• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le chanoine de Latran chez les évêques

Le chanoine de Latran chez les évêques

« Pour nous retrouver ici ce soir, Monseigneur, nous avons, sans doute, vous et moi, bravé les sceptiques de chaque bord. Et si nous l’avons fait, c’est sans doute que nous partageons confusément le sentiment que le lien entre l’Église et l’État s’est abîmé, et qu’il nous importe à vous comme à moi de le réparer.

Mais aujourd’hui, dans ce moment de grande fragilité sociale, quand l’étoffe même de la nation menace de se déchirer, je considère de ma responsabilité de ne pas laisser s’éroder la confiance des catholiques à l’égard de la politique – et des politiques. Je ne puis me résoudre à cette déprise. Et je ne saurais laisser s’aggraver cette déception…/… Et je suis convaincu que la sève catholique doit contribuer encore et toujours à faire vivre notre nation. »

Eh ben dis donc, il fait fort dans la retape électoraliste le Jupitounet !

D’abord il appelle l’autre « Monseigneur » ! Mon seigneur ! Le président de la République française s’abaisse devant un citoyen qu’il considère comme « son seigneur ». Notez que « Monsieur » veut dire pareil, c’est une contraction de « monseigneur »… teng ! Elle en prend un coup dans les dents la laïcité !

Et puis il considère que « le lien entre l’Église et l’État s’est abîmé ». Quel lien ? Il n’y a pas de lien entre les églises - ces sectes qui ont réussi - et l’État. Chacun a sa sphère et la laïcité garantit la liberté de chaque croyance ET non-croyance. Pas plus de lien que ça. La République ne reconnaît aucun culte. Les religions ne sont admises à aucun rôle politique. Et la danse du ventre de Macron devant toutes les religions, l’une après l’autre, engage la République dans un engrenage dangereux.

A noter qu’il n’a jamais pris la peine de consulter la majorité des Français qui osent penser par eux-mêmes - athées, agnostiques –, qui préfèrent la raison à la soumission crédule et qui, eux aussi, peuvent souffrir quand on les incite voire quand on les somme de respecter quelque yavhé, jésus, allah, mahomet, vishnou et autres inventions puériles que ce soit. Il ne les rencontre pas parce que ceux-ci ont la sagesse, qui se transforme en faiblesse, de ne pas avoir de structures représentatives activistes…

Dans son discours, il fait preuve d’une grande érudition – ça change de ses prédécesseurs, c’est vrai – en citant de nombreux écrivains et philosophes catholiques mais il aurait dû aussi citer Kant : « Quand un homme a un ami imaginaire, c’est un schizophrène, quand des millions en ont un, c’est une religion. »

Citoyen président Macron, toi qui aimes tant les citations, médite donc sur celle-ci de Jean-Marie Matisson qui définit la Laïcité : «  La laïcité a-t-il dit, n’est pas une opinion, c’est la liberté d’en avoir une.
La laïcité n’est ni dogmatique ni intégriste, elle est le cadre dans lequel un individu est libre de pratiquer ou non une religion ; de critiquer ou non un dogme ; de croire ou non en une vérité révélée.
Clef de voûte de l’édifice républicain, la laïcité est le garant essentiel des libertés individuelles et de l’égalité des droits. Elle constitue, encore aujourd’hui, le fondement indispensable de l’harmonie sociale et de l’unité de la nation.
En défendant le droit absolu à la liberté de conscience, à la liberté d’expression et au libre choix, la laïcité contribue à la construction d’un humanisme moderne qui donne à chaque homme et à chaque femme un accès égal aux connaissances et aux responsabilités ; aux mêmes droits et aux mêmes devoirs.
La laïcité ne se négocie pas, elle ne sert pas à défendre une position dogmatique, œcuménique ou communautariste. Le Comité Laïcité et République refuse de réduire le sens de la laïcité, ou de l’école publique, à l’affirmation qu’elles permettent à chaque religion de trouver sa place.
Nous élargissons le champ d’action de la laïcité. Elle n’est pas seulement la séparation des Églises et de l’État. Elle est au contraire, un principe universel, porteur d’avenir et d’espoir pour tous les hommes, qu’ils soient agnostiques, athées ou croyants, comme ceux qui ne se reconnaissent dans aucune de ces définitions. 
 »

Amen ! (à boire)

Photo X - Droits réservés


Moyenne des avis sur cet article :  2.87/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

78 réactions à cet article    


  • Arthur S Kent 10 avril 2018 13:15

    Il commence à nous gonfler sérieusement les roubignoles, l’ancien élève des jèzemolles !


    • Dzan 10 avril 2018 16:16

      @Kent
      La kippa sur la tête, la croix au cou, il lui reste le croissant, et peut-être s’habiller en bonze.


    • Pere Plexe Pere Plexe 10 avril 2018 19:26

      @Dzan
      ...des convictions religieuses à l’image de ses convictions politiques.


    • microf 11 avril 2018 10:26

      @Dzan

      Mais @Dzan, il a déja aussi le croissant, n´est-il pas fourré chez eux tout le temps, de l´Arabie Saoudite au Qatar en passant par la Lybie, le Mali, le Sénégal ou l´Algérie, pour ne citer que ceux lá ?


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 10 avril 2018 13:29

      La fausse Gauche qui, avec l’actuel gouvernement, continue de se faire complice de ceux qui islamisent la France, s’indigne quand le chef de l’État viole la laïcité au profit de l’église catholique.

      Ce serait « de bonne guerre » si cette fausse Gauche n’avait été la force politique qui a odieusement accepté, lors des négociations pour la mise en place du CFCM (Conseil Français du Culte Musulman censé représenter l’islam « modéré ») que soit refusée la liberté de conscience aux musulmans de France.


      • Arthur S Kent 10 avril 2018 13:32

        @Pierre Régnier

        et vous, vous avez une opinion sur la question plutôt que de faire le procès de la fausse gauche qui n’est pas le sujet de l’article et dont personne n’attend plus rien ?

      • Pierre Régnier Pierre Régnier 10 avril 2018 13:39

        @Kent

        Oui, j’ai une opinion : violer la laïcité au profit de l’église catholique est cent fois moins dangereux que de se coucher devant l’islam mille fois plus dangereux que cette Église.

        Ça ne signifie pas, si peu que ce soit, que j’approuve le viol de la laïcité (dont je demande par ailleurs une redéfinition qui entraînerait très clairement que l’islam ne doit pas pouvoir en bénéficier).


      • Pere Plexe Pere Plexe 10 avril 2018 13:47

        @Pierre Régnier
        En tout cas c’est bien la vraie droite qui méticuleusement s’évertue à restreindre la laïcité.
        C’est à dire à donner de l’espace aux religieux, extrémistes inclus !
        Tout en geignant et en accusant la gauche, vraie ou fausse.


      • Arthur S Kent 10 avril 2018 14:09

        @Pierre Régnier

        Excusez-moi, mais je n’ai pas compris le sens de votre parenthèse.

        La laïcité étant le principe qui établit l’indépendance des institutions publiques et privées les unes des autres, et des religion entre autres, l’impartialité et la neutralité de l’état à l’égard de toute confession religieuse vous souhaiteriez que l’Islam ne soit pas indépendant ? Sous tutelle ? Interdit ?

      • Arthur S Kent 10 avril 2018 14:14

        @Kent

        En fait, vous souhaitez abroger la laïcité et revenir au concordat en passant des contrats ou pas avec chaque religion, et sur des bases différentes. Souhaitez-vous constituer des ghettos pour protéger les membres de communautés confrontées à des actions de harcèlement ?

      • Christian Labrune Christian Labrune 10 avril 2018 14:29

        Ce serait « de bonne guerre » si cette fausse Gauche n’avait été la force politique qui a odieusement accepté, lors des négociations pour la mise en place du CFCM censé représenter l’islam « modéré ») que soit refusée la liberté de conscience aux musulmans de France.
        ............................................................
        @Pierre Régnier

        J’approuve totalement votre remarque.

        Le musulman français est désormais l’otage des mafias islamistes et de leur police dans les banlieues. Impossible désormais, dans certaines cités, pour les femmes, de sortir la tête découverte sans se faire traiter de « putes ». Impossible de manger un sandwich (*) pendant le ramadan sans risquer de se faire casser la gueule. La même police qui veille à l’ordre islamiste en Iran et persécute les femmes pour un voile un peu relâché sévit désormais dans nos banlieues. Dans les territoires perdus, les municipalités préfèrent détourner le regard et ne pas voir ce qui se passe. C’est elles, le plus souvent, qui auront organisé la prise du pouvoir par les islamistes. Désormais, elles aussi sont aux ordres, prises en otages aussi du fait de leur connerie et de leur lâcheté.

        (*) Des lâches et de parfaits imbéciles rigolaient il n’y a pas si longtemps à propos de l’affaire du « pain au chocolat », comme s’ils n’avaient pas eu, dès cette époque, les moyens de savoir que ces sortes d’exactions étaient déjà quotidiennes dans certain quartiers.


      • Arthur S Kent 10 avril 2018 15:13

        @Pierre Régnier

        C’est une loi du 25 décembre 1942, le régime de Vichy, qui a modifié l’article 19 de la loi du 9 décembre 1905, et c’est au nom de cette loi signée par le Maréchal Pétain, loi jamais abrogée, que certains justifient l’investissement de fonds publics dans la construction ou dans la restauration d’édifices religieux et de lieux de cultes, en croyant, se trouver en accord avec leurs principes laïcs...

        Or, en 1905, seules les réparations des monuments classés pouvaient être prises en charge par une collectivité locale ou l’état. Cette restriction signifiait que s’il est légitime, dans l’intérêt général, d’entretenir le patrimoine national, il ne l’est pas de donner un privilège financier à une religion, qui ne doit engager que ses fidèles et non la puissance publique.

        La rédaction modifiée par le régime de Vichy permet donc de contourner le deuxième principe de la loi de 1905. L’argent retiré au bien commun est attribué à des intérêts particuliers. Il faut en effte abroger cette modification de la loir de 1905.


      • V_Parlier V_Parlier 10 avril 2018 15:19

        @Pierre Régnier
        Je trouve d’ailleurs qu’il y avait un tas de choses critiquables quant à cette visite de Macron mais l’article me déçoit beaucoup, tant il s’attarde et se cantonne à du rabâchage « la laïcité c’est comme-ci et pas comme-ça... », bref, ce qu’on va entendre de partout dans les médias. Or, si cette visite n’est qu’une « fréquentation religieuse » parmi d’autres et ne peut donc être plus scandaleuse que les autres, j’aurais en revanche critiqué :
        - Le côté racolage de l’opération, maintenant auprès des conservateurs afin de les transformer eux-aussi en néo-conservateurs dévoués au néolibéralisme (et accessoirement à l’empire mondialiste anglo-saxon, ce qui tombe très bien vues les dernières déclarations du pape qui devrait prendre la place de Stoltenberg).
        - Ce consensus dégoulinant « les migrants c’est sympa, et puis bon pour le reste on s’arrangera », un peu comme si des partis politiques faisaient des arrangements pour une alliance.
        - Le côté obtus de la critique des laïcards à œillères, des « païens » new age, des mélenchonnistes, qui ne voient que le doigt et pas la lune. Ils s’imaginent que l’Eglise Catholique va exercer un quelconque pouvoir sur eux alors que c’est le pape lui-même qui se charge de la détruire. Il faut dire que c’est celui qui plait le plus aux non-croyants, donc il a tout intérêt à ce que tout le monde devienne athée.

        Bref, j’aurais bien voulu lire des trucs comme ça dans cet article, plutôt que du copié-collé de Mélenchon...


      • jmdest62 jmdest62 10 avril 2018 16:13

        @V_Parlier
        Salut
        « je trouve d’ailleurs qu’il y avait un tas de choses critiquables quant à cette visite de Macron »
        et la toute première c’est la visite en elle-même ...Non ?
        Tout ce qu’il a pu dire importe peu ......il a juste fait un coup de com pour faire diversion.
        °
        « Ils s’imaginent que l’Eglise Catholique va exercer un quelconque pouvoir sur eux »

        Vous êtes à coté de la plaque ......une majorité aimerait SIMPLEMENT qu’on lui foute la paix avec toutes ces bondieuseries . ......
        @+


      • Pierre Régnier Pierre Régnier 10 avril 2018 16:26

        @Kent

        Vous m’inventez une volonté de revenir au Concordat alors que, depuis des années, je demande qu’on cesse de l’appliquer encore en Alsace Moselle et qu’on mette ces régions, concernant le religieux, au même régime que les autres en France.

        Quant au sens de ma parenthèse il est clair : l’islam affirmant depuis sa naissance que jamais il ne devra se soumettre à des lois autres que les siennes, lesquelles devant selon lui s’imposer à terme à tous les peuples, cette religion violente et totalitaire NE DEVRAIT PAS BÉNÉFICIER DE LA LOI DE 1905 DANS UNE PAYS COMME LA FRANCE.

        Il était stupide de nier la violence islamique depuis 14 siècles qu’elle existe et qu’elle est sacralisée par cette religion mais on pouvait, jusqu’au siècle dernier, la voir comme une violence lointaine et trouver inutile de lire ses textes par elle sacralisés. Depuis les très nombreux meurtres individuels et collectifs commis en « Occident » par des musulmans en application de leurs textes sacralisés appelant à les commettre, il est devenu particulièrement révoltant de vouloir considérer l’islam comme une religion sans danger. Et c’est plus spécialement la fausse Gauche qui, depuis au moins deux décennies maintenant cherche à faire de la très justifiée islamophobie une musulmanophobie ou, pire encore, un racisme.


      • Pierre Régnier Pierre Régnier 10 avril 2018 16:36

        @jmdest62

        Les « bondieuseries » islamiques ont fait plusieurs centaines de millions de morts en application des appels de l’islam à tuer ceux qui lui résistent et il faudrait « SIMPLEMENT ! qu’on nous foute la paix avec une telle horreur !

        Riez des bondieuseries si vous voulez mais n’appelez pas le peuple de France à l’aveuglement et à l’irresponsabilité face à la violence islamique, les partis politiques »de gauche" et de droite, les gouvernements successifs, et même le pape, s’en occupent, et c’est assez tragique comme ça.


      • jmdest62 jmdest62 10 avril 2018 16:43

        @Pierre Régnier
        Vous ne m’avez pas bien compris ......foutez nous la paix avec vos délires paranoiaques
        c’est + clair.


      • Pierre Régnier Pierre Régnier 10 avril 2018 19:08

        @jmdest62

        Oui. Il est clair que vous insistez dans ce que je qualifie de néo-négationnisme : l’islam n’est pas dangereux.

        Toute une équipe de Charlie Hebdo et des dizaines de spectateurs du Bataclan, qui logent désormais au cimetière, me confirment que vous avez raison.


      • popov 10 avril 2018 19:12

        @Kent

         
        Impartialité et neutralité de l’état à l’égard de toute confession religieuse... 
         
        Oui, mais l’état se réserve quand même le droit de définir toute organisation comme une secte dangereuse ou une association de malfaiteurs plutôt que comme une religion.
         
        Pour moi, une religion n’est pas une secte qui a réussi. Ce n’est pas cela la différence entre une religion et une secte.
         
        La différence, la voici : une religion, il est plus difficile d’y entrer que d’en sortir ; une secte, c’est le contraire, on y entre facilement mais on est menacé de mort si on veut la quitter.

        C’est dans ce sens que je comprends la parenthèse de Pierre Régnier.
         
        Les prêcheurs islamiques devraient être libres de dire que les apostats vont en enfer (cela n’engage que ceux qui croient à ces sottises), mais tant qu’ils disent que les apostats doivent être tués, l’enseignement de l’islam devrait être interdit, les responsables d’organisations islamiques déportés et les mosquées fermées.

      • Pierre Régnier Pierre Régnier 10 avril 2018 19:18

        @Kent

        D’accord avec vous là-dessus.



      • V_Parlier V_Parlier 10 avril 2018 22:21

        @jmdest62
        Vous écrivez : « Vous êtes à coté de la plaque ......une majorité aimerait SIMPLEMENT qu’on lui foute la paix avec toutes ces bondieuseries . ...... »
        -> C’est vous qui êtes à côté de la plaque : Une majorité s’en fout complètement, y compris les athées ! Près de 80% des français ignorent même probablement cet événement. C’est votre obsession qui vous pose des problèmes et j’espère qu’elle vous en pose autant quand tous nos chefs d’état vont failloter auprès de toutes les associations communautaristes, religieuses (souvent les deux à la fois), y compris para-religieuses comme le GODF (cette secte de l’athéisme qui singe le folklore ésotérique) qui a autrement plus de pouvoir sur la république que les « bondieuseries ».

        Pour info, si le pape (la star des non-croyants) et la république française se rapporchent maintenant c’est simplement parce-que leurs intérrêts cachés convergent. Dans le contexte catastrophique auquel on peut se préparer, parler d’une énième définition de la laïcité sera un luxe de philosophe à l’abri des troubles, une futilité dont je n’ai que faire, tout comme cette république bananière dont je n’ai que foutre. Pognon, guerres, sexe, et hyporcrisie sont ses valeurs.


      • jmdest62 jmdest62 11 avril 2018 06:49

        @V_Parlier
        Salut
        Une majorité s’en fout complètement, y compris les athées !
        nous sommes bien d’accord ...et cette majorité aimerait qu’on ne remette pas , sans arrêt , sur le tapis ce thème de « La Religion » qui ne sert qu’à la manipulation , la diversion , et surtout la division du peuple.
        °
        parler d’une énième définition de la laïcité

        Il n’y a pas de énième version ...il y a la loi de 1905 point barre.
        @+


      • jmdest62 jmdest62 11 avril 2018 07:04

        @Pierre Régnier
        et vous avez oublié l’affaire Merah , la promenade des anglais , l’inquisition , les croisades , la St Barthélémy etc etc ....
        La Religion a toujours servi de prétexte à des malfaisants pour couvrir leurs exactions c’est pas nouveau et avec des gens comme vous c’est pas près de s’arrêter.
         


      • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 avril 2018 07:55

        @jmdest62

        Je n’ai pas « oublié ». Mais je fais la différence entre les violences exercées en application de la théologie qui les commande, comme dans l’islam, et celles qui sont - plus exactement étaient - exercées en opposition à la théologie qui les a rejetées il y a 2000 ans, comme dans le christianisme (même si l’Église, trahissant son maître à penser Jésus de Nazareth les a parfois réintroduites depuis).

        L’athéisme imbécile, qui cultive la volonté de ne pas voir ces différences est en train de devenir nettement pire que les pires préceptes religieux eux-mêmes.


      • jmdest62 jmdest62 11 avril 2018 08:27

        @Pierre Régnier
        les violences exercées en application de la théologie qui les commande,
        Avez vous remarqué que la « théologie qui les commande » est devenue soudainement virulente après que le gugusse de la maison blanche ait déclaré la « guerre sainte » contre l’axe du mal juste après un certain 11 septembre.
        Curieux Non ?


      • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 avril 2018 08:32

        @Jonas

        C’est bien Nicolas Sarkozy qui a créé le CFCM mais la trahison de la démocratie et des Droits Humains par les gouvernements français est antérieure. C’est Jean-Pierre Chevènement, prédécesseur de Sarkozy au ministère de l’Intérieur, qui a décidé de poursuivre la création de ce CFCM après que les négociateurs musulmans aient refusé d’inclure dans les textes constitutifs le droit des musulmans à changer de religion.

        Les gouvernements de droite et « de gauche » qui ont suivi n’ont fait que répéter, entériner, consolider la lâche décision.

        C’est ce qui me fait répéter qu’à chaque nouveau meurtre commis par un musulman la responsabilité gouvernementale est énorme.


      • jmdest62 jmdest62 11 avril 2018 08:50

        @Pierre Régnier
        « à chaque nouveau meurtre commis par un musulman la responsabilité gouvernementale est énorme. »
        et pour chaque nouveau cas de pédophilie au sein de l’église catholique la responsabilité de Macron sera ENORME  smiley
        et à chaque exaction de la LDJ .....la responsabilité du gvt est ENORME.  smiley

        °
        Et on a de la chance on a pas trop de bouddhistes par chez nous  smiley


      • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 avril 2018 08:54

        @jmdest62

        Ce n’est pas « curieux ». Les « chrétiens » comme Georges.W.Bush sont de faux chrétiens, effectivement extrêmement dangereux.

        Dans mon petit livre DÉSACRALISER LA VIOLENCE RELIGIEUSE, édité en 2016 aux éditions du Panthéon (1) je m’en prends tout particulièrement à la théologie indirectement criminogène de l’église catholique. Elle ne fait que justifier (en trahissant son maître à penser Jésus de Nazareth) des appels « de Dieu » à massacrer des peuples d’il y a 3000 ans. Je précise cependant qu’elle se rend ainsi complice de l’islam dont la théologie est toujours directement criminogène : c’est sur des populations actuelles que cette religion appelle toujours à pratiquer la violence et le totalitarisme au nom de son Dieu « le plus grand ».

        (1) mon petit livre est édité mais pas vraiment publié : il n’est présent dans aucune librairie, pas même à La Procure. On peut cependant le commander sur Amazon.fr :

        https://www.amazon.fr/Désacraliser-violence-religieuse-catastrophe-propositions/dp/2754732160


      • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 avril 2018 09:04

        @jmdest62

        Je n’ai jamais eu connaissance d’un texte sacralisé par l’église catholique justifiant la pédophilie. Si vous en connaissez un il faut le faire connaître à tout le monde et le dénoncer sans retenue.

        Mais cessez donc de rigoler bêtement avec ces problèmes gravissimes de violence religieuse. C’EST MAINTENANT QUE LA CIVILISATION DOIT EN ÉLIMINER FERMEMENT LES CAUSES, car ça devient chaque jour plus difficile.


      • jmdest62 jmdest62 11 avril 2018 09:09

        @Pierre Régnier
        D’accord !!! .....il y a des vrais chrétiens et des faux comment on fait pour les distinguer ...
        Suivant la même logique alambiquée , n’y aurait-il pas de vrais et faux musulmans ?
        D’après ce que j’ai compris de votre raisonnement les faux chrétiens sont ceux qui font l’apologie de la croisade (GWB) , ceux qui violent des enfants.....alors les musulmans qui assassinent et prônent la violence seraient , selon vous , de faux musulmans Non ? 


      • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 avril 2018 09:38

        @jmdest62

        Encore un effort, vous avez presque compris.

        Les vrais chrétiens appliquent les Évangiles qui rapportent le message de Jésus de Nazareth, lequel a donné sa vie pour faire comprendre à ses coreligionnaires que Dieu n’appelle qu’à l’amour universel.

        Les vrais musulmans meurtriers (tout aussi vrais que ceux qui s’abstiennent de pratiquer la violence) appliquent les appels de leur prophète Mohamed à pratiquer la violence prétendument « voulue par le vrai Dieu Allah ».

        Lequel prophète Mohamed a fait égorger lui-même en sa présence des centaines de ses contemporains qui lui résistaient, ce qui est une des raisons pour lesquelles ce prophète est unanimement considéré dans l’islam comme « le beau modèle ».

        l’effort que vous avez encore à faire c’est de comparer les deux « beaux modèles » religieux.


      • hunter hunter 11 avril 2018 10:25

        @V_Parlier

        La laïcité, sur Agoravox, se définit de la manière suivante, en accord avec le vieux logiciel gaucho-marxiste, jamais mis à jour :

        - Catholicisme, christianisme :très très dangereux ! Curés = fachos, croyants = super-fachos, rétrogrades, réacs, identitaires....après vous pouvez tranquille passer au point Godwin : Cathos= Nazis !

        - Judaïsme : Danger mais moindre....juifs = pognon, banques...danger, mais on fait gaffe quand même, il y a plein de lois qui interdisent de s’exprimer franco sur ce sujet, alors le gauchiasse de base d’Avox, ouvre un peu la voix, mais pas trop......le vieux gauchiste n’est pas réputé pour son courage !

        - Islam : BIEN ! Merveilleux, religion de paix et d’amour, car musulmans = minorité persécutée (enfin ça c’était 50 piges en arrière, mais bon les mises à jour chez les gauchos......)
        Islam= religion de l’étranger, et étranger= BIEN !
        Français, local...beurk, nationalisme, réactionnaires....et hop NAZIS !!!

        Donc jamais un article pour s’indigner quand l’âne de Paris organise des teufs pour la fin du ramadan ( je crois que bientôt elle égorgera le mouton elle-même sur le parvis de l’hôtel de ville, histoire de bien marquer sa soumission aux futurs maîtres), mais dès que l’autre petit banquier essaie de draguer ces cons de cathos (eh oui, le catho en France est un crédule souvent très con, mais ce n’est pas de sa faute, ça s’appelle « l’effet Vatican 2 » ), alors là ça se déchaîne, toujours au nom de la laïcité et des droits de l’homme bien entendu.

        Une fois ces données posées et comprises, vous comprendrez mieux l’article.

        Pour résumer, catholicisme/christianisme = Mal Absolu, à combattre par tous moyens !

        Islam = Très très BIEN !

        On reste là sur un logiciel très très ancien « bouffer du curé 1.0 », tandis qu’en réalité, plus personne n’est catho, les églises sont vides et que la première religion de France est dorénavant l’islam/islamisme ( c’est la même chose), conquérante et dominante, mais le gauchiste a toujours eu un problème de compréhension du réel !

        Le gauchiste comprendra mieux, le jour où il accueillera à bras ouverts les muzz qui seront à l’action, il leur offrira un nounours et sa fille, ils le remercieront en séparant sa tête de son corps, en s’appropriant ses biens...après ils auront tout le temps de métisser sa fille si toutefois elle est féconde. Et tout ça, avec l’approbation de la « task force » de la « start-up nation », j’ai nommé la grande équipe « En Marche », qui nous entraîne vers la fin !

        Allez les soumis privés d’instinct de conservation ! Continuez votre petit « catho bashing », comme de bons laïcards il y a plus de 100 piges !

        Adishatz

        H/


      • jmdest62 jmdest62 11 avril 2018 11:39

        @Pierre Régnier
        Je ne vais rien comparer du tout parce que je me fous de l’un comme de l’autre .
        J’ai cependant une dernière question : à quoi ça sert d’avoir un « beau modèle » si c’est pour ne pas l’appliquer et/ou le bafouer sans vergogne ?
        Nombre de chrétiens bafouent leur « beau modèle » qui leur dit « tu ne tueras point , tu aimeras ton prochain comme toi même » en bombardant à tour de bras partout dans le monde .
        Nombre de musulmans bafouent leur « beau modèle » qui leur dit de « tuer autant de mécréants que possible  » en restant paisiblement chez eux au lieu d’égorger tout ce qui bouge.
        °
        C’est le côté pratique des religions ...on interprète suivant ses intérêts et ses pulsions ....il y aura toujours quelqu’un pour vous absoudre.


      • jmdest62 jmdest62 11 avril 2018 11:56

        @hunter
        Salut ...ça fait un bail !
        Je ne pense pas que ce soit faire du catho-bashing que de rappeler l’existence de la loi de 1905.
        °
        tandis qu’en réalité, plus personne n’est catho, les églises sont vides

        Et oui !!! la faute à qui ? 
        Si les cathos se laissent décourager par un rappel régulier à la loi au point de déserter leurs lieux de culte ....on peut douter de la sincérité/solidité de leur foi.  smiley
        @+


      • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 avril 2018 12:40

        @jmdest62

        Ce dont vous vous foutez ce sont les victimes des croyances dans les appels à massacrer qui sont attribués à Dieu dans les religions.

        Mais pour masquer ce mépris vous inventez « des chrétiens qui bombardent à tour de bras partout dans le monde ». Comme si Georges W Bush était le personnage réel chez tous les chrétiens.

        Ce sont les adeptes de l’économisme mondialisé, et leurs complices de la fausse Gauche, qui bombardent à tour de bras partout dans le monde.

         


      • jmdest62 jmdest62 11 avril 2018 13:27

        @Pierre Régnier
        Ce sont les adeptes de l’économisme mondialisé, et leurs complices de la fausse Gauche,qui bombardent à tour de bras partout dans le monde.
        Vous parlez de Macron , celui qui est allé faire la causette aux évêques ....Non ?
        Je n’ai pas souvenir que ,ce jour là, l’épiscopat ait profité de sa présence pour le tancer sévèrement pour son attitude belliqueuse (ou tout simplement le mettre en garde) .  smiley
        On parle bien des mêmes.


      • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 avril 2018 13:34

        @jmdest62

        Oui.


      • hunter hunter 11 avril 2018 15:23

        @jmdest62

        Salut Jm oui ça faisait un bail......

        Ça ne me gène en rien la loi de 1905, à condition qu’elle s’applique à tout les cultes !

        Or, quand différentes municipalités ( dont celle de la Capitale), célèbrent les fêtes musulmanes, quid de la dite loi ?

        Et pourquoi personne ne fait un papier sur AV dans ce cas ? Parce que c’est un site essentiellement fréquenté par des collabos faiblards et bien-pensants, qui se couchent devant l’islam !

        Comme d’habitude en ex-France, tout est à deux poids de mesures.....on va pousser des cris d’orfraie parce qu’il y a de ci de là une crèche pour Noël, mais personne ne dit rien quand l’Hidalgo suce les muzz....

        Perso je ne suis pas catho, pas baptisé je serai plutôt païen, mais j’ai fait un peu d’études, je ne nie pas les réalités historiques ! c’est la religion chrétienne/catho qui a droit de citer ici en France !

        Son déclin correspond surtout à la période V2 et c’est compréhensible : ce n’est plus une religion, mais un ersatz, un truc pour petits pleurnichards, pour individus faibles, donc ça n’a plus d’intérêt !

        Le chef des cathos comme les cathos V2 ont oublié qu’il y a 900 ans, des moines soldats parcouraient des milliers de kilomètres, sans bagnoles, sans avions, se coordonnaient sans smartphone, sans internet, pour aller remettre les muzz à leur place !

        Les catholiques devraient apprendre à se battre, à être prêts à flinguer tous ces muzz, qui ne sont là que pour les buter, mais que fait essentiellement le grand chef des cathos... ? il s’occupe des muzz et incite ses abruties d’ouailles, à les accueillir toujours plus nombreux !

        Et je rappelle que j’ai été élevé en terre muzz, et pas des soufis, des bons gros salopards tendance extrême...on ne peut pas discuter avec ces gens là, ils ne comprennent que la force. Soit tout est mis en œuvre pour qu’ils comprennent qui sont les patrons ici, soit ils bouffent du terrain tous les jours !

        Et comme depuis 40 ans, on leur cède tous leurs caprices (et une mosquée par ici, et du hallal par là....) eh bien ils ont compris une chose : nous sommes des faibles, et eux sont forts, donc ils peuvent engager le combat, ils sont surs de gagner !

        Et d’ailleurs, ils ont déjà gagné, car avec notre compassion, nos droits de l’homme, notre catholicisme pourri à la V2, les muzz n’ont qu’à attendre une trentaine d’années, et ils seront en terre d’islam, comme l’est déjà le 93....

        Bon j’espère que je serai crevé d’ici là, car à plus de 80 piges alors, je ne sais pas si j’aurai toujours l’énergie pour me battre, et je préfère crever que de me soumettre à l’islam, cette religion de bédouins attardés, amateurs de chamelles et de gamines prépubères !

        Mort à l’islam en France, que tous les muzz dégagent et aillent vivre leur religion de barbare dans un pays muzz, il y en a (malheureusement) tellement sur cette pauvre planète !

        Nous devons adopter les méthodes d’Israël : a good muslim is a dead muslim !

        Salut à Massada s’il passe dans le coin !

        Adishatz

        H/


      • Christian Labrune Christian Labrune 10 avril 2018 14:13

        Voici ce que j’écrivais il y a quatre jours :

        "La baudruche Macron est en train de se dégonfler. Lentement, mais sûrement. Les classes moyennes médiocrement cultivées qu’une rhétorique de petit curé, pleine de bonnes intentions immensément niaises, séduisait encore il y a quelques semaines, sont en train de se rendre compte que tout cela n’était, comme dirait l’Ecclésiaste, « que vanité et poursuite du vent ».

        Eh bien, le « petit curé » n’aura pas pu s’empêcher d’aller exercer ses talents de prédicateur laborieux aux Bernardins, et ça lui retombe maintenant sur la tronche. Je ne le plaindrai pas.

        Cela dit, j’approuve totalement ce qu’écrivait Pierre Régnier un peu plus haut : « violer la laïcité au profit de l’église catholique est cent fois moins dangereux que de se coucher devant l’islam mille fois plus dangereux que cette Église. »

        Le problème, c’est qu’il n’y a pas plus à flatter qu’à emmerder (pour ne pas paraître « seulement islamophobe ») des religions françaises depuis longtemps moribondes et parfaitement tolérables puisqu’elle ne tuent personne et prêchent même désormais la tolérance qu’on croyait réservée aux « maisons », ayant dès longtemps compris que le principe de laïcité ne les menaçait pas.

        On ne peut certainement pas en dire autant d’une mafia islamiste dont les parrains, parmi les Frères musulmans et les salafistes, et malgré des centaines de morts et d’estropiés dont ils sont responsables, ont toujours pignon sur rue. C’est ceux-là qu’il faut combattre et même interdire, à qui il faut clouer le bec lorsqu’ils profitent des faiblesses des institutions démocratiques pour intenter des procès, au nom d’une « islamophobie » justifiée et nécessaire, à ceux qui n’ont pas la lâcheté de les laisser prospérer sans réagir.

        Quand je vois qu’on aura osé traîner en correctionnelle, avec une évidente complicité de l’institution judiciaire, un Houellebecq, et plus récemment Bruckner et Bensoussan, qui auront eu le mérite et le courage de dire la vérité sur l’islam, j’entre en fureur.


        • oncle archibald 10 avril 2018 14:41

          Et ton avocat tu l’appelles Monsieur ? L’aïoli t’a foutu des aigreurs d’estomac !


          • oncle archibald 10 avril 2018 14:44

            Tu reproches aux croyants d’être crédules ? Et tous les mecs qui tentent aux idees d’un parti ils sont quoi ? Demande aux socialistes, il y en a beaucoup qui ont cru aux bonnes paroles de Mitterand et de Hollande ! Quelques uns croient encore à celles de Melenchon !


            • Christian Labrune Christian Labrune 10 avril 2018 14:56

              il y en a beaucoup qui ont cru aux bonnes paroles de Mitterand et de Hollande ! Quelques uns croient encore à celles de Melenchon !
              ...................................................................... ..............
              @oncle archibald
              J’ai beaucoup de mal, moi aussi, même si je suis athée autant qu’on peut l’être, à comprendre cette ridicule suffisance des pseudo-athées qui paraissent avoir reçu un jour la révélation de l’inexistence de Dieu, ce qui est une croyance comme une autre, et tout à fait primaire.

              Le plus drôle, c’est que si quelque Dieu apparaissait à l’un de ces faux athées qui sont de vrais croyants à leur manière, il se jetterait tout de suite à genoux pour rentrer en grâce. Ils n’ont donc absolument rien compris à la position éthique et métaphysique du problème. C’est affligeant.


            • oncle archibald 10 avril 2018 14:51

              Tu as raison de citer Jean Marie Matisson : la laïcité n’est pas une opinion, c’est la liberté d’en avoir une. Et cette liberté tu voudrais en priver les cathos que tu as traîne dans la boue quand ils prétendaient qu’il est souhaitable qu’une famille soit composée d’un papa et d’une Maman ? Tu voudrais les empêcher de défendre leurs idees au nom de la liberté d’expression ? Tu as défilé avec les Charlie pour défendre les bouffe cures ou pour défendre la liberté d’expression ? Tu comprends ce que tu lis oú tu es déjà bourré ?


              • Dzan 10 avril 2018 16:22

                @oncle archibald
                Ah, enfin un Sens Commun !!!


              • oncle archibald 10 avril 2018 20:08

                @Dzan : mais non, juste de la logique et du bon sens .... la politique n’a rien à voir là dedans. Ce pauvre Cabanel ne voit même pas qu’il piétine les vertus qu’il invoque, citation à l’appui .


              • MagicBuster 10 avril 2018 14:51


                Les muz ne seront jamais français — au sens honorifique du terme.
                Ils se voient musulmans avant d’être français.

                Autant continuer comme s’ ils n’étaient (déjà) plus là.

                Bravo Macron.


                • V_Parlier V_Parlier 10 avril 2018 15:25

                  @MagicBuster
                  Si vous saviez ce que Macron pense en réalité, vous seriez peut-être bien déçu.


                • JBL1960 JBL1960 10 avril 2018 18:55

                  @MagicBuster Excusez-moi mais un certain François Fillon c’était présenté à la Présidentielle en ces termes :
                  « Je suis gaulliste et, de surcroît, je suis chrétien je ne prendrai jamais une décision qui soit contraire au respect de la dignité humaine, au respect de la personne humaine, au respect de la solidarité. »

                  Comme un certain Mike Pence qui se définissait lui-même comme « Chrétien, conservateur, républicain et dans cet ordre d’importance. »

                  Maintenant, Macron peut bien raconter ce qu’il veut, la collusion de l’Église et de l’État est totalement argumentée et il n’y a aucune distension, ce n’est qu’un enfumage de plus...


                • Jean Roque Jean Roque 10 avril 2018 15:23

                   
                   
                  Alibi de bienveillance avec les catholiques (des dressés à la soumission où des chalot-le-collabo négriers prébendiers) pour islamiser derrière....
                   
                   
                  « L’Islam modéré est un oxymore » Sylvain Tesson
                   


                  • V_Parlier V_Parlier 10 avril 2018 15:27

                    @Jean Roque
                    Je ne pense pas que l’islamisation soit le but final. Elle sert d’agent déstabilisant pour autre chose qui vient derrière, et j’ai l’impression que ce quelque chose est hélas bientôt prêt (et pas mieux).


                  • njama njama 10 avril 2018 15:37

                    Toutes ces gesticulations politiques sur la laïcité - française précisons-le car il existe autant de laïcités que de nations -, qui se devrait soi-disant d’être positive  pour Sarkozy, ouverte pour Valls ou apaisée exigeante ... parce que  incomplète  pour le curé Jorge Bergoglio, ne sont là que pour donner le change, car Macron dans le droit fil de ses prédécesseurs depuis Sarkozy, ne fait qu’appliquer les Directives de l’Union €uropéenne qui s’imposent aux États membres TFUE article 17

                    1. L’Union respecte et ne préjuge pas du statut dont bénéficient, en vertu du droit national, les églises et les associations ou communautés religieuses dans les États membres.

                    2. L’Union respecte également le statut dont bénéficient, en vertu du droit national, les organisations philosophiques et non confessionnelles.

                    3. Reconnaissant leur identité et leur contribution spécifique, l’Union maintient un dialogue ouvert, transparent et régulier avec ces églises et organisations.


                    • njama njama 10 avril 2018 15:51

                      L’ €urope n’est pas laïque au sens de la laïcité républicaine française, qu’on se le dise, et on comprendra mieux pourquoi nos édiles flirtent ouvertement depuis une bonne douzaine d’années avec le CRIF, le CFCM, les loges franc-maçonnes, et aujourd’hui avec les évêques... , fréquentent synagogues, mosquées, églises, temples maçons 

                      On va nous resservir sous peu le potage des « racines chrétiennes » de l’€urope que certains aimeraient les voir inscrites dans la Constitution

                      https://www.huffingtonpost.fr/2017/11/01/nadine-morano-veut-inscrire-les-racines-chretiennes-de-la-france-dans-la-constitution_a_23262981/


                      • Christian Labrune Christian Labrune 10 avril 2018 16:27

                        On va nous resservir sous peu le potage des « racines chrétiennes » de l’€urope que certains aimeraient les voir inscrites dans la Constitution
                        ...................................................................... .
                        @njama
                        Elles ne sont pas chrétiennes, les origines de l’Europe ?
                        Jérusalem et Athènes, les Juifs et les Grecs, sont les deux sources de nos institutions politiques.
                        Il n’y absolument rien à redire à cette constatation . C’est aussi platement vrai que de dire : la capitale de la France est traversée d’est en ouest par la Seine.

                        C’est si évident que lorsqu’il en a été discuté à Bruxelles à propos de l’Europe, je ne voyais pas vraiment la nécessité d’enfoncer ainsi des portes ouvertes. Il reste que les prétentions de l’islam, aujourd’hui, qui finiront par nous faire croire que le département 93 était palestinien avant la conquête de la Gaule par César ; rendent de plus en plus urgent qu’on mettes clairement les points sur les « i ».


                      • Christian Labrune Christian Labrune 10 avril 2018 16:29

                        ERRATUM
                        Deux fautes corrigées dans mon dernier paragraphe. On voudra bien m’excuser.

                         "Il reste que les prétentions de l’islam, aujourd’hui, qui finiront par nous faire croire que le département 93 était palestinien avant la conquête de la Gaule par César, rendent de plus en plus urgent qu’on mette clairement les points sur les « i »".


                      • njama njama 10 avril 2018 17:00

                        @Christian Labrune

                        Les « racines chrétiennes » de l’€urope n’ont pas d’autre intérêt que celui d’une vaste manipulation politique pour servir le projet politique de l’Union €uropéenne qui est de faire aboutir un État Fédéral suivant les vœux des paneuropéens

                        Les « racines chrétiennes » de l’€urope pour fédérer, tenter de mettre du lien (supra-national) entre ces nations diverses et bigarrées, latines et germaniques, ... mais le raccourci historique masque des siècles de divisions et de guerres autour de ce même christianisme et ne résiste pas à l’analyse historique.

                         L’Union paneuropéenne internationale a été fondée au lendemain de la Première Guerre mondiale, en 1926 à Vienne, par le comte Richard Coudenhove-Kalergi qui a publié en 1923 son livre-manifeste Paneuropa où il préconise la création d’une union des États européens.


                      • njama njama 10 avril 2018 17:03

                        @Christian Labrune

                        Sauf erreur dans ses étymologies et acceptations anciennes le mot Europe n’avait pas un sens politique. - idem pour le mot Israël smiley -Et encore moins une conception fédérale.

                        L’Europe telle qu’on l’entend aujourd’hui est une création politique du XX° siècle dont la genèse n’a rien à voir avec la Grèce.

                        Le mot Europe c’est le mouvement romantique allemand qui le premier y fait référence, au mépris de toute analyse historique. Novalis ( Friedrich von Hardenberg) écrit L’Europe et la Chrétienté un essai politique publié en 1826 ... dans lequel il réhabilite le Moyen Âge d’avant Luther et rêve d’un retour à l’âge d’or dans une Europe purifiée par la foi retrouvée.

                        Hegel fait aussi allusion à l’Europe, médiévale, par rapport à la chrétienté aussi, mais comme un ensemble dépassé.

                        Chrétienté et démocratie historiquement hormis notre période contemporaine ça n’a jamais existé. Le christianisme ne portait en lui les germes de la démocratie, le Vatican reste tout de même dans la longévité la dernière monarchie absolue sur cette planète.


                      • popov 10 avril 2018 19:30

                        @njama 

                         
                        le Vatican reste tout de même dans la longévité la dernière monarchie absolue sur cette planète
                         
                        N’oubliez pas les monarchies absolues et de droit divin de la péninsule arabique et celle de l’Iran, qui décapitent, lapident, pendent et crucifient leurs citoyens au nom de la grotesque idole des Bédouins.


                      • njama njama 11 avril 2018 09:14

                        @popov
                        L’es fautes des uns n’excusent pas les fautes des autres... la paille et la poutre smiley
                         
                        Ceci dit le califat dans monde musulman a eu historiquement plus ou moins une forme fédérale / impérialiste à l’instar de l’empire romain, avec une succession de dynasties, Omeyades de 661 à 750, puis Abassides de 750 à 1258 ...


                      • Julien30 Julien30 11 avril 2018 11:46

                        @popov
                        « qui décapitent, lapident, pendent et crucifient leurs citoyens au nom de la grotesque idole des Bédouins. »

                        Mais il s’en fout njama, le problème pour lui c’est l’islamophobie et le Vatican, et que des gens essayent de rappeler que les racines de l’Europe sont chrétiennes, cela ralentit l’entrée de la France dans le Dar al-Islam et ça le dérange.

                      • Lugsama Lugsama 10 avril 2018 16:13

                        La France est un pays amusant, il est normal de discuter avec les minorités religieuses mais avec la plus importante et plus ancienne ça provoque des débats à n’en plus finir.


                        • MagicBuster 10 avril 2018 17:05

                          @Lugsama

                          Enorme !!

                          Et ca ne choque personne le salon France Etat islamique en ce moment ?
                          Ils ont pignon sur rue.......
                          Un rassemblement de terroristes accepté par colomb

                          https://www.ramf-uoif.fr/

                          ===> des djihadistes de toute l’europe ont fait le déplacement.


                        • Jonas 10 avril 2018 21:38

                          @MagicBuster « Et ca ne choque personne le salon France Etat islamique en ce moment ?
                          Ils ont pignon sur rue.......
                          Un rassemblement de terroristes accepté par colomb »

                          Ça n’a rien de nouveau, plus de 150 000 musulmans sont venus le week-end 28 mars au 2 avril dernier au Bourget, pour écouter des prédicateurs misogynes, antioccidentaux, antichrétiens et antisémites. Présentation de quelques conférenciers du programme de l’UOIF de 2018, des habitués de longue date, venant propager leur haine de l’Occident :

                          Le président de l’UOIF Amar Lasfar : “les Juifs ont soumis l’Occident et les lois de l’Occident”

                          Hassan Iquioussen nie le génocide arménien, dénonce les « pseudo-attentats » et veut supprimer la loi sur l’interdiction du port du voile islamique

                          Hassan Iquioussen : “François Hollande a fait assassiner des Palestiniens sur ordre du lobby sioniste”

                          Nabil Ennasri prépare les musulmans à la guerre civile contre l’Occident

                          Abdallah Dliouah vante les bienfaits de la colonisation islamique

                          Abdelhamid Youyou : “L’antisémitisme est né de la rencontre entre Chrétiens et Juifs”

                          Abdallah Benmansour développe sa haine du Christianisme

                          Dans les annnées 2000, le prédicateur des Frères Musulmans Youssef Al Qaradawi, qui appelle publiquement les musulmans sur les chaînes de télévision arabes, devant des millions de téléspectateurs, à finir le travail de Hitler, exterminer les Juifs, était régulièrement invité au congrès de l’UOIF du Bourget.

                          Mais ça n’émeut plus personne, les gauchistes préfèrent combattre les crèches de Noël.


                        • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 10 avril 2018 18:59

                          La citation attribuée à Kant est complètement à côté de la plaque. Kant était croyant, la foi a une place centrale dans sa réflexion qui est à l’origine de l’idéalisme allemand en philosophie. Il a dit entre autres qu’il avait supprimé le savoir pour faire de la place à la foi dans la 2ème édition de la critique de la raison pure. Ici, on sent que l’auteur a voulu en faire un athée militant, ce qui ne fait que montrer son ignorance de ce philosophe..


                          • gardiole 10 avril 2018 19:05

                            Tout catholique que je suis, je voudrais exprimer mon accord de fond avec l’auteur. La laïcité telle qu’il l’explique ne me gêne pas dans mon existence de croyant (après, il y en a qui mettent dans ce mot tout et n’importe quoi qui n’a rien à voir, mais c’est une autre question).
                            Du point de vue religieux, aussi, je pense que la laïcité est une bonne chose, car son contraire serait imposer des prescriptions religieuses à des gens qui n’en veulent pas, des « conversions forcées », en quelque sorte, ce qui n’a pas de sens.
                            « Mais l’heure vient, et elle est déjà là, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité. » (Jean, 4, 23)

                            Sur la forme, merci de ne pas utiliser le mot « secte », trop connoté péjorativement.


                            • vesjem vesjem 10 avril 2018 19:09

                              @ VICTOR
                              cette « retape » dont tu parles a dû lui être conseillée par ses guides sionards proches, en compensation de son allégeance récente aux instances « élues » supérieures ;
                              merci pour ce recadrage qui hélas ne filtrera que peu au-delà d’AV


                              • gardiole 10 avril 2018 19:11

                                J’oublie : en plus d’être chanoine de Latran, le Président est co-prince d’Andorre, avec un ecclésiastique, l’archevêque d’Urgell (Espagne).
                                En quoi est-ce que cela oblige les gens à aller à la messe ?


                                • Jonas 10 avril 2018 20:48

                                  « Et puis il considère que « le lien entre l’Église et l’État s’est abîmé ». Quel lien ? »

                                  Comment ça quel lien ?
                                  L’état français a été construit intégralement pendant plusieurs siècles par des rois très chrétiens catholiques (Clovis, Charles Martel, Pépin le Bref, Charlemagne, Philippe Auguste, Saint Louis, Philippe le Bel, Charles VII, Louis XI, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI...), en rassemblant patiemment et méticuleusement les provinces, les régions et en luttant contre les hérésies destructrices de l’unité de la nation (catharisme, protestantisme, invasions islamiques, etc...).
                                  Toutes les institutions françaises, hôpitaux, associations caritatives, écoles, universités, tribunaux, cathédrales, banques... que vous connaissez aujourd’hui ont été pensés, structurés et édifiés sous la France catholique.
                                  Pourquoi croyez-vous qu’il y ait une croix catholique au sommet de l’université de la Sorbonne, et sur le dôme du Panthéon ?
                                  Pourquoi le plus vieil hôpital de Paris s’appelle Hôtel-Dieu ?

                                  La littérature chrétienne, le « Paradis perdu » de Milton, « Polyeucte » de Corneille, « Esther », « Athala » de Racine, etc... la musique sacrée de Palestrina, Hildegarde Von Bingen, Bach, Mozart, Gounod, Schubert, etc... entre autres forment les piliers de la culture européenne.
                                  La république maçonnique n’a fait que piller et dilapider cet héritage millénaire à partir de 1789.

                                  Le calendrier de tous les pays européens est basé sur la naissance du Christ.
                                  Chaque jour, on fête un saint de l’Église catholique.
                                  Le dimanche est jour de repos pour tous, jour du Seigneur.
                                  Toutes les Églises font sonner leur cloches chaque heure qui passe.
                                  Les fêtes traditionnelles sont de tradition chrétienne (Noël, Pâques, Ascension, Assomption, Épiphanie, Toussaint, Carême, Pentecôte,...).
                                  Noël est fêtée depuis 15 siècles.
                                  Avant que le terrorisme islamique n’interdise toute représentation du Christ sur la voie publique, des crèches géantes étaient organisées à Noël, et ça ne gênait personne.

                                  S’il n’y avait pas d’Église catholique, il n’y aurait jamais eu de France, « fille aînée de l’Église ».


                                  • titi 10 avril 2018 20:55
                                    La laïcité est dévoyée.
                                    Elle est interprétée comme une liberté totale d’agir selon les précepte de sa religion. Il serait interdit d’interdire en quelques sortes.
                                    De la part de gens pour lesquelles l’athéisme n’est pas une option : il ne le conçoive même pas. Il peut y avoir des mécréants mais pas des « noncréants ». C’est inconcevable pour des gens issus de culture ou la religion régente toute, où les « mécréants » sont des citoyens de seconde zone (même dans des pays « amis » en 2018 à 3h d’avion de Paris)

                                    La laïcité a perdue. Elle est vue comme un abandon « de souveraineté ». Puisqu’il n’y a plus de religion « d’Etat », alors la place est à prendre.


                                    Remettre la religion catholique dans le débat politique permet de replacer des limites à ceux qui cherchent à remplir l’apparent vide laissé par le reflux des cathos.

                                    Dans « Colombey les Deux Eglises », il y a Eglise et ce n’est pas un hasard.
                                    C’est bien de le rappeler des temps en temps.
                                     

                                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 avril 2018 23:08

                                      Macron fait sa première communion. Rendez vous dans cinq ans pour la deuxième.


                                      • BA 11 avril 2018 10:00

                                        Emmanuel Macron est un contre-révolutionnaire.


                                        Emmanuel Macron, c’est l’incarnation de la contre-révolution.


                                        Pendant la Révolution française, c’est l’assemblée nationale ( = la Convention) qui a créé la séparation de l’Eglise et de l’Etat.


                                        Le 18 septembre 1794, la Convention vote la séparation de l’Eglise et de l’Etat.


                                        Citation :


                                        « Les nouveaux gouvernants se trouvent aux prises avec une Eglise constitutionnelle qu’ils subventionnent tout en s’efforçant de l’anéantir et un clergé réfractaire qui a montré sa force de résistance, notamment dans l’Ouest où la guerre civile continue. Leur raisonnement est simple : c’est l’argent de l’Etat qui a permis aux prêtres constitutionnels de se maintenir. Le 18 septembre 1794, sur rapport de Cambon, le budget des cultes est supprimé sans débats. « La République ne paie ni ne salarie aucun culte. »


                                        (Jean Tulard, Les Thermidoriens, édition Fayard, page 340)


                                        Cinq mois plus tard, la Convention complète cette séparation de l’Eglise et de l’Etat par un décret historique.


                                        Le 21 février 1795, elle vote le décret suivant :


                                        « Article premier. Conformément à l’article 7 de la Déclaration des droits de l’homme et l’article 122 de la Constitution, l’exercice d’aucun culte ne peut être troublé.


                                        Article 2. La République n’en salarie aucun.


                                        Article 3. Elle ne fournit aucun local ni pour l’exercice du culte ni pour le logement des ministres.


                                        Article 4. Les cérémonies de tout culte sont interdites hors de l’enceinte choisie pour leur exercice.


                                        Article 5. La loi ne reconnaît aucun ministre du culte. Nul ne peut paraître en public avec les habits, ornements ou costumes affectés à des cérémonies religieuses.


                                        Article 6. Tout rassemblement de citoyens pour l’exercice d’un culte quelconque est soumis à la surveillance des autorités constituées. Cette surveillance se renferme dans les mesures de police et de sûreté publique.


                                        Article 7. Aucun signe particulier à un culte ne peut être placé dans un lieu public ni extérieurement de quelque manière que ce soit. Aucune inscription ne peut désigner le lieu qui lui est affecté. Aucune proclamation ni convocation publique ne peut donc être faite pour y inviter les citoyens.


                                        Article 8. Les communes ou sections de commune, en nom collectif, ne pourront acquérir ni louer de local pour l’exercice des cultes.


                                        Article 9. Il ne peut être formé aucune dotation perpétuelle ou viagère, ni établi aucune taxe pour en acquitter les dépenses.


                                        Article 10. Quiconque troublerait par violence les cérémonies d’un culte quelconque ou en outragerait les objets, sera puni suivant la loi du 19-22 juillet 1791 sur la police correctionnelle. »


                                        (Jean Tulard, Les Thermidoriens, édition Fayard, page 341)


                                        https://www.amazon.fr/Thermidoriens-Jean-Tulard/dp/2213620121/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1523431015&sr=8-1&keywords=les+thermidoriens



                                        • microf 11 avril 2018 10:31

                                          Pauvre France...


                                          • njama njama 11 avril 2018 10:33

                                            Le chanoine de Latran au secours du catholicisme ?

                                            C’est un peu peine perdue vu l’état de désertification de l’Église et d’effondrement des fonctions sacerdotales qui s’est opéré en douceur le siècle dernier, surtout après WW2 et Vatican 2.

                                            Ajoutons en passant pour les thuriféraires de l’islamophobie, que les musulmans n’y sont pour rien dans cette faillite religieuse, et que ce n’est pas en conspuant leur religion que cela redonnera du lustre au christianisme, bien au contraire.

                                            La politique ne sauvera pas l’Église, n’en déplaise aux paneuropéens qui voyaient dans la religion et les « racines chrétiennes » le ciment de la construction de l’€urope ....


                                            • popov 11 avril 2018 16:15

                                              @njama

                                               
                                              Et qu’est-ce que l’islam pourrait bien apporter de bon à l’Europe avec son idolâtrie hanbaliste d’un texte criminogène comme le coran alors que pendant des siècles il a fait croupir dans une médiocrité crasse tous les pays où il s’est incrusté ?

                                            • Crab2 11 avril 2018 11:31

                                              la laïcité n’est pas une opinion, c’est la liberté d’en avoir une. Suite, la Laïcité en Mai 2018

                                              http://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/04/laicite-en-mai-2018.html


                                              • JL JL 11 avril 2018 11:49

                                                Sarkozy : « Macron c’est moi en plus jeune »
                                                 
                                                D. De Villepin (FI 18/12/08) : « Nicolas Sarkozy croit que plus la société va mal et moins le risque social est grand »
                                                 
                                                Voilà sans doute pourquoi il a ouvert tant de fronts de mécontentements à la fois.
                                                 


                                                • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 11 avril 2018 12:47

                                                  Macron c’est fourvoyé avec les juifs, les musulmans et maintenant les évêques...
                                                  Il reste les Bouddhistes, les Franc-Maçons, les athées ...etc....etc... 

                                                  Et les français, c’est pour quand ? Ah oui, j’oubliais les sondages sont mauvais !

                                                   


                                                  • oncle archibald 11 avril 2018 15:43

                                                    @SPQR Sono Pazzi Questi Romani : aucun problème pour les francs maçons, Macron en personne se vante de son appartenance maçonnique dans l’Ur-lodge (super-loge) « Fraternité verte » où l’a amené Hollande, et dans la super-loge « Atlantis Aletheia »...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès