• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Laurent BERGER, l’usurpateur !

Laurent BERGER, l’usurpateur !

par Tom, syndicaliste en lutte, 62

Ce vendredi 17 janvier, des grévistes ont envahi le siège de la CFDT pour protester contre la position de Laurent Berger, qui a signé la contre réforme des retraites, ayant obtenu une grande victoire par le remplacement des mots « âge pivot » par « âge d’équilibre » dans le texte. Ça se passe comme ça à la CFDT : on se bat pour une terminologie plus juste.

Après cet envahissement, Laurent Berger est immédiatement monté au créneau pour dénoncer de soi-disant violences, expliquant que les salariés présents au siège avaient été agressés verbalement et physiquement. Il devrait même porter plainte. Sans rire…

Nos chers médias démocratiques, libres, etc, se sont immédiatement offusqués de l’introduction de cette horde sanguinaire. Tout comme nos responsables politiques, avec un soutien de poids en la personne de François Hollande ! L’homme tellement populaire après son quinquennat, où il appliqua avec zèle les injonctions de la Commission de Bruxelles (casse du service public, loi El Khomri, etc…) qu’il n’a même pas pu se représenter en 2017… Il faut dire qu’entre grands démocrates on se soutient !

Les images de l’envahissement (ou devrait-on dire l’attentat ?) parlent d’ailleurs d’elles- mêmes : on y voit pêle-mêle des manifestants chanter, danser et même pour certains taper… dans leurs mains ! On vous le dit tout net : l’horreur ; le terrorisme !

Et pour comprendre ce carnage, cette boucherie, il faut se mettre à la place de Laurent Berger : voir des grévistes entrer dans le siège de la CFDT ? On n’avait jamais vu ça ! Quelle est la prochaine étape de cette escalade ? Des syndicalistes au siège de la CFDT !?

Il faut se souvenir que ce syndicat est un syndicat « responsable » et « démocratique » (comme l’indique son nom), toujours là pour dénoncer les violences… mais toujours celles des grévistes, des Gilets jaunes, des manifestants… et surtout jamais celles des policiers, du gouvernement et du capitalisme en général. Toujours là pour appeler à une « trêve », alors que la fédération cheminote de ce syndicat appelait au contraire à continuer la grève et que l’on assiste, comme en 1995 et comme en 2003 à une vague de départs de la CFDT de militants en total désaccord avec la position confédérale (la CFDT est « Démocratique » qu’on vous dit !).

Bref, toujours là, Laurent Berger, pour appeler à « savoir cesser une grève quand on a rien obtenu du tout »*.

Alors, pour comprendre la réaction des grévistes, il faut se poser la même question que celle qui percute la Macronie depuis le début de ce mortifère quinquennat : celle de la légitimité.

Quelle est la légitimité du Berger du MEDEF, du CAC 40, de la Macronie et de l’UE (n’est-il pas l’actuel président de la Confédération Européenne des Syndicats (CES), organisation qui soutient les contre-réformes voulues par l’UE et par sa Commission ?) pour s’arroger le droit de signer un texte, et de crier « victoire », en s’appuyant sur une mobilisation historique où certains grévistes ont vu leur fiche de paie de janvier à zéro, alors que le secrétaire général de la CFDT n’aura pas appelé à la moindre journée de grève ?

Comment ne pas être en colère quand on entend un gouvernement, dont le soutien est ultra-minoritaire dans la population, s’appuyer sur cette signature pour dire qu’un compromis avait été trouvé et que désormais « la grève n’a que trop duré » tout en multipliant les exactions policières ?

Comment ne pas être exaspéré devant les média-mensonges qui ne cessent de reprendre l’idée (la « fake News » comme on dit en globish) que le front syndical se serait disloqué alors que la confédération CFDT n’en a jamais fait partie ?

Alors comme dit l’adage : qui sème le vent, récolte la tempête !

Parce qu’il faut bien appeler Laurent Berger pour ce qu’il est : un usurpateur !

En signant ce texte scélérat, en récupérant la mobilisation qu’il n’a jamais construite, voulue et soutenue, il a volé cette mobilisation à ceux qui la détiennent, à savoir les grévistes. Et notamment à ceux de la SNCF et de la RATP en grève depuis prés de 50 jours. La grève n’appartient qu’à ceux qui la font. A ce titre, dans de tels mouvements, seules les AG de luttes sont légitimes. Elles sont d’ailleurs des moments de vie instances de la démocratie ouvrière. Elles sont même la base et le fondement historique du mouvement ouvrier et du syndicalisme. 

Alors non, Laurent Berger n’est pas un démocrate, c’est un usurpateur, qui a volé aux grévistes leur grève. Par sa trahison, il a lui même déclenché de l’animosité à son égard et à celle de la centrale qu’il dirige. 

Toutefois, nous finirons par une proposition pour contrer Berger et sa clique plus efficacement et sans que l’on puisse remettre en cause le « pacifisme » et la « démocratie » : que la CGT quitte la très jaune C.E.S., qui, rappelons le encore une fois, a pour actuel président nul autre que le secrétaire général de la CFDT, à savoir Laurent Berger.

En attendant, plus que jamais, comme on le scande dans les manif à l’appel de syndicalistes proches du PRCF : « on n’est pas des moutons ; on a pas b’soin / d’ Berger » !

 

*la fameuse citation de Maurice Thorez, tronquée et sortie de son contexte de 1936, dit au contraire : « il faut savoir arrêter une grève dès lors que satisfaction a été obtenue ».

 

https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/laurent-berger-lusurpateur/


Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

66 réactions à cet article    


  • titi 22 janvier 20:49

    @L’auteur

    Représentativité syndicale en France :

    CFDT : 26.39 %

    CGT : 24.85 %

    Dernière élection de Laurent Berger : 94% des voix contre plus de 98% la fois précédente.

    Fermez le ban.


    • CORH CORH 23 janvier 00:18

      @titi
      oui mais depuis on sait qui il est et la CFDT avec .....


    • titi 23 janvier 02:34

      @CORH

      94%

      Un score de soviet suprème.


    • machin 23 janvier 07:58

      @titi

      Dernière élection de Laurent Berger : 94% des voix contre plus de 98% la fois précédente

      98...94 %....

      98%, ce n’est plus un syndicat, c’est un gang.

      Même les rois nègres (de la france) n’osent pas...

      98...94 % C’est dire la réflexion, la contradiction, la qualité des votants.

      Au fait... 98 % de quoi ?

      .

      Les autres syndicats ne sont guère mieux .

      Il n’est que de voir le renouvellement de leurs « élus ».

      Et sans renouvellement des élus il ne peut y avoir de démocratie.

      Pas plus en politique que dans le syndicalisme.

      Sans renouvellement les élus deviennent des professionnels et sont obligatoirement enclin a toutes les compromissions, même inimaginables pour rester a table.

      .

      Pour conclure, un syndicat qui touche des subsides autre que celles de ses adhérents ne peut être que crapuleux et traitre a sa cause.

      C’est d’ailleurs pour cela que toutes ces vermines défendent pieds becs et ongles L’Europe mortifère qui les achète à vil prix.

      Sauf un...

      à ce que je crois savoir.



    • CORH CORH 23 janvier 23:32

      @titi
      Une majorité de français soutiennent le prolongement de la gréve, mais pas la CFDT , mais bon si elle est majoritaire tout va bien pour elle et pour vous..


    • Le421 Le421 24 janvier 08:34

      @CORH
      A ce sujet, les sondages très futés annoncent que 61% des français soutiennent le mouvement.
      Laissant insidieusement penser que 39% sont contre...
      Las !! Dans les 39%, il y en a plus de la moitié qui n’ont pas d’opinion ou s’en branlent carrément, du moment qu’il y a trois barres sur le smartphone...
      Il y a, dans les faits, moins de 20% qui soutiennent la réforme des retraites, et dans ces 20%, il faut compter ceux qui n’ont rien compris...


    • CORH CORH 24 janvier 22:08

      @Le421
      plutôt juste ,et ainsi s’il y en avait 40% contre et le reste qui s’en tape, on laisserait penser que les soutiens seraient majoritaires


    • devphil30 devphil30 23 janvier 06:45

      Ce truc de l’age pivot de 64 ans était visible dès qu’il a fait sa mijaurée en indiquant que la ligne rouge avait été franchie.

      C’était couru d’avance que cet histoire d’age serait la pseudo négociation entre la CFDT et le gouvernement

      Ce qui n’énerve au plus haut dans cet histoire de réforme , c’est que l’on entend discourir par le gouvernement sur la démocratie , sur la responsabilité , tous ces éléments de langage alors je pose une question simple

      Pourquoi ne pas faire un référendum sur le sujet des retraites ?.

      Évidemment tout le monde connait la réponse d’avance ... 

      Mais si ce projet avait été expliqué clairement , démontré par des chiffres objectifs et véridiques alors peut être que la situation serait plus limpide

      Si on ne fait pas un référendum sur une telle modification de vie et de société alors à quoi sert un référendum .... ?

      J’ai entendu parler d’un référendum possible sur un machin écologique ...super intéressant ...et est-ce qu’il se fera car la réponse sera pas celle de la question non plus

      Les priorités sont ailleurs car l’écologie c’est beaucoup plus beau quand on est sûr de son avenir


      • sweach 23 janvier 11:58

        @devphil30
        Pourquoi ne pas faire un référendum sur le sujet des retraites ?
        Sur ce point il n’est pas possible de faire un référendum, car nous sommes en présence d’un acte autoritaire.
        Effectivement tout le monde est contre une situation pire après que avant.

        Un référendum est surtout là pour trancher sur un droit qui jusque là était interdit ou autorisé, par exemple la peine de mort, le mariage homosexuel ou bien le cannabis se prêterait plus facilement à cette exercice.

        Cependant il n’existe rien à l’exception de la grève pour faire barrage à une loi autoritaire et pénalisante pour le peuple, mais ne nous trompons pas les peuples sont manipulé par les médias et un truc comme le RIC donnerait du pouvoir non pas au peuple mais aux médias.

        *Les priorités sont ailleurs car l’écologie c’est beaucoup plus beau quand on est sûr de son avenir*
        Je te l’annonce tout net, l’écologie sera le prochain mouvement politique chouchou de nos médias, on va avoir un autre Macron bien peinturluré en vert pour nous faire exactement la même politique totalitaire encore et toujours.


      • Le421 Le421 24 janvier 08:37

        @devphil30

        C’était couru d’avance que cet histoire d’age serait la pseudo négociation entre la CFDT et le gouvernement

        Même sur Agoravox et on ne peut pas dire que ce soit la crème des experts politiques qui interviennent ici * cela avait été écrit maintes fois !!

        *Je sais de quoi je parle, puisque j’en fait partie !!  smiley


      • devphil30 devphil30 24 janvier 17:21

        @Le421

        Le plus drôle c’est de savoir comment le berger va gérer le changement de langage entre age pivot et age de départ minimum ou toutes autre sémantiques.

        A savoir que certains membres de la CFDT rendent leurs cartes de membres

        http://www.frontsyndical-classe.org/2020/01/des-militants-de-la-cfdt-rendent-leur-carte-a-l.berger.html

        https://rmc.bfmtv.com/emission/il-rend-sa-carte-de-la-cfdt-je-n-arrive-plus-a-comprendre-ce-qui-se-passe-en-haut-1839733.html

        Ça risque de lui couter cher au berger mais c’est ce qui arrive quand on retourne sa veste pour plaire au patronat , attitude perpétuelle de la CFDT


      • devphil30 devphil30 24 janvier 17:26

        @devphil30

        Et le berger n’est pas un saint et il a beau porter plainte pour l’intrusion au siège de la CFDT , il lui est rappelé par ce jugement de la loi et ceci envers un de ses branches syndicales dans lesquels les gros bras de la CFDT ont été bloquer l’accès des bureaux à une de leurs annexes

        https://www.lefigaro.fr/social/la-cfdt-condamnee-pour-abus-de-pouvoir-sur-une-de-ses-branches-20200122


      • anti.social555 24 janvier 20:21

        @devphil30
        Je serais curieux de savoir combien d’adhérents ils vont perdre à la CFDT, ou combien ils ont déjà perdu. Quant au rapport d’étude d’impact qui fait 1029 pages et que je n’ai pas réussi à avoir, ils sera présenté en même temps que le passage du projet de loi. On vient de découvrir que cette réforme devrait faire perdre 3,5 milliards au régime par répartition (surtout AGIRC-ARRCO

        ), mais c’est le silence dans tous les JT.


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 25 janvier 13:37

        @anti.social555
        Je serais curieux de savoir combien d’adhérents ils vont perdre à la CFDT, ou combien ils ont déjà perdu.


        .
        Comme si les autres syndicats n’étaient pas, eux aussi, affiliés à la Confédération européenne des syndicats pour appliquer les politiques européennes, dont la réforme des retraites....
        Et le responsable de la CES..., c’est Laurent Berger !
        .
        Liste des syndicats inscrits à la CES :

        Confédération française démocratique du travail (CFDT) affiliée à la CESConfédération française des travailleurs chrétiens (CFTC) affiliée à la CESConfédération générale du travail (CGT) affiliée à la CESConfédération générale du travail - Force ouvrière (CGT-FO) affiliée à la CES


      • Aimable 23 janvier 07:41

        J’aime le slogan sur la caricature , perso j’y ajouterais en parlant des chaines et il désignera ceux qui devrons les porter ( un petit kapo en somme ) .


        • Le421 Le421 24 janvier 08:40

          @Aimable
          Cela reste de la galéjade.
          En effet, Macron ne pourra envisager de rétablir l’esclavage de façon traditionnelle car il est prévu dans la pratique que le patron doit fournir le gîte et le couvert.
          Ce à quoi le MEDEF s’opposera carrément, bien sûr !!  smiley


        • machin 23 janvier 08:04

          F.O. est le syndicat qu’il vous faut.

          La CFDT est le syndicat qu’il leur faut.


          • zygzornifle zygzornifle 23 janvier 09:03

            CFDT-Patronat même combat .....


            • ZenZoe ZenZoe 23 janvier 10:10

              Ca les emm... grave à la CGT que la CFDT soit mieux vue par tout le monde en France. Les cégétistes sont dans l’ensemble des bas-du-front jaloux, colériques et bornés, contents seulement quand ils mettent le bazar partout et sabotent les entreprises qu’ils sont subventionnés pour défendre (exemple, le port du Havre qui va devoir liencier à cause de leurs conneries, il n’y a pas d’autres mot), et ce n’est pas le seul exemple.

              Je ne sais pas Si Berger et Macron sont complices pour couler la France, il parait même que non, pas du tout. Mais je suis sûre que la CGT est un fléau depuis quelques décennies maintenant.


              • ZenZoe ZenZoe 23 janvier 10:13

                @ZenZoe
                Autre chose, Berger a été élu par les militants, comme Martinez, alors si Berger est un usurpateur, l’autre moustachu débile l’est aussi.


              • oncle archibald 23 janvier 10:57

                @ZenZoe :

                Oui. Les CGTistes auront fait un grand progrès lorsqu’ils comprendront qu’un armateur qui voit son navire bloqué plusieurs jours, voire plusieurs semaines ou même plus d’un mois dans un port ou à l’ancre devant un port Français s’organise pour aller charger et décharger dans un port Italien, Espagnol, Belge, Hollandais ou Allemand, non pas la fois suivante mais toutes les fois suivantes.

                Ce jour là ils serviront les intérêts de leurs syndiqués qui risquent fort de se retrouver au chômage très longue durée. Hélas je crois qu’ils sont absolument incapables de raisonner correctement. Fos-Marseille, le seul port de la Méditerranée qui avait de la place pour se développer, a été carrément torpillé pendant plusieurs années par la « grande gréve » de 2005. En 2015 il commençait à se redresser, uniquement parce que sa situation géographique est idéale, mais c’était sans doute trop beau ....

                La CGT est en train de couler l’activité des grands ports Français comme elle a déjà coulé celle du fret SNCF.


              • Gasty Gasty 23 janvier 12:20

                @oncle archibald

                Ben voyons ! La encore, une fois de plus ce sont eux les responsables.


              • oncle archibald 23 janvier 12:40

                @Gasty : évidemment ! La vie est un choix perpétuel et chacun de nous est responsable de ses décisions et de ses actes.

                Le dirigeant d’un grand syndicat comme la CGT doit savoir ce qu’il a quelques chances d’obtenir et ce qu’il ne pourra certainement pas obtenir avant de décider de déclencher une gréve.

                Pousser ses syndiqués à entreprendre une action qui n’a aucune chance d’aboutir et pire qui va mettre leur entreprise dans des difficultés telles qu’ils risquent de la faire couler est une faute grave.


              • Gasty Gasty 23 janvier 13:34

                @oncle archibald Et pousser les syndicats à l’action, c’est de la responsabilité de qui ? De ceux qui veulent se débarrasser d’une entreprise peut etre ? Pas les syndicats ? Non !... Il paraît qu’il y en a qui mettent le feux pour se faire rembourser par les assurances. Mais ça rentre pas dans la poche des syndicats.


              • Le421 Le421 24 janvier 08:46

                @oncle archibald
                Il faut, de toute urgence, supprimer le droit de grève !!
                Quand aux manifestations, seules seront autorisées celles se déroulant entre La Cavalerie et La Roque Sainte-Marguerite...
                Je pense que pour vous, la bataille est terminée et que tout va bien.
                Les autres... OSEF, n’est-ce pas ??


              • oncle archibald 24 janvier 12:40

                @Le421 :

                Est-il à votre avis interdit aux cégétistes de réfléchir aux conséquences de leurs actes ? Ça n’est plus du de droit de gréve que l’on parle là, c’est de suicide collectif !

                Macron démission, ou Macron on te pendra, youpie ... C’est la fête ! 

                Et demain ils iront à la pêche sur les quais du port pour regarder passer les navires qui iront décharger à Rotterdam parce qu’au Havre c’est pas possible, on ne sait jamais si ce sera déchargé ou pas, si le navire sera immobilisé ou pas ....

                Les cégétistes ont-ils une idée géniale qui permettrait d’empêcher les armateurs de choisir des ports ou ils peuvent normalement charger et décharger leurs navires ?


              • capobianco 24 janvier 16:25

                @oncle archibald
                «  Les cégétistes ont-ils une idée géniale qui permettrait d’empêcher les armateurs de choisir des ports ou ils peuvent normalement charger et décharger leurs navires  ? »
                Oui, que macron respecte la majorité des français (61% aujourd’hui..) totalement hostiles à la casse de notre système de retraite. Peut-être pas génial pour vous mais au moins vous apprécieriez le retour à une France apaisée. 


              • oncle archibald 24 janvier 19:42

                @capobianco

                Une majorité de Français à confié les rennes du pays à Macron, pas à Melenchon, et ceux qui se prétendent majoritaires sans aucune légitimité devront attendre une nouvelle élection pour se voir confier oú non le poste de pilotage.

                En plus il y a tellement de mensonges dans ce qui se crie dans la rue, et ils sont tellement gros, que les manifestants finissent par marquer des points contre leur camp. La violence et le mensonge n’ont pas réussi aux gilets jaunes et ne réussiront pas davantage aux cégétistes. Ceux qui geulent pour leur retraite sont ceux qui étaient privilégiés, les autres tentent tout simplement un troisième tour de la présidentielle parce qu’ils ne digèrent pas d’avoir été battus.


              • anti.social555 24 janvier 20:02

                @oncle archibald
                « Est-il à votre avis interdit aux cégétistes de réfléchir aux conséquences de leurs actes ? »
                Est-il à votre avis interdit au pouvoir macronien de réfléchir aux conséquences de leurs actes sur l’économie ? Déjà 2 milliards de perte au moins à chaque Noël pour notre économie par la faute de ce gouverrnement radicalisé Quand vous serez à la retraite, quand la réforme Macron passera, ne venez pas vous plaindre si par la suite vous découvrez que vous vous êtes fait niquer par la réforme Macron. Déjà les retraités on vu qu’on leur retenait du 50 à 80 euros sur des petites retraites, et en plus leur mutuelle a augmenté, alors qu’on les rembourse de moins en moins, et en plus parfois ont leur réclame même du pognon qu’on leur à déjà versé.


              • JC_Lavau JC_Lavau 24 janvier 20:14

                @oncle archibald. Je te prie de laisser les honorables rennes (reindyr på

                norsk) en dehors de ces turpitudes au petit micron à son Rothschild. Ils n’ont pas mérité cela.
                Tandis que rênes ne se prononce même pas pareil.


              • oncle archibald 24 janvier 20:57

                @JC_Lavau

                Damned , mais c’est bien sûr ! Et dire que ma fille a fait longtemps de l’équitation ! Merci !


              • oncle archibald 24 janvier 21:02

                @anti.social555

                Il semble que tout le monde souhaite continuer à faire financer les pensions des retraités par les cotisations des actifs. Dans ces conditions il paraît souhaitable d’avoir une économie qui tourne à peu près bien et les dockers du port du Havre sont à mon humble avis en train de se tirer une balle dans le pied.


              • oncle archibald 24 janvier 21:07

                @JC_Lavau

                Et puis j’aurai dû remarquer, comme Gilles et Jonh, que Macron n’était pas le père Noël !


              • anti.social555 24 janvier 21:10

                @oncle archibald
                sont à mon humble avis en train de se tirer une balle dans le pied.

                C’est vrai, mais ils ont compris qu’ils sont en train de se faire niquer avec les dernières infos qui sont sorties. Je ne suis pas pour les grève, mais cela fait longtemps que je connais BlackRock. Un chef d’état ne reçoit pas comme ça un PDG étranger juste après les EP, sauf s’il a un intérêt.


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 janvier 21:11

                @oncle archibald

                C’est très bien pour Dunkerque.


              • capobianco 25 janvier 08:57

                @oncle archibald
                «  Une majorité de Français à confié les rennes du pays à Macron, »
                Sans vous fâcher voilà deux bêtises, macron c’est 18% du corps électorale mais quand bien même, « confié les rennes » ne veut pas dire donner les pleins pouvoirs. Nous n’élisons pas un roi qui peut ignorer son peuple et le maltraiter à sa guise. 
                «  ceux qui se prétendent majoritaires sans aucune légitimité »
                Encore deux erreurs, hier encore plus de 60% de français se disaient contre cette casse de notre système de retraite et que je sache la légitimité est celle du peuple français donc votre élu minoritaire doit entendre les français lorsque ceux-ci s’expriment. Voter et devoir accepter toutes ses folies pendant 5 ans n’est pas la démocratie. 
                «  En plus il y a tellement de mensonges dans ce qui se crie dans la rue, et ils sont tellement gros, », «  Ceux qui gueulent  »
                Evidemment, « la rue », ces gueux incultes incapables de comprendre l’arnaque de vos élites, ces gens qui ne sont « rien », ces fainéants qui « gueulent », des cégétistes (avocats, cadres, artistes... tous à la cgt ?).... Ah, les mensonges colportés par ce peuple face à LA vérité du monarque....Merci de nous montrer votre niveau de perception du problème.


              • oncle archibald 25 janvier 09:34

                @capobianco

                Mon niveau de perception du problème ? Avec la robotisation et l’intelligence artificielle généralisés dans dix ans combien d’emplois en moins ? Avec l’allongement de la durée de la vie combien de retraites en plus ? Avec les syndicats qui ne veulent pas entendre parler de la fiscalisation des prélèvements combien d’actifs pour payer les pensions des retraités ?

                C’est sûr Il n’y a aucun problème et les solutions consistent à geuler Macron démission et à bloquer les ports de façon à faire merder plus vite ce qui reste d’activité. Au fait, elle a eu quelle suite l’invitation de nôtre premier ministre à proposer des solutions alternatives ?


              • capobianco 25 janvier 12:23

                @oncle archibald
                «  Avec la robotisation et l’intelligence artificielle généralisés dans dix ans combien d’emplois en moins »
                Pourquoi des emplois en moins et combien de bénéfices en moins vous pensez ??? L’homme remplacé par la machine c’est pour le seul bénéfice de nos chers patrons ? En faisant travailler plus certains et faire des chômeurs des autres c’est çà l’avenir ? Partager le travail et partager les fruits du travail cela vous parait sans doute utopique mais c’est pourtant la seule solution sensée et profitable pour tous. Ah non, il est vrai que le mot partage ne figure pas dans le langage du grand patronat !
                «   Avec l’allongement de la durée de la vie combien de retraites en plus »
                Vous parlez bien de « robotisation et intelligence artificielle », ce ne serait pas la clé de votre problème ? Appauvrir les gens, les user jusqu’à la corde et laisser les autres au chômage, au rsa (encore des profiteurs pour vous) serait la solution ... et qui pour acheter ce qui sera produit ? 
                «  les solutions consistent à geuler Macron »
                Et macron (qui s’y connait en matière de gueuler) c’est quoi sa solution, appauvrir les gens pour enrichir ses richissimes copains ? Créer des déficits dans les services publiques, ruiner la santé, l’école, pourrir la vie des plus démunis (300 gosses qui dorment dans la rue et 60 milliards de dividendes) en voila une politique qu’elle est bonne ! Et vous aimez çà.
                «  Au fait, elle a eu quelle suite l’invitation de nôtre premier ministre à proposer des solutions alternatives ?  » Merci de préciser de quoi vous parlez.


              • oncle archibald 25 janvier 13:23

                @capobianco

                Donc vous êtes pour que le financement des pensions se fasse autrement que par un prélèvement sur les salaires, ce que refusent les syndicats qui en vivent mais qui sera bien sûr incontournable à court terme.

                Vous voulez taxer uniquement les bénéfices des entreprises ? Elles iront produire la oú on ne les taxera pas ! Qui paye les machines de production autonome ? Les investisseurs non ? Et vous pensez qu’ils seront d’accord pour investir sans en retirer un bénéfice ?

                Le premier ministre a indiqué qu’il était ouvert à toute proposition permettant d’atteindre un équilibre des cotisations et des pensions. Mais à ma connaissance il n’a eu aucune proposition en retour.


              • capobianco 25 janvier 17:18

                @oncle archibald
                «  Donc vous êtes pour que le financement des pensions se fasse autrement que par un prélèvement sur les salaires »
                Je suis pour que tout le monde cotise et bien sûr les revenus des dividendes, est-ce suffisamment clair ?
                Vous voulez taxer uniquement les bénéfices des entreprises  ? Elles iront produire la oú on ne les taxera pas 

                « 
                Uniquement les entreprises ? Je viens de vous répondre. Bien sûr que certains iront ailleurs, on connait le patriotisme de nombreux gros chefs d’entreprise, mais ils ne pourront mettre leurs entreprise sous le bras.
                 » Qui paye les machines de production autonome « Mais ceux qui produisent bien sûr, il le trouve où son argent votre copain ?
                 » Et vous pensez qu’ils seront d’accord pour investir sans en retirer un bénéfice ? « 
                Parce que faire cotiser les dividendes, revenir sur les exonérations c’est supprimer les bénéfices ? 60 milliards de dividendes distribuées a des personnes dont vous pensez qu’elles sont dans le besoin sans doute ! Nos riches sont de plus en plus riches, je ne parle pas du petit chef d’entreprise qui aime son personnel et son pays, mais de ceux qui se distribuent l’argent que les salariés créent par leur travail et vont le planquer dans les paradis fiscaux. Depuis des décennies nos politiques sont au service de ces gens et les rendent plus riche également à coup d’exonérations, de lois pour soi-disant »libérer« le travail, de cice, de suppressions d’impôts et y compris en leur bradant notre patrimoine (autoroutes, Alstom, aéroports, barrages hydrauliques et même la fdj ) et sans parler des multiples »astuces« fiscales en leur faveur. 
                 » Le premier ministre a indiqué qu’il était ouvert à toute proposition permettant d’atteindre un équilibre des cotisations et des pensions "
                Ah mais vous n’avez pas suivi, pas compris pourquoi 60% des français sont contre cette soi-disant réforme, je perds mon temps avec vous !


              • oncle archibald 25 janvier 19:00

                @capobianco : « Je suis pour que tout le monde cotise et bien sûr les revenus des dividendes, est-ce suffisamment clair ? »

                Ben non. Qui doit payer ? Les entrepreneurs et les actionnaires seulement ou bien « tout le monde » c’est à dire tous les citoyens indistinctement ? Faut-il faire une réforme monstre de l’impôt sur le revenu des personnes physiques pour financer par cet impôt tous les prélèvements sociaux ? Comment on apprécie les conséquences de cette mesure sur l’activité des entreprises donc sur la « richesse nationale » qui sera in fine à partager ? Et puis le moustachu ne sera pas d’accord parce que ça va couper les vivres des syndicats !

                Solution : YAKA FOCON ...... je me doutais !

                Et au bout du compte les riches partent ailleurs et les pauvres sont de plus en plus pauvres parce qu’il n’y a plus du tout d’activité créatrice de richesses.

                Je suis d’accord avec vous sur un seul point : la réforme Macron ne règle pas le problème à long terme puisque il est incontournable qu’il y aura de moins en moins de travailleurs et de plus en plus de retraités.

                Mais il était prévu que l’application de la nouvelle loi n’intervienne qu’en 2027 si je ne me trompe pas. Entre temps il y a une élection présidentielle en 2022.

                Ce qu’une loi a fait une autre loi peut le défaire. Puisque vous êtes sûr que les trois quarts des Français sont avec vous vous n’avez aucun souci à vous faire : votez pour superman (alias Mélenchon) qui saura en trois coups de cuillère à pot trouver la solution idéale. En quelques mois la France ressemblera au petit paradis dont il rêve : le Venezuela incapable de nourrir sa population malgré les ressources naturelles hors du commun dont il dispose.

                Au Venezuela ou à Cuba, comme chacun sait les hôpitaux ressemblent à des petits paradis (mais il n’y a pas un rond pour acheter des médicaments, et donc on distribue de la tisane) et les retraités pètent dans la soie (s’ils ont pu bouffer la veille et si leur neveu qui travaille à New York leur a offert un pyjama en soie).


              • capobianco 26 janvier 17:37

                @oncle archibald
                «  Au Venezuela ou à Cuba, »
                Ha, l’arme fatale !!!!!! Parlez nous des droits sociaux de vos camarades américains de larabie saoudite ou de nos amis du katar (psg...) A chacun ses références !.

                Vous élevez le débat.....


              • La CFDT, dans sa version éducation nationale, cela donne le SGEN, un bidule qui tient un discours pédagogo, démago, à la botte du PS et de LREM. Pour rappel, voici mon article agoravox sur ces gugusses :

                https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-sgen-cfdt-un-syndicat-qui-se-219814


                • Le421 Le421 24 janvier 08:48

                  @France Républicaine et Souverainiste
                  Je croyais que c’était le ZGEG !!
                  Encore raté... smiley


                • sweach 23 janvier 11:42

                  Souvenir souvenir :

                  https://www.la-croix.com/France/Politique/Le-siege-CFDT-saccage-apres-appel-voter-Emmanuel-Macron-2017-04-24-1200842035

                  https://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/04/20/35003-20170420ARTFIG00129-emmanuel-macron-va-rencontrer-laurent-berger-le-president-de-la-cfdt.php

                  Personnellement j’ai prit conscience de la connivence incroyable entre Macron et la CFDT lors d’un reportage pendant la campagne présentiel.

                  Dans ce reportage Macron allait visiter un site qui devait fermer et on voyait le maintien de l’ordre, autour du candidat face aux manifestants, fait pas la CFDT.

                  Donc sur ces images on voyait des délégués CFDT jouaient le même rôle que des CRS.


                  • Aff le loup 24 janvier 08:11

                    @sweach

                    « Les autres syndicats ont condamné ces actions, la CGT les jugeant « inadmissibles » et dénonçant « fermement ce type de pratique ». « C’est par le débat et la force des idées qu’il faut convaincre et non par la violence », a insisté la confédération. » D’après https://www.la-croix.com/France/Politique/Le-siege-CFDT-saccage-apres-appel-voter-Emmanuel-Macron-2017-04-24-1200842035

                    Quand le débat est organisé, la CGT le fait annuler... https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/haute-vienne/limoges/limoges-militants-cgt-font-annuler-debat-reforme-retraites-organise-deux-deputees-lrem-1752923.html

                    Quand ce n’est pas ses idées, la CGT demande de discuter des siennes... https://www.tripalio.fr/article/presse/paritarisme/9f8bc72c3f204f32bb8d83030 52be1ea/cgt-on-regrette-toujours-bon-vieux-temps-pravda

                    Quand il y a violence, c’est de la CGT dont on parle... https://www.bfmtv.com/societe/loi-travail-des-manifestants-cgt-sont-ils-responsables-de-violences-et-degradations-984960.html

                    Que cache cette mousse qui tâche ? https://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/philippe-martinez-le-mr-no-1165504


                  • sweach 24 janvier 11:20

                    @Aff le loup
                    Personnellement je met tout les syndicats un peu dans le même sac.

                    A l’origine ils ont été crée pour mettre en place une médiation entre les travailleurs et les patrons.

                    Initialement ça fonctionnait dans les années 60-80, quand le patron était hors la loi où pas suffisamment honnête les syndicats avec les ouvriers faisaient plier les patrons avec des grèves.

                    Mais ça a rapidement changé et aujourd’hui les syndicats ne sont plus des médiateurs mais des freins voir carrément des traîtres pour les employés , ils ne représentent personne à part eux même.

                    Aujourd’hui un employé n’a plus la sécurité d’emploi, un chômeur, un Rmiste, un retraité ça ne peut pas faire grève, comment il défend ses droits ?
                    Là ou avant c’était source d’information et d’avancement aujourd’hui un employé n’obtient rien des syndicats, au contraire même, ils l’empêchent d’avoir accès à l’information ou de négocier.

                    Nous sommes dans un monde de pourri et sur ce point la CGT à au moins l’avantage d’être intransigeant là où les autres sont à plat ventre devant le patronat.


                  • Aff le loup 24 janvier 14:05

                    @sweach Le syndicalisme comme beaucoup de principe en isme est à l’origine une pensée clairement exprimée car le fruit d’une réflexion donc d’une intelligence... Son fondement est universellement ressenti sinon compris : « l’union fait la force » ! En France, c’est la structure de l’Etat qui défini le syndicalisme tel qu’on en parle aujourd’hui : c’est effectivement une instance qui relie les employés de l’Etat (au statut de fonctionnaires et au statut de contractuels) à leur patron (dans les faits c’est Bercy qui tient les cordons de la bourse, le ministre et son chef de cab,...fut une époque où il existait un ministre de la FP !) entité assez informe pour la majorité et inatteignable pour l’ensemble...d’où ce relais puissant ! De fait, la revendication catégorielle est portée par une fédération au sein d’une confédération ce qui ne facilite pas la compréhension du dialogue... Comme l’Etat est en France omniprésent, le syndicalisme pour ces deux causes est perçu par la population comme une expression de la sauvegarde du service public et le moyen d’action comme l’absence de ce service public par la grève dans les domaines non régaliens de l’Etat car c’est concret... C’est ce type de syndicalisme qui fait florès...Le jour où le monopole d’Etat n’existe plus, le syndicalisme d’état et ses outrances, en fait la prise en otage des citoyens usagers, n’existera plus du fait des alternatives nouvellement existantes...Le syndicalisme d’Etat a bien vécu sous le prétexte d’être l’enfant adultérin des polytechniciens et de la CGT...On achetait à bon prix (le contribuable paye) la paix sociale... Il existe surement un autre syndicalisme en France, forcément il est à la marge...Un nouveau syndicalisme devra se structurer et considérer que les ukases CGTistes (Retirez votre loi...Discutons de NOTRE projet !) étaient l’arme des faibles car nées de réponses démagogiques des gouvernements irresponsables des finances du pays !

                    Obtenir 2 % d’augmentation des traitements et salaires ne correspond finalement qu’au budget épargné par 7 jours de grève !


                  • capobianco 25 janvier 09:13

                    @Aff le loup
                    «  (Retirez votre loi...Discutons de NOTRE projet !) »
                     Une façon de voir (ou de tromper), la réalité c’est : « retirer votre projet de casse du système de retraite et discutons de comment améliorer notre très envié système actuel ». 
                    Mais je comprends que vous voulez supprimer « l’état et son complice la cgt » (pourtant présentée minoritaire...) pour la « liberté », la votre bien sûr, celle de ceux qui ont réussi.... 


                  • Trelawney Trelawney 23 janvier 12:30

                    Le système de retraite par point garantit de façon précise le montant des cotisations mais ne garantit absolument pas le montant des pensions qui seront accordées.

                    Actuellement, lorsque vous interrogez le site de retraite, ce dernier estime le montant de votre pension en fonction de votre durée de cotisation et des vos anciens salaires. Dans le nouveau système il ne pourra vous donner qu’un nombre de points et c’est tout. La valeur du point et le montant de vos cotisation sera totalement abstrait, car sujet à fluctuation.

                    De plus si la réforme doit entrer en application, elle le sera que pour les départs en 2037 soit dans 17 ans. Comme on sait pas faire de prévision économique pour 2021, comme voulez vous croire que cette réforme ne sera pas arrivée trop tard ou même qu’elle sera utile pour préserver les caisses de retraites ? En fait la réponse est dans la question. S’ils s’y prennent aussi tard, c’est qu’il n’y a aucun danger pour notre système de retraite actuelle (c’est le COR qui le dit) et donc que cette réforme a bien un but cacher qui devient de plus en plus évident : nous préparer à un système de retraite privé par capitalisation.

                    Sur ce point la CGT comme sud ou même la CFE CGC s’élève contre un projet inutile et dangereux qui « fait rentrer le monstre par une porte dérobée ». Pourquoi la CFDT est pour ce système de retraite par point ? On le saura dans quelque mois lorsque Laurent Berger aura un poste important chez BlackRock !


                    • Le421 Le421 24 janvier 08:54

                      @Trelawney
                      Le plus gros problème, qui est très peu souligné, c’est que « en même temps », le gouvernement réduit les ressources du système de plusieurs façons.
                      La plus évidente étant celle supprimant les cotisations à 28% pour la tranche gagnant plus de 10.000€ mensuels à 27.000, je crois...
                      Le manque à gagner approche les 4 milliards annuels, rien que sur cette mesure.
                      Donc, en diminuant les recettes, on étrangle le système des retraites, de fait !!
                      Dans moins de trois ans, les projections de calculs indiqueront à nouveau que le système n’est pas viable et qu’il faudra encore serrer le kiki.
                      Ça fait des décennies que le patronat nous fait le coup.
                      Tout en versant des dividendes maousses...


                    • ETTORE ETTORE 23 janvier 12:33

                      Je me demande ce que cela fait aux membres de la CFDT, qui payent leur cotisation ( ou c’est peut être le Medef qui règle pour eux) de n’être qu’une bande de sex toys en rayons, que vient choisir leur « Sex shop Berger » pour faire mumuse avec macronito ?


                      • Aimable 23 janvier 14:04

                        @ETTORE
                        Avant Nicole Notat , les syndiqués payaient leurs cotisations , mais après , cela a peut être changé .


                      • DACH 23 janvier 12:39

                        CGT = Cancer Généralisé du Travail. Signé Coluche !!!! La dictaure du syndicalisme anti capitaliste, c’est mort pour eux, et croire à des fantômes ne les font pas exister même par des actions illégales.


                        • Le421 Le421 24 janvier 08:56

                          @DACH
                          Dit le gars qui prends ses congés payés sans rougir, avec la carte vitale bien planquée dans le portefeuille. Deux jolis cadeaux offerts, gracieusement et sans discuter, par le patronat...


                        • DACH 24 janvier 18:42

                          @Le421=On attend toujours les preuves qui valideraient vos affirmations....Vous ne voyez même pas que vous désservez votre cause...


                        • capobianco 25 janvier 09:18

                          @DACH
                          Oui, mais on compte sur vous pour changer tout çà et faire reculer le monarque. Merci pour votre contribution à la « cause ».


                        • sicome 23 janvier 14:30

                          VOUS ne faites plus d analyses du chomage ? ( pole emploi ) et je ne parle pas des statistiques INSEE


                          • ribouldingue ribouldingue 23 janvier 16:25

                            tatata rarara boum boum ! avis à la populasse ! Ceci est un message du berger.
                            Chrétiens chrétiennes,
                            La vie est dure pour tous ceux qui ont subi cette injuste et abominable grève inutile puisque comme d’habitude je me suis couché en échange de quelques royalties et une promesse de messire pour devenir ministre du travail, de la santé, et du culte. En attendant cette belle promotion bien méritée digne d’une belle ordure que je suis et qui ne pense qu’à sa pomme. Sachez, chrétiens chrétiennes, que je compatis pleinement avec les brebis égarées qui se sont fondues dans la masse des méchants syndicats rouges en usant leurs babouches sur les pavés et qui de fait ont perdu des journées de salaires. Comme tous les dimanches, à l’église de Notre-Dame des Martyrs du Bas-Poitou à Saint-Etienne-du-Bois (Vendée), je donnerai la messe et mes enfants de coeur passerons dans les rangs faire la quête pour ces pauvres pêcheurs ignorants. Nous partirons avec nos bâtons de berger sur les chemins de cons postelle pour rejoindre notre lieu de pèlerinage. La prochaine grande manifestation aux côtés de frigide barjot et de ludovine de la rochère contre le mariage homosexuel. C’est vrai, quoi, merde ! On est des hommes après tout. Et on veut « un papa une maman » pour nos chrétiens et nos chrétiennes. L’homosexualité beurk ! C’est sale. Pourtant comme chante philippe catherine 98% des hommes sont pédés. Les femmes sont doublement baisées. Parce ce que pour faire un pédé il faut 2 hommes.
                            Les français sont des veaux. de Gaulle a prononcé ces mots en 1940 à Londres, après la signature de l’armistice entre la France de Pétain et l’Allemagne. Le général aurait dit : « Ce sont des veaux. Ils sont bons pour le massacre. Ils n’ont que ce qu’ils méritent. »
                            Aujourd’hui les français ont de la chance non seulement sont des veaux mais en plus ils ont les brebis gâleuses avec eux. Amen !


                            • eddofr eddofr 23 janvier 16:46

                              Quand on se syndique, il y a essentiellement deux motivations possible :

                              1. L’un se syndique pour que le syndicat intervienne pour arranger sa situation personnelle. Celui-là a tout intérêt à choisir un syndicat qui ne « fait pas chier le patronat ».
                              2. L’autre se syndique pour défendre ses intérêts collectifs (ceux qu’il a en commun avec les autres salariés de l’entreprise, du groupe, de la branche, du pays, ...) . Celui-là a tout intérêt à ne pas choisir un syndicat de collaboration (comme le mot est connoté, on dit « progressiste » maintenant, mais c’est bien de collaboration qu’il s’agit) mais plutôt un syndicat « de lutte », quitte à parfois lutter contre des moulins et mener des combats d’arrière garde perdus d’avance.

                              Dans une société de plus en plus individualisée et individualiste, le premier type est forcément plus courant que le second.

                              Pourtant, en période de régression, le syndicat de lutte, même s’il perds plus qu’il ne gagne, permet tout de même de limiter les dégâts, et, quand reviendra une période favorable, c’est lui qui gagnera de nouveau droits, de haute lutte ...

                              Parce qu’un droit, comme la liberté, cela ne se donne pas, cela ce conquiert.

                              Moi j’ai choisi mon camps même si parfois ça me coûte.

                              Parce que dans un syndicat de lutte, on retrouve beaucoup de « bourrins », qui ne comprennent pas grand chose à grand chose et qui choisissent souvent les mauvais combats au mauvais moment.


                              • André Martin 23 janvier 17:34

                                Le rôle des dirigeants actuels de la CFDT est malheureusement le même que celui de leurs prédécesseurs depuis plus de 2 décennies. Voir mes contributions d’ex Délégué syndical central CFDT pendant 20 ans dans un grand groupe :

                                La CFDT demandait depuis longtemps la généralisation d’un 3ème étage de retraite par capitalisation


                                et L’erreur historique de la direction de la CFDT en 1999 ...


                                Des faits probablement ignorés par 95 % des adhérents CFDT sincères.


                                • anti.social555 24 janvier 20:40

                                  @André Martin
                                  Le sujet avait été évoqué par un syndicaliste, mais le journaliste à très vite changer de sujet. J’sais pas pourquoi. smiley


                                • Aff le loup 25 janvier 09:51

                                  @André Martin

                                  Comment vous, ex-apparatchik de la CFDT, pouvez vous critiquer ses positions et sa représentation élue démocratiquement actuelles ? Vous me semblez comme beaucoup être plus à l’aise pour exercer votre critique une fois dehors que quand vous étiez dedans !


                                • Robert GIL Robert GIL 24 janvier 16:46

                                  repetons, repetons : le RN n’est pas l’ami des travailleurs, mais plutot de ceux qui les bastonnent dans les manifs, le PS est un parti de droite, EELV un parti de bobo et la CFDT un syndicat patronal ...j’ai l’impression qu’a force de le poster sur les reseaux sociaux ça commence a rentrer dans les tetes !


                                  • uleskiserge uleskiserge 24 janvier 18:57

                                    Incapable de raisonner en termes de rapport de force, disposé à « négocier » sans l’établissement de ce rapport, Berger n’est certes pas un syndicaliste.

                                    Suivons sa carrière professionnelle ; sans doute finira-t-il député LREM... 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès