• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le « deal du siècle », une Trump(erie) sur la marchandise

Le « deal du siècle », une Trump(erie) sur la marchandise

Il y a onze ans, j’avais écrit un papier sur le bombardement de Gaza par l’armée du Tsahal. Pour des raisons que j’ignore jusqu’à aujourd’hui, il n’a jamais été publié par le site Agoravox. Son titre était « Trop, c’est trop ».

Ceci était, en fait, l’exclamation de Bernard Kouchner lors de l’émission "Mots croisés" de la chaîne française F2 consacrée, à l’époque, presque exclusivement à la guerre que menait l’Etat hébreu contre la population de Gaza. Et, effectivement, les gens de bonne foi, les gens qui veulent vraiment que la paix s’établisse dans cette partie du monde, quels que soient leur appartenance et leur camp, ne peuvent qu’être d’accord avec cette terrible vérité : l’Etat d’Israël est assuré d’une impunité totale depuis sa création. D’ailleurs, a-t-il respecté ne serait-ce qu’une seule résolution de l’ONU concernant le problème palestinien ? Pas que je sache !

 L’ambassadeur d’Israël en France était visiblement très mal à l’aise lorsque Bernard KOUCHNER avait insisté sur le fait que s’en était trop ; et il s’était alors lancé à son tour dans des explications et des justifications (à cette agression inqualifiable) mais qui n’avaient, en fait, convaincu personne parmi l’assistance et encore moins Leila Chahid, la représentante de l’OLP en Europe.

"J’ai peur pour mes enfants qui vivent dans la peur" avait-il dit en substance, oubliant que les enfants palestiniens, eux, ne vivaient pas seulement dans la peur mais ils mouraient aussi dans le silence complice de la "communauté internationale".

A l’époque, on reprochait au Hamas palestinien de faire entrer clandestinement des armes via des tunnels situés sur la frontière avec l’Egypte.

On reprochait aussi à ce parti le fait d’être une organisation terroriste alors que la réalité était tout autre : Hamas a été élu démocratiquement par les palestiniens. Et si les palestiniens avaient voté pour ce parti c’était certainement parce que, à leurs yeux, celui-ci continuait à incarner la résistance. Il était le seul parti dont les dirigeants n’étaient pas corrompus, le seul parti qui prenait en charge leurs doléances sur le plan social.

Alors pourquoi voulait-on l’éliminer à tout prix ? Pourquoi, sous le prétexte que celui-ci utilisait les habitants de Gaza comme bouclier humain, bombardait-t-on, sans aucune distinction, toute la population de Gaza ?

Il est temps que l’Etat d’Israël se rende à l’évidence et comprenne qu’en acceptant de discuter et de dialoguer sérieusement même avec son pire ennemi tout deviendra possible. Hamas prône-t-il, dans sa charte, la destruction de l’Etat hébreu ? Qu’à cela ne tienne ! Appelons-le ; associons-le à tout ce qui concerne la question palestinienne et on verra qu’il est, lui aussi, pour la paix ; N’oublions pas qu’il n y’a pas longtemps, le mouvement de résistance palestinien, l’OLP, incarné par son charismatique feu le Président Yasser Arafat, était considéré, lui aussi, comme un mouvement extrémiste, un mouvement terroriste. Mais, de négociations en négociations avec l’Etat d’Israël et de compromis en compromissions (malheureusement), il est devenu ce qu’il est maintenant : un parti presque sans crédibilité et sans emprise réelle sur les évènements en cours. Son successeur, Mahmoud Abbas, a été mille fois mené en bateau, il a fait mille concessions et au bout du compte que gagne-t-il ? Il ne faut pas être clerc pour deviner : rien.

 Est-ce cela que veut Israël ?

Si c’est le cas, le problème restera toujours pendant et cela n’est dans l’intérêt de personne ni d’aucune partie. L’élimination de Hamas engendrera par la force des choses un autre parti, peut-être beaucoup plus extrémiste encore. N’oublions pas aussi qu’Israël a, d’une manière ou d’une autre, largement contribué à l’émergence de ce parti sur la scène politique palestinienne et cela, évidemment, dans le but de "diviser pour mieux régner".

Voila ce que nous disions il y a onze ans.

Force est d’admettre qu’aujourd’hui, les choses ont encore empiré pour le peuple palestinien. Le « deal du siècle » que le Président américain Donald Trump veut leur imposer n’est que de la poudre aux yeux. Il devrait donc être rejeté par les Palestiniens… et par tous les Etats de la Ligue arabe puisque, dans ce plan, la ville d’El Qods (qui est le troisième lieu de pèlerinage des Musulmans) revient, de facto, à Israël. De plus, cela constitue encore un autre non-respect aux résolutions de l’ONU.


Moyenne des avis sur cet article :  3.92/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • uleskiserge uleskiserge 3 février 19:10

    Si Trump a besoin du vote juif US pour être réélu, c’est clair : les droits des Palestiniens reconnus par l’ONU, passeront à la trappe et leur vie aussi. 

     

    Les salauds vont sabrer le champagne, c’est sûr ! Surtout ceux qui s’ignorent... la majorité ; ce qui n’a pas fini de nous indigner tous car la France est plus que concernée par cette ignorance qui a pour racine une manque pathologique de sens moral et de considération pour la justice des conditions d’existence de nos frères humains ; symptômes qui frisent la « sociopathie » chez un grand nombre d’entre eux : une indifférence, une absence de compassion pour le malheur des autres - tout en étant la cause de ce malheur en ce qui concerne la question palestinienne - qui n’est pas sans rappeler les « heures sombres » de notre histoire... 

     

    Histoire toujours aussi ironique : les victimes d’hier faisant de parfaits salauds aujourd’hui.


    • JC_Lavau JC_Lavau 4 février 11:44

      @uleskiserge : « les victimes d’hier ». Il est sévèrement interdit et furieusement censuré d’exhiber des preuves des fraudes de cette caste « sûre d’elle-même et dominatrice ».


    • JPCiron JPCiron 4 février 14:58

      @uleskiserge

      Au final, "Il faut sortir du sionisme" comme l’exprime si clairement l’analyse de Michel Staszewski (membre de l’ UPJB) :  ( à lire ici : http://michel-staszewski.blogspot.com/2020/02/il-faut-sortir-du-sionisme.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+blogspot%2FNgcmG+%28Le+blog+de+Michel+Staszewski%29

      "Aujourd’hui, être antisioniste c’est donc lutter pour l’égalité des droits en Palestine-Israël. A mes yeux, c’est un devoir pour les démocrates. Mais un tel point de vue est insupportable pour les sionistes. Qu’ils soient « de gauche » (prêts à des compromis territoriaux avec les Palestiniens) ou « de droite » (refusant tout compromis) " (...)


    • simazou 6 février 14:13

      @uleskiserge
      Je viens de voir votre post à l’instant, je peux vous dire que vous êtes une ordure, c’est ce petit mot de gentillesse que je voulais vous transmettre directement avec le choléra et la lèpre............................. 


    • Jonas 7 février 13:47

      @JPCiron
      La démocratie est un concept qui n’existe pas dans la grammaire musulmane. Pour la bonne raison que cette religion ne sépare pas les trois pouvoirs , parler de démocratie en pays musulman, c’est raconter des bobards.

      Que les pays arabo-musulmans et musulmans non arabes, nous épatent , nous étonnent, nous fascinent en appliquant la démocratie dans leur pays., indépendants depuis plusieurs décennies , pour que je les prennent au sérieux.

      Rien de plus facile de se dire démocrate de Paris-Madrid-Berlin-Amsterdam, Londres, New York-Washington -Vienne-Monaco-Bruxelles etc ça mange pas de pain ; 

      @ JPCiron, voici ce que pense de la démocratie , un de vos coreligionnaires , , Hani Asal, dans le grand quotidien Egyptien « Al Ahram. »( un simple extrait)

      << La démocratie est un système inventé par les « Sionistes et les Occidentaux »pour démanteler l’ensemble de la région Arabe, pays par pays. Qu’est -ce que la démocratie , quand dans les urnes , ou dirons-nous dans ces urnes de jeux de hasard , le vote d’une personne instruite est égal au vote d’un ignare , le vote d’un professeur est égal à celui d’un ouvrier et d’un travailleur manuel , le vote d’un médecin est égal à celui de la populace , ou les voix d’adultes expérimentés sont égales à celles de petits enfants ? Si la démocratie était vraiment le meilleur système...avec une dictature pour seule alternative , alors nous l’aurions saluée . Mais tous ceux qui la diffusent et la défendent avec véhémence devraient en premier être brûlés par des flammes , laper son calice amer et souffrir de ses déficiences et de ses inconvénients avant de la présenter aux gens .>>

      Quant au peuple inventé, par les régimes dictatoriaux Arabes, pour détourner les maux de leur peuple. 

      La seule et unique solution de ces arabo-musulmans palestiniens( venus de différends pays ) c’est de vivre en harmonie et en paix avec leurs « frères jordaniens ». 

      Car la Jordanie est un Etat Arabo-musulman composé de plus de 70% de Palestiniens et de 30% de hachémites.

      C’est beaucoup plus facile de claironner , démocratie ! démocratie ! quand on est planqué en Occident, mais pas lorsque l’on vit dans les les pays , comme l’Algérie, Qatar, Koweït Emirats du Golfe , Somalie Soudan , Turquie , Iran Pakistan , Bangladesh Afghanistan , pour ne parler que de ces pays connus pour leur démocratie. 


    • Massada Massada 4 février 07:46

      @auteur
       

      Réfléchissons un instant à froid, sans préjugés, d’abord ce plan a déjà l’avantage d’exister et qu’il est exhaustif, ce qui n’avait jamais été le cas d’aucun plan envisagé durant les 70 dernières années.
       

      Alors, si tout se déroule comme les Américains l’entendent, il y aura pour la première fois dans l’histoire un Etat palestinien, il englobera plus de soixante-dix pour cent de la Cisjordanie, dont toutes ses villes arabes, de même que Gaza.
      Gaza qui sera reliée à la Cisjordanie par un tunnel, mais qui sera surtout démilitarisée.
       

      Dans le plan Trump, Israël doit s’engager dès à présent à cesser de construire de nouvelles implantations et n’aura pas le droit d’agrandir les implantations existantes.
       

      Selon le plan Trump, l’Etat de Palestine sera contigu. Il impliquera le démantèlement d’implantations illégales.
      La proposition américaine prévoit également le retrait d’Israël des quartiers arabes de Jérusalem, ce qui, sans Trump, n’était pas envisageable.
       

      Le volet économique du plan permettrait aux palestiniens d’avoir une existence décente, et d’envisager un futur autrement… avec un futur.

       

      Donald Trump offre soixante-dix pour cent de la Cisjordanie, et sa proposition est accompagnée d’un plan Marshall de nature à faire réellement un pays structuré, disposant des ressources financières nécessaires à sa réussite.

       

      Il y a dans cette brève énumération suffisamment de points intéressants pour justifier que les Palestiniens l’étudient consciencieusement.
      Ce qui n’est déjà pas le cas de Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité Palestinienne, qui, avant même la diffusion officielle du projet s’est cru inspiré en traitant le Président Trump de « chien et de fils de chien ».
       
      Ce faisant, il vient à nouveau d’illustrer son immaturité politique et celle des dirigeants de l’OLP, de même que leur incapacité à diriger un pays, quelle que soit sa taille et ses prérogatives.
       


      • Massada Massada 4 février 08:00

        @auteur,

          

        Abbas a poursuivi ajoutant à ses insultes : « J’ai dit non et je continuerai de dire non ... La résistance doit s’intensifier à tous les points de friction. Tous les jeunes doivent être encouragés [à aller participer à des émeutes face à l’Armée israélienne] ».
         

        Il envisage aussi de mettre un terme à la coopération sécuritaire avec l’Armée israélienne, auquel cas, il mettrait en péril la gouvernance de l’Autorité Palestinienne par l’OLP, le Hamas lui est pret à prendre le pouvoir et renverser l’OLP.
         
        Il ne faut pas oublier que la cause palestinienne perd ses soutiens, principalement dans le monde arabe, la majorité des Israéliens est persuadée qu’elle peut envisager l’avenir sans avoir à concéder un Etat aux Palestiniens.
         

        Le flux de l’histoire ne s’écoule pas en faveur des palestiniens. Après chaque refus d’une solution de leur part, leurs ambitions ont été revues à la baisse.
         
        C’est la dernière fois que la cloche sonne, leur dernière chance de posséder un pays, palabres d’un côté, réalité de l’autre.
        En cas d’un nouveau leur part, les trente à quarante pour cent du territoire de Cisjordanie qui ne seront pas attribués initialement seront remis à Israël, qui les annexera immédiatement. Les Arabes, à bout de patience, diront « bien fait pour vous ! » et se désintéresseront de la Palestine.
         
        En conclusion, ce plan qui n’est pas parfait à le mérite d’offrir la possibilité de prouver au monde que les palestiniens sont capables de gouverner un Etat. Capables d’organiser des élections générales régulières, de développer leur économie, de vivre sans être dépendants de l’aide internationale.


        • Monokochkoi USS-GRF-(CVN-78)-Orange-Skunk 4 février 08:04

          @Massada

          T’as des infos d’ex-première main que le Coronavirus et/ou le Deperadovirus va débarquer dans la Start-up Nation, ou tu viens de bouffer un kangourou ? smiley Gnaaaaarf !


        • Spartacus Spartacus 4 février 10:51

          Le plan Trump est pragmatique.....C’est un très très bon plan.

          Oui il est pro-Israellien, parce qu’il tient compte de l’évolution des situations passées.

          Oui il est pro-Palestinien, il offre un pays, mais met les moyens d’en faire un Singapour ou Liechtenstein. 50 milliards, c’est plus proportionnellement que le plan Marschal pour l’Europe...

          La seule chose qu’il demande, c’est aux Palestiniens de stopper le terrorisme et reconnaître Israël....

          Ce qui ne devrait poser aucun problème, puisque ce sont des jeunes et qu’ils sont loin de l’origine du problème.

          Il vaut mieux pour eux le bien être que le fanatisme d’une chimère d’envie de chasser d’autres jeunes qui eux aussi ne sont pas responsable de leurs parents....

          (La colonisation Ottomane mettait en Palestine un « impôt », le harac sur les non-musulmans. L’impôt, pouvait être versé fiduciairement, mais aussi en nature : bétail, marchandises, effets ménagers ou autre.

          L’impôt religieux musulman était perçu comme mafieux par les juifs, et les chrétiens de Palestine qui n’avaient qu’a déclarer qu’ils étaient musulmans pour ne pas payer.

          La frustration de découvrir la supercherie, et en plus découvrir qu’ils accueillaient des étrangers chassés de russie en 1881, l’envie de le faire payer fut le point de départ d’un conflit qui dure depuis plusieurs siècle.... ).


          De nos jours, ce n’est pas la propriété foncière, qui fait la richesse, mais la connaissance, l’investissement et la liberté.


          Il est temps que les guerres de religion et de territoire, de nationalisme cessent...


          • Massada Massada 4 février 11:20

            @Spartacus
             
            Il est peu probable que le plan américain réussisse. Mais c’est la meilleure offre jamais faite depuis 70 ans, car il ne fait aucune fausse promesse.
             
            Les Palestiniens ne récupéreront jamais la maison de leur arrière-grand-père à Yafo, pas plus que les centaines de milliers de Juifs séfarades, expulsés des terres musulmanes après la guerre d’indépendance d’Israël de 1948, ne récupéreront leurs biens. La différence est que l’un de ces groupes a accepté la réalité depuis longtemps.
             
            De même, les Israéliens ne reculeront jamais aux lignes d’avant 1967, abandonnant leur droit légitime à la Judée-Samarie, car aucune nation saine ne rétablirait des frontières non sécurisées à côté d’un état terroriste potentiel et peu fiable.
             
            Le plan de Trump met au jour simplement ces réalités tout en permettant aux Palestiniens d’avoir enfin un état en devenir. Il est le premier à proposer une carte indiquant à quoi pourraient ressembler les frontières finales de cette nouvelle entité.


          • njama njama 4 février 11:57

            @Massada
            Ne tirez pas de plans sur la comète, les français tenaient le même discours en Algérie...


          • njama njama 4 février 12:02

            Le raj* britannique, moins d’un siècle, de 1858 à 1947...
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Raj_britannique

            * de l’hindi, signifie « règne »


          • Massada Massada 4 février 13:51

            @njama
             
            Je suis un fan de Star Trek smiley
            Vous savez pourquoi il n’y a pas de musulman dans Star Trek ?
            Parce que ça se passe dans le futur.


          • QAmonBra QAmonBra 4 février 12:28

            Merci @ l’auteur pour le partage.

            Je partage pour l’essentiel votre approche de la question.

            En fait de « Century Deal », il conviendrait davantage de le nommer « arnaque du siècle » ou plus précisément, compte tenu des menaces dont il est assorti, de « Dictat du siècle »  !

            Les $ionnards dirigeant l’occident se comportent de plus en plus comme ce qu’ils sont véritablement et ont toujours été, malgré tout ce qu’ils ont pu faire gober à leur opinion publique(*) : Une hyper mafia de suprémacistes, racialistes, ségrégationnistes et colonialistes ne respectant qu’une seule loi jamais écrite, mais pourtant connue de tous depuis le fond des âges, a savoir celle du plus fort.

            Bref, de vulgaires fascistes dont la mentalité est en tous points comparables à celle des nazis.

            Comme avec ces derniers, nous risquons donc une catastrophe mondiale à terme, car l’injustice faite aux palestiniens depuis plus de 70 ans, de par les tensions et frustrations générées dans l’ensemble du monde arabo-musulman et ne cessant de se cumuler, tels les nuages noirs avant la tempête, constitue le potentiel détonateur d’un conflit pouvant échapper à tout contrôle, aux conséquences inimaginables et dont les dirigeants occidentaux seront, une fois de plus, totalement responsables de par la lâcheté, voire la complicité dont ils auront fait preuve depuis des décennies. . .

            (*) Maintient de leur pouvoir oblige, la seule qui leur importe, soit grosso modo environ le 1/7 de l’humanité !


            • Massada Massada 4 février 13:48

              @QAmonBra
               
              Pourquoi répétez vous toujours la meme chose ?
              Votre pensée semble figée, mythomane ou début de sénilité ?
              Votre discours est comme un vieux disque rayé : insultes, menaces, alarmisme et catastrophisme.
               
              Vous me faite penser au président de l’Autorité palestinienne.
              Un leader de 83 ans quasi abandonné par son peuple et marginalisé sur la scène internationale, un dirigeant zombie à la tête d’une Autorité palestinienne volontiers taxée de fantoche par les Palestiniens.
               
              Ok boomer smiley


            • Jonas 7 février 14:21

              @QAmonBra

               Quand les bouches s’ouvrent ! 

              Pourquoi les pays arabes , soutiennent la Palestine et pas l’Irak ? Ecrit un irakien Haidar Sabi, de rage, alors que les irakiens et d’autres arabes , souffrent cent fois plus que les Palestiniens. 

              << Quelle est la différence entre , une nationalité est un peuple qui ont un héritage , une histoire et une culture de plusieurs milliers d’années devenu un peuple privé de son identité , sans plus personne pour guider ses fils , qui ont été abandonnés , déplacés et exilés en diaspora. 

              Avec une nationalité palestinienne , dont l’histoire a été écrite après les fameux accords Sykes-Picots et qui a développé une identité reconnue , tout en étant divisée entre Mahmoud Abbas et Haniya, 

              C’est seulement lorsque l’Irak sera à nouveau nôtre et qu’il sera dirigé par les purs irakiens d’origine sumérienne et assyrienne que nous nous préoccuperont des événement de l’étranger et élaboreront un plan pour soutenir les peules opprimés. LE DERNIER PARMI EUX DERA LE PEUPLE PALESTINIEN, car nombreux sont dans une situation pire, transformés en esclaves dans leur propre pays et persécutés par leurs DIRIGEANTS et par leurs BOURREAUX. 


            • Massada Massada 4 février 14:47

              Le deal du siècle fait avancer la diplomatie.
               

              Netanyahu a rencontré les dirigeants ougandais et le résultat est qu’Israël et l’Ouganda établiront des relations diplomatiques.
              Le président ougandais a déclaré qu’il envisagerait d’ouvrir son ambassade à Jérusalem.
               

              Ensuite, Bibi a rencontré le président du Soudan, ce qui est un énorme changement pour le Soudan. Le Soudan pourrait devenir le prochain pays musulman à normaliser ses relations avec Israël.
               

              Enfin, il y a eu des nouvelles qu’Israël tente de conclure un accord pour établir des relations diplomatiques avec le Maroc.
               


              • prong prong 4 février 16:24

                @Massada

                Pour regler le propbleme palestinien l’ ouganda accepte d’ acceuillir les colonie juive de west bank relocalisé lol ..... 

                c’ est facile de donner le territoire des autres , bien plus dur de donner le sien :)


              • Massada Massada 4 février 15:27

                Ce dont la presse ne parle pas... des milliers d’Arabes israéliens manifestent contre le Plan de Paix Trump parce que celui-ci en ferait des citoyens palestiniens d’un éventuel état de Palestine alors qu’ils ne veulent absolument pas perdre leur statut de citoyens israéliens. Ils ne veulent absolument pas entendre parler d’être autre chose que des citoyens israéliens !

                 

                - Pourquoi donc est-ce que 250,000 Arabes israéliens sont-ils opposés au fait de faire partie d’un état palestinien ?

                 
                - Les citoyens arabes d’Israël se comparent à ceux qui vivent sous le joug du Hamas ou dans l’autorité palestinienne, voient les violations des droits civils de ces derniers par ces deux régimes et ne veulent pas en entendre parler pour eux.

                 

                Ces manifestations battent en brèche toute la propagande faite à ce sujet, principalement celle qui parle d’apartheid.


                • prong prong 4 février 15:44

                  @Massada

                  ça montre aussi la façon dont Israël traite ses alliés ....
                  30 ans que ces gens se battent a vos coté mais vous leur apliquer une decheance de leur droit , malgres leur alegance a l’ etat d’ israel .

                  Tout est dit ...


                • Massada Massada 4 février 15:59

                  @prong
                   
                  je vous explique, car je vois que c’est très confus dans votre tete smiley
                   
                  Il y a 2 millions d’arabes israéliens vivant en Israel et détenteurs de la citoyenneté israélienne.
                  Si le plan Trump est appliqué une partie du territoire qui est actuellement israélien deviendrait palestinien, ce que l’on nomme le Triangle.
                  Sur ce territoire vivent 250.000 palestiniens qui ne veulent pas etre sous l’autorité du futur état palestinien mais veulent rester israélien.
                   
                  Cela fera partie des négociations.
                   
                  Voilà, tout est dit smiley smiley smiley



                • prong prong 4 février 16:21

                  @Massada

                  Et bien sur on renégocie dans 4 ans après de nouvelle implantations sauvages légalisé par la knesset ...

                  Israel voit comme une faiblesse stratégique d’ autre communauté sur son sol ...
                  tu sait ou ca mène ...


                • Massada Massada 4 février 16:41

                  @prong
                   
                  Vous n’avez toujours pas compris de quoi il est question smiley
                   
                  Vous n’avez pas compris, ce que j’écris, vous n’avez pas lu le plan Trump, vous ne connaissez rien de la situation des 14 villes et villages appelé le « triangle » arabe.
                    
                  Mais vous avez un avis sur tout.
                   
                  Vous etes ce que l’on appel un ultracrépidarien.
                  Ce sont ces personnes qui donnent leur avis sur tout mais sans avoir de connaissances ou de compétences sur les sujets évoqués.
                  Les ultracrépidariens se caractérisent généralement par un principe très élémentaire : moins ils en savent, plus ils croient en savoir.

                  Je préfère maintenir une distance adéquate avec ce type de profils.


                • prong prong 4 février 16:53

                  @Massada

                  soit serieux , la proposition de trump on dirait une proposition iranienne
                  il suffit d’ inverser les couleur et de marquer camp de concentration :)

                  Et si vous repartiez des proposition de 47 ou de 67 pour partager ?
                  l’ ouganda et les usa pourrait acceuillir les colon :) 


                • Oceane 5 février 07:45

                  @Massada

                  « Il y a deux millions d’arabes israéliens vivant en Israël et détenteurs de la nationalité israélienne »

                  Et combien de millions d’européens israéliens détenteurs de la nationalité israélienne ?

                  Tic tac tic tac, tic tac.

                  Sauf à s’intégrer, s’assimiler, le colon a vocation à plier bagages. ..Tic tac tic tac



                  • dimitrius 4 février 16:29

                    @QAmonBra

                    Au dhimmi soumis à l’islam . N’as tu pas honte de marcher avec le bas du pantalon sur les chaussures et de te prosterner fesses à l’air devant des rétrogrades assassins coupeurs de têtes.


                  • Massada Massada 4 février 16:53

                    @QAmonBra
                     
                    Les troubles obsessionnels compulsifs (TOC) sont classés parmi les troubles anxieux, se caractérisant par des obsessions à l’origine de peurs et d’angoisses, ainsi que de compulsions, comme l’inlassable répétition du meme commentaire sur un forum.
                     
                    Quand les TOC sont très importants et invalidants, ils nécessitent une prise en charge, le plus souvent médicamenteuse, et une psychothérapie.
                     
                    Un médecin psychiatre peut proposer des antidépresseurs pour réguler le fonctionnement de différentes zones du cerveau impliquées dans la pathologie. 
                     
                    Mais d’abord vous devez etre conscient de votre problème, c’est la première étape de la guérison.


                  • QAmonBra QAmonBra 4 février 17:00

                    Tout propos injurieux est une violence.

                    Merci mon $ionnard de confirmer et d’illustrer on ne peut mieux mon commentaire.


                    • Massada Massada 4 février 17:15

                      Des responsables palestiniens ont déclaré lundi au site d’informations Israel Hayom que le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, ne resterait « pas au pouvoir encore longtemps ».

                       

                      Cela s’explique par le fait que le peuple palestinien et les hauts responsables de Ramallah comprennent que toute provocation violente comme le demande Abbas ne ferait que saper leurs intérêts.

                       

                      Le calme en Cisjordanie permet aux donateurs européens de verser des centaines de millions de dollars aux territoires palestiniens, permettant ainsi à la population de vivre normalement malgré les tensions avec Israël.
                       

                      les dirigeants palestiniens se méfient de M. Abbas et ne suivent pas ses appels à rompre les liens sécuritaires avec Israël, car ils savent que toute violence sur le terrain finira par les affecter également.



                      • QAmonBra QAmonBra 4 février 20:49

                        Pour que que ce corrompu de Abbas, que les $ionnards n’ont cessé de « balader » de mensonges en fausses promesses, en vienne a les renvoyer dans les roses, parrain compris, c’est que ces derniers ont vraiment poussé le bouchon trop loin !

                        Le « remplacer » comme vous l’avez fait pour Arafat ? Pourquoi faire ? Face à un Peuple désespéré n’ayant plus rien a perdre, sinon disparaître !

                        Les « dirigeants palestiniens » ne dirigent plus rien et le colonisateur devra assumer toutes les conséqueces de ses actes.

                        La roulette de l’Histoire est lancée, les jeux sont faits et rien ne va plus mes $ionnards. . .


                        • Massada Massada 5 février 07:42

                          Elle est belle ; elle est jeune ; et elle chante merveilleusement bien !
                          Eden Elena, 20 ans, de Kiryat Gat, est la grande gagnante de la finale du programme « Next Star for the Eurovision », et représentera Israël au concours Eurovision 2020 qui se tiendra cette année aux Pays-Bas.
                           
                          Pour voir et écouter Eden chanter : https://youtu.be/VZ1GNvyqlcg


                          • Massada Massada 5 février 07:47

                            l’espace aérien du Soudan sera ouvert aux avions israéliens. Encore une prouesse de notre premier ministre. smiley


                            • Monokochkoi Olivier BERNIER 5 février 08:09

                              Captain Marlo

                              Arnaud vient de regarder votre photo de profil.

                              Sa conscience « individuelle » est parfaitement claire désormais et il sait sur vous l’essentiel de ce qu’il y a savoir à l’instant T.

                              Passez une bonne journée.

                              Concernant moi-même, Olivier BERNIER, allez-y, vous pouvez frapper aussi fort que vous le pouvez, mais n’oubliez pas QUI vous répond ou PEUT VENIR DIRECTEMENT VOUS RÉPONDRE !


                              • Désintox Désintox 5 février 22:26

                                Si Trump avait vécu au VIII° siècle, il aurait pu faire un plan de paix entre Vikings et Saxons

                                Les Saxons auraient eu l’obligation d’ouvrir leurs villes et leurs villages aux Vikings. À ces derniers, on aurait accordé le droit de piller et de violer.

                                On pourrait ainsi faire des tas de « plans trump » adaptés à différentes périodes de l’histoire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès