat sur ce sujet qui m’exaspère je crois que l’on ne peut pas convaincre une personne avec un jugement qui tient de la foi et non de la raison....................
              hier plein de bonne volonté je voulais aider , participer au débat et l’on me jette des considérations fausses avec liens qui n’existent pas. Je rétorque avec un vrai lien sérieurx de publication internationale mais personne ne répond ou n’aquiesce.
              Bref, je jette l’éponge.


            • kleuck kleuck 13 novembre 2009 15:46

              "Je trouve assez étrange que l’on ait à peu près la même clientèle chez les soucoupistes que chez les anti-vaccinations. Sont-ils tous concentrés sur le net et Agoravox, ou s’agit-il d’une véritable régression générale de la raison ?"
              Nonon, je ne fais pas partie des soucoupistes bien au contraire, mais il y a avec la Grippe A quelque chose de tout à fait déraisonnable émanant des pouvoirs publiques.
              Je fréquente pas mal de personnel hospitalier, et il est clair que tout est disproportionné dans cette histoire.

              Çà me rappelle le trous dans la couche d’ozone et les CFC tiens, sans doute la première campagne de lobbying s’appuyant avec succès sur la presse et les pouvoirs publiques à une aussi vaste échelle.

              Bien évidemment, ici cela donne une nouvelle crédibilité de surface aux anti-vaccins et gourous de toutes sortes, mais il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain.


            • liebe liebe 13 novembre 2009 17:10

              @ SOCRATE,
              le lien ne fonctionnait pas ?
              J’ai retrouvé le même sur un forum d’étudiants en médecine, je vais vous le remettre.
              PAs deproblème, j’ai regardé , attendu une réponse de otre part , mais rien nada, vous n’avez pas voulu argumenté n’est-ce pas..
              http://www.e-carabin.net/showthread.php?t=75435&page=5.
              Il s’agit du message : gripe et si nous avions tout faux.


            • clostra 13 novembre 2009 17:43

              @Socrate

              Voyons ce que vous allez nous inventer pour vous mithridatiser...


            • clostra 13 novembre 2009 17:48

              Tchin tchin Gloops même pas drôle Socrate !


            • claude claude 13 novembre 2009 18:01

              bien cher furtif,

              et si c’était un viruxcxe extra-terrestre donnant des hallucinations ? smiley ??? smiley
              cela expliquerait cette pandémie !


            • Francis, agnotologue JL 13 novembre 2009 19:24

              Sauf erreur, lorqu’il y a plusieurs semaines je m’étais étonné ici de voir les mêmes soutenir avec autant de fougue, et c’est un euphémisme, la VO 11/9 et la vaccination H1N1, ces gens se sont moqués de moi.

              Je constate aujourd’hui avec une certaine satisfaction qu’ils ne sont vraiment pas fiers de se montrer ainsi publiquement à ma traîne dans la clairvoyance.

              Bah ! seuls les imbéciles ne changent pas d’avis, si tant est que c’est de leur part une question d’avis...


            • friedrich 13 novembre 2009 21:20

              Léon dit « Sont-ils tous concentrés sur le net et Agoravox, ou s’agit-il d’une véritable régression générale de la raison ? »


              La Raison monsieur, c’ est de ne pas croire que Bachelot veuille nous assassiner ---> ET <--- de ne pas perdre une journée de travail pour se faire vacciner contre une maladie mortelle qui n’ a jamais si peu tué alors qu’ on a deux bouches à nourrir et peu de moyens financiers. C’ est bien gentil de se moquer des soucoupistes, mais franchement votre grippe ne vaut pas le moins réussi des crop circles. Même si votre gouvernement le dit.


            • bavard bavard 14 novembre 2009 19:27

              Non, mais c’est incroyable, vous êtes un fanatique de « modernisme » ringard, de la déesse de la raison scientifique, vive le progrès scientifique ! Les autres sont des illuminés ! Vive la médecin,e moderne, les labos sauveurs et le camarade Staline, avec des mecs comme vous la vaccination, et la normalité, serait obligatoire !
              J’ai des frissons dans le dos quand je vous lis.


            • Nycolas 15 novembre 2009 15:24

              La « raison » n’est pas quelque chose qui soit à jamais gravé dans le roc d’un dogmatisme échevelé, sans quoi la science ne vaudrait pas mieux que la religion.

              Il est vraiment exaspérant de voir de simples réactionnaires, disciples de la Vérité Scientifique Unique et Toute-Puissante, donner des leçons de raison à des personnes qui ne font que garder leur esprit critique face aux dérives modernes. Et oui, le modernisme n’est pas l’aboutissement de tout, il y a encore largement de la marge pour évoluer...


            • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 13 novembre 2009 13:29

              justement pasou qu’elle sont les coté positif des vaccins H1N1 :

              -ils rapportent de l’argent au actionnaire,copain de nos gouvernants corrompus et ???

              Et rien d’autre puisque nous parlons d’une maladie qui tue moins que la foudre,oui moins que la foudre


            • martine 13 novembre 2009 13:06

              La grippe AH1N1 a « emergé » en Argentine l’année dernière .
              Environ 5 millions de personnes en furent affectées.
              700 décès lui furent imputés , soit 0,002% des malades . Plus de 99% de ces personnes décédées étaient par ailleurs porteuses de maladies graves (diabète , cancers ,maladies pulmonaires ect..)
              Le vaccin n’existait pas encore .
              Les personnes atteintes furent traitées au Tamiflux , un antiviral .Guérison sans séquelles .Plus recommandation de « bon sens » : Repos , isolement des malades ,éviter de sortir de chez soi pendant la maladie afin d’éviter de contaminer autrui .
              L’épidémie de grippe s’en ait allée comme elle était venue , SANS vaccination .
              Alors alors alors ????
              Qu’est ce qui fait peur à nos gouvernants : Le fait que la maladie provoque un peu trop d’arrêts de travail , creusant un peu plus le trou de la sécu......,paralisant une économie vascillante...... ????

              Ps : Il serait temps que les citoyens soient un peu plus informés de façon OBJECTIVE sur ce délicat sujet de la vaccination , c’est à dire que TOUS les points de vue puissent être énoncés .Il existe beaucoup de littérature sur ce sujet ,plus ou moins difficile à trouver ,mais en se donnant un peu de peine on la trouve . Curieux que ce sujet soit si polémique en France , patrie de SAINT Pasteur ,icône intouchable ......
              Bien à vous !!!


              • martine 13 novembre 2009 13:49

                Certe le tamiflux comme tout médicament actif peut entrainer des effets secondaires ; cela est inhérent à l’efficacité d’un médicament ; on a rien sans rien pourrais-je dire .Et même dans le domaine de l’herboristerie les plantes peuvent entraîner de lourds effets secondaires voir mortels .Tout est affaire de « mesure ».
                Justement dans cette campagne-matraquage pour la vaccination anti AH1N1 , où est la « mesure » ?
                En tant que citoyenne responsable je me pose de nombreuses questions ; je vais chercher des informations bien au-delà de celles qui me sont servies quotidiennement dans les « grands » médias qui occupent toute la place (merci internet ,merci les bibliotrèques ,merci les maisons d’éditions courageuses ,merci les médias étrangers ect...).Il s’agit de ce que j’ai de plus cher , la santé de mes enfants et la mienne . Et je n’avale pas cette propagande -là , vaccinaliste à outrance . Je veux entendre les trèses et les anti-thèses .Je veux me faire mon opinion à partir de tous les avis convergents et divergents . Et en l’état de mes connaissances en la matière , il m’est impossible de faire confiance au discours alarmisto-véhément de Roselyne et ses experts scientifiques .
                Pardon mais d’autres scientifiques besogneux , fort peu entendus ces temps sur les « grands » médias tiennent un tout autre discours...


              • COLRE COLRE 13 novembre 2009 14:08

                Martine, 

                D’abord, il n’y a pas eu de vaccin en Argentine pour la bonne raison que l’automne arrive 6 mois plus tôt là-bas, d’où l’impossibilité de préparer et tester des vaccins.

                D’ailleurs, l’Argentine prépare, justement, des vaccins pour l’hiver prochain. Les autorités sanitaires locales ne sont donc pas opposées (actuellement) à un vaccin.

                Minorer les conditions de l’épidémie lors de l’hiver austral, c’est oublier que le pays a pratiquement été paralysé pendant les pics (presque 2 mois), que les rues, magasins et autres lieux sociaux ont été désertés, que les masques étaient continuellement portés, que les écoles ont été fermées et les enfants et les jeunes cloîtrés, sans parler de la panique sous-jacente et des 700 décès… Cela ne représente pour vous qu’un chiffre abstrait (0,002 %), mais cela représente 700 fois un mort de la grippe A…

                Je m’étonne que vous trouviez curieux que ce sujet soit polémique en France… S’il doit y avoir aussi 700 décès en France, vous devez espérer ne pas en faire partie. Je vous le souhaite. 


              • martine 13 novembre 2009 14:37

                Cher Colre,
                Voyez vous je pense que la vie elle-même est très dangereuse et risquée puisqu’elle entraîne à plus ou moins long terme lamort .C’est un fait scientifiquement prouvé , depuis fort longtemps .
                Il eut été difficile pour l’Argentine d’avoir un vaccin au moment de l’emergence de la maladie puisque précisémment la maladie serait « partie » de ce coin de la planète ,n’existait pas avant et donc ne pouvait exister un vaccin contre une maladie inexistente . Mon propos n’était pas de cet ordre . Il voulait juste mettre en exergue le fait que la maladie a été jugulée SANS la vaccination . Certe au prix d’une « paralysie » de la vie sociale durant quelques semaines . Avouez que cela ne fut pas si dramatique non ?En tout cas d’un point de vue purement humain . D’un point de vue économique ce fut certainement une autre affaire : Les personnes malades ,obligées de rester quelques jours à la maison ont été directement responsables d’un ralentissement du bisness.
                Cela à a mon avis beaucoup plus dérangé les autorités que les quelques centaines de personnes décédées . J’espère que les autorités auront à coeur l’hiver prochain de ne vacciner que les personnes dites « à risque » , les plus de 99% qui sont d’ailleurs décédées l’année dèrnière .


              • COLRE COLRE 13 novembre 2009 14:51

                martine,

                Avouez que cela ne fut pas si dramatique non ?En tout cas d’un point de vue purement humain… ben, comme vous y allez ! 700 morts, quand même, de la panique, un pays paralysé… J’espère que nos gouvernants sauront nous faire éviter une situation aussi grave ! et le vaccin peut faire partie de la solution.

                Cela à a mon avis beaucoup plus dérangé les autorités que les quelques centaines de personnes décédées . Euh… je pense que vous vous êtes mal exprimée… j’espère ! car, moi, en tant que « personne décédée », cela m’aurait pas mal dérangée, de décéder… 
                 smiley


              • claude claude 13 novembre 2009 15:55

                chère colre,

                je suis bien d’accord avec vous.

                • Cela ne représente pour vous qu’un chiffre abstrait (0,002 %), mais cela représente 700 fois un mort de la grippe A
                sans compter que pour les familles des personnes décédées ce pourcentage monte à 100% !!!

                les vaccins ne sont pas totalement inoffensifs, mais leur risque tératogènes sont de loins moins importants que ceux occasionnés par la maladie.

                il ne faut pas oublier que 17 millions de personnes meurent chaque année d’une maladie infectieuse : paludisme, tuberculose, rougeole... et que grâce à la vaccination bien conduite il a été prouvé que la plupart de ces maladies avaient fortement régressé et sont maintenant contenues.

                par exemple la polio tue :" Au total, 5 à 10 % des poliomyélites paralytiques évoluent vers la mort par paralysie des muscles respiratoires. Le taux de mortalité varie selon l’âge : 2 à 5 % des enfants, 15 à 30 % des adultes décèdent des suites de la maladie.[27] La polio bulbaire est la plus meurtrière, constamment mortelle en l’absence de traitement et d’assistance respiratoire [38] et tuant 25 à 75 % des patients pris en charge.[27][42] La ventilation mécanique en pression positive, méthode de ventilation artificielle de référence à l’heure actuelle, permet de réduire la mortalité à 15 %.[43"

                les occidentaux ne se rendent pas compte de la chance qu’ils ont de ne plus voir mourir leurs enfants à cause de la maladie ou de la dénutrition.

                tout bien sûr, n’est pas tout rose dans le meilleur des mondes. les labos ne sont pas, et loin de là, des entreprises philanthropiques, mais néanmoins, grâce aux progrès faits ces 50 dernières années, il n’en demeure pas moins que les occidentaux et les gens qui ont leur niveau de vie, sont des privilégiés en ayant accès aux meilleurssoins, hôpitaux et médecins par le monde.

                et quand on est trop gâté, on a tendance à cracher dans la soupe en cherchant la petite bête !


              • COLRE COLRE 13 novembre 2009 16:48

                Chère Claude,

                J’aime bien votre « sans compter que pour les familles des personnes décédées ce pourcentage monte à 100% !!! » smiley

                Exactement ! 

                J’avoue n’avoir pas suivi ces débats sur la grippe car je ne vois pas l’intérêt de débattre sur une question pareille, n’étant pas spécialiste en virologie ! On se croirait sur les fils complotistes, où les ingénieurs côtoient les prix Nobel et les Professeurs au Collège de France… ! smiley

                Ce que je sais, en revanche, c’est que si Bachelot n’avait pas prévu des vaccins, on lui serait tombé dessus au moment des épidémies ! Et dieu sait qu’elle m’insupporte, elle et ses collègues sarkozystes ! mais pour des questions comme ça, de santé publique, j’attendrais un peu plus de solidarité et de compréhension entre le peuple et son gouvernement…


              • claude claude 13 novembre 2009 17:57

                @ chantecler,

                le risque tératogène existe malheureusement .
                heureusement, ce risque est extrêmement bas, mais il subsiste toutefois :

                • VACCINATIONS ET GROSSESSE
                  Alain FISCH

                  Institut des Etudes Epidémiologiques et Prophylactiques (IDEEP) et Centre des Vaccinations Internationales, Centre Hospitalier 94195 Villeneuve Saint-Georges. alain.fisch@chiv.fr

                  POSSIBLE, A EVITER, A DECONSEILLER

                  Citons une nouvelle fois les recommandations du Ministère français de la Santé.

                  Pour certains vaccins les données cliniques concernant la toxicité fœtale sont rassurantes. Ce sont des vaccins inactivés, comme le vaccin grippal, vaccin polio injectable ou les anatoxines tétaniques.
                  - D’autres vaccins sont à éviter : le vaccin diphtérique classique qui entraîne parfois des réactions fébriles (risque désormais virtuel avec les vaccins sous-dosés Revaxis® ou Repevax®), le vaccin contre la rage ou l’hépatite A du fait de peu de recul en clinique, le vaccin contre la rubéole.
                  Concernant ce dernier vaccin, l’évaluation de plus de 1.000 grossesses exposées (dans les 3 mois précédant la conception) ne trouve aucun cas de rubéole congénitale lié à la vaccination. Chez quelques enfants, est mise en évidence par la sérologie une infection infraclinique, mais il n’est retrouvé aucun tableau malformatif correspondant au syndrome de rubéole congénitale ni aucune atteinte neuro-sensorielle. Le virus vaccinal ne se transmet pas de personne à personne et l’on peut vacciner les enfants d’une femme enceinte séronégative sans danger. Une femme dépistée séronégative vis-à-vis de la rubéole à l’occasion de sa grossesse doit être vaccinée avant sa sortie de la maternité.
                  - De nombreux vaccins (contre l’hépatite B, la leptospirose, les méningocoques A et C, le pneumocoque, la typhoïde, la fièvre jaune, la tuberculose, la varicelle) sont déconseillés chez les femmes enceintes en raison de l’absence de données pertinentes. Leur utilisation est justifiée au cas où existerait un risque infectieux important  : voyages en zone endémique, contexte épidémique, contexte professionnel.
                  - Enfin, certains vaccins n’ont pas d’indication chez la femme enceinte : ce sont les vaccins contre les oreillons, contre les infections à Haemophilus b.


                il peut exister quelques rares cas d’effets indésirables mortels.ils sont surtout dûs à des réactions allergiques :

              • TSS 13 novembre 2009 18:14

                @colre

                à l’heure actuelle ,officiellement 4700 décès de la grippe A à comparer aux 300/400.000 morts

                ANNUELS de la grippe ordinaire... !!


              • COLRE COLRE 13 novembre 2009 19:00

                TSS,

                Et alors ? ces 4.700 morts, ils ne comptent pas ? je ne comprends pas le raisonnement…


              • 1984 13 novembre 2009 23:45

                La preuve avancée n’en est pas une ! Quelle était l’évolution de la maladie entre 1988 et 1999 ???
                Il y à une sérieuse différence entre une affirmation et une preuve, surtout quand l’affirmation cache une partie des information !


              • 1984 13 novembre 2009 23:46

                réponse a Claude pour la poliomyélite.


              • kitamissa kitamissa 13 novembre 2009 13:10

                pour que les gens aillent se faire vacciner ......

                ,y’a qu’à faire courir le bruit qu’on risque en effets secondaires des abdos béton et un rallongement de la quéquette de 20 cms pour les hommes,et le raffermissement des nibards et du popotin chez les femmes !


                • Ronfladonf Ronfladonf 13 novembre 2009 13:28

                  Ca ou une communication plus basée sur la confiance

                  C’est pourtant pas dur la confiance, mais cette notion est totalement étrangère aux élites (je me demande bien pourquoi)


                • martine 13 novembre 2009 13:56

                  Excellente idée !!!!!!!
                  Mais les 94 millions de doses que Roselyne à payées rubis sur l’ongle aux labos (ah encore le trou de la sécu..) risquent de ne pas suffire à honorer la demande !!!! En plus c’est gratuit : Tu imagines les queus (ah ah) d’attente devant les centres de vaccination ?
                  Au moins Roselyne foutra(enfin !) la paix à ceux qui ne souhaitent pas se faire vacciner


                • TSS 13 novembre 2009 13:58

                  la confiance avec ces gens la c’est l’assurance de se faire sodomiser... !!


                • martine 13 novembre 2009 13:26

                  Encore un petit commentaire
                  Ne jamais perdre de vue cela : Les laboratoires commercialisants les vaccins contre cette grippe ont reçus l’assurance de nos autorités sanitaires qu’ils ne seraient JAMAIS poursuivis devant des tribunaux en cas de problèmes suite à la vaccination .
                  Il n’y a en France que 3 VACCINS OBLIGATOIRES : diphtérie , tétanos polio .Seule la primo vaccination est obligatoire ; les rappels à 5 ans 10 ans ect ... ne le sont pas .
                  Le BCG obligatoire a été abandonné en 2007 en France.
                  La plupart des grandes épidémies de maladies infectieuses ont commencé leur décroissance AVANT les vaccinations .
                  Ne jamais non plus perdre de vue que l’amélioration des conditions de vie au niveau de l’hygiène ( égoûts , accès à l’eau potable , alimentation variée et équilibrée ect ) demeure un excellent moyen de prévenir les infections , leur gravité .
                  Ne jamais oublier non plus que les défenses immunitaires de l’organisme sont en étroite corrélation avec l’état général physique et psychologique de la personne  ; le stress ,le surmenage , les aliments industriels et raffinés à outrance , la sédentarité ont une certaine influence sur la capacité de notre organisme à lutter contre la maladie .
                  Et pour finir , il y a en ce moment à Bali une épidémie de rage qui sévit depuis plusieurs mois ; malgré l’abattage et la vaccination des chiens , les autorités n’arrivent pas à enrayer ce fléau . Alors ?


                  • vince733 13 novembre 2009 14:20

                    @Martine

                    Merci de votre intervention.

                    Je voulais justement demander à l’auteur et autres pro-vaccinations, les preuves scientifiques (pas scientistes) mais scientifiques sur :
                     - l’efficacité de la vaccination sur l’augmentation des capacités de l’organisme à réagir à une agression,
                     - la mesure de l’efficacité de la vaccination avec le recul de plusieurs dizaines d’années que nous avons aujourd’hui, sur les maladies ciblées par les vaccins (polio, coqueluche, dipthérie, liste non exhaustive...).

                    Car il me semble que l’efficacité de la vaccination tient plus du dogme religieux que de la preuve scientifique, argumentée et mesurable.


                  • martine 13 novembre 2009 14:49

                    Cher Vince 533
                    Tu fais comme moi
                    Tu va chercher l’info où elle se trouve
                    Tu cherches , il existe plein de publications passionnantes sur le sujet .
                    Certe , elles ne sont pas en tête de gondole dans le super-marché du coin .
                    faut faire quelques efforts diantre !! Se creuser un peu le cerveau ,mais je t’assure que cela en vaut la peine .
                    Bien à toi et bon courage .


                  • vince733 13 novembre 2009 15:01

                    @Martine

                    Oh, mais je l’ai fait ce travail depuis déjà quelques années, et je continue encore et encore smiley 
                    Mais étant un garçon prudent et sachant que l’on ne peut tout savoir, je me dis que peut-être, existe-t-il quelque part une (des ?) sources d’informations exposant clairement les bienfaits de la vaccination, ses bases scientifiques, etc etc etc à côté desquelles je serais passé.


                  • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 13 novembre 2009 15:31

                    "Ne jamais perdre de vue cela : Les laboratoires commercialisant les vaccins contre cette grippe ont reçu l’assurance de nos autorités sanitaires qu’ils ne seraient JAMAIS poursuivis devant des tribunaux en cas de problèmes suite à la vaccination ."

                    Vrai et faux

                    Vrai : les labos qui ont conformé leur vaccin aux prescriptions acceptées pas les autorités sanitaires et donc l’état ne seront pas poursuivis et c’est la moindre des choses, puisque l’état leur a demandé de les produire et de les distribuer dans le cadre d’un campagne de santé publique

                    Faux : les labos qui dérogeraient à cette conformité seront juridiquement responsables des défauts de leur vaccin.

                    Conclusion : Que l’état prennent ses responsabilité sans se défausser sur les labos, c’est le moins que l’on puisse attendre de lui



                  • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 13 novembre 2009 18:00

                    alors il faut vacciner les humains


                  • chips 13 novembre 2009 20:58

                    Alors, cela veux dire qu’il est difficile de vacciner tout les vecteurs de la rage, allez vacciner une chauve souris ou un rat vous ...

                    Le reste de vos propos sont globalement bidons, on va vous croire lorsque vous dites que toutes épidémies avaient amorcé leur décroissance avant la vaccination.

                    Cela est d’autant plus facile à affirmer que l’épidémiologie est une science nouvelle (moins de 50 ans) et qu’elle est encore imparfaite ...

                    Avancer des faits qui ne peuvent contesté que pour des raisons technique liés a l’avancé des sciences est un nouvel argument...

                    Il se torturent grave le cerveau les gourous pour aller chercher de nouveaux scoop au fur et a mesure que leur théorie s’effondrent.

                    PAs grave pour vous les croyants, mais pour les gourous en quête de nouveau pigeons, c’est un sacré problème de chiffre d’affaire donc de manque a gagner ...


                  • ZEN ZEN 13 novembre 2009 13:37

                    Un article intéressant, sur lequel j’aimerais avoir des réactions


                    • sisyphe sisyphe 13 novembre 2009 14:00

                      Très intéressant, lien, Zen !

                      Donc, vitamine D , et basta...


                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 13 novembre 2009 15:20

                      Salut Zen,

                      Et ne pas oublier l’ail voir .


                      @+P@py


                    • 5A3N5D 13 novembre 2009 15:59

                      @ Zen et Sisyphe,

                      Il est dommage que votre médecin ne mette pas en garde contre les risques d’hypervitaminose D, (qui peut entraîner la mort !) Donc, confiance toute relative en votre donneur de conseils.
                       
                      Mais si vous voulez vraiment vous suicider à coup de vitamine D, cela nous fera des vacances. Bye ! 


                    • ZEN ZEN 13 novembre 2009 17:54

                      @Chantecler, Léon , etc...

                      Effectivement, j’ai manqué de perspicacité pour n’avoir pas approfondi
                      Bien fait pour ma poire !
                      La médecine dite naturelle a des limites. Même ma grand-mère le savait
                      Je ne suis pas anti-vaccin, mais, comme mon médecin , très sceptique sur le produit qu’on nous propose
                      Léon, rattrape tes bras !
                      Certains ne savent pas reconnaître leurs erreurs, pas moi, quand on me le signale gentiment et en argumentant
                      Errare zenanum est...


                    • 1984 14 novembre 2009 00:00

                      Evidemment les laboratoires pharmaceutiques n’ont rien à vendre eux en étant pro-vaccination !

                      Attention Zen t’as faillis te poser une question...C’est dangereux, tu le sais bien pourtant.
                      Léon a même pensé à appeler la police.


                    • Thierry LEITZ 13 novembre 2009 13:50

                      Martine,

                      Ces rappels ne me semble pas venir de soucoupistes ou autres farfelus hermétiques à la raison.

                      La raison, c’est d’abord le recul et la prudence. Ce n’est pas la position pour ou contre par principe, certains vaccins sont d’une utilité avérée, d’autres non, tel celui qui fait l’actualité.

                      La pression morale d’un pouvoir pour induire des comportements homogènes, c’est pas précisément conforme à l’esprit des lumières. Si la nécéssité de précautions d’hygiène est largement acceptée par tous, sans pression par la peur, et fondée par l’expérience, la nécéssité du vaccin H1N1 n’est pas évidente.


                      • TSS 13 novembre 2009 13:56

                        les pro vaccin ,je leur conseille de se faire vacciner par Rocco Siffredi,il a une superbe

                        aiguille... !!


                        • martine 13 novembre 2009 14:52

                          OUha !!!
                          J’a chète !!!
                          Il vaccine dans quel centre Rocco ?
                          J’en prendrai volontier trois doses Roselyne !!


                        • friedrich 14 novembre 2009 00:45

                          Sans vouloir jouer les trouble-fête, n’ oubliez le préservatif. Le sida lui, est sérieux. 

                          Si on nous avait donné les chiffres du sida pour cette grippe, mon dieu les enfants... on serait tous déjà planqués dans des bunkers stérilisés. 

                        • foufouille foufouille 13 novembre 2009 14:00

                          logiquement vu que le virus est super contagieux.......
                          on l’a tous eut, donc pas besoin de vaccin


                          • martine 13 novembre 2009 14:12

                            Merci Thierry
                            Je ne suis ni pour ni contre , bien au contraire .
                            Et par principe je doute . Et cette propagande -pression vaccinaliste ne fait qu’augmenter mes doutes . des doutes aux soupçons il n’y a pas loin dans ce domaine bien précis .
                            Le meilleur moyen de dissiper mes doutes , en tout cas de les diminuer c’est de m’informer . Et mes informations je vais les chercher . Parce que celles que l’on me sert tous les jours dans les « grands » médias ne contribuent pas vraiment à me forger une opinion « éclairée » .
                            Donc je poursuis mes investigations , je me « cultive » sur le sujet ; cela fait d’ailleurs plusieurs années que je le fait . J’ai lu des choses extrêment interressantes et pertinentes d’ailleurs . Cela contribue à forger mon opinion et m’aide à prendre les « meilleures » décisions concernant la santé de mes enfants et lamienne . Pour mon entourage et mes proches ,je suis toujours prête à partager mes connaissances .


                            • Dan2012 13 novembre 2009 14:45

                              Un peu de calme !
                              Le principal n’est-il pas d’être informé ? Certains choisissent télé machin comme unique source d’information, d’autres privilégient des médias divers et variés pour se faire une idée plus juste.
                              Pour ma part je lègue (gratuitement) ma part des 94 millions de doses achetées par le gouvernement de ce pays à des laboratoires qui n’assumeront pas en cas de problème (c’est contractuel). Il y en aura pour tous ceux qui en veulent. Alors allez vous faire vacciner (après avoir pesé les avantages et les inconvénients d’un tel acte) si tel est votre bon vouloir mais ne cherchez pas des « poux dans la tête » de ceux qui pensent différemment. 
                              Et en plus je propose un petit jeu : pile je (les labos) gagne, face tu perd. Allons y..
                              pile : pas ou peu de morts de la gripette : c’est à cause du fait que les français ont été vaccinés. Fête royale comme toujours à l’Élysée avec remises de médailles.
                              face : des tas de morts, c’est à cause de tous ces salopards qui ne se sont pas fait vacciner. La prochaine fois la vaccination sera obligatoire. Petite fête entre amis (nombreux et 5000€+ par invité) pour fêter cette réussite (remise de légion d’honneur à ceux qui ont empêché l’hécatombe).


                              • beuhrète 2 13 novembre 2009 14:58

                                Nous sommes aussi bien protégé que nous l’étions contre le nuage radio actif de tchernobyl qui comme tout le monde le sait s’est arrèté aux frontières de l’exagone , chacun sait dans ce pays que nos frontières sont imperméables .........

                                Petit bilan de la journée dhier selon le CRI http://www.lecri.fr/2009/11/13/grippe-a-dispositif-demesure/6786


                                • chips 13 novembre 2009 14:59

                                  L’art d’inverser des rôles est fréquement utilisés lorsque l’on veux discréditer des informations.

                                  Il y a indéniablement une forte propagande contre la vaccination à l’occasion de cette pandémie. Elle est le fait d’illuminé, de sectes, de mouvements philosophiques ........ Et de types qui veulent se faire du fric avec leur médecine alternative.

                                  Un autre argument des illuminés anti vaccination : « démontrez nous l’utilité de la vaccination » qui peut aujourd’hui répondre a la multitude des demandes de justifications sur les forums . Personne.

                                  Ils pourrait nous demander « démontrez nous que la terre est ronde » répondre serait aussi laborieux.

                                  Ce type de question est perverse parce que son auteur sait qu’il n’est pas possible en quelques lignes et continuellement de diffuser des vérités établis depuis longtemps.

                                  D’autant que ces personnes nous renverrons les arguments que leur font passer les charlatans et autres mouvements sectaires qui les manipulent.

                                  Les anti vaccins ont des arguments rodés, des réponses types et une stratégie de communication. Rien de bien spontané.

                                  Peut importe pour eux que leurs arguments soient vrais, ce qui comptent c’est de leurrer les populations pour qu’un maximun de monde ne se vaccinent pas ...


                                  • vergobret 13 novembre 2009 17:28

                                    Chips

                                    Démontrer que la terre est ronde, y compris à un enfant n’est pas une entreprise laborieuse du tout. Si on est pas à côté de la mer, il suffit de prendre de l’altitude pour le constater de visu ( La ligne d’horizon fuit vers le bas, des 2 côtés. La perspective d’un objet plat cylindrique n’est pas la même que celle d’un sphère, son hz serait plat et les grecs anciens le savaient déjà).

                                    Que cela vous ai jusqu’à présent échappé me montre que le peu de connaissance de l’expérience démonstrative dont vous vous prévalez pourtant. Vous parlez sans savoir. 1
                                     
                                     
                                     La démonstration reposant sur le raisonnement, vous ne pouvez guère taxer d’illuminé qui réclame cette démonstration. Vous vous contredisez. 2
                                     
                                    Se faire du fric avec de la médecine alternative n’est pas encore illicite. Vous êtes en avant-garde ? 3

                                    Petits Procès en Sorcellerie ? Goût pronnoncé pour le procès d’intention ?

                                    P.S Un argument vrai est démontré, par définition et en mathémétique. Vous parlez le mathématique ?


                                  • friedrich 14 novembre 2009 01:13

                                    Chips, démontrez moi que cette grippe A est plus dangereuse que la grippe saisonnière qui tue chaque année 500 000 personnes qui ne font pas 500 000 unes des médias, et peut-être je laisserai mes gosses se faire injecter du squalène 100% qualité guerre du golfe dans les veines.


                                    Sérieusement, votre commentaire n’ est qu’ un fourre-tout, un modèle de lettre que, par paresse intellectuelle, on pourrait retourner contre vous.

                                  • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 13 novembre 2009 15:06

                                    La question du risque est pourtant simple :

                                    1) toute infection en particulier virale (mais pas seulement) peut générer ce syndrome probablament lié à une réaction catastrophique ou inadaptée du système immunitaire qui se trompe de cible.

                                    2) Or la risque est bien plus grand encore lors d’une grippe a ou saisonnière ou autre infection virale franches

                                    Donc

                                    3) le vaccin ne permet pas seulement de protéger de la grippe A mais aussi de réduire le risque de ce syndrome, sans le supprimer. 

                                    Tout considération anti-vaccin visant à faire de ce syndrome une conséquence du vaccin est un enfumage irrationnel lié à une crise de confiance politique, mais que ne dirait-on pas si l’état n’avait pas pris la responsabilité de mettre en œuvre une démarche vaccinale généralisée (mais pas obligatoire) et donc s’était dérobé face à sa mission de santé publique ?


                                    • vergobret 13 novembre 2009 17:43

                                      Sylvain Reboul

                                      Il n’y a pas de procès d’intention à l’encontre des pouvoirs publics, mais un questionnement sur l’opportunité (sens strict) du vaccin, sur son efficacité donc. Et sur les effets secondaires ; nous préférons peut-être décéder que vivre avec un cerveau détruit.

                                      Votre argumentaire est on ne peut plus recevable , dans le cas d’un vaccin à l’efficience garantie, aux effets secondaires maitrisés, et dans un cadre juridique transparent.
                                      Encore une fois votre définition de la vaccination reste excellente, et votre civisme vous honore.
                                      Bien respectueusement vôtre


                                    • 1984 14 novembre 2009 00:10

                                      Léon qu’est-ce qui vous fait penser que ce vaccin est efficace ???


                                    • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 14 novembre 2009 12:22

                                      « nous préférons peut-être décéder que vivre avec un cerveau détruit. »

                                      Je ne comprends rien à cette phrase : le syndrome dit de Guillain-Barré ne détruit pas le cerveau mais le myéline des nerfs périphériques et encore pour un temps (le syndrome est à 90% réversible) ; de plus ce syndrome peut suivre n’importe quelle maladie infectieuse et est 100 fois plus à craindre de la grippe elle-même que de son vaccin !


                                    • kleuck kleuck 14 novembre 2009 12:22

                                      « Que les autres vaccins contre la grippe le sont. »

                                      Justement, il semble bien que leur efficacité soit limitée, et surtout que les populations les plus fragiles (jeunes et anciens) soient les moins protégés par les vaccins contre la grippe saisonnière, ce qu’on ne dit généralement pas, faut bien les vendre.


                                    • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 14 novembre 2009 15:45

                                      Vous connaissez des cas de gens vaccinés mis au point contre la grippe saisonnière de l’année précédente qui aient attrapé celle-ci ?

                                      C’est un scoop !

                                      Mais il se peut en effet qu’un nouveau virus de la grippe saisonnière variant brusquement soit plus ou moins insensible au vaccin, comme quoi le risque zéro n’existe pas, seulement la réduction du risque.




                                    • XF XF 13 novembre 2009 15:10

                                      Vous n’avez encore rien vu avec la grippe A. Il se profile déjà une autre pandémie : le « rhume A ». C’est une maladie terrible : lorsque vous vous mouchez, vous avez des morceaux de cerveau qui viennent avec.
                                      (source : les guignols)

                                      Sinon, moi je vends des vaccins.


                                      • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 13 novembre 2009 15:15

                                        Je rappelle en outre que le virus de la Grippe A descend de celui de la grippe dite espagnole de 1917-18 qui a fait des dizaines de millions de morts et que cette hécatombe ne s’était pas déclarée immédiatement à l’époque.

                                        Que cette grippe comme toute grippe peut être très plus dangereuse pour certains que pour d’autres et que nous pouvons toujours la transmettre à ceux (nos proches en particulier) qu’elle peut faire mourir et cela, sans que nous puissions le savoir à l’avance .

                                        Le principe dit de précaution (auquel je préfère celui de prévention) implique aussi celui de se sentir responsable de vie d’autrui


                                        • Lennybarr 13 novembre 2009 17:13

                                          Oui et vous auriez été mieux inspiré si votre propos n’avait pas occulté ce petit détail qui a toute son importance et selon lequel, la grippe espagnole a majoritairement emporté ceux qui s’étaient fait vacciner pour s’en premunir.


                                        • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 13 novembre 2009 17:54

                                          Sauf que vaccin d’aujourd’hui n’existait pas alors !

                                          Décidément, ça commence à faire !


                                        • 1984 14 novembre 2009 00:12

                                          Qu’est-ce qui commence à faire ??? Le fait qu’on se pose des questions ?


                                        • pseudo 14 novembre 2009 10:59

                                          Monsieur Reboul êtes vous responsable en faisant la publicité d’un vaccin dont on ne connait pas les effets secondaires et dont on ne connait pas le bénéfice ?

                                          Comment un philosophe angevin peut il se prononcer comme expert sur un domaine qui lui est étranger ?
                                           

                                        • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 14 novembre 2009 12:31

                                          Ce qui commence à faire, c’est la rhétorique à la Goebbels (« plus c’est gros, plus ça marche ») utilisée par ceux qui veulent faire interdire le vaccin contre la grippeA et/ou dissuader les gens de se faire vacciner, lorsqu’ils prétendent que l’on aurait vacciné contre la grippe espagnole en 1917-18 et que ce vaccin aurait été la cause des dizaines de millions de morts à l’époque.

                                          Le vaccin actuel contre le H1N1 est nouveau et il a été testé avec succès : on ne connait aucun cas des déjà nombreux vaccinés dans la monde qui ait eu la grippe A.


                                        • mac 14 novembre 2009 14:16

                                           Monsieur Reboul, cette grippe fera des morts comme bien d’autres maladies infectieuses. La question que vous ne nous empêcherez pas de nous poser c’est le pourquoi d’un tel battage médiatique autour de cette maladie qui pour moi a atteint son paroxysme en avril dernier lorsque certains journaux télévisés y ont consacraient les 3/4 de leur temps alors que nous n’avions aucun cas déclaré en France. Par comparaison, je me trouvais au Mexique à la même époque et les médias de la-bàs en faisaient beaucoup moins.
                                          Pour l’instant, en extrapolant ce qui s’est passé les autres années, cette grippe ne semble guère être plus mortelle qu’une grippe saisonnière moyennement virulente.
                                          La question est de savoir si notre gouvernement n’aurait pas dû investir ces 800 millions pour sauver des vies autrement (il y a de quoi faire) et si nos journalistes « d’investigation » ne pourraient investiguer sur d’autres sujets qui ne manquent pas en cette période de crise économique majeure.


                                        • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 14 novembre 2009 15:38

                                          Je vous rappelle qu’il est aussi recommandé de se faire vacciner contre la grippe saisonnière. La grippe A est beaucoup plus contagieuse encore et potentiellement plus dangereuse : le N1H1 est un descendant de celui de la grippe espoagnole qui a fait des dizaines de millions de morts, alors qu’au début l’infection apparaissait anodine : La dangerosité de certains virus peut croitre avec le temps dont celui-ci.

                                          *ll vaut toujours mieux prévenir que guérir surtout quand on est assez démuni contre les infections virales (absence d’antibiotiques contre les virus).


                                        • mac 14 novembre 2009 21:28

                                          Le problème c’est qu’en 2009, cette grippe ne se montre pas aussi virulente que la grippe espagnole, les morts ne se ramassent pas encore à la pelle, loin de là.
                                          Je vois que le marketing de la peur fonctionne à merveille y compris chez les gens censés être cultivés, c’est d’ailleurs la seule chose qui semble encore fonctionner dans notre système économique aux abois.




                                        • mac 14 novembre 2009 22:32

                                          Plus précisément il est fort probable que les personnes en 2009 soient beaucoup moins vulnérables qu’en 1920 à ce même virus. En effet, à cette période nous sortions de la guerre où des infections comme la tuberculose sévissaient fortement, il n’y avait pas les antibiotiques qui permettent de traiter certaines surinfections souvent responsables des morts et tout simplement nous n’avions pas les mêmes moyens...
                                          Mais bon on attend la grande pandémie, un peu comme en Californie on attend le « big one ».Cela finira bien par arriver mais en attendant les marchands (de peur ?) en tous genres se frottent les mains et les médias (tellement indépendants de ces derniers ?) y contribuent peut-être un peu..
                                           
                                          Comme beaucoup de français, je ne fais jamais pas vacciner contre la grippe saisonnière. Pourquoi le ferai-je aujourd’hui pour une grippe relativement peu mortelle ?


                                        • njama njama 14 novembre 2009 23:21

                                          Le principe dit de précaution (auquel je préfère celui de prévention) implique aussi celui de se sentir responsable de vie d’autrui.

                                          Se faire vacciner, c’est choisir entre deux risques.
                                          Par principe de précaution, par manque de transparence dans cette abracadabrante folie ubuesque autour de cette grippette, et par solidarité humaine et citoyenne avec tous les accidentés des vaccins (autismes, morts subites de nourrissons, fibromyalgies, syndrome de Guillain... et autre séquelles neurologiques..), je choisirai de ne pas me faire vacciné.
                                          C’est de toute façon mon droit le plus absolu, même en cas de vaccination « dite obligatoire », car cet acte médical ne pourrait se faire sans les incontournables règles éthiques et déontologiques, comme sans mon incontournable consentement .
                                          Il faut traduire « vaccination obligatoire » par « obligation de recevoir une proposition de vaccination », et refus de vaccination, par refus de cette offre (administrative). L’acte de vaccination est parfaitement libre d’obligation d’un point de vue médical, puisqu’il suppose le consentement du patient. Politique et médical sont deux mondes distincts. La politique de santé publique est d’organiser les moyens, pas de prescrire, enfin jusqu’à présent, et les médecins, s’ils sont citoyens comme tout un chacun, ne sont pas des préposés aux ordres de la République.


                                        • socrate socrate 13 novembre 2009 15:16

                                          je pense effectivement que c’est une regression :
                                          ces ignorants anti-vaccins comme les gens avaient peur d’un châtiment divin ou maintentant du complot judeo-francmaçonnico-GSK-Pasteuro-Sarkosy-PS-étoutiquouanti !

                                          d’abord le Guillain barré a touché une personne déjà malade avec syndrome grippal avant d’avoir fait le vaccin.
                                          Son guillain-barré était léger ne justifiant pas une surveillance en réanimation avec retour à domicile rapide.
                                          Les statistiques montrent qu’au contraire la vaccination protège du Guillain-barré : on fait plus de Guillain barré avec une grippe qu’avec le vaccin !!!!


                                          mon pauvre Léon je trouve votre patience infinie et moi je crois que j’abandonne le débat sur ce sujet qui m’exaspère je crois que l’on ne peut pas convaincre une personne avec un jugement qui tient de la foi et non de la raison....................
                                          hier plein de bonne volonté je voulais aider , participer au débat et l’on me jette des considérations fausses avec liens qui n’existent pas. Je rétorque avec un vrai lien sérieurx de publication internationale mais personne ne répond ou n’aquiesce.
                                          Bref, je jette l’éponge.


                                          • sisyphe sisyphe 13 novembre 2009 15:36

                                            Mais au contraire, cher rationaliste ; vous avez l’occasion d’étaler toute votre science en répondant à ceci :

                                            Par ZEN (xxx.xxx.xxx.248) 13 novembre 13:37

                                            Un article intéressant, sur lequel j’aimerais avoir des réactions

                                            Encore un ignorant soucoupiste, sans doute, certes : on est d’autant plus curieux de votre réponse...


                                          • claude claude 13 novembre 2009 16:54

                                            bonjour,

                                            allons, cher socrate, ce n’est juste qu’un petit moment de découragement !
                                            si tous les gens sensés se taisent, que va-t-il rester ?
                                            les guérisseurs du moyen-âge et leurs grimoires....

                                            nutra news est un site hygiéniste. on y loue les avantages des choux, des carottes et des probiotiques...
                                            quand à la personne interrogée, elle devrait un peu plus se renseigner auprès des médecins généralistes, qui ont vu leurs patients âgés mieux résister à la grippe depuis que la vaccination existe ! comme toutes personnes de mauvaise foi, elle désinforme. :

                                            source revue prescrire :

                                            •  

                                              Suite à l’observation des virus grippaux à l’origine des épidémies de grippes saisonnières recensées dans le monde au cours de l’hiver 2008-2009, le groupe d’experts sur la grippe de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a proposé le changement de la souche du virus B par rapport au vaccin grippal saisonnier 2008-2009. Les deux souches (H1N1 et H3N2) du virus A de ce vaccin saisonnier restent inchangées.

                                              L’OMS recommande pour la composition du vaccin grippal saisonnier 2009-2010 pour l’hémisphère Nord les analogues des trois souches suivantes : A/Brisbane/59/ 2007 (H1N1) ; A/Brisbane/10/2007 (H3N2) ; B/Brisbane/60/2008. L’Agence européenne du médicament a suivi ces recommandations de l’OMS.

                                              En France, pour l’hiver 2009-2010, aucun changement concernant les modalités de vaccination contre la grippe saisonnière n’a été annoncé au 11 septembre 2009, à savoir dispensation du vaccin dans les officines, vaccination individuelle par un médecin ou un infirmier, prise en charge pour certains patients à risques.

                                               Pour la vaccination contre la grippe A/H1N1 de 2009, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) a fait des propositions aux pays membres de l’Union européenne, sans désigner l’ampleur de la population cible. Les femmes enceintes, ainsi que les enfants et les adultes atteints d’une maladie chronique grave apparaissent les groupes prioritaires, en raison du risque plus élevé de complications que le reste de la population.

                                              L’ECDC propose aussi la vaccination des enfants pour limiter la transmission du virus, et celle de certaines catégories professionnelles dont les activités sont essentielles en cas de pandémie, notamment les professionnels de santé.

                                              Ces propositions de l’ECDC ont été reprises en France par le Haut conseil de la santé publique.

                                              À suivre.

                                              ©Prescrire 1er octobre 2009
                                              Rev Prescrire 2009 ; 29 (312) : 741

                                            pour le syndrome de guillain-barré :

                                            • Le syndrome de Guillain Barré a été décrit par messieurs Guillain Barré et Strohl en 1916. L’incidence actuelle en France est de 1.5 cas pour 100 000 habitants [1], sans qu’il y ait d’augmentation saisonnière statistiquement prouvée. Elle atteint plus fréquemment les hommes (ratio 1.5), avec un age moyen d’environ
                                              40 ans.
                                              Dans deux tiers des cas, on retrouve à l’interrogatoire du patient un épisode infectieux respiratoire ou digestif (d’origine virale ou bactérienne) dans les semaines précédant l’apparition des troubles neurologiques.( source A. Even-Schneider - P. Denys - E. Chartier-Kastler - A. Ruffion Prog Urol, 2007, 17, 3, 379-380)
                                            • "L’origine du syndrome de Guillain-Barré n’est pas connue. Un certain nombre de manifestations semblent déclencher la maladie. La moitié des cas survient quelques jours, voire quelques semaines après une infection virale[4]. Ces infections peuvent se manifester de diverses manières, d’un refroidissement banal, à des maux de gorge en passant par des douleurs gastriques et intestinales, accompagnées de diarrhées. Certains cas ont été associés à des agents infectieux spécifiques : des infections à Campylobacter jejuni précèdent souvent le syndrome de Guillain-Barré et sont associées avec une dégénérescence des axones avec récupération lente, et un sévère handicap résiduel [5]. Il semble exister une parenté entre certains antigènes du Campylobacter Jejuni et certains gangliosides, molécules présentes dans le système nerveux, ce qui pourrait expliquer l’auto-immunité[6].

                                              Certains cas sont apparus simultanément à une maladie rare des globules rouges, la porphyrie. D’autres sont survenus après des événements apparemment non rapportés tels qu’une chirurgie, une piqûre d’insectes ou diverses injections. Des cas ont été décrits durant l’hiver 1976-77 et 2009-2010, chez des personnes qui avaient été vaccinées contre la grippe porcine, la vaccination commune anti-grippale elle-même étant responsable d’exceptionnels cas [7].

                                              Le syndrome de Guillain-Barré peut également survenir durant la grossesse. Heureusement, des épisodes répétés ne se représentent habituellement pas lors des grossesses ultérieures.

                                              Quelques éruptions ou cas groupés de ce syndrome ont été rapportés : épidémies estivales chez des enfants du Nord de la Chine, une en Jordanie en 1978 suite à une exposition à de l’eau polluée, une en Finlande à la suite d’une campagne nationale de vaccination orale contre le virus de la poliomyélite. La preuve d’un facteur causal reste cependant difficile à identifier. (souce wikipédia)

                                              Le syndrome de Guillain-Barré et la neuropathie idiopathique chronique peuvent, en de rares occasions, se développer chez des patients atteints d’autres maladies systémiques.

                                              Ce syndrome reste toujours exceptionnel vis-à-vis des différents facteurs causals suspectés, faisant émettre l’hypothèse d’une susceptibilité particulière de certains individus. La possibilité d’une prédisposition génétique unique est assez peu probable car le syndrome de Guillain-Barré ne se manifeste pas au sein d’une même famille.

                                              Bien que le syndrome de Guillain-Barré apparaisse souvent après une maladie virale, il n’ y a aucun argument pour dire que l’atteinte est contagieuse."

                                            • Campylobacter jejuni et syndrome de Guillain-Barré Valérie Sivadon-Tardy
                                              Assistance Publique-Hôpiittaux de Paris (AP-HP),
                                              VIIème Congrès National de la SFM, Nantes, 31 mai 2007

                                          • ZEN ZEN 13 novembre 2009 17:57

                                            J’en ai mal aux côtes !

                                            Léon, Prends un cachet, ça ira mieux...
                                            Et lis ce que je dis plus haut
                                            Je vais de ce pas me couvrir de cendres smiley


                                          • vergobret 13 novembre 2009 18:03

                                            Léon Léon,

                                            Il ne semble pas que l’auteur fasse état d’un titre de docteur en médecine. Ce qu’il présente à notre examen (critique) :

                                            • Ingénieur de l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne, 1980
                                            • Doctorat de Pharmacologie, Toulouse, 1985
                                            • Doctorat de Philosophie, Poitiers, 1996
                                            A moins de mythomanie...

                                            Votre niveau d’échange a monté d’un cran ( un clavier à 4 mains ? je pense pas), mais la disposition qui vous fait accuser les gens de ce qu’ils ne disent pas reste la même. Prenez moi la main et expliquez moi cela...


                                          • Bernard Dugué Bernard Dugué 13 novembre 2009 20:10

                                            Allons bon, Léon, mon livre vendu dans un magasin bio, moi qui ne peux pas encaisser les écolos comme tu sais. Mais c’est vrai, il est sans doute en vente sur ce site qui fait du commerce et vend les livres qu’il veut. On trouvera aussi mon livre chez les libraires cathos. Sinon, il est en vente sur amazon, la fnac et toutes les librairies à partir du 17 et il est annoncé par des sites très sérieux comme ici ou alors à la section CFTC des hôpitaux

                                            Donc, Léon, tes procédés relèvent de la calomnie. Et si je ne suis pas médecin, mon doctorat en pharmaco me donne autant sinon plus de légitimité à m’exprimer que la ministre qui elle, n’est que pharmacienne


                                          • Francis, agnotologue JL 13 novembre 2009 20:39

                                            Thierry Souccar : http://fr.wikipedia.org/wiki/Thierry_Souccar

                                            On aimerait que Thierry Souccar demande publiquement ici à léon ce qu’il a contre lui pour voir ce que léon lui dirait de Bernard Dugué !  smiley


                                          • Francis, agnotologue JL 13 novembre 2009 21:48

                                            A propos de rafraichir le cerveau léon, laissez moi vous rafraichir les idées : vous n’avez toujours pas admis que votre quirant vous a trompé avec ses calculs, ça commence à se voir. A moins qu’il se soit trompé, lui ?

                                            Les tours du WTC se sont écroulées à la vitesse de la chute libre, ce qui veut dire qu’elles ont été sabotées de l’intérieur, ma démonstration de niveau 1ère S le prouve. Dois-je penser croire que vous vous n’avez pas le niveau mathématique et physique d’un lycéen ?

                                            En attendant, je vous serais reconnaissant de ne pas faire d’allusions déplacées à mon sujet, allusions que jusqu’à preuve du contraire je suis fondé à vous renvoyer dans la figure.

                                            Ps. N’y a-t-il pas ici quelqu’un qui soit capable de comprendre une démonstration niveau 1ère S ?


                                          • Francis, agnotologue JL 13 novembre 2009 22:06

                                            C’est tout léon ? C’est vraiment minable : voilà quelqu’un, moi en l’occurence, qui démontre que les tours se sont effondrées à la vitesse de la chute libre, et personne n’est capable de donner un avis sur la démonstration qui pourtant tient en quinze lignes et ne fait appel qu’à des notions que l’on apprend au lycée.

                                            Qui réclamait des débats ? qui réclamait des preuves ? Léon et tous les soutiens de la VO, vous êtes vraiment des charlots.


                                          • Francis, agnotologue JL 13 novembre 2009 22:40

                                            Mon pauvre léon, tu ne te rends pas compte que si tu ne peux pas dire où je me serais trompé c’est que tu n’as même pas ce niveau inférieur au mien, et que tu soutiens un raisonnement d’un niveau censé supérieur et qui te dépasse encore plus largement au seul motif qu’il t’arrange.

                                            C’est pourtant simple, je vais t’aider :

                                            Lemodèle des galettes suspendues est-il pertinent, oui ou non ?
                                             
                                            La loi de la conservation de l’énergie est-elle pertinente et correctement exploitée, oui ou non ?

                                            Le calcul de l’énergie potentielle est-il correct, oui ou non ?

                                            Le calcul du temps déduit de l’énergie cinétique est-il correctement effectué, oui ou non ?

                                            Pour mémoire, la démonstration est là :

                                            http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/11-septembre-2001-lettre-ouverte-a-64745#forum2303621 


                                          • sisyphe sisyphe 14 novembre 2009 09:57

                                            Par Léon (xxx.xxx.xxx.13) 13 novembre 17:30

                                            "Il est absolument hilarant de trouver Sisyphe pourfendeur des intérêts commerciaux des grand laboratoires industriels mais propagandiste en faveur d’officines commerciales douteuses, escroqueries à la cendre de mulot et amulettes en tous genre !« 

                                            Diantre !

                                             »propagandiste«  !!!!

                                            parce que j’ai lu l’article auquel renvoyait le lien de Zen (sans me préoccuper des liens »commerciaux« qui y figuraient), et que j’ai dit que c’était un lien intéressant ?

                                            Voilà Léon atteint du »syndrome du furtif«  ; faites gaffe, Léon ; voyez où il en est rendu, le pauvre (complotite, discours abscons, fixations obsessionnelles, paranoia, compulsions de répétition...) , et sachez que là, il n’y a pas de vaccin...

                                            Bon, c’est vrai que je suis salarié par la IMAMI (International Manufactory Ashes of Mulot Incorporated), et que je fais des piges, pour tous les labos homéopathiques, quand je suis dans l’hyper-espace, avec ma soucoupe, mais de là à dire »propagandiste«  ; je trouve qu’un peu loin vous poussez le bouchon, Léon... 

                                            (en plus, gaffe aux crises d »hilarité, vous avez vu ce que Clinton est devenu...)


                                          • ZEN ZEN 14 novembre 2009 10:03

                                            « je suis salarié par la IMAMI (International Manufactory Ashes of Mulot Incorporated) »

                                            NON !!??
                                            Tout s’explique...
                                            Excellent ! smiley


                                          • ZEN ZEN 14 novembre 2009 13:13

                                            « Alliés objectifs »,
                                            Pas de problème avec Snoopy, Léon ?
                                            Tu te référais l’autre jour à Marine LePen ???
                                            Je reprends le raisonnement que tu faisais
                                            Ah ! le manichéisme et l’amalgame...


                                          • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 13 novembre 2009 15:20

                                            Je précise que je viens aujourd’hui de me faire vacciner en Allemagne par mon médecin traitant 
                                            Nous sommes un vendredi 13....Ceci pour répondre aux superstitieux et autres illuminés anti-vaccin


                                            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 13 novembre 2009 15:28

                                              Salut Sylvain,



                                              Avec ou sans adjuvant ?


                                              @+P@py


                                            • Bernard Dugué Bernard Dugué 13 novembre 2009 15:31

                                              Bravo Sylvain,

                                              Tu seras promus adjuvant-chef sous l’autorité de la sous-commandante Bachelot


                                            • XF XF 13 novembre 2009 15:39

                                              Ben, mon pauvre ! Se faire vacciner un vendredi 13... Qu’est-ce qui a fait que vous en êtes arrivé là ? Il n’y avait personne dans votre entourage à qui vous auriez pu vous confier ?


                                            • sisyphe sisyphe 13 novembre 2009 15:42

                                              Par Sylvain Reboul (xxx.xxx.xxx.106) 13 novembre 15:20

                                              « Je précise que je viens aujourd’hui de me faire vacciner en Allemagne par mon médecin traitant 
                                              Nous sommes un vendredi 13....Ceci pour répondre aux superstitieux et autres illuminés anti-vaccin »

                                              Et un vendredi 13 en plus, précise-t-il !

                                              Ah oui, mais là, ça change tout : vous vous êtes mis sous la protection du diable ; c’est pas beau, ça, Sylvain  ; franchement, vous me décevez.

                                              Je vais de ce pas faire mes rites conjuratoires, avant de monter dans ma soucoupe ...


                                            • Stupeur Stupeur 13 novembre 2009 15:51


                                              Bonjour Sylvain
                                              Est-ce que tu dois subir une seconde injection dans quelques jours, ou bien une seule suffit ?


                                            • XF XF 13 novembre 2009 15:54

                                              A stupeur

                                              Le protocole médical dit :
                                              « une seule injection suffit lorsque celle-ci est administrée un Vendredi 13 ».


                                            • Stupeur Stupeur 13 novembre 2009 16:22


                                              XF,
                                              On a le droit à la double dose le vendredi 13.
                                              Au fait, il faut payer pour se faire injecter ce produit aux effets indéterminés ?
                                              Je parie que c’est douloureux en plus.


                                            • Lennybarr 13 novembre 2009 17:32

                                              Illuminé anti-vacciner VS Allumé pro-vaccin.

                                              Une illuminée anti-vaccin, accessoirement chercheuse à l’Institut Pasteur et directrice de recherche au CNRS m’a dit au cours d’un diner « ne te fais pas vacciner ». Et quand je lui ai demandé de développer son propos elle m’a alors appris qu’aucun de ses collègues à Pasteur ne se ferait vacciner et que, du reste, la question ne se posait meme pas là-bas !

                                              Le problème c’est que lorsque que l’on connait ce personnage, redoutablement intelligent et élitiste, on a le plus grand mal à croire que ça position soit conduite par des considérations de l’ordre du spiritueux.


                                            • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 13 novembre 2009 17:44

                                              Avec adjuvant de chez Gaxo déjà testé sur plus de 40 000000 de personnes sur d’autres vaccins (ex : contre le virus du papillome).

                                              Je vous tiendrai au courant si mon cas ou celui de mon épouse devient problématique

                                              Sans nouvelles de ma part, cela veut dire ou que tout va bien ou que j’en suis mort...


                                            • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 13 novembre 2009 17:49

                                              Il s’agit d’Angela qui s’est fait vacciné avec le même vaccin que le mien pour bien montrer qu’elle ne voulait faire prendre des risques aux autres qu’elle refuserait pour elle-même.

                                              Il faudrait plutôt poser la question à Sarko...


                                            • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 13 novembre 2009 17:56

                                              Pour une seconde injection on verra dans 6 mois ou l’année prochaine comme avec la grippe saisonnière


                                            • ZEN ZEN 13 novembre 2009 18:04

                                              Quoi, Sylvain a partagé le même vaccin qu’Angela !
                                              Traitement de faveur inadmissible... smiley
                                              So will Sylvain nicht sterben


                                            • eugène wermelinger eugène wermelinger 13 novembre 2009 18:04

                                              Sag mal, Feldwebel, bist du Maboul geworden ? 


                                            • clostra 13 novembre 2009 18:20

                                              Pour le Guillain-Barré, il faudra attendre 10 jours...Mais pour le Jackpot, c’est avant ce soir !


                                            • vergobret 13 novembre 2009 18:26

                                              Lenny,

                                              Il y a, depuis peu, dans le regard de ce personnage quelque chose qui est est plus que de la détermination, quelque chose qui questionne. Regardez bien. Un ex-conseiller de Mitterand a ce même regard sournois et mauvais. Le regard d’un menteur dangereux et têtu, qui veut passer en force.


                                            • chips 13 novembre 2009 18:53

                                              @lennybar

                                              Encore un bon argument fumeux, il se trouve que je connais très bien cette institution pour la fréquenter .

                                              Je peux dire que ce que vous affirmez et le Nième argument des illuminés, faudra-t-il que ces personnes viennent témoigner qu’elles se font vacciner ???

                                              ou à défaut devrions nous vous croire sur parole vous ou votre soi disant et peut être imaginaire amie ?


                                            • Pyrathome pyralene 13 novembre 2009 21:12

                                              Vous devriez penser à une injection journalière , ça permettrait d’écouler les stocks.......et en plus c’est la SS qui rince.....


                                            • Pyrathome pyralene 13 novembre 2009 21:12

                                              c’était pour Sylvain....


                                            • Jean-Jean Valjeanjean 13 novembre 2009 21:25

                                              Le vaccin contre le papillomavirus est récent, très récent

                                              C’est un peu comme le nuage de Tchernobyl
                                              Si l’on a sacrifié quelques vies au profit du profit
                                              Il va falloir attendre quelques décès et décennies pour établir un lien irréfutable

                                              Je vous souhaite d’avoir à nous donner de vos bonnes nouvelles
                                              Ça apporterai de l’eau au moulin du progrès


                                            • Antoine Diederick 13 novembre 2009 22:39

                                              Wouarff « Maboul, geworden »

                                              Wie ist Maboul geworden ?


                                            • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 14 novembre 2009 12:53

                                              J’ai en effet partagé le même vaccin que la chancelière, mais comme tous les résidents en Allemagne : Angela a refusé le vaccin sans adjuvant qui avait été prévu pour elle et les membres du gouvernement.

                                              Posez plutôt la question à Sarkozy, car je n’ai pas la réponse


                                            • socrate socrate 13 novembre 2009 15:22

                                              de toute façon je ne comprends pas pourquoi les anti-vaccins s’excitent comme cela personne ne les obligent à quoi que ce soit : je pense surtout qu’ils ont peur d’avoir tort !!!!!


                                              • Jean-Jean Valjeanjean 13 novembre 2009 21:29

                                                @ Socrate

                                                Parce qu’il a été question de temps à autres dans les médias « standards »
                                                De considérer que notre consentement en la matière
                                                N’avait rien à voir avec la notion de démocratie


                                              • kdb 13 novembre 2009 15:25

                                                ils sont aussi sur d’eux sur : l efficacité du vaccin que avec l efficacité de l HADOPI ; ;; ;donc s’est NON pour moi !


                                                • fonzibrain fonzibrain 13 novembre 2009 15:42

                                                  se faire vacciner avec un produit que le laboratoire lui même ne veut pas garantir, c’est vraiment dément


                                                  merci à la pologne et à la république tchèque d’avoir refusé ce dictat

                                                  et regardez ce qui se passe en ukraine, les opposant à la vaccination seront jugés

                                                  qu’allez vous faire si cela arrive en france ?

                                                  • jako jako 13 novembre 2009 15:42

                                                    Merci Bernard, j’ai une question , si par chance quelqu’un peux y répondre :
                                                    -Le fait d’être vacciné empêche le developpement de la maladie pour soi mais cela empéche t’il le porteur de propager le virus aux autres ? ( à mon avis non)


                                                    • socrate socrate 13 novembre 2009 15:47

                                                      bien sûr que oui !!!
                                                      se vacciner protège les autres et est un moyen d’éviter la propagation du virus !!

                                                      Se faire vacciner est éthique (c’est un devoir devant les les bénéfices en terme sanitaire) et ALTRUISTE !!!!


                                                    • chips 13 novembre 2009 16:30

                                                      Oui, une personne vaccinée possède les anti-corps donc le virus ne peut pas se développer dans son organisme.

                                                      Les premiers virus a entrer dans l’organisme d’une personne seront attaqués par le système immunitaires,

                                                      Les anti vaccin bien évidemment vous dirons tout le contraire pour vous leurrer. Ainsi ils diluent les informations scientifiques au milieu d’allégation ésotérique et d’études scientifiques inventés de toutes pièces par leurs gourous ...

                                                      Ils noient le poisson pour insinuer le poison du doute, en espérant que leur cause sera gagnante, je parle de leurs cause pas de la santé des gens dont ils se fichent totalement


                                                    • TSS 13 novembre 2009 18:33

                                                      @socrate

                                                      ALTRUISTE de Schubert ou au bleu ...c’est selon... !!


                                                    • liebe liebe 13 novembre 2009 18:34
                                                      Vaccin contre la grippe : et si on avait tout faux ?

                                                      Publié le 03/11/2009



                                                      Sauriez vous reconnaître un furet ?
                                                      A son agilité peut-être car cet animal vif, doté d’une grande queue sympathique, fait aujourd’hui partie des NAC, ces nouveaux animaux de compagnie si appréciés de certains.

                                                      Le furet, cependant, possède une autre caractéristique que peu de gens connaissent : c’est le modèle « gold standard » de l’infection humaine à virus influenza, celui grâce auquel on a pu mieux cerner les rapports entre réponse immunitaire et virus grippal.

                                                      Et qu’a-t-on appris avec lui ?
                                                      Tout simplement qu’une infection à virus influenza A pourrait induire une immunité partiellement protectrice contre d’autres virus A de sous types différents.
                                                      Non pas une défense solide et durable, de celle induites par des infections homologues, mais plutôt une protection partielle, indépendante des anticorps anti hémagglutinine ou neuraminidase et basée sur les lymphocytes T CD4 et CD8, certaines cellules B et des sécrétions humorales muqueuses, suffisante pour éviter les formes graves et létales.

                                                      Une immunité dite hétérosubtypique et en quelque sorte « universelle », car dirigée contre les protéines internes les plus conservées du virus…

                                                      Abandonnons quelques instants les furets et considérons les politiques nationales de vaccination contre la grippe.
                                                      Une immunisation annuelle est recommandée pour les individus à risque de complications grippales aux Etats-Unis et presque partout en Europe.

                                                      Les enfants âgés de 6 à 59 mois, très sensibles à l’infection, font partie du lot et sont donc logiquement ciblés en priorité ; dont acte, avec des fragments d’hémagglutinines et de neuraminidases qui ne circuleront plus quelques années plus tard.

                                                      Ils vont fabriquer des anticorps qui ne serviront que pour la saison, incapables par nature de reconnaître les nouveaux variants ; et, naïfs de toute infection vraie, ne développeront aucune immunité de type hétérosubtypique (et donc la protection qui va avec).

                                                      Un phénomène qui, pour les auteurs de l’article (1), est largement démontré expérimentalement.
                                                      Il suffit, pour s’en convaincre, d’étudier le devenir de lots de souris vaccinées ou infectées au H3N2 puis réinfectées au H5N1 : les taux de mortalité les plus élevés sont observés chez les vaccinées, pour lesquelles on ne note ni induction efficace de réponse CD8 T-spécifique ni formation de bronchus inductibles liés au tissu lymphoïde…

                                                      Combinons maintenant furets, souris et vaccins infantiles pour en venir au fait.
                                                      Une infection antérieure hétérologue n’empêche pas une seconde contamination par un autre virus, mais elle en atténue la sévérité : quelques jours au lit et le tour pourrait être joué.

                                                      Que ce soit le variant H1N1 actuel, peu pathogène, ou le très délétère H5N1 n’y change rien : l’immunité hétérosubtypique joue son rôle et la pandémie déferle à moindre frais.
                                                      Vont payer le prix fort ceux qui ne l’ont pas développée, et donc d’abord les enfants qui, vaccinés au départ, sont restés naïfs vis-à-vis de toute infection naturelle.
                                                      Une hypothèse catastrophique ?
                                                      Ennuyeuse en tout cas, et certainement à prendre en considération.
                                                      Le moins qu’on puisse imaginer est que les recommandations vaccinales pourraient en tenir compte et qu’il semble urgent que de nouveaux vaccins, de type atténué ou vectorisé, soient proposés.
                                                      C’est le Lancet Infectious Diseases qui le dit et cela paraît raisonnable.

                                                      Il va sans dire que ce point de vue ne fera pas l’unanimité, comme le montre une première réaction publiée par la même revue (2).
                                                      Dans ce commentaire, T Heikkinen et coll. de Finlande soulignent que ces hypothèses ne sont pas vérifiées en épidémiologie humaine.

                                                      Le grand nombre de formes graves d’infection à H1N1 observés au Mexique, pays où la vaccination contre la grippe saisonnière n’est pas généralisée, doit peut-être être aussi considéré comme un contre argument…

                                                      Dr Jack Breuil


                                                      1) Bodewes R et coll. : Yearly influenza vaccination : a double-edged sword ? Lancet Infectious Diseases, Publication avancée en ligne le 30 octobre 2009 (DOI:10.1016/S1473-3099(09)70263-4)
                                                      2) Heikkinen T et coll. Influenza vaccination of children. Lancet Infectious Diseases, Publication avancée en ligne le 30 octobre 2009 (DOI:10.1016/S1473-3099(09)70266-X)

                                                    • Jean-Jean Valjeanjean 13 novembre 2009 21:34

                                                      @ Socrate

                                                      Dans un monde honnête votre discours est la voix de la sagesse
                                                      Dans le nôtre...

                                                      Le fait de contractuellement accorder l’immunité au fabricant du vaccin
                                                      Au prétexte de l’urgence dans laquelle il a été réalisé et mis en œuvre
                                                      Ne réveille-t-il pas votre doute philosophique ?


                                                    • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 14 novembre 2009 12:58

                                                      ( à mon avis non)

                                                      Si vous n’avez pas la gorge et les brionches prises, vous êtes nécessairement moins transmetteurs que celui qui tousse, crache, se mouche etc...autant d’activités qui sont les moyens privilégiés de la propagation du virus et de l’épidémie.


                                                    • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 14 novembre 2009 15:29

                                                      « Que ce soit le variant H1N1 actuel, peu pathogène, ou le très délétère H5N1 n’y change rien . »

                                                      Affirmation d’une prodigieuse rigueur scientifique : on mélange tout pour en faire une bouillie pour les chat dont on sait que, dans la nuit de l’ignorance, ils sont tous gris.

                                                      Comme vous le dites, sans nous dire en quoi, ce genre d’arguments, bouillie pour les chats ou les souris, a été depuis scientifiquement réfuté.


                                                    • TSS 13 novembre 2009 15:47

                                                      de toute façon je ne comprends pas pourquoi les pro-vaccins s’excitent comme cela personne ne les empechent de se faire vacciner... !!


                                                      • socrate socrate 13 novembre 2009 15:51

                                                        c’est vrai TSS :
                                                        je suis vacciné et je me porte très bien
                                                        et je ne suis pas excité juste triste de voir autant d’ignorance et de bêtise mêlée à la peur de tout d’envahir les forums....


                                                      • TSS 13 novembre 2009 18:29

                                                        @socrate

                                                        pourquoi ,vous et vos copains pro- vaccin, prenez vous systematiquement les gens qui ne

                                                         sont pas de votre avis pour des abrutis,ignares et bas du front !

                                                        c’est pas beau les complexes de superiorité !!

                                                        peut-être devriez vous nous parler des medecins allopathes qui transforment impunement

                                                        une erreur medicale en accident imprevisible ,couverts par l« ordre des medecins »


                                                      • Le péripate Le péripate 13 novembre 2009 15:55

                                                        Atchoum........

                                                        Ce n’est qu’un courant d’air en provenance des trous de la dette et du déficit. Rien de grave. smiley


                                                        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 13 novembre 2009 16:03

                                                          «  Les gens comptent sur des remèdes folkloriques comme l’oignon et ail, » a-t-elle dit dans une interview au téléphone.  
                                                           
                                                           L’ail et le citron, également utilisés comme remède contre la grippe, sont maintenant rares dans la ville de Cherasky, en Ukraine centrale. Le prix du kilogramme de citrons y a quadruplé à 50 hryvnia ($6,10) la semaine dernière. source .


                                                          @+P@py


                                                          • 5A3N5D 13 novembre 2009 16:30

                                                            @ Papy,

                                                            Comme je suppose que vous ne connaissez strictement rien à la situation sanitaire en Ukraine, sachez que les gens font « avec ce qu’ils ont ». On y soigne les enfants en les envoyant à la campagne se gaver de fruits (la pectine se lie avec les éléments radioactifs et « dépollue » leur organisme.) Petit moyen, j’en conviens, mais vu le nombre de maladies graves causées par ce que vous savez, il faut bien faire avec les moyens du bord qui ne sont pas ceux d’un pays pourri-gâté.
                                                            http://www.dissident-media.org/infonucleaire/pectine.html

                                                            Franchement, je ne pense pas que l’Ukraine ait besoin de vos conseils et encore moins de vos sarcasmes. Si vous ne voulez pas de votre vaccin, peut-être existe-t-il un moyen de l’envoyer dans ce pays, qui, pour l’instant est dépourvu de tout pour faire face à cette épidémie (la Russie est d’ailleurs dans le même cas.)


                                                          • vergobret 13 novembre 2009 18:46

                                                            à 5A
                                                             
                                                            Je ne pense pas que Papy soit décisionnaire dans l’acheminement de vaccins en Ukraine. Soyez pertinent dans vos revendications et aussi exigeant de sens envers vous même qu’avec autrui.

                                                            Cet homme, Papy, défend l’usage de produits naturels que pourrait prescrire un médecin, aux même fins, et n’aime pas que l’on dénature inutilement leur rôle.

                                                            De plus les, ingrédients cités sont officiellement reconnus en action préventive. Du coup, c’est vous qui êtes en porte-à-faux.. juridique ? Entrave à la Libre Circulation de Produits Médicamenteux ? Incitations Mensongères ? Tentatives d’Entrave à la Libre Circulation de l’Information ?

                                                            5A, arretez de jouer à l’adulte, soyez-le !


                                                          • clostra 13 novembre 2009 18:51

                                                            Il y a l’aïl, il y a également l’eucalyptus excellent antiviral, radiata par exemple, associé au thym et à la lavande qui sont de puissants antiseptiques.
                                                            D’autres également, Cu et Bismuth modificateurs de terrain...
                                                            Sans compter les « révulsifs » qui vous dégomment une bronchite en moins de 2 en embaumant la maison...
                                                            Je ne suis pas médecin mais j’ai commencé très jeune et puis j’ai eu 4 enfants auxquels je tenais...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès