• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Laissez-les mourir

Laissez-les mourir

 

Je partage ici quelques images de l'état de notre planète, ainsi que des courbes et tableaux donnant la population mondial de l'Homme.

JPEG

Un surfer dans une vague avec les déchets en transparence

PNG

Population mondiale depuis les débuts de l'Humanité

JPEG

Le corps d'un albatros en décomposition, les plastique qu'il avait avalé sont parfaitement conservés

Tableau montrant l'évolution de la démographie Humaine depuis ses origines

JPEG

JPEG

Cultures intensives pour nourir tout ce monde

Population mondiale depuis 1600.

JPEG

Puits de pétrole

Nous étions 2 milliards 1/2 en 1950. C'est environ la population Humaine que la Terre peut porter. Il ne faut pas être un génie pour comprendre que ça ne pourra pas continuer, mais aussi que les 80 millions de morts de la deuxième Guerre Mondiale paraitront comme un pic-nic de boy-scouts en comparaison de ce qui va arriver : c'est en milliars qu'il faudra compter les morts la prochaine fois. Et la prochaine fois risque d'arriver assez vite, bien plus vite que beaucoup l'imaginent.

Alors quand je vois tout le ramdam qu'on fait pour quelques milliers de vieux qui sont déjà mourants, je m'inquiète de savoir ce qui va arriver quand les choses sérieuses vont vraiment commencer.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.25/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • JPCiron JPCiron 15 février 18:17

    quelques milliers de vieux >

    .

    L’idée de traitement différent des gens selon leur ’’catégorie’’ (quelle qu’elle soit) ne correspond pas à notre morale actuelle.... la Vie n’ayant pas de prix...


    Mais l’humanité a infesté la planète, d’une manière non viable à long terme.


    Nous sommes globalement incapables de choisir de changer notre idée de ce qui est bien et de ce qui est mal.


    Nous irons donc dans le mur, en mettant beaucoup d’efforts et d’énergie et de moyens à traiter les effets des problèmes.


    Le changement viendra après l’effondrement.

    Mais il ne sera pas du tout ce que l’on espère aujourd’hui, sur la base de nos Valeurs actuelles.



    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 15 février 19:45

      @JPCiron
      Mais si vous vous intéressiez un peu aux prophéties, vous sauriez à peu près qui va gagner la bataille entre les riches et les pauvres et qui va régner en fin de compte.


    • JPCiron JPCiron 15 février 22:37

      @Daniel PIGNARD

      Bonjour,

      Oui, ma grand-mère m’avait expliqué le sens caché de la Prophétie.


      Car aux pauvres il a été dit « A celui qui vaincra je donnerai de l’arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu. »


      Pour que les pauvres continuent à produire de la richesse pour les riches, ad vitam aeternam, il leur faut la carotte de la récompense ’’du lendemain’’.


      Mais il était écrit par ailleurs qu’ "Ils mangeront tes fruits. Ils boiront ton lait."


      Et la parole de l’Éternel toujours se réalise. D’une manière ou d’une autre.


    • Zolko Zolko 16 février 11:52

      @JPCiron

      notre morale actuelle.... la Vie n’ayant pas de prix

       
      le prix de certaines vies est la destruction d’autres vies. La morale est très flexible pour certaines personnes.

    • JPCiron JPCiron 16 février 12:00

      @Zolko

      La morale est très flexible pour certaines personnes.>

      Pour garder bonne conscience, il suffit de regarder ailleurs...


    • pipiou2 15 février 19:18

      Bon alors il faut laisser crever les gens, ou bien attendre avec joie « l’effondrement » qui nettoiera la planète, ou même applaudir les Maitres du Monde qui ont comme projet de réduire la population mondiale ?


      • Zolko Zolko 16 février 11:49

        @pipiou2

        Bon alors il faut laisser crever les gens

         
        je connais des médecins urgentistes, et ils sont parfois appelés dans des EPHAD parce-qu’une personne de 95 ans a fait un arrêt cardiaque, et qu’il faut le ré-animer. C’est absurde ! Oui, il faut laisser les gens partir quand leur heure est venue.

      • beo111 beo111 16 février 16:11

        @Zolko

        Quand leur heure est venue. Mais qui peut en juger ?

        C’est une question moins politique que religieuse.

        Sur un sujet voisin, le Christ dit qu’il faut laisser les morts enterrer leurs morts. Il y a plusieurs interprétations à cette parole assez déconcertante. Pour comprendre ma préférée, il faut d’abord se poser la question suivante : alors que, très vraisemblablement, tous les jours il y a des tas de nonagénaires qui font un arrêt cardiaque, pourquoi les secours ne sont-ils appelés que parfois ?


      • Ecureuil66 16 février 16:54

        @beo111
        si je suis en arrêt cardiaque c’est que je suis potentiellement déjà mort ...alors de grâce que personne ne cherche à me ranimer et me ramener dans un monde où souvent à cet âge réussir à se rendre aux toilettes sans ce faire dessus est digne des coulisses de l’exploit ! 


      • Zolko Zolko 16 février 16:55

        @beo111

        Quand leur heure est venue. Mais qui peut en juger ?

         
        ben, j’aimerais répondre : chacun pour soi. Celui qui a eu une vie bien remplie, quand vient la grande faucheuse, l’attend avec sérénité. J’ai connu plusieurs personnes qui ont été dans ce cas.

        A l’inverse, celui qui a vécu une vie de chiottes va s’accrocher à ce qui lui reste comme un morpion à un poil de cul en espérant en tirer encore quelque-chose.
         
        Sinon, la société aussi peut juger : hier, à la boulangerie, une vieux tout délabré se plaignait que la sécurité sociale lui a refusé une radio à 900€, et que c’est un scandale, qu’est-ce que c’est que 900€. Il ne se rendait pas compte que 900€ représentent un mois de salaire entier pour certaines personnes, et lui voulait les griller en quelques minutes pour son petit confort personnel.


      • I.A. 17 février 19:11

        @beo111

        Il faudrait juste se renseigner « un tout petit peu » : après 5 à 6 minutes d’arrêt cardio-circulatoire, il existe des lésions irréversibles touchant tous les organes nobles (cerveau, cœur, rein, foie — on dit même 3 minutes pour le cerveau).

        Donc les secours ne sont appelés que parfois, fort heureusement. Placer des défibrillateurs (DAE) un peu partout dans l’espace public avait pour objectif de commencer la réanimation au plus tôt, afin de sauver un maximum de personnes...

        Déplacés sur sur un ACR de nonagénaire, le SMUR est sensé constater le décès et enlever le corps, pas jouer aux cowboys, restant de toute façon incapable d’accomplir des miracles. 
        Les appeler sur un ACR en EPHAD ( = personnes âgées dépendantes) relève donc de l’acharnement thérapeutique.

        Il est un moment où il faut se poser les bonnes questions en toute franchise : voulons-nous survivre coûte que coûte, y compris à l’état de plante grabataire ? Ou est-il plus digne de partir sans tralala, soit entouré de ses proches, soit après avoir pu leur dire au revoir ?


      • Rémi Mondine 16 février 13:17

        ben voyons, la planéte ne peux pas dépasser deux milliards et demis d’habitants.... 

        Ca date des années 1900 depuis on a inventé les engrais synthétiques. 

        Aujourd’hui la production de nourriture est suffisante, c’est l’allocation qui pose problème.

        J’en ai assez de lire tout ces gens qui nous annoncent des morts par milliards. 

        Si vous voulez le faire faites le, mais rappellez-vous que pour tuer six millions de personnes les nazis ont eu besoins de chambre à gazs. 

        Là il vous faudra nettement « mieux ». 

        Personnellement il y a eu assez de génocides, je préfére consacrer mes forces á des solutions pour faire vivre tout le monde :

        -Nanites.

        -Méteaux sous-marins

        -Fermes verticales

        -Fusion.

        -Espace.

        tous procédés qui relévent du developpement technique, mais plus du paris fou. 

        Il est temps de revennir sur terre si j’ose dire.


        • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 17 février 08:45

          @Rémi Mondine
          « mais rappellez-vous que pour tuer six millions de personnes les nazis ont eu besoins de chambre à gazs. »

          Mais rappellez-vous que Robert Faurisson a contesté scientifiquement l’existence de ces chambres à gaz.


        • Zolko Zolko 17 février 10:09

          @Rémi Mondine

          Si vous voulez le faire faites le, mais rappellez-vous que pour tuer six millions de personnes les nazis ont eu besoins de chambre à gazs


          qui vous parle de tuer des milliards d’Humains ? La Nature s’en chargera toute seule, je ne fais qu’un pronostique scientifique. Vous semblez être comme cet individu tombé d’un balcon du 50-ième étage qui, passant le 20-ième étage (en descente !), dirait : « jusqu’ici, tout va bien ».

        • alinea alinea 16 février 13:23

          Ah bon ? Vite ? et Comment ? Vous en serez ? et moi ?


          • Zolko Zolko 16 février 13:28

            @alinea

            Vous en serez ? et moi ?

             
            oui et oui. Vous imaginez que vous pouvez refuser de mourir ? J’ai une mauvaise nouvelle pour vous alors.

          • OGM-dixit dixit 16 février 14:36

            Quand il ne reste plus qu’une part de pizza pour douze personnes, ce ne sont plus les fourchettes qui sont utiles mais les couteaux !

            Je dirais aussi qu’entre ceux qui n’ont rien à perdre face à ceux qui ont tout à perdre, je ne parierais même pas un Bolivar sur les ventrus.


            • microf 16 février 16:28

              Que celui qui trouve qu´il ya assez de personnes dans le monde, se suicide et fait la place á d´autres qui veulent vivre avec ces milliards de personnes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Zolko

Zolko
Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité