• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le Code du travail selon Caroline Fiat, députée France Insoumise de la 6ème (...)

Le Code du travail selon Caroline Fiat, députée France Insoumise de la 6ème circonscription de Meurthe-et-Moselle

Le but de cet article est tout d'abord d'énumérer les faits concernant le non-respect du code du travail de la députée France Insoumise, Caroline FIAT. Je souhaiterais avoir vos avis concernant cette situation que je vis et surtout savoir si ces faits sont condamnables selon vous, ou pas.

LE CODE DU TRAVAIL SELON CAROLINE FIAT, DÉPUTÉE FRANCE INSOUMISE DE LA 6EME CIRCONSCRIPTION DE MEURTHE-ET-MOSELLE
 
- Signer un contrat de travail type vierge de toutes les mentions obligatoires
 
- Commencer à travailler tout de même dès le 01/07/17 en étant disponible H24 et 7J/7
 
- Ne pas être payé pendant 2 mois sans recevoir un seul bulletin de salaire (salaire reçu pour juillet et août le 28/08/17 uniquement et fiches de paie en septembre)
 
- Ne jamais avoir reçu son contrat de travail que l'on a signé
 
- Recevoir uniquement un certificat d'adhésion à la complémentaire santé des attachés début août comme SEULE ET UNIQUE preuve de son embauche
 
- Ne pas pouvoir justifier de sa situation professionnelle au sein de Pôle Emploi
 
- Se faire convoquer en prétextant la remise d'un ordinateur personnel à la fin des deux mois (le 22/08/17) pour annoncer en réalité une rupture de travail où la députée m'a laissé le choix ("c'est soit à ton initiative, soit à la mienne")
 
- Enregistrer la conversation à l'insu de son employeur qui prouve irrémédiablement tous les manquements de ses obligations légales, mais enregistrement jugé irrecevable par les juges (les attestations mensongères quant à elles, déclarées sur l'honneur sont acceptées...)
 
- Se faire priver de toute possibilité de continuer son travail jusqu'à la fin de son contrat, qui a été décalé d'une semaine pour respecter le délai de prévenance (01/07/17 au 06/09/17 au lieu du 31/08/17)
 
- S’apercevoir finalement que c'était une embauche en temps partiel payé au SMIC (j'aurai sûrement dû me mettre en statut d'auto-entrepreneur pour envoyer des factures et ainsi détourner de l'argent public)
 
- Comprendre que son embauche n'a jamais été souhaitée par la députée qui s'est servie de moi pour assurer son début de mandat et embaucher un proche à sa place
 
Définition de la Loyauté : Honnêteté, droiture.
Synonymes : sincérité, bonne, franchise, probité
 
La France Insoumise, continuez à vendre du rêve.
Vous n'êtes que des imposteurs, comme les autres.
 
 
Peut-on être aussi insoumis au Code du travail ? La réponse est oui.
 
En effet, le conseil de Prud’hommes de Nancy a :
 
- déclaré irrecevable certaines pièces ainsi que la partie des conclusions qui en ont fait état
- dit que Caroline FIAT a respecté l’ensemble de ses obligations légales
- débouté l’ensemble de mes demandes.
 
Peut-on renoncer à la vérité ?
 
En ce qui me concerne, la réponse est non.
 
Comme l’a déclaré François Hollande récemment, « le mensonge mérite la pire des sanctions » ; « Non, je pense que la vérité, c'est encore la meilleure pédagogie. On peut essayer avec le mensonge mais ça ne tient pas. On peut biaiser la vérité mais il y aura à un moment un retour de la sincérité. Et puis il faut assumer la vérité. »
 
 
C’est ainsi ce que je compte faire : assumer la vérité, peu importe le prix.
 
Dans ce sens, je compte faire appel de ce jugement que je considère pleinement injuste et déloyal.
 
Il m’est tellement important de faire la lumière sur cette affaire, c’est avant tout une question de principes : démontrer un abus de blanc-seing et donc un abus de confiance dont j’ai été victime.
 
J’aurais également tellement de choses à dire, sur la politique et le reste, mais finalement, la moralité, c’est l’instinct du troupeau chez l’individu (cf. Nietzsche).
 
Ainsi je vous remercierai pleinement d’avance de partager un maximum cette publication et faire connaître cette affaire, pour que Justice soit faite.
 
Je terminerai cette déclaration par une citation de Fernand Raynaud : « La justice, ça se rend, ça ne se vole pas. »
 
Bien cordialement.
 
AP
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.75/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

71 réactions à cet article    


  • eddofr eddofr 4 juillet 2018 10:38

    Le fait de vous voir ici développer, sur un espace d’expression publique, des accusations réfutées par la justice ne plaide pas vraiment en votre faveur ...


    • zell zell 4 juillet 2018 10:46

      @eddofr J’énumère des faits, ce ne sont pas de simples accusations. Merci tout de même de votre avis.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 4 juillet 2018 10:47

      @eddofr

      Pourquoi ?

      Certains Canards enchaînés se sont bien spécialisés sur ce créneau, alors pourquoi pas l’intéressé lui-même ?


    • Albert123 4 juillet 2018 12:27

      @Olivier Perriet


      « Pourquoi ? »

      Car le fan club de la FI ne supportera pas ces vils manœuvres qui visent à faire remarquer au plus grand nombre que la clique à la Merluche n’est guère meilleurs que celle des autres partis politiques.

    • zell zell 4 juillet 2018 12:35

      @Albert123 Toute vérité n’est pas bonne à dire, mais je tiens pleinement à mon intégrité. Et dans ce sens, j’assume la vérité.


    • Alren Alren 4 juillet 2018 12:49
      @zell

      En effet, le conseil de Prud’hommes de Nancy a : 

      - déclaré irrecevable certaines pièces ainsi que la partie des conclusions qui en ont fait état

      - dit que Caroline FIAT a respecté l’ensemble de ses obligations légales

      - débouté l’ensemble de mes demandes.



      Question : le conseil de prud’hommes de Nancy est-il intégralement noyauté par la France Insoumise et si c’est le cas, qu’attendez-vous pour faire appel devant des magistrats professionnels ?

    • zell zell 4 juillet 2018 12:57
      @Alren Je ne sais pas, j’ai toujours eu confiance en la Justice et je pense simplement que les politiques sont protégés d’une manière générale (il n’y a qu’à voir le nombre de scandales les concernant...)

      Je vous renvoie également Du droit du plus fort de Rousseau.

      Enfin, je compte bien évidemment faire appel comme je l’ai déclaré ci-dessus.

      Cordialement.

    • Albert123 4 juillet 2018 13:37

      @zell

      et cela vous honore.

    • Albert123 4 juillet 2018 13:45

      @Alren

      le résultat en l’appel après les prud’hommes est bien souvent encore pire.

      c’est pas faute de le dire et de le répéter mais la justice est noyautée par la gauche (cf le mur des cons).

      c’est d’ailleurs l’ensembles des contrats sociaux qui régissent la société qui pâtissent de cette situation génératrice à la fois d’incohérences à répétition et de la perte de crédibilité des institutions qui sont touchées par ce parasitisme.

      quand on cultive le relativisme de gauche et son égalitarisme forcené, la justice ne vaut plus un clou.


    • Christ Roi Christ Roi 4 juillet 2018 13:50

      La France Insoumise est une organisation d’américano-trotskistes aux ordres de l’étranger. Ils sont là pour nous détruire aussi méfions nous en.


    • zell zell 4 juillet 2018 14:38

      @Albert123 merci beaucoup !


    • Ouallonsnous ? 4 juillet 2018 17:33

      @zell



      Ce sont des faits ce délire ?

      Bien plutôt un concentré de calomnies pour lequel vous avez été rétribué par les adversaires politiques de la FI !

    • Ouallonsnous ? 4 juillet 2018 17:34
      @Ouallonsnous ?

      Ce post s’adresse à l’auteur @Alexandre !

    • zell zell 5 juillet 2018 12:40

      @Ouallonsnous ? Il n’y a aucune calomnie là-dedans, je le redis ce sont des faits. Et un très mauvais délire me concernant je vous l’accorde.


      En tout cas je n’ai pas été rétribué par qui que ce soit (vous avez eu le mérite de me redonner un peu le sourire en évoquant un éventuel complot).

      Cordialement.

    • Alren Alren 6 juillet 2018 18:44
      @Albert123
      c’est pas faute de le dire et de le répéter mais la justice est noyautée par la gauche (cf le mur des cons).

      Il ne suffit pas de le répéter pour que ce soit vrai !
      Il y a un syndicat qui veut une vraie justice, le contraire de la justice de classe que l’on veut obtenir des juges, c’est le syndicat de la magistrature. Il est malheureusement minoritaire.
      La majorité des magistrats n’est pas syndiquée comme c’est le cas pour les autres travailleurs français en général. Et il existe un syndicat de droite, l’Union syndicale des magistrats.
      S’il y a une « noyautage », c’est par l’extrême-droite dans les facultés de droit !

      « le mur de cons » n’était pas public, mais visible seulement et discrètement au siège du Syndicat de la magistrature pour les adhérents, qui ont le droit d’avoir une opinion comme tout citoyen. C’est presque par effraction qu’un individu hostile l’a repéré dans les locaux où il était accueilli sans méfiance et en a fait part au public par hostilité.

      À l’auteur : c’est vrai que les hommes politiques sont protégés, mais les hommes politiques de droite !!! (y compris donc les puissants du PS), pas ceux de gauche, au contraire !

      Votre députée et adversaire étant France Insoumise, je doute que les représentants patronaux qui siègent à parité avec les représentants salariés, aient éprouvé la moindre sympathie pour elle et pense au contraire qu’ils auraient sauté sur l’occasion de la condamner s’il y avait eu un moyen légal de le faire.


    • Alren Alren 6 juillet 2018 18:48
      @Alren

      On voit bien que le Canard Enchaîné n’ayant rien à se mettre sous la dent contre la France Insoumise et voulant conserver ses lecteurs de droite, a sauté sur votre affaire pour ne pas paraître « à gauche » (ce qu’il n’est pas en effet).

    • kader kader 7 juillet 2018 08:53

      @Alren

      ah les prudhomme oui c’est politisé et très à gauche.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 4 juillet 2018 10:52

      Bah, vous le savez bien, Caroline Fiat a été élue par accident :

      3 candidats auto étiquetés majorité présidentielle ou assimilés qui se sont mutuellement neutralisés,
      1 candidate LR à qui ça n’a pas profité,
      1 deuxième tour contre le FN, et tout le monde appelle à voter pour la France insoumise (NDR : smiley )
      1 record d’abstention au 2e tour

      C’est normal qu’il y ait des erreurs de parcours, Caroline Fiat va apprendre.

      Vous savez bien comment ça se passe en politique, puisque vous êtes dedans. C’est pas toujours très professionnel.

      Certes c’est très pénible d’en faire les frais personnellement smiley

      Bonne chance


      • zell zell 4 juillet 2018 11:00

        @Olivier Perriet Pénible est encore plutôt bien pesé à vivre... merci à vous.


      • Clocel Clocel 4 juillet 2018 10:53
        Ce sont des rebelles à la FI !!!

        Et,,, l’hologramme à Méluche, il dit quoi ?

        Putain, on est politiquement retombé en enfance...

        Une pensée pour mes vieux Maîtres qui m’ont appris le métier, certificat d’étude en poche, la journée faite, ils s’en allaient donner des cours de philo et d’économie à la MJC du coin...

        • Olivier Perriet Olivier Perriet 4 juillet 2018 10:58

          @Clocel

          Heureusement que vous êtes là pour nous donner vos témoignages édifiants, bien que pas très explicites smiley


        • Clocel Clocel 4 juillet 2018 11:13

          @Olivier Perriet


          Concentrez-vous sur votre prochaine mission :

          Être présent au second tour en 2022 pour faire la courte échelle à Macron pour son deuxième mandat, le FN ne sera pas toujours là !

          Après, vous pourrez foutre votre champion à la retraite où il sera officiellement payé à rien foutre.

          Vous prendrez le footballeur comme remplaçant ???

          Vous êtes des clowns pathétiques...

        • zell zell 4 juillet 2018 11:20
          @Clocel Je vous remercie de ne pas transformer l’espace alloué aux commentaires en champ de bataille / trollage pro-untel, ce n’est pas le sujet. Je vous renvoie donc à ce sujet passionnant de philosophie : « Sommes-nous libres de nos opinions ? »
          Cordialement.

        • Olivier Perriet Olivier Perriet 4 juillet 2018 11:22

          @Clocel

          Je vais vous dire mon avis :
          droite la plus bête du monde et Mélenchon vont tous se cotiser pour faire réélire le gamin, comme déjà l’année dernière.

          à moins que Mélenchon soit suffisamment malin, mais tout dépend s’il veut larguer ses boulets gauchistes.


        • foufouille foufouille 4 juillet 2018 11:01
          Ruquier le millionnaire est un insoumis, c’est donc normal beaucoup de faux cul.


          • zzz'z zzz’z 4 juillet 2018 11:40

            Les patrons de syndicats sont réputés être de très mauvais employeurs. La gauche du capital idéalise sa lutte contre les patrons ; ainsi ne se considérant pas comme employeur, elle déroge aux fondements des règles de l’emploi.


            Critiquer les employeurs, ça ils savent faire… Ne serait-ce que, se faire accepter en CESU chez ces idéologues est un poème. Ce sont des gagne-petit, qui se foutent complètement de ta condition de salarié, se considérant eux-mêmes comme grands opprimés… Je les évitent comme la peste ; ils sont menteurs, mesquins et fraudeurs ! 

            … Au moins cet hiver, ils n’auront pas froid !

            • zzz'z zzz’z 4 juillet 2018 12:32

              @zzz’z

              Ils ne t’emploient pas, ils te font l’aumône…

            • zygzornifle zygzornifle 4 juillet 2018 14:23

              Comme l’a déclaré François Hollande récemment, « le mensonge mérite la pire des sanctions »...


              Whouahahaha sacré Hollande va ..... La politique et le mensonge sont frères jumeaux .... 

              • zell zell 4 juillet 2018 14:52
                @zygzornifle J’ai pris cette déclaration de F.Hollande en rapport avec l’actualité du moment, à savoir un des sujets de philosophie du BAC de cette année : « Peut-on renoncer à la vérité ? ».

                Il ne s’agit pas de prendre parti ou de stigmatiser, simplement de réfléchir à cette question. Ainsi, je renvoie également à la citation de Nietzsche ci-dessus : « la moralité, c’est l’instinct du troupeau chez l’individu ».

                Je considère que la politique se doit d’établir les faits, qu’ils nous plaisent ou non, et de proposer les solutions adéquates pour améliorer la société. Du pragmatisme rien de plus.

              • zzz'z zzz’z 4 juillet 2018 14:48

                J’ai traité la partie adverse…


                Maintenant, c’est votre tour. Je pense que le jugement prud’homal va dans le sens suivant :

                Député de la république n’est pas une sinécure ; s’attacher quelqu’un de confiance — ce n’est pas de la confiance de vous envers votre député, c’est dans l’autre sens — avec un blanc-seing de votre part est incompatible avec la fonction ! C’est du darwinisme pur et dur et je pense même que la décision n’est pas d’elle mais de son entourage…

                • zell zell 4 juillet 2018 15:06

                  « Quand ils ont vu qu’ils n’arrivaient pas à être les meilleurs députés du monde, ils ont préférer virer leur staff »

                  "J’ai l’impression que mon député s’est servi de moi pour assurer son début de mandat, sans aucune volonté de poursuivre dans la durée"

                • zzz'z zzz’z 4 juillet 2018 15:19

                  @zell

                  C’est peut-être prémédité. 
                  À moins que le blanc-seing n’ait été acquis par la ruse… 

                  Quand on signe quelque chose, la moindre des attitudes est de lire ce que l’on signe. Quand il n’y a rien, IL NE FAUT PAS SIGNER !  C’est indéfendable, enfin AMHA.

                • zell zell 4 juillet 2018 15:22

                  @zzz’z J’étais au chômage depuis un moment, et je ne pouvais décemment pas laisser passer cette opportunité. Je crois toujours à cette fameuse valeur « Travail »...


                • zell zell 4 juillet 2018 15:24

                  @zzz’z Je lui ai fait confiance, elle m’a tout promis... j’ai même défendu son suppléant, qui a bien joué son rôle d’idiot utile. Bref...


                • zzz'z zzz’z 4 juillet 2018 15:26

                  @zzz’z
                  * n’ait été acquis par la ruse ou la force…


                • capobianco 4 juillet 2018 18:54

                  @zell
                  «  Je lui ai fait confiance, elle m’a tout promis...  »


                  J’ai le plus grand mal à vous croire. Vous paressez être l’agneau innocent trahi dans sa grande bonté... Pourquoi un tribunal ferait « plaisir » à la FI, la justice n’est pas particulièrement classé à gauche que je sache. 
                  Tout çà sent la manipulation comme cela est devenu courant, y compris sur Avox.

                • Trelawney Trelawney 5 juillet 2018 07:20

                  @zell
                  Attaché parlementaire est une profession précaire et mal protégée par le code du travail. Ca remonte à l’historique de cette profession où les rares cas de licenciement finissaient ou commençaient par des divorces.


                  On voudrait professionnaliser ce métier, alors que dans l’esprit, l’attaché parlementaire n’est qu’un simple adhérent à un parti politique.

                  Vous pouvez porter l’affaire devant les prud’hommes et ça finira en eau de boudin et si vous portez l’affaire au pénal, immunité parlementaire oblige, c’est déjà perdu d’avance


                • zell zell 5 juillet 2018 12:50

                  @capobianco Et pourtant... je me suis fait avoir rien de plus. Le tribunal n’y est pour rien, il a refusé deux pièces fondamentales de mon dossier en appliquant le droit (cf. Refus d’enregistrements et donc de preuves irréfutables, attestations sur l’honneur mensongères acceptées)...


                  La manipulation, oui, j’en ai fait les frais, maintenant je vous rassure de suite il ne s’agit pas d’un complot comme certains pourraient le prétendre.

                  J’ai relaté des faits, j’ai voulu avoir vos avis, savoir si tout était normal dans cette affaire.

                  À mon sens non. Et se sentir floué de la sorte, je vous assure que c’est tout sauf agréable.

                  Ce qui me servira finalement de leçon, c’est que plus jamais je ne défendrai de partis ou d’idées politiques. Chacun prend ses responsabilités.

                • Méduse Méduse 5 juillet 2018 12:57
                  @ zell

                  Vous exposez mal les choses. Les points importants sont les suivants :

                  quel contrat avez-vous signé au préalable ? Cdi, cdd, à temps partiel ?
                  Comment s’est passé exactement la rupture ? Avez-vous reçu une lettre de licenciement ? Etiez-vous en fin de période d’essai si celle-ci avait été prévue dans le contrat que vous avez signé ? Avez-vous démissionné ? s’agit-il d’une rupture conventionnelle ?

                • zell zell 5 juillet 2018 13:39

                  @Méduse

                  J’ai signé un contrat type vierge de l’AN. Aucune mention légale n’y était renseignée. Ainsi je ne savais pas dans quoi je m’engageais (je présumais évidemment d’un CDI temps plein le temps du mandat de la députée donc 5ans).

                  La députée se plaignait constamment de ses enveloppes allouées, comme si il y avait de nombreux problèmes à ce niveau (impossible de connaître les détails à ce sujet). Ce dont je suis certain, c’est que j’aurai du me mettre en statut d’auto-entrepreneur pour contourner ces problèmes d’enveloppes, mais cela n’a jamais été évoqué par la députée (par contre j’ai vérifié mon ancien collègue l’a fait...).

                  Concernant la rupture, elle a prétexté la remise en main propre de mon ordinateur personnel (en fait j’ai travaillé depuis mon domicile et avec mes propres moyens pendant 2mois, également je n’ai jamais eu accès à son agenda malgré mes nombreuses relances...) pour me convoquer, et m’a laissé le choix : c’est soit à mon initiative, soit à la sienne (j’ai un enregistrement vocal de cet entretien qui prouve tout ce que j’avance).

                  Son motif de rupture : « ça ne matche pas » dixit l’intéressée.

                  J’ai reçu un recommandé le 30/08/17 pour me notifier de la rupture (elle a bien essayé de me faire signer un papier lors de notre précédente entrevue du 22/08, mais quand on a eu ni son contrat, ni ses conditions de travail et ses horaires, qu’on a bossé h24 et 7j/7 pendant 2mois, impossible pour moi de signer quoi que ce soit à ce moment précis, question de logique).

                  Enfin, je n’ai ni démissionné et il n’y a pas eu de rupture conventionnelle.

                  J’attends toujours la copie de mon contrat que je n’ai jamais eu à ce jour, il n’y a que mon avocat qui l’a reçu courant septembre.


                • Méduse Méduse 5 juillet 2018 14:28
                  @ zell

                  Par la force des choses, j’ai de connaissances dans le domaine. Mais je ne sais si le cas d’assistant parlementaire ne relève pas du particulier. aussi, prenez ce que je vais dire avec précaution.

                  Déjà, ôtez-vous cette vapeur socialiste de la tête : le but de la Justice n’est pas de faire dans la morale mais de faire respecter le droit.
                  Je vous donne un cas concret : une employeur vous embauche pour un cdd (contrat écrit) et vous promet un cdi histoire de vous mettre la pression. En fin de contrat, celui-ci n’est pas renouvelé ; vous êtes déçu vous vous sentez floué. Si vous le poursuivez en demandant à la Justice de punir le méchant, cette Justice n’examinera qu’un seul point : si l’engagement contracté entre les deux parties a été honoré. Et en l’espèce, il l’a été. Ce qui régit les relations de travail, c’est la paperasse et pas la parlote.


                  Votre affaire est mal partie du fait déjà d’erreur de votre part. Quand on signe un contrat, les deux parties contractantes doivent avoir chacune un exemplaire de ce contrat puisque ce contrat est justement ce qui permet d’arbitrer en cas de conflit. A un inconnu qui vous demande 10 euros, donneriez-vous un chèque en blanc sur l’assurance que la personne marque elle-même le montant plus tard ? Bien sûr que non. (non ?) Là, c’est pareil : si vous avez signé un contrat vierge, n’en possédez pas d’exemplaire, la personne peut écrire ce qu’elle veut dedans ultérieurement.

                  Vous ne saviez pas à quoi vous vous engagiez, dites-vous. Les contrats de type cdd et à temps partiel sont très encadrés et doivent être obligatoirement écrits et faire état de certaines mentions obligatoires. Pour le cdi, la législation est plus lâche, ce type de contrat peut même être simplement oral. Du fait du secteur (la personne ne peut être reélue et perdre son activité), le cdd à terme défini est exclu car c’est, si je me souviens bien, 36 mois maxi.
                  Je suis étonné que votre avocat ne vous ait pas fourni ce contrat car ce contrat conditionne toute chose : comment il peut et doit être rompu, etc, etc.

                  Ca aussi, je ne comprends pas : si l’ordinateur est votre propriété, vous n’avez pas à le fournir à l’employeur. Il peut vous donner une clef usb ou un dd pour récupérer des données mais il n’a pas à entrer dans votre espace privé et vous n’avez pas à lui donner accès dans cet espace.

                  ’J’ai reçu un recommandé le 30/08/17 pour me notifier de la rupture’ : les conditions de rupture sont conditionnées par la nature et le contenu du contrat signé. Une justification comme ’ça ne matche pas’ n’est pas valide ; les conditions de rupture sont fin de la période d’essai (période qui sert à voir justement si ça matche), licenciement (pour faute, pour motifs économiques, etc, tout ça est encadré). A proprement parler, on dit rupture du contrat de travail à l’initiative de l’employeur. Donc, le point important est : quel motif à la rupture à son initiative donne-t’elle dans ce recommandé ?

                  Je vois que, même si c’est une obligation légale, l’employeur ne vous a pas fourni l’attestation assedic. Ce formulaire est important, pour vos droits, mais aussi parce que l’employeur est tenu de cocher dans ce formulaire la raison réelle de la rupture de contrat. Il doit en effet préciser s’il s’agit d’une rupture à l’initiative du salarié ou de lui-même, ou d’une rupture conventionnelle.

                  De même, et c’est un point important, avez-vous reçu un solde de tout compte ? C’est obligatoire.




                • zell Alexandre 5 juillet 2018 16:53

                  @Méduse

                  Je vous remercie pour ces précisions. Pour vous répondre :

                  Je vous rejoins sur certains points.

                  Évidemment que je n’aurai jamais dû signer un contrat vierge ! Mais j’étais au chômage depuis un moment, et quand on vous propose une opportunité de travailler, d’autant plus en tant qu’assistant parlementaire, dans un domaine qui vous intéresse, je ne pouvais décemment pas refuser !

                  "si vous avez signé un contrat vierge, n’en possédez pas d’exemplaire, la personne peut écrire ce qu’elle veut dedans ultérieurement." = c’est exactement ce qu’il s’est passé et ce qui représente toute la sournoiserie et l’abus de confiance dont je parle : elle me vend un CDI plein temps oralement, m’envoie le contrat type à l’arrache par mail en me disant qu’elle n’a pas le temps de s’en occuper, qu’il sera plus simple que je le remplisse d’abord chez moi, que je lui redonnerai 10 jours plus tard (le 10/07/17 pour être précis, sachant que j’ai commencé dès le 01/07 en étant TOUT LE TEMPS disponible : j’insiste là-dessus, parce que collaborateur de député, c’est un job à plein temps).

                  D’où la fameuse exigence de l’écrit puisque il s’agissait finalement d’un temps partiel au smic. Ce contrat ne peut m’être opposable dans tous les sens du terme. Il relève d’un abus de confiance.

                  Pour le motif de la rupture au 30/08, c’était fin de période d’essai. Sauf que j’ai commencé à bosser depuis le 01/07, et mon contrat s’est magiquement prolongé jusqu’au 6 septembre. Et qu’elle m’a empêché de continuer à travailler depuis le 22/08 en me coupant tous les accès. On fait comme on veut en fait ?

                  Pour finir, j’ai reçu 2 virements : un le 28/08 qui correspondait à mes salaires de juillet et août, un autre courant septembre qui correspondait à un solde de tout compte. Je n’ai pas vu l’ombre d’un seul bulletin de salaire pendant ces deux mois, j’en ai reçu un pour le mois d’août (avec la paie de juillet incluse dedans, ça c’est pareil, je n’ai jamais vu ça), un autre pour la période du 01/09 au 06/09).

                  Voilà en gros le résumé.

                • Méduse Méduse 5 juillet 2018 17:17
                  @ Alexandre

                  Avez-vous fourni au juge le fameux mail ainsi que sa pièce jointe !? Y a-t’il dans ce mail les propos que vous tenez ici (= en gros, ’je n’ai pas le temps, voici un contrat type vierge, signez-le, je le remplirai plus tard) ?

                  Avez-vous répondu à ce mail en renvoyant la pièce jointe signée ou avez-vous imprimé et donné les contrats type avec votre signature de la main à la main ?

                  Que vous ne puissiez faire de travail effectif n’a pas d’incidence si l’employeur vous paie. S’il vous paie à glander, c’est son business.

                  La rupture est actée par un recommandé ou contre signature. Si le 30/08, c’est ainsi, c’est la date de rupture. Si ce n’est qu’oral, ça ne vaut rien. Si au 30/08, la rupture est effective et que vous avez bossé jusqu’au 06/09, c’est pour votre pomme. Par contre, en ce cas, si vous pouvez fournir des ordres, etc, écrits, cette personne vous a employé au-delà du contrat de façon non déclarée.

                  Le solde de tout compte doit préciser tout le détail de ce qui vous est dû ou non ; ce n’est pas qu’un virement. L’avez-vous signé ou non ?





                • zell Alexandre 5 juillet 2018 17:32
                  @Méduse

                  Oui le mail a été fourni au juge et la PJ également.

                  Non il n’y a rien dans ce mail, c’est malheureusement ma parole contre la sienne, et je n’ai pas répondu, je voulais justement savoir de quoi il en retournait ! C’est le premier employeur de ma vie qui m’envoie un contrat de cette manière !).

                  Toutefois, j’ai d’autres preuves, d’autres mails, des conversations Telegram qui démontrent la cohérence de l’enchaînement de ces faits (et l’autre assistant l’a même confirmé dans son attestation, la seule vérité qu’il ait dite tiens !).

                  Ainsi j’ai imprimé le contrat, je l’ai rempli chez moi en présence d’une autre personne, et je l’ai donné à la député le 10/07 (je me souviendrais toute ma vie du « ne t’inquiète pas, tout sera en ordre »)

                  Pour le solde de tout compte j’ai juste signé le recommandé de la poste.


                • kalachnikov kalachnikov 6 juillet 2018 00:03
                  @ Alexandre

                  Votre affaire ayant été jugée en septembre. Sachant que via l’entremise de votre avocat, vous avez poursuivi mme Fiat en demandant la requalification du contrat en cdi sans période d’essai assorti de 35 000 euros d’indemnités, sachant que les juges n’ont pas accédé à cette demande, avez-vous fait appel pour contester cette décision puisqu’elle ne vous sied pas ?


                • zell Alexandre 6 juillet 2018 11:59

                  @kalachnikov

                  Oui, c’est acté.

                • kalachnikov kalachnikov 6 juillet 2018 13:46
                  @ Alexandre

                  J’ai du mal à vous croire maintenant car ayant depuis pris connaissance du fond de l’affaire, je remarque que vous faites beaucoup d’approximations, la plupart du temps tendancieuses.

                  Votre affaire a été jugée fin septembre ; le présent article est daté du 4 juillet. Or, vous écrivez :
                  ’Dans ce sens, je compte faire appel de ce jugement que je considère pleinement injuste et déloyal.’ Et vous écrivez aujourd’hui que c’est acté.
                  dois-je comprendre que vous auriez reçu hier la notification de la décision du bureau du conseil de prudhommes ? Car, en effet, on ne peut faire appel que dans un délai d’un mois suivant la réception de cette notification.
                  Sous peine de rejet, la procédure doit observer certaines règles. Et donc, hier, tout en faisant tourner le ventilateur sur Av, vous avez reçu cette notification et avez couru chez votre avocat où, là, sans rien étudier davantage, vous avez interjeté appel.
                  C’est un peu capillotracté.

                  Votre présentation des faits est elle-même tendancieuse. Comme l’indique le terme, dans l’abus de blanc seing, ce qui est interdit, c’est l’abus et non le blanc seing. Mme Fiat a reconnu le blanc seing et s’en est justifié. Etant donné que c’est parole contre parole, que le doute doit toujours profiter à la personne mise en examen, il ne faut vous en prendre qu’à vous-même de vous retrouver dans cette situation. On ne signe pas de blanc seing avec des inconnus et concernant des choses graves qui vous engagent.

                  Vous avez occulté le fait que selon Mme Fiat, la cause de la fin de la période d’essai est conditionnée par le fait que vous ne fournissiez pas un travail effectif et qu’elle en est venue à cette extrémité parce que vous ne comptiez pas vous réformer et honorer votre contrat.

                  Vous dites ne pas avoir reçu le contrat mais votre avocat l’a ; ne pas l’avoir en main en temps en heure est une faute vénielle de la part de l’employeur, mais dire que cet employeur a rempli le contrat lui-même, trahissant votre confiance, c’est autre chose. Ca m’apparait déraisonnable de votre part, et périlleux ; on a des droits mais aussi des devoirs. Je note d’ailleurs que vous ne poursuivez pas cet employeur au sujet de l’abus de blanc seing mais en vue de requalifier le contrat de travail. Et que de facto, ce en quoi vous vous sentez lésé, ce n’est pas qu’on ait supposément abusé de votre confiance mais d’avoir perdu votre emploi.

                  Selon la presse, votre avocat dit que vous avez été payé fin juillet mais sans fiche de paie, contrairement à ce que vous alléguez dans votre article. Or, au vu du salaire qui vous a été versé, vous ne pouviez que remarquer alors que le montant versé (smic temps partiel) ne correspondait pas à ce que supposément vous aviez convenu avec mme Fiat. Et vous auriez dû alors entamer des démarches pour faire respecter votre droit. Mais non, vous avez attendu d’être congédié un mois plus tard, ce qui signifie que, sans ce congé, vous n’auriez trouvé rien à redire !

                  Etc, etc.

                  Bref, je ne crois pas au final que mme Fiat soit éloignée du peuple, rien que son profil ou son amateurisme vous concernant renseigne, mais en tout cas, elle fait pour le coup connaissance avec la réalité du peuple que vous incarnez à vous tout seul autrement qu’à travers le livresque et la parole enflammée du comédien derrière lequel elle s’est rangée !

                • zell Alexandre 6 juillet 2018 14:08

                  @kalachnikov

                  L’affaire a été jugée le 14 mars, et j’ai reçu la notification du jugement il y a deux semaines.

                  Il y a eu une erreur concernant le salaire de juillet, je le répète : j’ai travaillé à partir du 01/07 et j’ai reçu ma première paie le 28/08. Le seul document en ma possession était le certificat de la complémentaire santé des attachés que j’ai reçu début août.

                  Concernant l’abus de blanc-seing, mon collègue l’a signé vierge également.

                  J’ai vu mon contrat fin septembre quand l’avocate de la députée l’a envoyé au mien... pas avant.

                  J’aimerais véritablement vous donner tous les détails de l’affaire pour une meilleure compréhension, mais vous comprendrez aisément que ce n’est pas dans mon intérêt.

                  Je prends une forme de risque en dénonçant ces faits, en racontant mon histoire : j’ai écrit cet « article » pour avoir des avis, des conseils, rien de plus.

                  Ne me condamnez pas si facilement. J’ai travaillé énormément pour elle, j’étais extrêmement motivé dès le départ, mais toujours mis à l’écart : mon embauche n’a jamais été souhaitée et j’en ai la conviction la plus profonde.

                  En vous remerciant tout de même pour l’intérêt que vous avez porté à mon discours.

                  Cordialement.

                • kalachnikov kalachnikov 6 juillet 2018 14:25
                  @ Alexandre

                  J’ai fait une méprise ; vous avez en fait lancé la procédure en septembre.

                  Je ne vous condamne pas spécialement mais vous êtes partie prenante et ne donnez que les informations appuyant votre interêt.


                • zell Alexandre 6 juillet 2018 16:43

                  @kalachnikov

                  D’une certaine manière oui, évidemment même, mais je mets au défi quiconque de m’apporter les informations contradictoires.

                  Vous risquez d’être déçu.

                • Hétérodoxe 4 juillet 2018 22:09
                  C’est une blague cet article ?

                  Qu’est ce que ça fout là ??

                  • foufouille foufouille 5 juillet 2018 10:14

                    @Hétérodoxe

                    pourquoi ce serait une blague ?
                    ruquier est bien insoumis.


                  • zell zell 5 juillet 2018 12:51

                    @Hétérodoxe Si seulement !!!


                  • kader kader 7 juillet 2018 09:00

                    @zell

                    meme si vous avez raison et vous découvrez les prudhommes aujourd’hui et toutes les magouilles qui vont avec. Je vous souhaite bonne chance, préparer bien votre dossier en appel.
                    Ce qui me gène à moi comme à d’autres je pense
                    c’est un article pour régler ces problèmes personnels, ces litiges perso.
                    Il s’agit finalement que d’un histoire privée qui ne concerne que vous et cette personne.
                    Faites bien attention que cet article ne soit pas utilisé contre vous en appel. Ou les commentaires qui vont avec.
                    Je ne crois pas que cet article soit une bonne chose pour vous. Parlez en à votre avocat.
                    Vous pourriez être poursuivit pour diffamation, à la moindre petite faute de votre part.

                  • zell Alexandre 7 juillet 2018 14:14

                    @kader

                    Merci Kader pour votre bon-sens et votre soutien.

                    En rédigeant cet article, il ne s’agissait pas pour moi de résoudre un conflit personnel ; je l’envisage beaucoup plus comme un témoignage, et je vais encore me répéter, mais j’ai tellement besoin de conseils, d’avis, de partager ce qui m’est arrivé...

                    Dans ce sens je remercie tous ceux qui ont répondu à cet écrit, même s’ils n’allaient pas dans mon sens, je m’en moque, c’est internet, on est en démocratie, et pour les excités de la modération je rappelle que cet article a été publié dans une Tribune Libre.

                    J’assume pleinement l’intégralité de cet article, s’il peut aider certains à remettre en question leurs croyances, leurs idées, à voir plus loin que ce que l’on nous vend au travers d’idées politiques dont ce résumé en est le parfait exemple ; comprendre que le fameux « faites ce que je dis, pas ce que je fais » est bien réel, que la justice n’est pas la même pour tous... et j’en passe...

                    La diffamation ne me fait pas peur puisque je relate exactement des faits qui se sont produits, j’en suis le principal intéressé, et finalement, j’aimerais juste que ça n’arrive pas aux autres.

                    J’ai cru une dernière fois à la politique en 2017. On ne m’y reprendra plus.

                    Merci encore, et bien à vous.

                    A.

                  • Désintox JPB73 5 juillet 2018 18:36
                    Bonjour,

                    Avez-vous demandé l’aide d’un syndicat ?

                    Les syndicats aident les salariés dans les procédures en prud’hommes.

                    • zell Alexandre 6 juillet 2018 12:02

                      @JPB73

                      Bonjour, non je n’ai pas fait appel à un syndicat.

                    • Désintox JPB73 6 juillet 2018 13:01

                      @Alexandre


                      Il ne faut pas rester seul quand on a un litige avec un employeur. Les syndicats tiennent des permanences et fournissent une aide juridique aux salariés en difficulté. Les gens qui tiennent ces permanences ont des convictions, de l’expérience et connaissent très bien le code du travail.

                      Aller tout seul aux prud’hommes, c’est risquer l’échec.

                      Bon courage


                    • zell Alexandre 6 juillet 2018 14:10

                      @JPB73
                       Merci vraiment pour votre soutien. 


                    • Ruut Ruut 6 juillet 2018 06:15

                      Si tu n’as pas signé de contrat c’est qu’il n’existe pas.
                      Ne fait JAMAIS confiance a ton employeur.

                      Au moins tu auras appris la réalité du monde du travail.


                      • zell Alexandre 6 juillet 2018 12:07

                        @Ruut

                        La réalité du monde du travail je la connais, mais ce qui me gêne terriblement c’est qu’elle défende des choses qu’elle ne maîtrise même pas ! Niveau hypocrisie elle a fait fort je trouve.

                        À mon sens un député se doit d’être exemplaire (quand bien même une primo) et cela demande du travail.

                        Tous les employeurs ne sont pas véreux loin de là !

                      • kalachnikov kalachnikov 6 juillet 2018 13:47
                        @ Mekissê

                        Incroyable la parution de cet ’article’.

                      • zell Alexandre 6 juillet 2018 14:13

                        @Mekissê

                        Votre dernier commentaire me sidère.

                        Cordialement, tout de même.

                      • kalachnikov kalachnikov 6 juillet 2018 14:28
                        @ Mekissê

                        J’incline plutôt pour la sottise, l’ignorance, la désinvolture. On devrait avoir pour principe qu’une affaire judiciaire étant en cours, nulle partie prenante ne devrait saisir la tribune ou au moins de façon contradictoire.

                      • kalachnikov kalachnikov 6 juillet 2018 15:11
                        @ Mekissê

                        Tu surinterprètes mes propos, pour changer.

                        Hors le cas de vouloir tailler un costard à son adversaire, de faire lever un mouvement d’opinion (en venant sur Av, lol...), je ne vois pas l’interêt pratique de cet article puisque son avocat suit une stratégie (redéfinition du contrat) et que l’affaire est judiciairement en cours. Interêt psychologique, peut-être ? Battre l’Estrade, endosser le rôle du persécuté, etc.

                        Je n’en sais rien et c’est sans objet. Dès l’instant où c’est étudié par la Justice, où on n’a que des connaissances parcellaires et données par une partie non neutre, il vaut mieux s’abstenir. J’ai quand même découvert ces détails en enquêtant par moi-même.

                        Dans le cas de l’article du Ligérien, c’est différent. Il n’était pas partie prenante ; c’est du journalisme, orienté peut-être, mais du journalisme.



                      • kalachnikov kalachnikov 6 juillet 2018 15:27
                        @ Robert Lavigue

                        Par journaliste, je voulais juste entendre ’qui n’est pas partie prenante’, ’qui rapporte’ = reporter. Et non pas quelqu’un qui expose son affaire personnelle.

                        Plutôt que vous attacher au littéral, intéressez-vous aux concepts, élève Lavigue. Ou bien Rosemar vous punira.


                      • kalachnikov kalachnikov 6 juillet 2018 23:30
                        @ Mekissê

                        Je viens de lire ton post sur l’autre rive et si, tu surinterprètes, tout le temps. Comme tu fabules (asperger - je me marre mais bon, chacun son délire, einh).

                        Comme tu le sais, je ne suis pas modérateur et n’ai pas accès à la cuisine. Je suis au courant des phénomènes claniques, des antipathies, etc, en un mot du détournement empirique/narcissique de l’idéal lorsqu’il est mis en pratique. Je ne m’en étonne pas parce que je suis un peu dessillé sur la nature humaine ; ce qui me trouerait le cul, c’est en fait que ce système vertueux, cette belle intention marche comme sur des roulettes. Y croire un seul instant m’apparait comme une terrible naïveté. Instruire ce procès, comme tu le fais, idem. En outre, j’ai entendu parler d’une surmodération opaque qui surmonte, le cas échéant, la modération des auteurs, en empêchant ou en favorisant. J’ai également entendu dire qu’une bande à travers le multipseudotage truquait les votes.
                        Concernant le présent article, je ne sais nullement comment il a été modéré. Mais selon mon point de vue, il ne devrait pas paraître pour des questions d’éthique. J’ai le même avis concernant la plupart des affaires judiciaires où l’on retrouve des bouts de procès verbaux, etc. Il y a un cas dans l’actualité avec Cantat qui vient d’être dédouané une nouvelle fois. Et donc, tu vois, je n’incrimine pas spécialement la modé d’av, en carton ou effective, car c’est général, c’est l’époque. idem concernant la perte de sens, de niveau culturel, c’est général. Quand Google rebaptise la page culture divertissement et que l’ouvrant tu vois qu’on te parle de la culotte de Nabilla et autres frivolités et qu’on ne te parle plus de littérature ou autres, ce n’est pas un coup de Revelli. C’est l’époque et Revelli, toi, moi, on est dans cette époque. La réalité crue et nue à venir, c’est que la culture, les valeurs morales, l’éthique, etc, ne vont plus être qu’affaires aristocratiques (aristocratie de l’esprit). Les gens n’en veulent pas de toute façon, ils veulent la culotte de Nabilla, que le cas Cantat se règle hors droit, etc. Ce jugement lié à l’éthique est mon opinion personnelle, les valeurs que j’estime juste ; mais comme tu le remarqueras, cela n’empêche nullement les journaux de parler d’affaires judiciaires en cours ou cet article de paraître.
                        Pour revenir à l’article, je suis venu à l’idée que cet article ne devait pas paraître après enquête. Ce qui signifie que nul modérateur n’a fait cette enquête. Et à moins d’imaginer une connivence entre l’auteur et la/les modération(s), très simplement celui-ci pour des motifs qui lui sont propres ou par carence a abusé de la crédulité en occultant certaines données. Par exemple, l’entrefilet du Canard Enchaîné n’est qu’une reprise sommaire de l’article du Républicain lorrain que toute la presse a recopié. L’auteur aurait dû renvoyer plutôt sur cet article.



                      • kalachnikov kalachnikov 7 juillet 2018 17:30
                        @ Mekissê

                        J’ai surtout l’impression que tu rames quand ce n’est pas simplet/simpliste.

                        Je ne connais pas les conditions de modération du présent article. Peut-être est-ce toi et tes potes qui avez poussé à le faire paraître ? C’est cohérent ça que se vanter tripatouiller la modé et hurler que la modé est déficiente, truquée ?

                        Pour le reste, comme je te l’ai dit, pour une question d’éthique, on ne commente pas par principe d’affaire judiciaire en cours.
                        Sur le fait que cet article ait paru ici, Av est dans le move puisque c’est commun maintenant que les affaires judiciaires finissent sur la place publique.

                      • zell Alexandre 7 juillet 2018 14:20
                        Comme je l’ai dit plus haut dans les commentaires, je remercie toutes les personnes ayant participé négativement ou positivement à cette tribune.

                        On ne changera pas les choses, mais à défaut de le faire, on en parle et on les partage, qui sait ?

                        Peut-être que cette goutte d’eau dans l’océan citoyen permettra un jour de régler certains problèmes inhérents à notre devise de Liberté, Égalité, Fraternité.

                        Bien cordialement à tous.

                        L’auteur, A.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

zell

zell
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès