• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le cas Ségolène Royal

Le cas Ségolène Royal

 Avant de commencer je tiens à préciser certaines choses afin que cet article ne puisse pas être jugé comme partisan mais bien comme une analyse de faits réels. Je le terminerai par une conclusion qui, je l’espère, m’apportera vos commentaires sur son contenu de manière la plus honnête et la moins sectaire possible. Je ne suis encarté dans aucun parti politique, philosophique ou religieux. J’essaie d’analyser les faits de manière la plus objective possible, sans parti pris, animosité ou copinage et avec, bien entendu j’en suis conscient, tous les risques d’erreurs que cela comporte.

      Je vais donc vous parler ici d’un cas qui m’intrigue, celui de Ségolène Royal. Voilà une personne qui depuis sa candidature à l’élection présidentielle de 2007 ne cesse de subir attaques, insultes, trahisons et moqueries de la part des partis de gauche comme de droite. Venant de droite, cela pourrait sembler normal, elle est un adversaire politique et nous savons tous qu’en la matière, ni les uns, ni les autres font dans la dentelle. Venant de gauche, entre autres les socialistes, cela parait beaucoup plus étrange.

           En effet (comme dirait un certain centriste qui n’a pas vu apparaître la vierge à Lourde), première étape, pendant les primaires pour la désignation du candidat socialiste à l’élection présidentielle de 2007, elle c’est fait traîner dans la boue par des Fabius, DSK (Grande conscience morale que nous avons, récemment, tous pu apprécier…) et autres socialos aigris ne supportant pas que leurs favoris soient écartés par le vote démocratique d’adhérents de leur propre camp. Les socialistes ont perdu cet élection 2007 à cause de cet jalousie et haine farouche dont ils ont fait preuve (Je parle des dirigeants bien entendu). Ils ont réussi par de petites phrases vénéneuses à faire croire à une majorité qu’elle était incompétente, folle et que sais je encore… Tous cela avec l’appui d’un relais très efficace à droite. Bilan, les cinq années catastrophiques du Sarkozysme sont à mettre en grande partie au solde des dirigeants socialistes. A noter quand même, à l’annonce des résultats, la phrase de N.Sarkozy saluant le courage de cette femme pour qui, je cite, cela n’a pas été facile (Tu m’étonnes…).

  Deuxième étape, novembre 2008, le congrès le Reims est marqué par une fragmentation en trois motions de l'ancienne majorité (motion de Martine Aubry, Bertrand Delanoë et Ségolène Royal) qui s'opposent surtout sur la méthode et la personnalité pour conduire le Parti. Le congrès ne s'achève véritablement qu'avec un vote des militants sur le premier secrétaire. L'écart de voix au second tour est si restreint que son dépouillement est tendu. Finalement, le conseil national du PS valide le 25 novembre 2008 l'élection de Martine Aubry avec 102 voix d'avance sur sa concurrente Ségolène Royal, soit 50,04 % des suffrages exprimés. Au PS, les membres du parti racontent sereinement le déroulement des fraudes devant les caméras. La question qui se pose comment la courte victoire (102 voix d’avance) de Martine Aubry sur Ségolène Royal au congrès de Reims, en novembre 2008, aurait "été fabriquée de toutes pièces !...".

           Troisième étape, Juin 2012, trahison interne d’un (dissident…) à l’élection législative. Un dissident qui n’a pas semblé si isolé de l’appareil que cela, un dissident que n’a pas renié le PS pour autant, encore une fois, étrange !...

       Conclusion, pourquoi tant de haine et de coups tordus venant de presque toute la classe politique ? Je pense avoir une petite explication qui me semble légèrement plus plausible que tout le flot d’insultes verbales sur sa pseudo incompétence et sur le positionnement machiste de certain. Si vous relisez, ou plutôt lisez devrais je dire pour l’immense majorité, le programme 2007 de Mme Royal, vous découvrirez certains points qui méritent réflexion :

69- Instaurer le non cumul des mandats pour les parlementaires.

70- Introduire une part de proportionnelle pour l’élection des députés et modifier le mode de

scrutin pour l’élection des sénateurs.

73- Introduire la démocratie participative dans toutes les collectivités publiques (jurys

citoyens, budgets participatifs, etc.). Des citoyens ayant recueilli un million de signatures

pourront demander au Parlement l’examen d’une proposition de loi.

74- Refuser toute remise en cause de la loi de 1905 sur la séparation des Eglises et de

l’Etat, et intégrer à la Constitution une charte de la laïcité.

76- Organiser systématiquement la concertation et la négociation préalablement à toute

réforme en matière sociale, en fondant la représentativité des organisations sur l’élection et

en généralisant le principe de l’accord majoritaire pour la validation des accords collectifs.

       Vous pouvez constatez dans ces propositions qu’elle parle de démocratie participative, directe avec contrôle des élus afin que ceux-ci rendre des compte à leurs électeurs par le biais de jurys citoyens et, c’est là que le bas blesse !!! Car pour l’oligarchie dirigeante, il est absolument hors de question de rendre des comptes, d’écouter l’avis du peuple si ce n’est que pour lui jouer du pipeau une fois tout les cinq ans. Alors voilà, je pense que le réel problème est là et que c’est pour cela, que cette fois ci encore, il était hors de question qu’elle soit élue député car, en tant que présidente de l’assemblée, elle voulait réformé ce troupeau de nantis donneur de leçons qu’eux même s’abstiennent de suivre.

       Je ne crois pas que cette femme est un avenir au PS et le fait qu’elle y reste, croyant le réformer de l’intérieur me donne à croire, qu’elle se fourvoie. Je ne sais pas non plus si elle est sympathique ou antipathique et là n’est pas le propos. Elle a certainement fait des erreurs et n’est certainement pas irréprochable mais encore une fois ses propositions étaient intéressantes pour le peuple mais fort ennuyeuses pour les élus de tous bords et je crois que c’est pour cela qu’ils l’ont médiatiquement tuée. 

       Depuis ces idées commencent à faire leurs chemins dans les esprits car les citoyens en ont assez des fausses promesses, des mensonges et de la corruption (Lobbying). Ils veulent être associés à chaque grande réforme afin que celles-ci ne soient plus faites dans leurs dos.

  Il est facile de détruire une réputation, de piétiner une personne à terre, de truquer ses actions et déformer ses paroles. Les gains retirés de telles actions sont salement éphémères et se payent toujours un jour car on ne peut faire une vertu de la trahison, qui est toujours une lâcheté, même quand elle sert la cause la plus légitime.


Moyenne des avis sur cet article :  3.94/5   (72 votes)




Réagissez à l'article

117 réactions à cet article    


  • Lamouet 19 juin 2012 09:44

    Analyse intéressante. Retenons ces propositions. L’avenir nous dira comment elles seront traitées dans les prochains mois...


    • T.REX T.REX 19 juin 2012 20:01

      Je partage l’analyse de l’auteur sauf sur un point :

      on peut difficilement dire « un dissident que n’a pas renié le PS »
      car il en a été exclu tout de même ! Mais je vous l’accorde « sans fracas » !

      Je pense que Falorni est un petit arriviste qui n’arrive pas aux fines chevilles de Ségolène, il n’y a qu’à regarder leur carrière respective pour s’en convaincre ! C’est un médiocre.


    • Le citoyen engagé Le citoyen engagé 24 juin 2012 17:42

      Oui très bon article car en tant que soutien actif et engagé auprès de Ségolène Royal pendant la période 2006-2009 grosso modo, je confirme que ces mesures confortaient mon engagement.
      En tant que défenseur de la souveraineté populaire je suis socialiste et j’ai donc été sensible à la démocratie participative chère à Ségolène Royal, je voyais là une source de progrès démocratique indéniable. C’est pour cela que je l’ai soutenu contre tous les autres. Mais après avoir vu comment le parti socialiste s’est comporté avec elle j’ai compris qu’elle n’y arriverait pas.

      Depuis que je me suis éloigné je la regarde de loin et j’ai la nette impression qu’elle a abandonné tous ses engagements passés pour se conformer dans le moule du PS, abandonnant ainsi ce qui faisait son originalité. De plus on ne peut pas dire qu’elle mette concrètement en place une démocratie participative dans sa région mis à part deux ou trois jurys citoyens organisés au début.
      Et puis enfin je me suis rendu compte que son tropisme européiste n’était pas compatible avec une démocratie directe qui ne peut s’exercer que dans un cadre national.

      Elle se fait donc battre, se fait humilier mais elle reste quand même dans ce parti car elle veut une part du gâteau, c’est compréhensible, peut-être, mais aura manqué de panache et de clarté. A un moment donné elle pouvait véritablement réformé la gauche en cassant le PS ! Elle n’a pas osé et nous avons aujourd’hui Hollande comme un symbole d’un PS sans idées et surtout sans conviction sociale.

      Le citoyen engagé


    • ARMINIUS ARMINIUS 19 juin 2012 10:08

      Bon article qui pose de bonnes questions à savoir qui à peur de Ségolène Royal et pourquoi. Beaucoup lui ont reproché en leurs temps de ne pas avoir de programme...alors qu’elle en avait un qui effectivement devait déranger beaucoup de politiques de touts bords et prendre à contre-poil beaucoup d’égos machistes...Imaginons la grande lessive que ça aurait pu produire avec d’autres détergents (ou déterre-affaires) comme Eva Joly et Mélenchon, la fourmilière ne s’en serais pas remise...


      • appoline appoline 19 juin 2012 16:00

        Peur de Ségolène, je ne crois pas ; elle est une emmerdeuse de première et personne ne veut l’avoir dans les pattes, à commencer sans doute par son ex compagnon.


        L’auteur nous parle du mandat de Sarkosy, qui effectivement aurait pu faire mieux mais qu’en aurait il été si Royal avec ses états d’âme avait été au pouvoir, là nous aurions été dans une sacrée mouise.

        Ici à La Rochelle, nous ne voulions pas hériter d’une femme plus arriviste que compétente. Dîtes vous bien qu’il est toujours facile d’entreprendre avec le pognon des contribuables, c’est à la portée de tout le monde ou presque, pas besoin d’avoir fait l’ENA pour cela. 
        Quand on prend gamelle sur gamelle, il faut en tirer des conclusions, mais les socialistes aiment bien s’accrocher, regardez l’empoisonneur de Fabius, cette petite biche est encore arrivé au gouvernement et on voudrait qu’on nous prenne au sérieux, ben voyons

      • elly 20 juin 2012 03:13

        @appoline,
         ton raisonnement, si on peut appeler cela raisonnent, est petit, très petit ! Avec Cette diatribe nationaliste vous avez une place toute désignée au Front National.
         « Vous à la Rochelle » : vous êtes qui à La Rochelle ? 75% de voix de Droite et d’extrême droite, 25% de voix de Gauche, c’est cela « Vous à La Rochelle » ?... mais vous à La Rochelle, vous avez comme Présidente de Région, Mme Ségolène Royal, élue depuis 2004, ré-élue à 61% en 2010, avec un bilan sur lequel il y a de quoi disserter intelligemment au lieu d’aligner des sottises et des chapelets d’invectives. L’article suggère un débat basé sur les faits(facts, en anglais) qu’il a exposés. Dans votre réponse, pouvez-vous nous énoncer des faits s’il vous plaît,en lieu et place des injures ?


      • ricoxy 20 juin 2012 05:21

        J’ai personnellement eu indirectement affaire avec S.R. comme délégué du personnel d’une grosse entreprise, faisant de gros bénéfices et pour cela même voulant licencier la plupart de ses salariés pour s’implanter ailleurs.

        J’ai écrit, au nom des salariés, à de nombreux élus, socialistes ou autres, – et donc à S.R., pour les mettre au courant de la situation des salariés et de l’attitude cynique des dirigeants de l’entreprise.

        La réaction ne s’est pas fait attendre ; quelques semaines plus tard, S.R. faisait attribuer, par l’intermédiaire du Conseil régional de Poitou-Charentes, quelques dizaines de milliers d’euros à cette entreprise pour qu’elle puisse s’installer à Nantes.

        Sine commentario


      • Christian Labrune Christian Labrune 19 juin 2012 10:16

        à l’auteur,
        Les démagogues populistes, généralement très narcissiques, avec des dents qui labourent trop profondément le sol devant leurs pieds, finissent assez souvent par se tordre les chevilles dans le sillon qu’ils creusent. C’est de cette manière-là qu’il leur arrive quelquefois de se casser la geule, surtout quand ils n’ont rien d’autre à proposer qu’un misérable ego de carton-pâte, lequel conviendrait mieux aux carrières du show business. Une réorientation professionnelle reste donc parfois envisageable.


        • Gabriel Gabriel 19 juin 2012 10:31

          Monsieur Labrune,

          Concernant les ego en politique, ils en sont tous fortement doté mais là n’est pas le propos. Vous attaquez une personne alors que l’article essaye de vous donner une explication sur l’éventuelle succession d’agressivité et de trahison subit par cette même personne. Vous avez le droit de la détester mais là encore, cela ne fait pas avancer le débat…


        • Christian Labrune Christian Labrune 19 juin 2012 13:01

          Concernant les ego en politique, ils en sont tous fortement doté mais là n’est pas le propos. Vous attaquez une personne alors que l’article essaye de vous donner une explication sur l’éventuelle succession d’agressivité et de trahison subit par cette même personne. Vous avez le droit de la détester mais là encore, cela ne fait pas avancer le débat…

          @Gabriel,
          Je ne prétendais pas du tout faire avancer le débat, je voulais simplement marquer, par un propos certes un peu féroce -on a bien le droit de s’amuser un peu, non ?-, qu’il n’y avait pas lieu de s’attendrir - pas plus, du reste, que de se réjouir d’une façon outrancière - de ce qui arrive à ce personnage. Elle est venue sur le devant de la scène, elle n’y sera plus. Tant mieux.

          Ségolène Royal a été Déléguée à l’Enseignement scolaire du 4 juin 97 au 27 mars 2000. Rattachée, donc, au ministère de Claude Allègre - un bien grand homme ! -. Elle y a mené une politique absolument inintelligente. Une vraie politique de gribouille. Il est vrai qu’à cette époque, l’objectif était de détruire le système d’instruction de la République et le processus était encore en cours. Elle a fait ce qu’on lui demandait de faire. Ca me suffit.


        • appoline appoline 19 juin 2012 16:06

          Il faut regarder la réalité en face, pourquoi personne ne veut de madame Royal, tout simplement à cause de son incompétence, inutile de chercher une autre explication. Elle a récolté ce qu’elle a semé, à force de flageller les autres, ceux ci le lui ont rendu.


        • Hubert Arnandeau Hubert Arnandeau 19 juin 2012 18:26

          Réorientation professionnelle ? Belle idée
          Peut-être dans l’immobilier.
          http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/segolene-la-fille-de-la-rochelle-109938


        • Christian Labrune Christian Labrune 19 juin 2012 19:58

          Suis-je en train de rêver ? A lire les interventions qui sont au-dessus, je crois me rappeler que Ségolène Royal, lorsqu’elle était candidate à la présidence, avait proposé que les femmes employées dans la police, le soir, soient raccompagnées chez elles par un collègue pour éviter tout risque d’agression. Il va sans dire que personne ne souhaite évidemment que les policières vivent dangereusement, mais il me semble qu’il serait difficile d’aller plus loin d’ans l’ordre de la fantaisie démagogique.
          Tout de même, cela est si énorme, tellement surréaliste ! Est-ce que je ne serais pas en train de délirer un peu ? Si c’était le cas, merci de me prévenir, j’irais aux urgences.


        • elly 20 juin 2012 03:27

          @Monsieur Labrune,
          Vous êtes hors sujet ! Allez réserver vos insultes sur le forum de Minute : le débat n’invite pas à cela.


        • Christian Labrune Christian Labrune 20 juin 2012 09:01

          @elly
          Bien triste réaction, mais quand même assez révélatrice de l’ambition du PS depuis la promotion du FN organisée par Mitterrand dès 84 : faire en sorte qu’il n’y ait plus que le PS et l’extrême droite. Face au FN, le PS peut en effet donner l’impression qu’il est encore un peu « à gauche ». Et tous ceux qui ne bénissent pas le parti d’un ancien maréchaliste miraculeusement converti au socialisme à Epinay ne peuvent être, bien évidemment, que des fascistes. Le couple PS-FN est désormais très bien pacsé, dans l’intérêt commun des deux partenaires.
          Il existe cependant en France des gens qui se réclament des anciennes valeurs sociales de la gauche, dont je suis, qui exècrent l’extrême droite et détestent aussi bien la tartufferie d’un PS converti dès le milieu des années 80 aux lois de la jungle du libéralisme que les dérives fascisantes de l’altermondialisme gauchiste.
          Vous vivez apparemment dans le monde ultra-simplifié de la propagande où l’on consomme du slogan comme on bouffe des cacahuètes. La réalité, vous devriez quand même vous en douter, est un peu plus complexe.
          Le principal reproche qu’on peut faire au triste personnage qui vient de regagner les coulisses, c’est de n’avoir pas peu contribué au fonctionnement du dispositif d’abrutissement idéologique inventé par son pitoyable parti.


        • totor totor 19 juin 2012 10:52

          Voilà une personne qui depuis sa candidature à l’élection présidentielle de 2007 ne cesse de subir attaques, insultes, trahisons et moqueries de la part des partis de gauche comme de droite

          N’est ce pas elle qui a déclaré que son ex n’avait jamais rien fait en 30 ans ?
          Est ce démocratique de se faire imposer aux électeurs locaux par l’appareil parisien d’un parti ?

          Elle a labouré le terrain avec ses dents (merci C Labrune) et récolte ce qu’elle a semé


          • Gabriel Gabriel 19 juin 2012 11:09

            @Totor

            Il ne sert à rien de cracher votre haine ici, encore une fois, l’idolâtrie ou la détestation de cette personne n’est pas le thème de l’article. Vous n’aimez pas cette personne dont acte, c’est votre droit et alors ? On a bougrement avancé ! Concernant le parachutage, c’est plutôt une prise de risque ou une trahison déguisée car elle était élue dans sa circonscription d’origine depuis des années et n’aurait eu aucun risque à y rester pour s’y faire réélire.


          • totor totor 19 juin 2012 12:39

            Ce n’est pas de la haine, juste du réalisme... des faits !
            Si on suit votre raisonnement on pourrait penser que vous êtes un fana de Ségo !!!


          • appoline appoline 19 juin 2012 16:09

            @ Gabriel,


            Si vous ne souffrez les commentaires qui ne sont pas en faveur de madame Royal, il était donc inutile de faire cet article. A La Rochelle, nous ne pouvions prendre le risque qu’elle s’installe ici, elle ne connaît pas la ville, ses qualités et ses faiblesses et avant tout, elle visait pas moins que le perchoir, vous parlez d’un héritage pour la ville

          • bernard29 bernard29 19 juin 2012 16:21

            à appoline,
            je crois maintenant que l’on connaît les rochelais. Et ça n’a pas l’air fameux... Ils sont nombreux les « recroquevillés » comme les retraités de l’île de Ré sur leur petit arpent de terre. Une ville qui se dit « rebelle », c’est étonnant et un peu EGOcentrique. 


          • Gabriel Gabriel 19 juin 2012 16:32

            @appoline,

            Ici on débat et chacun exprime son point de vue. J’admets tous les commentaires ayant un rapport direct avec l’énoncé de l’article. Ce qui me gène un peu c’est les attaques directes sur la personne. Ici la question posée concerne l’attitude des politiques et médias  vis-à-vis de Madame Royal. Le reste, comme l’animosité en vers tel ou tel personne ne m’intéresse pas.


          • elly 20 juin 2012 03:49

            iLe réalisme ou les faits ?
            Elle a labouré le terrain avec ses dents : c’est plutôt un compliment pour une ou un responsable politique non ?
            Deuxio, elle a été imposée, de Paris/ Dans l’article, le fait est le suivant : le député sortant lui a demandé d’aller occuper sa place, d’autant plus que toute circonscription laissée par un homme devait être occupée par une femme ; la circo1701 était donc réservée à une femme : si Falorni, ne voulait pas de Ségolène Royal, aucun droit ne le lui permettant d’ailleurs, il aurait dû présenter une femme, sa suppléante actuelle face à elle. Pourquoi il s’est servi lui-même ?
             « Sans le choix des militants » : quels militants ? sur 18 adjoints municipaux, 16 soutenaient sa candidature !
            Quant aux militants, c’est Falorni qui détient les fichiers de puis 2004, la Fédé lui ayant surement été octroyée, par Hollande, alors 1er secrétaire ; il avait tout verrouillé ;Seul lui savait qui était ou non adhérent, rajoutant ou biffant les noms selon ses intérêts personnels !
            en 2008, nombre de militants n’ont pas pu voter, leurs noms ayant été rayés des listes et retrouvés quelques jours après les votes, idem en 2010 pour la désignation des candidats aux Régionales. Falorni était plus un un chezf maffieux qu’un Premier Fédéral : en 8 ans, il s’est octroyé trois investitures, donc 3 mandats, et maintenant la Députation !
            Quel est donc le bilan de « de souche » ? quel projet a-t-il présenté pour l’AN, si ce n’est 1)je soutiens François Hollande depuis le début de sa carrière.. hein ? il a quel âge ?Hollande est en politique depuis sa sortie de l’ENA ; 2) je suis né ici, nous ne voulons pas d’étrangère à La Rochelle !
             Des politiques sérieux, des électeurs dignes de ce nom, avec une cervelle qui fonctionne normalement, votent en fonction du bilan, des projets, de l’action mené sur le terrain , sur le plan national et international des personnes parmi lesquelles ils doivent choisir.
             J’ai l’impression que les « petits » de La Rochelle récitent les slogans xénophobes et enfantins de leur candidat : « elle a demandé à Hollande ce qu’il a fait en 30ans » : êtes-vous Hollande ? par ailleurs, elle a fait plus activement et plus efficacement qu’Olivier Falorni et vous qui votez avec le FN et l’UMP.
             Un dernier rappel, Mme Royal est la Présidente de votre Région, donc, vous l’avez forcément plus dans les pattes que si elle était allée à l’Asqsemblée Nationale.
            Olivier falorni a adhéré au PS pour se servir, et non pour servir ! c’est le seul cas où la Direction n’a pas pu régler le conflit, parce qu’il s’est vendu à la Droite, aux socialistes qui voulaient se disputer le perchoir, pour ne pas dire Glavany, et pour continuer à bénéficier des faveurs de Trierweiler, une femme mariée,mère de 3 enfants dont il abritait les amours clandestines avec Hollande ! Il a tout le visage d’un traître doublé d’un intrigant.


          • CHALOT CHALOT 19 juin 2012 11:03

            Je ne déteste pas Ségolène, je considère que son attitude est méprisante et indigne vis à bis de son concurrent socialiste qui a gagné la circonscription


            • sisyphe sisyphe 19 juin 2012 15:57

              Ce qui est indigne et méprisable, c’est d’enfreindre les règles de son propre parti, et maintenir sa candidature au second tour quand on est arrivé second, derrière une socialiste.

              Ce qui est indigne et méprisable, c’est de se faire élire contre une candidate socialiste arrivée en tête, avec les voix de la droite et de l’extrême-droite.

              L’attitude de Royal, tout au long de cette élection, n’a été ni indigne, ni méprisable, à aucun moment, malgré les coups tordus reçus de part de d’autre.
              Elle n’a fait qu’évoquer une « trahison » ; ce qui, en l’occurrence, est parfaitement adapté au comportement de Monsieur Falorni qui, rappelons le, n’était pas le député sortant, et a imposé sa candidature, sans être avalisé par les militants de son parti.

              Hommage à la dignité de Ségolène Royal, jusque dans la défaite.


            • appoline appoline 19 juin 2012 16:14

              Monsieur Falorni a été sollicité par les rochelais et c’est suffisant.


              Quand on entend à la radio que Maxime Bono a débranché volontairement le micro lors de l’intervention de Monsieur Falorni, ça ne vole pas haut. Quand à Ségolène aller dire à la TV qu’on ne la respectait pas en tant que mère de famille, mais qu’est ce ça foutre là-dedans ; depuis des années elle a perdu toute crédibilité avec ses attitudes ridicules et vous êtes étonné ?

              Allons allons, du sérieux, nous ne sommes pas à la maternelle.

            • bernard29 bernard29 19 juin 2012 16:22

              pourtant vous parlez comme un enfant dans la cour de maternelle....


            • Hubert Arnandeau Hubert Arnandeau 19 juin 2012 17:51

              mépris assez similaire vis à vis des élus du PS, pourtant compétents, dans la région de Melle, Lezay Saint Maixent.
              Ils ont tous, peu ou prou, souffert de ce mépris.
              D’accord avec Chalot.


            • leypanou 19 juin 2012 11:08

              @Gabriel :

              Pour un observateur, votre question est bizarre. En effet, vous dites : « Venant de gauche, entre autres les socialistes, cela parait beaucoup plus étrange ». Pourquoi étrange ? En politique, tous les coups ou presque sont permis, donc désinformation ou mensonge sont le lot commun.

              D’autre part, vous citez quelques unes des propositions à S Royal qui ont certainement déplu aux politiciens installés. Mais parlant de démocratie participative justement, savez-vous qu’il n’y a pas eu de « primaire » locale pour l’investiture du PS aux législatives dans cette circonscription ? En fait, démocratie participative venant d’elle veut tout simplement dire allant dans le sens de ce que je veux, sinon je m’en passe très bien.

              Beaucoup peut être dit sur la liste des propositions de S Royal. Je vais seulement parler de la 74 : "Refuser toute remise en cause de la loi de 1905 sur la séparation des Eglises et de

              l’Etat, et intégrer à la Constitution une charte de la laïcité."

              Premièrement, elle fait partie des propositions de F Hollande je crois. Mais plus grave, et cela donne vraiment une idée de l’hypocrisie des dirigeants PS, qu’ils commencent par abroger ce qui se passe d’une manière scandaleuse en Alsace ou Moselle je crois avec les pouvoirs publics qui paient les curés, rabbins et autres imams, sous prétexte que cela a été ainsi depuis Napoléon au 19ème siècle. Qu’ils commencent par cela et on parlera de vraie laïcité : au moins, sur ce point JL Mélenchon a été clair, au contraire de cette fausse défenseure de la laïcité qu’est M Le Pen pour qui c’est empêcher les musulmans de jouir des mêmes avantages indus que les autres religions tout simplement !


              • Gabriel Gabriel 19 juin 2012 11:17

                @leypanou

                C’est vrai que coups tordus et mensonges sont lot commun en politique mais là, ça atteint des proportions surprenantes. Les idées de démocratie participative sont intéressantes et le minimum quand on les prône c’est de les mettre en application, je suis entièrement d’accord avec vous. Evidement, sur la laïcité et son respect par les dirigeants il y aurait beaucoup à dire. Merci de vos remarques.


              • chantecler chantecler 19 juin 2012 11:33

                La vérité c’est que SR a été pistonnée par F. Mitterrand pour atterrir dans les Deux Sévres .

                Puis que les médias l’ont portée aux nues en 2006 avant qu’elle ne se déclare précipitamment aux primaires présidentielles avant Hollande où elle a fait un bon score mais dont le PS est sorti coupé en deux .De la base au sommet .

                Puis les médias l’ont mise de côté pour soutenir NS .

                Elle a continué à entrainer avec elle sa coterie de journalistes et multiplier les coups médiatiques .
                Et fait fumer son blog « désirs d’avenir » où il ne faisait pas bon d’émettre une critique (censure)

                En 2007 elle se mange un râteau électoral malgré le soutien d’électeurs du PS qui n’en faisaient pas leur tasse de thé .

                Mais pas grave , prend son échec avec un grand sourire, parlant même de victoire .

                Développe une posture victimaire ; victime d’un complot de tous , de misogynie, etc ...

                Continue a faire miroiter son image de présidente de région moderne et irremplaçable ...

                Abandonne son mandat de députée pour cause de cumul .

                Revient dans la foulée de la victoire en mai 2012 de son ex devenu président, après avoir obtenu l’investiture de la circonscription de La Rochelle ,assez cossue , mais plutôt de gauche .

                Son ex la recommande malgré son engagement à ne pas mélanger les genres ,sur son papier de présentation .

                Mais SR ne vise pas seulement la députation , elle vise la présidence de l’assemblé nationale .

                Donc le père de ses enfants Président de la République et elle au perchoir !

                Couple admirable .Que de l’amour .

                Seulement la donzelle pousse un peu .

                Déjà les électeurs PS ont sa défaite de 2007 sur la patate .

                Et aimeraient qu’elle se fasse un peu oublier .

                Pas évident de la revoir s’incruster dans les rouages de l’état à Paris .

                Car les rapports de l’ancien couple commence à nous fatiguer .

                A la Rochelle aussi ce n’est pas la joie .
                Elire une députée qui vise autre chose , et retour des divisions structurelles dans son sillage .

                Premier tour : courte victoire sur le candidat PS local devenu dissident .

                Drame .La belle a une circonscription imperdable si personne ne se présente contre elle .

                Tweet tweet houra.

                Evènement anodin mais qui fait le buz dans les médias .
                Utilisé naturellement contre FH par l’opposition .
                La guerre et les divisions au PS reprennent de plus belle .

                Second tour : large défaite .
                La suite ? Direction du PS ?
                Non SR : vous êtes gentille , une brave mère de famille , vous avez toutes les qualités selon vous et vos supporters .

                Mais maintenant fichez nous la paix .

                FH n’a pas été élu grâce à votre soutien mais malgré votre soutien .

                Et vos histoire de couple et d’ambitions ça ne nous concerne pas .

                Stop !

                Vous êtes présidente d’une région bien agréable .

                Continuez vos miracles locaux .

                Mais lâchez nous .


                • Gabriel Gabriel 19 juin 2012 11:46

                  C’est un point de vu qui se respecte tant y l’est vrai que médiatiquement on peut en avoir assez. Le problème c’est que les médias donnent et disent ce qu’ils veulent et ces cinq dernières années, ils ont fait là ou on leur a dit de faire. Tout politique n’existe qu’à travers des médias qui les font ou les défont et cela, malheureusement, aux détriments du contenu des programmes que très peu d’électeur consulte.


                • Gabriel Gabriel 19 juin 2012 13:44

                  @Cap renouveau,

                  Je cherche à comprendre et contrairement à vous, je pense que tout n’est pas blanc, tout n’est pas noir et je me méfie des certitudes.


                • appoline appoline 19 juin 2012 16:20

                  Ne nous accablez pas, nous l’avons encore pour un moment à la région, il était donc inutile qu’elle vienne désintégrer La Rochelle


                • dom y loulou dom y loulou 24 juin 2012 14:48

                  que de haine et de jalousie chanteclerc pour un vieil aom



                  mais pissez dans le bassinet mon pauvre et reniez les derniers droits que vous avez encore

                  madame royal s’est battue pour VOUS et est victime de vos colons qui vous enlèveront votre retraite d’ici tout peu

                  mais restez donc dans cette haine si vous n’avez que cela à foutre de vos vieux jours


                • credohumanisme credohumanisme 19 juin 2012 12:06

                  J’habite le Poitou-Charente. Vous cherchez une explication rationnelle qui ne serait basée que sur des faits (le programme annoncé de Ségolène).
                  Je pense que l’explication est plus simple, le monde politique fonctionne énormément en fonction des relations entre les personnes. Ségolène Royal a réussi à se faire détester (en tant que personne et non par ses idées) par énormément de monde. Il n’est pas surprenant, dès lors, qu’il y ait fréquemment des retours de bâton.

                  Vous avez raison sa place n’est sans doute pas au P.S., la question est de savoir si sa place est en politique.

                  Le suffrage, et tout spécifiquement le suffrage local est aussi une relation de personne entre le candidat et l’électeur. Là aussi le rejet à été sur sa personne et sur la manière de procéder et non sur les idées.


                  • Gabriel Gabriel 19 juin 2012 13:52

                    Vos explications sont rationnelles et comme vous le dites, la plupart en ont fait une histoire de personne. 


                  • appoline appoline 19 juin 2012 16:22

                    Elle n’a pas de place en politique tant son côté harpie vient tout saccager. Le pire est qu’elle ne se soucie pas des personnes qui ont voté pour elle, c’est juste un moyen d’arriver là où elle le veut et rien d’autre


                  • Hubert Arnandeau Hubert Arnandeau 19 juin 2012 18:06

                    Entièrement d’accord. Il est honteux, comme l’a fait M. Bono, de dire que les Rochellais ont élu un député de droite en parlant de Falorni.
                    Le mot « trahison », cher à Madame Royal, n’a pas sa place ici. 
                    Et les Rochelais ont voté consciemment pour un député de gauche, qui n’a jamais caché son engagement à gauche.
                    Royal paye pour des années de gestion hautaine de sa Région. 
                    L’apparition de Françoise Degois de France Inter, de Bouchet-Petersen...
                    Un simple regard sur l’organigramme de la Région en dit long sur les accointances et les préférences.
                    Alors, « Détruite par les médias », dit l’auteur de cet article. Soyons sérieux ! 
                    Il suffit simplement de vivre en Poitou-Charentes pour savoir qu’elle n’aura plus aucune légitimité en 2016 (réforme des Collectivités territoriales). 
                    Encore 4 ans ! 
                     


                  • TicTac TicTac 19 juin 2012 18:12

                    Dans la vie comme en politique, il faut savoir composer. Celui qui n’en est pas capable ne peut que s’en prendre à lui-même.

                    Royal a peut-être raison sur une partie de son programme. Mais elle ne peut prétendre imposer sa vision à qui n’en veut pas.

                    La démocratie, c’est aussi ça : fermer la porte à celui qui n’aura pas su se faire comprendre et qui préfèrera forcer le destin quitte à marcher sur quelques têtes.

                    Quand quelqu’un prétend faire votre bien contre votre gré et qu’on lui donne les clés, la boite de Pandore est ouverte.

                    On a suffisamment critiqué Sarko pour sa gestion humaine pour ne pas accepter un parachutage qui n’avait pour objectif que de permettre à Royal d’obtenir (enfin) une position politique à laquelle elle aspirait.
                    Les urnes ont parlé. Point barre.


                  • elly 20 juin 2012 04:34

                    @credohumanisme,
                    Elle est détestée par vous ou par beaucoup de personnes ?
                     Elle a été ré-élue sans interruption aux Deux-Sèvres pendant environ 20 ans ; elle a cédé sa place à une jeune femme pleine d’avenir ; elle a pris la Région à la Droite en 2004 ; elle a été brillamment ré-élue en 2010 face à un Ministre parce que son bilan et son action auprès des gens étaient parlants. Tous ces meetings même les plus anodins, sont remplis de monde : pour quelqu’un de détesté, c’est plutôt anormal non ?
                    Vous avez dû avoir recours aux arguments racistes et aux attaques personnelles pour la combattre, tellement vous êtes incapables de la combattre sur le terrain des idées, et des actions politiques.
                     Ce qui nous intéresse chez nos politiques, c’est avant tout ce qu’ils font pour notre bien-être à tous !
                     Depuis que je lis les interventions des insulteurs, je ne vois que des « je ne l’aime pas » : qui vous demande de l’aimer ? vous demande -t-elle de l’aimer ? c’est son travail, son bilan, qu’on apprécie ou qu’on n’apprécie pas, pas sa personne ; ce n’est pas votre copine ou votre petite amie ; elle ne vous connait même pas !
                    Quant à celui qui raconte n’importe quoi sur le fait qu’elle aurait dit en 2007 qu’elle ne croyait pas en son propre programme, il ne mérite pas de réponse.
                    "Le suffrage, et tout spécifiquement le suffrage local est aussi une relation de personne entre le candidat et l’électeur. Là aussi le rejet à été sur sa personne et sur la manière de procéder et non sur les idées.« 
                     L’élection d’un Député n’est pas un suffrage local ; L’orientation politique du Député doit coller avec l’orientation politique nationale, car les lois engagent la Nation, pas le local.
                     Le choix à 61% de Mme Royal aux Régionales qui sont par contre une élection locale, montre justement son impact sur son territoire et son rapport aux gens et contredit tout ce que vous avancez ici.
                     La réalité est que les électeurs de Gauche se sont fait abuser par Bussereau et Raffarin et par les appels à la haine du camp Falorni !
                     sur les 28,9% de votes du 1er tour, 20,9% des voix venaient de la Droite, qui avait donné comme consigne à ses électeurs de voter massivement pour Falorni pour faire barrage à la candidate socialiste. Alors, ne nous parlez pas de suffrage »universel« , c’était une stratégie électorale de la part de la Droite qui veut se débarrasser d’une adversaire redoutable qui l’empêche de reconquérir la Rochelle et qui veut garder le Département : que vont donc leur donner Falorni et Fountaine en retour ?
                     Quelle politique va-t-il défendre à l’Assemblée, celle de l’UMP-FN qui ont fait de lui un Député et envers qui il a une dette ou celle d’une gauche qui ne veut pas d’un traître dans ses rangs ?
                    Les Maires UMP Nouveau Centre ont appelé à voter contre Royal et ont participer à la campagne téléphonique, au collage d’affiches, au porte-à-porte, avec pour slogan, »chasser l’intruse", qui n’a pas été si intruse que cela quand elle s’est battue avec eux pendant et après la tempête Xynthia, qui les a protégés contre les Zones Noires décidées arbitrairement par Sarkozy : Falorni et la presse de droite locale ont fait un sale travail et ont plus attisé la haine que défendu des idées, car Falorni n’avait et n’a tjs aucun projet ; il croit qu’aller à l’AN c’est aller déclarer son amour pour Hollande et Trierweiler !
                    Le combat de la Rochelle c’était un combat Droite contre PS, pas Droite contre Ségolène Royal ; seuls les naïfs et les benêts qui n’étaient pas de droite croyaient en ça ; la Droite avait bien expliqué ses motivations à ses électeurs et à ses militants.
                    Il y en a même qui affirment que Royal n’a jamais mis les pieds à La Rochelle ! Falorni qui affirme qu’elle ne lui adresse pas la parole depuis 3 ans, alors qu’on le voit la féliciter en 2010 à l’ouverture des Universités de la Rochelle, qu’il a été élu Conseiller Régional sur la liste de Mme Royal, mais qu’il a été incapable de prendre le Département à Bussereau, alors qu’aux Régionales, Ségolène Royal avait fait un excellent score dans le 17 ! trouvez donc l’erreur !Et parlez nous politique et action politique pas de vos aigreurs d’estomac !


                  • dom y loulou dom y loulou 24 juin 2012 15:01

                    tout à fait tic tac et vous avez ainsi donné les clefs de votre boutique à des gens qui vous refusent tout droit, toute autonomie, même celle de vivre


                    voir codex alimentarius en vigueur depuis 2009

                    ou l’histoire du jour de Marcel et la belle parisienne véreuse, presque une image-symbole, un archetype ...

                    grand bien vous fasse


                  • Ariane Walter Ariane Walter 19 juin 2012 12:37

                    Ah ! gabriel !
                    Quelle étude remarquable et juste évidemment.
                    On sait bien que Kennedy a été éliminé quand il avoulu dégommer la fed et reprendre le contrôle de la monnaie pour l’Etat.

                    Bien sûr que c’est ça.
                    Sego détestée.
                    Mais Hollo ne l’était-il pas ?
                    DSK dégommé il a bien fallu trouver quelqu’un qui lui, ne proposait pas de diminuer le pactole des élus. (Pour ses impôts à 75%, on attend tranquillement les arrangements.)
                    Que c’est clair et remarquablement clair.

                    mais vous notez que certains ne veulent pas l’admettre . et pourtant ils ne sont pas députés !
                    Peut-être parce qu’ils n’aiment pas cette femme et ne veulent même pas lui reconnaître son honnêteté (A ce sujet)

                    Bravo pour la réflexion. je garde dans mes archives.


                    • Gabriel Gabriel 19 juin 2012 13:54

                      Bonjour Ariane,

                      Merci de vos commentaires.Que cette femme soit détestée à ce point, me laisse perplexe. Est-ce que si elle était entrée dans le rang comme la majorité des élus à la pensée unique et formatée, elle aurait subit autant d’injures, je n’en suis pas convaincu... 


                    • appoline appoline 19 juin 2012 16:25

                      Il vaut mieux avec des ennemis que des amis comme elle, au moins les ennemis on sait que quel côté de la barrière ils se trouvent.


                      Gardez aussi cela dans vos archives

                    • Ariane Walter Ariane Walter 19 juin 2012 17:36

                      Nous parlons d’un point de son programme si vous voulez bien vous en tenir là.
                      Ensuite, qui me dit que vous n’appartenez pas au clan qui veut l’éliminer pour son programme justement ?
                      Par exemple...


                    • voxagora voxagora 19 juin 2012 12:44

                      Je suis très intéressée par cette question, et la raison pour laquelle quelqu’un,

                      en politique, puisse à ce point déchaîner des passions qui débordent le cadre même
                      de l’affrontement politique, qui en soi, même s’il est rude, me paraît sain.

                      Le commentaire de Labrune, dans sa forme tranchante comme un couperet et dans le choix des termes 
                      d’une agressivité extrême, et extrêmement jouissive,
                      est du coté de cette piste que je suis à ce moment de ma réflexion :
                      pourquoi des citoyens se trouvent-ils légitimés à exécuter S.R. dans les faits,
                      et dans des termes qu’aucun autre personnage public non coupable ne subit ?

                      Cela a à voir avec la fonction, bien sûr, avec le sexe, bien sûr, mais aussi,
                      et ce qui m’a mise sur cette piste de réflexion ce sont les réactions masculines sur le DROIT qu’aurait V. Trierweiler de dire et faire ce qu’elle veut, en tant que femme, alors que strictement personne ne jouit de ce droit ..
                      J’espère que vous me suivez, Gabriel, ce n’est pas facile, même pour moi.
                      .. Et donc, l’acte politique de V.T. nous a tous déchaînés, soi-disant autour de la liberté d’expression des femmes .. Mais si nous gardons les termes : femme, liberté, PLACE,
                      et que nous effectuions un petit déplacement, comme on dit en psychanalyse : un petit bougé,
                      le projecteur éclaire alors une autre scène et un autre personnage :
                      il éclaire justement Ségolène Royal : une femme qui, restant femme, à la différence de celles qui affectent d’être les hommes qu’elles ne sont pas (Morano, M.A.M..), ou de celles qui accentuent artificiellement leur féminité ,
                      S.R. assume d’être une femme : éclatante dans sa maternité et sa vie de femme, ferme dans sa vie sociétale, (ce qu’elle n’a pû faire qu’avec le compagnon qu’elle avait, entre parenthèses), la moins langue de bois de tous les personnages publics et qui ni n’essaie de ressembler à un homme ni d’accentuer sa féminité. Dans notre société où les gens sont censés s’étiqueter pour être à ranger ds une seule case, même fausse mais juste pour que les censeurs et les partisans de l’ordre les reconnaissent, celui/celle qui refuse l’assignation réductrice, non seulement est banni(e), mais ses exécuteurs situent en lui/elle l’origine de leur haine : la haine s’en trouvant légitimée, elle peut s’exprimer soit proprement habillée, soit avec la dernière agressivité et la plus complète jouissance.

                      Ségolène Royal, et sans le faire exprès parce que c’est ainsi qu’elle est, choisit sa place : hors case.
                      Ce que j’ai entendu dans les cris d’orfraie de ceux qui défendent Valérie T. d’être une potiche (ce qu’elle est à cette place, et qu’elle doit assumer parce qu’il n’y a pas de honte à « suivre » son conjoint, et si elle n’en est pas capable pendant 5 ans, qu’elle fasse autre chose).

                      Trop angoissant pour ceux qui veulent qui veulent séparer les bons (à suivre) et les mauvais (à tuer) : 
                      "links ! rechts ! links ! rechts ! Pas de pitié pour les hérétiques ! 
                      .
                      .

                      .
                       


                      • Gabriel Gabriel 19 juin 2012 14:08

                        Merci voxagora de votre avis. Je pense en effet qu’elle paie en grande partie le fait d’être une femme et de plus une femme qui l’ouvre et qui n’est pas d’accord. Dans ce milieu (politique) il est très difficile à une femme de s’imposer (Souvenons nous de Simone Veil insultée et traitée de tous les noms d’oiseaux par ses propres collègues politiques lorsqu’elle évoquait les droits des femmes). Le machiste a encore de beaux jours devant lui … C’est certainement, concernant les colères et les passions qu’elle déclenche, la partie cachée de l’iceberg.


                      • COLRE COLRE 19 juin 2012 16:07

                        Bonjour vox, ravie de te croiser par ici, smiley 

                        Je suis d’accord avec ton interrogation : « ce qui m’a mise sur cette piste de réflexion ce sont les réactions masculines sur le DROIT qu’aurait V. Trierweiler de dire et faire ce qu’elle veut, en tant que femme, alors que strictement personne ne jouit de ce droit »

                        Comme dit E. Levy dans Causeur, elle qui est peu soupçonnable de féminisme ! : 

                        « J’en entends qui, comme Bertrand Delanoë, la jouent “féministes irréprochables” en affirmant que, toute première dame qu’elle soit, madame Trierweiler a bien le droit d’avoir des opinions et de les exprimer. »

                        Et cette notion de « PLACE » assignée à SR est l’origine de tout : elle a OSÉ prétendre à une place qui n’était pas la sienne… une place réservée. Plus que « hors case », comme tu dis, elle a pris la case des hommes, des apparatchiks socialistes qui en détenaient ce droit. 

                        Et elle y a réussit ! quelle faute éternelle devra-t-elle subir pour cette outrecuidance ! 


                        Lire un petit extrait d’un article de Renaud Dely dans le Nouvel Obs :


                        Ségolène Royal paye sans doute ses erreurs, et d’abord ce caractère bien trempé qui lui a causé tant d’ennemis. Mais elle est surtout victime de ce cénacle politico-médiatique qui n’a jamais vraiment accepté, au fond, cette drôle de personnalité.

                        Elle n’est pas du sérail et n’est pas parvenue à s’en faire accepter. L’a-t-elle d’ailleurs vraiment cherché ? « Madame sans-gêne » du PS, Ségolène Royal ne s’est pas laissé intimider par tous ces éléphants du PS qui n’ont jamais voulu lui céder la place. Elle n’a pas davantage baissé pavillon devant la violence des attaques d’une droite qui l’a si souvent moquée. Elle a enduré sans faiblir nombre d’attaques sexistes, venues de droite comme de gauche. Enfin, elle a contribué à dessiller les yeux de son camp sur nombre de questions sociétales en impulsant l’aggiornamento sur des thèmes comme l’école, la sécurité ou l’environnement, et des valeurs telles le respect, l’autorité ou « l’ordre juste ».


                        Je me demande si le fait d’avoir eu à ce point raison avant tout le monde n’est pas l’une des pires haines qu’elle a pu provoquer parmi les siens…


                      • voxagora voxagora 19 juin 2012 20:44

                        Bonjour Colre, c’est un plaisir pour moi aussi.

                        Nous savons qu’ici c’est un sacré champ de bataille, mais depuis les élections et leurs effets
                        j’y ramène ma fraise et profite de la tribune pour donner mon avis.
                        C’est d’un confort de pensée inimaginable,
                        quand on s’est fait un avis très personnel des évènements,
                        de constater que d’autres arrivent à des constations similaires à partir de leur propre cheminement,
                        aussi ton avis et tes explications sont précieuses pour moi, et pour mon petit narcissisme perso.
                        à un de ces jours j’espère.









                      • Gérard Luçon Gerard Lucon 19 juin 2012 12:50

                        deux elements m’ont grandement eclaire sur cette personne, a l’epoque ou je vivais en Chine :

                        -avant sa candidature a la presidentielle de 2007 les dirigeants chinois etaient venus en France, elle avait boycotte la ceremonie pour cause de tibet .... quand on veut devenir president, il y a des choses a ne pas faire ...

                        -durant sa campagne elle s’est rendue a Pekin pour tenter d’y rencontrer les dirigeants chinois, devenus soudainement frequentables ; elle n’a pu etre recue s’etant presentee en costume tailleur blanc, couleur du deuil ...

                        Pour le reste, Ariane, ton analyse est interessante, effectivement cette personne gene quelques uns ; moi, personnellement, je la trouve imbuvable ! Mais, a sa decharge, ce dimanche il y a eu une vrai hecatombe : marine le pen, valerie rosso debord, nad’in morano, segolene royal ... la seule qui a echappe est nathalie kosciusko morizet, et pourtant elle presente la meme pathologie que les 4 autres ..


                        • Gabriel Gabriel 19 juin 2012 14:11

                          Vision intéressante Gérard, sur le Tibet c’était une prise de position honorable mais politiquement intenable.


                        • ELCHETORIX 19 juin 2012 12:50

                          Bonjour l’auteur
                          et merci pour cet article
                          Ayant voté pour elle en 2012 , j’aurais bien souhaité qu’elle fusse la 1ère présidente de notre République !
                          Bon c’est une représentante de la « bourgeoisie » gauche « caviar » , et je n’aime pas que l’on s’acharne à la dégager du système .
                          Je pense que les mafieux du pouvoir « gauche » et « droite » confondues n’en veulent pas car elle aurait le tort de ne pas faire partie de l’ethnie qui n’existe pas ou de la franc-maçonnerie , en d’autres termes qu’elle ne soit pas sioniste donc pro-OTAN , pro-US , bref contre l’EMPIRE hégémonique et néo colonisateur.
                          RA.


                          • Gabriel Gabriel 19 juin 2012 14:14

                            C’est vrai qu’elle bouscule le système par ses prises de positions. Comme je l’ai mentionné plus haut, si elle veut exister, il faut qu’elle quitte le PS mais peut-être, à y rester, y trouve t-elle son compte. Merci de votre passage. 


                          • Hubert Arnandeau Hubert Arnandeau 19 juin 2012 18:14

                            à Elchétorix
                            Ben voyons !
                            En lisant les réactions à cet article, je me disais qu’il n’y avait pas encore de délire conspirationniste....
                            Je trouvais cela très heureux, mais étonnant !
                            Et voilà que vous rappliquez...
                            Ah, l’empire hégémonique, Pro US, Pro Otan, sioniste...
                            Z’etes pathétique, savez-vous ?
                            Le malheur est que vous êtes de plus en plus nombreux à sombrer dans cette mélasse...


                          • ELCHETORIX 20 juin 2012 16:21

                            Bon pour te répondre juste une citation personnelle ; ne t’en déplaise , en ce siècle le monde n’est plus uni polaire , il devient multi polaire , avec les pays du BRICS et les pays résistants à l’EMPIRE dont le Vénézuela , Cuba , Iran et bien d’autres  !
                            Ainsi , tout comme les empires comme celui de l’Empire Romain , l’Occident n’est plus et n’aura jamais été le « phare » de l’humanité .
                            Pour moi , je ne suis pas dans la « mélasse » , je suis dans l’espérance !
                            Résistance y hasta la victoria , siempre !
                            RA .


                          • ELCHETORIX 20 juin 2012 16:27

                            Une correction : ayant voté pour elle en 2007 pas cette année !
                            RA.


                          • dom y loulou dom y loulou 24 juin 2012 15:16

                            vous ne le voyez pas amendeau, mais c’est vous qui sombrez avec tout ce que vous avez aimé en ce monde


                            triste

                            on aura tout fait pour vous prévenir mais vous restez cantonné dans vos insultes faciles

                            est-ce rassurant ? à vous de voir, moi j’ai assez donné en tout cas et faudra pas venir pleurnicher ensuite mais faudra vous souvenir de vos haines rigolantes qui vous ont embastillé dans des dettes impossibles à rembourser autrement qu’en nature

                            parce que pendant que vous rigoliez avec eux, vos ennemis ont lessivé votre pays de toute autonomie

                            mais continuez à projeter des fautes imaginaires sur ceux qui tentaient de vous avertir

                          • chantecler chantecler 19 juin 2012 13:29

                            En ce moment sur Marianne 2 il y a un article sur FH, VT, et SR (tout en bas)

                            Voilà l’exemple « d’aménagement de la réalité » que peut fournir SR :


                            " Fin de l’été 2005, Ségolène sentait que François se détachait d’elle. Beaucoup de rendez-vous extérieurs principalement le week-end, désir qui s’effilochait au fil des nuits qu’ils passaient à présent rarement ensemble, mais après tout était-ce anormal dans la mesure où il se préparait à être candidat aux primaires socialistes pour l’élection présidentielle de 2007.
                            A la rentrée de septembre, alors qu’elle faisait la tournée d’un marché rochelais, à vanter les vertus du Chabichou entourée de deux ou trois journalistes locaux, Ségolène décida une petite virée de porte à porte pour démontrer combien ce fromage était apprécié dans la Région pour son goût hors du commun. Il faut dire que la chèvre du Poitou-Charente était une chèvre rebelle, ce qui donnait du piquant à son lait.
                            Après avoir frappé à une dizaine de portes sans succès (le chabichou, ils en mangeaient tous les jours), elle repéra une petite bicoque sympathique à l’allure coquette, cachée par de grands arbres centenaires.
                            Prenant son courage à deux mains, elle s’en alla frapper énergiquement à la porte de ce petit nid douillet.
                            Quelle ne fut pas sa surprise en voyant François lui ouvrir, vêtu de son beau pyjama offert amoureusement par elle deux années plus tôt, pour pensait-elle, ranimer la flamme qui oscillait entre feu d’artifice et extinction des feux.
                            Le pire fut la vision de Valérie derrière son homme, en nuisette transparente qui laissait apparaître encore de beaux restes.
                            En voulant masquer sa colère, son regard se détourna sur l’étiquette placée à quelques centimètres en dessous de la sonnette. Il y était inscrit en lettres majuscules et de ce fait bien lisibles « Olivier Falorni ».
                            Elle cria aux journalistes "Approchez, voyez comme je suis bafouée" mais ils avaient filé depuis longtemps, trouvant que cette virée ne présentait aucun intérêt.
                            Il s’en suivit alors tout le scénario catastrophique pour le PS, des primaires socialistes de 2006 (où François se résigna à ne pas présenter sa candidature pour laisser sa place à Ségolène qui avait décidé de prendre sa revanche sur sa vie personnelle en sabrant celle de la vie publique de son homme et de son Parti), aux élections législatives de 2012.
                            La plus grande erreur de François fut d’avoir encore cédé au charme d’une tigresse jalouse comme ils les aimaient au fond. C’était là son péché mignon mais aussi une faiblesse qu’il risquait fort de payer cher.

                            INFORMATIONS AUTHENTIQUES ET VERIFIABLES... smiley)
                            J’ai un ami qui demeure à 2kms de la maisonnette et avec le vent qu’il faisait ce jour là et le ciel d’un bleu pur, il a tout entendu et tout vu.« 

                            Franchement qui peut penser que c’est au hasard , lié à ses activités militantes , que SR découvre »l’infidélité" de son ex ?



                            • Gabriel Gabriel 19 juin 2012 14:17

                              Attention chantecler vous commencez à faire les poubelles, vous nous aviez habitué à mieux ...


                            • Bulgroz 19 juin 2012 13:56

                              Dans un ésprit humanitaire, Hollande doit reprendre la femme des 4 enfants (la première concubine) à la maison.

                              C’est pas un problème que de délaisser la 2ième concubine qui, elle, a un boulot, elle reste jounaliste.

                              Une journaliste libre et indépendante.


                              • Mycroft 19 juin 2012 13:57

                                Un certain nombre des points soulevés (74 et 76, ainsi que, potentiellement, 69) ont été mis dans le programme de FH.

                                Le point 73 a été voté (avec quelques modifications, notamment l’implication nécessaire d’élu locaux) dans la modification de la constitution, sous la base du référendum d’initiative populaire.

                                De plus, le candidat dissident qui a battu SR a été exclu du partie. Que voulez vous qu’ils lui fassent d’autre ? l’émasculer vif pour crime de laise-Ségolène ?

                                Ségolène Royal n’a pas bien compris que les électeur de gauche ne lui pardonneront pas d’avoir perdu face à Sarkozy. Ni d’avoir participé à la peoplisation de la vie politique.

                                Nul besoin de chercher dans une espèce de « complot des élites » les causes de ses échecs.


                                • Gabriel Gabriel 19 juin 2012 14:21

                                  C’est vrai beaucoup de ses idées sont reprisent par les mêmes qui hier les critiquaient. On se demande bien pourquoi ...


                                • Hubert Arnandeau Hubert Arnandeau 19 juin 2012 18:17

                                  Cher Gabriel,
                                  J’aurais envie ici d’émettre une hypothèse.
                                  Vous dites que les autres ont piqué les idées de Ségolène. Fort bien.
                                  Et si, même dans son programme, ce n’était pas les idées de Ségolène ? Juste une hypothèse !


                                • Gabriel Gabriel 19 juin 2012 19:00

                                  Peut-être Hubert, peut-être ....


                                • Hijack Hijack 19 juin 2012 14:03

                                  Excellent article ... !

                                  Ségo dérange ... car elle a de la ressource, du courage, du charisme, de l’intelligence, de la beauté, de la féminité ... j’en passe ...  !!!
                                  Comprenez, ça en fait un peu bcp pour les autres !!!


                                  • paul 19 juin 2012 14:13

                                    Hijack, sur ce coup là, vous n’êtes pas très bien informé, mais si vous flashez sur cette personne,
                                    il n’y a aucun argument possible à vous opposer .


                                    • Gérard Luçon Gerard Lucon 19 juin 2012 16:26

                                      la beaute de segolene, alors la il fallait oser ! Malgre les operations chirurgicales effectuees avant 2007, le tableau reste assez tristounet

                                       


                                    • Gérard Luçon Gerard Lucon 19 juin 2012 16:31

                                      sorry, le lien n’est pas passe, le voici de nouveau : http://www.voltairenet.org/La-peopolisation-de-la-campagne 


                                    • Hijack Hijack 19 juin 2012 18:21

                                      paul ,

                                      Mais argumente, argumente ...

                                      Pas que je flashe sur elle ... mais son cas attire plus mon attention que bcp d’autres !!!

                                      A part ça ... j’ai souvent changé d’avis avec de bons arguments ... mais là, je vois pas ...


                                    • Hijack Hijack 19 juin 2012 18:23

                                      Oui, je sais ... mais malgré tout elle reste belle ... comparé à Morano !!! (  smiley ) ou à d’autres bien plus jeunes qu’elle ...


                                    • Hijack Hijack 19 juin 2012 18:24

                                      Réponse ci-dessus à Gérad Lucon  !


                                    • Hijack Hijack 19 juin 2012 18:27

                                      Gerard Lucon
                                      .
                                      Lol ! Je dirai que c’est peut être le seul article de Meyssan que je n’ai pas lu !!!
                                      M’en souviens même pas...
                                      La peopolitude ne m’intéresse pas trop !!!


                                    • Pelletier Jean Pelletier Jean 19 juin 2012 14:21

                                      Ségolène Royal dérange parece qu’elle ne parle ni n’agit comme les autres, c’est aussi pour cela qu’elle séduit.
                                      Qu’elle ait commis des fautes , qui n’en a jamais commis !
                                      J’ai vu les critiques sur sa gestion de la région, juste une réponse elle a été rélue haut la main.

                                      tout ce que j’espère c’est qu’elle conservera son énergie pour rester présente dans le débat politique.
                                      http://jmpelletier52.over-blog.com/


                                      • Gabriel Gabriel 19 juin 2012 14:28

                                        De plus c’est loin d’être la pire en politique car lorsque l’on voit des Woerth, Guérini, Balkany et j’en passe tous réélu malgré leur mise en examen on peut se poser des questions sur la santé mentale ou l’impartialité de jugement de certain... Cordialement


                                      • papi 19 juin 2012 14:26

                                        @l’auteur

                                        Si je vous comprends bien , vous êtes en train de nous expliquer que le règne de la magouille ne s’est pas arrêté avec la chute du monarche !
                                        Cet article nous met donc en bouche pour ce qui va suivre ! cette précocité dans ce genre de sport très prisé par les politiques de tous bords, ne m’augure pas de jours meilleurs .
                                        Il n’y a pas pire insulte pour un peuple que de le gratifier d’une paire de cornes .
                                        Mais que ce passe t-il ? vous avez des démangeaisons bizarres au niveau
                                        des tempes ?? pas moi je ne crois plus au Père Noël ..


                                        • Gabriel Gabriel 19 juin 2012 14:33

                                          Hélas papi, ça me fait mal de vous le dire mais vous avez cent fois raison. Rassurez vous je ne crois pas au Père Noël mais au dialogue, au débat d’idées entre citoyens pour faire progresser la démocratie et améliorer le sort de la communauté. Merci de ce lucide commentaire.


                                        • antonio 19 juin 2012 15:06

                                          Il y a, certes, les faits que vous citez mais avant tout il y a le problème de la personnalité de Mme Royal, de son comportement HISTRIONIQUE.


                                          • Gabriel Gabriel 19 juin 2012 15:51

                                            Exact Antonio, l’attitude joue pour beaucoup, cherche t-elle le compassionnel, peut-être. Quand à la qualifier d‘hystérique, c’est un peu excessif…


                                          • Georges Yang 19 juin 2012 18:07

                                            Petite précision, Royal n’est pas hystérique au sens psychiatrique mais pôssède indéniablement une personnalité hystérique (les psy font la différence)


                                          • Laurent 19 juin 2012 15:24

                                            J’aurais peut-être une explication un peu plus prosaïque, mais tout d’abord un petit retour sur la situation à La Rochelle.
                                            1. Le député sortant ne se représente pas
                                            2. Il soutient SR pour le remplacer
                                            3. SR qui avait laissé sa circonscription à sa suppléante afin d’être en accord avec le non cumul des mandats qu’elle prône, se présente donc sur cette circonscription
                                            4. C’est très loin d’être un parachutage étant dans la même région que sa circonscription initiale
                                            5. Falorni qui sait que la circonscription est gagnable (et espérait sans doute se présenter) ne supporte pas que SR lui passe devant
                                            6. SR est investie de manière tout à fait normale par le PS qui de plus invoque la parité pour mettre une femme candidate
                                            7. Falorni se présente quand même, arrive deuxième au premier tour mais souhaite quand même se maintenir
                                            8. Au final Falorni gagne, avec bien sûr les voix de la droite puisque celles de gauche le mettaient deuxième

                                            Alors, moi je n’aime pas pariculièrement SR que je trouve spécialement agaçante, mais pour le coup là je trouve qu’on oublie un peu vite l’attitude de Falorni.

                                            Ce Monsieur qui était au parti socialiste ne l’était vraisemblablement pas par conviction. Car quand on adhère à un parti c’est pour en suivre les règles, sauf bien sûr dans le cas d’une injustice flagrante. Mais là rien de tout cela, simplement un homme qui n’a pas supporté qu’une femme, contre qui visiblement il a une dent, lui passe devant, et qui au mépris de la discipline du groupe auquel il a adhéré, fait passer son ego en premier.

                                            Falorni est un petit monsieur qui est bien content de faire parti d’un groupe tant que cela sert ses intérêts personnels mais qui s’en désolidarise dès que ce n’est plus le cas.

                                            Enfin il a visiblement une haine assez forte envers SR et quand on se souvient de l’attitude de Besson vis à vis d’elle, on peut se demander ce qu’elle peut bien leur faire à ces ego masculins pour justifier de tels ressentiments.
                                            Aura-t-elle marché sur son ego avec ses talons aiguilles ? Je n’en sais rien mais cela fait la deuxième fois que je me dis qu’il y a autre chose que du rationnel dans ce type de comportement.


                                            • Gabriel Gabriel 19 juin 2012 16:00

                                              Bonjour Laurent, c’est bien ces questions là que je me pose. La dame a du caractère et il n’est pas exclu que certains Messieurs ont été vexé par son point de vue, juste ou pas d’ailleurs, de manière plus ou moins autoritaire. très peu d’homme admette une quelconque supériorité féminine...


                                            • Georges Yang 19 juin 2012 16:19

                                              Vis à vis de Royal, les réactions sont vicérales et non politiques, car elle ne diffère pas énormément de Hollande, Valls, Fabius seule l’aile gauche du parti très émigrationiste et se méfiant du patriotisme émet des opinions différentes

                                              Mais elle énerve par son narcissime, son côté glamour et midinette et son arrivisme

                                              C’est sa personalité qui est rejetée, pas son orientation politique, elle est une sorte de BHL au féminin


                                              • Gabriel Gabriel 19 juin 2012 16:39

                                                Georges, c’est un raisonnement qui ce tient et j’avoue être en grande partie d’accord avec vous sauf sur le fait qu’elle a des idées plus novatrices que la plupart des conservateurs socialistes actuels.


                                              • Georges Yang 19 juin 2012 17:00

                                                A droite, Juppé avait plus d’idées que Sarkozy, mais son côté hautain l’a désservi


                                              • dom y loulou dom y loulou 24 juin 2012 15:27

                                                elle n’appelle pas à aller trucider de pauvres gens pour enrichir uniquement les rottenschild comme BHL à ce qu’on sache


                                                comment pouvez-vous la comparer à ce monstre de service occulte ?

                                              • Gérard Luçon Gerard Lucon 19 juin 2012 16:33

                                                allez, un petit voyage en arriere, en 2007,a vec les deux comiques troupiers : http://www.voltairenet.org/La-peopolisation-de-la-campagne

                                                 


                                                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 19 juin 2012 16:36

                                                  Bonjour Gabriel,

                                                  merci pour votre soutien juste moral pour cette femme courageuse et ambitieuse qui en a besoin, trahie de partout par tous les siens et les autres. Le danger avec cette redoutable bête de terrain au palmarès industriel positif sur sa région voir Heuliez et la Mia : http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=heuliez%20mia%20electric&source=web&cd=3&ved=0CGwQFjAC&url=http%3A%2F%2Fautomobile.challenges.fr%2Fessais%2F20101207.LQA3523%2Fheuliez-mia-100-electrique-la-voie-royal.html&ei=R4vgT5SvGuiZ0QXClLGUDQ&usg=AFQjCNFsJ16UyxZ_3Uxsv7WG37ZUXb4GfA&cad=rja

                                                  L’autre danger pour l’oligarchie en place aux ficelles dans le dos du pouvoir, c’est qu’un soir au cours de l’émission « le droit de savoir » , elle a déclaré s’être interrogé au sujet de la loi Pompidou Rothschild de 73...Il fallait donc absolument à tout prix l’écarter même par les pires moyens, dont le vote électronique au primaires, pour assurer la place à une bonne marionnette bien dégonflée et apte à la signature aveugle et tacite...

                                                  dans ce cas, FH fera bien l’affaire et la poursuite des horreurs absolues que sont les épandages de pesticides par voie aérienne, l’exploration des gaz de schistes, et la filière nucléaire sans concertation populaire peut ainsi être garantie encore cinq ou dix ans...

                                                  Dans mon estime, c’est elle la première dame de France !


                                                  • Gabriel Gabriel 19 juin 2012 16:45

                                                    Le volet écologique de son programme était novateur car directement créateur d’emplois donc, économiquement intéressant. Mais les lobbys, par le biais des politiques à leur solde, veillaient. Elle a un certain panache et un courage certain. De plus, elle n’est pas rancunière parce qu’avec tous les coups tordus qu’ils lui ont fait, elle a encore la foi...


                                                  • dom y loulou dom y loulou 24 juin 2012 15:34

                                                    lisa sion vous êtes courageux


                                                    les chemtrails ne sont plus un problème depuis l’obolix, essayez d’en faire un, plus il y en aura et plus nos ciels deviendront beaux

                                                    on a trouvé un remède contre la pollution atmosphérique, mais on nous traite de coupables...

                                                    amitiés


                                                  • bernard29 bernard29 19 juin 2012 16:44

                                                    Elle a voulu bousculer son parti, elle a voulu bousculer les blocages de notre démocratie, et elle a été à deux doigts de réussir ses paris. Les apparatchiks les partis et les corporatismes et tous les conservatismes ( dont les médias !!) et le machisme ambiant, ne le veulent pas. Elle été aussi loin qu’elle pouvait dans le cadre de son organisation et des filières institutionnelles. Bravo pour cette lutte. 

                                                    sur son dernier échec de la Rochelle, je crois que l’on dit beaucoup que Ségolène Royal aurait du passer par les primaires au sein de la fédération locale. A mon avis, non !! (ou alors il aurait fallu une longue explication interne et pas seulement un vote rapide, et encore !!! ) . Car dans un parti, il y a les courants mais surtout les réseaux quand on parle du pouvoir.. Et ces courants et réseaux parasitent bien évidemment les structures locales dans lesquelles les postes de choix sont attribués bien souvent (élus démocratiquement bien sûr) aux « apparatchiks », disons plutôt « amis » desdits courants et réseaux pour justement assurer le retour sur investissement.. C’est comme celà que l’on consolide aussi le réseau ou le courant. C’est le cercle de l’abus de pouvoir. « Avoir le pouvoir c’est abuser du pouvoir même au niveau local ». Et donc bousculer un parti, c’est bousculer les réseaux internes. ça prend du temps. D’autant qu’a la Rochelle il y a aussi le retraité de l’île de Ré, (responsable du renversement du calendrier électoral et donc d’une dévalorisation incroyable de notre système démocratique), qui continue dans l’ombre son activité destructrice et irresponsable, sabns oublier des rochelais dits « de souche » !! comme SALVIAC ET FOUQUIER qui ne sont pas piqués des vers.. 
                                                    La vraie primaire, c’est celle qu’a gagnée Ségolène Royal au premier tour des législatives. Pour moi c’est trés clair et c’est cela la democratie participative tournée vers les citoyens électeurs. Ce n’est pas le vote au sein de la seule structure partisane. Pour ma part je pense que Falorni a volé son mandat . 

                                                     


                                                    • cathy30 cathy30 19 juin 2012 16:56

                                                      Gabriel

                                                      justement je me posais la question au sujet de tous ces coups tordus contre Royal, et je crois que tu dénonces les vrais raisons.

                                                      Il y a eu aussi l’attitude d’eric (je ne sais plus) directeur financier de sa campagne 2007, qui l’a laché pour désaccord sur les énergies renouvelables. Elle voulait monter jusqu’à 40%, lui est maire sur une commune ou se trouve une centrale nucléaire.

                                                      Oui beaucoup d’ennemis.


                                                      • Gabriel Gabriel 19 juin 2012 17:12

                                                        La question que l’on pourrait aussi se poser Cathy, c’est à qui cela profite ...


                                                      • Olivier Perriet Olivier Perriet 19 juin 2012 17:14

                                                        Bonjour à l’auteur :

                                                        j’inverserais votre question :
                                                        pourquoi, avec tous ses « amis » si proches, SR a-t-elle, une fois de plus, bousculé tout le monde en quittant sa circonscription pour celle de la Rochelle, plus prestigieuse, au risque de provoquer une coalition contre elle ?

                                                        pourquoi ne sait-elle pas quand mettre un peu d’eau dans son vin pour, somme toute, des détails (un député est un député, qu’il soit de La Rochelle ou d’ailleurs) et réussir à être (un peu) consensuelle ?

                                                        Quant aux fraudes de 2008, vous me faites rire :
                                                        comment a-t-elle été désignée candidate en 2006, avec François aux manettes ? En la matière, elle ne doit pas être novice.
                                                        Fraudes ou pas fraudes, c’était tout de même 50/50


                                                        • Gabriel Gabriel 19 juin 2012 17:24

                                                          Bonjour Olivier, pour vos deux premières questions j’aimerai avoir les réponses. Quand à la fraude de 2008 elle a été implicitement reconnue par certain socialiste. Pour 2006, y a-t-il eu fraude, comme vous le sous-entendez, ou pas en tout cas cela n’a pas soulevé de polémique.


                                                        • Georges Yang 19 juin 2012 17:16

                                                          En dehors de quelques abrutis anti avortement, personne n’a jamais harcelé ou moqué Simone Veil ! Royal est en grande parti responsable de ses malheurs


                                                          • Gabriel Gabriel 19 juin 2012 17:32

                                                            Georges, 

                                                            Simone Veil, femme remarquable, par ses proposition avait atteint le mâle dans sa supériorité vis à vis de la femme ce qui, j’en conviens, leur était proprement insupportable. Les propositions de Ségolène Royale, mettaient à mal les acquis des élus et touchait à certains lobbys et là, bien entendu, les vendus sont légion et prêt à se battre bec et oncle pour que rien ne change.

                                                          • dom y loulou dom y loulou 24 juin 2012 15:37

                                                            « elle n’a que ce qu’elle mérite »


                                                            la parole préférée des bourreaux 

                                                          • Fergus Fergus 19 juin 2012 17:39

                                                            Bonjour, Gabriel.

                                                            Bravo pour cet article. Quel que soit l’avis que l’on porte sur elle - et mon regard personnel est plutôt critique -, Ségolène Royal ne mérite pas le déferlement de méchanceté gratuite, voire de haine, que l’on a pu constater à son égard.


                                                            • Gabriel Gabriel 19 juin 2012 17:47
                                                              Bonjour Fergus,
                                                              C’est exactement la teneur de cet article, on est libre d’aimer ou de détester le personnage mais toute cette boue souvent gratuite, injustifiée et déversée par une élite agrippée à ses seuls intérêts est nauséabonde...

                                                            • Gabriel Gabriel 19 juin 2012 19:05

                                                              Allez je raccroche pour aujourd’hui. Merci a tous ceux qui ont participé par leur commentaire à ce post, que leurs avis soient positifs ou négatifs, c’est ainsi que vit et progresse la démocratie.


                                                              • Marine 19 juin 2012 19:10

                                                                Excellent article ! Ne faudrait-il pas cependant distinguer les ’attaques personnelles’ des critiques portant sur le positionnement idéologique des politiciens l’égard de certains thèmes d’intérêt général ? Par exemple, Le Monde relate qu’à l’occasion d’une rencontre dans la région de Poitou-Charentes, elle aurait dit à un ami : ’ne t’inquiètes pas Jean-Pierre, je ne laisserai pas insulter Dieu !, se référant aux caricatures du prophète Mahometh, se disant elle-même croyante. Pour elle, il faudrait plutôt renoncer à l’esprit critique que d’encourager l’islamophobie. Cette position me semble intenable politiquement.


                                                                • PLOT29 19 juin 2012 19:18

                                                                  Comment son ex-conjoint a-t’il pu laisser la mère de ses enfants se faire traîner dans la boue sans réagir et en fermant les yeux ? et ce , depuis 2007 ! 


                                                                  • NOJ71 19 juin 2012 20:06

                                                                    Article honnête et peu de réactions fielleuses heureusement.

                                                                    S.Royal a effectivement remporté les primaires chez les sympathisants de gauche au premier tour. En Grande- Bretagne, où il n’y a qu’un tour, elle aurait été élue.
                                                                    Au second tour, elle a eu contre elle tous les machos de gauche : Fountaine, Marchand, Jospin, Glavany... qui ont assuré à Fallorni qu’il serait rapidement réintégré au PS. Ajoutons tous les machos de droite : Foulquier, Salviac, Bussereau, Raffarin qui se sont mobilisés pour faire voter en faveur de Fallorni. Un article de RUE89 montrait comment de nombreux habitants de l’île de Ré ont dû être pris en main par M.Gendre (notable UMP local, condamné en justice et gracié 
                                                                     par Chirac) afin qu’ils votent pour un homme de gauche (la première fois dans leur vie) Fallorni. 

                                                                    • pigripi pigripi 19 juin 2012 20:51

                                                                      Bravo pour cet article où l’auteur s’appuie sur des faits incontestables osant braver la vox decerebri qui s’acharne sans motif sérieux sur une chèvre émissaire.


                                                                      Car Ségolène Royal fait l’unanimité contre elle à droite, à gauche et au centre. Ca en finit par être suspect.
                                                                      Il faut lire sur les forums la haine que déversent les internautes sur elle, toujours avec les mêmes arguments : arrogante, ambitieuse, agaçante, incompétente, maladroite, ridicule, etc. Des arguments passionnels, sans pertinence et absurdes. Une haine viscérale et déraisonnable.

                                                                      Finalement, je me demande si son tort suprême n’a pas été de refuser de coucher avec les éléphants qui rêveraient de sous-mettre la plus belle femme politique de France.

                                                                      • Diogene 19 juin 2012 20:52

                                                                        souvenirs...


                                                                        c’est dommage qu’on ne puisse pas voir ça au perchoir.

                                                                        • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 20 juin 2012 02:52

                                                                          Je pense que Ségolène Royale est plutôt stupide et non qu’elle dérange. Ceux qui la connaissent un peu ou qui ont un peu parlé avec elle le reconnaissent aisément ( sauf s’ils sont encore plus bêtes, évidemment, car tout est relatif ). 

                                                                          Cette personne ne devrait pas avoir plus de responsabilité que celle d’une petite administration. Elle pourrait être proviseur de lycée ou un truc comme ça. Elle serait alors au taquet de ses possibilités intellectuelles. On est très loin de l’intelligence et du courage d’une Marie-France Garaud, pour ne citer qu’un contre-exemple. Et je dis cela sans haine aucune, et sans parti pris politique. 

                                                                          • sam.stra 20 juin 2012 03:37

                                                                            Bonjour l’auteur,


                                                                            Je me permets de rappeler qu’après avoir été battue par sarko, Segolène Royale avait avoué qu’elle n’avait jamais cru en son programme. A l’époque, cela m’avait mise dans une colère sans nom car j’avais voté pour elle.

                                                                            Sam

                                                                            • Deneb Deneb 20 juin 2012 06:43

                                                                              « DSK (Grande conscience morale que nous avons, récemment, tous pu apprécier…) »

                                                                              Le populisme qui émane à chaque phrase de cet encart propagandiste ne peut se mesurer qu’à ma déception quand j’ai compris que SR (à qui j’avais pourtant donné mon vote) était une tarte et sans doute une redoutable casse-pieds.


                                                                              • Gabriel Gabriel 20 juin 2012 06:52

                                                                                Nous n’avons pas la même définition du mot populisme mon cher Deneb. Ce vocable souvent employé par ceux que la vérité dérange....


                                                                              • Zord Zord 20 juin 2012 09:38

                                                                                Les raisons de sa popularité ?
                                                                                Sa campagne en 2007
                                                                                Ses mensonges sur son couple parfait et idyllique
                                                                                Son programme bancal de 2007 (elle même a admis ne pas y croire)
                                                                                Son discours ridicule à la fin du premier tour de 2007
                                                                                Sa prestation ridicule contre Sarko lors du débat télévisé
                                                                                Son echec à la présidentielle 2007
                                                                                Son échec à prendre le PS puis le pseudo scandale de mauvaise perdante qu’elle a provoqué.
                                                                                Sa volonté permanente de créer une personnalité atypique pour se mettre au dessus des autres (désir d’avenir...)
                                                                                Ses larmes lors de son échec à la primaire du PS
                                                                                Son échec au législative
                                                                                Son skecth sur la trahison qui trahit le traitre blabla
                                                                                Globalement ses perpétuels polémiques et problèmes au sein du PS et son ambition sans fin quitte à emporté son propre camp dans l’abime

                                                                                donc voilà, pas besoin de piocher 5 mesures dans son programme, ca fait bien longtemps que les dégats son faits, ses électeurs l’ont lâché (défaite énorme), son propre camp l’a lâchée (tweet) malgré les pseudos soutiens affichés, bref elle est presque finie.


                                                                                • jhijo 20 juin 2012 09:50

                                                                                  Je viens de lire cet article...
                                                                                  Tout d’abord, par respect pour les lecteurs, l’auteur aurait pu se relire et corriger les fautes d’orthographe...
                                                                                  Concernant le fond, je trouve cette analyse très superficielle et assez partisane, comme si l’auteur la plaignait (on tape sur une femme à terre)...
                                                                                  Je pense que « le cas Royal » a débuté bien avant ce qui en est dit.
                                                                                  En 2007, après avoir perdu aux présidentielles, il faut se souvenir que Mme Royal a précisé qu’elle ne croyait pas elle-même au SMIC à 1500 € qu’elle avait annoncé - c’est déjà un aveu de manque de respect, à mon sens - Avant cela, on sait tous comment elle a fait le « forcing » auprès de l’ancien président Mitterrand pour être au gouvernement de l’époque... Bref, on peut alors se poser la question si cette femme ne veut pas aboutir par soif du pouvoir, simplement, et non par convictions idéalistes.
                                                                                  Concernant, les législatives, on sait pertinemment que le dissident socialiste est un ami proche de l’actuel président car il a été à ses côtés au moment même où tout le monde l’avait lâché. On sait aussi que M. Falorni était « le témoin intime » de la relation de M. Hollande avec Mme  Trierweiler dès le début... on peut comprendre alors pourquoi la journaliste lui a envoyé un tweet favorable... enfin, concernant cette dernière histoire, Mme Trierweiler vient d’avouer qu’elle regrettait ce tweet et le mal qu’il avait occasionné - ce n’est donc pas de la machination mais bien de la bêtise de la part de la journaliste - sachant que le président Hollande avait soutenu son ex-compagne.
                                                                                  Pour conclure ce chapitre, le peuple a choisi démocratiquement pour La Rochelle.
                                                                                  Pour le reste, d’autres ont proposé une démocratie participative sans pour cela être mis au pilori...
                                                                                  Soyons patients, attendons de voir ce que le président de la République va faire puisque le peuple lui a donné tous les pouvoirs !


                                                                                  • Gabriel Gabriel 20 juin 2012 12:24
                                                                                    Non je vous assure je ne suis pas un fan ou un partisan mais j’ai une certaine tendresse pour ceux qui se font mordre par une meute d’enragés. Concernant les fautes d’orthographes, mea culpa vis à vis de votre esprit critique. Cependant un peu d’humour ne devrait pas vous faire de mal alors je vous encourage à lire l’article ci dessous. Courtoisement votre... 


                                                                                  • mortelune mortelune 24 juin 2012 13:11

                                                                                    Ségo n’est pas juive et encore moins sioniste. Elle n’a donc pas sa place parmi les ’gens’ qui dirigent le pays depuis pas mal de temps. 

                                                                                    Dans la foulée jetez un oeil sur Bilderberg a choisi Hollande (+videos dont une avec Alain Soral)
                                                                                    Nous avons viré un valet du sionisme et nous en avons élu un autre. Serons-nous mieux servi ? nan ! nan et nan ! 
                                                                                    Ségolène Royal n’est pas rentrée dans le jeu des élites. DSK l’a remarqué et Fabius l’a achevé en 2007/2008. Tous deux et bien d’autres ’socialistes’ lui ont préféré Sarkozy au grand damne des français. Elle a été la femme à abattre pire que Marine LePen.
                                                                                    Avec les lobbies sionistes ça rigole pas !


                                                                                    • dom y loulou dom y loulou 24 juin 2012 15:39

                                                                                      bravo Gabriel de savoir vous dresser contre les injustices orchestrées par nos colons


                                                                                      • dom y loulou dom y loulou 24 juin 2012 15:44

                                                                                        bravo mortelune dois-je dire aussi maintenant .... et aux autres ;)


                                                                                        les addicts au mal se battent contre les flocons de neige et les grains de sable des déserts pour justifier les hauteurs d’où ils nous piétinent de leurs superbes jugements très divins

                                                                                        souhaitons-leur bonne chance... et de ne pas tomber de trop haut ;)

                                                                                        • jack mandon jack mandon 25 juin 2012 09:33

                                                                                          Bonjour Gabriel,

                                                                                          En dernière analyse,
                                                                                          la femme n’est pas que l’avenir de l’homme.
                                                                                          Il eut fallu à madame Royale une destinée de roi.
                                                                                          C’est à dire qu’elle partagea avec ces maniaques du pouvoir,
                                                                                          que sont les hommes politiques, le même état civil d’identité érectile.
                                                                                          Je crois que dans sa peur immodérée de la femme, l’homme ne l’épargne pas.
                                                                                          En son centre, toute puissante, l’anima est une intrigante qui n’aime pas la concurrence.

                                                                                          Je n’ai pas encore lu les commentaires craignant sans doute à tort les insultes.

                                                                                          Pourquoi l’interrogation ferait elle polémique ?


                                                                                          • Gabriel Gabriel 25 juin 2012 10:38

                                                                                            Bonjour Jack,

                                                                                            La femme n’est pas l’avenir de l’homme mais son soutien inconditionnel, inaltérable et inoxydable (On a tous une mère…) L’envie de pouvoir érectile de Mme Royal, comme toute autre femme politique, n’est pas mis en doute dans cet article. Concernant les insultes, elles n’ont aucune espèce d’importance et ne sont qu’un signe évident de faiblesse, de mal être et je plains sincèrement celui qui en profère. Tout avis contraire est bien venu dans la mesure ou il est constructif. L’interrogation ne devrait pas être polémique mais uniquement suscité le débat. Merci de vos commentaires.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès