• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le Bouddhisme c’est de « la Mer.. », ou la réhabilitation de (...)

Le Bouddhisme c’est de « la Mer.. », ou la réhabilitation de celle-ci…

  Le 7 octobre j’ai fait paraître un article intitulé : « La loi de la jungle existe telle ? », dans lequel je me référais au Bouddhisme, et un commentateur a écrit ce message qui n’a pas été publié par la Rédaction d’Agoravox mais que j’ai reçu par mail : « le Bouddhisme c’est de la merde… ». Il à voulu, par ce mot, dévaloriser cette doctrine ! Car « la merde » c’est sale et ça pue. Par ce mot nous voulons caractériser ce qui est dégradant, humiliant, impur…

 Mais la merde est une matière plus noble qu’on le pense, c’est pour cela que je ne me suis pas offusqué par le dit commentaire, il m’a fait plutôt rire…

 Car si l’on prend quelques distances avec nos conditionnements la merde n’est pas une matière si « impure » que cela, bien au contraire. Si nous n’en fabriquions pas nous ne vivrions pas. La merde fait partie du cycle de la vie, dans celui-ci elle participe à la fabrication de l’humus qui alimente les plantes qui ensuite nous alimentent…

 Nous sommes dans une civilisation ou tous ce qui concerne notre fonctionnement physiologique est plus ou moins tabou, on ne veut pas le voir, il en est ainsi de la digestion est des manifestations qui l’accompagnent comme nos excréments… Ce comportement est relativement récent, jusqu’au 18em siècle « La merde avait sa place dans l’ordre des choses. Ce n’était pas encore une sécrétion honteuse : elle faisait partie du cycle de la vie, de la mort et de la naissance » (Michael CAMILLE, historien d’art). Jusqu’à cette période déféquer était naturel, chez les Romains les toilettes étaient collectives et mixte, il en est ainsi chez d’autres peuples, comme les chinois (ceux qui sont encore non occidentalisés) ! Aujourd’hui dans nos sociétés occidentales qui s’enorgueillissent de leur mode de vie il faut « chier » seul(e) dans un lieu fermé et privé et on n’en parle pas, on le cache comme quelque chose de honteux. Pourtant cela c’est à la vie, comme manger, boire, marcher… C’est Antonin ARTAUD qui disait, « Là où il y a la merde il y a l’être ».

 On n’en parle pas sauf si l’on veut injurier, dévaloriser quelqu’un : « tu n’es qu’une merde », « c’est de la merde »…

 Et pour en revenir au Bouddhisme, voici une petite histoire du Chan (le zen chinois). Un jour un disciple demanda à son maître : « Qu’est-ce que Bouddha ? Le maître répondit : un bâton de merde ! ». En chine à cette époque (8em siècle), on se servait d’une spatule en bois pour se nettoyer. Le maître voulait montrer que l’enseignement de Bouddha nettoie notre esprit de ses illusions, de son ignorance, de ses conditionnements, etc., comme la spatule nettoie cette partie du corps !

 Voici une histoire humoristique pour illustrer ce qui vient d’être écrit. « Un jour les organes du corps décidèrent de se choisir un roi parmi eux. Evidemment tous se disputèrent ce titre. Le cerveau disait « cela me revient puisque c’est moi qui contrôle tout », le cœur lui répondit qu’il ne pourrait rien faire sans le sang que lui-même lui envoyait, « c’est donc moi qui doit être le roi ». Ainsi tous les organes se prévalaient de leurs fonctions pour réclamer le titre. Puis une petite voix timide se fit entendre : « c’est moi qui serait roi », c’était l’anus (dans l’histoire telle qu’elle m’a été racontée ce n’était ce mot qui était employé, mais un autre plus « cru ») qui revendiquait le titre. Tous les autres organes s’éclaffèrent et se moquèrent : « tu t’es vu, sais-tu à quoi tu sers, ce qui passe à travers toi ? ». Mais ce petit organe persista et dit « puisque vous ne me voulait pas comme roi, j’arrête de fonctionner, je me ferme ! ». Ce qu’il fit. Au bout de quelques temps plus aucuns organes ne pouvaient fonctionner correctement, tous étaient au bord de l’asphyxie et ils supplièrent l’anus de s’ouvrir et de fonctionner de nouveau. L’anus répondit je veux bien mais à condition que vous m’élisiez roi. C’est ainsi que ce délicat petit organe devint le roi du corps !!! Sa fonction est donc aussi noble que sont titre !

 Pour finir je me permets de signaler que la revue mensuelle « Silence », revue « écologiste, alternative et non-violente » qui a publié dans son numéro 387 de février 2011 une étude intéressante sur ce thème intitulé « Et merde ! ». Cette revue n’est distribuée que par abonnement ou sur certains lieux associatifs ou militants. Les citations que j’ai écrites sont extraites de cette revue, en voici une autre : « Si nous acceptons de considérer nos excréments non comme des déchets mais comme des maillons de la chaine de la vie, nous leur rendons alors un statut de matières s’inscrivant dans un cycle naturel .Des matières qu’il est possible de réutiliser ou de recycler. Dès lors, la merde n’est plus un déchet mais une ressource qu’il convient d’apprendre à gérer ».

 Donc dire « le Bouddhisme c’est de la merde… », n’est donc pas une injure !

 Guy RAYNAUD


Moyenne des avis sur cet article :  3.83/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

123 réactions à cet article    


  • Kalki Kalki 10 octobre 2011 10:58

    BLA BLA BLA

    vous ne comprenez pas l’ironie vous dites donc

    le bouddhisme c’est de la merde, car c’est une religion, c’est une politique féodale

    le bouddhisme c’est pas que de la merde, mais pour les dévots qui prennent que le coté religieux , sans comprendre la spiritualité ( soit en fait 99.99% des gens et peut être vous compris ) c’est de la merde

    mais on a rien contre la merde ...

    ALORS ?

    Au fait vous parlez à un anarco taoiste de la tendance matérialiste cyber ontologique , ca va vous comprenez ? la communication ne se fait qu’entre égale n’est ce pas ?


    • Kalki Kalki 10 octobre 2011 12:36

      ( on devrait en avoir contre la connerie des gens ... ah mais si on avait contre la connerie, on ne pourrait créer de pyramide capitaliste, de pouvoir ou religieuse hum alors ? )


    • bright13 bright13 10 octobre 2011 13:50

      « anarco taoiste de la tendance matérialiste cyber ontologique »....

      « BLA BLA BLA »

      « 99.99% des gens et peut être vous compris »

      ca s’appelle un copier KALKer


    • Kalki Kalki 10 octobre 2011 14:03

      « bla bla bla »

      cela s’appelle une réponse vide, d’une cervelle vide, dans un monde vide

      ALLEZ LA GRANDE QUESTION DU SIECLE

      On peut régler la pauvreté dans l’heure - si et on vous le prouve ... c’est génial - vous ne pouvez sortir de connerie religieuse ou capitaliste pour dire le contraire

      On règle la pauvreté dans l’heure

      Qu’est ce qu’on fait après ?


    • Gabriel Gabriel 10 octobre 2011 11:08

      Je ne sais pas si l’excrément est une matière noble comme vous semblez le dire mais en tout cas, à vous lire, c’est une matière à la mode. Quant au mail que vous avez reçu disant que le  Bouddhisme, c’est de la merde, afin que son auteur cesse de ce vautrer dans le ridicule, répondez lui d’éviter d’aborder les sujets trop dérangeant pour un esprit congestionné par le  vide.


      • Kalki Kalki 10 octobre 2011 11:10

        le taoisme est a la base du bouddhisme, et bouddha n’est qu’un aristocrate carriériste


      • Kalki Kalki 10 octobre 2011 11:13

        une chose que n’a pas compris le bouddhisme faute d’intelligence, la nature et l’égalité de l’humain dans le monde immatériel

        on observe une tendance au secret dans le bouddhisme sur l’évolution spirituel qui nous rappelle les gourous


      • Kalki Kalki 10 octobre 2011 12:10

        le ridicule ne tue pas ... seul la connerie tue, et il n’y a pas de forme d’intelligence de vie sur cette planète, et c’est prouvé,

        désolé, vous êtes dans le lot


      • Lorelei Lorelei 10 octobre 2011 13:18

        Je confirme il y a des esprits congestionnés, qui ne comprennent rien et qui seront toujours du mauvais côté, l’expérience Milgram montre que 80 pour cent des gens presseront sur le bouton, peu de gens sont capables de clairvoyance et donc de resister face à l’immonde, et s’attaquer au buddhisme qui est né en inde et non au tibet comme certains semblent encore le croire...n’est rien d’autre qu’une tentative de s’attirer l’attention et expose un esprit vide.


      • Kalki Kalki 10 octobre 2011 13:23

        Silence is golden

        comme la pomme


      • MILAREPA 10 octobre 2011 17:30

        @ lorelei
        Vous ce qui est inquiétant c’est que lorsque vous écrivez cela ne veut pas dire grand chose et l’on ne comprends par conséquent rien.


      • xbrossard 11 octobre 2011 14:55

        @kalki


        en tout cas, vous ne me donnez pas envie d’être Taoiste parce que question tolérance, ça se pose là votre religion (religion comme le bouddhisme bien sûr...)

      • Kalki Kalki 11 octobre 2011 16:40

        le taoisme n’existe pas

        la cybernétique non plus

        il n’y a pas encore d’écrits adaptés au nouveau monde

        le néo cosmism est risible, les hippies, le new age l’écologie sont risibles, tout ce qui est inadapté à la situation réelle et du proche avenir doit être critiqué pour ce que cela est

        parler d’intelligence collective et de cerveau globale , sans dire ce les mauvais cotés c’est être risible ( comme attali )

        le bouddhisme ou aucune religion, ni meme le capitalisme meme si il gagne le monde par quelque personne, ne sera dans le vrai


      • clodius clodius 10 octobre 2011 13:33

        Moi j’aime bien cette article, la merde comme le bouddhisme tout est sacré........



        • Loatse Loatse 10 octobre 2011 13:59

          Le bouddhisme, c’est l’histoire d’un mec (pour parodier coluche), bref c’est l’histoire d’un mec plein aux as, qui vit à l’écart de ses semblables (le peuple)....

          Bref siddharta, pour le nommer, ose une plongée en immersion parmi la plèbe... Que découvre t’il ??? la misère, la maladie, la faim... a lot of miséreux...

          Emu ? surpris ? curieux ou compatissant... Celui ci quitte tout ce qui fait son quotidien (dans lequel il doit s’emmerder profondément) pour voir de plus près ces êtres étranges et tenter d’appréhender leur réalité...

          Là un esprit plus cartésien et logique voudrait que, le coeur emplit de compassion pour la condition de ses semblables qu’il fasse pression auprès des siens afin d’améliorer leurs conditions de vie...

          Que nenni, le gus s’installe sous un arbre et jeûne... Comme son gros ventre de nanti gargouille, son estomac réclame pitance, un malaise hypoglycémique le fait cesser manu militari son expérience d’ascèse.. il a du perdre un kilo, il est mal....

          On appele cela l’éveil.... ou l’illumination ; le corps a besoin d’être rempli à intervalles régulier sinon il dépérit...

          La faim donc n’étant pas source à proprement parler d’extase mais plutot d’inconfort, notre prince se mit à manger....

          Le peuple lui crevait toujours la dalle, mais une religion était née... à la suite de quoi nous apprenons que tout se maitrise pourvu qu’on n’ en meure pas... que l’égo est l’ennemi, et que pour lui clore le bec, il suffit de se regarder le nombril en méditant...

          Mais bon chacun son truc, hein....


          • sisyphe sisyphe 10 octobre 2011 14:32

            Jamais lu un commentaire aussi con sur le bouddhisme..


            Mais vu votre capacité d’analyse, je suis sûr que vous pouvez faire encore pire...

            Chiche ? 

          • panpan 10 octobre 2011 15:03

            J’adooooore !!!


          • Kalki Kalki 10 octobre 2011 15:06

            on veux de la bière


          • njama njama 10 octobre 2011 15:14

            LOL Loatse ! merci pour l’humour ...
            Le bouddhisme né en Inde qui avortera presque illico de ce rejeton sans Dieu & dieux qui deviendra religion loin de la terre qui l’avait vu apparaître, rejeté comme un avorton, pas même comme un Avatar.

            Et du petit véhicule au grand véhicule ça s’est enfoncé dans une mollassonne religiosité qui a fécondé des armées de moines expatriés dont certains (pas tous) voudrait faire leur Aliya au Tibet.
            A lire « Bête, hommes et Dieux » ce témoignage de Ferdynand Ossendowski qui sera reçu chez le dalaï-lama de l’époque, ce « Dieu vivant » selon leurs traditions, pour s’apercevoir que ce bouddhisme est tombé au plus bas du chamanisme et du bigotisme.



          • Kalki Kalki 10 octobre 2011 15:39

            Prouver irréfutablement, qu’il n’y a que des cons, et vous y compris : ca s’est fait

            Prouver que vous êtes incompétents , dans vos oeuvres que vous désiriez faire le bien ou le mal, à droite ou à gauche, dans les politiques intérieurs , extérieurs : ca s’est fait


          • sisyphe sisyphe 10 octobre 2011 16:48

            @ kalki 


            calme, calme... Ils sont gentils les messieurs-dames en blouse blanche ? 

          • Kalki Kalki 10 octobre 2011 16:58

            Comment va votre femme depuis la dernière fois ? Pas trop mal aux reins ?


          • Loatse Loatse 10 octobre 2011 17:03

            @Sisyphe,

            avec plaisir :)

            Quelques siècles plus tard, donc....Tandis que résonnaient mantras au Potala entre deux bolées de thé au beurre de yack dans l’attente du repas du soir (carné ;sa sainteté défaillant quand il n’a pas sa dose de fer) 

            Bref tandis que les postérieurs safranés molissent en explorant la voie du juste milieu, les serfs s’activent dans les champs afin de pourvoir aux besoins de ces bouches inutiles chaque jour de plus en plus nombreuse...

            et c’est dans ces pauvres cabanes de torchis dans lesquelles les serviteurs analphabètes de la « Sagesse » tentent de trouver le repos après avoir ingurgité une maigre pitance, que l’on rêve d’un avenir meilleur... Sans doute le dernier né de la famille pourra t’il, s’il avère être reconnu comme la réincarnation d’un quelconque lama, accéder au nirvana sur terre.......... c’est à dire se la rouler douce..

            Sans compte que pour se la péter au yeux des voisins, c’est le must...

            Mais bon, c’était sans compter sans les chinois, ces affreux révolutionnaires qui à défaut de voie mystique, contruisirent des routes, des écoles, des hopitaux...et bouleversèrent tout ce merveilleux ordre établi...

            Les saints chakras en furent tout chamboulés.... L’on s’en fut méditer ailleurs, écrire des livres, faire des conférences et afficher à travers le monde la douce quiétude des âmes qui, de la condition humaine, n’ont connu que le meilleur....


          • Kalki Kalki 10 octobre 2011 17:10

            La fin est nul et fausse

            c’est sans compter sur ces demeurés de capitlo communiste

            qui après avoir voulu faire du cocommunisme capitalisme marxisme

            virent tout le monde ... pour mettre des machines

            et finalement arriver quand meme plus loin que la pensée ridicule de marx ne pouvait aller

            C’est à dire : également dans l’inutilité de tout et pour tout

            ou en tout cas, en tuant toute leur population
            qui ne sert là

            vraiment plus à rien

            comme c’est drole

            VOUS N’AVEZ PAS ENCORE RESOLU LE PROBLEME DU CAPITALISME

            VOUS Y AVIEZ JAMAIS PENSE

            IL FAUT DES CONSOMMATEURS POUR QU’IL Y AIT PRODUCTION
            ET QUE SE PASSE T’IL QUAND IL N’Y A PAS DE REVENU ... AH NON LES CONS ... CA SERT A RIEN DE BAISSER LES PRIX , FAIRE DES OFFRES ET DES TAXES

            TRAVAIl et revenu : y en a plus

            Alors les experts payés a se tromper vont nous sortir quels solutions ? Nazisme ? Goulag ?


          • MILAREPA 10 octobre 2011 17:35

            Puisque vous aimez paraphraser Coluche,celui ci disait aussi que lorsque l’on n’y connait rien,ce qui semble être votre cas en bouddhisme,on ferme son CAQUET...


          • Loatse Loatse 10 octobre 2011 17:54

            @Milarepa

            non.


          • Loatse Loatse 10 octobre 2011 18:17

            @kalki

            vous avez raison. :) je ne reconnais pas l’esprit du marxisme dans ces dictatures que l’on a créé et qui oppriment aussi bien l’homme que le capitalisme... l’idéal était là pourtant... 

            le régime a créé ses « petits chefs » notamment pendant la période agraire vers les années 50...la lutte pour une miette de pouvoir était âpre sans compter que celui-ci s’accompagnait de faveurs qui remettaient en cause tout le système...

            Disons que comparativement à un régime féodal comme celui du tibet avant son annexion, il y eut un mieux ne serait ce que l’accès à l’éducation et à la santé...




          • sisyphe sisyphe 10 octobre 2011 18:42

            @ Loatse 


            Faire l’apologie du régime chinois, et justifier ainsi son écrasement du Tibet ; effectivement, c’est encore plus con que la première intervention ; le reste s’étalant dans la caricature de l’écume des poncifs sur le bouddhisme, limité au bouddhisme tibétain : là, ce sera difficile de faire plus con...

            Mais pourtant, je vous en sens encore capable... allez-y ; laissez exprimer tout votre potentiel... 

          • sisyphe sisyphe 10 octobre 2011 18:45

            Essayez un duo avec kalki ; je suis sûr que chacun donnant toute sa mesure, vous feriez un triomphe sur scène...

             smiley 

          • Kalki Kalki 10 octobre 2011 19:18

            vous voulez dire que le bouddhisme existe concrètement en tant que culture ou une idéologie forte ailleurs que dans l’esprit des hippies des pays nouvellement lobotomisés, et nulle part ailleurs

            nous sommes d’accord avec cela :)

            passer d’une culture chrétinne à une culture new age bouddhiste ( on ira pas jusqu’a vivre comme bouddha ou le christ : à ca c’est sur nous disent les dévots ) pour faire tout aussi classe dans sa nouvelle classe : c’est sur, ca change ...

            le bouddhisme n’est pas plus évolué que vous espérez vous le faire croire


          • Loatse Loatse 10 octobre 2011 20:23

            Sisyphe,

            quand vous aurez fini de pousser ad vitam aeternam votre boulette, je vous invite à nous rejoindre, plus on est de fous plus on rigole...

            sinon, le tibet appartenait à la chine au cas ou vous l’auriez oublié...et je ne vous savais pas ardent défenseur des regimes féodaux et du servage..

            comme quoi on en apprend tous les jours....


          • Loatse Loatse 10 octobre 2011 20:57

            erreur : lire réforme agraire et non pas période


          • sisyphe sisyphe 10 octobre 2011 23:25

            Par Loatse (xxx.xxx.xxx.42) 10 octobre 20:23



            sinon, le tibet appartenait à la chine au cas ou vous l’auriez oublié..


            Ben oui, sauf que non... faut se renseigner un minimum avant d’annoner des contre-vérités 

            .et je ne vous savais pas ardent défenseur des regimes féodaux et du servage..

            faut surtout demander aux Tibétains s’ils préfèrent le système « libérateur » de la très belle et très pacifique démocratie chinoise, au « système féodal et de servage » dont ils ont été « libérés » au prix de l’élimination d’environ 90.000 d’entre eux par les sympathiques chinks venus à leur secours... 

            comme quoi on en apprend tous les jours....

            Tiens ! Un sursaut d’humilité ? 

             smiley 


          • amipb amipb 11 octobre 2011 07:12

            Loatse : Le bouddhisme, c’est effectivement l’histoire d’un mec qui, comme Coluche dans une moindre mesure, voulait trouver une solution à la souffrance humaine.

            Quant au Tibet, comment pouvez-vous justifier son invasion et les meurtres de l’armée chinoise, ainsi que la destruction des monastères ? Le peuple tibétain a-t-il demandé à la Chine d’intervenir ? Non, et plusieurs milliers ont ensuite essayé de s’enfuir, parfois avec succès, parfois au prix de leur vie.

            Concernant vos « arguments », que ni la logique ni le cœur ne justifient, je vous redirrige vers cette brillante démonstration, de la part d’un tibétain : http://www.jamyangnorbu.com/blog/2010/03/04/independent-tibet-%E2%80%93-the-facts/


          • xbrossard 11 octobre 2011 14:59

            @kalki 


            vous n’avez jamais essayé le suicide ? parce que ça doit être un sacré bordel dans votre crâne, y a de quoi chauffer une petite ville là-dedans, et ça doit pas manquer de pistes cyclabes....

          • dom y loulou dom y loulou 10 octobre 2011 14:36

            kalki et loatse


            l’un se prend pour le bouddha en personne l’autre se croit l’égale de Lao Tseu

            la démesure ne se niche pas seulement dans les hautes sphères corrompues des finances apparemment

            vous n’avez reçu que 1/7e de l’éveil, les restants vous devrez les travailler et non vous croire accompli sans efforts

            le jugement des autres pour vous réhausser est un héritage de babylone la maudite

            voilà que vous voudriez vous réhausser au-dessus des éveillés qui vous ont transmis les grands joyaux de l’esprit et que vous vous permettez de juger ceux qui ont su libérer leurs contemporains des gangues obscures du jugement justement...

            pour sacyamuni la cessation de la souffrance était son but généreux pour vous

            que lui rendez-vous en échange d’avoir trouvé des solutions pour vous ?

            votre réponse à cette question fixe votre destinée 

            vous ne vous plaindrez donc pas d’être jugés à l’emporte-pièce et sur la base d’idées reçues et de méchancetés et de rabougrissements entretenus contre vous, n’est-ce pas ? 

            Car c’est précisément le mode opératoire de la bête otanesque contre nous tous, vous vous souviendrez que cette part vous l’aurez faite vôtre en la déclarant aussi élevée que les enseignements des éveillés



            sans humilité, troisième des sept piliers de l’âme, où allez-vous ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires