• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le ciel, la mer, de l’argent plein la vue...

Le ciel, la mer, de l’argent plein la vue...

Je sais ! Vous êtes en vacances, la mer est bleue, le sable est chaud, les oiseaux gazouillent et le soleil irradie sur votre peau ses voluptueux rayons insufflant jusque dans votre âme une douce sensation de bonheur.
 
Vous n’avez cure des paradis fiscaux qui s’écroulent là même où d’autres renaissent au prix du sang de tant d’innocents qui n’ont rien demandé sinon à vivre comme tout le monde, travailler, acheter et jouir tout comme vous de ces moments de répit que vous estimez avoir grandement mérité.
 
La mort elle, n’aime pas bronzer idiot...
 
La guerre est cruelle et ses tambours ne battent certainement pas pour ces raisons « humanistes » dont on nous bassine. L’ère du mensonge prend ses aises à tous les niveaux et la seule valeur qui bat le haut du pavé de l’alibi, sournoise et fourbe, revêtue d’une burka, reste celle de l’argent.
 
En France, nuit debout s’essouffle, crachant sur le trottoir les métastases d’un rêve avorté. La nouvelle loi du travail est passée malgré la réticence de la majorité, bien beurrée au 49.3 pour un lob magistral de la voix des députés qui du droit de vote n’ont pu émettre qu’un lourd silence. Complicité ou instinct de préservation de l’espèce ? A se demander si la démocratie existe encore... le peuple ? n’en parlons même pas, il dénombre ses pertes dans le sacre même de sa nouvelle condition de libéralopithèque dont on a pris soin de doper les molécules du « besoin ».
 
Au Maroc, grand copieur du bleu blanc rouge, nous avons cette fois-ci pris les devants et le code du travail est déjà taillé à la mesure de la voracité du patronat et du coup, pourquoi perdre du temps, nous avons aussi signé tous les accords présents et futurs de libre échange sans même lires les petites clauses écrites en pattes de mouche en bas de page, juste après un astérix même plus gaulois.
 
 Côté teutons, et flasques tétons, la mère Merkel, prise aux couilles par volkswagen, lâche les baskets aux grecs et, Brexit oblige, rameute les troupes Européennes pour dérouler le tapis rouge au TAFTA (Trans-Atlantic Free Trade Agreement).
 
TAFTA c’est un peu comme le nom d’un bonbon bon marché dont les gamins des plus bas que bas quartiers raffolent mais c’est d’abord et avant tout, comme ne cesse de le répéter mon pote Abdel, un gros doigt au cul au protectionnisme économique des nations. Et si jusque là vous le confondiez avec le tissu du même nom, il n’en partage dans le qualificatif que celui du mensonge.
 
C’est en quelque sorte la capote inventée par l’ultralibéralisme U.S, autrement dit mondial, pour entuber à sa guise les nations sans risque létal pour sa santé.
 
Non pas que ce genre de bête n’existait pas auparavant, le Maroc en sait quelque chose pour en avoir fait les frais avec le groupe Holliday Inn qui se fit dédommager grassement par l’état marocain suite à la médiation du CIRDI (la version 1.0 de TAFTA et du pipi de chat à côté). 
 
Gloire à « l’enterprise ». C’est un peu la devise de TAFTA sauf que le capitaine keurk (dit avec l’accent) dont Obama joue le retour, est aussi noir que le dessein de la chose. Ce qui fait le plus peur dans ce truc c’est la régulation des contentieux par un tribunal privé. Le fonctionnement de toute institution ayant un coût, on a vite fait de mettre en doute l’autarcie du dit tribunal.
 
Aux orties donc la souveraineté des nations. Au caniveau la parole des rois, des roitelets et autres similis présidents. Au cul, bien profond, votre vote et vos rêves d’autodétermination à disposer de vous-même. La seule loi reconnue est celle de l’entreprise. Le reste, politique inclue, c’est du folklore pour maintenir un semblant de différenciation culturelle.
 
Pour l’exemple dans le genre « je t’entube et si tu cries j’te fais la guerre », le cigarettier Phillip Morris a attaqué l’Uruguay et l’Australie à cause de leur législation anti-tabac, une société américaine a attaqué le Canada parce que le pays refuse l’extraction du gaz de Schiste, plusieurs pays européens ont attaqué l’Égypte parce que le pays à augmenté le salaire minimum entraînant une baisse de profit de leurs multinationales implantées dans le pays.
 
Pourquoi je vous raconte tout cela ?
 
D’une, pour que vous arrêtiez de nous pomper l’air avec vos histories de burkini à la con.
 
Que de deux, à la queue leu leu, les « Allahouakbar » de l’état islamique et repris en boucle par les chaines télé de ses partenaires (oui vous avez bien entendu) ne roulent pas pour Dieu mais pour l’argent.
 
Bachar doit ses déboires à son refus d’accepter le passage du pipeline du Qatar estimé nuisible aux intérêts de son allié russe
 
Et de trois ça me fait chier que moi je bosse et que vous vous doriez la pilule les doigts d’pieds en éventail.
 
La seule chose de vraie dans tout ce fatras c’est le nombre de morts qui ira en s’accentuant car la mort, elle, à votre inverse, ne prend jamais de vacances...
 
Et depuis que l’on a trouvé de la plage sous les pavés je doute fort qu’il y ait encore un soupçon de révolution...

Moyenne des avis sur cet article :  4.55/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • arthes arthes 19 août 2016 17:10

    Je compatis !!!

    Je bosse aussi et j espere souffler dans quelques semaines pour aller voir les poissons encore vivants sous l eau, les gorgones, les champs de possidonies, les gentils requins léopards, et les épaves guerrières embellies de concrétions. .Et les murènes. ..Tant qu il est encore temps, tant que ce monde pour lequel je me bats existe encore pour nos sens terrestres. 
    Sinon, je suis d accord avec votre noir billet...Enfin, ca empeche pas qu il faut se battre, mais, putain, c est raide !






    • kb kb 29 août 2016 11:27

      @arthes

      j’ai quand même réussi à prendre une petite semaine de vacances et même si j’ai fortement bronzé je me sens quand même un petit peu moins noir depuis 

    • pemile pemile 19 août 2016 17:29

      @bk

      y’a une incohérence dans cet article, vous vous adressez aux médias qui ne prennent malheureusement jamais de vacances !


      • kb kb 29 août 2016 11:25

        @pemile
        sauf que la vacance de l’esprit est bien souvent plus oiseuse que celle du corps smiley


      • sylvie 19 août 2016 18:17

        Vous avez raison, oh combien, merci de votre reflexion.


        • Alren Alren 19 août 2016 18:41

          Les histoires de burkini ne sont pas des « histoires à la con ».

          Il s’agit du volet « guerre psychologique » que mènent les islamistes à côté de 1) la guerre sanglante des terroristes et 2) de l’immigration à visée de conquête religieuse en cours actuellement. Une guerre totale en fait.

          Après l’échec du foulard à l’école, c’est une nouvelle tentative contre des gouvernants lâches, mais la réaction populaire, j’espère, permettra aux maires d’y mettre fin pour trouble à l’ordre public.


          • sylvie 19 août 2016 19:29

            @Alren
            et les zautres ils mènent une guerre comment ? la dernière fois que vous avez entendu parler du TAFTA date de quand ?


          • arthes arthes 20 août 2016 00:07

            Mais....Zaudela de ce constat , et de tous les constats...En dehors de constater.. Que faites vous (l auteur) qui puisse inverser la tendance à la résignation ? (Bon je me réveille un peu et je lis l article sous un autre angle)...Parce que si c est pour donner des mantilles, il.y en a déjà beaucoup, je trouve

            ..Z êtes pas déjà mort ?



            • kb kb 29 août 2016 11:36

              @arthes
              je milite pour l’internationalisation de la résistance chose contre laquelle tous les gouvernements oeuvrent pour en empêcher la constitution en canalisant l’énergie vers des luttes ethnico-religieuses.


            • Croa Croa 20 août 2016 16:09

              Non bien sûr qu’il n’y a plus de démocratie en France (et pareil pour les autres pays de l’UE.) Le régime est totalitaire et Hollande un simple pantin qui préfère justifier sa politique avec des arguments à la con plutôt que dire qu’il obéit à plus fort que lui (ce qui est une forme de collaboration avec l’oligarchie vu que s’il avouait être sous contrainte le peuple l’aiderait à en faire le moins possible, le problème étant qu’il fait du zèle au contraire !)
              *
              - Non la loi travail ce n’est pas terminé !  La prochaine journée d’action est pour le 15 septembre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès