• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le Choc Halimi ! La photo polémique

Le Choc Halimi ! La photo polémique

Peut-on supporter cela ? Une photo en Une du magazine Choc montre Ilan Halimi ligoté, un pistolet sur la tempe. Cette photo paraît en plein procès du "gang des barbares", en Une du magazine Choc publié Vendredi. Cette parution suscite de nombreuses interrogations et débats : autour de la presse à sensation, de la liberté de la presse, de l’utilité de telles images pour les lecteurs, mais aussi de l’effet médiatique d’un retrait du magazine des kiosques demandé par le parquet… des questions soulevées en plein procès du « gang des barbares ».

Le parquet a demandé le retrait des kiosques. Action exceptionnelle : le parquet s’associe à la demande de la famille d’Ilan Halimi de retirer des kiosques le magazine Choc. La dernière action similaire a eu lieu en 1997 pour l’affiche du film "Larry Flint" de Milos Forman.

Cette photo figurerait dans le dossier d’instruction des membres du "gang des barbares" composé de Youssouf Fofana et de 26 autres jeunes qui sont soupçonnés d’être impliqués dans l’enlèvement et la mort d’Ilan Halimi.

Paul Payan, rédacteur en chef du magazine a déclaré que c’est "la première photo envoyée à la famille avec demande de rançon", quelques jours après l’enlèvement du jeune homme.

Le garçon avait été enlevé le 20 janvier 2006, croyant avoir rendez-vous avec une jeune femme, qui servait en réalité d’appât. Il a été séquestré et torturé dans une cité de Bagneux, dans les Hauts-de-Seine. Ilan Halimi était décédé pendant son transfert à l’hôpital après avoir été retrouvé le 13 février.

Pour l’avocat de la famille Halimi, Me Francis Szpiner : "La famille ressent cette photo comme quelque chose de particulièrement intolérable", "La liberté de la presse à une limite".

A l’inverse Me Claire Chaillou, qui défend la société éditrice de Choc, SCPE, a évoqué la diffusion de cette photo, sans qu’il y ait de poursuites, dans une émission de M6, en octobre 2006.

Est-ce un débat pour la liberté de la presse ou pour la dignité humaine ?

La représentante du ministère public Mme Caby a reconnu que la diffusion sur M6 avait échappé au parquet mais que cette "divulgation préalable ne donne pas un droit postérieur à la diffusion" et "ne fait pas disparaître le caractère attentatoire à la dignité humaine".

Le débat glisse vers l’utilité de la publication d’une telle photo.

Me Claire Chaillou met en avant que "la publication de cette photo a une utilité" car le lectorat du magazine Choc, constitué principalement par des jeunes de 18-25 ans seront ainsi "informés et (...) touchés essentiellement par l’image". Cette photo permettrait de sensibiliser les jeunes gens. Elle évoque par ailleurs que le retrait des kiosques est une "mesure d’une exceptionnelle gravité" et peut amplifier le bruit médiatique, effet inverse de celui recherché par le Parquet.

Les questions que soulève le retrait du magazine des kiosques sont nombreuses et complexes et méritent quoi qu’il en soit le débat.


 

Moyenne des avis sur cet article :  3.17/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • souklaye 21 mai 2009 12:05

    tous les débats issus de ce procès sont complexes, en lisant de nombreux commentaires sur divers forum la peine de mort par exemplaire est remise au goût du jour, mais pas entant que loi, mais à des fins individuelles.


    L’actualité distrait le peuple et lui se reflète en elle.


    En disséquant les forums de nos grands quotidiens, on s’aperçoit que la violence domine les débats au nom du moi, au nom de la justice.

    On constate que ces lieux dématérialisés servent de vecteur de représentation morale et d’outil de représentativité républicaine.


    La convergence de la criminalité et des faits de société accroît le pouvoir de suggestion des raccourcis et le besoin de vengeance de la foule.

    La nature d’un crime pardonnable, ou non, devient l’alibi de la fonction cathartique de l’ordre juste.


    Lorsque le jugement d’une cour de justice ne suffit pas à l’envie de s’en substituer, la majorité des anonymes de forum plébiscite l’assassinat pour le bien de tous.

    la suite ici :

    http://souklaye.wordpress.com/2009/04/29/psychanalyse-d’un-zapping-la-peine-de-mort-et-la-maniere-de-la-pratiquer/


    • miwari miwari 21 mai 2009 14:05

      « Le débat glisse vers l’utilité de la publication d’une telle photo. »

      Je suis d’accord avec l’interdiction faite pour publier ce genre de photo, qu’apporte-t-elle de plus si ce n’est du voyeurisme morbide gratuit.

      La « liberté de la presse » (que je mets entre guillemets parce que je n’y crois pas !) est un prétexte hypocrite, ce slogan a bon dos, les merdias ne sont pas libres depuis bien longtemps, ce qui intéresse ce journal c’est de vendre un maximum d’exemplaire même si pour cela il doit blesser la famille Halimi, comme elle je serais choqué que l’on mette comme ça une photo de mon fils en couverture.

      Le pompon est franchi par Me Claire Chaillou met en avant que "la publication de cette photo a une utilité" car le lectorat du magazine Choc, constitué principalement par des jeunes de 18-25 ans seront ainsi "informés et (...) touchés essentiellement par l’image". Cette photo permettrait de sensibiliser les jeunes gens.

      Je lui répondrais que les jeunes voient tellement d’horreur à longueur de journée ils leurs suffit d’allumer la télé et ils sont servis que ce n’est pas avec cette photo qu’ils vont être sensibilisés au contraire elle pourrait chez certains tarés avoir l’effet inverse.


      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 21 mai 2009 14:29

        La justice vient d’ordonner, en référé, le retrait des kiosques du magazine.

        Sur cette décision, rare, un juriste a exprimé, je pense, l’essentiel.

        Qu’attend la rédaction pour ne pas illustrer votre texte ?


        • Thémis 21 mai 2009 16:56


          Bonjour Cosmic Dancer,

          Je partage votre indignation et ne comprends pas pourquoi la rédaction d’Agoravox.fr s’autorise à publier la photo de la couverture du magazine « Choc » du mois de juin 2009, couverture pourtant interdite par le parquet.

          Je demande donc à la rédaction de changer d’illustration pour l’article ci-dessus , au regard du procès en cours.

           


        • Thémis 21 mai 2009 17:14

          "la diffusion, quel qu’en soit le support, de la reproduction des circonstances d’un crime ou d’un délit, lorsque cette reproduction porte gravement atteinte à la dignité d’une victime et qu’elle est réalisée sans l’accord de cette dernière, est punie de 15.000 euros d’amende".



        • TALL 21 mai 2009 18:37

          Salut Cosmic

          Depuis hier, j’ai essayé de te joindre 4 fois par mail, mais ça me revient chaque fois après 4 heures pour un blème technique inconnu.

        • pigripi pigripi 21 mai 2009 16:00

          Qu’est-ce que ça me fait, en tant que citoyenne de voir cette photo ?

          1-j’ai du mal à croire qu’elle soit authentique car le visage masqué me semble plus court que celui de Ilan

          2- ca me fait du mal, authentique ou pas la photo car ça me rappelle le calvaire subi par le jeune homme et la sauvagerie de ses kidnappeurs, le fait qu’au moins 30 personnes savaient mais n’ont rien dit ni rien fait. De quoi désespérer de l’humanité. Ca me rappelle que l’antisémitisme basique est une réalité intemporelle chez des catholiques comme chez des musulmans.

          3-La mise en scène de l’otage avec le pistolet braqué sur la tempe tenu par une main et un bras habillés de noir m’évoquent les séries policières et l’influence qu’elles peuvent avoir sur des gens qui transforment la réalité en fiction, la fiction en réalité ou qui ne discernent pas la fiction de la réalité, ces confusions étant liées à la désincarnation de l’être humain, à la marchandisation du corps(le trafic d’organes, la location d’utérus, la vente d’ovocytes, le commerce du vagin, celui du sang et du sperme, des publicités, la banalisation de la chirurgie esthétique, etc.), à l’instrumentalisation des gens à des fins de domination et d’appropriation des biens d’autrui (esclavage (Mauritanie, Golfe, Madagascar...) et enfants soldats.

          4-Je me dis que si Ilan avait été mon fils, j’aurais voulu prendre le monde à témoin de son martyr et que j’aurais peut-être moi-même crié ma douleur en distribuant ses photos à la presse, que j’aurais sans doute souhaité diffuser son image avant, pendant et après.

          5-Je me demande ce que ça fait aux gens de voir cette photo, ce qu’ils en pensent.

          6- Je me demande aussi à qui profite la publication de cette photo : au journal ? aux juristes ? à la famille ? aux assassins et leurs complices ? anx antisémites ? aux politiques ?


          • Thémis 21 mai 2009 17:42


            A Pigripi,

            Vos questions sont pertinentes.

            Le moins que l’on puisse dire est qu’Agoravox, contrairement à tous les sites d’information évoquant cette décision du parquet , refuse de respecter la demande légitime de la famille de la victime à l’origine de cette action si rarissime.

            J’ai fait le tour des autres sites (donc Choc.fr momentanément hors service...), ils ont tous , soit retiré ladite photo de couverture, soit la diffuse en masquant volontairement l’image de la victime représentée par cette scène de crime ...


          • pigripi pigripi 21 mai 2009 18:06

            @Themis

            A mes yeux, le problème de la censure de cette photo est secondaire et il ne faudrait pas que cette question de droit détourne l’attention de Fofana et de ses 30 complices et je ne suis pas certaine que la famille d’Ilan ait eu raison de demander le retrait du magazine en référé car ça déplace le débat du crime vers la « libertédelapresse ».

            Perso, ce qui me fait le plus mal c’est le crime et pas la publication de la photo de l’otage.

            Quant à AGVX « lejournalcitoyen » je pense que c’est surtout un leurre pour les gogos comme vous et moi qui aiment bien s’exprimer mais son objectif est essentiellement commercial, faut pas rêver ....


          • Thémis 21 mai 2009 18:44


            Je ne suis d’accord qu’avec la dernière phrase de votre commentaire.

            Cela me pose question qu’Agoravox n’ait aucune déontologie ni éthique journalistique en diffusant la photo d’une couverture interdite par le parquet ; dans un but peut-être purement commercial , en bafouant publiquement la demande légitime de la famille de la victime par le maintien de la diffusion de cette dernière ; malgré les remarques des internautes d’un journal se prétendant citoyen.

            Avez-vous pensé à ce que pourrait ressentir un membre de la famille de la victime en allant sur cette page ? D’ailleurs, il se pourrait peut-être que cela soit déjà fait.

            Comme Agoravox ne semble pas avoir demandé l’autorisation de la famille de la victime, peut-être faudrait-il demander l’avis de la « brigade de répression de la délinquance contre la personne » qui est chargée de l’affaire de cette publication ?

            Nous en serons plus demain sur la validité légale du réquisitoire de l’avocat du journal. 

            Quoiqu’il en soit, je maintiens que la décision d’Agoravox de continuer la diffusion de cette image est illégitime et manque gravement de respect en bafouant la demande compréhensible de la famille du défunt torturé.

            Le procédé est immonde et point n’est besoin d’une telle illustration pour faire naitre le débat sur la liberté de la presse ; puisque la décision en référé est suffisante par sa nature exceptionnelle pour ouvrir un débat.

            Le but d’Agoravox , vous avez raison , est donc bien de faire commerce de cette affaire.


          • Thémis 21 mai 2009 18:57

            Quant à la première partie de votre commentaire, il me semble ici que le sujet n’est pas sur l’affaire criminelle en elle-même mais porte sur les limites de la liberté de la presse.


          • Thémis 21 mai 2009 19:15


            Je constate que la photo de la couverture légitimement interdite par le parquet se trouve maintenant également diffusée en Une d’Agoravox.fr ; alors que ce n’était pas le cas tout à l’heure.

            Cela ne fait que renforcer mon argumentation...


          • pigripi pigripi 21 mai 2009 16:09

            Je vois que les commentaires se focalisent sur Fofana et la peine de mort.

            Je pense que dans ce drame, le plus grave est qu’une trentaine de personnes a assisté Fofana et que celui-ci n’aurait rien pu faire sans ces « bonnes » volontés. N’oublions pas qu’il a quitté la France en « confiant » son otage à des complices et que ceux qui savaient ont eu 3 semaines pour sauver Ilan. Ils étaient une trentaine à avoir la capacité de réfléchir et de venir en aide au jeune homme.

            Se focaliser sur Fofana, de mon point de vue, ne rendra absolument pas justice à Ilan. Le punir sévèrement est indispensable mais sans la condamnation de ses complices, le jugement ne pourrait pas être exemplaire et dissuasif.


            • jocelyne 21 mai 2009 16:58

              Pour moi cette insupportable photo n’apporte rien
              tout le monde imagine les 23 jours de tortures suppportées par ce jeune homme
              (il a l’age de mon fils)
              j’ attends de ce procés une peine adéquate ce type est un monstre


              • jocelyne 21 mai 2009 17:39

                cette photo qui pourrait etre celle de mon fils me rend litteralement malade


                • bluerider bluerider 21 mai 2009 17:57

                  le mal est fait. L’Elysée et l’Intérieur boivent du petit lait dans leur croisade pour les causes instrumentées de l’antisémitisme, de l’antiterrorisme, de la lute contre les milieux anarcho-autonomes (à prouver), ou pour la lutte contre la liberté du net (réactions dans ces commentaires contre la publication de cette photo en illustration de l’article AGORAVOX).

                  Question trés complexe : mise en scène ? / intrumentation par la partie civile ? Par l’Elysée ou l’Intérieur ? / influence des séries où pleuvent les balles et la répression, qui inondent les TV francophones ? / récupération et par qui ? /

                  cela s’appelle une boite de Pandore, et il est bon de temps en temps de l’ouvrir...


                  • Reinette Reinette 21 mai 2009 18:33


                    BOB 34

                    dorénavant, je ne lirais plus vos articles





                    • mardouk 21 mai 2009 18:53

                      Votre article : court et neutre permettant à chacun une liberté analyse.

                      Concernant l’article de CHOC : il aurait été préférable que sa publication soit faite après le procés .

                      • Diva Diva 21 mai 2009 18:55

                        @L’auteur

                        Bon article.

                        On peut en effet s’intérroger sur la pertinence de montrer ce genre de cliché pour illustrer la souffrance de ce jeune homme.

                        En même temps, les différents journaux télévisés rivalisent dans le sordide pour nous montrer toujours plus l’horreur des guerres, des attentats, des meurtres en tous genres.
                        Et, me semble t-il, la télévision touche davantage de gens que les magazines !

                        Personnellement, du temps où je n’étais pas athée, j’ai passé (de force) mon enfance dans les églises où est exposé depuis toujours, le Jésus légendaire, crucifié !

                        Donc l’horreur à la vue de tous, j’y suis habitué depuis fort longtemps !

                        Et la crucifixion idôlatrée n’est pas moins sordide à contempler que cette photographie d’Ilan, qui le représente, fort heureusement, avant qu’il ne soit torturé !

                        Au final, que de pudibonderie malsaine ! 


                        • Thémis 21 mai 2009 19:06


                          A Diva,

                          Vous délirez :

                          « (..) cette photographie d’Ilan, qui le représente, fort heureusement, avant qu’il ne soit torturé ! »

                          Si je vous fais saigner du nez et des mains, vous scotche les yeux,la bouche et vous entrave les poignets en vous mettant une arme sur la tempe, je vous fais un câlin, c’est ça ?

                          Pauvre cloche fêlée qui résonne mal !


                        • Reinette Reinette 21 mai 2009 19:30





                          DIVA, DIVAgue, dis va !


                        • Diva Diva 21 mai 2009 19:30

                          @Thémis

                          Je ne suis pas un membre de votre famille, veuillez donc ne pas m’insulter !

                          Et pour répondre à votre question ; si vous me faites tout ça, je n’en mourrais pas !


                        • Montagnais Montagnais 21 mai 2009 21:15

                          Merci pour votre très-didactique crétinerie. Au fait, vous avez réellement passé votre enfance dans les églises ? Visiblement, vous n’en avez rien retiré. Il doit être bien difficile de vivre aussi écervelée que vous l’êtes. Continuez..


                        • Un avis 22 mai 2009 02:58

                          « Je ne suis pas un membre de votre famille, veuillez donc ne pas m’insulter ! »

                          Parce que le fait d’être « membre d’une famille » permettrait de se faire insulter par elle ?
                          Décidément, l’Eglise (entre autres) ne vous aura pas appris grand-chose.


                        • Thémis 21 mai 2009 21:42


                          Je constate qu’à l’heure ou j’écris ces lignes, la rédaction d’Agoravox a retiré de sa « Une » et de l’illustration de cet article, la photo de la couverture de « Choc » retirée légitimement des kiosques par décision du parquet.

                          Il y a maintenant un lien vers un article du Nouvel Obs illustré par la même photo mais datant du 16/05/09 , soit avant le référé du parquet.

                          Vous pouvez tous constater ici

                          http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20090519.OBS7430/ilan_hal imi__le_magazine_choc_interdit_a_la_vente.html?idfx=RSS_notr&xtor=RSS-17

                          que sur le même sujet , le Nouvel Obs, après cette décision de justice, s’abstient de diffuser cette photo dans sa publication du 20/05/09.
                          Un lien figure cependant dans le corps de ce dernier l’article du Nouvel Obs mais il n’est plus efficient.

                          Ne doutons pas un instant que la direction des éditions électroniques du Nouvel Obs approuve ce type de basse manœuvre de la courageuse rédaction d’Agoravox, le journal citoyen qui respecte tous les citoyens ...


                          • Un avis 22 mai 2009 03:02

                            A Thémis : photo retirée aussi du lien ci-dessus (à l’heure où j’écris).


                          • Thémis 22 mai 2009 21:43

                            A Un avis,

                             Vous pouvez maintenant constater qu’à cette heure, le lien fonctionne mais renvoie vers l’article+photo antérieures au référé du parquet.

                            La direction de publication des éditions électroniques du Nouvel Obs . est donc aussi courageuse que celle d’Agoravox pour utiliser le même stratagème de contournement qui bafoue la demande légitime de la famille du défunt.

                            Il est très instructif de voir toutes ces modifications en temps réel.

                             Les lecteurs apprécieront...


                          • Annie 21 mai 2009 22:02

                            Il existe aujourd’hui un code déontologique s’appliquant de manière volontaire pour les organisations humanitaires stipulant que personne ne doit se voir privé de sa dignité sur une photo . Demandez-vous si une photo de vous dans cette situation est une atteinte à votre dignité.La réponse est évidente et la question n’aurait même pas dû être posée.


                            • appoline appoline 21 mai 2009 22:21

                              Cette photo vous heurte tous ; le calvaire qu’a subi ce jeune homme dépasse toute cruauté et je rejoins Calmos, Badinter n’a jamais été confronté à une ordure tel que fofana sinon il n’aurait pas défendu aussi farouchement l’abolition de la peine de mort ; le pouvoir s’est d’ailleurs bien gardé d’interroger le peuple. Mais, il est curieux de constater que des images encore plus cruelles que celle-ci ne lèvent pas autant d’indignation, les médias étalent les tripes et la cervelle en première page de gens nés bien loin de chez nous, comme quoi la vie n’a pas le même prix ici et ailleurs.


                              • Annie 21 mai 2009 22:42

                                Appoline, vous n’avez pas compris que c’est justement pour des criminels comme Fofana que la peine de mort a été abolie. Si elle avait été abolie pour les innocents ou pour des criminels avec une chance de réinsertion, je n’en vois pas beaucoup l’intérêt.


                              • Thémis 21 mai 2009 23:53

                                Bonsoir Annie,

                                Je suis également opposée à la peine de mort ; et ce, quelle que soit la gravité du crime commis.

                                Pour 3 raisons principales :

                                1. La justice , comme l’erreur, est humaine. Il est donc des condamnés à mort qui ont été exécutés alors qu’ils étaient innocents.

                                2. La justice ne peut s’autoriser à faire ce qu’elle proscrit au plus haut point, c’est-à-dire assassiner un être humain.

                                3. Dans tous les pays ou la peine de mort existe encore, toutes les études ont prouvé qu’elle n’a pas de valeur dissuasive pour les futurs criminels . Dans ces pays, les taux de criminalités sont loin d’être plus faibles que dans les pays l’ayant abolie.


                              • Diva Diva 22 mai 2009 01:52

                                @thémis

                                vous écrivez :

                                2. La justice ne peut s’autoriser à faire ce qu’elle proscrit au plus haut point, c’est-à-dire assassiner un être humain.

                                Question :
                                 
                                Que penser alors de l’existence même de l’armée française ?
                                Que font donc les soldats français en Afghanistan à l’heure actuelle sinon que de tuer des êtres humains ?


                              • appoline appoline 22 mai 2009 13:06

                                @ Annie,

                                Non, désolée, mais pour moi des individus comme fofana, allègre, louis ne méritent que la mort. Ces individus coûtent cher à la société en plus des crimes qu’ils ont commis ; le contribuable n’a pas à prendre à sa charge l’entretien d’ordure pareilles. Réinsertion, vous écrivez, sachez qu’un psychopathe pas plus qu’un psychotique ne peut guérir. Ce sont des bêtes fauves, la seule alternative est de les camer à bloc mais gare à vous s’ils n’avalent pas leurs médicaments. Allez faire un tour dans les unités pour malades difficiles en psychiatrie, vous comprendrez ce que veut dire l’expression « grimper aux murs ».


                              • Annie 22 mai 2009 21:54

                                @Appoline, c’est une question d’opinion. J’ai été très choquée par l’exécution de Saddam Hussein à laquelle on a opposé une protestation de principe. Je ne pourrai jamais endosser l’exécution de quiconque.


                              • Roche 23 mai 2009 02:57

                                en quoi le fait de le tuer ferait de vous l’animal qu’il a été, c’est le principe même de l’abolition de la peine de mort crétine ! trop facile quand on pense que vous pensez faire ce que vous interdisez a l’autre, de l’animal cherchez le vraiment, ce qui vous distingue de l’autre, il n’y a qu’un pas, c’est ce qu’on appelle le passage a l’acte !

                                dans votre conscience vous avez mémorisé cette espèce de connerire qu’on appelle la bnalité du mal, la machine a tuer comme si l’homme avait cette spécificité, mais quel malheur !


                              • bek 21 mai 2009 23:12

                                HEIN la bande des humanistes : ne versez pas trops dans l’hypocrisie à 2 balles...les palestiniens survivants au génocide barbare des sionistes reconnaissent tous le bienfait du phosphores blanc .

                                Sans défendre le criminel fofana, je dirais qui vous l’avez dépassé et de loin en nombre de victimes.

                                Sortez un peux de vos lave linge.


                                • Christoff_M Christoff_M 22 mai 2009 02:22

                                  Ce qui est choquant c’est la manière dont est récupérée et amplifiée par cette affaire qui mériterait un peu de respect et de recueillement plus un prise de conscience calme après coup des dérives de notre charmante et belle démocratie qui commence à avoir des relans d’égout par moment...

                                  Vous verrez un bon coup de Cannes et il n’y paraitra plus...

                                  Si seulement les journalistes et les politiques de notre pays par pure démagogie et intérets douteux arrétaient de se mettre au niveau des journaux bon à allumer les cheminées...

                                  Pour s’essuyer j’aurais trop peur de me salir le cul avec ce journal fait par des maquereaux qui ont fait couler la presse et le prépresse de qualité en France !!


                                  • Christoff_M Christoff_M 22 mai 2009 21:19

                                    encore une fois dans cet info il y a de l’intox, CHOC est maitre en la matière vous voyez aussi que notre charmante loi est bien complaisante lui laissant plusieurs jours pour écouler ses stocks avec un appel d’air en plus !!

                                    Avec le nom du journal cité partout sous prétexte d’info et de polémique !! tout bénef pour les journaux torchons et les paparazzis qui malgré des petites amendes de juges, gagnent des fortunes !!


                                  • Thémis 28 mai 2009 23:46

                                    La cour d’appel de Paris a estimé ce jeudi que le cliché montrant Ilan Halimi et publié en Une du magazine Choc du mois de juin portait bien "atteinte à la dignité humaine". Mais le juge n’est pas allé aussi loin qu’en première instance : ce numéro litigieux pourra bien rester dans les kiosques, seule la photo litigieuse devra être occultée....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès