• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le castelet Macron

Le castelet Macron

Deux passe-plats. Le premier, patron de Médiapart, en récompense du service rendu à propos de ce vieux doyen de la fac de Montpellier récalcitrant sur la prochaine réforme des universités. Son rôle, feindre la teigne, la controverse, griffer puis se calmer au premier coup de morsure du monarque. Le second, star de la radio pour gentils auditeurs, un coté bon sens prêt de chez vous matiné de beaufferie.

Deuxième intervention en quelques jours, le Président cette fois n est plus à l'école, il a rangé ses crayons de couleur.

L'opération communication de l'Elysée suit les préceptes de la haute finance et des opérations de merging et de joint venture chères à la maison Rothschild. Comme le dit le très élégant baron David de Rothschild, l'essentiel est – non je ne dirais pas mentir – mais proposer la promesse de vente dans des termes tels que le potentiel acheteur ne puisse qu’être séduit.

En clair ca s'appelle baratiner sur toute la ligne en y mettant les formes.

Donc Macron, chef des armées, s'auto-félicita au travers de notre armée du succès de son opération sur Damas. Bien ! Le chef des armées se félicite donc du lancement de 12 missiles ayant 12 fois été interceptés et donc détruits avant d'avoir pu viser leur cible. 12 missiles coutant 16 millions d'euros, commandés à ses amis des médias, grands marchands d'armes devant l'Eternel. Pour sur commande sera bientôt passée à nouveau … sur nos deniers.

Donc 12 sur 12 ca fait ZERO sur VINGT. Notre chef des Armées a donc ZERO comme Toto et s'en montre fort satisfait.

Il renouvela l'affaire des preuves irréfutables, celles-ci que notre bon Le Drian sous pression admit avoir trouvé … sur les réseaux sociaux ! Compte-tenu de la Constitution Française et de son article 68, lequel interdit formellement au Président élu de décider pareille opération sans en avoir réferé aux Assemblées, nous serions en droit on seulement de dépêcher un huissier rue du Faubourg Saint Honoré mais de demander à la Haute Cour de la République de se saisir d'une demande en destitution pour violation dans les règles de nos lois les plus fondamentales.

Ni Plenel ni Bourdin n'y ont pensé …

De même un petit numéro de vantardise sur le thème grâce à moi Trump reste en Syrie. Sauf que ce ne sont ni Trump ni Macron qui décident de cela. Trump a un congrès et un Etat profond qui lui dictent ses discours et décisions, et notre monarque également. Donald a dû bien rire en entendant notre coquelet pérorer.

On attend un tweet avec impatience.

Poutine dixit notre bien aimé Président a été coupable de ne pas arrêter Assad dans sa fabrication d'armes chimiques. On parle d'armes que l'on peut commander depuis la Russie en 48 heures, et aussi de laboratoires détruits devant des observateurs internationaux en 2013. On parle aussi de laboratoires soi-disant détruits par des missiles français interceptés en cours de route mais que le bel Emmanuel assure avoir détruits lui-même, et aussi de laboratoires en fait désaffectés effectivement détruits à Damas par des bombes … américaines !

Ajoutons que Macron avait téléphoné peu avant les bombardements à son homologue russe pour lui donner toutes les indications sur ces cibles bidon. On est bel et bien dans un coup de com., une entourloupe. On se scandalise de frappes bidons sur des cibles bidons avec un taux d échec de 3 sur 4 – sur 101 missiles en tout, 73 ont été interceptés par les syriens.

Le tout sur fond de déculottée occidentale en Syrie …

En outre, ajoute Macron, la Russie avait fait de l'obstruction à l'ONU, et l'opération britanno-americano-francaise était conforme au droit International.

Deux mensonges de plus !

On finit par une troisième vantardise avec le coup de grâce à moi Poutine et Erdogan pensent plus pareil. Oui certes, en apparence je concède, sauf que Macron n'y est pour rien. Rappelons que le dirigeant turc l'a mouché il y a peu au sujet des kurdes et de sa volonté de se pousser des coudes pour jouer au médiateur. Les turcs se rapprochent des américains c'est tout, Emmanuel, arrête donc de crâner.

Erdogan, comme Poutine, prend Macron pour ce qu’il est, un bleu en géostratégie, on leur a mis un freluquet prétentieux dans les pattes, ces vieux routiers font avec.

Chez nous, Plenel et Bourdin bichent. On fait avec ce qu’on a.

Sur le plan intérieur, eh bien même méthode. Plenel fait semblant de tacler son idole sur son amitié avec Bernard Arnault, en effet un secret d'alcôve, un uppercut niveau maternelle, j'imagine que la question était à l'avance prévue mais bon ça permet au roquet de sortir ses petits muscles et au passeur de plats de feindre l'agressivité. De toute façon les amitiés de Macron on les connaît et on s'en fiche.

Notre Dame des Landes … Haro sur les violences des zadistes, silence sur les violences policières. Il semblerait – le conditionnel s'impose – que quelques substances chimiques – rien à voir avec celles qu’Al Nosra adore balancer sur les civils syriens mais ça semble toxique – soient en cours d'examen par ces zadistes, les forces de l'ordre n'y seraient pas allées avec le dos de la cuillère.

Pour notre Président ces zadistes n'ont aucun droit, notamment ceux qui possédaient une parcelle de cet immense terrain confisqué pour rien depuis dix ans par un Etat incapable de finaliser son aéroport. De toutes façons selon Macron, les petits et les moyens, au contraire des 1% n’ont qu’un et un seul droit, courber l'échine. Le droit de manifester, de contester voire de se défendre violemment contre une agression violente ça ne fait selon lui pas partie de nos droits. Celui qui sous-entend cela est je le rappelle à la tête d'un état dont il vient une nouvelle fois de violer la Constitution et dans l'esprit et dans la lettre.

Passons …

Et les étudiants … Ah les étudiants contestataires ! Selon le Président des Riches, une minorité d'activistes d'extrême gauche, ce fut plus que suggéré. Lexique pré mai 68 digne de Pompidou et de Debré que cet amalgame, Monsieur le Président, il faudrait peut-être mettre votre dictionnaire à jour …

Sur le fond – on attend les questions de ces messieurs les journalistes ! – la réforme Blanquer qui est l'antichambre de la privatisation partielle de nos universités rencontre sur le terrain, et pas que des étudiants et de tous leurs syndicats – une très vive opposition. Nos jeunes ainsi que bien des enseignants et même des patrons d'université – des de la vieille école je suppose, des qui sont pas modernes … – ont bien compris le plan, c'est-à-dire l'orientation. Après France Télécom, La Poste, Air France et avant Pole Emploi et les Aéroports de Paris, le coup de la nécessaire modernisation pour investir on connaît ! Donc la pseudo minorité en fait majorité pseudo d'extrême gauche en fait a-politisée fait du sitting pacifique et non du blocage, et l'état leur envoie à Montpellier les antifas et à Nanterre les CRS qui les castagnent avec une incroyable violence – j'ai vu les images qui circulent sur le net et je peux vous dire qu’il y a de quoi avoir honte car les étudiants ont 20 ans, sont assis et pacifiques et se font littéralement mettre pour certains en sang.

Ca, Plenel le sait parfaitement, mais Monsieur Mediapart a ses abonnements à vendre alors motus.

Voilà. Voilà donc le numéro de com. effectué, on peut replier castelet et marionnettes et mesurer le taux d'audimat. A la prochaine !


Moyenne des avis sur cet article :  4.7/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Très peu « d’article » sur la prestation Macron, Bourdin, Plenel..... !

    Par contre Macron a avoué clairement que les ministres de son gouvernement et les députés de sa majorité n’étaient pas ses obligés, ni ses godillots.....
    Là, Macron a été pris en « flag » de mensonges .....
     Mais pour quelles mauvaises raisons ces non-obligés appliquent-ils, à la lettre, le soit-disant programme de Macron....
    Et je ne parle pas des députés LREM qui se font flingués par Ferrant s’ils ne se comportent pas comme des godillots..... 

    Franchement ça pue la honte ..... !

    A l’émission « C dans l’air » les habituels convoqués ont commis une prestation de jaloux de service et de pucelles effarouchées........

    Le Journaliste Officiel se doit d’être un collabo bon teint et langue « depute » ......  


    • Jonas 17 avril 21:39

      @SPQR Sono Pazzi Questi Romani "Le Journaliste Officiel se doit d’être un collabo bon teint et langue « depute......
      .....pour endormir le bobo lobotomisé, avec un faux rebelle qui se croît à la pointe du journalisme, et un islamo-fasciste qui a du négocier les droits pour cette interview après avoir appelé, en tant que militant politique, à voter pour Emmanuel Macron aux dernières élections présidentielles dans sa bouse propagandiste Mediapart. Un beau retour sur investissement pour services rendus.


    • Dzan 17 avril 16:02

      C’est dans l’air de l’Elysée, Dassault, Bouygues, Drahi, Niel j’en passe et des meilleures


      • V_Parlier V_Parlier 17 avril 16:39

        "Deux passe-plats. Le premier, patron de Médiapart, en récompense du service rendu à propos de ce vieux doyen de la fac de Montpellier récalcitrant..."
        -> Vous oubliez le service principal : L’éjection de Fillon ! Ca, pour Macron ça vaut toutes les récompenses, y compris faire semblant de se faire insulter pendant plus de 2 heures ! (Sans réelle question embarrassante, finalement).


        • zygzornifle zygzornifle 17 avril 16:58

          Que de salive dépensée pendant 2 heures pour entendre dire que Macron ne reculera pas sur les réformes ....



          • zygzornifle zygzornifle 17 avril 17:02

            Personne n’a osé lui rappeler qu’il avait bouffé un SMIC par jour pendant 3 ans avant d’aller traîner ses guêtres chez hollande .... Ha non ça aurait fait désordre en plus c’est une info Mémédiapart ....


            • thierry3468 17 avril 18:06

              Macron est depuis le début une vaste escroquerie,une imposture monumentale.Il est essentiel de noter que la communication vise à cacher la réalité et à donner l’illusion dun spectacle plus présentable aux yeux des Français.Celui qui se voulait Jupitérien n’est qu’un servile exécutant de basses oeuvres ordonnées par ses maitres.Celui se voulait le sauveur du pays n’est en réalité que son fossoyeur le plus vil vendu à la finance et aux multinationales.Celui qui devait rassembler tous les Français n’est qu’un agent d’une oligarchie financière apatride revant de ruiner un pays comme la France .Une fois le cirque Macron décrypté,tout est limpide et effrayant mais l’illusion ne trompe plus les Français.Au bout d’un an,Macron ne fait plus rever,ne berne plus que les ménagères de plus de 50 ans.Le charme du VRP au boniment racoleur de foire n’est plus qu’un souvenir lointain pour beaucoup d’électeurs qui ont cru à ce mirage politique.Ces 2 opérations de com s’inscrivent toujours dans cette démarche marketing.Macron doit entretenir l’illusion mais il apparait plus comme Garcimore (qui avait le mérite de nous faire sourire ) que David Copperfield.
              Macron qui voulait apparaitre comme Jupiter s’apparente plus à Rantanplan .Sa suffisance est insupportable.


              • canard54 canard54 17 avril 19:55

                @thierry3468
                Et en plus lors de ses interviews avec son petit rire narquois il se fout de la gueule du monde

                une pourriture extrême ce mec en disant MERCI aux retraités de s’être fait baiser avec la CSG si les gens n’ont pas compris avec cela c’est à désespérer,il a ravagé le pays depuis son élection le freluquet mal élu il a engendré un bordel pas possible de la France à la Syrie MR Maconnerie en marche..... 

              • Hijack Hijack 17 avril 18:37

                Les soi disant journalistes ont été minables ... pathétiques !
                Le pire, contrairement à ce que j’attendais était Plenel.
                Ne sait absolument rien sur ce qui se passe en Syrie.
                Même ma concierge connaît le début de l’histoire de l’agression sur la Syrie, par qui et pourquoi. Lui, Edwy ... en est encore à Bachar le dictateur/sanguinaire, pensant que le peuple syrien se fait massacre par leur président (tout en votant majoritairement pour lui, malgré les menaces terroristes) ... a été tellement ridicule, qu’en faisant semblant d’attaquer Macron, ce dernier le pointe du doigt et lui dit ... je ne vous permets pas Mr Plennel, faisant semblant d’être colère ... etc (je parle de mémoire, voyez vous-mêmes). Bref, je suis désolé de dire, qu’au début de cet entretien que j’ai eu du mal à suivre ... Macron, les a bien matés, ces limaces du journalisme (et que les limaces me pardonnent pour la comparaison, car eux n’ont jamais Macron en face). On est mal barrés. Quant à Bourdin, le crétin, on n’attendait rien de lui ... fait tjrs semblant d’être contradicteur, tout en soutenant l’insoutenable ... cette catégorie de gens est la plus méprisable qui soit, car lui au moins, a eu l’occasion de tout écouter, d’avoir eu entre les mains toutes les infos possibles ... dont il ne tient pas compte, ce qui compte, c’est son job, être bien vu par le pouvoir ...

                .
                Par naïveté, ne connaissant pas Mediapart,que de nom ... je me disais, que malgré tout, ils faisaient du boulot d’investigation, et j’avais demandé ici ou là à des gens d’envoyer toutes les preuves (liens etc ...) sur le baratin sur la Syrie, dès que j’ai su que Plenel allait interroger Macron ... Finalement, mieux vaut ne jamais compter sur les journaux papiers, quoi qu’ils disent ou fassent. Bref, pour ce genre de journaux, si un pédo criminel assassine et viole tout en ayant volé des oranges, vont l’attaquer, faire des recherches sur son passé de violent voleur d’oranges, c’est exactement ce qu’ils ont fait Médiapart avec Sarko.
                .
                Macron est bien en place pour l’instant ... souhaitant qu’un jour Poutine le remette à sa place ... argumentairement parlant.


                • Roubachoff 18 avril 03:39
                  @Hijack
                  Plenel, c’est du vent, tout simplement. Quand il s’est retrouvé face à Charlie Hebdo, ce repaire de néoconservateurs, savez-vous ce qu’il a fait ? Il s’est déballonné, décrétant qu’on ne parlerait plus du conflit sur Mediapart. Rien que ça ! Le grand média participatif d’investigation qui ne craint personne, à la niche comme un vulgaire cabot. Et croyez-moi, il a fichtrement raboté le club aussi, afin de ne pas se frotter à des gens trop puissants pour lui. Toute son histoire, en particulier au Monde, avec Minc et Colombani, c’est celle d’un péteux qui joue les gros bras. Un roquet de plus dans le cirque médiatique.
                  Bourdin, lui, il aboie, mais il ne mord jamais. Sauf les gens vraiment très faibles. Les animaux blessés ou agonisants, et encore, en prenant ses précautions. Faudrait pas qu’ils lui filent la rage...

                • Fergus Fergus 18 avril 13:25

                  Bonjour, Roubachoff

                  Le pire est que ces deux-là se sont montré tellement caricaturaux dans leur attitude que c’est du pain béni pour Macron. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si l’Elysée a choisi ces deux gugusses.

                  Je prends le pari que c’est bel et bien Macron qui tirera les marrons du feu de ce « dîner de con » où n’était pas le « con » celui que l’on aurait voulu voir dans le rôle.


                • troletbuse troletbuse 17 avril 22:08

                  Mais au fait, le Macronimbus, il n’a même pas fait son service militaire. Il aurait pou mais il préférait l’empapaoutage.


                  • kirios 18 avril 07:59

                    christophecroshouplon
                    je n’ai pas suivi le show car ayant été abonné à Médiapart je savais quel rôle aurait joué Plenel .
                    merci de votre article très clair et très explicite .
                    j’ai particulièrement apprécié la phrase qui défini le fonctionnnement de Macron : "Comme le dit le très élégant baron David de Rothschild, l’essentiel est – non je ne dirais pas mentir – mais proposer la promesse de vente dans des termes tels que le potentiel acheteur ne puisse qu’être séduit."


                    • Il parait que Em Macron ne perçoit pas le mécontentement ...... !

                      http://www.lepoint.fr/politique/macron-interpelle-par-des-cheminots-dans-les-vosges-18-04-2018-2211701_20.php

                      http://www.lepoint.fr/politique/loi-asile-un-depute-lrem-annonce-qu-il-ne-votera-pas-le-texte-13-04-2018-2210409_20.php......

                      Em Macron croit que depuis 1945, qu’il est le seul élu à avoir eu la volonté de réformer la France .. !

                      Em Macron, un prétentieux petit parvenu qui cela joue « premier de cordée » pendant le trajet d’une cage d’ascenseur qui descend au fond de la mine ......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès