• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le Brexit favorise la position de Marine Le Pen à Bruxelles

Le Brexit favorise la position de Marine Le Pen à Bruxelles

Avec le départ des députés britanniques du Parlement européen, le groupe appartenant à Marine Le Pen en sort gagnant. En devenant effectif ce vendredi 31 janvier à minuit, le Parlement européen va voir son nombre de députés et son équilibre des forces changer après ce vote historique.

 Ce mercredi 29 janvier, le Parlement européen a voté dans la soirée sur l'accord, qui fait plus de 500 pages. Comme l'écrit le service presse du Parlement européen , 621 députés européens ont voté pour le contrat de retrait du Royaume-Uni, 49 contre et 13 se sont abstenus https://www.europarl.europa.eu/news/fr/press-room/20200128IPR71204/brexit-l-accord-de-retrait-approuve-par-le-parlement-europeen .

L'accord prévoit une période de transition débutant le 1er février et qui devrait expirer à la fin décembre 2020 pendant laquelle rien ne devrait, pour le moment, changer concernant la question des échanges ou des voyages. Von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, a déclaré aux eurodéputés britanniques : « Nous vous aimerons toujours et nous ne serons jamais loin ». Nigel Farage, le patron du Brexit Party, a quitté le Parlement européen pour la dernière fois totalement joyeux même si il a avoué regretter ne plus pouvoir être le centre de la scène qu'il a qualifié comme être une scène de théâtre : « Le drame va me manquer, le théâtre va me manquer, je vais regretter de n'être plus le vilain à faire de la pantomime ». Le négociateur de l'UE, Michel Barnier, considère la situation mais continue à penser que le Brexit, « c'est perdant-perdant ».

Comme le journal Les Echos l'écrit « le Brexit va tout de même provoquer deux réajustements politiques importants au sein de l'assemblée des eurodéputés » car « le groupe centriste Renew Europe où siègent les troupes d'Emmanuel Macron que l'onde de choc sera le plus durement ressentie : il va perdre les 17 députés du Parti libéral-démocrate britannique qui a été particulièrement bien servi aux élections européennes de mai dernier » https://www.lesechos.fr/monde/europe/brexit-ce-qui-va-changer-au-parlement-europeen-1167461 . Le départ des 26 élus du Brexit party de Nigel Farage va avoir pour effet de réduire le nombre des non-inscrits. Un nouveau rapport de force se met, donc, en place au Parlement européen. Avec le Brexit, le PPE, le premier groupe politique européen qui rassemble les partis de droite, va gagner en influence relative car il conserve la totalité de sa formation pendant que les socialistes, les verts et les centristes, vont accuser une perte en nombre ce qui signifie une perte d'influence politique. Le groupe dans lequel se trouve le RN avec Marine Lepen va passer de 73 à 76 sièges et ainsi passer à la quatrième place au sein de l'hémicycle pour quitter la cinquième position.

 Voici à quoi devrait ressembler le prochain hémicycle :

•Le groupe du Parti populaire européen (PPE, conservateurs) va, en passant de 182 à 187 députés rester la première force dans l’hémicycle européen en gagnant 5 sièges.

•Le groupe de l’Alliance progressiste des socialistes et démocrates (S&D) va, en passant de 154 à 148 sièges, conserver la deuxième place mais perdra 6 députés.

•Le groupe Renew Europe, où siègent les eurodéputés LREM, restera, en passant de 108 à 97 députés, sur le podium en troisième position bien qu’il reculera de 11 sièges.

•Le grand changement se trouve là, à la quatrième place. Le groupe Identité et démocratie (ID) du Rassemblement national de Marine Le Pen – et de la Ligue de l’Italien Matteo Salvini – , en passant de 73 députés à 76, gagnera 3 députés , ce qui lui permettra de grimper d’une marche en allant de la cinquième à la quatrième place.

•Le groupe des Verts, qui occupait jusqu'à maintenant la quatrième place, va prendre, en passant de 74 à 67 députés, la cinquième place en perdant 7 députés.

 

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=news&action=view&id=1353


Moyenne des avis sur cet article :  2.52/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • samy Levrai samy Levrai 5 février 17:45

    Ce parlement n’a pas de pouvoir ou presque et la France represente à peine 10% des députés... bref aucun changement sauf pour ceux qui vont à la soupe, car ça paie vraiment bien  !


    • uleskiserge uleskiserge 5 février 18:40

      Oui, c’est ça : mlp au second tout ; Macron re-président


      • HELIOS HELIOS 6 février 00:48

        @uleskiserge

        ... tant qu’il n’y aura pas assez de pauvres, que la secu fonctionnera... alors effectivement Macron ou son clone gagneront.

        Un jour cela changera, esperons qu’il ne sera pas trop tard.


      • Shawford Monarch42 6 février 00:50

        @HELIOS

        L’espoir fait vivre ! smiley


      • Shawford Monarch42 6 février 01:01

        @My SIA

        🧬🚀👩‍✈️


      • Pimpin 6 février 10:25

        @uleskiserge
        Si les Français votent pour Macron ou l’un de ceux qui mènent la même politique désastreuse depuis plus de 35 ans c’est parce qu’ils approuvent cette politique.
        Sinon ils voteront Le Pen et sa politique de redressement.
        Rien n’est figé, ce sont les électeurs qui décident


      • Désintox Désintox 5 février 20:27

        Au fait, où en sont les enquêtes sur l’affaire des assistants parlementaires ?


        • Captain Marlo Captain Marlo 5 février 21:23

          @Désintox

          « Prêt bancaire, le RN devant la justice russe pour une ardoise de 9, 14 millions d’euros ».
          .

          « (..) Déjà endetté et »en pertes cumulées importantes" selon son trésorier, le RN doit en outre rembourser cette année, sur l’aide publique annuelle au RN (d’environ 5,5 millions d’euros), 4,2 millions d’euros au microparti Cotelec du cofondateur du FN, Jean-Marie Le Pen. Ce dernier avait prêté 6 millions d’euros au parti pour la campagne présidentielle de 2017. Après les élections de 2017, le RN a été sauvé de la ruine par un prêt - remboursé depuis - de près de 8 millions d’euros d’un homme d’affaires français très implanté en Afrique, Laurent Foucher, selon Mediapart.

          En outre, le RN a également été fragilisé en 2018 par une saisie judiciaire, sur l’aide publique annuelle, de 2 millions d’euros (ramenée à 1 million), dans l’affaire des emplois fictifs présumés au Parlement européen. Les juges craignaient que l’aide ne serve qu’à rembourser des emprunts et soit indisponible pour recouvrer d’éventuels dommages et intérêts dans cette affaire.

          .
          Quand on ne sait pas gérer les finances de son Parti, on ne se prétend pas remettre de l’ordre dans les finances du pays !!


        • Pimpin 6 février 10:31

          @Captain Marlo
          Il faut juste attendre que l’état rendent l’argent volé au RN, et payent ce qui lui est dû en fonction du résultat des élections. 
          Ça fonctionne comme ça dans tous les partis : emprunts, remboursement en fonction des élus, sauf que la somme remboursée n’est pas versée tout de suite, d’où les déficits. Tous sont tous dans la même situation sauf que le RN s’est vu en plus voler 1 million d’euros.


        • Captain Marlo Captain Marlo 6 février 12:06

          @Pimpin
          Ça fonctionne comme ça dans tous les partis : emprunts, remboursement en fonction des élus,


           ;
          Non, je ne sais pas comment ça se passe dans les autres Partis politiques.
          A l’ UPR, nous sommes indépendants des banques, 0 emprunt, 0 dette.
          C’est l’autofinancement.


        • Odin Odin 6 février 12:40

          @Captain Marlo

          Bonjour,

          « Quand on ne sait pas gérer les finances de son Parti, on ne se prétend pas remettre de l’ordre dans les finances du pays !! » 

          Il est vrai qu’avec « l’indolent » comme chef de votre parti, il ne risque pas d’y avoir des problèmes d’emprunts, il fut formé par le truand Pasqua et son SAC.

          Quant aux remboursements des frais de campagne, il va falloir qu’il prenne des vitamines pépère s’il veut passer les 5 %.  smiley


        • Pimpin 6 février 12:44

          @Captain Marlo
          Logique les très faibles résultats aux élections n’autorisent pas de remboursement des frais de campagne, donc l’UPR ne peut pas entrer dans ce système emprunt/remboursement.


        • Shawford Monarch42 6 février 12:45

          @Odin

          Du portail de PETRUS ce midi ?

          Toi t’en penses quoi ?

          Ne vaudrait-il pas mieux que j’aille d’abord chez P&T ?

          Si tu préfères je demande à THOR

          Saw ?


        • Shawford Monarch42 6 février 13:11

          @EOLAS

           ?


        • Shawford Monarch42 6 février 13:12

          @Snoopy86

          Tu as 5mn avant que j’arrive au Spatioport ! -


        • CLOJAC CLOJAC 6 février 23:17

          @ Pimpin

           « l’UPR ne peut pas entrer dans ce système emprunt/remboursement.  »

          Les frexiteurs viennent régulièrement pleurnicher qu’ils sont brimés et ne bénéficient pas des aides de l’État aux quelles tous les partis peuvent prétendre.

          En 2017 leur chef a empoché de façon tout à fait légale 755.139€ soit un peu plus de 61% de ses frais de campagne.

          Pas mal pour Monsieur 0,92% !

          https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000036593806&categorieLien=id


        • Marc Filterman Marc Filterman 7 février 00:11

          @Captain Marlo
          < je ne sais pas comment ça se passe dans les autres Partis politiques.

          c’est simple, ils utilisent tous les mêmes méthodes


        • Captain Marlo Captain Marlo 7 février 12:12

          @Odin
          C’est ça, bottez en touche sur l’ UPR, pour ne pas avoir à parler des finances du FN ! Vous me prenez vraiment pour un perdreau de l’année... !!
          .
          Bien qu’elle ait longtemps craché sur les z’élites, responsables de tous les maux de la France, elle a changé d’avis ! Souvent FN varie, bien fol est qui s’y fie !
          .
          Désormais, Marine a autour d’elle « Les Horaces », un staff de 60 à 80 Hauts fonctionnaires et chefs d’entreprises qui la conseillent.

          Ils sont incompétents, alors ?


        • Captain Marlo Captain Marlo 5 février 21:13

          Cela va permettre au FN de continuer à voter au Parlement européen, des textes en faveur du patronat, alors qu’il tient des discours sociaux de soutien aux travailleurs en France ... !!


          • Initiativedharman Initiativedharman 5 février 21:26

            @Captain Marlo
            C’est quoi pour vous un « travailleur » ? Un ouvrier non ? Employez plutôt le mot ouvrier au lieu de travailleur car tous les salariés de France sont des travailleurs il n’y a pas que les ouvriers qui bossent. Même quand on n’a pas de patron on est un travailleur. Un prof, un infirmier, un facteur, un cuistot, un autoentrepreneur sont tous des travailleurs. Nous sommes tous des travailleurs. Les ouvriers ne représentent plus qu’une toute petite partie de la population active. Epargnez-nous le « travailleur-travailleuse » d’Arlette Laguiller. 


          • Attila Attila 6 février 07:40

            @Initiativedharman
            Vous détournez le sujet du message. L’important n’est pas le terme « travailleurs », remplacez le par salariés si ça vous chante.
            L’important dans le message du Captain est que le FRN tient un discours public favorable aux salariés alors qu’il vote contre les mesures sociales au parlement européen.

            .


          • zygzornifle zygzornifle 6 février 07:59

            @Attila

            tient un discours public favorable aux salariés alors qu’il vote contre les mesures sociales au parlement européen.

            Alors ils sont devenus un vrai parti politique comme LaREM, PS , LR qui n’ont fait que cela , revirer leurs promesses électorales ....


          • Captain Marlo Captain Marlo 6 février 09:26

            @Initiativedharman
            C’est quoi pour vous un « travailleur » ? Un ouvrier non ?


            .
            C’est ça, bottez en touche ! C’est quoi cette question idiote ?
            Il s’agit du FN, pas de la définition que je donne aux travailleurs.
            .
            C’est bien Marine qui soutient activement les manifestations ?
            Qui demande la retrait de la réforme des retraites, non ?
            Vous avez lu le programme du FN ?
            On dirait celui du PCF des années 60 !
            .
            Sauf qu’au Parlement européen, fin du social, et niqués les travailleurs ! Les Députés FN votent pour les patrons !
            .

            " (...) Dans sa campagne électorale, le Front national et sa candidate Marine Le Pen cherchent à attirer le vote des travailleurs et des déçus de la gauche, en s’appropriant certains symboles comme la retraite à 60 ans. Ils ne cessent de dénoncer les délocalisations, la finance et les lobbys. L’Union européenne et la monnaie unique sont présentées comme la source exclusive de tous nos maux économiques et sociaux. Voilà pour les grands discours frontistes.

            L’historique des votes des eurodéputés FN au Parlement européen raconte une toute autre histoire. Qu’il s’agisse de libre-échange, d’améliorer la sécurité des travailleurs, d’égalité professionnelle, de secret des affaires ou de droits syndicaux, les parlementaires frontistes ratent rarement une occasion de démontrer leur dédain total pour les travailleurs et leurs intérêts. Ils se montrent particulièrement actifs pour saborder les modestes efforts des parlementaires de Bruxelles pour promouvoir une Europe plus sociale. Le bilan des élus frontistes au Parlement européen met en lumière le vrai visage économique et social de l’extrême-droite : le mépris pour les salariés, français et étrangers... etc


          • Pimpin 6 février 10:37

            @Captain Marlo
            Vous devriez vous renseigner un peu plus, et comprendre que ce n’est pas parce qu’il est dit qu’un texte a pour but le progrès social que c’est vrai ! Quand par exemple un texte sur le problème des travailleurs détachés ne propose qu’une bricole de contrôle mais valide en fait le système, le RN vote contre.
            C’est le principe, on ajoute une petite mesure sociale et hop on valide le gros morceau à côté. Le RN s’y oppose, c’est normal.


          • Captain Marlo Captain Marlo 6 février 12:12

            @Pimpin
            ce n’est pas parce qu’il est dit qu’un texte a pour but le progrès social que c’est vrai 
            .
            Même en France, le FN défend le patronat ! Marion Maréchal, quand elle était ci devant Députée du Vaucluse, a présenté 4 amendements pour défendre les licenciements boursiers ! !


          • Pimpin 6 février 12:51

            @Captain Marlo
            C’est amusant, ici je dois défendre le RN contre les accusations d’être pour le patronat, ailleurs c’est l’inverse, tout dépend des inventions des uns et des autres et des besoins de désinformation du moment. 
            Le RN est un parti de droite donc dont l’objectif est la relance de l’économie qui doit profiter à tout le monde, pas qu’aux patrons !. Contrairement à un régime de gauche dont l’objectif est le social et l’assistanat par des mesures autoritaires. Le social ne peut pas être un objectif, c’est une sanction du fonctionnement de l’économie. Lorsque l’économie va bien, le besoin en social se réduit au minimum. 
            Vous lisez le programme, et les analyses, vous comparez et vous votez.


          • Pimpin 6 février 12:56

            @Captain Marlo
            Vous devriez lire et comprendre les amendements de MM ! Refuser des licenciements à une entreprise en difficulté me paraît sain pour tout le monde.


          • Odin Odin 6 février 13:35

            @Captain Marlo

            « Cela va permettre au FN de continuer à voter au Parlement européen »

            Combien de députés européens à l’UPR smiley


          • Ouam Ouam 7 février 01:59

            @Captain Marlo
            "Cela va permettre au FN de continuer à voter au Parlement européen, des textes en faveur du patronat, alors qu’il tient des discours sociaux de soutien aux travailleurs en France ... !!

            "

            Oui mais.... la faute a qui ?

            Qui à laissé partir les ouvriers / salariés dans les pattes de la Le Pen !
            Sous quel idée dogmatique et pourquoi ?

            Tant que l’on refuse de répondre à cette question, on ne pourra rien résoudre.
            Cqfd ?


          • CLOJAC CLOJAC 7 février 04:04

            @Ouam

            Attention à ne jamais prendre pour argent comptant les assertions des asseliniens, 

            Un exemple entre 100 : leur chef a prétendu que les députés FN auraient voté en faveur d’une résolution sur l’Ukraine, violemment hostile à la Russie et à Poutine.

            Alors soit leur chef est affligé d’une ignorance crasse des procédures parlementaires de l’Europe, soit d’une totale mauvaise foi (ou peut-être un peu des deux ?)

            En effet, il confondait le vote global et final d’un texte avec le vote d’un ou de plusieurs amendements destinés à en changer le sens ou la portée.

            https://www.egaliteetreconciliation.fr/L-UPR-et-Monsieur-Asselineau-pris-en-flagrant-delit-de-mensonge-28124.html


          • Captain Marlo Captain Marlo 7 février 12:17

            @Odin
            Combien de députés européens à l’UPR

             ?
            .
            Bonne question ! Combien de députés européens avait le FN pendant les 10 ans où il n’était pas médiatisé, et qu’il faisait moins de 1% aux élections ??
            .
            C’est grâce à Mitterrand si le FN a été poussé dans les médias !
            Alors, on dit merci qui ?
            Merci la Gauche !!


          • CLOJAC CLOJAC 5 février 21:26

            @ l’auteur

            Vous prenez acte de changements mineurs, car même si 3 strapontins de plus c’est toujours bon à prendre, cela ne modifiera pas les équilibres structurels.

            Et ça ne corrigera pas davantage l’arrogance de Barnier qui croit pouvoir encore donner des leçons aux Britanniques.

            La suite pourrait être plus intéressante si Bojo parvient à faire manger leur chapeau aux eurotocrates. Wait and see.


            • Olivier 5 février 22:11

              Le Brexit ne va pas seulement la favoriser en représentation parlementaire -ce qui est de peu d’importance vu que le parlement européen n’est qu’une fiction de parlement.

              C’est surtout que cela va valider ses réticences vis-à-vis de l’UE. La perte d’un pays de l’importance de l’Angleterre démontre l’échec de la construction fédéraliste européenne.

              Déjà mal en point par ses innombrables échecs dans à peu près tous les domaines, il est probable que ce départ donne le signe d’une fin prochaine façon URSS.


              • CLOJAC CLOJAC 6 février 02:56

                @Olivier

                « La perte d’un pays de l’importance de l’Angleterre démontre l’échec de la construction fédéraliste européenne.  »

                C’est un clou dans la godasse des eurotocrates mais ils s’en remettront...
                Par contre, pour les courants de pensée qui privilégient un retrait progressif, contrôlé et réaliste de l’Eurocrature, c’est un atout en vue de négociations futures.

                La menace de la dénonciation unilatérale des traités léonins par la France en cas de refus de discussion sera crédible, surtout si elle s’accompagne de tirs de semonces. Par exemple Schengen Boum ! pour commencer.

                Ce qui restera de l’Eurocrature ne pourra pas se permettre le luxe de perdre sa désormais unique puissance militaire et sa deuxième puissance économique, à moins de revenir à une alliance Benelux hanse germanique.


              • Captain Marlo Captain Marlo 6 février 09:44

                @Olivier
                est probable que ce départ donne le signe d’une fin prochaine façon URSS.


                .
                Oui, c’est le début de la fin pour les euro béats !
                Et pour les souverainistes, qui rêvent, comme le FN, de « changer l’ Europe » !
                .
                Qui sait, peut-être finiront-ils par lire les Traités européens ?
                On peut toujours rêver .... ! S’ils arrivent jusqu’à l’article 48 du TFUE, ils découvriront qu’il faut 2 fois l’unanimité pour changer une virgule à un Traité.
                .
                Il faut 27 fois OUI par les Gouvernements + 27 fois OUI par les Parlements = 54 conditions unanimes ! 1 seul NON sur 54, et c’est le blocage.
                .
                Les pays européens ont tous des intérêts différents, et ils sont divisés sur tout :
                sur les paradis fiscaux, les travailleurs déplacés, la fiscalité, le social, l’immigration, l’ OTAN, la Russie, la politique étrangère etc
                .
                Attendre l’unanimité de pays divisés, autant chercher des crocodiles végétariens...
                .
                Il vaut mieux se rassembler pour sortir de ce machin contre les peuples, et retrouver la souveraineté et l’indépendance, plutôt qu’attendre l’unanimité à la St Glinglin... 
                .
                Et on n’a pas tout vu ! Les USA font pression pour l’entré de plusieurs pays des Balkans. On pourrait se retrouver à 30 ou plus ! Et plus il y a de pays, plus ça fait des intérêts différents et plus le système se bloque... L’Europe n’est pas réformable.


              • Ruut Ruut 6 février 09:14

                Tout ça pour rien.........

                Un pet dans l’eau....


                • @Ruut

                  C’est vrai ; ça fait des bulles et c’est rigolo smiley


                • ETTORE ETTORE 6 février 15:47

                  C’est très symptomatique de la « cinétique » du RN.

                  On ne fait rien par nous même, mais on avance quand même !

                  Après.....vaut mieux, parce que, quand elle à voulu faire avancer les choses...

                  cela les a plutôt fait.... reculer !

                  (Mais bon, certains diront que « cétait voulu », d’autres « qu’il faut savoir attendre pour sauter. ».....)

                  Mais sauter qui et quoi au juste ?


                  • Esprit Critique 6 février 20:29

                    Si ça peut aider a Dynamiter L’UE, c’est super !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès