• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le chantage paye toujours ou la diplomatie des faux-culs !

Le chantage paye toujours ou la diplomatie des faux-culs !

Depuis l’antiquité, celui qui détient un certain pouvoir ou un atout lui permettant d’imposer son point de vue est craint et, souvent (tout le temps ?) arrive à contrôler le pouvoir politique d’une manière ou d’une autre.

Quand on observe le théâtre de l’absurde qui s’est déroulé à Bruxelles (lieu censé être le gardien de nos « démocraties ») on peut légitimement se poser des questions.

Après le chantage immonde de Recep Tayyip Erdogan à l’encontre de l’Union européenne à propos de l’ouverture de sa frontière aux réfugiés et migrants actuellement sur le sol turc, l’autocrate grand-turc a été reçu en grande pompe (sans mauvais jeu de mots !) par la direction européenne ; tous les pontes de ce qui est devenu un comité d’entreprise de la pire espèce et que l’on continue à appeler union européenne (on se demande pourquoi) était là au garde à vous !

Ursula von der Layen et Charles Michel avec Recep Tayyip Erdogan, ont réaffirmé leur volonté d’appliquer et même d’élargir l’accord de 2016 – déjà contesté et contestable à l’époque – entre Madame Merkel et le président turc, pardon, entre l’Union européenne (?) et le président turc : faire un chèque et tourner le dos, comme d’habitude…

Et le néo-sultan national islamiste de demander - en plus d’une rallonge aux milliards déjà donnés et à venir – trois exigences qui lui tiennent à cœur :

1. La libéralisation des visas européens pour tous les citoyens turcs, malgré le fait qu'Ankara n'a pas rempli toutes les conditions préalables fixées par l'UE pour faire cela.

2. La révision/modernisation de l'Union douanière entre l’Union européenne et la Turquie. Notons néanmoins que cette révision est une ligne rouge pour Chypre, notamment parce que la Turquie refuse toujours d’étendre cette union douanière à la République de Chypre.

3. La relance des négociations d'adhésion de la Turquie et l’ouverture de cinq chapitres de ces négociations, bloqués unilatéralement par la République de Chypre à cause de l’occupation turque du nord de l’île, de la non reconnaissance de celle-ci par la Turquie et de la question de la libre circulation des biens et des personnes. Rien que ça ! En acceptant cette exigence, l’Union européenne écarterait Chypre et obéirait aux ordres d’un État tiers !

Quand on vous dit que la diplomatie a du bon, il faut le croire : l’Europe tremble devant les migrants et la Turquie en détient un nombre significatif de ceux-là ; elle peut les utiliser à tout moment comme un moyen de pression énorme…

Cependant, les photos de l’arrivée du grand-turc au palais de verre bruxellois et l’accueil qui lui a été réservé par les dignitaires souriants faisaient plaisir à voir…bien que les sourires étaient quelque peu figés, malgré les efforts desdits dignitaires et les indications de la légion de communicants dans ce sens…affaire à suivre…


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 10 mars 13:09

    Contre-sens total sur la situation réelle.

    Erdogan a échoué à 100% dans sa tentative territoriale et politique qui vissait à la fois à grignoter la Sirie et à régler son problème avec les Kurdes.

    Mais les vraies puissances avec lesquelles il a voulu rivaliser alors qu’il n’en a pas les moyens ont encore besoin de lui :

    le camp de l ouest parce qu’il est dans l’OTAN et que le territoire turc constitue un bouclier,

     le camp de l’est parce qu’il est un contrepoids à la volonté hégémonique américano israélienne dans la région, soutenue par le clan des saoudiens et combattue par le clan des frère musulmans dont Erdogan est un des leaders

    Les Russes lui ont donné la possibilité de sauver la face et il a accepté la main tendue avec des contre-parties qui lui on coûté cher mais lui ont permius de sauver sa peau

    Les Européens on doublé la mise pour qu’il ne passe pas à 100 % dans le camp de Poutine.

    Votre lecture de la situation géopolitique au proche-orient s’en tient aux apparences que les médias dominants cultivent.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 mars 13:22

      L’Europe est un paillasson et on s’étonne que des puissances viennent s’y essuyer les pompes.


      • MagicBuster 10 mars 13:32

        Erdogan est un terroriste des frères musulmans.

        Aucune négociation avec les terroristes  !!


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 10 mars 13:58

          @MagicBuster

          Ce qui est bien avec la « Théorie du Méchant » et la « guerre contre le terrorisme », c’est que ça simplifie le monde à l’extrême… mais il ne faut pas trop creuser. Cette théorie a encore été utilisée récemment pour justifier l’assassinat du général iranien Soleimani.

          Pompeo a expliqué : « C’était un méchant… nous l’avons éliminé du terrain de jeu… Le monde est très clairement plus sûr. »

          Pas besoin de déclaration de guerre, ni de procès. Pas besoin qu’un jury délibère. Pas besoin de présenter de témoins. Pas besoin de juge.

          Si le président américain ou un commentateur d’Agoravox pense que vous êtes « un méchant », vous êtes fini. Pas de pitié. Pas d’appel. Cécomesapicétou !

          Tiens, au fait, pourquoi Pompeo tue pas Erdogan ?


        • MagicBuster 10 mars 14:14

          En fait, Erdogan est déjà mort

          ( un gars qui pactise avec les USA , avec la russie et avec les terroristes . . . Ca ne peut pas bien finir ).

          Je vous parie qu’il ne finie pas le 1er semestre 2020 .

          A bientôt


          • MagicBuster 10 mars 14:27

            Ce clown musulman décide seul d’attaquer un autre pays et lorsqu’il voit qu’il va se prendre une patée il demande de l’aide a ceux qui lui avaient dit de pas le faire ...

            C’est cocasse , tellement ça frôle le ridicule.


            • @MagicBuster

               Pas sûr que Herr Dogan pactise avec qui que ce soit !

              AMHA il s’agirait plutôt d’un électron libre super mégalo zombifié par la nostalgie de l’empire Ottoman . ( le fait est que d’être dans l’Otan suivant la situation dans laquelle on se trouve géopolitiquement a des avantages et forcémment des inconvénients ; cela va de soit comme on dit sur la route de la Soie )

               D’ailleurs il y a eut une tentative de putch contre lui le 15/07/2016 sous l’égide U$ pour le remplacer par Fehtullah Gülen exilé aux USA depuis 1999 .

               Seulement il est fort probable que Poutine ait préféré traiter avec le sultan qu’avec le protégé de l’oncle Sam ...

               on peut deviner pourquoi smiley


              • keiser keiser 10 mars 16:45

                "Après le chantage immonde de Recep Tayyip Erdogan à l’encontre de l’Union européenne à propos de l’ouverture de sa frontière aux réfugiés et migrants actuellement sur le sol turc."

                C’est quand même un peu fort de café Turc.

                En effet, il me semble que le Sultan et avec ses bombardements sur la bande de sécurité, a largement contribué à faire migrer ces Syriens.

                Ce type est vraiment abject.


                • Ecureuil66 11 mars 08:33

                  Je constate comme souligné plus haut qu’on reste toujours dans le dualisme les bons vs les méchants....pourtant quand on prend du recul n’a t-on pas l’impression que les européens ont tendance à faire faire le « sale boulot » par les autres (ceci est vrai dans tous les domaines : on leur refile nos vieilles bagnoles polluantes, nos bateaux à détruire - exemple le clemenceau   etc...on veut garder bonne conscience quoi ! comme les américains !)


                  • Ecureuil66 11 mars 08:39

                    je ne suis pas un fan de Erdogan loin de là, mais comme tous les excités de temps à autre ils balancent des vérités qu’on cache généralement pudiquement sous le tapis !


                    • rita rita 11 mars 09:30

                      Le pouvoir est très relatif en fait, détenu un court instant, ne fait jamais long feu !


                      • covadonga*722 covadonga*722 11 mars 12:17

                        Erdogan est un golem crée de toute piece par l’UE qui as exigé de la Turquie une modification de sa constitution qui faisait de l’armée la garante d’un état laïque .

                        Et permettait a celle ci d’interdire des mouvement politique religieux .

                        Pour le reste la Turquie est un état millénaire qui a autant de légitimité que l’Iran ou Israel a contrôler et intervenir dans son aire géographique .Pourquoi serait il interdit a Erdogan ou aux mollah Iraniens ce que l’occident tolère d’Israel  ou de l’Arabie Saoudite 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Carlo Gallo


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès