• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le business des croquettes...

Le business des croquettes...

Propriétaires de chats et de chiens, vous croyez bien nourrir vos animaux avec des croquettes ? Détrompez-vous ! Ces croquettes payés à prix d'or sont souvent dangereuses et néfastes. C'est une nourriture industrielle dont les effets peuvent être dévastateurs.

Un reportage diffusé sur France 5 analyse le business des croquettes... et voici ce qu'on découvre :

 

En France, une famille sur deux possède un animal de compagnie, un record en Europe... de quoi aiguiser l'appétit de bien des fabricants de croquettes pour chats et chiens.

Des emballages soignés, des produits variés : le premium ou haut de gamme se développe de plus en plus. Les gens veulent donner le meilleur à leur animal.

 

L'enjeu est colossal : le rayon animalerie est le deuxième rayon de l'épicerie...

L'offre est pléthorique : du bio, du light, des saveurs insolites à la truite, au lapin, et même des produits très étudiés que l'on dirait tout droit sortis d'un cabinet de vétérinaire.

 

Les emballages permettent d'attirer les clients : les fabricants vantent l'idée de vitalité, des produits sains, naturels, du plaisir.

Ce sont pourtant des produits industriels. Deux géants se partagent le marché : le suisse Nestlé et l'américain Mars. L'an dernier, en France, le chiffre d'affaires du secteur a atteint 3,4 milliards d'euros !

 

Mais quelle est la composition exacte de ces croquettes ?

On y trouve parfois des sous-produits animaux, c'est à dire des restes des abattoirs : les bas morceaux et les carcasses, des foies, des coeurs, des croupions...

Cette marchandise est peu chère. En fait, une entreprise familiale en Normandie à 60 km de Caen est la seule à utiliser ces restes de viandes fraîches.

Dans la plupart des croquettes, on ne trouve pas des morceaux de viandes, mais des protéines animales transformées : les carcasses sont broyées, cuites, séchées, réduites en poudre pour obtenir des farines animales.

Sabots, cornes, peaux, poils, laine entrent dans la composition de ces farines. Pas de muscle, aucun morceau noble...

De plus, des céréales sont utilisées : un mélange de blé, de maïs et de riz. L'amidon sert de colle pour agglomérer les ingrédients.

Les céréales sont encore moins chères que la viande : les fabricants n'hésitent donc pas à forcer la dose.

Mais ces céréales peuvent être très dangereuses pour les animaux, elles peuvent développer des mycotoxines, des moisissures qui ont des conséquences sur la santé des chats et des chiens... démangeaisons, système immunitaire affaibli, problèmes de reproduction, petits mal formés, non viables...

 

De plus, les céréales contiennent des glucides : les chiens et les chats sont des carnivores et n'ont pas besoin de glucides, ils n'ont pas l'anatomie pour absorber des céréales en grande quantité.

Ainsi, certains animaux souffrent de diabète... En France, 27% des chats, 40% des chiens sont obèses. D'autres développent des dermatites.

Les glucides ne sont même pas clairement indiqués sur l'emballage des produits.

 

Ainsi, même nos animaux domestiques sont victimes de l'industrie agro-alimentaire...

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2019/10/le-business-des-croquettes.html

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.56/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

60 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 10 octobre 14:44

    Moi, mon chien aime bien les enfants, mais il préfère quand même les croquettes.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 octobre 14:54

      Et le biseness des craquettes ? Lorsque que Napoléon revenait des champs il prévenait par lettre Joséphine de ne pas se laver.


      • HELIOS HELIOS 11 octobre 12:16

        @Aita Pea Pea

        ... permettez moi de participer a votre gauloiserie. « Le » vote négatif qui vous est infligé, démontre l’étroitesse d’esprit, l’absence d’humour et osons l’écrire : le coincé du cul qui l’a commis, (qu’il) s’est permis de manifester.

        Tout se dégrade dans un monde où l’on peut évoquer l’attribution du prix Nobel de la paix a une gamine -de cirque- qui se permet de critiquer les grands de ce monde en répétant les sornettes que son entourage n’ose pas exprimer directement.

        Quand la posture devient une symphonie, comment peut-on opposer a ce bruit l’esprit, l’intelligence et la raison... et au demeurant l’humour qui est toujours le jeu dans les rouages pour que ne se grippe les mécanismes de la vie quotidienne.

        Merci, cher participant de votre saillie qu’il faut apprécier a sa juste valeur dans une société ou l’abominable est devenu courant alors que l’expression de la simple humanité se transforme en véritable crime contre l’esprit.

        Celui qui a osé moinser votre commentaire, devrait avoir honte, la désapprobation de circonstance n’aurait jamais dû aller jusqu’à son expression tant le ridicule qu’il porte puisse l’émouvoir... il se reconnaîtra, il ose tout !


      • Eric Havas Eric Havas 10 octobre 15:13

         

        Oui... l’enjeu métaphysique même... on retrouve bien les préoccupations gochistes fondamentales.

         

         

         

        « Pour l’ex-France soumise, la grande lutte prolétarienne doit passer par la circoncision du sexe sur la carte d’identité boobalandaise »

         

        Obono, dresseuse de singes blancs

         


        • kimonovert 10 octobre 15:22

          Sérieusement... Un véto m’a expliqué que les croquettes pour mon chat devraient être un mélange de chevreuil et de petits pois...Ok, c’est pas donné ! Les croquettes industrielles pêchent par ailleurs sur le fait que selon les appros donc le prix des composants, il n’y a aucun dosage stable du mélange (sûrement pas d’indications concernant les pourcentages sur le paquet !) donc aucune Qualité...en bref, c’est réellement n’importe quoi !


          • ZenZoe ZenZoe 10 octobre 16:26

            @kimonovert
            Chevreuil et petits pois ??? C’est leur nourriture de base aux greffiers ?


          • kimonovert 10 octobre 18:33

            @ZenZoe Je rapporte la prescription d’un veto (inhabituel on va dire) chez qui j’avais mené le chat qui déperissait, perdait ses poils et ne cessait de se gratter...L’explication a eu lieu parce que je j’écoutais son diagnostic d’allergie aux croquettes grand public, avant qu’il ne m’envoie moi et mon chat, nous balader pour opposition morale à l’euthanasie ! Du coup, je suis retourné chez mon véto (habituel) qui durant plusieurs mois voire années nous avait expliqué que c’étaient les puces (invisibles) et d’autres causes...(bon c’est sûr il va pas tuer un bon client)...pour finalement convenir que l’euthanasie était la triste solution...


          • Attila Attila 10 octobre 18:55

            @ZenZoe
            « Chevreuil et petits pois ??? C’est leur nourriture de base aux greffiers ? »
            J’habite à la campagne et régulièrement des chevreuils passent dans mon jardin. Certains ouiquennes, je les vois se faire courser par des gros chats.
            J’ai du mal à les distinguer car il fait nuit et j’en suis à la troisième bouteille de pinard !
            .


          • ZenZoe ZenZoe 10 octobre 21:15

            @kimonovert
            Ah, toutes mes condoléances, pauvre petite bête...


          • ZenZoe ZenZoe 10 octobre 21:17

            @Attila
            J’ai du mal à les distinguer car il fait nuit et j’en suis à la troisième bouteille de pinard !

             smiley  smiley

            Allez, tant que vous ne dites pas qu’ils coursent des petits pois, la nuit, au fond des bois...


          • Garibaldi2 11 octobre 08:04

            @Attila

            Si les chevreuils ont une longue trompe rose c’est que ce sont des éléphants, qui arrivent à traverser les mares en sautant de nénuphar en nénuphar !


          • Attila Attila 10 octobre 15:25

            Moi, quand j’étais enfant, je lisais les aventures de Davy Crockett.

            Mais je n’en mangeais pas !

            .


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 octobre 15:37

              @Attila

              Merde...y’a que Rahan pour les fils des bois !


            • mmbbb 10 octobre 16:57

              @Attila tu ne lisais par Durkheim ? Je te croyais surdoue 



            • L'Astronome L’Astronome 10 octobre 15:36

               

              Ah ! Où est-il le bon vieux temps des Canigou et des Ronron ? C’était si bon que des familles de misérables, n’ayant rien à manger, ouvraient des boîtes de Ronron pour le déguster en sandwichs au pâté.

               


              • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 10 octobre 16:01

                @L’Astronome

                Y avait même le « test PAL  », ça faisait saliver !


              • Attila Attila 10 octobre 19:01

                @Séraphin Lampion
                Tout dépend de la recette du Pal.

                .


              • HELIOS HELIOS 11 octobre 12:19

                @Attila

                oui, c’etait dur, surtout lorsque le mal de gorge n’était pas traité avec les pastilles Duschmoll !


              • San Jose 10 octobre 16:12

                Encore un article essentiel. 

                Rosemar, vous parlez d’or. Personnellement j’ai cessé de pulvériser du glyphosate autour de chez moi afin que les chats errants du voisinage puissent manger leurs souris bio. 


                • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 10 octobre 16:16

                  @San Jose

                  j’espère que vous avez aussi arrêté d’infliger à vos propres chats la torture des pipettes bourrées de fipronil et de métophrène pour leur laisser le bonheur de goûter aux joies de l’hébergement de puces, tiques et poux bio !


                • joletaxi 10 octobre 16:21

                  @San Jose

                  il y a pourtant une vraie inquiétude, passée à la trappe par le reportage, et l’auteur, la présence de mycotoxines dans les céréales, dont on peut pourtant être sur qu’elles ont été abondamment traitées y compris contre ce genre de pathogènes.
                  Les doses relevées sont certes faibles, mais il se pourrait que pour nos gentilles bebêtes, qui ne mangent que ça, cela puisse avoir des effets néfastes

                  par contre ;si on arrête ce genre de traitements, on peut être sur que cette fois, il subsistera des doses dangereuses dans notre propre nourriture.
                  ce n’est pas nouveau, et cela a provoqué des catastrophes dans le passé, faudra-t-il des morts pour que l’on arrête les idioties


                • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 10 octobre 16:36

                  @joletaxi

                  vous n’avez qu’à arrêter de manger du chien et du chat !


                • mmbbb 10 octobre 17:00

                  @Séraphin Lampion principe fondamental de la cuisine chinoise «  chiwawa bouillu, chiwawa foutu » 


                • mmbbb 10 octobre 17:06

                  @joletaxi la je suis assez d accord , c est lors du stockage qu il y a risque de développement des mycotoxines . Les silos sont enormes dont forcément la prolifération est plus grande 


                • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 10 octobre 17:08

                  @mmbbb

                  principe de base du père Lustucru : « chat échaudé craint l’eau froide »


                • mmbbb 10 octobre 20:48

                  @Séraphin Lampion je suis honnête , je n ai pas la paternite de cette blague que j ai accommodé en sauce aigre douce , celle ci vient de Desproges ’ Monsieur Cyclopède " .


                • rosemar rosemar 10 octobre 22:30

                  @San Jose

                  Parce qu’il s’agit d’animaux, ce ne serait pas un sujet important ?
                  Quels sont les fabricants de ces produits ? Vous avez lu l’article ?


                • San Jose 11 octobre 00:16

                  @Rosemar

                  .

                  Citation  : parce qu’il s’agit d’animaux, ce ne serait pas un sujet important ? 

                  .

                  En effet, l’animal est un être inférieur qui ne se projette pas dans l’avenir, n’a pas de vie intellectuelle ni spirituelle, envers lequel notre seul devoir est de ne pas le faire souffrir. Il en résulte que le mettre à mort sans souffrance quand c’est utile pour nous est légitime, cependant que le mettre à mort sans souffrance mais sans motif légitime d’utilité pour nous est mal.... uniquement parce que c’est nous rabaisser nous-mêmes. 

                  .

                  Cela vous étonne, n’est-ce pas, qu’il y ait encore des cervelles pas trop malades encore capable de parler de la sorte ? 

                  .

                  Mais je m’écarte du sujet. Le sujet, c’est qu’une énième fois vous nous amusez d’un article dérisoire. 

                  .


                • Trelawney Trelawney 11 octobre 07:48

                  @San Jose
                  En effet, l’animal est un être inférieur qui ne se projette pas dans l’avenir,
                  Et de quoi sera fait votre lendemain ? et je ne parle même pas du sur-lendemain


                • titi 11 octobre 15:02

                  @San Jose
                  Chat alors vous ne vous rendez pas compte que si les chats disparaissaient vous ne souri riez plus


                • mmbbb 13 octobre 17:43

                  @San Jose «  En effet, l’animal est un être inférieur qui ne se projette pas dans l’avenir, n’a pas de vie intellectuelle ni spirituelle,  » lorsque je constate le comportement du genre humain sur cette terre , j ai des doutes s il pense reelllement a son avenir 


                • MagicBuster 10 octobre 16:29

                  Pourquoi il n’y a pas de croquettes aux souris (ou aux oiseaux) pour les chats  ?

                  Bizarre de voir des croquettes au lapin, au boeuf, au saumon . . .

                  ( Il y a plein de gens qui n’ont pas les moyens de manger cela )


                  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 10 octobre 16:39

                    @MagicBuster

                    et ils ont les moyens de manger des souris et des oiseaux ?
                    moi, mes chats mangent de la valériane, des papillons des grenouilles et des lézards, mais ils ont la chance de vivre à la campagne. Les croquettes, c’est pour le dessert, juste avant la sieste.


                  • Aimable 10 octobre 19:28

                    @MagicBuster
                    Un jour, il y a une décennie peut être plus , pris par la curiosité , je lis la composition des croquettes ( très chers véto ) que je donnais a ma chienne , a un moment mon attention est attirée par le mot cendres et la quantité 23 ¨% , même nos animaux de compagnie ont eu droit a la vache folle .


                  • kimonovert 10 octobre 22:06

                    @MagicBuster

                    (Il y a plein de gens qui n’ont pas les moyens de manger cela ),,,, ??? Heureusement, quand on sait de quelles parties des lapins, boeufs, saumons, il est question...


                  • Eric Havas Eric Havas 10 octobre 22:22

                    @MagicBuster
                     
                    Parce que tout est signe. Sa maitresse ne mange pas de souris...
                     
                    Un jour il y aura des croquettes « chat végan »
                     
                    Pourquoi bobo l’écolo a le droit de faire la chasse aux rats des bo quartiers et GJ pas aux lapins qui bouffent ses champs...
                     


                  • Cadoudal Cadoudal 10 octobre 22:37

                    @Eric Havas
                    « Traumatisée à vie ». Une Anglaise de 20 ans a fait sensation sur les réseaux sociaux, et notamment Twitter, après avoir croqué « accidentellement » dans une feuilleté à… la saucisse. Problème, Sharleen Ndungu est végane.

                    http://www.fdesouche.com/1275855-une-vegane-traumatisee-a-vie-par-un-feuillete-a-la-saucisse


                  • HELIOS HELIOS 11 octobre 12:26

                    @Cadoudal

                    ...lisez, cher Aïta Pea Pea a propos de l’info ci-dessus :

                    Si elle ne veut pas être traumatisée, il vaut mieux qu’elle ne morde pas, ... ça fait mal !


                  • phan 10 octobre 17:17
                    Les croquettes ça coûtent un bras sur la chaise : qu’ils mangent de la brioche avant de chourrer le bien du voisin.

                    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 10 octobre 17:57

                      @phan

                      en fait, mon chien a toujours préféré les airs à la mode


                    • phan 10 octobre 22:48

                      @Séraphin Lampion
                      J’ai dit à mon chien : « Si tu ne manges pas mon chou, je ne toucherai pas à tes cailles ! »


                    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 11 octobre 07:15

                      @phan

                      ben si ton chien touche à mon chou, il peut dire adieu à ses cailles !


                    • totof totof 10 octobre 19:07

                      Sujet intéressant ! Moi, on m’a dit que les croquettes étaient tellement dégueulasses que les fabricants mettent une drogue dedans pour rendre la bête accroc. Mais je ne trouve pas de trace de ça dans la documentation sur internet...

                      Accessoirement, j’ai trouvé ça .


                      • totof totof 10 octobre 19:11

                        Par rapport à cette histoire de drogue, j’ai trouvé ça : pas tout à fait de la drogue mais des dits « additifs palatables ». Une vraie saloperie visiblement... Pov’ bêtes...


                      • rosemar rosemar 10 octobre 22:27

                        @totof

                        MERCI pour ces liens...


                      • Trelawney Trelawney 11 octobre 07:54

                        @totof
                        Pas que pour les chats
                        L’aspartame est un exhausteur d’appetit. Vous pensez boire une boisson sans calorie et en fait vous demandez une double portion de frites.
                        Dans les yaourt à boire type bifidus, il y a des bactéries qui servent à engraisser les cochons. « Manges ton yaourt mon enfant et tu sera en bonne santé avec diabète et surpoids. Mais en mangeant comme quatre tu ferra le bonheur de l’industrie alimentaire »


                      • Xenozoid Xenozoid 10 octobre 19:36

                        le monde technologique sur-organisé , que nous avons créé , il n’y pas moyen de sortie pour les animaux ou les humains. Car nous sommes vraiment pas très différents des animaux que nous élevons dans des cages et des aquariums dans nos maisons : Nous vivons dans des petites boîtes a température contrôlée , appelés appartements . Nous aussi, nous achetons la nourriture standardisée labélisée , nourriture très différente a ce que nos ancêtres mangeaient. Nous non plus, nous ne trouvons aucun débouché pour notre « sauvage » spontané ,castré et dégriffé que nous sommes par les nécessités de la vie dans les villes et les banlieues sous restrictions juridiques et culturelles . De même nous ne pouvons pas errer loin de nos chenils,sans autorisation (papiers) tenus en laisse comme nous le sommes par nos emplois , dans nos appartements préfabriqués ,puis plus loin , par des frontières politiques . Et si nous cherchons encore , que pourrions nous trouver ? Forêts , jungles, plaines sauvages , collines majestueuses ? Celles-ci sont rapidement entrain de disparaîtrent nous travaillons sans relâche pour envelopper notre monde dans une peau de béton , pour s’assurer que toute l’herbe est arrosé par aspersion et tous les marécages drainés et sondés pour être transformés en espace de bureau .Et ce que nous ne transformons pas en grandes cages et autres aquariums , nous le détruisons avec la pollution

                        Vivant dans le pays des morts. Ils mangent de la nourriture morte avec des fausses dents. Leurs bâtiments ont de fausses façades, leur stations de radio et de télévision diffuse de l’air vicié. Ils tuent le temps entant que spectateurs de fausses images.
                        Leurs corporations sont coupables de publicité mensongère, et leurs offres d’emploi » ne sont que des opportunités de mauvais traitements meurtriers, un ennui mortel, et la soumission fatale ; ils exigent de vous le respect des échéances, comme pour dresser des tentes dans des camps de la mort. Est-ce que l’impasse justifie les moyens ? Ils habitent les villes mortes et font des faux mouvements, n’allant vraiment nulle part, marchent jour après jour, le même chemin de désespoir. Même leur air est conditionné. Ils vous demandent de donner votre vie pour leur pays, pour leurs religions, leurs économies, vous laissant avec seulement. . . . Leur système est organisé par l’intelligence artificielle et ne fournit que de la réalité virtuelle. Leur culture vous cloue et vous ennui à mort, leur mode de vie est sans vie, leur existence est une impasse permanente. Tout à leur propos pue la mort et le faux. La seule chose qui est insupportable, c’est que rien n’est insupportable. Quand allons-nous demander plus ?
                        La lutte pour la vie, la vraie vie. Combat petit con , la vie est réel !
                        Bienvenu dans le pays des vivants déja mort.


                        • Eric Havas Eric Havas 10 octobre 22:30

                          @Xenozoid
                           
                          Les morts parlent à travers les écrans, comme dans les films d’horreur, ainsi tous les morts se ressemblent, ils sont des objets...froids... distanciés... du Même.
                           
                          Qui le limité-importé a copié ?
                           
                           
                          « L’Argent est ce qui est mort et se meut en lui-même » Hegel


                        • totof totof 11 octobre 07:24

                          @Xenozoid
                          Super commentaire ! Ca aurait pu faire un article !


                        • nono le simplet nono le simplet 13 octobre 06:56

                          @Xenozoid
                          avancer quand même ?


                        • Xenozoid Xenozoid 15 octobre 16:49

                          @nono le simplet

                          même a reculon,on pourrait meme faire une chanson paienne,
                          comment veut tu que j’t’enc..... si távance et tu recules,la chaleur de tes n...on,fait rougir mon saucisson


                        • Gasty Gasty 11 octobre 08:42

                          Nos animaux de compagnie sont donc les poignées mobile de nos poubelles d’appartement, ils nous débarrassent de tous les bas morceaux ( viscères) enveloppé de gluten soigneusement préparé par l’industrie de nettoyage pendant qu’on se goinfre des meilleurs morceaux.

                          Comment font-ils pour nous aimer ?


                          • rosemar rosemar 11 octobre 13:39

                            @Gasty

                            Et on se débarrasse aussi de nombreux déchets en les envoyant à l’étranger...


                          • zygzornifle zygzornifle 11 octobre 13:35

                            Croquettes au homard pour le chat de De Rugy ...


                            • Spartacus Spartacus 11 octobre 15:50

                              On voit pas trop le reproche a faire à l’agro-alimentaire.

                              Personne n’empêche les propriétaire d’animaux à acheter des cotes de boeufs ou des souris d’agneau pour les nourrir.

                              Si cette industrie n’existait pas, les gens ne pourraient pas se payer des animaux et les propriétaires de ces animaux bien plus pauvres.



                                • mmbbb 13 octobre 17:48

                                  @Gilbert Spagnolo dit P@py un peu tire par les cheveux En quoi suis je responsable si dans les pays du sud , les habitants se reproduisent comme des lapins , Si j ose formuler la moindre critique je serais accuse d affreux Malthussien 
                                  Il reste le second volet de cette problématique , la larme a l oeil et la culpabilisation , c est que vous faites d une facon admirable . 


                                • L'Astronome L’Astronome 13 octobre 06:35

                                   

                                  J’ai toujours eu des animaux à la maison : un chien ou un chat. Ils ne mangeaient strictement que ce que je mangeais : je mangeais du poulet, ils avaient droit à du poulet ; je mangeais du bœuf, ils avaient droit à du bœuf ; je mangeais de la langouste, ils n’avaient pas le droit à la langouste. Mais ils avaient toujours quelque chose qui venait de ma table. Et ils se portaient très bien.

                                   


                                  • ETTORE ETTORE 13 octobre 21:00

                                    Tant que le minou de la maison a le poil brillant....et que le clébard ne pue pas de la gueule, ils sont acceptés dans le « sanitairement » correct du citoyen de base.

                                    Cette société baigne littéralement dans l’hygiénisme de façade..

                                    A partir où c’est marqué « Premium » on ne daigne plus regarder les tout, mais alors les tout, tout petits, petits textes, sur les paquets.

                                    C’est vrai aussi ....que c’est marqué pour être lu par un oeil de lynx....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès