• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le Danger du nouveau Terrorisme

Le Danger du nouveau Terrorisme

À la suite de la récente attaque terroriste à Barcelone, les voitures-béliers sont devenues un nouveau cauchemar pour les services de sécurité. Il s'agit d'une nouvelle stratégie utilisée par les organisations terroristes pour atteindre leurs objectifs. Ce type d’attaques s'effectue sans planification ni coûts financiers importants ; toutes ce dont ces attaques criminelles peuvent avoir besoin, c'est une voiture louée conduite par un terroriste pour tuer et blesser des dizaines après avoir choisi un endroit bondé pour nuire au plus grand nombre de victimes innocentes.

Ce scénario terroriste sanglant a été répété dans plusieurs villes européennes. À Paris, le 9 août, un homme conduisant une voiture a frappé un groupe de soldats, blessant six d'entre eux. Londres en juin, huit personnes ont été tuées lorsque des terroristes avec un petit fourgon se sont entraînés vers des piétons sur le pont de Londres et ont poignardé certains passants. À Stockholm, en Suède, en avril dernier, un terroriste ouzbek a tué quatre personnes lorsqu'il a attaqué un magasin avec sa voiture. En mars dernier, Londres a également été le théâtre d'une incursion terroriste, où quatre personnes ont été tuées lorsqu'une voiture a heurté des passants dans le pont de Westminster, puis le chauffeur a poignardé un policier. Le 19 décembre 2016, un terroriste tunisien enfonça une piste en foule à Berlin, tuant 12 personnes. Auparavant, un terroriste tunisien avait également commis un massacre odieux lorsqu'il a attaqué une foule sur la Promenade des Anglais lors des célébrations de la fête de la Journée de la Bastille.

Ces nouveaux crimes terroristes posent de nombreux défis pour tous les pays du monde. Le premier de ces défis est la difficulté d'anticiper l'apparition de telles attaques. Les attaques terroristes par les voitures ne sont souvent pas précédées de mesures et ne nécessitent pas d'informations complexes qui peuvent être surveillées pendant la phase de coordination entre les éléments terroristes. Ceux qui sont impliqués dans ces attaques terroristes appartiennent à un segment de population non enregistré ou classé, qui sont pour la plupart des jeunes groupes d'âge. Ils ont peut-être manqué de voyager et se joindre à l'organisation Daech en Irak et en Syrie en raison des restrictions de sécurité. Ils ont décidé de reproduire les crimes de l'organisation dans d'autres pays et villes pour atteindre leurs objectifs.

Daech a quitté le stade de la centralisation et le prétendu califat, après l'effondrement et la destruction des biens, pour adopter une tactique d'élargissement du cercle de confrontation pour transmettre le message de terreur, de peur et d'horreur au plus grand nombre possible de personnes. L'organisation était désireuse de diffuser des images vidéo de l'abattage et de brûlement de leurs otages. La stratégie de choc et d'horreur, que l'organisation dérive du livre Gestion de la Barbarie, est maintenant mise en œuvre grâce aux processus d’attaques par les voitures. Les attaques par les voitures est un processus très dangereux en termes de sécurité et d'économie, car il répand la panique parmi la population et les touristes dans plusieurs villes et pays ; cela affecte sérieusement les débits touristiques.

La question la plus pressante maintenant est de savoir comment contrer le terrorisme de voitures successives dans plusieurs villes occidentales, comment anticiper et réagir de manière proactive à leurs auteurs ? La réponse exacte à ces questions peut prendre un certain temps pour explorer de nouveaux mécanismes pour éviter que de tels crimes ne se produisent, sans affecter le secteur touristique.

Répondre à ces attaques nécessite d'éradiquer les sources de l'idéologie extrémiste. Beaucoup d'auteurs de ces attaques sont nés dans les pays occidentaux et ont été influencés intellectuellement par la rhétorique incitantc des Cheikhs de conflits dans ces villes. Ces pays ont permis à certains de ces cheikhs de mener la scène de la rhétorique et de la propagande pendant de nombreuses années, revendiquant la liberté d'expression et qu'ils ont été réprimés dans leurs pays d'origine.

Le Premier ministre espagnol, Mariano Rajoy, a appelé à une réponse mondiale au terrorisme après l'attaque de Barcelone ; une réponse qui ne doit pas se limiter aux opérations militaires, mais qui doit viser strictement toutes les sources de financement du terrorisme et poursuivre les pays, les individus, les organisations ou les groupes qui financent ou fournissent un abri pour les éléments terroristes.

Sans un accord global et un consensus sur un programme de mesures plus strictes pour resserrer les vis du financement du terrorisme et les pays impliqués, dirigés par le Qatar et son leadership qui a été impliquée dans le financement des organisations terroristes - le monde continuera à souffrir et à gémir sous le poids de ces crimes en expansion.


Moyenne des avis sur cet article :  1.55/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Massada Massada 5 septembre 10:42

    « À la suite de la récente attaque terroriste à Barcelone, les voitures-béliers sont devenues un nouveau cauchemar »

     
    Bon d’abord le bélier est une machine de guerre servant à renverser les murs ou les portes d’une ville. On devrait plutôt parler de voiture tueuse, voiture bélier n’est pas correct.
     
    Ensuite ce type de terrorisme n’est pas nouveau, il fut déjà utiliser par les palestiniens contre les civils israéliens. Tout comme les attaques aux couteaux.
     
    En utilisant la même méthode en Europe les terroristes maghrébins se sentent solidaires avec leurs frères palestiniens et copient leurs types d’actions.


    • MagicBuster 5 septembre 11:54

      Dans le terrorisme - il n’y a jamais rien de nouveau.
      Les musulmans ne sont pas des innovateurs - ce sont juste des suiveurs ou des copieurs.

      Aucune originalité - Aucun but.


      • Pascal L 5 septembre 12:18

        « revendiquant la liberté d’expression et qu’ils ont été réprimés dans leurs pays d’origine. » -> Sûr que si on supprime la liberté d’expression, nous allons bien progresser. Il me semble que les théologiens musulmans devraient trouver des arguments, mais je n’entends absolument rien. L’habitude de la soumission a peut-être tué toute pensée critique.


        Par ailleurs, les Musulmans, tout pacifique qu’ils puissent être participent au financement du terrorisme sans le savoir lors qu’il payent la zakat (souvent appelée aumône) à un organisme collecteur. « Les aumônes ne sont que pour les pauvres, les indigents, ceux qui y travaillent, ceux dont les cœurs sont à rallier, l’affranchissement des esclaves, les surchargés de dettes, la voie de Dieu, et le voyageur. C’est une imposition de la part de Dieu. Dieu est connaisseur et sage. » (s9,60) Pour 90% des exégètes, la voie de Dieu est le Jihad ou les razzias qui étaient conduite autrefois le long des côtes européennes qui on coûté si cher aux populations européennes. La zakat étant un des piliers de l’Islam, personne ne peut interdire à une ONG de financer le terrorisme. La seule solution et d’interdire les organismes collecteurs, car il n’est pas possible de contrôler une ONG qui a une activité internationale. Par ailleurs, « ceux dont les cœurs sont à rallier » peut aussi couvrir de la corruption...

        • sls0 sls0 5 septembre 13:11

          Je n’ai pas lu l’article jusqu’au bout.

          Non pas qu’il est mal écrit mais j’en ai strictement rien à foutre du terrorisme
          Arme d’état ou de guerre assymétrique, si on en a rien à foutre on lui enlève sa force.
          C’est son coté événement qui fait sa force, les piqures de guêpes font peut être plus de victimes
          Avec les bombes qu’on balance ou qu’on vend on fait certainement plus de victimes.

          • Claude Simon Claude Simon 5 septembre 15:57
            @slso : Il suffit de lire la conclusion pour comprendre la partialité de l’auteur.

            Dans une optique de long terme :
            Pour mettre fin aux conflits moyen-orientaux et à ses conséquences, le terrorisme, c’est extrêmement simple :
            Il faut casser le recyclage des dollars en pétro-dollars, kalachniko-dollars, et prêchi-prêcha dollars, entré en vigueur lors du 1er choc pétrolier, en 1973.

            Evidemment l’option frontale est insensée (imaginons Chirac-Villepin aller sauver S Hussein et ses euro-dollars contre Bush en 2003).

            Non,le mieux est de contourner le pétrole par des énergies alternatives.

            L’autre aspect est de ne pas favoriser Israël, indigne de toute confiance avec les palestiniens, conflit où la « guerre asymétrique » sert de laboratoire, et où l’on trouve les premiers exemples d’utilisation de la voiture bélier. Au regard du droit international, Israël, dans ses frontières, l’a largement dépassé depuis 1967.

            Quoiqu’il en soit, s’avouer terroriste et se réclamer de Daesh n’est pas bien malin, sachant qu’il s’agissait d’une escroquerie stratégique entre autres pour balkaniser le Proche et Moyen-Orient au service du sionisme. De ce fait, parler de voiture bélier ou voiture tueuse n’est pas très approprié, parlons plutôt de cocu idiomatique suicidaire.


            • OMAR 5 septembre 18:00

              Omar9

              @salem aketbi :« ... du financement du terrorisme et les pays impliqués, dirigés par le Qatar.. ».
              .

              Oui, on s’en doute un peu, mais en deuxième position.
              Car ce lui qui finance le plus, c’est l’Arabie-Saoudite :
               http://www.latribune.fr/economie/international/qatar-l-hypocrisie-de-l-arabie-saoudite-sur-le-financement-du-terrorisme-732216.html
              Plus grave, ton royaume tératogène recrute, et forme les terroristes, puis les envoie à leurs actes barbares.
              https://www.marianne.net/monde/soutien-au-terrorisme-l-arabie-saoudite-se-blanchit-sur-le-dos-du-qatar
              Ah, ces bédouins diaboliques. Même l’art d’hypocrisie a été maitrisé par eux.


              • Jonas 5 septembre 21:31
                Vous voulez réellement connaître la vérité sur l’Islam ?
                Alors regardez et écoutez les prédicateurs et imams dans les plus grandes mosquées de France endoctriner des centaines de milliers de musulmans au fondamentalisme islamique misogyne, antioccidental, antichrétien et antisémite :

                • ADEL 5 septembre 22:58

                  @Cher bon Jonas,

                  Et toujours la rengaine, la même rengaine dégarnie pour cause d’usage répété.C’est troller statiquement et s’asseoir sans s’en rendre compte par dessus ses posts, pour cause de haine inconsciente et aveuglante.
                  Edifiez votre âme et votre personne vers plus d’empathie et d’ouverture d’esprit au lieu de vous épuiser dans la nage dans des eaux, pas du tout recommandable.
                  Et bonne réussite dans le tournant à venir vers ce nouveau cap de l’enrichissement d’esprit de soi. 

                  • Jonas 5 septembre 23:01

                    @ADEL « Et toujours la rengaine, la même rengaine dégarnie pour cause d’usage répété »


                    Je répète : tant que les pouvoirs publics continueront à financer le culte islamique misogyne, antioccidental et antichrétien en France, et toute sa clique d’imams radicaux, tels Tariq Ramadan, Hani Ramadan, Hassan Iquioussen, Othmane Iquioussen, Mamadou Daffé, Safwat Hizaji, Mahmoud al-Masri, Abdelmalik Al-Firansi, Tareq Oubrou, Ahmed Jaballah, Nader Abou Anas, Rachid Abou Houdeyfa, Hassen Bounamcha, Mohamed Khattabi, Youssef Al-Qaradawi, Nabil Ennasri, Marwan Muhammad, Khalil Merroun, Haroun Derbal, Haroun Yahya, Mohamed Ahsaini, Omar Abdelkafy, Wassouliah Abbas, Mishary Rashid Alafasy, Amar Lasfar, Abdallah Ben Mansour, Okba Chekiri, Lahssen Baba, Aidh Al-Qarni, Abou Hajar, Saad Al Brik, Mohamed Tataï, Mohamed Senouci, Ibrahim Abou Talha, Amine Nejdi, Hassan Younès, Mehdi Kabir, Béchir Ben Hassen, Soufiane Abou Ayoub, Cheikh Al Barrack, Morad Hamza, Abdelhakim Abou Sohaib, Moncef Benzerroug, Abou Omar, Iliass Azaouaj, Mosaad Anwar, Mohamed Al-Arifi, Camel Bechikh, Larbi Kechat, Ounis Guergah, Mohamed Bajrafil, Chakil Omarjee, Abderahim Braihim, Abdesslam Souiki, Hatim Achikhan, Saïd Al Kamali, Omar Dourmane, imam Abdallah Dliouah, Elias d’Imzalène, Olivier-Abdennour Weber, Jamal Ragrag, Mohamed Barry, Ousmane Timera....
                    j’en passe et des meilleurs, je continuerai à poster :


                  • OMAR 5 septembre 23:51

                    Omar9

                    @ADEL

                    @Jonas est comme le dogué accro, il a besoin de sa piqouze quotidienne.
                    .
                    Celle-ci contient uniquement de la haine contre l’Islam et les musulmans.
                    Tant que Agora et les pouvoirs publics ferment les yeux sur ces comportements xénophobes et racistes, il faut malheureusement s’y résigner.
                    Nous n’avons pas une loi Gayssot pour protéger notre foi et notre religion.
                    Mais la caravane passera....


                  • yvesduc 7 septembre 20:39

                    Rappelons que le véritable terrorisme politique frappe les têtes, tandis que le terrorisme d’État frappe le peuple. Soit dit en passant…

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès