• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Laissez tomber la Syrie, M. Macron, vous êtes « out »

Laissez tomber la Syrie, M. Macron, vous êtes « out »

Devant l’assemblée générale de l’ONU, vous avez traité M. Bachar Al-Assad de “criminel” et déclaré qu’il devrait rendre des comptes à la “justice internationale”. Infligeant un démenti à ceux qui s’obstinaient à voir un tournant dans votre politique, vous avez proféré cette accusation gravissime à l’encontre du chef d’Etat légitime d’un Etat-membre de l’ONU. Quelle juridiction, M. Macron, vous a-t-elle habilité à lancer des mandats d’arrêt à l’encontre de dirigeants étrangers qui, soit dit en passant, pourraient vous en apprendre un bout ? De quel droit un chef d’Etat européen, représentant l’ancienne puissance coloniale en Syrie (1920-1946), se permet-il de décerner des certificats de bonne ou de mauvaise conduite à ses homologues du Proche-Orient ?

Cette ingérence est d’autant plus consternante que vous persévérez, comme vos prédécesseurs, dans la complaisance à l’égard de ces pétromonarchies auxquelles vous vendez des armes qui leur servent à massacrer le courageux peuple yéménite. Vous dénoncez les crimes que vous imputez au président syrien, mais vous détournez les yeux devant ceux des coupeurs de têtes, ces chouchous fortunés de l’Occident. Les 10 000 morts du Yémen, les 500 000 enfants souffrant de malnutrition, l’effroyable épidémie de choléra provoqués par les bombardements saoudiens ne vous troublent pas, ne vous arrachent aucun remords, et vous voudriez qu’on prenne au sérieux votre indignation à propos de la Syrie ?

Que le drame syrien ait fait des milliers de victimes innocentes, que ce bain de sang n’ait que trop duré et qu’il faille trouver une solution politique une fois éliminé le conglomérat terroriste, tout le monde le sait. Pendant que vous parlez, les Russes, les Iraniens et les Turcs réunis à Astana y travaillent. Mais lorsque vous imputez des crimes à M. Assad, de quoi parlez-vous au juste ? Dès le printemps 2011, les manifestations contre le gouvernement ont été polluées par des insurgés ouvrant le feu sur la police. La “Mission des observateurs arabes en Syrie” s’est rendue sur place du 24 décembre 2011 au 18 janvier 2012 à la demande de la Ligue arabe. Malgré les pressions saoudiennes, son rapport dénonce les violences exercées par les deux camps. En Syrie, il n’y a ni bons ni méchants, M. Macron. Le mythe d’une “révolution pacifique” a fait long feu, et il serait temps de dire adieu à cette version romanesque.

Préméditée par les sponsors de l’opposition, cette guerre résulta d’une tentative de subversion de l’Etat syrien. Le régime baasiste avait ses défauts, mais la Syrie était un pays désendetté, productif, où coexistaient populations et confessions d’origines diverses. Les manifestations les plus imposantes, en 2011, furent en faveur du gouvernement et des réformes. Imputer la responsabilité de la guerre à un gouvernement confronté à une insurrection armée soutenue par l’étranger, c’est tordre le cou à la réalité. C’est retenir certains faits parce qu’ils servent la narration qu’on veut défendre. Cessez, M. Macron, de faire le tri parmi les faits comme vous le faites parmi les victimes ! Cruelle comme toutes les guerres, celle-ci a connu son lot d’exactions. Mais qui en porte la responsabilité, sinon ceux qui voulaient prendre Damas pour y instaurer la charia wahhabite avec l’aide des USA, de la France, de la Grande-Bretagne et des rois du pétrole ?

Même dans les bilans publiés par l’OSDH, organisme proche de l’opposition, 40% des victimes - dès l’été 2011 - appartenaient aux forces de sécurité, 35% aux groupes armés et 25% aux civils pris au piège d’un affrontement généralisé. Si une guerre pouvait épargner les civils, cela se saurait. La guerre que la France soutient au Yémen ne le fait guère, pas plus que les bombardements occidentaux sur Mossoul ou Raqqa. Mais accuser l’armée syrienne de commettre délibérément des crimes contre sa propre population est une insulte au bon sens. Cette armée est une armée de conscrits qui défend le territoire national contre des hordes de fanatiques. Pendant que vous pérorez à l’ONU, M. Macron, les “soldats de M. Assad” franchissent l’Euphrate pour régler son compte à Daech.

Bien sûr, en guise de carte maîtresse dans ce jeu d’illusionnistes, il vous reste encore le “false-flag” chimique pour faire tourner les rotatives de la manipulation. Exploitant ce roman-feuilleton made in CIA, vous avez même prétendu fixer une “ligne rouge” ! Qu’une expertise du prestigieux MIT ait démontré que l’attaque du 21 août 2013 ne pouvait venir que de la zone rebelle vous importe peu. Que les mêmes experts américains aient dénoncé la vacuité du dossier accusant Damas à propos de Khan Cheikhoun (avril 2017) ne vous ébranle pas davantage. Pas plus que vous n’avez lu la remarquable enquête publiée par le meilleur journaliste américain, Seymour Hersch, qui met en pièces la version d’une attaque chimique de l’armée syrienne.

Méfiez-vous, M. Macron, car cette farce chimique, véritable mantra de la propagande occidentale, finit par donner la nausée. Elle détrône au palmarès du mensonge d’Etat le précédent de Colin Powell brandissant sa fiole au Conseil de sécurité de l’ONU. Chaque jour qui passe, elle perd son pouvoir d’ensorcellement. Ceux qui y croient encore sont ceux qui veulent y croire, ou qui pensent que les gouvernements occidentaux ne mentent jamais. Mais la majorité du peuple syrien n’y croit pas, et c’est l’essentiel. Lorsqu’une zone est libérée par l’armée, les réfugiés s’y réinstallent, la vie reprend, l’espoir renaît. Faire des moulinets avec vos petits bras à la tribune de l’ONU n’y changera rien, et ce bavardage inutile se perd déjà dans le brouhaha médiatique. Votre “groupe de contact”, M. Macron, est un gadget mort-né dont on ne parlera plus sous huit jours.

Car qui écoute encore la présidence française, au juste ? Cette présidence - peu importe le titulaire - qui dès 2011 a diabolisé le gouvernement syrien, qui a porté aux nues les traîtres à leur pays déguisés en opposants, qui a cautionné la violence de l’opposition armée, qui a encouragé les départs de terroristes vers la Syrie, qui a fermé le Lycée français de Damas, qui a refusé la coopération sécuritaire avec les services syriens, qui a livré des armes aux groupes extrémistes, qui a refusé de combattre Daech quand Daech combattait Damas, qui a appelé au meurtre d’un chef d’Etat légitime, qui a infligé au peuple syrien un embargo sur les médicaments, cette présidence qui a bafoué le droit international et renoué avec le pire des néo-colonialismes, en effet, qui l’écoute encore ? En choisissant de s’immiscer dans les affaires des autres, la France s’est mise hors jeu. Laissez tomber, M. Macron, vous êtes “out”.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.8/5   (66 votes)




Réagissez à l'article

109 réactions à cet article    


  • Lugsama Lugsama 21 septembre 08:29

    Couvrez ce sein que je ne saurais voir.


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 21 septembre 08:37

      @Lugsama

      effectivement, les gesticulation de Narcisse Plumaucul et du grand malade étasunien à l’ONU sont obscènes, du latin obscenus (« sinistre, de mauvais augure ; dégoûtant, indécent, obscène, sale »).

    • sloop sloop 21 septembre 09:38

      @Jeussey de Sourcesûre

      Mais c’est Cléopâtre & César, juchés sur leurs chariots de foin, qui descendent de la montagne.

      Ha, si seulement son nez était moins poudré !


    • symbiosis symbiosis 21 septembre 10:58

      @Lugsama
      C’est le sein de ta copine syrienne qui a été couvert par les barbus, petit barbu ???
      C’est fini, tout ça, elle va pouvoir respirer de nouveau, à pleins poumons !!!


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 21 septembre 15:40

      @symbiosis

      Si vous voulez parlez barbu, demandez Njama, votre ami hezbollah. smiley


    • Lugsama Lugsama 21 septembre 16:20

      @symbiosis

      Je ne supporte ni les ordures islamistes, ni les dictateurs bouchers type Assad qui sont leur alliés objectifs et des soutiens financiers lorsque ça les arrange. De plus Assad a déjà fait exploser des français..


    • symbiosis symbiosis 21 septembre 17:29

      @Lugsama
      Bon, d’accord, les ennemis de tes ennemis sont tes ennemis, mais qui sont tes amis, alors ?


    • symbiosis symbiosis 21 septembre 19:16

      @Olivier Perriet
      Les barbus viennent principalement d’Arabie et sont sunnites fanatisés. Le Hezbollah vient du Liban et est d’obédience chiite, donc ennemi juré des barbus.

      Il ne faut pas tout confondre. Vous ne trompez que vous-même, en fin de compte. 
      Mais il y a beaucoup de gens qui confondent tout, qui ne comprennent rien et qui parlent, des bavards dyslexiques en quelque sorte. 


    • V_Parlier V_Parlier 21 septembre 20:00

      @Jeussey de Sourcesûre
      A la différence de Mou Premier (surnom qui lui donne une bien fausse couleur pacifique), Jupiter se montre tout de même plus prudent. Un grand coup de gueule au début pour faire dur, mais ensuite il marche sur les oeufs : http://fr.sputniknews.com/international/201709191033124269-macron-syrie-russie/ .


    • devphil30 devphil30 22 septembre 07:29

      @Lugsama

      L’occident est un modèle de vertu et de respect des régimes dans le monde.
      L’occident n’a jamais été interventionniste , colonisateur et criminel.

      Si les USA ne transformaient pas le monde en une vaste poudrière pour vendre leurs armes , installer des bases partout et s’accaparer les ressources pétrolières , le monde serait beaucoup plus calme.

      La Syrie devait être morcelé afin de détruire son unité pour mieux la piller.

      L’occident génère le chaos alors il ne faut pas s’étonner que le terrorisme augmente.

      Quand ce n’est pas l’occident qui arme des groupes terroristes qui ensuite se retournent contre lui.

      Cette période d’insécurité plaît aux gouvernants car ils ont besoin d’une situation de guerre larvée , de danger pour affirmer leur autorité et restreindre les droits et libertés.

      Les gouvernants occidentaux ont toujours eu besoin d’un ennemi pour asseoir leur autorité et souder la nation afin d’éviter les conflits sociaux internes.

      Les notions de base de la géostratégie vous échappe, lisez , renseignez vous et vos commentaires gagneront en intelligence.

      Philippe


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 septembre 09:24

      @symbiosis

      Salut, vous devriez vous poser la question de la traduction de Hezbollah avant de dire des bêtises.



    • Oceane 22 septembre 21:21

      @Thomas,

      Les colonisateurs qui donnent des leçons aux néocolonisés ; décident de qui est « dictateur » et qui ne l’est pas, cest effectivement l’hôpital qui se fout de la charité. L’Occident a passé l’éponge sur ces inombrables crimes depuis cinq siècles et se persuade que les autres ont oublié. C’est quand même grave, il faut vous soigner, maîtres du monde !

      Vivement que tous les pays aient leur arsenal nucléaire , qu’il en soit fini une fois pour toute pour l’humanité.


    • Oceane 22 septembre 21:52

      @Thomas,

      Ton histoire n’est pas celle des Syriens, des Libyens, bref, celle de tous ceux qui endurent les boucheries liée à la dictature occidentale. Que L’Occident considère que tel ou tel dirigeant est un dictateur importe progressivement peu pour ces peuples. Mais, imbus de vous-mêmes, vous refusez de le voir. Lis ou relis la préface des « Damnés de la terre ». Lis Fanon.

      De Gaulle a été un boucher pour les colonisés ainsi que ses suivants. France, Grande Bretagne, Zunis, Belgique..., des bouchers. Certes, le point de vue de ces êtres « inférieurs » n’intéresse pas les violeurs patentés détenteurs de toutes les armes de destruction massive. Cependant, les « inférieurs » n’en pensent pas moins. Ils savent qu’il s’agit de la raison du plus fort. Je pense d’ailleurs que c’est la raison pour laquelle les Occidentaux se barricadent derrière leurs armes et interdisent à leurs victimes d’en posséder.


    • Michel Maugis Michel Maugis 25 septembre 02:01

      @Lugsama

      « Je ne supporte ni les ordures islamistes, ni les dictateurs bouchers type Assad »

      RACISTE !!

      Vous supportez toutes les ordures, sauf si elles sont islamiques.
      Vous supportez les bouchers démocrates type Hollande, Sarkonazy, Fabius, et tous les présidents US

    • bob14 bob14 21 septembre 08:45

      Macron est un Néo-con mégalo..qui s’écoute parler se croyant toujours en représentation au collège...Un Micheton pas FINI...


      • Esprit Critique 21 septembre 18:01

        @bob14
        Parfait !


      • Le421 Le421 21 septembre 18:33

        @bob14
        Pas mieux.
        Il s’écoute parler et pire...
        Il y croit.
        Il a parlé de simplifier les normes de construction et... Caramba !!
        Lesquelles ?
        A part une prise par ci et quelques centimètres par là...
        Charlot.


      • Oceane 22 septembre 21:59

        @bob14

        Il n’est pas le seul à s’écouter parler.


      • njama njama 21 septembre 10:18

        Oui Macron est tout à fait « out » au sujet de la Syrie, il suffit de lire ce qu’il en dit dans son Discours à la semaine des ambassadeurs de France du 29 août 2017 qui est en complet décalage avec la réalité du terrain.

        il rêve des genoux quand il pense que la France aura un rôle à jouer ... croit-il que la France serait bien accueillie par les syriens au terme de cette « sale » guerre ?
        La reconstitution un jour d’un Etat de droit en Syrie  comme il dit, consisterait seulement à ce que la France, l’€urope et cette coalition cessent toutes leurs ingérences toxiques dans les affaires syriennes.

        Je cite :

        Deux grandes zones concentrent aujourd’hui nos efforts dans la lutte contre ce terrorisme : la Syrie et l’Irak d’un côté, la Libye et le Sahel de l’autre. Dès son extension en Syrie et en Irak, Daesh a commencé à planifier des attaques contre nos intérêts, contre nos vies, notre peuple.

        Oui, Daesh est notre ennemi. Le retour de la paix et la stabilisation de l’Irak puis de la Syrie sont à cet égard une priorité vitale pour la France. C’est pourquoi nous devons contribuer à enclencher en Irak à certains égards, comme en Syrie surtout, une transition politique inclusive où les populations seront justement représentées et nous investir dans la reconstruction de ces deux pays.

        En Syrie, nous devons terminer la guerre ; dans ces deux pays, nous devons gagner la paix. Pour la Syrie, c’est à cette fin que j’ai souhaité dès le mois de mai dernier que nous puissions changer de méthode. Le processus d’Astana nous avait mis à l’écart du règlement de ce conflit sur le plan de la désescalade militaire. En instaurant un dialogue exigeant avec les Turcs, les Iraniens et les Russes, nous avons pu faire avancer concrètement la situation.

        D’abord en définissant un objectif et une priorité communs : vaincre les terroristes et reconstruire la stabilité de la Syrie ; ensuite, en fixant des lignes rouges. La première est la fin de l’utilisation des armes chimiques et nous avons, je dois le dire, depuis notre échange de Versailles obtenu avec les Russes des résultats concrets sur ce point. La seconde est celle des accès humanitaires dans les zones de conflit. Conscient des risques qui subsistent, en particulier sur ce dernier point, j’y resterai très attentif.

        Enfin, nous avons pris l’initiative d’un groupe international de contact associant les principaux acteurs engagés en Syrie. Désormais accepté par nos interlocuteurs, ce groupe permettra de donner une nouvelle impulsion au processus piloté par les Nations Unies. Les efforts de Jean-Yves LE DRIAN en particulier permettront à ce groupe de devenir opérationnel lors de l’assemblée générale des Nations Unies en septembre.

        Il va de soi que la reconstitution un jour d’un Etat de droit en Syrie à laquelle la France et l’Europe apporteront leur contribution devra s’accompagner de la justice pour les crimes commis, notamment par les dirigeants de ce pays.


        • symbiosis symbiosis 21 septembre 11:28

          @njama

          Hallucinant discours ou inconscient.

          L’oxymore jupitérien primaire mais aux pensées complexes doit être la risée des anciens pays colonisés, car nous avons changé d’ère et qui croit encore maintenant aux discours ridicules des pantins occidentaux, qui croit encore dans leurs mensonges et leurs manipulations après les dégâts qu’ils ont infligé au « sud » depuis si longtemps ?

          Macron dans la droite ligne et dernier avatar du triumvirat diabolicum avec ses prédécesseurs Sarko et Hollande inflige de nouveau par ses propos indécents une nouvelle gifle à notre pays et à son peuple, et affiche également une grande preuve de mépris envers le peuple syrien qui n’a eu de cesse de défendre son pays depuis que l’occident s’acharne dessus.

          Jusqu’à quand cela va-t-il durer ?

          Pourtant le gouvernement syrien a bien laissé entendre que ceux qui avaient et continuent d’utiliser la terreur pour détruire la Syrie n’étaient pas les bienvenus.

          Malgré cela, le petit perroquet du NOM insiste et ose prétendre reconstruire là-bas.
          Quelle insolence ! Quelle impudence ! Quelle diplomatie de caniveau et quel manque d’objectivité !

          Out, mais toujours aussi arrogant !
          Les colons se font éjecter manu militari par la grande porte et essaient de revenir déguisés en développeurs humanitaristes dans leurs chevaux de Troie brinquebalants.

          Ridicule !


        • François Vesin François Vesin 21 septembre 12:27

          @symbiosis
          Tout sera mis en oeuvre pour pourrir durablement la situation (voir lien)

          et empêcher le peuple syrien de recouvrer sa souveraineté !

          Macron n’a pas plus de considération pour le peuple syrien
          qu’il n’en a pour le peuple français ! Il n’est pas l’élu du peuple
          mais le collaborateur en CDD d’une puissance financière supérieure !


        • sokom 21 septembre 15:17

          @njama
          « En instaurant un dialogue exigeant avec les Turcs, les Iraniens et les Russes, nous avons pu faire avancer concrètement la situation. »

          A mourir de rire, il ne doute de rien ! Ah j’imagine la tête de Poutine quand Jupiter lui a exigé fermement la chose...
          Il y a peu, je me suis achoppé avec un collègue au boulot au sujet de la Assad. Il disait « Assad égorge son peuple... », faut se dire que la majorité des français ont cette image là.
          Je lui ai juste demandé, comme ça se passait au juste, un président se lève un beau matin du pied gauche, c’est pas son jour, un peu vexé il se demande ce qu’il va bien pouvoir faire aujourd’hui... :« Et si j’égorgeais mon peuple tiens ! » Quelle brillante idée. Bien ouai quoi, ça tien la route, y’a une logique, le mec est un dictateur ils l’ont tous dit à la télé, et il est fou en plus...
          Kadafi était un fou sanguinaire, Sadam aussi, Milosevic, Mladic, Karadzic, Kim Il Sung etc... la liste est longue et la ficelle est la même.
          Bon on est aussi parfois agréablement surpris, faut pas désespérer.

        • Lugsama Lugsama 21 septembre 16:23

          @sokom

          Tes collègues doivent bien se marrer, j’aimerais bien avoir un clown dans mes équipes.


        • njama njama 21 septembre 21:27

          @sokom
          un article pour vos collègues au boulot
          faut pas désespérer personne n’est à l’abri d’une conversion ...

          Que signifiait vivre en Syrie avant que les groupes armés nous envahissent
          http://arretsurinfo.ch/que-signifiait-vivre-en-syrie-avant-que-les-groupes-armes-nous-envahissent/



        • damocles damocles 22 septembre 00:51
          @Lugsama

           ....mais vous l’avez .....c’est vous !

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 septembre 07:27

          @sokom
          L’Allemagne et la France ont fermé les ambassades syriennes, pour que les réfugiés ne puissent pas aller voter...


          Si Assad tuait son peuple, les réfugiés seraient les premiers à aller voter contre lui. Les sondages ont dû démontrer au contraire, que les réfugiés allaient massivement voter pour Assad..
          Alors nos belles démocraties les ont empêché d’aller voter ...

        • Oceane 22 septembre 22:17

          @Lugsama

          Ce sont les ex colonisés qui se marrent et haussent les épaules face à l’autisme des bandits qui dirigent les pays de l’Europe de l’ouest.


        • izarn izarn 22 septembre 23:24

          @symbiosis
          Macron c’est la voix de l’Amérique.
          Ce n’est pas la voix de la France.
          C’est du copié collé avec département d’état américain...
          Bref, c’est débile.


        • baldis30 21 septembre 10:29

          bonjour, en particulier à l’auteur

          Excellent article !

          mais croyez-vous qu’il sera entendu par des sourds .....

          Le matraquage me(r)diatique a raison de tous les avis posés et réfléchis qu’ils vinssent du MIT ou de toute autre entité sérieuse !

          Seuls, devant l’opinion, comptent la faconde et le rond-de-jambe, la bétitude et l’hypocrisie ! 


          • leypanou 21 septembre 11:01

            Le silence de la France -ainsi que de la plupart des pays soutenant la « Coalition Internationale »- dans l’affaire grave opposant le Qatar à l’Arabie Saoudite pour cause de soutien au terrorisme illustre parfaitement l’hypocrisie de tous ces pays prétendant combattre le terrorisme (rappelons pour ceux qui ne le savent pas que la France est membre des Amis de la Syrie, pour une transition démocratique en Syrie, en même que l’Arabie Saoudite, le Qatar et la Turquie entre autres).

            Et cela est encore d’autant plus bizarre qu’une femme a été condamnée récemment pour avoir envoyé environ 2000 euros à son fils en Syrie pour soutien au terrorisme.


            • symbiosis symbiosis 21 septembre 11:30

              Au fait, j’oubliai ! Magistrale prestation, Monsieur Bruno Guigue !


              • njama njama 21 septembre 11:48

                Macron et ses amis Etats-Uniens aident les terroristes à empêcher l’avancée des troupes de Damas
                 
                la réponse de l’aviation russe ne s’est pas fait attendre

                https://francais.rt.com/international/43479-ministere-russe-defense-declare-avoir-tue-850-terroristes-syrie


                • njama njama 21 septembre 12:24

                  Conférence de presse du Dr Bachar al-Jaafari Chef de la délégation du gouvernement syrien à Astana 15/09/2017

                  Astana 6 : Aux garants russe et iranien de tester l’engagement du garant turc…
                  [.........]
                  Question 5 [inaudible, en rapport avec le dernier discours du Président Al-Assad devant le corps diplomatique syrien] ?

                  Dr Bachar al-Jaafari : Votre question est contradictoire... Je répète que toute présence militaire étrangère, qu’elle soit américaine, turque, britannique ou française, qu’elle vienne de Vénus, de Saturne ou de Jupiter, est illégale en vertu du droit international. En Syrie, il n’y a pas de place pour des bases militaires étrangères sans le consentement du gouvernement syrien.

                  https://www.legrandsoir.info/astana-6-aux-garants-russe-et-iranien-de-tester-l-engagement-du-garant-turc.html


                  • spearit 21 septembre 13:35

                    @njama
                    En « feuilletant » le Grand Soir, je suis tombé sur ça :

                    https://www.legrandsoir.info/le-decodex-alternatif-mefiez-vous-des-imitations.html


                  • Captcha Captcha 21 septembre 13:04

                    De Jupiter à Jubiler

                    Sur l’étiquette était annoncé : « champagne grand cru millésimé »
                    au gout, de la pilsener de quartier.... de haute sécurité.
                    Après le royaume du condescendant, de la petite bière.
                    Nous voici étiquetés : buveurs de piètre équité. 


                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine7 21 septembre 13:05

                      Voici la preuve que Macron est un grand psychopathe sous une façade d’empathie, d’"intelligence, de soi-disantt chaleur humaine. UN MASQUE.http://zone-7.net/psychopathie/humanite-les-deux-races


                      • alinea alinea 21 septembre 14:26

                        @Mélusine7
                        Pour une espèce on devrait dire deux variétés ; il y a bien deux types d’humains, mais le type paranoïaque est issu d’un concours de circonstances, fortement accentué ces temps ci, d’où la multiplication des pervers narcissiques et des paranoïaques en tout genre, ce qui me fait dire que notre société est paranoïaque, comme en d’autres temps elle fut hystérique.
                        L’homme est responsable de lui-même, qui donc cherche à faire croire que c’est la faute à pas-de-chance ?
                        Certes le paranoïaque a été fabriqué par maman et papa, mais, et c’est bien normal vue sa pathologie, il a pris assez de pouvoir pour l’inoculer à tous parce que c’est contagieux, sauf que, bizarrement, le paranoïaque ne se reproduit guère, la paranoïa étant peu encline à sortir de soi !
                        La différence est qu’on peut y faire quelque chose !


                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine7 21 septembre 14:38

                        @alinea
                        Raison pour laquelle, les enfants élevés par des homosexuels passent à travers les mailles du filet de la normalité. Un paranoïaque ne peut détecter un paranoiaque. 


                      • alinea alinea 21 septembre 15:13

                        @Mélusine7
                        Je ne comprends pas ! peu importe ; sinon : c’est pas bien d’être normal ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires