• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le Brexit ouvre la voie au Frexit

Le Brexit ouvre la voie au Frexit

Ainsi, les britanniques ont enfin réussi à se débarraser de l'Union Européenne, malgré toutes les manoeuvres dilatoires des traîtres qui les gouvernaient.

Ainsi, les britanniques ne seront plus asujettis à aucun des caprices des commissaires de Bruxelles, qui prennent depuis l'origine leurs ordres auprès des multinationales (et du gouvernement US).

Ils vont enfin pouvour régir leur droit du travail comme ils l'entendent, gérer leurs caisses de retraite comme ils le souhaitent, empêcher les délocalisations qui ne leur conviennent pas, en bloquant, s'ils le désirent, la libre circulation des capitaux.

Aucune loi bruxelloises ne leur interdira d'empêcher la vente de leurs biens à des sociétés étrangères. Rien ne les forcera plus désormais à vendre au privé des entreprises d'intérêt national. Rien ne leur interdira désormais de fermer leurs frontières à des produits sujets à une concurrence déloyale, car non soumis à une réglementation sanitaire, environnementale, ou qui ne respectent pas les droits des travailleurs lors de leur élaboration.

Je n'en finirais pas d'énumérer ce qu'ils vont pouvoir faire désormais, en ayant retrouvé leur souveraineté (Il faut noter le rôle néfaste de nos media, qui nous cachent ces vérités depuis toujours).

Vous l'aurez compris, ce sont ces privilèges que nous avons perdus qu'ils viennent de retrouver.

Et que nous retrouverons aussi dès que les Français comprendront que le Brexit, loin d'être la catastrophe largement annoncée, est au contraire le signal d'un formidable élan vers la liberté et le bonheur du peuple britannique.

C'est pourquoi, un jour ou l'autre, les Français comprendront que leur seule issue est de voter pour le Frexit, et donc pour l'UPR, puisque c'est le seul parti qui défend cette thèse depuis douze ans, et qu'on ne peut absolument pas réformer cette Europe-là. Le plus tôt sera le mieux, et pourquoi pas en 2022 ?

Voilà en gros ce qu'exprime François Asselineau lors de sa première réaction à l'énorme succès d'hier de Boris Johnson, qui vient d'obtenir la majorité absolue au parlement britannique.


Moyenne des avis sur cet article :  3.95/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

262 réactions à cet article    


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 13 décembre 2019 17:52

    C’est beau l’aveuglement idéologique.

    Pour l’instant il faut procéder par étapes :

    les britanniques ont voté pour les conservateurs avec le Brexit au programme

    Pour le Brexit réél, ce sera après. À voir aussi le comportement de l’Ecosse, où les nationalistes ont raflé 45 % des voix, avec à leur programme l’indépendance de l’Ecosse en cas de Brexit.

    Et pour l’UPR, ce sera encore après... éventuellement smiley

    pour rappel :

    UPR = 1%

    Conservateurs britanniques = 43.6 %

    https://www.bbc.com/news/election/2019/results


    • damocles damocles 13 décembre 2019 18:38

      @Olivier Perriet
      rappel : 

      referendum de 2005 :

      oui à la constitution européenne =45%
                                              
        NON=55%


    • Odin Odin 13 décembre 2019 20:12

      @Olivier Perriet

      Bonsoir,

      Vous êtes un éternel défaitiste et votre commentaire, une fois de plus, le prouve. Si vous n’arrivez pas à comprendre le changement de paradigme avec une majorité pour Johnson, il serait préférable que vous passiez à un autre sujet, que j’espère, vous arriviez enfin à comprendre.  


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 décembre 2019 20:52

      @Odin
      Décourager et faire peur, sont les deux axes de la propagande européiste !

      Les anti Brexit sont même allés jusqu’à expliquer que le Brexit serait néfaste pour la nature et particulièrement pour les blaireaux !


    • CLOJAC CLOJAC 13 décembre 2019 21:41

      @Olivier Perriet

      « les britanniques ont voté pour les conservateurs avec le Brexit au programme »

      Le brexit a été l’élément déterminant puisque dans de nombreuses circonscriptions Labour depuis des lustres, on a voté majoritairement Tory.

      «  Pour le Brexit réél, ce sera après. »

      Évidemment. Les Anglais ont commis la maladresse de mettre la charrue avant les bœufs : Sortir de l’Eurocrature sans définir ce qu’ils feraient après... Il semblerait qu’ils envisagent maintenant une sorte d’AELE élargie avec des échanges économiques privilégiés, tout en échappant à la tutelle des eurotocrates. 

      Suivre de près la façon dont ils s’y prendront avec l’UE, mais aussi avec les USA, la Chine et la Russie, pourrait nous inspirer, sans forcément les copier.

      « À voir aussi le comportement de l’Ecosse, où les nationalistes ont raflé 45 % des voix, avec à leur programme l’indépendance de l’Ecosse en cas de Brexit. »

      C’est un tout autre problème, celui des grandes régions qui ont une spécificité historique et culturelle et qui ne veulent plus être soumises à un pouvoir central niveleur. On connaît ça en Catalogne, en Sardaigne (qui a obtenu une très large autonomie) en Corse où les autonomistes ont remporté les dernières élections.

      Pour l’Écosse, les Brittons pourraient éviter la rupture en négociant avec Nicole Strugeon un statut d’État associé conforme aux normes du droit international. Mais je ne suis pas leur consultant dans cette affaire.


    • doctorix doctorix 14 décembre 2019 09:40

      @CLOJAC
      L’important aujourd’hui, c’est que les britanniques ont maintenant les mains libres, sans les abominables contraintes des GOPE (celles que les français connaissent si mal, à cause de notre presse dévoyée).
      En bien ou en mal, et notamment au niveau social, ils feront exactement ce qu’ils décideront.
      Mais là où l’UPR risque de faire un bond spectaculaire, c’est quand les Français vont comprendre qu’ils doivent remplacer de leur poche la contribution britannique au budget européen, sans aucun retour positif supplémentaire. Il s’agit de près de 10% tout de même.
      Comme la GB était contributeur net, comme nous, je pense que les 9 milliards que nous coutait l’UE (différence contribution-retour) vont fortement augmenter.
      Il en ira de même pour tous les pays contributeurs nets, et ça risque de tousser partout en Europe...
      L’envie de sortir devrait dès lors se faire de plus en plus pressante, et pas seulement chez nous.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 14 décembre 2019 09:59

      @Olivier Perriet

      « C’est beau l’aveuglement idéologique. »

      Ceux qui ne sont pas d’accord avec vous sont victimes d’un « aveuglement idéologique » tandis que ceux qui votent pour Macron sont des êtres qui ne se laissent absolument pas manipuler par les médias mais savent faire des analyses très fines.

      Le monde est peuplé d’imbéciles, victimes d’aveuglement idéologique, qui se laissent influencer comme dans l’URSS stalinienne, la Chine communiste, Cuba, l’Iran... mais les français qui votent pour Macron sont très intelligents et hors de toute influence. La télé ne parle que de Macron tous les jours mais ils n’y prêtent pas attention.

      Vous avez raison de dire que le Brexit n’est pas encore gagné car les dictateurs de l’UE n’ont pas dit leur dernier mot... Quant au Frexit.... on va encore marteler le crane des français. Ils vont voir ce qu’ils vont voir. Ils ne vont pas se débarrasser comme ça de nous. Les européistes en ont mâté d’autres. Regarder ce qu’ils ont fait des grecs... Vous allez voir ce qui vous attend. Vous ne savez pas à qui vous avez à faire...

      Quoique, je crois qu’on commence à comprendre.

      Merci Doctorix pour ce bel article.


    • doctorix doctorix 14 décembre 2019 10:32

      @Jean Dugenêt
      C’est peut-être le moment de revenir sur macron, qui se vante d’appliquer le « programme sur lequel il a été élu ».
      La vérité est que les français ne l’ont pas du tout élu pour qu’il réforme les retraites à la hussarde comme il le fait actuellement, à la demande expresse des commissaires européens.
      La vérité est que les français n’ont rien compris au programme de macron, soigneusement enveloppé dans de la soie et promu par des media corrompus par des milliardaires.
      Ce que disait Napoléon à Talleyrand, il aurait pu aussi bien le dire à macron :
      « Vous êtes un voleur, un lâche, un homme sans foi. Vous ne croyez pas à Dieu ; vous avez toute votre vie manqué à tous vos devoirs, vous avez trompé, trahi tout le monde […] Tenez, Monsieur, vous n’êtes que de la merde dans un bas de soie. »


    • kirios 14 décembre 2019 10:55

      @CLOJAC
      "C’est un tout autre problème, celui des grandes régions qui ont une spécificité historique et culturelle et qui ne veulent plus être soumises à un pouvoir central niveleur. On connaît ça en Catalogne, en Sardaigne (qui a obtenu une très large autonomie) en Corse où les autonomistes ont remporté les dernières élections.« 
      ces »grandes régions« , comme vous les appelez, sont en réalité des nations soumises qui ,par secousses , essayent d’exister mais doivent toujours se soumettre au joug de la puissance dominante
      le grand tord des leaders des partis qui se revendiquaient nationalistes est d’avoir cru en la C.E et d’avoir ignoré sa volonté hégémonique qui détruit les peuples , les nations , la démocratie, au seul profit des »affaires".


    • bebert 14 décembre 2019 11:00

      @Fifi Brind_acier
      Tout à fait et pour ceux qui ont la trouille de quitter l’UE je rappelle comment on faisait avant , c’était mieux ou moins pis ?


    • eau-pression eau-pression 14 décembre 2019 11:06

      @kirios

      Que ce soient les anglais qui cherchent comment sortir d’une logique de domination peut paraître paradoxal.
      En fait, en Asie ils ont rencontré Lao Tseu : Qui domine les autres est fort. Qui se domine est puissant.


    • doctorix doctorix 14 décembre 2019 11:43

      @eau-pression
      Pour vouloir sortir d’une logique d’oppression, il faut d’abord comprendre qu’on est opprimé. Les media britanniques (qui ont beaucoup plus d’indépendance que les nôtres) l’ont bien expliqué aux british, d’où leur vote.
      En France, nos media nous expliquent que l’UE, c’est la démocratie, la liberté, la paix, et la prospérité.
      Alors que c’est juste le contraire de tout ça.
      Combien de temps avant que les français ne le comprennent ?
      Peut-être pas tant que ça.


    • doctorix doctorix 14 décembre 2019 12:03

      @Olivier Perriet
      C’est beau l’aveuglement idéologique.

      Vous avez tout à fait raison.
      Et votre note de 3,2/20 sur 19 votes ne vous décourage donc pas de continuer à pérorer dans le vide.


    • files_walQer files_walQer 14 décembre 2019 16:08

      @Olivier Perriet

      L’UPR est à 1 % parce que les électeurs ont eu depuis des années le cerveau lavé avec le vote utile et le réflexe compulsif des sondages.

      Mais ils se réveillent rapidement et une fois qu’ils auront compris que les sondages sont des prophéties auto-réalisatrices qui leur vole leur choix et qu’ils doivent seulement voter pour leurs convictions sans s’occuper de ce que disent les médias, le 1% va se transformer en tsunami.

      Pour que leurs convictions soient bien construites, il leur faut tout de même aller écouter un peu M. Asselineau qui leur expliquera que contrairement à ce que beaucoup croient encore, le choix est binaire.

      Soit on sort de l’UE et ont a à nouveau les mains libres pour régler les problèmes, soit on n’en sort pas et la France continuera d’être détruite.
      Ils comprendront aussi que l’autre Europe est une chimère, un mensonge.
      C’est impossible, il faut l’unanimité.

      Il est tout à fait possible que suffisamment d’électeurs se réveillent d’ici 2022 d’autant plus que le BREXIT étant maintenant régler, ils vont s’apercevoir que ce n’est pas la catastrophe annoncée.


    • CRICRI59 CRICRI59 14 décembre 2019 17:23

      @doctorix
      Bonjour macron le mal élu

      https://www.facebook.com/christian.ple.1/posts/1415603941832343
       à visionner De Gaulle et la constitution

      Bonjour il faut simplement changer le mode de scrutin pour prendre en compte les bulletins nul, vierge et les abstentions, c’est comme cela que macron a été élu avec moins de 20% des inscrits, nous sommes dans une république bananière


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 décembre 2019 17:53

      @kirios
      Je crois que vous n’avez pas bien compris les euro-régions...Si l’Europe soutient les régionalismes, ce n’est pas pour « les libérer » de je ne sais quel colonialisme fantasmé, c’est pour détruire les Etats Nations.
      .
      Ce que reproche le capitalisme mondialisé aux Etats Nations, c’est qu’ils sont capables de faire des lois contre la finance, contre les multinationales, de remettre en place un contrôle des mouvements de capitaux, de séparer les banques, de mettre des taxes aux importations, bref, l’ horreur !
      .
      Découper la France en morceaux, et rattacher les morceaux directement à Bruxelles, voilà le plan prévu. Hollande a bien expliqué que sa réforme territoriale avait pour but de faire « des régions à taille européenne ».
      Mais il s’est bien gardé d’expliquer à quoi cela pouvait servir ?
      .
      ça va servir à faire disparaître la France. Et s’ils arrivent à faire éclater la GB en soutenant les autonomistes écossais, ils seront enchantés.
      Souvenez-vous de Puigdemont, où est-il allé se réfugier ? A Bruxelles.


    • CLOJAC CLOJAC 14 décembre 2019 19:54

      @doctorix

      « Mais là où l’UPR risque de faire un bond spectaculaire, c’est quand les Français vont comprendre qu’ils doivent remplacer de leur poche la contribution britannique au budget européen, sans aucun retour positif supplémentaire. »

      Nous sommes d’accord sur l’essentiel : recouvrer notre souveraineté.
      Le désaccord porte sur 2 points de procédure :

      1/ Activer l’art 50 sans modifier au préalable notre constitution serait une aberration juridique source d’innombrables contentieux par la suite.
      D’ailleurs, l’art 50 dispose dans son § 1 :
      Tout État membre peut décider, conformément à ses règles constitutionnelles, de se retirer de l’Union.
      Or il se trouve que les europhiles français ont été assez vicieux pour graver dans le marbre (i.e la loi suprême ou ses annexes) les abandons de souveraineté !

      2/ Claquer la porte de l’Eurocrature sans des négociations préalables avec les États et les entreprises serait nuisible à l’économie qui a besoin de confiance, de stabilité et de continuité dans les échanges.
      Tandis que discuter après avoir modifié par référendum notre constitution, permettrait de créer des brèches en morcelant les institutions et les traités, parce que les assujettis à la tutelle de Bruxelles, et au premier chef les grandes entreprises, verraient d’abord leur intérêt.
      J’ai observé avec la plus grande attention les méthodes d’intimidation et de sabotage utilisées par l’UE au cours des 3 années de protobrexit, et je suis parvenu à la conclusion qu’il faudrait agir de même à leur encontre, le rapport de force nous étant encore plus favorable après un brexit effectif.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 décembre 2019 20:19

      @bebert
      je rappelle comment on faisait avant , c’était mieux ou moins pis ?

      Avant, si on écoute les européistes, c’était l’horreur !
      L’Europe nous a apporté « la paix, la liberté, la démocratie et la prospérité ».
      L’Europe « nous protège des grands méchants comme la Chine et les USA ».
      « La France est toute petite, elle ne peut pas survivre sans l’ UE, inutile de chercher à en sortir » etc etc
      .
      Ah bon, et les 30 glorieuses ?
      -« Mais ce n’est plus possible aujourd’hui, à cause de la mondialisation »
      -Et la mondialisation, c’est bien ?
      -« C’est comme ça, on ne peut rien y faire ! »
      -Alors, on reste dans l’ UE ?
      -« Oui, la France est la 6e puissance mondiale, elle est contributrice au budget européen, et elle va imposer sa loi aux 26 autres pays et changer les Traités ».
      Rêve, répond le fonctionnaire européen...


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 décembre 2019 20:36

      @CLOJAC
      Il est écrit dans la Constitution que le Président de la République est garant de l’application des Traités. Lesquels prévoient l’article 50 pour sortir de l’ UE.
      Je ne vois pas pourquoi il faudrait changer la Constitution avant de se servir de l’article 50 ?
      .
      Lors des négociations, il faut régler d’abord les problèmes techniques les plus urgents :
      -quand la PAC cessera d’être versée ?
      -quand les fonctionnaires français qui travaillent dans les Institutions européennes cesseront d’être payés ?
      -quels Traités seront concernés ?

      La France a signé des milliers d’accords et de Traités, on sort du Traité de Maastricht et de Lisbonne qui résument l’essentiel des Traités, mais il n’y a aucune raison de sortir des accords internationaux sur l’aviation civile, la météo internationale ou d’autres accords du même genre.
      .
      Asselineau a expliqué les étapes de la sortie de l’ UE.
      .
      Et des précisions ont été apportées sur l’article 50 et le Frexit.


    • doctorix doctorix 14 décembre 2019 21:01

      @kirios

      Or il se trouve que les europhiles français ont été assez vicieux pour graver dans le marbre (i.e la loi suprême ou ses annexes) les abandons de souveraineté !
      Ce qu’une trahison de notre Constitution a pu faire, peut être changé à nouveau.
      Ce n’est pas gravé dans le marbre mais dans le caramel mou.

      Claquer la porte de l’Eurocrature ...
      L’article 50 est justement conçu pour ne pas claquer la porte, mais sortir gentiment, dans le respect mutuel.


    • CLOJAC CLOJAC 14 décembre 2019 21:02

      @Fifi Brind_acier

      « Je ne vois pas pourquoi il faudrait changer la Constitution avant de se servir de l’article 50 ? »

      N’importe quel étudiant en première année de droit vous dirait que, dans la mesure où les abandons de souveraineté figurent dans la constitution, cela créerait un conflit de lois (à ne pas confondre avec un confit d’oie !) à partir duquel les européistes pourraient lancer d’interminables procédures dilatoires, comme ils ont fait avec des Anglais. Et encore les Brittons n’ont pas de constitution écrite ! 

      « Lors des négociations, il faut régler d’abord les problèmes techniques les plus urgents :»

      Certes mais pour cela il faut créer un rapport de forces favorable.
      Et la première des choses serait de suspendre nos paiements à l’Eurocrature.
      Une possibilité à étudier serait de placer les sommes sous séquestre, et de les libérer petit à petit en fonction de l’avancement des discussions.
      La manière dont Bojo va s’y prendre d’ici fin 2020 pourrait être instructive.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 15 décembre 2019 09:27

      @CLOJAC
      Il faut faire le plus vite possible le Frexit. Il faut donc éviter les longues procédure du genre :

      1. Référendum pour ou contre le Frexit.
      2. Election d’une Assemblée constituante
      3. L’Assemblée constituante élabore une Constitution
      4. La constitution élaborée par l’assemblée constituante est soumise à un référendum
      5. Lancer la procédure de l’article 50.
      6. Proposer un accord de sortie à l’UE
      7. Discuter de la réponse de l’UE
      8. (...)
      Je serais assez d’accord pour une sortie sèche et discussion après. Nous sommes en mesure de proposer maintenant un accord de sortie de l’UE d’après les différents accords qui ont été élaborés pour le Brexit en simplifiant puisque nous n’avons pas à traiter des problèmes comme celui de l’Irlande.
      Je pense qu’on pourrait proposer cet accord de sortie directement aux chefs d’états des pays de l’UE et entamer dans la foulée des discussions pour des accords bilatéraux avec chacun des états.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 décembre 2019 09:40

      @CLOJAC
      L’article 50. La preuve que non, Thérésa May a utilisé l’article 50 pour ouvrir les négociations, et Constitution écrite ou pas, personne n’est allé lui chercher noise là dessus ! Si c’était illégal, ils auraient tous fait des cacas nerveux à Bruxelles !
      .
      Certes mais pour cela il faut créer un rapport de forces favorable.


      C’est celui qui sort qui dicte le tempo. A moins d’être un opposant à la sortie, comme Theresa May... Ne pas payer sa part au budget met la France en tort, ça peut se solder par un non paiement des salaires aux milliers de fonctionnaires français à Bruxelles pendant des mois.
      .
      Ou par le non paiement de la PAC. Ou par la BCE qui ferme le robinet bancaire avant qu’on ait remis en place le Franc et le rôle de la banque de France. On ne peut pas leur faire confiance, ce sont des escrocs.
      .
      L’important c’est de savoir ce qu’on veut, et de ne pas se laisser balader par la Commission. Si vous avez regardé la 2e vidéo sur l’article 50, c’est clair : on donne 3 mois à la Commission, sinon on sort avec un Frexit sec.


    • doctorix doctorix 15 décembre 2019 12:39

      le mieux serait de voter FA la prochaine fois, ainsi pas besoin de référendum, c’est un lot qui comprend le frexit.
      Un peu comme aujourd’hui le succès de Bojo qui fait du Brexit un fait acquis.
      Ensuite, tout peut aller très vite en l’absence d’opposition interne style Thérésa May.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 décembre 2019 18:15

      @doctorix
      L’important aujourd’hui, c’est que les britanniques ont maintenant les mains libres


      Pas encore, pendant 2 ans et peut-être davantage, ils doivent appliquer les décisions européennes, tout en n’étant plus autorisés à participer aux débats.
      Lis les 8 points de l’accord de Johnson.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 décembre 2019 21:40

      @damocles

      référendum de 2005 :
      Non à 55%

      François Asselineau 2017 :
      Oui à 0.9%

       smiley


    • doctorix doctorix 16 décembre 2019 01:23

      @Fifi Brind_acier
      Je reprends l’intégralité du petit lien dont tu as donné un extrait (rêve !)
      https://www.youtube.com/watch?v=_JKKgy4NOWc
      Tant qu’on a pas vu ça, on ne peut pas comprendre l’étendue de la dictature, ni l’arrogance de ces petits commissaires européens non élus.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 décembre 2019 11:01

      @Olivier Perriet
      François Asselineau 2017 :
      Oui à 0.9%

      Macron a expliqué à la BBC qu’un referendum en France donnerait le même résultat que le Brexit, c’est la preuve que les Français sont d’accord avec l’ UPR !

      Ce qui explique sa censure persistante dans les médias.
      .
      Alléluia, BFM s’est fendu de 51 secondes, pour demander son avis à Asselineau.
      Pas question de lui consacrer leur précieux temps plus longtemps...


    • doctorix doctorix 16 décembre 2019 14:15

      @fifi
      Et encore, sur 51 secondes, on a droit à 10 secondes sur macron...


    • Vaietsev 16 décembre 2019 16:23

      @doctorix
      C’est la théorie du grand remplacement tout ceci , on fais avaler des couleuvres aux ambitieux ,pour les autres on se dis pourquoi pas ,et pour plusieurs autre qui vois rien ,on s’y fait .
      En France, nos media nous expliquent que l’UE, c’est la démocratie, la liberté, la paix, et la prospérité.
      Moi qui n’étais qu’un imbécile ,je suis pourtant un adepte de cette phrase.
      Et vous ,ou êtes vous alors pour ne pas croire à ceci ? .dans le cul de celle que vous désirez peu être !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2019 09:58

      @Vaietsev
      Pour la prospérité, 40% de nos usines ont disparu en 20 ans.
      .
      Pour la paix, voici la liste des interventions de l’armée française depuis 2000.
      .
      Pour la démocratie, voici Junker :
      "Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens.
      .
      Pour la liberté, l’ UPR est censurée par les médias depuis plus de 12 ans.
      Sinon, tout va bien.


    • Vaietsev 17 décembre 2019 15:06

      @Fifi Brind_acier
      Ce que reproche le capitalisme mondialisé aux Etats Nations, c’est qu’ils sont capables de faire des lois contre la finance, contre les multinationales, de remettre en place un contrôle des mouvements de capitaux, de séparer les banques, de mettre des taxes aux importations, bref, l’ horreur !

      En un mot être maitre de son destin comme ses privilèges que peuvent avoir en ce moment les anglais de Boris Johnson .Ce ne serait pas une bonne chose ? Avis personnel ,c’est une bonne chose dont vous parlez là .

      Je crois que vous n’avez pas bien compris les euro-régions...Si l’Europe soutient les régionalismes, ce n’est pas pour « les libérer » de je ne sais quel colonialisme fantasméc’est pour détruire les Etats Nations.

      Pour ce qui vous concerne , vous êtes ouvert au communautarisme quand vous ne seriez pas ce qu’il y cache ,vous êtes donc bien français et ouvert à l’étranger ,quand avis personnel ,l’étranger est comme le blanc français ,il est corrompu ,c’est une ordure et ,celui là se comporte comme les étrangers noirs et arabes qui prenne de plus en plus de place dans ce pays sous le masque de la mort en mouvement qui nuie à UN citoyen ,c’est à dire qu’il prend confiance de l’ouverture qu’on lui donne et ils marchent sur la tronche des citoyens qui ne sont pas ouverts à l’étrangers ,car s’ouvrir à l’autre ,c’est d’abord que parce que l’autre vous y encourage afin de modeler son monde comme il l’entend donc de vous acheter.

      Vous n’êtes alors et c’est certain pas un fachiste ,sauf que d’autre le sont devenues car des ordures de flics de mon département à moi la vendée se sont permis de signer un pacte avec le diable ,c’est à dire les arabes et les nègres ,pour y mettre de l’ordre dans ce département ,quand ici en vendée ,ce n’a jamais été un département malsain ,or il l’est devenu par la faute de ses nègres et de ses sales bicots qui jouent les flics à chaque coin de rue ,de leur alliance avec les forces de l’ordre qui ne veulent pas entendre parler d’UN citoyen que la MORT DONC LA FRANCE toute races confondues conchie et traque.

      Marine le pen et Eric zemmour ont alors raison ,la théorie de grand remplacement s’installe petit à petit en France ,et vous qui vous dites Français resterez ouvert à ceux qui vous achète sans que vous ne le voyez car ils vous sont avant tout ouverts car vous êtes naif et croyez en la bonté de ses races ,alors que ce que ses gens prépare sans que vous le sachiez ,c’est prendre le pouvoir sur tout les territoires de France avec l’aide hélas aujoiurd’hui de toute ses saletés de flics qu ne comprenne rien et agisse comme des boeufs !!!

      Pas surprenant alors que Francois hollande soit en passe de faire ce dont il parle ,lui sait comme beaucoup de politiques que la France est une communauté de vauriens et de délinquants tous plus pures les uns que les autres car toujours pret à en découdre mais aussi que le français veut vivre longtemps et jeune ,ce qu’il pourra car il s’ouvrira à ceux à qui ils mangera dans la main sous peu . 

      Je le sais ,les arabes de TF1 ou de France 2 modèle le monde à leur façon ,et en particulier pour UN ,vous les français et autres étrangers donc la mort ,vous l’emmenez au plus loin là ou se trouve le visage des pédales dures donc à l’extérieur ,là aussi ou le capitalisme n’est plus mais un monde nouveau ,celui alors de Macron et de ses enculés de ministre comme de ses contre pouvoirs martinez et berger deux gueules de cons.
      Que reste t’il alors pour ce citoyen ? soit de redescendre afin que vous et vos sbires la mort reveniez à un monde normal pour que ce citoyen que vous haissez donc moi puisse se sentir et être français,quand si la France à été vendue à la découpe (livre de laurent izard), ses dernières années ,vous défenseurs de la France ,les syndicalistes martinez et berger ont ils fais quelque chose pour que cela n’arrive pas ?
      Ils n’ont rien pu faire et ne pourront jamais rien faire car toutes ses grandes puissances bénéficie d’un bouclier qui empeche chqua nation d’avaler le savoir faire de leurs pays ; ce que la France donc n’a jamais eu .
      Autant vous dire que c’est pas fini ,plusieurs autres entreprises se feront bouffer ,et vous continuerez à gravir une montagne de gravats qui se déroule sous vos pieds ; vous patinerez alors constamment dans la semoule et tout ce que vous ferez n’y fera rien .

      Ses syndicats n’ont rien fait ,et aujourd’hui ,on se permet de nous emmerder à défendre les retraites de ses enculés de vieux qui roule en voiture neuve chaque jour ,(pendant qu’on ne se préocuppe pas des vies qu’on à brisés parce que vous êtes tous plus collabos les uns que les autres avec le pouvoir et les merdias sans le savoir ), car des citoyens avaient du potentiel pour réussir ,ses ministres ne se contente alors de défendre les vies de carrière pleine à 1000euros et pour les autres carrières hachées ,ou du peu de cdi ,ceux là on leur dira : laissez les citoyens la mort sociale en mouvement vous croquer ,elles qui vous aiment tant .

      L’idée de Francois hollande est donc bonne ,car lui sais que la France ce pays ne mérite pas d’être défendu ,car plusieurs y vivent trop et très bien ,quand ce ne sont alors que les virus ,le bug ,le cancer ,le problème alors qui nuie et empeche toute bonne choses à mettre en place et chaque citoyen à réussir qui sont le problème ; alors votre ouverture au communautarisme .

      Et vous aussi êtes de cette richesse française de gauche bourgeoise au vu de la qualité de vos arguments ; ils me signifient juste ,que les riches comme vous donc les vieux vivent bien une vie sans que la mort que vous soutenez de ses arabes ,de ses noirs ,et de toute ses sales putains de femmes vieilles sans interet qui font de la politique en mairie sans vivre l’enfer,se sente français quand à la base la France est franco marocaine.
      On ne fait vivre l’enfer qu’aux gens de biens et qui ont du talent ,pour les autres comme ses ordures de vieilles peaux qui travaille en mairie et veule se faire politique ,on les laisse déblaterez leurs bêtises et leur piètre savoir ,sans que meme ils ne vivent l’enfer de ce que peu être que de faire de la politique .
      Ils sont alors ses gens qui ont le droit à une réussite quand même ,ce parce qu’ils ne valent rien, or parce que c’est leur tour et qu’ils sont comme vous le système ; tout leur est donné et ils ont droit à tout.
      Ils sont alors le virus maintenant de ce pays et le cancer de ses saletés de bonne femme inbuvables et ignares . 

      Je vous encourage à lire le livre de Nicolas Bouzou : La comédie (in ) humaine : celle de la France et de ceux que vous soutenez à votre ouvertures aux arabes et aux noirs qui un jour prendront le ,pouvoir .
      Ce livre parle de ses talents dont on se passe et que l’on ne souhaite pas faire travailler car ils ne sont pas l’incompétence des gens du peuple maintenant à qui c’est le tour comme on dis quand pourtant et nagui va faire dans sa culotte ,ils parle comme les riches de cette langue france ,langue des gitans et des nègre ainsi que des pays de l’europe de l’Est comme du reste de l’europe ,ce passe droit alors qui permet d’entrer ou vous voulez mais qui ne permet de développer les idées des riches !!et à ce petit jeu LA MORT DONC LA FRANCE use de tout ce qui est honteux à faire et scandaleux pour briser des vies .
      Je le sais ,je travaillai à la FNAC avant que votre peuple d’illétrés de d’incompétents ne vienne me réveiller pour me traiter comme de la merde ,ce parce que j’avais réalisé mon rêve et que je m’étais battu pour ça !!!!

      PS : Nagui ,le sale bicot au long nez qui aime jamais tant en parlé ,continue de raconter tes conneries au peuple comme quoi je suis un intellectuelle et une grosse tête !!!
      Le peuple est tellement fait d’illétrés qu’ils te mange dans la main et avale tes conneries de sale pute toi le chaud dans ton monde individualiste fait de véritables salopes et saletés .

      Dernier message à Jerome le bourrin le commandeur et sa clique de burger quizz ; on en a rien à branler que gerard darmon passe ses vacances à Mayotte pour se vider les burnes et fourrer de la salope nègre ou blanche ou rebeu à gros nibards .
      Je sais comme le show biz ne consomme du cul qu’ à l’étranger car en France ,PARIS ET LE PEUPLE SE SONT joint pour nous faire comprendre que tout acte sexuel devait être dénoncé et remonter à Paris la romantique mon cul !!!!!

      Nous en vendée on pense de vous parsiens tout le mal que vous nous faites penser de vous ,on est esclave du système à coup sur parce qu’ici on vote à droite,et la france est plus de gauche et privilégiés .


    • McGurk McGurk 13 décembre 2019 18:56

      L’idéalisme dont fait preuve l’auteur est touchant mais ne tient pas compte de la réalité.

      Se libérer de l’UE ne signifie pas pour le GB « être libre » étant donné que c’est devenu une base avancée américaine en Europe. Tout comme l’Allemagne d’ailleurs. Se défaire d’un despotisme pour être dépendant d’un autre ne s’appelle pas « liberté » pour autant.

      Une société dans laquelle l’individu est très peu protégé et soumis de manière bien plus violente aux lois du marché. Où le « filet de sécurité » en cas de chute est ridicule, le système de santé grotesque.

      Le seul « privilège » retrouvé n’est que la souveraineté populaire et encore à moitié, les entreprises nationales/internationales ayant les mains libres de faire ce qu’elles souhaitent. Ce n’est qu’une petite victoire de rien du tout.

      La classe politique britannique n’est pas exempte de défauts, aussi corrompue que dans notre pays. Il faudra un sacré coup de balais pour avoir des politiques dignes de ce nom et des mesures afin que le scandale de l’anti-brexit (ou assimilé) n’arrive plus jamais à savoir l’immense déni de démocratie.

      Malheureusement, nous n’en sommes même pas au premier stade de leur « indépendance » et cela durera certainement plusieurs décennies avant que cette abomination d’ « UE » ne tombe.


      • Odin Odin 13 décembre 2019 20:21

        @McGurk

        « Se libérer de l’UE ne signifie pas pour le GB « être libre » étant donné que c’est devenu une base avancée américaine en Europe »

        Je partage votre commentaire sauf que vous oubliez un élément essentiel, la première place financière est la City.

        La FED ne dirige pas la City, c’est l’inverse et depuis 1913.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 décembre 2019 20:49

        @Odin
        Il est possible que Trump soutienne le Brexit pour faire de la City le centre de la nouvelle monnaie mondiale, après avoir neutralisé la FED.
        Enfin, si l’état profond US ne l’a pas zigouillé avant...
        .
        Pour l’instant, il se contente de neutraliser l’OMC en refusant d’y envoyer les juges nécessaires à son bon fonctionnement.


      • McGurk McGurk 13 décembre 2019 21:06

        @Odin

        La FED a probablement un pouvoir bien supérieur à une place financière quelle qu’elle soit. Des sanctions contre le pôle financier de Londres et il serait fort à parier que ce serait une catastrophe, en plus du fait que bon nombre d’Etats/gros actionnaires vont planquer leur agent là-bas.

        C’est comme cette nouvelle incroyable lorsque j’ai appris que le plus grand « exportateur » de bananes au monde était...Jersey...vu que toutes les entreprises y sont immatriculées pour les raisons évidentes que nous connaissons tous...


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 14 décembre 2019 05:08

        @McGurk

         Je crois que vous avez raison. L’importance du Brexiit ne vient pas tant de la sortie de la GB de l’UE, que de sa disponibilité a se joindre ainsi que les pays du Commonwealth qui le souhaiteront, comme le Canada, l’Australie,etc à une Amerique allant d’un pole a l’autre pour former un nouvelle entité politico-economique qui  même si démographiquement elle sera au moins mi-latine  sera néanmoins de fait l’expression de la dominance de la culture anglosaxonne. Et de UNE.

        L’Europe privée de la GB et passant au deuxième plan des priorités de Washington ne pourrait-elle pas alors se rapprocher de la Russie, et des pays de l’ex-URSS pour creer une deuxième nouvelle mega-entité : l’Eurasie ? Et de DEUX

        Ajoutons la Chine et ses dépendance comme troisième super-puissance,... Et de TROIS. 

        Voyons le reste du monde, comme la zone voulue de non-droit où ces « 3 Grandes » se disputeront... et n’aurons nous pas constitué EXACTEMENT le monde tripolaire que nous annonçait ORWELL dans « 1984 »  ?

        PJCA


      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 14 décembre 2019 10:01

        @McGurk

        Vous avez raison de dire que le Brexit ne règle pas tout pour les anglais mais c’est tout de même un sacré progrès.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 décembre 2019 10:06

        @Pierre JC Allard
        L’Europe — privée de la GB et passant au deuxième plan des priorités de Washington — ne pourrait-elle pas alors se rapprocher de la Russie, et des pays de l’ex-URSS pour creer une deuxième nouvelle mega-entité : l’Eurasie ? Et de DEUX


        L’Eurasie est le cauchemar des américains depuis le début du 20e siècle !
        S’ils ont mis le boxon en Ukraine, c’est pour empêcher l’union de la Russie avec l’Europe de l’ Ouest.

        Si cela se fait un jour, pourquoi pas, ce sera la zone économique la plus puissante du monde, qui renverra les USA vers le destin d’une puissance régionale.
        Est-ce le but de Trump ? Je ne sais pas.
        Il pousse l’UE a intégrer les pays des Balkans pour enquiquiner la Russie...
        Wait and see.


      • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 14 décembre 2019 10:30

        @Pierre JC Allard

        « et n’aurons nous pas constitué EXACTEMENT le monde tripolaire que nous annonçait ORWELL dans 1984 »

        Tout à fait, nous vivons en réalité une passe d’arme entre la vision progressiste d’HUXLEY façon « Meilleur des Mondes » et la vision néo-aristocratique d’ORWELL façon « 1984 ».

        Chacun est d’accord sur le fait que les temps sont murs pour l’instauration d’un nouvel ordre mais ils se chamaillent tous sur la forme que cela doit prendre.

        Il y a une guerre fratricide entre camarades de jeu et non plus des oppositions séculaires et bien définie.
        Pour moi l’adoption de l’Agenda 2030 mortifère des nations-unis par la totalité des 195 pays membres quel que soit la nature de leur régime respectif en est la preuve flagrante. 


      • McGurk McGurk 14 décembre 2019 12:45

        @Pierre JC Allard

        Je suppose que la Russie, la Chine et la CDN (si elle existe encore) travailleront de plus en plus étroitement. L’Europe est trop instable (des cultures, langues et orientations différentes), manipulée par les USA et son vassal israélien.

        Les USA abandonneront tôt ou tard l’Europe car ils s’en moquent et les Européens sont de plus en plus conscients de cette mainmise insupportable. Ils préfèreront probablement englober le Japon, l’Australie, le RU/Canada.

        Pour nous, à mon avis, deux alliés pourraient nous aider (mais pour différentes raisons). En premier, l’Amérique latine vu les racines communes profondes (civilisation, langue, culture) et nos combats quasi similaires (lutte contre le libéralisme/le despotisme économique, ras-le-bol de l’élite corrompue, etc.).

        L’autre pourrait être le reste de l’Asie Chine exclue. Là encore, nous avons un passé commun et une fascination réciproque (cultures « exotiques »). Ils ont besoin d’investissement et nous de développement de marchés (bouffés en grande partie par les USA/l’Allemagne le soi-disant « allié »).

        L’Afrique sera certainement un champ de bataille décisif, ce à quoi la Chine s’active et nous risquons de perdre la relation que nous avions avec...


      • McGurk McGurk 14 décembre 2019 12:46

        @Jean Dugenêt

        Progrès oui. Grandes incertitudes également.


      • JC_Lavau JC_Lavau 14 décembre 2019 13:01

        @McGurk : ... L’Europe, manipulée par les USA et son suzerain israélien.


      • McGurk McGurk 14 décembre 2019 13:05

        @JC_Lavau

        Sans les USA et leur fric, Israël aurait été depuis longtemps rayé de la carte.


      • Kapimo Kapimo 14 décembre 2019 16:27

        @McGurk

        Pour comprendre le lien original entre la Fed et la City :
        http://aline.dedieguez.pagesperso-orange.fr/mariali/picrochole/conspirateurs/conspirateur.htm


      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 15 décembre 2019 09:35

        @McGurk

        Si vous y tenez je veux bien admettre qu’il reste des incertitudes car l’avenir ne peut jamais être parfaitement déterminé à l’avance.
        Quant à avoir des incertitudes, il est préférable de savoir que le pays ne continuera pas à se faire plumer par l’UE avec tous les aspects décrits pas Doctorix (Contributeur net de l’UE, laisser les chinois acheter tout ce qu’ils veulent alors qu’il est interdit aux anglais d’acheter en Chine, les travailleurs détachés sans contrepartie des pays qui bénéficient que l’Angleterre leur offre un travail...)


      • Coriosolite 13 décembre 2019 19:13

        Bonsoir,

        Le Non à la Constitution Européenne n’était pas, par définition, un Non à l’Union Européenne. Juste un refus d’aller plus loin vers un Etat supranational.

        Comme il n’y a jamais eu (et n’y aura surement pas de sitôt) de référendum appelant les français à choisir entre rester ou quitter l’UE, les seules indications sur le sentiment des français sont les résultats de sondages d’opinion.

        Vous devez les connaitre aussi bien que moi.

        Quant à dire que les british vont pouvoir faire ce qu’ils veulent.

        Oui, mais dans une certaine mesure seulement parce qu’il va leur falloir négocier de nouveaux accords avec leurs partenaires commerciaux.

        On n’imagine pas que la GB soit si puissante qu’elle puisse imposer sa volonté au monde entier.

        En ce qui concerne les affaires intérieures, oui les british ne seront plus soumis aux obligations de l’UE. 

        Mais qui peut affirmer qu’ils n’iront pas encore plus loin dans le sens d’une dérèglementation néo-libérale ?

        Cordialement


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 décembre 2019 20:42

          @Coriosolite
          Mais qui peut affirmer qu’ils n’iront pas encore plus loin dans le sens d’une dérèglementation néo-libérale ?

          Quoi de plus néolibéral que les Traités européens ?
          Comme s’ils nous protégeaient de quelque chose...
          .
          Une fois indépendants, rien ne les empêchera de voter massivement pour le Labour qui a un programme social. Ils n’ont pas voté pour eux, parce qu’ils sont moins nouilles que les Français.
          .
          Ils ont compris que pour faire du social, il fallait d’abord être un pays souverain, que les lois soient votées en GB, et pas décidées par Bruxelles !
          Elémentaire mon cher Watson !
          .
          Je fais confiance aux Britanniques.
          C’est eux qui ont inventé les libertés publiques il y a 800 ans, avec la Magna Carta.
          .
          Et ils ont le plus ancien mouvement ouvrier de la planète !


        • Yaurrick Yaurrick 13 décembre 2019 20:54

          @Fifi Brind_acier
          On peut surtout espérer que les Britanniques ne feront pas de nouveau les erreurs passées qui ont fait du Royaume-Uni l’homme malade de l’Europe dans les 60/70.


        • Coriosolite 13 décembre 2019 21:18

          @Fifi Brind_acier
          Bonsoir,
          Quoi de plus néo-libéral (économiquement et fiscalement s’entend) que l’UE ?
          Hong-Kong Singapour Bahrein Canada Irlande (bien que dans l’UE) la Suisse
          l’Ile Maurice Australie Nlle Zélande Botswana etc.


        • CLOJAC CLOJAC 14 décembre 2019 05:16

          @Coriosolite

          «  Le Non à la Constitution Européenne n’était pas, par définition, un Non à l’Union Européenne. Juste un refus d’aller plus loin vers un Etat supranational. »

          C’est votre interprétation. Tendancieuse. Car j’ai peine à croire que vous ignorez qu’un tel référendum avec une question fermée ne comporte pas une question cachée sous-jacente.

          « Quant à dire que les british vont pouvoir faire ce qu’ils veulent.

          Oui, mais dans une certaine mesure seulement parce qu’il va leur falloir négocier de nouveaux accords avec leurs partenaires commerciaux. »

          Le rapport de forces leur est favorable et désormais, l’Eurocrature a plus à perdre qu’à gagner si elle fait sa tête de cochon. 

          Avec la victoire du Brexit, l’UE va perdre sa première puissance militaire ex aequo, son deuxième contributeur net au budget, sa principale place financière et l’équivalent, en termes de PIB de 20 États membres parmi les derniers arrivés.

          La défaite est totale pour tous ceux qui, au Royaume-Uni comme sur le continent, ont contesté le résultat du référendum de 2016 et pensé qu’ils pourraient l’annuler comme celui de 2005 en France et en Hollande.

          Le peuple britannique leur a fait un grand bras d’honneur !

          Cependant les tribulations subies par les British depuis 3 ans devront nous servir de leçon, le jour où les Français se prononceront pour reprendre leur souveraineté, car il faudra nous attendre à tout de la part de ces crapules européistes et leur briser les reins avant qu’ils se livrent à leurs actes de sabotage.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 décembre 2019 07:17

          @Yaurrick
          L’économie de la zone euro est tellement florissante que c’est la zone la plus plombée de la planète, vous parlez d’une réussite !


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 décembre 2019 07:36

          @Coriosolite
          Qui de plus néolibéral ?

          Les médias, qui prédisaient un cataclysme, un effondrement de l’économie britannique en cas de Brexit, montrent maintenant leur vraie préoccupation, que la GB ne devienne un concurrent à leur porte... !!
          .
          Qui a laissé s’installer les paradis fiscaux en Irlande, aux Pays Bas et au Luxembourg, sinon les européistes eux-mêmes ? Qui a joué avec le dumping fiscal et salarial, sinon les européistes eux-mêmes ?
          .
          Et maintenant, les voilà qui couinent et pleurnichent, et qui donnent des conseils à la GB ! Malheureusement le ridicule ne tue pas, sinon on serait débarrassé des Mamamouchis européens.
          .
          Dernier point, le Brexit, comme les nouveaux Députés conservateurs ont été élus grâce aux votes populaires, aux sans dents et aux oubliés de la mondialisation. Johnson sera bien obligé d’en tenir compte, ou alors, il perdra les prochaines élections au profit des Travaillistes.



        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 14 décembre 2019 10:10

          @Coriosolite

          Bonjour,

          "Comme il n’y a jamais eu (et n’y aura surement pas de sitôt) de référendum appelant les français à choisir entre rester ou quitter l’UE, les seules indications sur le sentiment des français sont les résultats de sondages d’opinion.« 

          Intéressant comme démarche.
          Les européistes, effectivement ne voudront jamais que les français s’expriment par référendum sur le Frexit car ils savent à quoi s’en tenir.
          Mais, curieusement, dans la foulée, vous nous invitez à nous rabattre sur les »sondages d’opinion" qui sont faits pour donner satisfaction à ceux qui les commandes et les paient c’est à dire aux européistes...

          Nous les connaissons très bien ses sondages d’opinion. Il y a seulement deux semaines, ils affirmaient que Macron était certain de remporter les élections de 2022.

          Aujourd’hui, qui est certain que Macron sera candidat en 2022 ?

          Vos sondages... Ceux de 2005 sur le résultat au référendum ! Ceux de 2002 sur le résultat du premier tour des présidentielles ! Vous savez ce que vous pouvez en faire de vos sondages !

          Sincèrement


        • doctorix doctorix 14 décembre 2019 10:18

          @Jean Dugenêt
          En médecine, introduire un objet dans le cul (ou tout autre orifice) s’appelle un sondage.
          L’analogie est frappante...
          Ainsi, on peut dire que les sondages nous l’introduisent bien profond.
          (un peu de vulgarité ne peut pas faire de mal quand l’image est forte).


        • révolQé révolQé 14 décembre 2019 10:41

          @Jean Dugenêt,
          sans oublier les sondages de 2002 qui annonçaient tous un second tour Chirac —> Jospin...


        • Yaurrick Yaurrick 14 décembre 2019 13:05

          @Fifi Brind_acier
          Il vous aura sans doute échappé que je parlais des difficulté du Royaume-Uni au sortir de la 2e guerre mondiale et pendant les 30 glorieuses. Donc relativement à l’Europe en tant que zone géographique, et pas de l’UE...


        • samy Levrai samy Levrai 14 décembre 2019 18:04

          @Coriosolite
          La fameuse constitution reprenais tous les traités et c’est bien tous les traités qui ont été rejetés du coup... il se trouve que l’UE n’est que traités , c’est donc bien l’UE qui a été rejetée, n’en deplaise aux euro fascistes, par 55% des français.
          Dis moi que c’est il passé ? qu’est il advenue à l’expression de la souveraineté populaire ? un sondage ? 
          pourquoi le lendemain du vote il n’y avait plus aucun parti voulant sortir de l’UE ? pourquoi le seul parti qui veut sortir de l’UE est interdit de medias ? 
          pourquoi les sondages annonçaient ils le OUI à la « constitution » en France, en Hollande, au RU,et pour l’ Irlande, le Danemark, la Grèce... ? pourquoi à chaque fois c’est le nom qui l’emporte et il ne se passe rien  ? 
          Si tu avais la moindre idée de ce qu’est une balance commerciale tu éviterais tes « plans économiques » de soit disant puissance ( cela ne reflète que ton lavage de cerveau euro atlantiste, la zone de plus faible croissance mondiale depuis 30 ans... et sa superbe démonstration de puissance par rapport au 160 autres pays du monde dont beaucoup sont plus petit que le RU, 6emme puissance economique mondiale.)


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 décembre 2019 18:05

          @Jean Dugenêt
          Il y a deux sorte de sondages. Ceux qui sont rendus publics, avec des questions qui sont formulées de façon à induire les réponses, ou avec des choix fermés, et qui vont dans le sens du vent désiré.
          .
          Et puis les sondages qui sont faits pour Matignon et l’ Elysée, qui ne sont pas rendus publics, et qui eux, sont très précis.
          Le gouvernement surveille l’opinion publique comme le lait sur le feu.
          Matignon a commandé pour 13 millions d’euros de sondages.


        • Coriosolite 14 décembre 2019 18:20

          @Jean Dugenêt
          Bonsoir,
          Vous savez ce que vous pouvez en faire de vos sondages !

          Je me demande si il existe quelqu’un à l’UPR capable de discuter calmement sans agressivité et en respectant ses interlocuteurs.
          Apparemment c’est une denrée rare chez Asselineau. Dommage.

          En quelques mots : ce ne sont pas MES sondages, et les sondages de 2002 avaient bien vus la remontée de Le Pen dans les derniers jours, mais la loi empêchait leur publication.
          Pour 2005 les sondeurs ont vu la remontée du NON dès mars et CSA IPSOS IFOP et Louis Harris donnent le NON gagnant dès mi-mars.
          Révisez vos arguments ça vous évitera de dire n’importe quoi .


        • samy Levrai samy Levrai 14 décembre 2019 19:57

          @Coriosolite
          Nous sommes la résistance et la seule opposition qui existe aujourd’hui au parti unique euro atlantiste, nous nous adressons a ton intelligence nous n’avons pas à être gentil , comment pourrait on t’éveiller en te chantant une berceuse ? Nous bousculons donc.


        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 15 décembre 2019 09:45

          @Coriosolite
          Sauf qu’il manque les références et les sources de vos affirmations pour 2005 et cela nous intéresse beaucoup.
          Quant à 2002, l’affirmation gratuite est facile. D’où sortez-vous cette affirmation ? On apprécie en plus la nuance entre « remontée de Le Pen » et « victoire de Le Pen ». Les sondages, les sondeurs et les interprétateurs sont très habiles dans ce genre de nuances. Un peu comme la différence entre :
          pour qui allez vous voter ?
          d’après vous qui va emporter l’élection ?
          Ils posent une des deux questions et dans l’interprétation ils font croire qu’on a répondu à l’autre.


        • oncle archibald 13 décembre 2019 19:14

          Les Anglais sont géographiquement proches du continent Européen mais dans leur tête ils n’ont jamais été européens. Leur cœur est ailleurs, aux USA au Canada et plus généralement dans tout le Commonwealth.

          Ils ont voulu participer à l’union Européenne pour vendre sans taxes de douane leurs gigots de Nouvelle Zélande et ils supportent mal que les pécheurs Français ou Hollandais viennent trainer leurs chaluts dans leurs eaux territoriales.

          Peut être qu’après leur départ on pourra enfin faire une « vraie » Europe Unie, avec les fondateurs historiques continentaux, c’est à dire les pays aux économies et aux acquis sociaux assez comparables, qui se sentent vraiment Européens par culture et qui sentent l’impérieuse de se serrer les coudes pour conserver ces « valeurs » et faire face ensemble à un monde qui tend à les répudier.

          Ceux qui ne voient pas cela ne voient pas clairement l’état du monde qui nous entoure et la nécessité d’être assez « gros » pour ne pas être bouffé en trois coups de dents.


          • McGurk McGurk 13 décembre 2019 19:31

            @oncle archibald

            Argument de base bien connu asséné aux populations pour leur faire avaler des couleuvres appelées « réformes » afin de pouvoir appauvrir la société et créer une super élite économique et politique régnant sur tout un continent.

            Personne ne conservera rien parce que tout sera irrémédiablement détruit et démantelé. Ce qui se passe, en définitive, en ce moment-même. La déchéance à grande vitesse de nations millénaires et de cultures au moins aussi anciennes au profit du profit.

            Unir des pays ne signifie pas « tout harmoniser » car chaque nation a un fonctionnement propre et un raisonnement/manière de penser bien à lui. C’est là l’immense erreur du monstre appelé « UE ».


          • Legestr glaz Legestr glaz 13 décembre 2019 19:42

            @oncle archibald
            Il me semble que vous avez quelques lacunes, et pas des moindres !

            Savez-vous, ce qu’était l’ACUE ? Savez-vous ce qu’était le Mouvement européen ? 

            Pour vous aider je vous mets juste en lien la notice Wikipédia, ce que tout le monde devrait au moins connaitre lorsqu’il parle de l’Union européenne. Mais, visiblement, vous ne faites pas partie des gens éclairés vous vivez votre mensonge !
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Comité_américain_pour_une_Europe_unie

            La CIA participait à l’élaboration de l’UE pour ne pas être, comme vous l’écrivez « si » naïvement, bouffé en trois coups de dents ! Il vous arrive parfois de réfléchir ?
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_européen_international

            En 1948, lors du congrès fondateur du mouvement, trois objectifs sont énoncés4 :

            • prouver qu’il existe dans la population européenne un mouvement d’opinion en faveur de l’unité européenne ;
            • proposer aux gouvernements des solutions pratiques pour unifier l’Europe ;
            • amplifier la campagne internationale d’opinion déjà menée par le Comité international de coordination des mouvements pour l’unité européenne (CICMUE), ancêtre du MEI.

            Dès sa création, l’un des objectifs prioritaires du MEI est la création d’une Assemblée européenne, qui pourrait être composée de parlementaires issus des assemblées nationales des différents pays, ou d’extraparlementaires.

            Tout ça pour faire « contrepoids » aux USA ! Il y a de quoi rigoler ! Peut-on prendre les gens pour plus cons qu’ils ne le sont ? Oncle Archibald, vous êtes vraiment fortiche avec vos 3 coups de dents !

            Allez, rions encore un peu avec oncle Archibald, une « Europe » puissante pour faire contrepoids aux USA qui financent leurs adversaires ! Ils sont beaux jours n’est-ce pas oncle archibald !
            Richard J. Aldrich, un autre historien américain, considère que l’influence des États-Unis, et leur soutien financier dans le cadre de l’endiguement du communisme (en plus du plan Marshall), jouèrent un rôle important dans l’essor du Mouvement européen10. Ce soutien américain se serait élevé à 3 millions de dollars versés sur une période de 10 ans (1949 à 1960), ce qui représentait alors, selon Aldrich, entre la moitié et environ les deux tiers du budget global du mouvement11. D’après Aldrich, en 1951, Paul-Henri Spaak, alors président du MEI, crée un budget spécial qui permet de rendre moins apparent les apports croissants des fonds américains, ceux-ci servant à financer le European Youth Campaign, un programme orienté vers la jeunesse européenne. Le baron Boel, trésorier du MEI, explique en 1953 que la discrétion était nécessaire, afin que les adversaires de l’unité européenne ne puissent pas accuser certains des programmes du MEI d’être une création américaine. Pour cette raison, les fonds du Comité américain ne servirent plus au fonctionnement habituel du MEI. Grâce à la création de budgets spéciaux, des sommes importantes allouées par les américains n’apparurent plus dans le budget ordinaire du MEI11, ce qui rendit complexe l’évaluation de l’apport américain dans le financement du MEI11


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 décembre 2019 20:07

            @Legestr glaz
            Il faut rappeler aussi que « le révolutionnaire » Cohn Bendit, a été Vice Président, section française, du Mouvement européen...
            Et qu’il a créé en 2011, les Young Leaders européens.
            .
            La CIA a financé la construction européenne.
            .
            Faire croire, comme l’ont fait les européistes, que l’UE était destinée à faire contrepoids aux USA, c’est juste de la propagande pour les mougeons.
            .
            Quant aux liens entre la GB, les USA et le Commonwealth, c’est leur histoire commune. Comme nous, avec les 88 pays de la Francophonie, du Vietnam au Liban, en passant par l’Afrique et le Maghreb.
            .
            Le jour où l’UE éclatera, chaque pays reprendra ses billes, et retournera vers ses amours anciennes, vers ses habitudes historiques et culturelles, le Portugal et l’Espagne se tourneront vers l’Amérique latine, ils se fichent de la Lettonie et de l’ Albanie comme de leur première chemise, ils ne savent même pas où les situer sur une carte !
            .
            Les pays de l’ Est iront vers la Russie, ou vers l’ Allemagne, ou vers les pays du nord de l’ Europe. Les pays méditerranéens retrouveront les chemins du commerce du sud et de la route de la soie...
            .
            Il n’y a pas de peuple européen, il n’y en aura jamais.
            Comme disait de Gaulle : « On ne fait pas d’omelette avec des oeufs durs », que sont les histoires et les cultures des peuples. Comme tous les Empires, nés de l’orgueil et de la cupidité de leurs initiateurs, l’UE finira par éclater, comme l’Empire romain, ottoman, austro-hongrois, et tous les autres.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 décembre 2019 20:30

            @oncle archibald
            Ils ont voulu participer à l’union Européenne pour vendre sans taxes de douane


            Vous croyez que les autres ne font pas pareil ? Allez demander à Orban, qui joue les rebelles, pourquoi il ne sort pas la Hongrie de l’ UE ?

            Parce qu’il expédie un peu partout ses travailleurs détachés, et parce qu’il bénéficie des dotations budgétaires de Bruxelles. C’est à dire de nos impôts, qui seraient plus utiles pour construire des logements en France, ou s’occuper des services des urgences des hôpitaux.


            Peut être qu’après leur départ on pourra enfin faire une « vraie » Europe Unie, avec les fondateurs historiques continentaux,

            Rêve, non seulement il faut financer les pays de l’ Est, mais Bruxelles, et surtout Washington poussent à l’entrée des pays des Balkans, histoire de les soustraire à l’influence de la Russie : 

            "Le Sous-Secrétaire d’État américain adjoint, Matthew Palmer, émissaire spécial des États-Unis pour les Balkans, est actuellement en tournée dans cette région. Après s’être rendu au Kosovo puis en Macédoine du Nord, Matthew Palmer était hier 4 novembre à Belgrade, où il a notamment rencontré le président serbe, Aleksandar Vucic.

            Après avoir qualifié « d’erreur historique » la décision de l’Union européenne de ne pas ouvrir les négociations d’adhésion avec la Macédoine du Nord et l’Albanie, le Sous-Secrétaire d’État adjoint a déclaré que les États-Unis feraient tout ce qui était en leur pouvoir pour persuader l’UE de revenir sur sa décision avant la réunion des dirigeants prévue en mai à la Croatie.



          • Coriosolite 13 décembre 2019 20:33

            @oncle archibald
            Bonsoir,
            Je ne suis pas persuadé qu’être « gros » soit une condition ni nécessaire ni suffisante pour peser efficacement dans les affaires du monde.
            Il faut d’abord une volonté de puissance, ce que n’a pas l’UE. Il faut aussi aller ensemble dans le même sens et parler d’une seule voix.
            Ce n’est pas vraiment le cas de l’UE.
            « Gros » à 27 je vois ça plutôt comme « lourd » et bureaucratique.
            Soit on va vers un gouvernement de l’UE carrément supranational.
            Et les gouvernements nationaux ne seront que les préfets ou les gouverneurs locaux.
            Soit on évolue à rebours vers une configuration de type confédérale (à ne pas confondre avec une fédération) avec les Etats qui le souhaiteront, surement moins nombreux que 27.
            Confédération dans laquelle les domaines de délégations de souveraineté sont définis clairement et librement, après consultation des peuples, par chacun des Etats nationaux. Et ces principes sont intangibles.
            Cordialement


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 décembre 2019 07:53

            @Coriosolite
            Il existe une autre solution, des pays européens souverains, qui signent des accords de coopération bi ou multilatéraux, au cas par cas, comme en signent les pays de l’ Eurasie entre eux.
            Un pays est petit, sauf s’il s’allie avec d’autres...
            .
            On peut très bien concevoir que la France aide un pays de l’est qui a besoin de construire une route, ou un port, en lui faisant un prêt, à condition que ce soit une entreprise française qui fasse les travaux.
            Mais l’ UE ne fonctionne pas ainsi.
            .
            Bruxelles verse une part du budget européen (de nos impôts) à la Croatie, qui fait construire un pont par ...une entreprise chinoise.
            .
            Ou bien la Pologne qui encaisse des milliards d’euros, mais qui achète son matériel militaire ... aux USA, et pas à la France ou à l’ Allemagne.
            .
            Ce qui signifie que Bruxelles travaille pour le grand capitalisme mondial, et pas pour les entreprises et l’emploi dans les pays européens. Tout en faisant croire depuis 50 ans, que l’ Europe nous protège des grandes puissances mondiales : les USA, la Chine. Du pipeau !


          • doctorix doctorix 14 décembre 2019 10:58

            @Coriosolite
            Soit on évolue à rebours
            Mais l’Europe, avec ou sans le RU, ne peut évoluer que dans une direction : la mauvaise. Elle ne reviendra pas sur ses acquis extorqués.
            Elle est irréformable sans l’accord de chacun des 27 pays qui la composent.
            On a une illustration du problème que ça pose, avec le refus de la Pologne d’adhérer au pacte sur la neutralité climatique en 2050 :
            https://www.novethic.fr/actualite/environnement/climat/isr-rse/neutralite-climatique-en-2050-un-accord-europeen-sans-la-pologne-148008.html
            Une épine dans le pied de la belle unanimité européenne.
            Et peut-être une leçon donnée par ce « petit » pays réaliste (et qui fonctionne au charbon, ceci explique cela) devant des promesses insensées, qui n’engagent que ceux qui y croient, et qui sont reportées aux calendes grecques. Autant promettre qu’en 2050, la terre tournera dans l’autre sens.


          • kirios 14 décembre 2019 11:06

            @McGurk
            « C’est là l’immense erreur du monstre appelé « UE ». »
            si je suis d’accord avec votre commentaire , cette dernière phrase ne me convient pas : n’oublions jamais que les leaders « européens » sont tous des produits du Bilderberg.
            l’UE ne fait pas des erreurs , elle exécute  !


          • doctorix doctorix 14 décembre 2019 11:25

            Une chose que l’on ne sait pas le plus souvent :
            c’est que les décisions européennes sont prises à la majorité qualifiée, mais que le retrait des mesures ainsi adoptées (et qui s’imposent même aux pays non signataires) ne peuvent être retirées qu’à l’unanimité des 27 membres... Et là, plus question de majorité qualifiée. Bizarre, non ?
            C’est pourquoi l’UE n’a pu s’enfoncer que dans une direction dictatoriale, sans aucun retour possible.
            « Environ 80% des actes législatifs de l’UE sont ainsi adoptés au Conseil à l’issue d’un vote à la majorité qualifiée dans le cadre de cette procédure. »
            https://www.touteleurope.eu/actualite/qu-est-ce-que-la-majorite-qualifiee.html

            La majorité qualifiée, c’est 55% des voix. Ou 16 pays sur 28. C’est-à-dire qu’une décision peut être imposée à 12 pays qui n’en veulent pas.
            Alors, l’Europe démocratique, laissez moi rire...ou pleurer...


          • doctorix doctorix 14 décembre 2019 11:32

            @doctorix

            imposée à 12 pays qui n’en veulent pas.

            Et même à 13 pays sur 27 maintenant que le RU s’est barré.


          • oncle archibald 15 décembre 2019 13:24

            @Legestr glaz :

            Il me semble que vous avez quelques lacunes aussi, comme par exemple de faire fi du contexte de l’immédiat après guerre avec deux blocs qui faisaient « la course à l’armement » et entre eux une Europe dévastée par la guerre qui avait besoin de se reconstruire. Pourtant les liens que vous donnez vous même le rappellent très clairement.

            Quiconque d’un peu sensé savait qu’il serait mangé par l’un ou l’autre des deux blocs face à face et il ne fait aucun doute que si les Américains ne s’étaient pas implantés avec force, armes et bagages en Europe de l’Ouest nous parlerions Russe à cet instant. Donc oui, à cette époque là les américains nous ont aidés et personnellement j’en suis fort aise. Mon père disait à cette époque que quitte à être mangé il préférait l’être en sauce Américaine qu’en salade Russe !

            Depuis les choses ont bien changées et les divers pays d’Europe sont redevenus de grandes puissances industrielles mais le monde a changé aussi et au cas ou vous ne l’auriez pas observé la chine et d’autres pays d’Asie sont devenus eux aussi d’énormes puissances industrielles. Dans ce contexte il est absolument nécessaire pour ne pas « être mangé » de faire partie d’une entité plus grande que la France seule ou l’Allemagne ou l’Italie ou l’Espagne seules. Et se grouper ne veux pas dire se diluer comme vous tentez très maladroitement de le faire croire. Vive l’Europe unie, vive les Etats Unis d’Europe !


          • doctorix doctorix 15 décembre 2019 14:42

            @oncle archibald

            nous parlerions Russe à cet instant.
            Oui, oui, ça c’est le fantasme américain, avec l’anti-communisme et le mac-carthisme qui vont avec.
            Aujourd’hui, nous parlons américain et il n’est pas certain que nous ayons gagné au change.
            Les russes ont bien assez à faire avec leur immense territoire, tandis que les USA ont fait de nous une colonie rampante, qu’ils gouvernent en sous-main par l’intermédiaire de Bruxelles, leur plus belle création..
            De plus, les américains ne nous ont aidé que quand ils ont compris que le marché européen allait leur échapper. Mais ils ne s’étaient pas gênés pour soutenir et promouvoir le parti nazi, qui ne leur posait aucun problème. De nombreuses entreprises américaines ont aidé Hitler, Ford, Esso, Général électric, IBM, CII, ne faites pas semblant de l’ignorer.
            Vive l’Europe unie, vive les Etats Unis d’Europe !
            Là, vous torturez votre pensée.
            En fait, elle est :
            vive les Etats Unis !!
            Nous l’avons tous bien compris.
            Et pour la nécessité d’être une grande entité, allez demander aux Suisses, qui sont 8,3 millions, pourquoi ils n’en font pas partie. La population de l’ile de france est de 12,2 millions d’habitants....


          • oncle archibald 15 décembre 2019 15:04

            @doctorix :

            Ben oui, c’est un choix et surtout c’était un choix crucial à l’époque ou nos anciens l’ont fait. Quand on compare le sort pendant les années 50/60 des habitants des pays « satellites » de la Russie à celui des habitants des pays « sous emprise » des USA il n’y a pas photo ! Mon père avait fait le bon choix !

            Quant aux Suisses leur force est d’être un pays « neutre », non engagé politiquement même pendant la guerre pour pouvoir garder la confiance de tous les intervenants et leur servir de coffre fort au plus grand bénéfice des banquiers Suisse ! Monaco et l’Andorre ne font pas non plus partie de l’UE alors qu’ils sont indiscutablement situés en Europe !

            Et je maintiens : vive les états unis d’Europe. Pour justement pouvoir continuer à exister sans avoir besoin d’un « grand frère » qu’il soit Américain, Russe ou Chinois.


          • samy Levrai samy Levrai 15 décembre 2019 16:02

            @oncle archibald
            Dis Tonton, tu parles d’un truc qui date de 70 ans... les nazis sont battus depuis longtemps pourquoi sommes nous encore occupés militairement et politiquement 70 ans après ? pourquoi alors que le bloc soviétique a disparut depuis 30 ans , les moutons sont prêt à payer une protection qui n’est qu’une occupation ? est ce suite à une réflexion  ? sais tu que le siège de l’OTAN se trouve aux USA ? Tu crois vraiment que la France, membre permanent du conseil de securité de l’ONU, puissance nucléaire pouvant distribuer ses bonbons n’importe où, a besoin de la protection de qui que ce soit ? Vive la France !


          • oncle archibald 15 décembre 2019 21:42

            @samy Levrai

            Sais tu que l’oncle Donald a envie de laisser tomber l’OTAN qui d’après lui coûte trop cher aux USA ? Qu’il se fout comme d’une guigne que les turcs massacrent les Kurdes qui ont été nos supplétifs sur le terrain contre les dhjiadhistes ? Et tu ne crois pas que l’Europe devrait se préoccuper d’assurer elle même sa sécurité ? Et que cette protection coûte très cher ? Et qu’il vaudrait mieux mutualiser les dépenses ?


          • doctorix doctorix 16 décembre 2019 01:09

            @oncle archibald
            Le fait que les USA aient financé les jihadistes pendant toutes ces années ne vous parait pas une cause de refus de la politique américaine dans la région ?
            Le fait qu’à cause de l’OTAN trois pays aient été détruits ne vous pose pas le moindre problème de conscience ?
            Et vous voudriez financer encore l’OTAN pour que ça continue à nos frais ?
            L’OTAN est fait pour défendre les intérêts américains, pas les nôtres, ni ceux de personne.
            C’est la Russie qui fait qu’il reste des kurdes (et des Syriens) vivants, essayez de ne pas l’oublier...ou de le réaliser.
            Au fait, contre qui voulez-vous nous protéger ? Nous n’avons pas d’ennemis, nous.
            Il n’y a que ces paranoïaques d’américains pour croire que les Russes ou les Chinois vont débarquer chez eux.


          • révolQé révolQé 16 décembre 2019 09:46

            @oncle archibald,

            le gigot de Nouvelle Zélande fait suite au Raimbow Warrior.


          • oncle archibald 16 décembre 2019 12:19

            @doctorix :

            Je constate à regret que vous ne comprenez pas ce que j’écris. Le sujet de ce billet est-il bien l’avenir de l’EU suite au brexit Anglais ? Je dis que le reste de l’Europe et notamment les membres « historiques » France Allemagne Belgique Pays bas Espagne Italie devraient se confédérer pour pouvoir se défendre et peser à la fois militairement, économiquement et culturellement dans un monde de plus en plus individualiste dominé par la Chine les USA et la Russie.

            J’ai ajouté la Russie bien que économiquement elle pèse moins que l’Espagne, mais parce qu’elle reste une très grande puissance militaire ! Les pays qui dépensent tout leur fric en armement ont un petit quelque chose de suspect à mes yeux. On se demande ce qu’ils veulent en plus de ce qui est nécessaire pour assurer leur défense.


          • doctorix doctorix 16 décembre 2019 14:25

            @oncle archibald

            Les pays qui dépensent tout leur fric en armement ont un petit quelque chose de suspect à mes yeux.
            Sauf évidemment les USA qui dépensent annuellement plus que tous les pays du monde réunis, soit près de 700 milliards de dollars, alors que personne ne les attaque ni ne voudrait le faire.
            Et vous voulez peser militairement contre la Chine ? Vous feriez mieux d’en faire une amie, car personne ne pourrait résister à un assaut chinois. OTAN ou pas. Défense européenne ou pas.
            Vous êtes encore grimpé sur la ligne Maginot, comme un petit coq orgueilleux et impuissant, et toujours à pleurer l’assistance du « grand frère » américain qui se fout de vous comme de son premier billet de 1 dollar.


          • oncle archibald 16 décembre 2019 16:49

            @doctorix

            Étant ne en Juin 1944 je sais parfaitement ce que les américains ont fait pour nous :

            1/ libérer le sol de la France et repousser les troupes nazies vers l’Est, 2/ éviter que les troupes de Staline ne viennent remplacer chez nous celles de Hitler.

            Et je ne l’oublie pas même quand je ne partage pas certaines de leurs options politiques oú leur appétit immodéré pour la réussite marerielle.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 décembre 2019 20:16

            doctorix,

            J’ai lu les 8 points principaux points de l’accord signé par Johnson, il est prévu 2 ans de négociations avec la Commission, plus 2 ans si nécessaire.

            .

            Asselineau a expliqué qu’il était possible de régler les principaux problèmes techniques en 6 ou 8 mois, sous réserve que la Commission ne joue pas la montre, et soit de bonne foi.

            .

            Sinon, on donne 3 mois, et on sort, les problèmes se règleront après.

            J’espère que Johnson ne va pas se faire balader par la Commission...


            • McGurk McGurk 13 décembre 2019 20:17

              @Fifi Brind_acier

              Mieux vaut un temps court pour ne pas rejouer indéfiniment le « brexit ».


            • doctorix doctorix 14 décembre 2019 10:45

              @McGurk
              Bojo en a bavé pendant trois ans, sous les mensonges et les sarcasmes.
              Il ne se laissera pas faire, maintenant qu’il a obtenu cette victoire écrasante.
              De plus, c’est maintenant un chef d’Etat parfaitement libre de ses mouvements (ce qui le différencie de macron, qui a les chaînes qu’il désire).
              Il n’a plus de concessions à faire à personne.
              On peut s’attendre à des décisions majeures, qui donneront des idées de liberté à tous les européens.


            • McGurk McGurk 14 décembre 2019 12:54

              @doctorix

              Effectivement, il a eu les médias contre lui. Comme Schulz a été traité de poivrot et de fou il a tout de même gagné les élections et fini dans les institutions de haut niveau de l’UE.

              La seule qualité que je lui reconnaisse est qu’il a tenu bon même si il a failli vaciller plus d’une foi. Par contre, comme tout homme politique, il veut aussi le beurre et l’argent du beurre et ça écorne pas mal son image (ex : vouloir sortir de l’UE mais croire qu’on va le laisser libre d’y faire son marché tranquillement).

              Honnêtement, je n’aurais jamais voté pour lui à part pour la dernière élection pour confirmer la sortie de mon pays de l’UE.

              Je ne suis pas certain qu’il soit « parfaitement libre », les majorités politiques étant très instables et éphémères. Un petit scandale et tout éclate. Il lui faudra donc s’appuyer sur une aide solide (parlementaires et réseau d’entreprises) pour asseoir son pouvoir et confirmer le destin du RU.

              A ce sujet, je suis certain que les Britanniques s’en sortiront en plus d’avoir le « coffre-fort du monde » à Londres, ce qui aide pas mal. Pour nous, ce sera douloureux et long.

              Les Européens sont trop divisés et instrumentalisés pour réfléchir. Tout comme pour voter d’ailleurs (cf. les élections présidentielles et ce match inévitable /insupportable « démocratie/Le-Pen-Troisième-Reich »).


            • CRICRI59 CRICRI59 14 décembre 2019 17:59

              @McGurk
              Bonsoir sur le vote en France et la constitution

              https://www.facebook.com/christian.ple.1/posts/1415603941832343
               à visionner De Gaulle et la constitution

              Bonjour il faut simplement changer le mode de scrutin pour prendre en compte les bulletins nul, vierge et les abstentions, c’est comme cela que macron a été élu avec moins de 20% des inscrits, nous sommes dans une république bananière


            • samy Levrai samy Levrai 14 décembre 2019 18:16

              @McGurk
              Tu ne sembles pas comprendre que l’UE est juste une zone ouverte à tous les vents que tout le monde vient piller.
              le RU sorti aura le droit aux mêmes lois que les pays tiers du monde entier, c’est à dire libre circulation de capitaux, des marchandises et des services.
              Il faut regarder la télé pour croire qu’il y aurait un avantage à être dans l’UE dans l’euro et dans l’OTAN, sans propagande on voit bien que ni democratie, ni paix, ni richesse ( sauf pour tres peu) , ni liberté, ni sécurité... ne font partie du programme et des faits constatable .


            • Cadoudal Cadoudal 14 décembre 2019 18:20

              @samy Levrai

              Le rôle de l’immigration dans le Brexit

              Loi UE Vs Loi GB
              https://www.youtube.com/watch?v=xCeCnWWz-WM


            • McGurk McGurk 14 décembre 2019 19:36

              @CRICRI59

              Si ça ne tenait qu’à ça...

              Il faut aussi changer les mentalités politiques où on ne fait que du carriérisme et mépriser/entourlouper, décrasser les institutions (enseignement, justice, etc.) de la corruption et leur redonner leur mission originelle avec une indépendance vis-à-vis du gouvernement et sous surveillance des citoyens, etc.

              Sans véritable introspection le pays court à sa perte, surtout si le peuple n’a pas les moyens de prendre des mesures contre ceux qui pourrissent le système.

              Aujourd’hui, on pourrait largement avoir la meilleure éducation du monde, un système de soins/retraite excellent, un marché du travail/business bien plus équilibré et respectueux des travailleurs/chômeurs/étudiants/consommateurs.


            • doctorix doctorix 14 décembre 2019 20:33

              @samy Levrai
              Il y avait controle de la circulation des capitaux jusqu’en 1970.
              Ils participaient à la stabilité économique locale
              On notera que les trente glorieuses se sont terminées juste après.
              C’est encore Washington qui a imposé la levée de ces contrôles. Ce qui a permis à 147 entreprises (surtout US), de contrôler la moitié du réseau des 43,000 plus grosses entreprises transnationales.
              Plus ici :
              https://www.letemps.ch/economie/jours-libre-circulation-capitaux-sontils-comptes#main-content


            • doctorix doctorix 14 décembre 2019 20:53

              @CRICRI59
              Vous avez raison : De Gaulle avait une claire vision de ce que serait un président émanation des partis : un destructeur de l’esprit de la Constitution.
              Depuis De Gaulle la résurgence des partis a mis la France dans un chaos indescriptible, la caricature étant représentée par ces choix minables et indignes qu’on a du faire entre Chirac et Le Pen, ou entre macron et MLP, c’est-à-dire voter non pour un représentant à notre image, mais contre un autre horribilis. Les trois derniers s’assoient carrément sur la Constitution.
              C’est pourquoi il faut un Président qui ne représente pas un parti, mais un rassemblement des Français au-dessus des partis, comme l’était De Gaulle.
              C’est bien sur ce que propose l’UPR.
              FA compte repartir dès qu’il aura remis la France sur ses rails d’une main de fer, et je crois qu’il le fera.


            • samy Levrai samy Levrai 14 décembre 2019 21:12

              @Cadoudal
               l’immigration est décidée par la commission par les articles 67 77 et 79 du TFUE et que tant que tu es dans l’UE, ce sont les lois de l’UE qui s’appliquent.
              Frexit vite !


            • Armand Griffard de la Sourdière Armand Griffard de la Sourdière 13 décembre 2019 22:23

              @oncle archi...

               « Pour vendre sans taxes de douane leurs gigots Neozélandais »

              çà a été le prix à payer  pour avoir à Auckland , envoyé par le fond le Rainbow Warrior en plus des 8 millions de $ de dédommagement à Greenpeace .


              • The Pilgrim The Pilgrim 14 décembre 2019 09:09

                Nos amis eurolâtres, comme leurs pères idéologiques, les chleuhs, ne savent pas s’arrêter… Seule une große Pâtée, dans les urnes ou sur le champ de bataille, leur fait prendre conscience de leur manières détestables !

                Ce qui est rigolo, cette histoire qui bégaie… Il y a toujours les gros rougeauds à leur remorque !


                • agent ananas agent ananas 14 décembre 2019 09:14

                  Rien ne les forcera plus désormais à vendre au privé des entreprises d’intérêt national.

                  bah, après 40 ans de thatchérisme il ne reste plus grand chose à privatiser à part le système de santé de la NHS.

                  Ceci dit, gageons que le Brexit va hâter le collapse de l’EU ... nos eurocrates étant peu disposés au Frexit !


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 décembre 2019 09:58

                    @agent ananas
                    nos eurocrates étant peu disposés au Frexit !


                    « Peu disposés » est un euphémisme...Ils sont tétanisés par la victoire du camp du Brexit, eux qui espéraient se refaire une cerise avec un nouveau référendum !
                    .
                    Asselineau demande un referendum sur le Frexit.
                    Je suppose que ce sera : « silence répondit l’écho »....
                    .
                    Macron a pourtant expliqué à la BBC, qu’un référendum en France donnerait sensiblement les mêmes résultats que celui du Brexit. Les médias français se sont bien gardés de répercuter l’information, et les européistes parlent du 1% de l’UPR, plutôt que de la déclaration de Macron... On se console comme on peut.
                    .
                    Quant à la Reine des neiges, Ségolène, en grande démocrate, elle explique que jamais, jamais, il n’y aura de referendum sur la sortie de l’ UE !
                    .
                    Tout au plus, on demandera aux mougeons leur avis sur « quelle Autre Europe » ils veulent... Et encore, c’est parce que la Gauche est bien bonne de leur demander leur avis, la dictature leur va si bien au teint, qu’ils s’y accrocheront comme les moules au rocher.
                    .
                    Ils devraient pourtant réfléchir à la gamelle que viennent de se prendre coup sur coup, Tsipras et Corbyn. Mais réfléchir, est-ce une option de Gauche européiste ?? 

                    « Vidéo /Ségolène Royal : Nous ne ferons pas l’erreur de Cameron ! »


                  • doctorix doctorix 14 décembre 2019 10:10

                    @agent ananas

                    il ne reste plus grand chose à privatiser à part le système de santé de la NHS.

                    Il y a en revanche beaucoup à renationaliser, ce que le Brexit permet de faire.
                    On verra ce que les British décideront, mais ce sera LEUR choix.
                    Par ailleurs, Bruxelles est très fort pour limiter nos dépenses. Mais ça ne va pas la gêner de nous obliger à compenser le coût du retrait du RU du budget européen.
                    Ce sera une des raisons du collapsus, en plus de la prospérité que va afficher dorénavant le RU aux yeux des européens (c’est déjà en bonne voie).


                  • quid damned quid damned 14 décembre 2019 11:56

                    @Fifi Brind_acier @doctorix
                    Bonjour,
                    je tenais à vous informer (car vous faites partie de ceux qui m’ont convaincu avec notamment Legestr Glaz, Nicole Cheverney, cette_grenouille_ci, j’en oublie) que je me suis inscrit à l’upr depuis environ 1 mois, toujours pas reçu ma carte mais bon avec de telles bonnes nouvelles ce n’est que broutilles.
                    Vive le brexit, bientôt le frexit.


                  • doctorix doctorix 14 décembre 2019 12:14

                    @quid damned
                    Je suis moi-même une « recrue » de fifi.
                    Jamais auparavant je n’avais adhéré à aucun parti, et pour tout dire jamais aucun parti existant ne m’avait intéressé, encore moins enthousiasmé.
                    La lecture du programme de l’UPR a éveillé en moi la fibre politique et patriotique...
                    Je croyais qu’on ne pouvait rien faire, ce programme m’a montré que si, on peut.
                    https://uprenbref.fr/programme/84-programme-presidentiel-asselineau-upr-2017-introduction


                  • quid damned quid damned 14 décembre 2019 12:49

                    @doctorix
                    Oui un grand merci à fifi mais dût votre humilité en souffrir vous n’êtes pas étranger à ma décision, moi non plus je n’ai jamais adhéré à aucun parti auparavant (mon intégrité égocentrée en prend un coup, on ne fait pas d’omelette sans ...) mais là c’est un cas de force majeur.
                    Bonne journée doc et merci pour vos articles.


                  • agent ananas agent ananas 14 décembre 2019 14:17

                    @Fifi Brind_acier
                    Quant à la Reine des neiges, Ségolène, en grande démocrate, elle explique que jamais, jamais, il n’y aura de referendum sur la sortie de l’ UE !

                    C’est pourquoi il n’y a rien à attendre de nos élites (comme le démontrent les « gilets jaunes ») et qu’un collapse de l’UE est le meilleur scénario possible au lieu d’un Frexit illusoire. En dernier ressort, la REVOLUTION !


                  • McGurk McGurk 14 décembre 2019 14:42

                    @agent ananas

                    Ou les deux à la fois ! Se débarrasser de cette aristocratie politique parasitaire et despotique.


                  • files_walQer files_walQer 14 décembre 2019 16:19

                    @doctorix

                    Je suis précisément dans le même cas que vous @Doctorix, début 2017 quelques conférences m’ont fait apparaître l’adhésion à l’UPR comme une évidence alors qu’avant pas même un millième de seconde je n’avais jamais envisagé d’adhérer à aucun parti.

                    https://upr.fr/conferences


                  • doctorix doctorix 14 décembre 2019 16:54

                    @files_walQer
                    Pour le plaisir, je me repasse les discours de FA en 2017, et je suis toujours ébloui par autant de lucidité, d’ambition pour la France, de culture historique.
                    Comment pourrait-on passer à côté d’une occasion pareille de retrouver justice et grandeur pour la France ?
                    https://uprenbref.fr/programme/91-programme-legislatif-upr-asselineau-2017-chapitre-i-volet-economique
                    A comparer avec la mélasse discursive des autres candidats... Sans parler de notre usurpateur en place...
                    De la bouillie pour chats, ça s’appelle.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 décembre 2019 18:18

                    @quid damned
                    Pour les cartes d’adhésion, il faut être patient, l’UPR n’a pas encore les moyens financiers de salarier beaucoup de personnels administratifs. Je crois qu’ils sont 2 ou 3 seulement, les cartes des nouveaux arrivent d’un coup et pas au fur et à mesure des adhésions.


                  • files_walQer files_walQer 14 décembre 2019 21:29

                    @Fifi Brind_acier

                    On peut aussi, tout simplement la télécharger depuis l’espace adhérent puis l’imprimer.
                    On trouve ensuite un morceau de plastique pas trop épais pour rigidifier un peu la future carte, on colle le recto puis le verso sur le plastique et le tour est joué.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 décembre 2019 09:54

                    @files_walQer
                    On peut aussi, tout simplement la télécharger depuis l’espace adhérent puis l’imprimer.

                    Je ne savais pas, merci pour l’info ! J’ai adhéré à l’ UPR en 2012, après 4 ans de recherches sur l’ UE, provoquées par le vote du Traité de Lisbonne à Versailles, qui m’avait mise dans une colère noire.
                    .
                    C’est pour ça que je comprends très bien la colère des électeurs du Brexit, quand la classe politique britannique les a pris pour des truffes pendant plus de 3 ans ...


                  • Drugar Drugar 15 décembre 2019 16:40

                    @quid damned
                    Bonjour,

                    je suis ravi que vous ayez franchi le pas et que vous ayez adhérez à l’UPR.
                    Je comprends les réticences que vous aviez, comme Doctorix ou d’autres concernant l’adhésion à un parti politique : j’avais les mêmes.

                    Me concernant j’avais fais beaucoup de recherches pour essayer de comprendre pourquoi le monde marchait sur la tête après la crise des sub-primes de 2007-2008, événement qui m’a servi de déclique. Lors de mes recherche j’étais tombé sur la vidéo de F.A. sur l’histoire de France qui est très intéressante et que je vous recommande. Mais quand j’ai vu qu’il s’agissait d’un parti politique, cela m’a refroidi.

                    De file en auguille je suis tombé sur d’autres vidéos très interessantes et j’ai pu constater et vérifier que ce qui était dit par F.A. et l’UPE était exacte et décrivait, en effet, la situation en apportant des explications cohérentes et logiques basée sur les faits.

                    Ainsi, j’ai adhéré à l’UPR en 2013 (il y avait environ 3500 adhérents à cette époque) et il s’agit, comme beaucoup d’autres adhérents, de ma première adhésion à parti politique.


                  • doctorix doctorix 15 décembre 2019 20:03

                    @Drugar
                    FA fait appel à l’intelligence.
                    C’est le seul, et c’est ce qui m’a séduit.
                    On se sent un peu plus intelligent après chaque conférence, et on acquiert une science et une conscience politique nouvelles.
                    C’est inédit dans le jeu politique.
                    De Gaulle aussi avait ce sens de la pédagogie, avec ce rien de paternalisme qui n’avait rien de déplaisant. Après tout, on ne peut apprendre que de qui en sait plus. Et il n’est pas interdit d’admirer ses professeurs quand ils sont respectables. On peut inclure Philippe Seguin dans le trio des meilleurs pédagogues, mais pas beaucoup d’autres. C’est peu sur 60 ans. C’est pourquoi la culture politique des Français est si faible.


                  • révolQé révolQé 16 décembre 2019 10:03

                    @doctorix,

                    après lecture du programme de l’UPR, je ne vois pas ,à moins d’avoir de réels intérêts financiers avec l’UE, comment on peut être contre.
                    Il s’agit, en plus de reprendre notre pays en main,des décisions politiques les plus saines que j’ai vu depuis que je suis en âge de voter.
                    Grâce à cela, je me rè-intéresse à la politique de mon pays et après 30 ans sans, j’ai à nouveau une carte d’électeur .


                  • doctorix doctorix 16 décembre 2019 14:52

                    @révolQé
                    Avant Asselineau, il faut reconnaître que vous aviez raison : la carte d’électeur n’avait d’intérêt que pour des demeurés ignorants, qui ignoraient même qu’ils l’étaient.
                    Quand je pense que j’ai collé des affiches pour Pompidou...
                    Pompidou, qui avec Giscard d’estaing, a concocté cette loi la plus scélérate qui soit, qui nous a obligé depuis à emprunter à un organisme supranational, avec des intérêts odieux, qui nous valent notre dette actuelle de 99% de notre PIB.
                    En 1973, notre dette était de moins de 100 milliards. Elle a explosé depuis 1973, et nombreux sont ceux qui voudraient encore nous faire croire que ça n’a pas de rapport avec la loi de Janvier 1973.
                    Pourtant, la courbe est imparable :
                    https://france-inflation.com/img/dette_de_la_france.gif
                    Et le texte éloquent :
                    « Le Trésor public ne peut être présentateur de ses propres effets à l’escompte de la banque de France »


                  • quid damned quid damned 16 décembre 2019 18:49

                    En fait j’ai vu sur Agoravox vers 2012 la première vidéo d’Asselineau, au début je pensais que c’était un doux rêveur, je pensais même naïvement qu’il aurait intérêt à s’associer à Cheminade pour augmenter ses chances, c’est dire...

                    Puis de conférence en conférence j’ai pris conscience qu’il avait l’air de savoir de quoi il causait le gaillard, et surtout qu’il avait pas l’air de nous prendre pour des buses. Mais méfiance, il faut se lever de bonheur pour me faire adhérer à quoi que ce soit,les partis politiques ne m’ont jamais inspiré confiance.

                    Puis lorsqu’il a réussi à se présenter en 2017, exit le doux rêveur, ce gars là a les pieds sur terre et il connait bien le dossier.

                    Je lisais donc avec attention les commentaires sur Ago essentiellement, [impossible de manquer ceux de fifi :) ] et je me suis aperçu que je n’avais pas la berlue, mon jugement n’était pas délirant, ou alors je ne suis pas le seul : ) et que ses partisans envoyaient du lourd mon général.

                    Je ne suis pas d’accord sur tout mais sur l’essentiel, y a pas à tortiller.


                  • quid damned quid damned 17 décembre 2019 09:18

                    @quid damned
                    errata ...vers 2007 (=> il y a 12 ans) et non pas 2012.


                  • eau-du-robinet eau-du-robinet 14 décembre 2019 12:07

                    Après le BREXIT ... A quand le FREXIT ?

                    .

                    Voici quelques exemples pourquoi il faut quitter l’UE (exemple reforme des retraites, ...) :

                    https://www.youtube.com/watch?v=hhwzKDNZcoI&feature=emb_logo

                    .
                    L’UNION EUROPÉENNE EST-ELLE DÉMOCRATIQUE ?

                    https://www.youtube.com/watch?v=1lyfSQSwwhA&t=96s

                    .

                    L’Union européenne est une « dictature » : François Asselineau explique pourquoi
                    https://www.youtube.com/watch?v=sQCNjqb0j3k

                    .

                    Qui sont les pères fondateurs européens ?
                    https://www.youtube.com/watch?v=kR8DRBZ-wrw

                    .

                    L’UNION EUROPÉENNE N’EST PAS CORROMPUE, ELLE EST LA CORRUPTION
                    https://www.youtube.com/watch?v=BFP10bAPhsA

                    .
                    François Asselineau (UPR) décrypte le nouveau visage de l’UE
                    https://www.youtube.com/watch?v=mX4otYKrtIw&t=2m14s

                    .

                    Comment le Luxembourg de Jean-Claude Juncker a « pillé » ses voisins européens par Eva Joly
                    https://www.youtube.com/watch?v=6cK4xwud2-s

                    .

                    Au sujet des retraites : A quand le système de retraite par points pour les euro—députées ?

                    Pour le départ de Jean-Claude Juncker, Manon Aubry a un cadeau qui vaut très cher
                    https://www.youtube.com/watch?v=qJErEAKrnAs


                    • doctorix doctorix 14 décembre 2019 12:16

                      @eau-du-robinet
                      De retour à l’UPR, le fils prodigue ?
                      Bienvenue...


                    • eau-du-robinet eau-du-robinet 14 décembre 2019 19:41

                      @doctorix
                      .
                      Non, je ne suis pas de retour à l’UPR... Je n’ai pas renouvelle mon adhésion.
                      Mais comme j’avais écrit dans le passé je soutiens l’UPR aux élections en votent pour le parti politique qui me semble être le moins pire de tous .... pour le moment ... en tout cas c’est le parti politique qui est le plus cohérent depuis son existance. J’adhère à une grande partie du programme de l’UPR ... L’UPR ne vas pas par contre assez loin en ce qui concerne la taxation des ultra-riches, puis le fonctionnement interne est assez verrouille, vertical, et à mon point de vue pas vraiment démocratique. 
                      .
                      Je ne plus envie d’adhérer à aucun parti politique, car quand les gens occupent trop long temps leur poste ils ont tendance de faire plus attention à leur carrière, voire avantages personnelles et d’oublier de privilégier l’intérêt général.
                      .
                      Je vais me contenter de rester un « électron libre » rester gilet jaune et me battre pour la vrai démocratie ... le RIC, ...suivre la ligne tracé par Etienne Chouard ...


                    • eau-du-robinet eau-du-robinet 14 décembre 2019 19:42

                      L’UE coûte 3200 euros par foyer fiscal français chaque année !
                      https://www.youtube.com/watch?v=qcsBgOZr48o&feature=emb_logo


                    • doctorix doctorix 14 décembre 2019 20:18

                      @eau-du-robinet

                      L’UPR ne vas pas par contre assez loin en ce qui concerne la taxation des ultra-riches
                      je suppose qu’avec des media à 90% aux mains de 9 milliardaires, il ne faut pas trop faire peur, déjà que ces medias nous sont malveillants ou silencieux...
                      Mais rien qu’en tapant sur la fraude fiscale (dont FA espère récupérer 20 milliards sur 80 dans un premier temps), je crois que les ultra riches risquent d’en baver des ronds de chapeau.
                      Et ça, c’est bien le seul qui le fera.


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 décembre 2019 21:22

                      @eau-du-robinet
                      L’UPR ne vas pas par contre assez loin en ce qui concerne la taxation des ultra-riches, puis le fonctionnement interne est assez verrouille, vertical, et à mon point de vue pas vraiment démocratique. 

                      .
                      Le CNR non plus n’allait pas assez loin. Il ne contenait ni la dictature du prolétariat, ni la propriété collective des moyens de production. Sinon, seuls le PCF et la CGT l’auraient signé. Mais il rassemblait toutes les forces, depuis le PCF jusqu’à la Droite conservatrice, qui voulaient la libération du pays.
                      .
                      Pour rassembler, on ne peut pas faire un programme spécial révolutionnaires, qui aux dernières élections représentent combien ? Poutou + Arthaud = 1,73% des voix en 2017, alors qu’ils sont connus de tous les électeurs.
                      .
                      Le programme de l’ UPR a justement choisi comme modèle pour rassembler, celui du CNR, un programme qui convienne à tout le monde, un dénominateur commun, de la Gauche à la Droite. Et si les Français veulent aller plus loin, ils n’ont pas besoin de l’ UPR pour faire la révolution...
                      .
                      Quant à la démocratie interne, doctorix et moi, nous sommes contre les vaccins et très opposés au GIEC. Personne ne vient nous enquiquiner parce que nous avons des avis différents du programme de l’ UPR, sur des questions secondaires, du moment où nous sommes d’accord sur l’essentiel.
                      .
                      Si tu veux imposer à l’ UPR un programme révolutionnaire, je doute que le bureau national soit d’accord... Mais rien ne t’empêche d’avoir ta carte chez Poutou ou chez Arthaud, et la carte de l’ UPR ! Dans le programme, il y a le RIP, tu pourras t’en servir après le Frexit. En attendant, le programme ne va pas varier au gré des groupes de pression, car l’UPR n’est pas un Parti politique !

                      C’est un rassemblement provisoire de citoyens venant de tous les horizons politiques. On y accepte tous ceux qui sont d’accord avec la Charte de l’ UPR, c’est la seule condition.


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 décembre 2019 21:43

                      @eau-du-robinet
                      L’UPR est un rassemblement provisoire destiné à être dissout une fois sa mission remplie, je vois mal comment on peut y faire carrière.


                    • eau-du-robinet eau-du-robinet 15 décembre 2019 15:07

                      @Fifi Brind_acier
                      .
                      « Le CNR non plus n’allait pas assez loin. »
                      .
                      Justement il faudrait aller bien plus loin que le programme du CNR qui été tout à fait adapté à l’époque mais insuffisant à l’époque actuelle. Il faudrait aussi aller bien plus loin que sur la période de la révolution française ou la monarchie a été remplacé par une « république bourgeoise » ou oligarchie possède depuis, plus que jamais, le pouvoir exclusif sur nos vies. On nous a vendu se nouveau système républicain comme « démocratique », qui est en vérité une faussé démocratie, une dite « démocratie représentative ». Le peuple existe que dans le préambule de la constitution française, mais pas dans la constitution ! Il faut en finir avec ce faux système démocratique ou les électeurs sont invité à signer des « chèques en blanc » aux élections.
                      .
                      Dans le programme de l’UPR figurent des mesures intéressantes comme celle de la pleine reconnaissance du vote blanc :
                      https://www.youtube.com/watch?v=OvWqEDaFdQo
                      .
                      Il faudrait aller bien plus loin que dans le programme de l’UPR notamment en inscrivent dans la constitution française les 4 points du RIC.
                      .

                      1. Le référendum constituant
                      2. Le référendum pour proposer une loi
                      3. Le référendum pour abroger une loi
                      4. Le référendum révocatoire

                      .

                      « Mais rien ne t’empêche d’avoir ta carte chez Poutou ou chez Arthaud, et la carte de l’ UPR ! »

                      .
                      tu répond sans avoir lu mon message en entier au quel tu a répondu :
                      .
                      Je répète donc :
                      Je ne plus envie d’adhérer à aucun parti politique, car quand les gens occupent trop long temps leur poste ils ont tendance de faire plus attention à leur carrière, voire avantages personnelles et d’oublier de privilégier l’intérêt général.


                      .
                      J’étais dans le passé militant PCF, puis NPA, puis UPR et j’ai assez vue et appris sur le fonctionnement des partis politiques pour me rendre compte à quoi ils ressemblent (Je fait ici référence à un article de Morpheus datent du mercredi 8 octobre 2014) :
                      https://www.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L620xH930/10527388_1480211235556591_6147021114781253062_n-2-96931.jpg

                      .
                      Je ne fait plus confiance à nos hommes politiques, de tout bord, car le pouvoir leur monte à la tête, je ne fait plus confiance à la justice française, je ne fait plus confiance à la police, car je suis gilet jaune ... et avec la répression aveugle qu’on continu à subir ...., et j’en veut particulièrement aux collabos chez les forces de « l’ordre » pour le fait qu’ils ce sont laisse instrumentaliser par le gouvernement français pour réprimer particulièrement des manifestants pacifiques !
                      .
                      Je t’invite à visiter un des mes sites web ... si tu à le temps :
                      https://www.justice-victimes-gilets-jaunes.fr/
                      .


                    • Drugar Drugar 15 décembre 2019 17:39

                      @eau-du-robinet

                      Bonjour eau-du-robinet,

                      je comprends et je respecte votre point de vu concernant les partis politiques et le fait que le pouvoir monte, très souvent, à la tête de nos politiques. Vous avez perdu confiance dans nos institutions, ce qui est bien légitime, étant donné ce qu’en ont fait nos dirigeants successifs.

                      Si j’ai bien compris, vous avez pris part activement à la gestion de l’UPR et avez été confronté à des gens qui s’occupaient plus d’eux-même que de la collectivité dans laquelle ils sont et essayaient de garder leur pré carré de pouvoir. Malheureusement, ce comportement est monnaie courante dans un grand nombre de structures sociales humaines, y compris associatives. Je le déplore, tout comme vous.

                      Pour l’instant, il est quasi-impossible de se défaire de ce type de fonctionnement et de ses travers, la société dans laquelle nous somme étant pétrie de ce type d’agissement. C’est pourquoi je continue à adhérer à l’UPR, malgrè ses défauts, car se rassembler au sein de ce parti est la seul solution viable, à mes yeux, pour parvenir à l’objectif de sortir de l’UE, l’OTAN et l’euro.

                      Quoi qu’il en soit, vous continuez à soutenir l’UPR par votre vote et votre militantisme en faveur du FREXIT, entre autre. Et c’est bien là l’essentiel et je vous en remercie.

                      Concernant le fait que l’UPR ne va pas assez loin, à votre sens, dans ses propositions, il m’apparait qu’il y a plusieurs point à opposer à cela :

                      1. L’UPR est un parti de rassemblement et, à ce titre, ne peut se permettre de faire de propositions clivantes. Or, si personnellement j’adhère à ce que vous proposez, je suis loin d’être convaincu que ce soit le cas de tout le monde
                      2. Pour moi, il est évident que le peuple doit avoir beaucoup plus de pouvoir réel, comme vous le soulignez, mais l’immense majorité des citoyen ne sont pas encore prêt à cela. Il y a eu un lavage de cerveau et une acculturation politique généralisés orchestrés depuis des décennies qui rendent la mise ne place immédiate d’autant d’outils démocratiques assez effrayante pour le quidam : les gens ne sont pas encore prêt, selon moi, mais ça vient.
                      3. Il n’est pas nécessaire de déverser autant d’outils démocratiques et de changer les choses aussi brutalement. C’est là que le programme de l’UPR intervient en introduisant des outils démocratiques suffisant (le RIC en toute matière, reconnaissance du vote blanc) qui permettront justement, progressivement, de faire évoluer les institutions en introduisant, par la suite, d’autres outils (changement important dans la constitutions, changement des modes de scrutins, amélioration du contrôle des dirigeants,etc...) et en même temps faire retrouver à la population un gout et un intérêt pour la politique (la vrai, c-a-d s’occuper des affaires communes).
                      4. Bien que plus d’outils démocratiques soient une bonne chose, un certain nombre de points ayant un lien avec la démocratie, comme le tirage au sort, sont encore trop facilement « démontable », en apparence, en utilisant des sophismes et autres manipulations, ce que les « experts » des médias des milliardaires ne se privent pas de faire. Par ce biais, trop de démocratie fait peur, et desserre, malheureusement, le message d’origine.

                      C’est pour cela que je pense que l’UPR ne va pas trop loin, mais, au contraire, a su trouver un équilibre entre plus d’outils démocratiques (permettant la mise en place, plus tard d’autres outils) et ne pas aller trop loin pour rassembler plus largement possible.


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 décembre 2019 18:51

                      @Drugar & eau du robinet,
                      concernant les partis politiques

                      Non, l’UPR n’est pas un Parti politique, j’insiste.
                      C’est un rassemblement provisoire de citoyens, comme le CNR.
                      .
                      On ne peut pas envisager que le programme varie en fonction des groupes de pression. Si demain 2000 électeurs du FN décident d’adhérer à l’ UPR parce que le FN refuse le Frexit, on ne va pas modifier le programme en ajoutant des articles racistes ou xénophobes pour leur faire plaisir.
                      .
                      Ou bien si 2000 Insoumis adhérent à l’ UPR et veulent imposer le plan A, B et Z, à la place du Frexit. Pareil, ce sera non !
                      .
                      L’UPR ce n’est pas open bar avec un menu à la carte ! Tous ceux qui ont essayé de faire changer le programme de l’ UPR se sont vu opposer un refus.
                      C’est ce qu’ils appellent « un manque de démocratie ».
                      .
                      Qu’ils appellent ça comme ils veulent, et qu’ils restent chez les Gilets jaunes, comme Maxime Nicolle, qui ne veut s’occuper ni de politique, ni savoir ce qu’il y a dans les Traités européens. Il peut dormir sur ses deux oreilles, le Maxime, la politique et les Traités s’occupent de lui chaque jour...



                    • Drugar Drugar 15 décembre 2019 19:43

                      @Fifi Brind_acier

                      "Non, l’UPR n’est pas un Parti politique, j’insiste.
                      C’est un rassemblement provisoire de citoyens, comme le CNR.

                      « 

                      En effet, mes doigts ont »fourchés« quand j’ai écris »parti de rassemblement«  : le mot parti est en trop. Quand je parlais des partis politiques, je ne visais pas spécialement l’UPR, bien au contraire. Ce que je cherchais à dire c’est que dans toutes les structures sociales humaines, même associatives et, à plus forte raisons les partis politiques et les structures perçus comme telles, à l’image de l’UPR (qui est un rassemblement provisoire, nous somme d’accord, mais qui est vu comme un parti politique par l’immense majorité des gens), il arrive invariablement que des gens s’ingénient à »faire les chefs« , tenter de s’accaparer du pouvoir pour leur profits, etc...

                      L’UPR n’échappe pas à cela, mais ce n’est pas une raison, à mon sens, pour ne pas continuer à le soutenir, à adhérer et à militer. Et il m’a semblé, en me rappelant les différents commentaires de eau-du-robinet sur ce sujet que c’est cela qui l’avait décidé à quitter l’UPR. Mais peut-être ai-je mal compris ?

                      Vous aurez remarqué, si vous avez lu mon commentaire (fort long, j’en conviens) jusqu’au bout que je ne souhaitais pas changer le programme de l’UPR, mais au contraire que j’essayais de montrer en quoi le programme était très bien équilibré et qu’il offrait des outils qui serviront plus tard à continuer à améliorer les choses.
                      Je suis totalement d’accord avec le fait que l’on ne peut pas changer le programme : il n’a jamais été question pour moi d’avoir un programme à la carte. Mais J’évoquais mon accord sur certain points avec eau-du-robinet, points qui pourront être mis en place grâce aux outils démocratiques faisant parti du programmes de l’UPR.

                      Ce que j’ai omis de préciser dans mon commentaire, c’est que cet »après« et cette évolution des outils démocratique se fera à son temps et que l’UPR ne sera probablement plus là, sa mission étant accomplie : comme vous l’aviez bien rappelé, il s’agit effectivement d’un rassemblement provisoire, qui n’a donc pas vocation à durer. En revanche, les outils mis en place par l’UPR auront vocation à durer et permettront de continuer à améliorer nos institutions et de redonner un sens au mot »démocratie".


                    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 15 décembre 2019 23:29

                      @eau-du-robinet

                      « L’UPR ne vas pas par contre assez loin en ce qui concerne la taxation des ultra-riches »

                      Il est possible en étant membre (ou sympathisant dans ton cas) de l’UPR d’avoir des options très diverses pour l’après Frexit car l’UPR aura accompli sa mission avec le Frexit.

                      Je crois que les options que je défends pour « un gouvernement des travailleurs » et autres sont assez différentes de celles de François Asselineau mais nos options ne sont nullement incompatibles pour que nous luttions ensemble pour le Frexit.


                    • doctorix doctorix 16 décembre 2019 00:52

                      @Jean Dugenêt
                      Je pense qu’en appliquant le programme de l’UPR, FA aura déjà beaucoup fait pour les travailleurs.
                      Mais il restera ouvert à toute éventualité proposée si elle passe par voie référendaire. Le RIC fait partie du programme depuis longtemps.
                      Je crois que nous aurons comme les Suisses de nombreuses occasions de nous exprimer, ce qui nous changera : pas de blanc-seing de 5 ans, ni pour le Président, ni pour les députés, et moins encore pour les ministres non élus.
                      C’est une chose qui m’a toujours sidéré dans la 5ème, qu’on puisse nous imposer des personnages sortis de n’importe quel chapeau (des Fillon, des Valls, des macron ou des philippe) pour en fait diriger le pays, alors que la plupart n’ont jamais eu un seul électeur, ou seulement sur un plan très local.


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 décembre 2019 11:45

                      @ eau du robinet,

                      Je ne fait plus confiance à nos hommes politiques, de tout bord, car le pouvoir leur monte à la tête

                      C’est un avis personnel, mais tu ne me feras jamais croire que « les gentils virus » d’Etienne Chouard ne sont pas un Parti politique... !

                      .

                      Je connais Chouard depuis bientôt 20 ans, j’ai suivi longtemps son Blog du Plan C, il a été invité par l’Université de l’ UPR.

                      Pour moi, Chouard est un dirigeant politique d’un Parti qui ne dit pas son nom.



                    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 16 décembre 2019 12:37

                      @Fifi Brind_acier

                      "Pour rassembler, on ne peut pas faire un programme spécial révolutionnaires, qui aux dernières élections représentent combien ? Poutou + Arthaud = 1,73% des voix en 2017« 

                      En quoi le programme de Poutou et Arthaud serait-il révolutionnaire alors qu’il ne propose même pas le Frexit ? Ils proposent une révolution qui se ferait en restant dans l’UE ? Un programme anticapitaliste mais proeuropéen ou du moins qui considère que la question du Frexit est un »faux-débat" ?

                      Et encore, tu ne parles pas du POI qui sont pour la sortie de l’UE, de l’OTAN , de l’Euro et du capitalisme mais qui appellent à voter pour Jean-Luc Mélenchon.

                      Tu ne parles pas non plus du POID qui explique que les gilets jaunes sont des patrons nazis payés par les milliardaires...

                      Poutou, Arthaud, le POI, le POID et bien d’autres sont des révolutionnaires de salon ou d’opérette.

                      Il y a de vrais révolutionnaires au sein de l’UPR ce sont ceux qui veulent regrouper une avant-garde du mouvement ouvrier. Et tu as raison : pour rassembler il ne faut pas qu’ils soient les seuls à être membres de l’UPR.


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 décembre 2019 13:54

                      @Jean Dugenêt
                      Pour les électeurs, le NPA et LO sont des Partis révolutionnaires.
                      Que cela ne correspondent pas à la réalité, j’en suis d’accord.
                      Mais ce n’était pas la question.


                    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 16 décembre 2019 18:04

                      @doctorix
                      Je ne sais pas prédire l’avenir. Je suis à 100% avec François Asselineau pour réaliser le Frexit. Je pense que par la suite il y aura de fortes chances pour que nos routes divergent mais je n’en suis pas certain. Apriori François Asselineau est pour le maintien du système capitaliste et j’y suis opposé. Il est cependant possible qu’il soit amené à aller plus loin qu’il ne le voudrait lui-même.
                      Avant le Frexit je suis entièrement avec lui mais, là aussi je crois que nous ne maitrisons pas les évènements et je suis ouvert à toutes les possibilités pour parvenir au Frexit alors que lui, il privilégie nettement la voie institutionnelle classique : se faire élire Président de la République puis lancer la procédure. J’y suis bien évidemment favorable mais je pense que pour éviter les déceptions, il est préférable de ne pas entretenir des illusions. La voie parlementaire classique suppose de laisser en place le système médiatique actuel. Or ; les milliardaires n’accepteront jamais qu’il puisse s’exprimer suffisamment sur les grands médias pour être élu. Les mêmes causes produiront les mêmes effets.
                      Mais, il y a une autre voie avec la mobilisation sociale, telle que celle que nous connaissons, qui est possible et qui pourrait l’amené à la tête du pays pour lancer le Frexit. Voici ma proposition que je distribuerai notamment demain dans un tract (extrait de ce tract) :

                      "Plus que jamais, nous demandons : « Macron démission » et il faut faire des propositions concrètes pour remplacer Macron et son gouvernement.

                      Nous demandons l’instauration d’un gouvernement provisoire des trois grandes organisations ouvrières PCF, PS et FI qui sera chargé de mettre en œuvre la sortie de la France de l’UE et la convocation d’une assemblée constituante qui jettera les bases d’un véritable gouvernement des travailleurs.

                      Nous disons bien que ce gouvernement provisoire sera chargé de mettre en œuvre la sortie de l’UE car, il ne serait pas acceptable qu’à la suite de Sarkozy, Hollande et Macron, ce gouvernement entérine le déni de démocratie de 2005-2008. Rappelons que les français ont voté « Non » au référendum de 2005 sur la proposition de constitution européenne qu’ils ont donc rejetée. En 2008, le congrès scélérat de Versailles a modifié la constitution française afin que le parlement puisse ratifier le traité de Lisbonne qui reprenait ce que les français avaient rejeté.

                      S’il y a un doute sur la volonté du peuple d’en finir avec cette institution ultra-réactionnaire – ce qui n’est pas notre point de vue – alors, il sera possible au besoin d’organiser un référendum. Si ce gouvernement refuse de mettre en œuvre le Frexit, il faudra le remplacer par un autre gouvernement qui y sera favorable. Mais, nous sommes apriori partisan d’un gouvernement PCF, PS, FI car il est légitime sachant qu’aux dernières élections présidentielles, s’il y avait eu un seul candidat à la place de Jean-Luc Mélenchon et Benoit Hamon, il aurait été élu."

                      Je suis persuadé qu’il y aura conflit entre l’aspiration populaire au Frexit et la politique des dirigeants des trois partis PCF, PS et FI. Je pense que c’est dans ce mouvement que nous gagnerons la confiance des masses. Bien évidemment je ne suis sûr de rien mais je pense qu’il faut agir avec cette perspective et qu’il y a beaucoup plus de chances que l’UPR se trouve projetée à la tête du pays par un tel processus qu’avec une élection présidentielle classique.


                    • Désintox Désintox 14 décembre 2019 13:12

                      Je serais assez pour le conexit.


                      • doctorix doctorix 14 décembre 2019 14:19

                        @Désintox
                        Ce qui vous obligerait à sortir de vous-même.


                      • Ouam Ouam 15 décembre 2019 01:27

                        @Désintox
                        « Je serais assez pour le con exit. »
                         
                        Enfin une bonne nouvelle de ta part ! smiley


                      • Eric F Eric F 14 décembre 2019 13:57

                        L’Union Européenne n’a jamais cherché à retenir le Royaume Uni, et pas mal d’européens ont même considéré que c’était un bon débarras. Côté britannique, les gouvernants se sont efforcés de négocier un accord favorable, mais la majorité n’était pas acquise au Parlement. Boris Johnson a poussé les feux tant au niveau intérieur qu’extérieur -il n’a jamais envisagé de sortir sans accord, mais a utilisé l’argument pour faire pression-. La situation est donc un compromis positif pour tout le monde ; Ce n’est pas directement transposable à la France, car le royaume Uni avait gardé sa monnaie, n’était pas dans l’espace Schentgen, et disposait déjà d’« arrangements » dans les traités ...et puis c’est une île qui a toujours été tourné vers le grand large, comme disait Churchill, alors que la France a toujours été tournée vers le continent. .


                        • doctorix doctorix 14 décembre 2019 14:26

                          @Eric F
                          L’Union Européenne n’a jamais cherché à retenir le Royaume Uni

                          Je suppose que vous plaisantez, là ?
                          Aucune manoeuvre, fut-elle la plus mensongère et la plus vile, n’a été épargnée pour tenter de décrédibiliser le Brexit et son chantre Boris Johnson depuis plus de trois ans maintenant.
                          Et si les européistes sont obligés de manger leur chapeau aujourd’hui, l’Histoire retiendra leur opposition systématique à tout ce qui ressemble à une volonté du peuple.
                          Déjà minable, l’image de l’UE s’en retrouve définitivement amoindrie en ce qui concerne les libertés et la démocratie.
                          Ce n’est qu’un début.


                        • Eric F Eric F 14 décembre 2019 17:17

                          @doctorix
                          Vous avez mal suivi le dossier, les représentants de l’UE ont cherché un accord dans lequel le Royaume Uni ne soit pas bénéficiaire à sens unique du marché européen sans en supporter les contraintes (pour éviter notamment un effet de contagion) mais ont dès le début affirmé que dès lors qu’il était engagé, le brexit devait aller à son terme (*), et les différents reports ont exaspéré Bruxelles. Ce qu’ils voulaient éviter, c’est un « no deal »
                          May s’est efforcé de conserver l’accès au marché unique sans payer le ticket d’entrée, Johnson de sortir sans trop essuyer de malus.
                          Il y a eu de ce fait une forme de bras de fer, plus policé dans le cas de Thérésa, plus abrupt dans le cas de Boris. Mais ceux qui affirmaient qu’il voulait un « no deal » se sont gourés, il a du forcer la main aussi bien vis à vis de Bruxelles que de son propre Parlement -ce qui a été bien plus difficile-, la dissolution était une étape nécessaire, comme je l’avais écrit fin aout (je n’ai jamais cru qu’il y ait brexit dur). Le Royaume Uni est un régime parlementaire, le passage en force n’était pas possible, mais la dramatisation a été payante vis à vis des électeurs. Tout s’est donc déroulé selon le « formalisme » (certes procédurier) et finalement l’« esprit » (le retour vers les urnes) de la démocratie britannique, Johnson a été un habile manœuvrier.
                          Encore une fois,les freins sont principalement venus de l’intérieur du Royaume Uni, ou certaines régions défendaient le « remain », ainsi que les milieux affairistes et les courants « anyware » au sens de David Goodhart (jet set, intellos, etc.). C’est la rançon du pluralisme.

                          « Ce n’est qu’un début »
                          Nous verrons déjà comment ça se passe pour le Royaume Uni. Les esprits ont eu le temps de s« y préparer, il n’y aura pas d’ »effet de stupeur« , et comme le pays n’avait qu’un pied dans l’Union, le gap n’est pas énorme. La bonne entente traditionnelle avec les USA est un atout, ils signeront un accord commercial et de coopération renforcée, je suis plutôt optimiste pour eux.
                          Il serait très hasardeux d’en tirer un enseignement applicable pour la France, très imbriquée au continent et qui a signé »la totale« des liens européens (euro, Schentgen, etc.). Le gap serait bien plus considérable.

                          (*) dès juin 2016, Angela Merkel a déclaré à propos de l’intention de brexit : »Je veux dire très clairement ce soir que je ne vois aucune manière d’inverser cela

                          "


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 décembre 2019 18:29

                          @Eric F
                          Obama a fait le déplacement à Londres pour soutenir le camp du Remain ! !
                          A chaque élection, les médias voient la main de Moscou dans la culotte à ma soeur, sans jamais fournir la moindre preuve, mais quand Obama vient s’ingérer dans la campagne électorale britannique, soudain, c’est vachement bien... ! Sauf quand Trump fait pareil et soutient le Brexit, c’est à nouveau de l’ingérence !
                          .
                          De notre correspondant à Londres

                          Pour sa première visite au Royaume-Uni depuis cinq ans, et sans doute la dernière en tant que président américain, Barack Obama a eu droit au traitement royal. Déjeuner au château de Windsor, accompagné de Michelle, avec la reine au lendemain de ses 90 ans, dîner avec le couple de Cambridge, William et Kate, ainsi que le prince Harry. Mais ce déplacement à l’invitation de Downing Street vise avant tout à apporter un soutien de poids contre le Brexit. Une intervention critiquée comme une odieuse ingérence par le camp anti-européen.

                          « En ami », le président américain n’a pas hésité à invoquer son droit à livrer son opinion sans précautions diplomatiques. Il a envoyé un missile nucléaire contre les parisans du Brexit en démontant leur argument principal d’une Grande-Bretagne libre de négocier des accords commerciaux bilatéraux à sa guise hors de l’UE. « Cela n’arrivera pas de sitôt parce que notre priorité est de négocier avec le grand bloc, l’Union européenne. Le Royaume-Uni se retrouvera à la fin de la queue », a asséné Obama ...etc.


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 décembre 2019 18:42

                          @Eric F
                          Vous avez lu l’accord signé par Thérésa May ? Le backstop laissait toutes les Iles Britanniques dans l’ UE. Autant dire qu’il n’y avait ni Brexit dur, ni mou, mais aucun Brexit du tout !
                          .
                          J’ai cherché ce que disait Thérésa May en 2017, lors des législatives qui ont suivi le referendum. Elle avait fait campagne pour un Brexit dur ! Dans le genre faux-cul, on fait difficilement mieux. Comme Cameron et Corbyn, elle était en fait, anti Brexit. C’est bien le problème qui a fait durer le boxon si longtemps.
                          .
                          Ce sont des anti Brexit qui ont été chargés de négocier la sortie, ce qui enchantait évidemment la Commission européenne, qui a joué la montre aussi longtemps que possible ! Imaginez Macron chargé de négocier le Frexit !
                          10 ans plus tard, le canard est toujours vivant.


                        • doctorix doctorix 14 décembre 2019 19:55

                          @Eric F
                          Vous avez mal suivi le dossier,

                          Vous êtes gonflé...
                          J’ai suivi ce dossier jour après jour depuis plus de trois ans, et les oppositions ne venaient pas que du parlement, mais de tous les pays d’Europe, de tous leurs media, de tous leurs hommes politiques en dehors de FA, qui annonçaient unanimement le chaos, réclamaient un deuxième référendum, affirmaient que les british regrettaient leur vote, et que si c’était à refaire, ils voteraient autrement, et j’en passe.
                          VOUS avez bien mal suivi ce dossier.
                          Mais il fallait bien se douter que les européistes chanteraient encore cocorico, les deux pieds dans la merde, après ce vote-sanction contre l’UE.

                          mais la dramatisation a été payante vis à vis des électeurs.
                          Ah bon, c’est BoJo qui a dramatisé, pas les parlementaires, pas les européistes ?
                          Vous feriez un curieux historien....


                        • Eric F Eric F 15 décembre 2019 10:42

                          @doctorix
                          Vous confondez le bourdonnement politco-médiatique -qui prédisait effectivement la débâcle au Royaume Uni- et la réalité des négociations qui n’ont cherché ni à faire revenir le gouvernement britannique sur la décision de partir, ni à imposer des clauses léonines. La question d’un contre-referendum a été évoquée en 2017 par les partisans du remain, notamment Tony Blair (l’opinion britannique semblait alors avoir des doutes), aucun dirigeant de l’UE à ma connaissance n’a poussé en ce sens. Cette histoire de second referendum a été un serpent de mer outre manche, T May ayant tour a tour refusé puis menacé d’y recourir, idem Corbyn, idem Johnson.

                          Le climat général a été à la dramatisation, mais B. Johnson a poussé en ce sens en tentant de suspendre la session parlementaire pour passer en force contrairement à la tradition britannique, en menaçant d’un brexit dur, en envoyant une lettre à l’UE demandant un report tout en lui demandant de le refuser, en dissolvant le parlement, en remettant en selle l’idée d’un second réferendum. Il a réussi ce faisant à désembourber le processus que le parlement faisait patiner sans se décider sur rien. Il a mené un plan qui paraissait hasardeux à son arrivée.


                        • doctorix doctorix 15 décembre 2019 11:47

                          @Eric F
                          Il a réussi ce faisant à désembourber le processus que le parlement faisait patiner sans se décider sur rien.

                          Bref il a réussi. Ce qui prouve que son plan n’était pas si hasardeux.
                          Mais il faudra me montrer des documents prouvant que l’UE n’a pas fait tout ce qu’elle pouvait pour empêcher l’expression de la volonté populaire britannique.
                          Et vous aurez du mal.
                          Vous nierez sans doute également qu’elle fait tout ce qu’elle peut pour cacher ses véritables intentions, qui sont imprimées dans les GOPE, dont personne en France n’entend parler. Ce n’est certainement pas une négligence.
                          Faites un micro-trottoir, et posez cette simple question : « Que sont les GOPE ? », et vous allez comprendre.
                          Les anglais, eux, savaient tout de leur contenu, par leur presse, et c’est ce qui explique leur vote. On ne peut approuver l’UE que quand on ignore ce qu’elle mijote.


                        • GerFran 14 décembre 2019 16:33
                          Bourse de Londres : Londres dopée par la victoire de Boris Johnson.

                          La Bourse de Londres évoluait en forte hausse vendredi matin, après avoir brièvement reculé à l’ouverture, les indices étant dopés par la nette victoire du conservateur Boris Johnson aux législatives, qui devrait dissiper les incertitudes du Brexit.

                          https://www.zonebourse.com/actualite-bourse/Londres-dopee-par-la-victoire-de-Boris-Johnson—29723386/

                          13/12/2019 | 09:54

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès