• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Laicité et critique des croyances : dialogue avec Henri Pena (...)

Laicité et critique des croyances : dialogue avec Henri Pena Ruiz

Laicité et critique des croyances

Dialogue avec Henri Pena Ruiz de retour de l'université d'été des Insoumis

JPEG

M. Henri Péna Ruiz, vous êtes entré récemment dans le vif du débat médiatique en défendant le droit à l'islamophobie, puis vous avez admis que l'expression était inappropriée, mais vous continuez à dire que les croyances ne sont pas respectables et que vous avez le droit de les attaquer.

Permettez moi de vous dire que ce combat contre les religions nous tient à l'écart des nécessaires priorités du changement social et de l'émancipation.

Je ne vous suis pas lorsque vous dites que les religions s'enracinent d'abord dans des doctrines, ou dans un contrôle du corps et de l'esprit, je pense au contraire qu'elles s'enracinent davantage dans un mouvement intérieur, une intimité faite de joie, d'énergie, d'élévation, et d'ouverture à l’altérité

Nous autres, êtres humains, nous portons le sens de nos vies autour de visions et valeurs et qui se sont construites historiquement soit au sein de représentations sociales, soit au sein de l'intimité familiale et amicale

Laissez les croyants faire le ménage dans leurs croyances.

C'est leur responsabilité. Les attaques extérieures les enferment dans des replis identitaires dangereux au lieu de les ouvrir d'avantage à l'altérité, fondement de notre humanité réussie.

S'en prendre à l'intime de la personne c'est de plus exercer une violence symbolique.

Cela va bien au de la loi de 1905 qui se voulait une loi d’apaisement qui se contentait de séparer l’Église de l’État, mais garantissait, dans un même mouvement, la liberté de conscience de croyance et de culte, c'était une loi de liberté pour tous.

Es-ce un progrès de remplacer les croyances par des présupposés philosophiques ou des idéologies, par la déconstruction de toutes les représentations ?

Qu’est-ce que l'être humain quand il est privé du sens de sa vie, un être désespéré et non l'être émancipé que vous appelez de vos vœux.

Pensez-vous sérieusement que les sociétés sécularisées, et nous y sommes, sont plus émancipatrices que les sociétés restées attachées à la religion. Nous avons des exemples majeurs du contraire dans notre histoire récente.

Vous allez plus loin encore, vous portez ce débat dans une enceinte politique : l'université d'été des insoumis. Vous introduisez une deuxième déstabilisation parce que la question centrale posée à ce mouvement c’est de renouer avec les classes populaires qui sont en France largement musulmanes, pas de dresser un nouvel obstacle à une possible alliance

Vous vous réclamez du marxiste mais Marx ne faisait pas du combat contre la religion un objectif prioritaire c'est ce qu'a pu redire Alain Badiou dans ses conférences médiatisées.

Enfin vous revendiquez un présupposé, qui fait que tout être humain serait capable de se distancer de lui même.

Je déments catégoriquement, je n'observe pas cette mise a distance d'eux mêmes chez la plupart des occidentaux, pour vivre depuis 17 ans, chaque année quelque temps dans un pays du sud, non occidental de la planète, ni chez les publics précaires de notre pays , pour vivre au quotidien avec eux depuis 40 ans.

Acceptons de considérer que les religions ne se décryptent pas de façon binaires, Encourageons ce qui est émancipateur au sein même de ces croyances, de toute croyance, ciblons les vraies sources des injustices et de la misère économique sociale et culturelle, retenons que tout être humain porte en lui une dimension spirituelle émancipatrice et que les dangers auxquels sont exposées nos société sont bien plutôt les fermetures identitaires auxquelles sont exposés tous les courants de la pensée humaine.


Moyenne des avis sur cet article :  1.5/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • Eric Havas Eric Havas 27 septembre 18:56

    Oooooh la belle bien-pensance « rebelle » convenue du gogochon soumis  ! Bobo léchage de cul de barbu et de Soros !

     

    « ce combat contre les religions nous tient à l’écart des nécessaires priorités du changement social et de l’émancipation. » alibi classique du soumis droitdelnommiste singe blanc des islamistes

     

    réponse de Marx :

    « Que les droits de l’homme ne délivrent pas l’homme de la religion, mais lui offrent la liberté religieuse [burkini] ; qu’ils ne le délivrent pas de la propriété, mais lui offrent la libre propriété  ; qu’ils ne le délivrent pas du sordide gagne-pain, mais lui accordent au contraire la liberté de la profession [ubérisée et travail des femmes]. »


    • Jonas Jonas 27 septembre 21:37

      "Vous vous réclamez du marxiste mais Marx ne faisait pas du combat contre la religion un objectif prioritaire c’est ce qu’a pu redire Alain Badiou dans ses conférences médiatisées.« 

      Marx a toute sa vie lutté contre les religions, en particulier la religion catholique. Sous l’influence de ses mentors aux idées socialistes, matérialistes et antireligieuses, tel Moses Hess, Marx est conduit à adopter des pensées sataniques, de destruction de la société, en particulier dans ses poèmes.

      Marx dans sa jeunesse, écrivait des poèmes et des drames au culte de Satan. Comme » Oulanem« poésie dramatique qui est l’inversion d’un nom sacré Emmanuel, nom biblique de Jésus qui signifie en hébreu »Dieu est avec nous« . Ce type d’inversion est typique des procédés sataniques, comme la croix inversée.
      Voici comment se termine son poème :
       »Bientôt j’embrasserai sur mon sein l’éternité,
      Perdu. Perdu. Mon heure est venue.
      L’horloge du temps s’est arrêtée,
      La maison pygmée s’est effondrée.
      Bientôt je proférerai sur l’humanité
      D’horribles malédictions.« 

      Dans son poème »La vanité humaine« , Marx livre ses véritables intentions, détruire la création Divine :
      « Dédaigneusement je jetterai mon gant
      A la face du monde
      Et verrai s’effondrer ce géant pygmée
      Dont la chute n’éteindra pas mon ardeur.
      Puis comme un dieu victorieux j’irai au hasard
      Parmi les ruines du monde
      Et, donnant à mes paroles puissance d’action,
      je me sentirai l’égal du Créateur. »

      Dans »Le ménestrel« , Marx évoque une conversion au satanisme :
       »Les vapeurs infernales me montent au cerveau
      Et le remplissent jusqu’à ce que je devienne fou
      Et que mon cœur soit complètement changé.
      Regarde cette épée :
      Le Prince des ténèbres me l’a vendue. « 

      Dans son oeuvre maîtresse, »Das Kapital« , Marx écrit :
       »La violence est la sage-femme qui aide la nouvelle société à naître des entrailles de l’ancienne« .

      Dans le »manifeste du parti communiste« , Karl Marx écrit :
       »Les communistes ne s’abaissent pas à dissimuler leurs opinions et leurs projets. Ils proclament ouvertement que leurs buts ne peuvent être atteints que par le renversement violent de tout l’ordre social passé."

      On peut multiplier les exemples. Le marxisme n’est qu’une dérive du satanisme, réduire l’humain à son aspect matériel, sans spiritualité et sans âme, par la lutte des classes, le prolétariat, il devient une machine ouvrière.
      C’est le souhait de Satan. Réussi en partie, puisque le socialo-marxisme a ruiné et détruit la vie de dizaines de millions de gens en jetant des enfants, des femmes, des vieillards, des civils, des soldats dans des camps de concentration, soumis à des tortures et des abominations tellement horrifiques, que même les historiens ont dû mal à les évoquer aujourd’hui.


      • Eric Havas Eric Havas 27 septembre 22:01

        @Jonas
        Personne ne nie que Marx soit un grand seigneur sith, du coté obscur de la Force, la vallée de larmes où règne la Seconde Négation, un temps d’ailleurs le Red Vador de l’Empereur du Concept.
        Votre erreur est juste de vénérer les faux dieux, « Le vrai dieu des grecs est Prométhée » disait Vernant.
        https://lesnationalistessoutiennentlang.blogspot.com/2009/02/marx-une-fascination-pour-le-mal.html
        A mon avis « Prince des ténèbres » veut dire « Capital »... mais tout le monde sait que le Serpent est l’ami de la connaissance.... dialectique... smiley
         
        "L’abolition de la religion en tant que bonheur illusoire du peuple est l’exigence que formule son bonheur réel. Exiger qu’il renonce aux illusions sur sa situation, c’est exiger qu’il renonce à une situation qui a besoin d’illusions."



      • Pierre Régnier Pierre Régnier 28 septembre 08:09

        En ces temps de massacres islamistes à Charlie Hebdo, au Bataclan, à Saint Étienne du Rouvray... ce dialogue qui n’en est pas un est complètement à côté des besoins de la France en matière de religion.

        Demander qu’on laisse les croyants faire le ménage dans leurs croyances quand des croyants commettent des meurtres commandés par leur Dieu c’est se faire indirectement les complices de ces derniers.

        Ce que je crois indispensable c’est la radicale remise en question de la définition de la laïcité.

        Un siècle plus tard on s’aperçoit que la loi de 1905, qui se voulait, effectivement, une loi d’apaisement, contenait en réalité une folie qui allait largement favoriser l’importation et la multiplication des meurtres commis par des croyants.

        Il faut selon moi revenir sur cette folie qui consistait à accorder en France la liberté de culte à une religion, l’islam, qui, depuis qu’elle existe, affirme qu’il ne faut pas accepter une quelconque séparation de la religion et de l’État, mais que celui-ci doit au contraire être partout soumis à son "seul vrai Dieu Allah".


        • JL JL 28 septembre 08:26

          Il faut dire et redire que la laïcité est une obligation qui s’impose au Pouvoir ; en aucune façon elle ne s’impose aux citoyens, lesquels sont, quoi qu’il en soit, tenus de respecter les lois de la République, en l’occurrence concernant les troubles à l’ordre public.

           

           Mal dire les choses c’est ajouter aux malheurs du monde : exiger des citoyens le respect de la laïcité et non pas la conformité aux dispositions y relatives est une faute dont la première des conséquences en serait la perte du sens de cette valeur précieuse et fondatrice de la République.


          • maQiavel maQiavel 28 septembre 10:28

            @JL
            Tout à fait. 


          • Pierre Régnier Pierre Régnier 28 septembre 11:54

            @JL

            exiger des citoyens le respect de la laïcité et non pas la conformité aux dispositions y relatives

            Est-ce que je me trompe quand je vois, dans ce que je souligne de votre expression, un accord sur ma propre conception « d’une folie qui a consisté à accorder la liberté de culte à l’islam »  ?


          • JL JL 28 septembre 13:31

            @Pierre Régnier
             
             vous le faites exprès ou bien vous êtes à l’ouest ?
             
             Il est des phases qu’on ne doit pas amputer sous peine de leur faire dire le contraire des intentions.


          • Pierre Régnier Pierre Régnier 28 septembre 14:37

            @JL

            Je « fais exprès » de faire préciser les choses quand je crois voir une avancée démocratique dans un domaine important.

            Mais j’enregistre avec déception : vous ne pensez pas, vous aussi, que, dans la France laïque et républicaine, ce fut une folie d’accorder la liberté de culte à une religion qui veut, pratiquement comme principe fondateur, que l’État lui soit asservi.


          • JL JL 28 septembre 15:07

            @Pierre Régnier
             
            est-ce que j’ai dit ça ?
             
             Je n’ai pas la compétence pour exprimer ou infirmer votre point de vue sur ce sujet.
             
             Mais j’ai précisé : les citoyens tenus de respecter les lois de la République, en l’occurrence concernant les troubles à l’ordre public.

            Ce qui implique évidemment que la loi républicaine doit être respectée devant les préceptes religieux envers et contre tout.


          • njama njama 28 septembre 12:58

            L’Union €uropéenne impose sa petite musique

            Une offensive contre la laïcité ? L’Union européenne va financer un Erasmus des religions
            14 sept. 2019
            La commissaire Federica Mogherini a annoncé un programme européen visant à promouvoir la religion dans les débats politiques nationaux. L’UE financera les échanges à hauteur de 1,5 million d’euros. La laïcité française risque d’être mise à mal.

            lire l’article

            https://francais.rt.com/france/65755-offensive-contre-laicite-union-europeenne-va-financer-erasmus-religions


            • njama njama 28 septembre 13:12

              L’Union €uropéenne n’est pas laïque, c’est même écrit noir sur blanc dans le TFUE (Traité de Fonctionnement de l’Union Européenne)

              l’U€ prône la mise en place de communautarismes.

              « Le traité de Lisbonne [2007] introduit expressément l’idée d’un dialogue entre les institutions européennes et les Églises, les associations ou communautés religieuses, ainsi que les organisations philosophiques et non confessionnelles.  » (

              Première partie : les principes / Article premier / Titre II : dispositions d’application générale / Article 17 du TFUE)

              1. L’Union respecte et ne préjuge pas du statut dont bénéficient, en vertu du droit national, les églises et les associations ou communautés religieuses dans les États membres.

              2. L’Union respecte également le statut dont bénéficient, en vertu du droit national, les organisations philosophiques et non confessionnelles.

              3. Reconnaissant leur identité et leur contribution spécifique, l’Union maintient un dialogue ouvert, transparent et régulier avec ces églises et organisations.


              • njama njama 28 septembre 14:35

                La formule « On a le droit d’être islamophobe » a été isolée du contexte sur les réseaux sociaux.

                Henri Peña-Ruiz a dit « On a le droit d’être athéophobe comme on a le droit d’être islamophobe. En revanche, on n’a pas le droit de rejeter des hommes ou des femmes parce qu’ils sont musulmans » avant de répéter : « On a le droit d’être athéophobe, comme on a le droit d’être islamophobe, comme on a le droit d’être cathophobe. »

                Rien de choquant donc au pays de Charlie smiley

                Il aurait pu ajouter que on a le droit d’être judéophobe (ce qui n’a rien d’antisémite), mais pas le droit de rejeter des hommes et des femmes parce qu’ils sont juifs.

                Les phobies ça existe, mais jusqu’à présent à ma connaissance ça n’a pas amélioré le monde. Les phobies deviennent dangereuses seulement quand elles deviennent collectives.


                • Pierre Régnier Pierre Régnier 28 septembre 14:55

                  @njama

                  Ma conception :

                  judéophobie : crainte et haine des juifs
                  — judaïsmophobie : crainte et détestation du judaïsme
                  musulmanophobie : crainte et haine des musulmans
                  islamophobie : crainte et détestation de l’islam
                  — christianophobie : crainte et haine des chrétiens
                  — christianismophobie : crainte et détestation du christianisme

                  Mon opinion :

                  La judéophobie, la musulmanophobie et la christianophobie sont détestables
                  La judaïsmophobie, l’islamophobie et la christianismophobie sont des opinions respectables et leur expression est un droit


                • OMAR 28 septembre 22:25

                  Omar9
                  .
                  @Pierre Rénier
                  .
                  Est-ce que vous avez pris la peine de comprendre ce que vous écrivez ?
                  .
                  C est comme si vous dites :
                  -je déteste le capitalisme, mais j aime les banquiers.
                  ou
                  -je déteste le code de la route, mais j aime les plaques de signalisation.
                  ou encore
                  -je n aime pas l agriculture, mais j aime les paysans.
                  .
                  Remarquez, peut être que vous détestez le nazisme mais pas les nazis....
                   


                • Cadoudal Cadoudal 28 septembre 22:45

                  @OMAR
                  Moi j’aime bien les nazis quand ils sont juifs...lol....

                  https://twitter.com/Telerama/status/1177116225488543745

                  Toi t’aime personne, en même temps t’es Algérien, t’as le droit..


                • OMAR 28 septembre 23:22

                   Omar9
                  .
                  Tu te goures totalement,@Cadoudal
                  .
                  J adore les ânes, particulièrement toi...
                  Ma parole...


                • Cadoudal Cadoudal 29 septembre 00:50

                  @OMAR
                  C’est gentil de faire ici ton coming-out mon vieux colon pour tenter de prouver ton attachement aux valeurs républicaines de la Nouvelle France...

                  Mais moi je suis pas un progressiste, je préfère les voies du Seigneur...lol...

                  Les Kabyles ont un tabou sur l’ânesse, dont la possession est très mal vue, vraisemblablement en raison de rapports sexuels contre-nature dans un passé lointain

                  https://wikimonde.com/article/%C3%82ne_en_Alg%C3%A9rie


                • OMAR 29 septembre 11:18

                  Omar9
                  .
                  « je préfère les voies du Seigneur.  »
                  .
                  Allez, sois franc et honnête pour une fois, @Cadoudal
                  .
                  Tu as été enfant de chœur chez ton Seigneur Barbarin ?https://www.france24.com/fr/20190109-france-pedophilie-justice-cardinal-barbarin-temoignages-victimes-pretre-preynat


                • Cadoudal Cadoudal 29 septembre 14:30

                  @OMAR
                  Non mon colon, je servais le vin de messe à la paroisse Saint-Zemmour de Conakry...lol...

                  « Certes, les flux migratoires ont toujours existé. Les mouvements actuels se distinguent en revanche par leur importance. […] Comment ces nations [africaines] vont-elles se développer si tant de travailleurs font le choix de l’exil ? Quelles sont ces étranges organisations humanitaires qui sillonnent l’Afrique pour pousser de jeunes hommes à la fuite en leur promettant des vies meilleures en Europe ? »20. Face à ce phénomène, il critique l’attitude de la plupart des pays européens : « L’Europe semble programmée pour s’autodétruire. […] Elle doute d’elle-même et a honte de son identité chrétienne. C’est ainsi qu’elle finit par attirer le mépris. »20. Mais il relève une évolution positive en Pologne, Hongrie, Slovaquie, Autriche et Italie

                  https://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Sarah



                •  C BARRATIER C BARRATIER 28 septembre 20:21

                  @chazy

                  Vous avez dit dialogue ?

                  "Qu’est-ce que l’être humain quand il est privé du sens de sa vie, un être désespéré et non l’être émancipé que vous appelez de vos vœux."

                  Pourquoi le sens de la vie ne pourrait être donné que par une croyance ? Et la science ?

                  Je vous propose de parcourir l’article ( NEW)

                  http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=59

                  • un des P'tite goutte un des p’tite goutte 28 septembre 23:09

                    Que l’on s’éclate comme scientifique et/ou avec sa laïcité, sa religion ou sa spiritualité, du moment qu’on avance, si possible, et surtout que nos actes soient bénéfiques ; réfléchis ou naturels et spontanés. Point.
                    Il subsiste encore chez tous une dose (variable, c’est vrai) de bon sens : celui qui permet d’agir en conscience, ou bien, après coup, de reconnaitre son erreur, seul ou en regard de réactions extérieures.
                    Mais je ressors le poncif : vous ne pourrez ni prouver l’inexistence de Dieu ni son existence (Je pense : Dieu au sens large, objets de croyances transcendantes, etc.)

                    Alors, enfoncer encore des portes ouvertes, comme je viens de m’y sentir contraint ? Tant d’énergie pour ne rien dire, qui pourrait être utilisée ailleurs. Lachez nous la grappe svp.

                    A moins bien sûr que l’objet réel du colloque ou de la conférence ne soit réellement autre : commencer à faire comprendre aux gauchistes qu’ils ont grave merdé sur leur façon d’apréhender l’immigration et la banlieue.


                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 29 septembre 09:44

                      @un des p’tite goutte

                      Discuter sans fin sur l’existence ou l’inexistence de Dieu peut permettre, en effet, de s’éclater en gaspillant de l’énergie qui pourrait être mieux utilisée ailleurs.

                      Mais, en France en ce moment, le sérieux problème religieux n’est pas là.

                      En un temps où des fidèles de l’islam massacrent à Charlie Hebdo, au Bataclan, à Saint Étienne du Rouvray... les français devraient se demander s’il est bien raisonnable d’islamiser leur pays, comme on continue de le faire sans relâche.

                      Plus généralement ils doivent, selon moi, se mobiliser pour exiger qu’on cesse enfin d’enseigner, dans les trois grandes religions dites abrahamiques, que « Dieu a bien appelé à massacrer » pour de prétendues « bonnes raisons ».


                    • un des P'tite goutte un des p’tite goutte 1er octobre 13:16

                      Pierre RÉGNIER Tout à fait d’accord. Je ne l’ai pas développé, mais c’est le sens partiel de mes dernières lignes : en alliance inconsciente avec les puissances d’argent et puissantes multinationales, les détenteurs de pouvoirs illégitimes en matière de gestion de la cité...la gauche caviar a favorisé l’introduction du pire Islam, celui qui, sous prétexte de servir Allah, a donné libre court aux instincts les plus bas de l’homme, guerrier, destructeur, comme l’ont été les juifs (invasions guerrières de Canaan), les Chrétiens ,(nombreuses guerres d’invasion, croisades, inquisition...) J’affirme que ce Dieu vengeur, cruel, est une invention humaine !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

chazy


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès