• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le culte du jeunisme... selon Michel Drucker...

Le culte du jeunisme... selon Michel Drucker...

JPEG

La vieillesse n'est plus synonyme de sagesse, d'expérience, elle est trop souvent dévalorisée dans nos sociétés d'apparence.

Les vieux sont jugés ringards, dépassés, obsolètes : tout incite les gens à rester jeunes, la mode, l'industrie des cosmétiques qui nous vend toutes sortes de produits pour masquer les rides.

 

La publicité, les magazines véhiculent des images de femmes parfaites, jeunes, idéalement belles.

La télévision fait appel à des présentateurs et des journalistes jeunes, et les anciens sont évincés.

 

C'est ce phénomène qu'évoque Michel Drucker dans son ouvrage Il faut du temps pour rester jeune...

Invité au festival de la biographie à Nîmes, afin de présenter son livre, Michel Drucker déplore cette éviction des anciens de la télévision...

 

"Il y a deux ans, j’ai eu l’âge de ne plus faire trop partie du paysage télévisuel puisqu’on a supprimé Vivement dimanche pour “rajeunir les marques”. J’en ai souffert, j’ai eu envie d’abandonner. J’ai 76 ans et, en même temps, je ne me trouve pas vieux, même si je suis le dernier des Mohicans. Tout part de là. D’une blessure, d’interrogations, d’un trouble et d’une forme de combat face au jeunisme ambiant."

"J’ai tout fait pour rester jeune, puisque c’est ainsi qu’il faut paraître. En tout cas pour leur prouver que, même s’il est écrit “1942” sur ma carte d’identité, je suis encore en forme. C’est une question de mental. De volonté. Et j’en ai beaucoup."

 

La santé, ça se cultive, c'est vrai : une bonne hygiène de vie, du sport, une bonne alimentation contribuent à l'entretenir.

Mais tout le monde n'a pas la chance de rester en bonne santé : fragilité, maladies, déficiences.

 

Il est vrai que de nombreuses figures célèbres de la télévision ont dû passer la main : Patrick Poivre d'Arvor, Julien Lepers, Claire Chazal, William Leymergie, David Pujadas, Georges Pernoud, etc

C'est là un phénomène révélateur de nos sociétés qui pratiquent le culte de la jeunesse.

Place aux jeunes, bien sûr, mais des gens qui ont fait leur preuve méritent considération et respect : il est regrettable que nos sociétés aient tendance à reléguer les gens d'un certain âge.

Il convient de réhabiliter les valeurs de l'expérience et du savoir-faire.

Dans une société qui privilégie le changement perpétuel, l'âge devient presque un handicap : le chômage touche de plus en plus de personnes qui ont dépassé l'âge de 50 ans.

C'est un fait : quand on travaille à la télévision, il est souvent facile de se reconvertir, c'est beaucoup moins évident pour les autres salariés...

 

L'entretien s'est achevé avec la lecture d'un texte du Général Mac Arthur sur la jeunesse :

 

"La jeunesse n’est pas une période de la vie,
elle est un état d’esprit, un effet de la volonté,
une qualité de l’imagination, une intensité émotive,
une victoire du courage sur la timidité,
du goût de l’aventure sur l’amour du confort.

On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années :
on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal.
Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme.
Les préoccupations, les doutes, les craintes et les désespoirs sont les ennemis qui,
lentement, nous font pencher vers la terre et devenir poussière avant la mort.

Jeune est celui qui s’étonne et s’émerveille.
Il demande comme l’enfant insatiable : Et après ?
Il défie les événements et trouve de la joie au jeu de la vie.
Vous êtes aussi jeune que votre foi. Aussi vieux que votre doute.
Aussi jeune que votre confiance en vous-même.
Aussi jeune que votre espoir. Aussi vieux que votre abattement.

Vous resterez jeune tant que vous resterez réceptif.
Réceptif à ce qui est beau, bon et grand.
Réceptif aux messages de la nature, de l’homme et de l’infini."

 

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2019/01/le-culte-du-jeunisme-selon-michel-drucker.html

 

 

Vidéos :

 

 

 

 

 

Photo et vidéos : rosemar

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.13/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • François Pignon François Pignon 29 janvier 16:54

    J’ai 26 ans mon vieux Corneille...


    • amiaplacidus amiaplacidus 29 janvier 17:16

      @François Pignon

      Pas de problème, la jeunesse est une maladie qui se soigne tous les jours.


    • rosemar rosemar 29 janvier 17:31

      @François Pignon

      En musique, de préférence :

      https://youtu.be/CDG9lW8M72k


    • François Pignon François Pignon 29 janvier 17:36

      @amiaplacidus

      c’est ce que disent ceux qui souffrent d’« hélépathie » : hélépathie, leur jeunesse.


    • rosemar rosemar 29 janvier 17:57

      @François Pignon

      Quel jeu de mots !


    • rosemar rosemar 29 janvier 18:34

      @François Pignon

      On se surpasse !


    • blablablietblabla blablablietblabla 29 janvier 17:00

      Il n y a que la ligne d’autoroute qu’il na pas sniffer Michel Drucker

      .


      • Julien S 29 janvier 17:18

        Rosemar, c’est beau ce que vous écrivez. 


        • François Pignon François Pignon 29 janvier 17:36

          @Julien S

          dragueur !


        • Clocel Clocel 29 janvier 17:42

          Roko tient sa nécro prête ! smiley


          • François Pignon François Pignon 29 janvier 18:00

            @Clocel

            A moins que l’intéressé ait l’élégance d’imiter M. Maron (sans « C », 90 ans) qui, en décembre 2013, peu avant de passer l’arme à gauche, avait rédigé lui-même son avis de décès :

            « À la suite de son inévitable décès, Georges Maron a le regret de vous annoncer sa mort… Il s’excuse de cette interruption momentanée de sa vie. Elle reprendra son cours normal par le souvenir que vous aurez de lui . Les obsèques auront lieu malgré lui, mais avec lui tout de même, le jeudi 2 janvier à 14 h 30, en l’église de Lourdes. À la famille, à tous ses amis, Adieu. »


          • Clocel Clocel 29 janvier 18:07

            @François Pignon

            Atteindre 90 balais après avoir enchaîné des cancers à impériales et gardé son sens de l’humour, respect Monsieur Macon !


          • François Pignon François Pignon 29 janvier 19:22

            @Clocel

            Maron
            avec un seul « r » et pas de « c »


          • Sophie Sophie 29 janvier 18:02

            Rosemar, vous filez un mauvais coton...

            Réagissez, bon sang. Changez de coiffure, faites du yoga, prenez du Captorix (ça a bien réussi à votre Houellebecq), partez quelques jours au bord de la mer. Ou soyons fous, enfilez un gilet fluo et allez sur un rond-point.

            Je plaisante bien sûr, mais votre prose est vraiment tristounette.


            • rosemar rosemar 29 janvier 18:33

              @Sophie

              Pourquoi tristounette ? J’évoque un fait de société : le jeunisme, le culte de l’apparence qui peut nuire à des personnes d’un certain âge.
              Alors, bien sûr, Drucker, lui, n’est pas à plaindre : il travaille encore à 76 ans !


            • Clocel Clocel 29 janvier 18:40

              @rosemar

              « il travaille encore à 76 ans ! » Une vraie bête de $omme ! smiley


            • Sophie Sophie 29 janvier 18:48

              @rosemar
              Oui, mais vous nous l’avez déjà dit (billet sur Moix, je crois). Je sais bien que la répétition est la base de la pédagogie, mais bon.
              Et puis c’est quand même un peu de l’enfonçage de portes ouvertes, sauf mon respect.


            • gaijin gaijin 29 janvier 18:06

              « on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal. »

              j’adore ....


              • Xenozoid Xenozoid 29 janvier 18:08

                @gaijin

                et avec ceux sans ideaux ?


              • gaijin gaijin 29 janvier 18:11

                @Xenozoid
                ceux là sont vieux parfois depuis la tendre enfance


              • Xenozoid Xenozoid 29 janvier 18:12

                @gaijin

                c’est vrai


              • Montdragon Montdragon 29 janvier 19:35

                Mince un poème de Mc arthur !

                Le japanese gauleiter doit être flatté outre-tombe (que le 9ème cercle le dépouille de ses mânes) d’être cité par le fils d’un si honorable médecin (que le 13èeme cercle..) !

                Je dis ça hein...


                • phan 29 janvier 19:37

                  Place au jeune comme Marlène la Courge qui montre ses fiches et fait goûter sa menthe.


                  • François Pignon François Pignon 29 janvier 19:52

                    @phan

                    elle qui voulait seulement surveiller sa pâte à choux, elle a reçu toute la farine sur sa menthe.


                  • phan 30 janvier 09:11

                    @François Pignon
                    Au moins avec Michel, on chante et on rit le dimanche où je m’en vais en Loire car ma muse aime les jolis châteaux.


                  • troletbuse troletbuse 29 janvier 21:40

                    Drucker, c’est le culte du lèche-cul.


                    • L'enfoiré L’enfoiré 30 janvier 10:06

                      @troletbuse
                       Jamais essayé de lécher le cul ?
                       Cela a du goût et du parfum en plus  smiley


                    • troletbuse troletbuse 30 janvier 18:01

                      @L’enfoiré
                      Pourquoi ? T’es encore coïncé, à ton age ?


                    • L'enfoiré L’enfoiré 31 janvier 14:33

                      @troletbuse,

                       Non, mais les coincements et les raideurs se déplacent avec l’âge.... !!!


                    • nun01 30 janvier 00:07

                      Pour ma part, j’ai toujours connu Drucker ringard et soporifique même sous De Gaulle, ça doit être un état d’esprit


                      • L'enfoiré L’enfoiré 30 janvier 10:18

                        @nun01
                        C’est un bon état d’esprit. Ça c’est sûr.
                        Sinon il n’y aurait pas autant de monde qui resterait regarder ses émissions.
                        Il a traversé les époques et les générations avec aucune instruction de départ.
                        Alors il fait parler les autres de tous les horizons politiques ou scientifiques.
                        Faites-en autant et on verra. smiley


                      • Le421 Le421 31 janvier 14:59

                        @nun01
                        Je me souviens d’une émission de Drucker où Berthe Sylva chantait « les roses blanches », je m’étais endormi...  smiley


                      • Eric F Eric F 31 janvier 19:38

                        @Le421
                        vous deviez dormir profondément pour avoir pu rêver cela smiley


                      • math math 30 janvier 07:12

                        J’ai tout fait pour rester jeune..les traits tirés pour paraitre moins vieux..assis derrière son fric il en redemande par gourmandise..

                        Pitoyable...


                        • Attila Attila 30 janvier 08:55

                          Faut dire qu’avec tous les retraités qui, hier, ont voté Macron et qui aujourd’hui rient jaune, ça n’incite pas à leur octroyer un brevet de clairvoyance.

                          .


                          • gaijin gaijin 30 janvier 09:46

                            @Attila
                            l’expérience est une lanterne qui n’éclaire que le chemin déjà parcouru


                          • Le421 Le421 31 janvier 14:58

                            @Attila
                            Pas tous les retraités...
                            Tenez, moi par exemple.
                            Vous pensez sérieusement que j’ai voté Macron ?
                            Même au deuxième tour ?
                            Même pas en rêve...
                            Plutôt crever.


                          • L'enfoiré L’enfoiré 30 janvier 10:05

                            rosemar bonjour,

                             Michel Drucker est un cas.

                             Il n’a pas compris qu’il faut un jour passer la main.

                             Je l’avais pris en exemple dans mon billet « Savourer l’instant » après avoir lu son dernier bouquin.

                             Bien sûr qu’il y a des jeunes qui attendent au portillon.

                             Mais encore un fois, je ne joue pas au mage en parlant de Macron, comme je le lis souvent dans tous les commentaires... un feu trop fransquillons (comme on dit chez nous). Je suis BELGE et en a rien à cirer de la macronade. smiley

                             


                            • L'enfoiré L’enfoiré 30 janvier 10:14

                              Je pense qu’il faut se rappeler que l’on est toujours le vieux de quelqu’un et le jeune de quelqu’un d’autre.
                              Je ne me souviens plus de qui a dit « un nouveau né est un condamné à mort en sursis »
                               smiley


                            • macchia 30 janvier 11:55

                              « Place aux jeunes » -Mussolini"

                              Rien de nouveau sous le soleil

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès