• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La vaccination H1N1 et les médias officiels sont mal barrés avec (...)

La vaccination H1N1 et les médias officiels sont mal barrés avec Guillain-Barré

L’annonce n’a pas été occultée par les médias. Elle a même fait les titres. Une professionnelle de santé a été diagnostiquée comme souffrante du syndrome de Guillain-Barré. Elle avait subi il y a peu une injection du Pandemrix, qui n’est pas un filtre magique qu’utilise Astérix mais tout simplement le vaccin H1N1 produit par la firme GSK. Une nouvelle qui risque de gripper fortement la campagne de vaccination. Pour les responsables, la détection d’un cas avéré de ce syndrome, c’est un peu comme dans un village l’annonce qu’un tueur en série récemment libéré de prison, revient s’installer à 6 kilomètres du patelin. En deux mot, ce syndrome de Guillain-Barré désigne une affection neurologique affectant les fibres nerveuses périphériques par un processus d’auto-immunité, autrement dit, par l’attaque du système immunitaire de constituants faisant partie intégrante de l’organisme. Ces maladies auto-immunes sont bien connues. La maladie de Guillain-Barré se produit rarement, environ 1000 cas par an en France, suite à une infection virale ou alors à l’injection d’un vaccin anti-grippal. Dans la plupart, le syndrome est réversible et le patient récupère. Mais les statistiques affichent quelques décès.

La crainte des autorités n’est pas d’ordre sanitaire mais psychosociale. Rappelons qu’en 1976, 45 millions d’Américains furent vaccinés contre un virus grippal H1N1, identifiée dans la base militaire de Fort Dix, suite au décès d’un soldat. D’autres personnels de cette base ont été affectés par la grippe mais on ne dénombra aucun décès. Par contre, quelques centaines de syndromes Guillain-Barré furent identifiés, avec quelques décès, et sous la pression médiatique, la campagne fut stoppée. Cet épisode est comme on s’en doute rappelé dans le contexte actuel de la pandémie H1N1. Les opposants au vaccin ne se sont pas privés d’utiliser ce syndrome comme argument incitant à ne pas se faire vacciner. Le terrain immuno-médiatique était pour ainsi dire préparé. Et donc, la réaction d’hypersensibilité médiatique s’est produite. Les autorités n’avaient pas le choix. Elles étaient obligées d’annoncer un cas de Guillain-Barré, en affirmant et c’est légitime, que le lien avec la vaccination n’est pas établi. Cacher l’information eut été bien plus dommageable, car les opposants au vaccin se seraient vite dépêchés d’invoquer la thèse du « on nous cache tout ».

Pour être honnête, le syndrome de Guillain-Barré n’est pas un motif sanitaire suffisant pour justifier le refus de vaccination. Mais comme on le sait depuis l’apparition de cette pandémie, la déraison se propage et c’est donc par une subtile ruse de la déraison que la campagne de vaccination vient d’être troublée. C’est pour ainsi dire, une peur contre une autre.

A cette occasion, on voit apparaître un subtil ballet médiatique traduisant et même confirmant une fracture entre d’une part le monde des gouvernances, experts, élites et médias, et d’autre part la société dite d’en bas, avec ses citoyens surfant sur le Net et refusant de se plier aux injonctions politiques et étatiques. Les cas d’école n’ont cessé de se répéter, après le précédent du TCE refusé par les Français en 2005. La loi Hadopi, l’affaire Polanski, ont récemment dévoilé cette fracture entre ceux qui dirigent le pays, avec les médias à l’appui, et ceux qu’on ne sait pas trop comment nommer, autrement dite, le peuple français ou alors la société civile.

Ce matin sur France-Inter, Jean-Marie Colombani ne s’est pas privé de fustiger ces Français qui refusent le vaccin, allant jusqu’à invoquer une régression des esprits. Il a déploré le fait que les médias ne puissent pas parler sereinement de cette campagne et de santé publique, sans qu’on les accuse de faire le jeu des politiques et des industriels. Colombani, directeur de Slate, n’a fait que reprendre les propos d’un de ses chroniqueurs, Jean-Yves Nau, par ailleurs co-auteur avec Antoine Flahault d’un livre sur la pandémie et qui sur son blog, se plait à moquer les mécréants qui, en refusant d’admettre la pandémie et l’injonction vaccinale, se comportent comme de vulgaires croyants d’avant les Lumières. Flahault s’en prend au Net, ce médias dépeint comme un caniveau par Mitterrand et considéré comme un confessionnal par cet épidémiologiste distingué qui ne se prive pas d’en appeler à Condorcet pour justifier les directives sanitaires, singeant de ce fait notre président Sarkozy se réclamant de Jaurès pour appuyer sa politique. Quant à Colombani, son attitude face à la campagne de vaccination ressemble de très près aux injonctions d’un Bernard Guetta qu’on a connu très passionné sur ces mêmes ondes à la même heure, en 2005, lorsqu’ils vociférait dans la campagne du référendum pour en appeler au bon sens des Français qui devaient suivre les élites éclairées et voter pour le traité. Du coup, les bureaux de vote étaient remplis de citoyens venus refuser le TCE, mais les centres de vaccinations ont été désertés et c’est là le signe d’une étrange comédie et d’une authentique confusion dont on ne saurait accuser les Internautes et les Français.

Ce que je peux vous dire, c’est qu’une bataille philosophique se joue avec cet événement pandémique. Qui peut se réclamer des Lumières et de la Raison ? Dans mon ouvrage, c’est la déraison du système sanitaire et des médias que je pointe, n’hésitant pas à évoquer le signe d’une époque crépusculaire sur fond de machines techniciennes obstinées dans la mise en place de solutions. On aura noté que la plupart des médias soutiennent l’action de la ministre, y compris sur Rue89 ou l’une des journalistes se félicite d’être passée par la piqûre, accomplissant de ce fait son devoir de citoyenne responsable de la santé collective. Le principal constat à retenir, c’est que cette pandémie, avec son déroulement sanitaire et médiatique, dévoile une fracture entre les élites et le peuple français. Nos médias si critiques à l’égard des Américains du temps des ADM de Saddam, ne sont guère regardant sur le manque de recul critique dont ils ont fait preuve pendant cette pandémie. La désinformation est même au rendez-vous, lorsque les quelques milliers de morts sont annoncés aux States, sans vérification de sources, assortis d’une interprétation erronée. La mortalité serait quatre fois supérieure aux prévisions statistiques. Oui, mais quelles sont ces statistiques. Tous les épidémiologistes savent que les modèles ne sont pas fiables et d’ailleurs, où sont passés les millions de morts après la pandémie annoncée de virus H5N1 ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.61/5   (72 votes)




Réagissez à l'article

328 réactions à cet article    


  • François51 François51 13 novembre 2009 10:49

    http://lesogres.org/imprimer.php3?id_article=3999

    pour en savoir plus sur le lien de cette page, nada !.. le lien est mort.


    • snoopy86 13 novembre 2009 11:15

      Et c’est reparti pour la désinformation....

      Pour info Sanofi reconnait que son aspirine Aspegic 1000 peut avoir les effets secondaires suivants :

      - hémorragies digestives
      - réactions cutanées, urticaire du visage, oedéme de Quincke
      - bourdonnement d’oreilles, baisse d’audition,maux de tête, vertiges
      - douleurs abdominales, saignement du nez ou des gencives
      - occasionnellement ulcère de l’estomac

      A quand les anti-aspirinistes sur AV ?



    • claude claude 13 novembre 2009 15:29

      bonjour snoopy

      si l’aspirine était mise au point de nos jours, elle ne serait pas en vente libre, mais délivrée sur ordonnance

      c’est une molécule qui rend beaucoup de services à la médecine, notamment en rhumatologie, mais dont les effets secondaire sont parfois mortels.

      tous les produits que nous ingurgitons son susceptibles de provoquer des désagréments, plus ou moins violents. le tout est de faire la balance entre les apports et les risques.

      bonne journée.


    • brieli67 13 novembre 2009 16:24

      Bonjour à notre « parisienne » qui aimerait tant qu’on lui dise Madame le Docteur


      Rien dans l’Impatient ?
      Rien dans Prescrire ?

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 13 novembre 2009 22:32

      @ Nicole :


      Amusant montage qui montre bien comment toute bonne foi est disparue du débat. Même phénomène au Canada, où un sondage en ligne qui donnait 84% de NON quant aux intentions de se faire vacciner a brutalement basculé, quand des centaines de « votes » ont été mis dans la colonne des OUI en quelques minutes... 

      Un peu grossier ? Il y a pire. Le Ministre de la Santé du Québec a souligné la pénurie de vaccins... en France ! Alors que le Monde montre les salles de vaccinations vides et qu’un sondage disait hier que 76% des Français ne voulaient pas de faire vacciner. On n’a pas compris que le monde est devenu tout petit.
       
      Il y a plus dangereux. Pierre Foglia - le plus populaire des chroniqueurs de la presse écrite québécoise - qui avait annoncé clairement son intention de ne PAS se faire vacciner... vient de changer.d’avis. Comme ça.. On se demande quelles pressions ont été exercées pour que les médias soient devenus UNANIMES a soutenir la vaccination 

      Pourquoi tant de mensonges ? Je ne connais rien aux aspects médicaux de cette question, mais j’en connais un bout en magouilles et manipulations. Tout ce montage n’a plus aucune crédibilité. Il n’y a que deux solutions. :

      1) y a une expérience que l’on a faite et qui a mal tourrné. On SAIT qu’une peste va éclater incessamment contre laquelle on essaye n’importe quoi, mais sans assumer la terrible responsabilité politique de la bavure 

      2) on a créé un psychodrame a partir d’une grippe bénigne, pour cacher des changements économiques majeurs et engranger quelques milliards au passage.

      Je ne sais pas quelle solution est la vraie et, sous un certains angle, c’est presque secondaire. Ce qui est fondamental, et du pareil au même dans les deux cas, c’est que le lien de confiance entre gouvernants et gouvernés est rompu. 

      Cette histoire de pandémie n’est que le volet le plus scandaleux d’une situation dont on voit une suite ininterrompue de symptomes. Affaires, scandales, corruption, médias sans foi, processus électoraux discrédités et, par dessus tout, cette crise financière qui prouve que l’argent NE VAUT RIEN.. 

      On peut en perdre des trillions, en cacher des milliards dans des valises a double fond, en donner ce qu’on veut aux copains... et on comprend. On comprend que tout le systeme est une arnaque et que, avec la capacité de production qui existe - aucune pauvreté ne devrait exister. 

      On comprend que la pauvreté est une décision politique arbitraire. On voit que la misère est non seulement tolérée, mais voulue. Un outil de pouvoir. Le besoin, plus efficace que la force. Alors le peuple, a qui l’internet a donné des oreilles et un voix, en discute... 

      Ils sont nombreux a en avoir lourd sur le coeur. le peuple voit Clearstream, il voit une nouvelle aristocratie aussi loin de lui que celle de l’Ancien Régime, Il voit une élite pourrie dont les Frederic Mitterand le narguent... Et il commence à vouloir la tête de ces gens au bout d’une pique. 

      L’effet des mensonges concernant cette pandémie, c’est qu’ils complètent la prise de conscience de l’exploitation. ON NOUS MENT. Sur tout. La gouvernance est l’émanation d’une classe sociale qui est l’ennemie. L’inévitable hystérie qui accompagne une menace d"épidémie va créer les conditions d’une explosion sociale. Il suffit que quelqu’un tire un peu plus la chevillette et la bobinette cherra... 




    • sentinelle 13 novembre 2009 10:51

      bonjour l’auteur et bonjour tout le monde...

      ATTENTION, une info peut en cacher une autre, le risque d’etre percuté de plein fouet est grand,trop grand....

      pour moi il est etonnant que «  »le rothschild-journal«  »(alias libénazion ) et l’immonde fassenr leurs « UNE »sur les mefaits du«  » H haine, HAINEeux" ne trouvez vous pas cela bizzard ?.....mois si....


      • sentinelle 13 novembre 2009 11:08

        @ l’auteur

        en vrac :
        j’ai comme l’impression que les«  » mengélé«  » ont decidés de changer de strategie...devant le refus d’un grand nombre de nos con.citoyens, ils vont mettre en place la methode ukrainienne.....

        methode ukrainienne ou essai en grandeur nature a l’echelle d’un pays :
        ----- alerte au h1N1 effet de leurre
        ----- epandage pour une pneumonie..
        ---- resultat , confusion totale, la populace completement desorientée ira en masse se faire vacciner...

        Ukraine : une mystérieuse pneumonie fait au moins 30 morts et 37 900 malades
        Dans l’Ouest de l’Ukraine, une trentaine de personnes est décédée des suites d’une pneumonie d’origine inconnue.


        • K K 13 novembre 2009 11:34

          Vous accusez le gouvernement Ukrainien de contaminer ses administrés ???? Ce genre de propos doit être prouvé,sinon, c’est de la diffamation publique


        • Ronfladonf Ronfladonf 13 novembre 2009 13:23

          Jolie insinuation non prouvée... (même si dit comme çà ca sème le doute)

          Ce qui est le plus dommage dans ce genre ed communication (présentation d’une allégation comme un fait) c’est que çà marche car quasiment personne ne va vérifier le fait


        • sentinelle 13 novembre 2009 14:07

          @ pro vaccin

          si la premiere couche est seche au touché........vite une seconde couche :

          Souche du virus A H1N1 100% mortelle en Ukraine
          Article rédigé le 12 nov 2009, par Spencer Delane

          Les victimes du virus de la province de Bucovine en Ukraine (22 personnes âgées de 20 à 40 ans) ne sont pas mortes d’une pneumonie bilatérale, comme on le pensait auparavant, mais à la suite de disstressindroma virale, c’est à dire une lésion pulmonaire totale : elle induit une insuffisance cardio-pulmonaire, puis un choc cardiogénique, ce qui provoque un arrêt cardiaque et la mort.

          Le virus qui cause la mort est très agressif. Il ne frappe pas la trachée mais atteint directement les poumons, en provoquant une forte hémorragie continue.

          L’origine provient d’un virus qui lie parainfluenza et grippe A/N1N1. Il s’agit d’une souche très toxique pour laquelle le ministère de la Santé n’a pas de moyen de traitement pour le moment.

          Le ministère de la Santé indique qu’il est urgent de modifier les types de traitement, car ceux utilisés jusqu’à présent sur tous les patients infectés par le virus (aux soins intensifs) n’ont donné aucun résultat : le taux de mortalité des personnes infectées est de 100%.

          Le docteur Victor Bachinsky, qui fait partie des initiateurs du groupe de recherche sur un nouveau traitement, indique également que le virus est extrêmement contaminant, et qu’il est capable de pénétrer, non seulement par inhalation, mais aussi à travers la membrane de l’œil.

          Source : Forum Mecanopolis


        • sentinelle 13 novembre 2009 14:51

          @ ronfle a donf

          «  »Jolie insinuation non prouvée... (même si dit comme çà ca sème le doute)«  »

          la manipulation de l’elite vous connaissez ?

          donc comme au judo on se sert de la force brutale de l’adversaire pour le terrasser....si vous voyez ce que je veux dire.....(citation)


        • vergobret 13 novembre 2009 16:14

          En effet,
                  Sentinelle, 
           votre remarque est plus que pertinente.

          Une réponse non démocratique de la part du gouvernement est en effet à craindre. A savoir si cette réaction se manifestera par des épandages...

          Tapez
                CREJ,
           avatar du CSM, qui organise un questionnement nationnal concernant un bilan
          du volet « sécuritaire » proposé par l’état ; ça rigole plus, là.


        • sentinelle 13 novembre 2009 16:43

          @ crej

          pourriez vous me donner le lien....sur gogol rien....

          toute cette mobilisation pour pas grand chose....cela n’etonne beaucoup.....

          si liebe pouvait nous dire jusqu’a quelle date court sa requisition....ou bien es ce for ever ?

          car 5% du personnel de santé vacciné en deux mois cela fait un peu letch...et encore ils ont eu a faire au plus zombies....donc si on prend un progression de 2% / MOIS il y en a pour un moment et cela necessite de gros saladiers d’euros.... ;

          a en croire les deux vieilles botoxées de l’education national qui hier se sont portées volontaires remunerées a 80/100 euros:jours cela leurs fera de jolies primes en fin de mois ; de quoi aller se faire peter le cul par un grand nombre de gigolots du CAP VERT....


        • ALTeRMooNDiaLiSTe ALTeRMooNDiaLiSTe 13 novembre 2009 20:03

          Justement..... vous en pensez quoi ? Les bras m’en tombent, mais c’est logique, non ?!

          Pfiouuuuu.... Quel monde pourri !

          http://www.atoute.org/n/article133.html


        • Oxide Oxide 16 novembre 2009 08:17

          Bonjour Sentinelle.

          J’habite en Ukraine, a Kiev très exactement. Je suhaite réagir a votre exposé :

          Même en Ukraine, personne ne croit plus a cette légende urbaine de l’épandage de pneumonie foudroyante.

          La déclaration du premier ministre Youlia Timoshenko a bel et bien crée un excès de panique, suite a la déclaration de quarantaine.

          Pour comprendre la réaction des Ukrainiens, il faut savoir que la mémoire des épidémies de typhus et de coléra d’après guerre reste tenace.

          Bref, la population a commencé par ne plus sortir de chez elle, porter des masque, dévaliser les pharmacies de toutes sortes de médicaments (Tamiflu entre autres), puis comme il n’y avait plus rien a acheter, ils se sont rués sur l’ail et les citrons (Qui sont sensés renforcer les défenses immunitaire ??!!??). A tel point que le prix de ces produits a décuplé (X10) sur les marchés.

          Après cet accès de panique, la vie a repris son cours normal, les gens vont et viennent, il n’y a presque plus de masques dans les rues, bref il semble que devant l’absence de malades dans les environnements proches, les gens se sont appercus qu’il ne se passait rien en fait et son revenus a une activité normale.

          Je vous en conjure, arrêtez d’avaller la première connerie propagée par les légendes urbaines sans vérifier un minimum :

          - La crédibilité de l’information
          - la qualité de vos sources

          Malhereusement ce type de comportement propage des imbécilités et masque la vérité (Effet de contre-feux), je vous exhorte donc a faire preuve d’un peu d’esprit critique.

          Cordialement.


        • Oxide Oxide 16 novembre 2009 08:34

          Bonjour Sentinelle.


          Encore une fois je réagis a votre propos car j’habite en Ukraine et parle Russe couramment.

          Vous semblez le specialiste our avaller la première information sensationnelle genre Paris-Match.

          Malhereusement pour vous la province de Bocovine ou Bukovine n’existe pas en Ukraine. c’est pitoyable !!!

          Quand a votre site Mecanopolis qui est votre source, la qualité de ses articles et ses prises de positions a sens unique n’augurent pas bien de sa crédibilité.

          Vous propagez des inepties non verifiées a tour de bras, soyez donc un peu plus critique et vérifiez vos infos Google ca marche pour tout le monde.

          Cordialement.

          Oxide.

        • JL JL 13 novembre 2009 11:09

          Bel article, bravo. On ne peut qu’approuver.


          • snoopy86 13 novembre 2009 12:06

            Lorsqu’Antoine Flahaut ( directeur de l’Ecole des Hautes Etudes de Santé Publique et épidémiologue reconnu ) s’en prend au net a-t’il vraiment tort ?

            Faut-il vous faire la liste des gourous, chamans, fakirs, marabouts de tous poils intervenus ici contre la vaccination généralement sous l’appellation de « psychothérapeute » ?

            Faut-il parler des sectes ( hier sur le fil de Liebe nous avons eu un scientologue ) ?

            Faut-il parler des médecins ( vrais et faux ) dont les vidéos circulent en boucle :
            - Marc Vercoutère qui fait business de l’antivaccination alors qu’il a été radié de l’ordre
            - Jean-jacques Crévecoeur classé secte en Belgique et fidèle soutien du « Dr » Hamer
            - Rauni-Leena Lukannen-Kilde plus connue pour ses rencontres avec les extra-terrestres

            Faut-il rappeler que le plus crédible ( Girard) s’est fait virer par le labo où il travaillait et s’est vu refuser sa réinscription comme expert...

            C’est ainsi qu’est née la psychose sur le net par frappadingues et escrocs avec l’idée sous-jacente mais jamais démontrée que l’OMS était « aux ordres » des labos tout comme les sommités médicales de ce pays

            Il faudrait en rire si nous ne risquions pas d’en pleurer un jour


            • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 13 novembre 2009 13:26

              « régression générale de la raison.... »Vous puez Leon,vous puez !!!

              LA raison,es ce la raison qui poussent nos gouvernement à dépenser des millions pour lutter contre une gripette ????

              es-ce la raison qui vous poussent à soutenir un campagne obsolete de vaccination ?

              Dans el cas du vaccin contre le polio ,les effet secondaire s’envisage car le vaccin protège d’une maladie terrible mais pour cette GRIPETTE qui n’a pas plus tué en un an que la foudre....


            • sisyphe sisyphe 13 novembre 2009 13:43

              Par Léon (xxx.xxx.xxx.13) 13 novembre 13:07

              Je trouve assez étrange que l’on ait à peu près la même clientèle chez les soucoupistes que chez les anti-vaccinations. Sont-ils tous concentrés sur le net et Agoravox, ou s’agit-il d’une véritable régression générale de la raison ?

              Aaaaaahhhh... la « RAISON » !!

              Le problème, avec un dogmatique comme Léon-Zangra, c’est qu’il n’a pas très bien saisi le message de Descartes :

              il ne pense pas, donc, il suit.... 

              Vade retro, soucoupiste !!


            • ZEN ZEN 13 novembre 2009 13:54

              L’hallucination soucoupiste produit des ravages...
              Pendant la guerre froide, j’avais un voisin qui voyait le KGB partout
              Il a fini à l’hopital...
              Infirmière ! un vaccin !


            • Nicole 13 novembre 2009 14:11

              Précision tout de même : Girard est toujours expert européen. Et il a eu une part active dans la mise en garde sur ce vaccin. Sans le net, ce n’était pas possible. Donc bémol, et finalement, devoir s’astreindre à se muscler l’esprit critique est-ce un mal ? Croire à fond, et réaliser qu’on s’est trompé, est-ce catastrophique ? Je ne le pense pas.

              Tout autre sujet, mais dans un but didactique : j’ai posté sur le post deux vidéos que je trouve très bien, sur la désinformation. La censure des commentaires est passée mais ces vidéos sont intéressantes à mes yeux dans leur forme et leur contenu :

              http://www.wat.tv/recent/ddebatt


            • socrate socrate 13 novembre 2009 15:15

              je pense effectivement que c’est une regression :
              ces ignorants anti-vaccins comme les gens avaient peur d’un châtiment divin ou maintentant du complot judeo-francmaçonnico-GSK-Pasteuro-Sarkosy-PS-étoutiquouanti !

              d’abord le Guillain barré a touché une personne déjà malade avec syndrome grippal avant d’avoir fait le vaccin.
              Son guillain-barré était léger ne justifiant pas une surveillance en réanimation avec retour à domicile rapide.
              Les statistiques montrent qu’au contraire la vaccination protège du Guillain-barré : on fait plus de Guillain barré avec une grippe qu’avec le vaccin !!!!


              mon pauvre Léon je trouve votre patience infinie et moi je crois que j’abandonne le débat sur ce sujet qui m’exaspère je crois que l’on ne peut pas convaincre une personne avec un jugement qui tient de la foi et non de la raison....................
              hier plein de bonne volonté je voulais aider , participer au débat et l’on me jette des considérations fausses avec liens qui n’existent pas. Je rétorque avec un vrai lien sérieurx de publication internationale mais personne ne répond ou n’aquiesce.
              Bref, je jette l’éponge.


            • kleuck kleuck 13 novembre 2009 15:46

              "Je trouve assez étrange que l’on ait à peu près la même clientèle chez les soucoupistes que chez les anti-vaccinations. Sont-ils tous concentrés sur le net et Agoravox, ou s’agit-il d’une véritable régression générale de la raison ?"
              Nonon, je ne fais pas partie des soucoupistes bien au contraire, mais il y a avec la Grippe A quelque chose de tout à fait déraisonnable émanant des pouvoirs publiques.
              Je fréquente pas mal de personnel hospitalier, et il est clair que tout est disproportionné dans cette histoire.

              Çà me rappelle le trous dans la couche d’ozone et les CFC tiens, sans doute la première campagne de lobbying s’appuyant avec succès sur la presse et les pouvoirs publiques à une aussi vaste échelle.

              Bien évidemment, ici cela donne une nouvelle crédibilité de surface aux anti-vaccins et gourous de toutes sortes, mais il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain.


            • liebe liebe 13 novembre 2009 17:10

              @ SOCRATE,
              le lien ne fonctionnait pas ?
              J’ai retrouvé le même sur un forum d’étudiants en médecine, je vais vous le remettre.
              PAs deproblème, j’ai regardé , attendu une réponse de otre part , mais rien nada, vous n’avez pas voulu argumenté n’est-ce pas..
              http://www.e-carabin.net/showthread.php?t=75435&page=5.
              Il s’agit du message : gripe et si nous avions tout faux.


            • clostra 13 novembre 2009 17:43

              @Socrate

              Voyons ce que vous allez nous inventer pour vous mithridatiser...


            • clostra 13 novembre 2009 17:48

              Tchin tchin Gloops même pas drôle Socrate !


            • claude claude 13 novembre 2009 18:01

              bien cher furtif,

              et si c’était un viruxcxe extra-terrestre donnant des hallucinations ? smiley ??? smiley
              cela expliquerait cette pandémie !


            • JL JL 13 novembre 2009 19:24

              Sauf erreur, lorqu’il y a plusieurs semaines je m’étais étonné ici de voir les mêmes soutenir avec autant de fougue, et c’est un euphémisme, la VO 11/9 et la vaccination H1N1, ces gens se sont moqués de moi.

              Je constate aujourd’hui avec une certaine satisfaction qu’ils ne sont vraiment pas fiers de se montrer ainsi publiquement à ma traîne dans la clairvoyance.

              Bah ! seuls les imbéciles ne changent pas d’avis, si tant est que c’est de leur part une question d’avis...


            • friedrich 13 novembre 2009 21:20

              Léon dit « Sont-ils tous concentrés sur le net et Agoravox, ou s’agit-il d’une véritable régression générale de la raison ? »


              La Raison monsieur, c’ est de ne pas croire que Bachelot veuille nous assassiner ---> ET <--- de ne pas perdre une journée de travail pour se faire vacciner contre une maladie mortelle qui n’ a jamais si peu tué alors qu’ on a deux bouches à nourrir et peu de moyens financiers. C’ est bien gentil de se moquer des soucoupistes, mais franchement votre grippe ne vaut pas le moins réussi des crop circles. Même si votre gouvernement le dit.


            • bavard bavard 14 novembre 2009 19:27

              Non, mais c’est incroyable, vous êtes un fanatique de « modernisme » ringard, de la déesse de la raison scientifique, vive le progrès scientifique ! Les autres sont des illuminés ! Vive la médecin,e moderne, les labos sauveurs et le camarade Staline, avec des mecs comme vous la vaccination, et la normalité, serait obligatoire !
              J’ai des frissons dans le dos quand je vous lis.


            • Nycolas 15 novembre 2009 15:24

              La « raison » n’est pas quelque chose qui soit à jamais gravé dans le roc d’un dogmatisme échevelé, sans quoi la science ne vaudrait pas mieux que la religion.

              Il est vraiment exaspérant de voir de simples réactionnaires, disciples de la Vérité Scientifique Unique et Toute-Puissante, donner des leçons de raison à des personnes qui ne font que garder leur esprit critique face aux dérives modernes. Et oui, le modernisme n’est pas l’aboutissement de tout, il y a encore largement de la marge pour évoluer...


            • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 13 novembre 2009 13:29

              justement pasou qu’elle sont les coté positif des vaccins H1N1 :

              -ils rapportent de l’argent au actionnaire,copain de nos gouvernants corrompus et ???

              Et rien d’autre puisque nous parlons d’une maladie qui tue moins que la foudre,oui moins que la foudre


            • martine 13 novembre 2009 13:06

              La grippe AH1N1 a « emergé » en Argentine l’année dernière .
              Environ 5 millions de personnes en furent affectées.
              700 décès lui furent imputés , soit 0,002% des malades . Plus de 99% de ces personnes décédées étaient par ailleurs porteuses de maladies graves (diabète , cancers ,maladies pulmonaires ect..)
              Le vaccin n’existait pas encore .
              Les personnes atteintes furent traitées au Tamiflux , un antiviral .Guérison sans séquelles .Plus recommandation de « bon sens » : Repos , isolement des malades ,éviter de sortir de chez soi pendant la maladie afin d’éviter de contaminer autrui .
              L’épidémie de grippe s’en ait allée comme elle était venue , SANS vaccination .
              Alors alors alors ????
              Qu’est ce qui fait peur à nos gouvernants : Le fait que la maladie provoque un peu trop d’arrêts de travail , creusant un peu plus le trou de la sécu......,paralisant une économie vascillante...... ????

              Ps : Il serait temps que les citoyens soient un peu plus informés de façon OBJECTIVE sur ce délicat sujet de la vaccination , c’est à dire que TOUS les points de vue puissent être énoncés .Il existe beaucoup de littérature sur ce sujet ,plus ou moins difficile à trouver ,mais en se donnant un peu de peine on la trouve . Curieux que ce sujet soit si polémique en France , patrie de SAINT Pasteur ,icône intouchable ......
              Bien à vous !!!


              • martine 13 novembre 2009 13:49

                Certe le tamiflux comme tout médicament actif peut entrainer des effets secondaires ; cela est inhérent à l’efficacité d’un médicament ; on a rien sans rien pourrais-je dire .Et même dans le domaine de l’herboristerie les plantes peuvent entraîner de lourds effets secondaires voir mortels .Tout est affaire de « mesure ».
                Justement dans cette campagne-matraquage pour la vaccination anti AH1N1 , où est la « mesure » ?
                En tant que citoyenne responsable je me pose de nombreuses questions ; je vais chercher des informations bien au-delà de celles qui me sont servies quotidiennement dans les « grands » médias qui occupent toute la place (merci internet ,merci les bibliotrèques ,merci les maisons d’éditions courageuses ,merci les médias étrangers ect...).Il s’agit de ce que j’ai de plus cher , la santé de mes enfants et la mienne . Et je n’avale pas cette propagande -là , vaccinaliste à outrance . Je veux entendre les trèses et les anti-thèses .Je veux me faire mon opinion à partir de tous les avis convergents et divergents . Et en l’état de mes connaissances en la matière , il m’est impossible de faire confiance au discours alarmisto-véhément de Roselyne et ses experts scientifiques .
                Pardon mais d’autres scientifiques besogneux , fort peu entendus ces temps sur les « grands » médias tiennent un tout autre discours...


              • COLRE COLRE 13 novembre 2009 14:08

                Martine, 

                D’abord, il n’y a pas eu de vaccin en Argentine pour la bonne raison que l’automne arrive 6 mois plus tôt là-bas, d’où l’impossibilité de préparer et tester des vaccins.

                D’ailleurs, l’Argentine prépare, justement, des vaccins pour l’hiver prochain. Les autorités sanitaires locales ne sont donc pas opposées (actuellement) à un vaccin.

                Minorer les conditions de l’épidémie lors de l’hiver austral, c’est oublier que le pays a pratiquement été paralysé pendant les pics (presque 2 mois), que les rues, magasins et autres lieux sociaux ont été désertés, que les masques étaient continuellement portés, que les écoles ont été fermées et les enfants et les jeunes cloîtrés, sans parler de la panique sous-jacente et des 700 décès… Cela ne représente pour vous qu’un chiffre abstrait (0,002 %), mais cela représente 700 fois un mort de la grippe A…

                Je m’étonne que vous trouviez curieux que ce sujet soit polémique en France… S’il doit y avoir aussi 700 décès en France, vous devez espérer ne pas en faire partie. Je vous le souhaite. 


              • martine 13 novembre 2009 14:37

                Cher Colre,
                Voyez vous je pense que la vie elle-même est très dangereuse et risquée puisqu’elle entraîne à plus ou moins long terme lamort .C’est un fait scientifiquement prouvé , depuis fort longtemps .
                Il eut été difficile pour l’Argentine d’avoir un vaccin au moment de l’emergence de la maladie puisque précisémment la maladie serait « partie » de ce coin de la planète ,n’existait pas avant et donc ne pouvait exister un vaccin contre une maladie inexistente . Mon propos n’était pas de cet ordre . Il voulait juste mettre en exergue le fait que la maladie a été jugulée SANS la vaccination . Certe au prix d’une « paralysie » de la vie sociale durant quelques semaines . Avouez que cela ne fut pas si dramatique non ?En tout cas d’un point de vue purement humain . D’un point de vue économique ce fut certainement une autre affaire : Les personnes malades ,obligées de rester quelques jours à la maison ont été directement responsables d’un ralentissement du bisness.
                Cela à a mon avis beaucoup plus dérangé les autorités que les quelques centaines de personnes décédées . J’espère que les autorités auront à coeur l’hiver prochain de ne vacciner que les personnes dites « à risque » , les plus de 99% qui sont d’ailleurs décédées l’année dèrnière .


              • COLRE COLRE 13 novembre 2009 14:51

                martine,

                Avouez que cela ne fut pas si dramatique non ?En tout cas d’un point de vue purement humain… ben, comme vous y allez ! 700 morts, quand même, de la panique, un pays paralysé… J’espère que nos gouvernants sauront nous faire éviter une situation aussi grave ! et le vaccin peut faire partie de la solution.

                Cela à a mon avis beaucoup plus dérangé les autorités que les quelques centaines de personnes décédées . Euh… je pense que vous vous êtes mal exprimée… j’espère ! car, moi, en tant que « personne décédée », cela m’aurait pas mal dérangée, de décéder… 
                 smiley


              • claude claude 13 novembre 2009 15:55

                chère colre,

                je suis bien d’accord avec vous.

                • Cela ne représente pour vous qu’un chiffre abstrait (0,002 %), mais cela représente 700 fois un mort de la grippe A
                sans compter que pour les familles des personnes décédées ce pourcentage monte à 100% !!!

                les vaccins ne sont pas totalement inoffensifs, mais leur risque tératogènes sont de loins moins importants que ceux occasionnés par la maladie.

                il ne faut pas oublier que 17 millions de personnes meurent chaque année d’une maladie infectieuse : paludisme, tuberculose, rougeole... et que grâce à la vaccination bien conduite il a été prouvé que la plupart de ces maladies avaient fortement régressé et sont maintenant contenues.

                par exemple la polio tue :" Au total, 5 à 10 % des poliomyélites paralytiques évoluent vers la mort par paralysie des muscles respiratoires. Le taux de mortalité varie selon l’âge : 2 à 5 % des enfants, 15 à 30 % des adultes décèdent des suites de la maladie.[27] La polio bulbaire est la plus meurtrière, constamment mortelle en l’absence de traitement et d’assistance respiratoire [38] et tuant 25 à 75 % des patients pris en charge.[27][42] La ventilation mécanique en pression positive, méthode de ventilation artificielle de référence à l’heure actuelle, permet de réduire la mortalité à 15 %.[43"

                les occidentaux ne se rendent pas compte de la chance qu’ils ont de ne plus voir mourir leurs enfants à cause de la maladie ou de la dénutrition.

                tout bien sûr, n’est pas tout rose dans le meilleur des mondes. les labos ne sont pas, et loin de là, des entreprises philanthropiques, mais néanmoins, grâce aux progrès faits ces 50 dernières années, il n’en demeure pas moins que les occidentaux et les gens qui ont leur niveau de vie, sont des privilégiés en ayant accès aux meilleurssoins, hôpitaux et médecins par le monde.

                et quand on est trop gâté, on a tendance à cracher dans la soupe en cherchant la petite bête !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès