• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le chemin de la soumission ne mène qu’aux ténèbres

Le chemin de la soumission ne mène qu’aux ténèbres

JPEG

J’ai honte. Je suis choqué, hébété, mais surtout, écrasé par ce sentiment de honte, mêlé d’impuissance et de rage froide. Honte d’être humain, d’être compté au rang de ceux qui auront permis, par inertie, par lâcheté ou veulerie l’arrestation de Julian Assange après avoir passé très exactement 6 ans, 9 mois et 23 jours cloîtré dans une pièce minuscule, sans pouvoir accéder à la lumière du jour ou à des soins médicaux.

Ne vous faites aucune illusion, l’arrestation de Julian Assange n’est pas l’affaire d’une justice au service d’un État vassal de l’Empire, c’est un déni de justice permanent qui n’aura été permis que par notre passivité, par votre passivité. C’est bien de vous dont je parle, de l’être humain qui est derrière son écran, qui se sera lui aussi ému du sort de ce brave lanceur d’alerte, puis sera passé à autre chose, après tout, la vie continue, n’est-ce pas ? Yep, la vie en esclavage, c’est déjà la vie, n’est-ce pas ?

Laissez-moi à présent vous poser une question : à partir du moment où l’on se comporte comme des larves, sans jamais renâcler, sans jamais dire « non », pourquoi voudriez-vous que vos dirigeants vous prennent pour autre chose que des larves ? L’injustice faite à Julian Assange n’a rien d’une exception : ne voyez-vous pas que le droit et la justice ne sont scrupuleusement appliqués que lorsqu’ils sont opposables aux sans-dents ? Et si personne ne dit rien quand le pouvoir s’en affranchit allègrement, pourquoi voudriez-vous qu’ils s’arrêtent en si bon chemin ? Un « sans-dents » ce n’est pas qu’une boutade d’énarque imbu de sa personne, c’est d’abord un gueux qui ne mord pas.

Vous vous plaignez des taxes, du prix des carburants, du prix de la vie, d’une Europe qui vous étouffe, d’une connivence de plus en plus affichée entre le pouvoir et les ultra-riches, d’atteintes sans cesse plus graves aux libertés… mais ne bougez pas même le petit doigt pour y changer quoi que ce soit ! Vous pensez sérieusement qu’il suffit de rester vissé devant son ordinateur ou de poster des commentaires rageurs sur Facebook ? Vous n’avez pas encore compris que Facebook et les autres médias sociaux n’ont été placés là que pour servir d’exutoire à la légitime colère des peuples grugés par une marche forcée vers la mondialisation heureuse ? Surtout, pas bouger, hein.

La question est purement rhétorique de savoir jusqu’où l’oligarchie pourra aller avant de se retrouver avec une véritable révolte sur les bras, et je ne suis pas trop optimiste quant à la réponse, parce que l’actualité montre trop bien que l’égoïsme est un frein très efficace s’agissant de cliver la solidarité pourtant plus nécessaire que jamais.

C’est là aussi qu’il faut trouver la raison pour laquelle, désormais, je ne m’investirai plus dans la rédaction d’articles visant à remettre l’actualité en perspective, ou à réfuter la propagande mondialiste déversée par tombereaux en vue d’abrutir les masses. À quoi bon ?

Il n’est pire sourd que celui qui ne veut entendre, et il n’est de pire aveuglement que l’égoïsme forcené quand il conviendrait de faire bloc contre ceux qui vous tailleront en pièces, les un après les autres, seul dans votre coin. Tout seul, forcément.

Peu importe ce qui adviendra désormais, le 11 avril 2019 restera dans l’histoire comme le jour où la liberté de la presse fût asservie aux intérêts du pouvoir.

Après, ce seront les médias alternatifs, puis ce seront les opposants, mais je ne vais pas vous refaire toute la litanie du pasteur Niemöller, on connaît déjà la chanson.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.1/5   (52 votes)




Réagissez à l'article

340 réactions à cet article    


  • Arogavox 12 avril 13:48

     « faites ce que je dis, mais ne faites pas ce que je fais ! »

     Voilà bien l’impression que donne cet article.

        

    « … mais ne bougez pas même le petit doigt pour y changer quoi que ce soit ! Vous pensez sérieusement qu’il suffit de rester vissé devant son ordinateur ou de poster des commentaires rageurs  »

     >>> comment donc a pu être produit et posté cet article rageur sinon en « restant vissé devant un ordinateur » ?

      

     John Lenon ne disait-il pas :

    « Avant de vouloir faire la révolution pour les autres, faites d’abord la révolution dans vos tête ».

     Et, connaissant le pouvoir des neurones, il n’est loin d’être improbable que leur action soit plus pertinente et plus efficaces que celles des muscles (y compris de la langue).

      Alors en ’ne bougeant pas même le petit doigt’ un petit chouia de plus, le constat du changement positif, constructif, va petit à petit pouvoir se produire !

      grève générale de la consommation et de la production, d’où diminution des pollutions, diminution des hyper-profits inhumains, du divertissement décérébrant ... des vanités stériles et de leurs agitations mortelles ...


    • Arogavox 12 avril 13:55

      bon, désolé pour les fautes d’orthographe ... que chacun aura corrigées

       mais devant la rage inspirée par le sort de ce pauvre Julian Assange, ça devrait avoir des chances d’être relativisé


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 12 avril 13:56

      @Arogavox

      Ce n’est pas tout à fait exact. Depuis plus de trois ans maintenant, j’ai écrit plus de 200 articles et publié à peu près autant d’articles d’autres auteurs que j’estimais importants pour tenter d’ouvrir les yeux de mes contemporains sur la dictature qui s’installe.

      J’ai aussi aidé d’autres éditeurs/auteurs à faire connaître leur site, ou articles, et j’en ai aidés à mettre en place ou remettre à l’équerre leur infrastructure suite à des attaques de hackers, par exemple.

      Je n’ai nullement passé mon temps à pester dans mon coin, ce qui ne mène nulle part.

      Mais aujourd’hui, je me rends compte que c’est inutile, on peut difficilement aider quelqu’un qui ne comprend pas qu’il y a un problème : c’est une double erreur.

      Mon article n’est pas rageur, il exprime juste le désarroi et le ras-le-bol.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 14 avril 21:24

      @Philippe Huysmans
      cQui contrôle les armes, le fric et les médias controle la gouvernance. Dans une démocratie c’est encore plus facile : on fait voter. On est donc tous pour la démocratie. Mais la démocratie est devenu oligarchie. Vous voulez un changement ?

      Si quelque chose change, ce ne sera pas parce qu’aura été créé un mouvement plus fort que l’État  personne n’y parviendra  mais parce que, dans le court trajet dans sa tete entre intelligence et volonté, l’INDIVIDU aura décidé de DETRUIRE le Pouvoir actuel.

      Quidam Lambda, pour faire une révolution, n’a besoin que de sa volonté ferme de DÉSOBÉIR. Dans une société complexe et d’’interdépendance, il suffit d’un nombre restreint d’individus ui ne font PAS ce qu’on attend d’eux pour que tout s’écroule. On peut parler de sabotage  et saboter accelére le processus  mais nul besoin de héros/têtes brulés/poseurs de bombes : NE PAS AGIR est suffisant. Si les Gilets Jaunes en prennent conscience... ON VERRA BIEN.

      PJCA


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 14 avril 21:37

      @Pierre JC Allard

      Oui, c’est l’idée d’Étienne de la Boétie telle que mise en musique par Gandhi, un petit homme haut comme trois pommes et épais comme un Tuc, ce qui ne l’a pas empêché de foutre dehors l’empire colonial le plus puissant de l’époque.


    • cevennevive cevennevive 12 avril 14:38

      Bonjour Philippe,

      Nous sommes en train de constater avec horreur que le roman « 1984 » d’Orwell sert de modèle au malfaisants du nouvel ordre mondial...

      Personnellement, à mon âge, je ne crains pas grand chose. Mais je crie aux plus jeunes de se rebeller, de vivre autrement, de ne pas obéir, de ne pas écouter tous ces experts de tout et de rien.

      Eblouis par les média, les temples de la consommation et les mensonges roses des gouvernements, ils ne se rendent pas compte que nous allons à notre perte.

      Je partage votre colère.

      Bien à vous.


      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 12 avril 15:47

        @cevennevive

        Oui, pour ceux qui comme moi ont vécu leur enfance dans les années 70, on a vraiment l’impression de tomber dans le trou du lapin.


      • Dom66 Dom66 12 avril 19:55

        @cevennevive

        Oui comme vous désolé de constater le désastre, et le déshonneur.

        Moi aussi à mon âge je ne crains pas grand chose, mais quand vous écrivez

        " Mais je crie aux plus jeunes de se rebeller, de vivre autrement, de ne pas obéir"

        là c’est crier pour rien pour le moment...

        beaucoup de jeunes se rendent compte mais la misère pourtant très forte pour un pays « dit riche » n’est toujours pas suffisante pour une révolution. Et puis trop de moutons chez nous.

        le jour où elle arrivera il y aura du sang. Le pouvoir en est conscient, c’est pour cela que les forces de polices en tout genres sont si nombreuses.

        Regardez la répression contre le GJ. Les GJ était (car en ce moment ça vire à la fin) le mécontentement, et la révolte


         


      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 12 avril 20:09

        @Dom66

        Oui c’est la raison pour laquelle, tout d’abord, on vous a habitué à la présence de militaires armés en ville, mais avec un gros bémol : les militaires ne tireront pas sur les manifestants, même s’ils en reçoivent l’ordre et en pareil cas, ils pourraient bien faire un petit 180° comme on leur apprend au drill sur le paraground.


      • JulietFox 13 avril 10:58

        @Dom66
        Avoir le dernier Aïe ou Smarthe faune, ça c’est le pied.


      • oncle archibald 14 avril 16:39

        @Philippe Huysmans

        Ceux qui comme vous ont vécu leur enfance dans les années 70 n’ont pas eu l’occasion de constater à quoi ressemble une « vraie » répression, ils étaient trop jeunes ...

        Pourtant les chars qui tirent dans les rues de Budapest en Octobre 1956 comme ceux qui tirent dans les rues de Prague en Août 1968 c’était quand même autre chose que des CRS ou des gendarmes mobiles qui lancent des grenades lacrymos ou repoussent une manifestation avec des camions pompe dans les rues de Paris, de Bordeaux ou de Toulouse ...

        Pourtant en Tchécoslovaquie comme en Hongrie pour les jeunes qui s’étaient révoltés s’opposer à « la vie en esclavage » avait un autre sens qu’en France aujourd’hui !


      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 14 avril 17:36

        @oncle archibald

        Vous trouvez que la répression des Gilets Jaunes c’est pour rire ? Les éborgnés et autre éclopés, ils simulent ?

        Ca se paiera, tôt ou tard, au grand comptant.


      • oncle archibald 14 avril 19:45

        @Philippe Huysmans

        Deux mille morts et deux cent cinquante mille exilés en Tchécoslovaquie, quatre vingt morts à Prague, les flics Français joue vraiment petit bras avec quelques éclopés. Pour le moment les morts de cet épisode sont sous responsabilité gilets jaunes lors des blocages de ronds points.


      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 14 avril 19:54

        @oncle archibald

        Petit bras, eh ? Quelques éclopés eh ? Et la petite vieille qui s’est fait descendre en fermant ses volets sur la Cannebière, c’était sur un rond-point, à cause des gilets jaunes ?


      • oncle archibald 14 avril 20:59

        @Philippe Huysmans

        Tssss ..... chipoteur ! La vieille dame de Marseille est morte de peur parce qu’une grenade est malencontreusement arrivée par la fenêtre ouverte dans son appartement ! C’est bien dommage, mais ça n’a pas grand chose à voir avec de la répression policière. En revanche côté cocos quand ils cognaient sur les manifestants ils y allaient sans aucune retenue ... et sur ordre ! et en visant bien leur cible !


      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 14 avril 21:04

        @oncle archibald

        Du tout, elle a pris une lacrymo dans la gueule qui lui a fracturé la machoire en plusieurs endroits, a dû être opérée en urgence et est morte sur le billard.

        Bien essayé quand même.


      • Lanla 12 avril 14:46

        Bonjour Philippe,

        c’est effectivement une journée à marquer d’une pierre noire. Cependant demandez vous ce que pouvaient ressentir les résistants qui se faisaient torturer et tuer avant que l’espoir d’une issue heureuse ne renaisse. Ils ont dû mourir sur un constat d’échec terrible. Rien de plus terrible que la résignation, comme soumission au pouvoir. Nous continuons de descendre au plus noir des capacités de l’homme, mais il n’est pas dit que la somme de toutes les petites bonnes volontés accumulées, dans la durée, ne parvienne pas à enclencher une autre dynamique. Parler, écrire, en fait partie, personne ne peut en mesurer les résultats.


        • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 12 avril 15:45

          @Lanla

          Vous avez raison de mentionner ceux qui ont payé autrement plus cher le privilège d’être résistants. À cette aune, je reste souvent stupéfait de la résilience des anciens, les « vieux » qu’ils soient communistes ou anar, ils sont une belle leçon pour la jeunesse (et pour moi).


        • Passante Passante 12 avril 15:00

          vous faites un réquisitoire contre des spectateurs

          isolés de surcroît, c’est bien l’effet numéro un du spectacle, la séparation.

          et vous leur reprochez de ne pas faire l’histoire collectivement,

          mais c’est l’un ou l’autre : une fois dans le spectacle, y’aura pas d’histoires...

          vous avez remarqué le nombre de caméras dans les manifs ?

          c’est quoi tout ça exactement, un embarras ? ce poids ?

          c’est EN VUE de quoi ? de qui ? de quand ? d’où ?

          voyez, il suffit d’une caméra et on a tout perdu les réponses

          à ces questions bêtes qui dormaient rassasiées pourtant.

          les gens vivent sous caméra, donc même si vous ôtez l’écran,

          ils ont été élevés sous le DESIR de la caméra, c’est ça la clef,

          et l’image contre le son, pas de bande son !

          qui sait encore lire, qui arrive à se concentrer, ohé les zappeurs ?

          assange dans cet océan est un héros du vingtième siècle

          qui a coincé et s’est échoué tel quel au vingt et unième

          avant de parler de liberté de la presse il faudrait une presse,

          or ça n’existe plus

          la presse c’est la bande son, c’est pas tout à fait l’image...

          assange a fini sage comme une image

          la seule différence entre lui et nous

          c’est qu’il n’est pas derrière un écran.


          • Passante Passante 12 avril 15:03

            pour être plus exact :
            ils font la fête
            d’avoir constitué leur première photo
            de trou noir,

            enfin la périphérie,
            seulement l’équateur
            de leur grand trou noir..


          • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 12 avril 15:50

            @Passante

            Assange et Manning sont des lanceurs d’alerte, Assange a un rôle encore plus prépondérant parce qu’il est journaliste et éditeur de Wikileaks. C’est à ce titre, et parce qu’il fait encore son métier de journaliste que des crétins de Ricains voudraient l’envoyer à la chaise électrique...

            Sans comprendre un truc tout simple : quoi qu’ils fassent d’Assange (le tuer ou le mettre au trou définitivement), ils en feront un martyr (et un héros).

            C’est juste dur de voir ça se produire et tout le monde s’en bat les steaks.


          • William 12 avril 23:18

            @Philippe Huysmans
            « quoi qu’ils fassent d’Assange (le tuer ou le mettre au trou définitivement) »

            https://www.france24.com/fr/20190411-arrestation-julian-assange-avenir-judiciaire-fondateur-wikileaks

            "Le ministère américain de la Justice a finalement confirmé jeudi que le cybermilitant de 47 ans était inculpé de « piratage informatique » et encourait une peine maximale de cinq ans de prison",
            L’affaire suédoise a été close pour ce qui le concerne.La Grande Bretagne s’est engagée à ne pas l’extrader vers un pays où il risque la torture ou la peine de mort (en toute hypothèse).


          • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 13 avril 08:51

            @William

            Mmh, pas oublier que d’une part, l’Angleterre n’a pas le droit d’extrader JA vers un pays où il encourrait la peine de mort, et d’autre part, il me semble avoir lu quelque part que l’avocate de la « victime » suédoise entendait réouvrir le dossier...

            En pratique, JA se retrouvera aux States et là, comme par enchantement, un procureur lui trouvera d’autres motifs d’inculpations pour lesquels il risque nettement plus gros : ça c’est mon avis, j’espère que l’avenir me donnera tort.


          • Passante Passante 13 avril 11:39

            @Philippe Huysmans

            oui je ne discute pas le fait qu’ils viennent d’avaler un trou noir
            cela aura des effets incalculables
            et j’ai bien l’impression que ça ne concerne pas le strict « journalistique »
            les russes vous le diront..


          • William 13 avril 11:49

            @Philippe Huysmans
            L’éventualité d’autres inculpations ultérieures une fois sur le sol étasunien n’est en effet pas nulle, je ne sais pas s’il existe la possibilité de garanties données au pays « extraditeur ».
            J’avais il y a quelque temps signé une pétition de demande d’asile par la France pour « service rendu », c’était à l’époque Obama où je peux comprendre qu’alors nos gouvernants souhaitaient éviter les conflits avec les USA, mais depuis Trump et sa dénonciation unilatérale du traité avec l’Iran, cela aurait été un acte fort.


          • William 13 avril 11:52

            Concernant les affaires suédoises, c’est plus délicat juridiquement de faire jouer la notion d’asile politique, mais au stade actuel les dossiers ne sont pas rouverts.


          • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 13 avril 12:46

            @Passante

            À ce sujet : avez-vous noté comme le soutien des Russes et des Chinois s’avère frileux ? La réalité est que personne n’aime vraiment Snowden, il flanque une frousse bleue à tous les États.


          • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 13 avril 12:48

            @William

            J’en ai discuté avec un ami juriste qui m’a rappelé une évidence qui vaut la peine qu’on la mentionne : un (représentant d’un) État peut bien « promettre » ce qu’il veut, le juge décide souverainement... et contradictoirement, le cas échéant.

            Autrement dit, ce sont des promesses qu’on ne peut pas tenir... tout en le sachant. Fine mouches, eh ?


          • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 13 avril 12:50

            @William

            La réouverture n’a pour but que de permettre l’extradition vers les USA : c’est en quelque sorte une roue de secours.


          • William 13 avril 17:12

            @Philippe Huysmans
            Cette réouverture opportuniste est extrêmement suspecte, et fait douter de l’indépendance de la justice même en Suède, surtout qu’il s’agit d’affaires privées.
            L’affaire US est une affaire d’état puisque c’est celui-ci le plaignant, ceci dit la « parole » des USA est sujete à caution, il faut voir comment ils ont déchiré leur signature sur le traité iranien et la Cop21.


          • Xenozoid Xenozoid 13 avril 17:15

            @William

            langue fourchue les amerindiens le savaient,d’abpord avec les« empires » et maintenant avec la « démocratie »,Orwell ne faisait qu’un constat


          • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 13 avril 17:42

            @Xenozoid

            La parole de l’homme blanc est écrite sur de l’eau.

            Sitting Bull


          • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 13 avril 17:42

            @William

            La Suède est un vassal pur beurre. Et rien d’autre.


          • Xenozoid Xenozoid 13 avril 17:45

            @Philippe Huysmans

            Vous avez non seulement modifiés et malformés vos cousins ailés ou ​à quatre pattes , vous l’avez fait à vous-mêmes , vous avez changé les hommes en présidents de conseils d’administration , en employés de bureau , en régulateurs du temps - Vous avez changé vos femmes en femmes au foyer(1972) , des créatures vraiment effrayantes j’ai été une fois invité dans une maison d’un « faite attention vous tachez les rideaux, faite gaffe au bocal(poissonrouge) , ne touchez pas la tapisserie : vos cheveux sont gras ,ne renversez pas votre verre sur cette table : elle a une finition délicate, le sol est juste verni prenez les patins.c’est fou.

            Vous vivez . . dans les prisons que vous avez construit vous-mêmes , en les appelant « les maisons, les bureaux, les usines ."

            John (Fire) Lame Deer and Richard Erdoes, Lame Deer Seeker of

            Visions. New York : Simon and Schuster, 1994 [1972], 121.


          • Xenozoid Xenozoid 13 avril 17:48

            @Philippe Huysmans

            La Suède est un vassal pur beurre. Et rien d’autre.

            celle qui voyait des soumarins russe partout


          • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 13 avril 18:16

            @Xenozoid

            Oui, j’avais bien ri à la lecture de ces péripéties, quand, il y a quelques années, c’était revenu au devant de la scène :)


          • Xenozoid Xenozoid 13 avril 18:22

            @Philippe Huysmans

            l’affaire skipral est du meme niveau,mais bon il y a l’humour british


          • Xenozoid Xenozoid 13 avril 18:28

            @Xenozoid

            l’affaire skipral est du meme niveau,mais bon il y a l’humour british

            pour l’humour chapeau melon et bot(te) de cuir ,n’ont pas fait leur job,les russes continuent a détruire l’europe 


          • Positronique 14 avril 08:47

            @Philippe Huysmans
            Comme la Belgique .


          • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 14 avril 11:22

            @Positronique

            Là-dessus, je vous rejoins.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès