• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le Capital, fléau pestilentiel de ce monde moderne

Le Capital, fléau pestilentiel de ce monde moderne

Ils peuvent dire qu’en Europe nous vivons en démocratie, mais au regard de ce qui se passe en politique, que ce soit en Italie, en France, la Grèce, ou autres pays de l’UE, c’est bien le Capital qui impose sa dictature.

Depuis des décennies La bourgeoisie financière, banques, Multinationales, spéculateurs boursiers, font tout pour consolider leur pouvoir sans partage en matière de politique économique et régressions sociales.

 Après s’être emparé des systèmes éducatifs, des leviers de l’Etat en matière de politique, ils se maintiennent au pouvoir par les grands moyens d’informations qui sont leur propriété.

 Nous sommes très loin d’une Europe démocratique, nous vivons dans une Europe capitaliste qui trame, ourdie, et combine sa politique dictatoriale.

Tout comme en Grèce et en Italie, en France cette oligarchie européenne, refuse la volonté du peuple et sous menace de « guerre civile », qu’elle brandit comme un étendard, tente de faire peur au peuple qui aspire au changement.

 L’élection de Macron et sa clique en est la démonstration élus avec une minorité du peuple par des combines électorales, ces technocrates de la politique inféodés à la dictature capitaliste s’opposent à toutes formes de dialogues imposant « nous maintenons le cap » aux travailleurs en lutte, faisant fi des revendications sociales et de leur volonté à conserver les entreprises d’état ces oligarques vont jusqu'à faire preuve de mépris à l’égard de ceux qui les enrichissent.

 En Italie cette oligarchie européenne piétine la démocratie en refusant le candidat présenté par la coalition gagnante des élections lui préférant un valet du Capital ex membre du FMI. Là aussi ce déni de démocratie s’apparente à une décision dictatoriale.

 Avec la création de cette Europe capitaliste les nantis, les ventrus de la finance se sont accaparés du pouvoir politique et économique dans tous les pays européen ils gèrent et décident sans partage. Ils utilisent la menace, le chantage, utilisant leur presse avec la complicité de leurs journalistes pour déformer la réalité des faits ne limitant leurs enquêtes et leurs interprétations qu’en fonctions de ce qui arrangent les pontifes de ce système.

La déontologie du journalisme est monnayée en fonction du service rendu et qu’importe s’il y a mensonge ou perfidie.

La promesse électorale, la parole donnée ont perdu le sens de l’honneur.

Le respect d’autrui est sacrifié à l’intérêt personnel.

 Voilà le système dans lequel nous devons survivre, nous sommes loin d’un système de progrès, un système qui ne permettrait pas seulement aux riches de s’épanouir, mais surtout à ceux qui souffre de pouvoir vivre décemment de leur travail. Construire une société humaine à la hauteur des besoins et des revendications.

 Mais pour y parvenir il est nécessaire de regarder la réalité en face, de cesser de gober les mensonges, de croire en des promesses qui n’aboutiront jamais, mettre fin à la soumission imposée par les nervis de la finance et enfin oser se rebeller comme le font nos camarades en lutte.

31/05/2018


Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • JL JL 1er juin 2018 10:05


    « En toutes choses, l’excès est néfaste »
     
     Le capital n’est pas un fléau : c’est l’excès de capital qui est mortifère. 

    • Hecetuye howahkan 1er juin 2018 10:41

      @JL


      Salut

      ce que tu dis n’a pas de base réelle, c’est un mirage..c’est juste jouer avec des mots

      le capital qui n’a pas d’existence de par lui même mais représente les intérêts de voleurs bien organisés , est le meilleur moyen pour voler le plus possible le plus de monde possible sans quasiment rien faire, le capital au contraire produit exactement ce pourquoi il est fait ....

      le subtile mensonge de dire que un peu moins serait bien défit l’exacte réalité de ce qui se passe, c’est un refus du réel

      c’est dans la même idée comme le mensonge que si cela ne marche pas c’est parce que il faut plus de libéralisme 

      cela dit tout ceci est très superficiel et ne mène pas très loin car là on ne parle que des effets pas de LA cause : chacun d’entre nous et de notre cerveau qui ne marche plus comme il le faut..nous dégénérons ..

      la première étape est simplement de le voir, et là déjà un changement presque radical se produira tout seul ...pour soi même...

      nous ne pourrons quelque chose sur le global que quand nous aurons d’abord résolus notre problème personnel gravissime , car ce faisant nous allons alors naturellement devenir coopératif...partageur , qui est juste un effet secondaire naturel et spontané d’autre chose..l’éveil à notre nature profonde

      car c’est de l’humain en mode suicide mental dont il s’agit

    • JL JL 1er juin 2018 11:01

      @Hecetuye howahkan

       
      ’’c’est dans la même idée comme le mensonge que si cela ne marche pas c’est parce que il faut plus de libéralisme’’
       
      Ben non, ce serait plutôt le contraire.

    • Hecetuye howahkan 1er juin 2018 11:03

      @JL


      je ne fais que répéter la propagande pseudo libérale...sur ce point !

    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er juin 2018 10:13

      C’est vrai, la GPA, un authentique progrès qui fait surtout l’affaire,......du grand capitalisme. J’ai eu accès à l’une des revues LGBT, vente sur catalogue. Je suis la pondeuse qu’il vous faut : cheveux blonds, yeux bleus, 1 mètre 80, carnet de santé : niquel. Prix : on discute. Merci de transmettre ce commentaire à Libération, créé, rappelons-le par JEAN-PAUL SARTRE et en particulier à la dénomée : quel beau nom pour une criminelle : Geneviève Delaisi de Parseval


      • zygzornifle zygzornifle 1er juin 2018 13:24

        Le capital est la parce que les politiques se prosternent a ses genoux ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Libertad14

Libertad14
Voir ses articles







Palmarès