• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le directeur de l’hôpital de Melun débouté. Les roms et leurs (...)

Le directeur de l’hôpital de Melun débouté. Les roms et leurs soutiens soulagés

 Mardi 17 octobre a été jugée l’occupation illégale des locaux du Centre hospitalier Marc Jacquet à Melun.

Ces locaux désaffectés, murés ont été investis depuis plusieurs semaines par une population « rom » de nationalité roumaine, expulsée de différents squats : environ 80 personnes dont une trentaine d’enfants.

La demande d’expulsion a été faite par la direction de l’hôpital, préoccupée -semble- t-il ?- par l’insalubrité des locaux.

Le jugement rendu réjouit ceux qui aident cette population en grande précarité :

  • Domiciliation ;
  • Acquisition de l’AME (aide médicale de l’Etat) ;
  • Inscription des enfants à l’école ;
  • Aides alimentaires et vestimentaires.

La plainte a été rejetée, le directeur de l’hôpital est débouté car l’hôpital n’a pas pu apporter la preuve de la propriété de ces locaux !

 

Il existe à l’hôpital de Melun des locaux inoccupés et murés qui pourraient très bien servir pour les hébergements d’urgence.

Des dizaines et des dizaines de familles de toutes origines sont à la rue faute de places dans les hôtels gérés par le 115.

Les roms, quant à eux ne demandent qu’à vivre en paix, à travailler et à s’installer.

Pourquoi ne pas, ENFIN, prendre le « problème par les cornes » et assumer ses responsabilités ?

A Melun il existe de nombreux locaux inoccupés depuis des années et des années.

Il suffirait d’aménager des espaces conviviaux d’hébergement au lieu de loger dans des hôtels des personnes en situation de détresse qui vivent dans l’insécurité :

Aujourd’hui ils sont à Moissy et une semaine après ils se retrouvent à quarante kilomètres de là et tant pis pour l’insécurité morale et la scolarisation des enfants !?

On ne peut pas « accueillir toute la misère du monde », certes mais qu’on accueille celle qui arrive.

 

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  2.05/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

61 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 20 octobre 14:33

    t’as pas une place dans ton jardin pour qu’ils y plantent leurs tentes et contruisent un bidonville ?

    Trop facile de faire le généreux avec l’argent des autres ......


    • CoolDude 20 octobre 15:16

      @LE CHAT

      C’est des locaux désaffectés... Autant qu’ils servent à quelque-chose (l’hôpital (donc nous) paie des taxes foncières et d’habitations sur ces locaux... Et ceci pour rien).

      Et plus vite (ça va prendre tout de même quelques génération cette affaire), ils seront intégrés et liés à notre société, moins il y aura de problèmes. Enfin si c’est possible... Et si ils le veulent ou peuvent.

      Une autre solution étant de les éliminer, etc... Ce qui peut être très efficace d’une certaine manière. On pourrait faire de même avec les SDFs, les handicapés, les chômeurs...

      C’est une solution. Certains y ont pensé à une époque... smiley

      C’est LEAN, mais pas très clean !


    • mmbbb 20 octobre 21:08

      @CoolDude j ai toujours aime cette propension de certains francais a s occuper de la misere venant d ailleurs et laissant crever les francais de souche ayant bosser travailler Je comprends que certains riches quittent ce pays et si je l etais je le ferai illico


    • Jonas 21 octobre 09:51

      @CoolDude « ils seront intégrés et liés à notre société, moins il y aura de problèmes.  »


      L’INVASION DE L’EUROPE PAR LES MIGRANTS :

    • CoolDude 21 octobre 13:34

      @mmbbb

      J’ai dit :
      C’est des locaux désaffectés... Autant qu’ils servent à quelque-chose (l’hôpital (donc nous) paie des taxes foncières et d’habitations sur ces locaux... Et ceci pour rien).

      Êtes-vous d’accord qui est inconcevable que des bâtiments public (comme des casernes entières de l’armée, etc...) soit en déshérence, pas exploités et en état d’abandon totale.

      Que le secteur privée le fasse, comme de grandes banques, on pourrait dire que c’est leurs problème... Sauf que... Tout ça pour créer de fausse pénurie de logement ou de bureau. C’est manipuler la loi du marché.... Mais c’est une autre sujet.

      Bref, moi j’appelle ça un retour de Karma ou un effet Boomerang. La nature déteste le vide. C’était à prévoir. Et ils ont raison !

      Maintenant « Les gens du voyage » venant de Roumanie (dixi les Roms)... Et c’est un comble d’une certaine manière... Ces « Roms », les Roumains (sédentaires, etc..) comme vous et moi en ont aussi et « ne les supporte pas plus que nous ».

      Avec l’Europe et la libre circulation...

      Bref voilà !

      Soit on les accepte, soit pas...


    • CoolDude 21 octobre 13:55

      @CoolDude

      Je connais le coin... Un exemple parmi tant d’autre :
      « Le quartier Magenta » à Fontainebleau.

      Des anciens bâtiments de l’armé quasiment monuments historiques... Qui tombent en ruine.

      Super !!!


    • Bien que désapprouvé en modération, cet article à la gloire des clandestins roms est quand même publié... Comprenne qui pourra.
      Quant à nos amis roms, c’est à leurs ambassades (Roumanie, Bulgarie) de les prendre en charge, pas au contribuable français qui subit en plus leurs délits quotidiens.
      Merci, au passage, pour les malades de l’hôpital qui ont subi le barouf des amis de Chalot, plus soucieux du sort des voyous que de celui des braves gens.


      • Cadoudal Cadoudal 20 octobre 15:49

        @France Républicaine et Souverainiste
        "Tous nos interlocuteurs nous ont dit qu’ils ne pouvaient rien faire. Qu’il fallait attendre plusieurs mois avant une possible intervention. Ce qu’on nous laissait entendre, c’était : débrouillez-vous tout seuls. C’est ce qu’on a fait."

        http://www.lepoint.fr/politique/marseille-on-s-est-dit-qu-il-y-avait-trop-de-roms-28-09-2012-1511461_20.php


      • Franck Einstein Franck Einstein 20 octobre 15:33

        Il faut soutenir les réfugiés qui fuient la guerre terrible Roumanie-Bulgarie.


        • CHALOT CHALOT 20 octobre 15:40

          France Républicaine.....

          Les locaux inoccupés ne sont pas à proximité immédiate de l’hôpital qui se situe dans un domaine boisé.
          Cet article est paru assez vite , au début il y avait des avis défavorables et après favorables....C’est cela aussi Agoravox

          • Cadoudal Cadoudal 20 octobre 15:50

            @CHALOT
            On ne peut pas « accueillir toute la misère du monde », certes mais qu’on accueille celle qui arrive.

            Magnifique....


          • Xenozoid Xenozoid 20 octobre 15:55

            @Cadoudal


            t’as jamais pensé a faire un blog,genre

            les nouvelles du front.
            art.1....fait divers
            art 2...les autres
            commentaire....plus d’autres

            kenavo

          • Robert Lavigue Robert Lavigue 20 octobre 15:58

            @CHALOT

            au début il y avait des avis défavorables et après favorables...
            C’est CNAFAL qui vous l’a dit ?
            Parce qu’en principe, les zauteurs ne savent pas ce qu’il en est. C’est du moins ce que j’avais cru comprendre...

            Comme vous le dites si bien, c’est cela aussi Agoravox !




          • Cadoudal Cadoudal 20 octobre 16:57

            @Xenozoid
            Cette association, créée en 1917, a pour but d’organiser le pèlerinage annuel de la Mecque pour l’Afrique du Nord, en assurant aux pèlerins les conditions réglementées de sécurité et d’hygiène durant leur voyage au Hedjaz12.
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Grande_Mosqu%C3%A9e_de_Paris

            Je ne suis pas un spécialiste de l’Histoire de la France préislamique...


          • Xenozoid Xenozoid 20 octobre 17:04

            @Cadoudal

            c’est quoi ta spécialisation ?

          • covadonga*722 covadonga*722 20 octobre 17:22

            @CHALOT
            Cet article est paru assez vite , au début il y avait des avis défavorables et après favorables....C’est cela aussi Agoravox


            non c’est faux et vous le savez , pour votre cause vous êtes prêt a mentir et tricher 
            c’est cela aussi le militantisme dont vous vous réclamez 

          • Cadoudal Cadoudal 20 octobre 22:59

            @Xenozoid
            La réforme de l’orthographe pour favoriser l’intégration professionnelle des invités de Chalot :

             “police calmé vous sinon vous allé le regreté” ou encore “les mec de la bac faite atention pck si on arete les barete c’est de vous kon va socupé”…
            http://www.ledauphine.com/vaucluse/2017/10/20/une-bande-de-dealers-declare-la-guerre-a-la-police

            Parce qu’il est bien gentil le père Chalot, mais l’écriture des blancs c’est pas facile, et dans des territoires ou y a plus de blancs aucune raison d’imposer leur langue...

            Logement, subventions, éducation, subventions, intégration, subventions...

            Pourvu que ça dure...


          • devphil30 devphil30 21 octobre 07:10

            @Chalot

            Celle qui arrive par des canaux bien organisés de passeurs qui exploitent la misère générer par la guerre post coloniale de l’occident.

            En ce qui concerne les Roumains ils trouvent en France un pays bien généreux pour ces habitants de l’Europe de l’Est intégré à l’Europe pour repousser la Russie hors de l’Europe.

            Ainsi ces considérations politiques génèrent des afflux de migrants dont il faut bien entendu prendre en compte leurs conditions ....

            Des familles très nombreuses avec des cartes pour les enfants pas toujours à jour permettant des rotations d’enfants pour toucher encore plus en terme de CAF sans parler des petits trafics , se font régulièrement visités par des grosses Mercedes immatriculés en Roumanie

            Ce n’est pas un lubie mais un fait que je constate de visuellement.

            Quand on connait le salaire minimum en Roumanie et les aides en France alors on peux comprendre la démarche des Roumains.

            Mr Chalot est-ce à la France de prendre en compte tous ces afflux et de financer un évasion monétaire vers l’Europe de l’Est et l’Afrique du Nord ?

            Malgré tous vos articles et efforts que je trouve louable , il faut aussi regarder la réalité et penser sans aucun racisme que des Français ont souvent moins d’aides que des pseudos migrants dont la finalité est de capter les aides sociales pour les rediriger vers leur pays d’origine.

            Pensez ce que vous voulez , restez dans votre démarche altruiste mais la baisse des aides continuera avec l’augmentation de ces migrants à subventionner.

            Le jour où les aides ne seront plus suffisamment importantes alors ils partiront et vous laisseront avec des APL rognés au maximum , un RSA en dessous du minimum , plus d’aides pour la rentré scolaire etc ...

            Posons nous la question à qui profitent l’augmentation de la pauvreté ?
            Si il y a plus de pauvres alors les aides baissent car tout le monde ne peux pas être « servi »

            Ce discours simple et populiste sera de plus en plus utilisé car bien reçu par les classes moyennes qui payent en permanence au détriment d’une majorité de précaires.
             
            C’est le début d’une baisse générale des aides sociales pour se diriger vers une société de type anglo saxonne

            Alors franchement les pseudos migrants , qu’ils choisissent un autre pays comme l’Espagne ou le Portugal où le climat est plus clément mais pas les aides ......

            Philippe

             


          • CHALOT CHALOT 20 octobre 16:02

            Monsieur Lavigue !

            Il y a un onglet notification pour que les auteurs lisent les commentaires

            • Xenozoid Xenozoid 20 octobre 16:47

              Ce matin, j’ai entendu plutôt qu’écouter Demorand et Salamé - les Abbott et Costello de France Inter – s’offusquer avec je ne sais quel interlocuteur des paroles de la ministre de la défense, Florance Parly : « Si des djihadistes (français) périssent dans ces combats, je dirais que c’est tant mieux, et s’ils tombent entre les mains des forces syriennes, ils dépendront de la juridiction syrienne ». Bravo Madame la ministre ! Voilà enfin quelqu’un « qui en a » et qui dit les choses.

              Texte djhadistes français chômage.jpg

              La France ferait appel aux forces locales pour traquer et éliminer les djihadistes français présents à Raqqa comme à Mossoul et ailleurs. La pratique serait courante au sein des pays de la coalition qui mutualisent la « neutralisation » de leurs ressortissants par des pays tiers pour éviter des accusations d’exécutions extrajudiciaires. Ces petits arrangements (échanges de renseignements sur les cibles et sous-traitance des frappes) entre amis de la coalition anti-Daech permettent donc de contourner les lois nationales et le droit international humanitaire. Et, surtout, de mettre hors d’état de nuire des djihadistes occidentaux à la motivation et aux compétences des plus inquiétantes.

              Les Anglais ont moins de « pudeurs de gazelle » : leurs forces spéciales ont une liste avec photos des ressortissants britanniques faisant le djihad au Moyen-Orient, avec « permit to kill » (permission de tuer).

              « Mais c’est dégueulasse, c’est le retour hypocrite de la peine de mort » tempêtent les imbéciles heureux, collabos des égorgeurs salafistes. Eh ! Oh ! On nous rebat les oreilles en nous disant que nous sommes en guerre. Alors ce sont les lois de la guerre qui doivent régir les rapports avec nos ennemis. L’objectif est d’empêcher ces Français, de retourner dans leur pays d’origine pour y perpétrer des attentats. Hélas, une bonne partie de ces terroristes a été « évacuée » - pourquoi ? Mystère de l’Orient ! - en bus vers la province de Der Ezzor encore tenue par l’État Islamique. On risque donc de perdre leur trace et leur « neutralisation » sera impossible, rendant ainsi plausible sinon probable leur retour en France. Ce sera autant de tueurs pleins de haine en liberté et une recrudescence d’attentats à venir.

              Ces gens – jeunes, moins jeunes, hommes, femmes et même enfants, nés et élevés pour en faire des machines à tuer – qui partent s’engager dans les rangs de nos ennemis, qui tuent les ennemis de nos ennemis, donc nos amis, doivent savoir que s’ils partent, c’est un billet sans retour. En temps de guerre, les citoyens d’un pays qui passent à l’ennemi sont des traîtres, des déserteurs et doivent être traités comme tels, c’est-à-dire « éliminés » comme dit la ministre. En bon français, on devrait dire « tués ».

              « C’est dégueulasse ». Bien sûr que c’est dégueulasse, mais on ne fait pas la guerre en dentelle. La guerre, c’est la mort, c’est la trouille, c’est l’angoisse, la peur panique, les cris, le bruit, la souffrance, le deuil, les massacres, les flammes qui brûlent, la fumée qui aveugle, les bouts de fer qui hachent la viande. La guerre, ça sent la merde du pauvre type qui se chie dessus de peur, ça sent cette odeur âcre, doucereuse des corps gonflés qui grouillent de vers, ce sont les tripes irisées sous le soleil, ça sent la poudre, le feu, la mort, la mort, toujours la mort.

              On s’empêtre dans des considérations morales contre des ennemis qui se torchent allègrement l’oignon avec toute morale. On cède devant les jérémiades de « droit-de-l’hommistes » bêlants qui sont autant d’idiots utiles des nazislamistes. Avec en perspective des « Bataclan », des « Nice » et des palanquées d’assassinats au couteau, comme celui de ces deux jeunes filles de la gare Saint Charles à Marseille.

              Alors, si on est responsable, on n’accepte pas de prendre le risque de voir dix, cent, mille traîtres abrutis par la propagande ennemie rentrer « au pays » et y semer la mort la plus lâche, celle des attentats aveugles. Ces gens qui sont partis faire le « jihad », il faut les détruire, les tuer dès qu’on les a « logés » comme disent les flics. Il faut qu’ils sachent qu’ils ne rentreront jamais « au bercail », sinon les pieds devant…

              djihadistes par pays.jpg

              Illustrations X - Droits réservés

              P.-S.


              • Xenozoid Xenozoid 20 octobre 17:10

                @Xenozoid


                cela est arrive au mauvais endroit, en fait, il était pour modératus,je comprend pas
                et c’etait l’article que victor veux faire passer en modération,je piges pas,il manque même le ps

              • covadonga*722 covadonga*722 20 octobre 17:58

                @Xenozoid

                je piges pas

                lâche ta branche et sert toi de tes deux mains , tu es la version a encore quatre pouces préhensiles toi normalement 


                  smiley

              • Xenozoid Xenozoid 20 octobre 18:05

                @covadonga*722



                et toi t’a défendu la france a l’étranger,ça te met des ailes sur le dos et de la vaseline dans le cul

              • CHALOT CHALOT 20 octobre 17:45

                Cavadonga ! qu’en savez vous ?


                • covadonga*722 covadonga*722 20 octobre 17:54

                  @CHALOT
                  qu’en savez vous ?

                  ceci n’est pas une dénégation n’est ce pas ?et pensez vous qu’il règne une opacité
                  telle en modération que nul ne puisse rapporter les magouilleS passe droits et poussette de quelques n’auteurs bien en cour 


                  et c’est COVADONGA722 je sais c’est déplaisant comme rappel historique pour les assimilateur d’exotiques ......

                • ZenZoe ZenZoe 20 octobre 19:23

                  La plainte a été rejetée, le directeur de l’hôpital est débouté car l’hôpital n’a pas pu apporter la preuve de la propriété de ces locaux !

                  J’en suis restée sur le derrière à lire ça ! Si c’est vrai, c’est franchement inquiétant. Déjà que les Roms ne s’encombrent jamais de demander la permission de s’installer partout où ça leur pète, maintenant ils pourront aussi rester pour peu que la propriété ne soit pas prouvée. J’espère bien que l’hôpital va retrouver ses papiers et faire appel de cette décision délirante.


                  • Croa Croa 20 octobre 22:52

                    À ZenZoe,
                    .
                    Je trouve au contraire ce juge très juste. S’agissant d’un hôpital c’est public, pas privé donc sans propriétaire. Le directeur est seulement gestionnaire mais comme ces locaux étaient désaffectés il était mal fondé à en critiquer cette utilisation spontanée par une population en état de nécessité. 


                  • Cadoudal Cadoudal 21 octobre 01:34

                    @Croa
                    « pas privé donc sans propriétaire »

                    En 1968, le socio-biologiste Garrett Hardin postule qu’un accès libre au bien collectif conduit inévitablement à une « tragédie des communs », sauf si (selon lui) un système en régule la consommation ou l’exploitation par un contrôle de la natalité et de la démographie,
                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Bien_commun


                  • alinea alinea 20 octobre 22:28

                    C’est juste une question de bon sens : il y a des lieux vacants, il faut les occuper !
                    Les premiers arrivés sont bienvenus !
                    Pourquoi ne pas les investir dans la réhabilitation des lieux, en faire des endroits d’entraide et de coopération. Bon sang, on peut faire beaucoup avec peu d’argent, si on le veut !
                    J’ai vu à ce sujet des documentaires extraordinaires sur ce qui se passe en Grèce ! Dans ces endroits personne ne pleure misère ni attend la manne étatique, seulement la liberté de s’organiser, de se déployer, et c’est...superbe !


                    • Cadoudal Cadoudal 20 octobre 23:03

                      @alinea
                      Une zone boisée pleine de gentils insectes qui vont être génocidés par de gentils migrons..

                      Parfois l’écolo anarchisme à de ces subtilités...

                      On va mettre ça sur le dos des bouseux alcooliques normands, ceux là au moins ils crèvent en silence...


                    • Cadoudal Cadoudal 21 octobre 01:45

                      @Cadoudal
                      « C’est juste une question de bon sens : il y a des lieux vacants, il faut les occuper !
                      Les premiers arrivés sont bienvenus ! »

                      Combien de pièces inoccupées dans votre ranch ou dans celui du 421 ?


                    • Franck Einstein Franck Einstein 21 octobre 00:31

                      La charité est un met savoureux pour qui l’octroie.
                      Quand le met est payé par d’autres, il est encore plus jouissif.


                      • devphil30 devphil30 21 octobre 07:14

                        @Franck Einstein

                        C’est encore plus jouissif de faire culpabiliser ceux qui ont déjà payé le met en leur montrant qu’ils ne sont pas encore assez charitable ......


                      • Vraidrapo 21 octobre 08:57

                        Il y a réfugiés et réfugiés :
                        autant je suis favorable à l’accueil de ceux venus d’Afrique du fait de la responsabilité des États néo-coloniaux et de leurs satellites (AREVA, TOTAL etc...) qui ruinent le Continent avec la complicité des despotes locaux
                        autant je demande un minimum de recul avant d’aborder la question des Roms.
                        Sous sa Présidence européenne semestrielle, Talonnettes a fait le forcing pour intégrer Roumanie et Bulgarie.
                        Je me souviens de la déclaration de Catherine Ashton haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères : l’UE a donné sixty billions of Euro pour la mise à niveau de ces deux pays en préalable à leur intégration. Ça fait en bon français 60 milliards pour 27 millions d’habitants.
                        Résultat des courses :
                        - les entreprise françaises ont trouvé un nouvel eldorado pour délocaliser,
                        - 20,000 roms avides d’emploi ont pris le chemin inverse vers... la France,
                        - la CIA a pu installer, illico presto (ouf !) des rampes de lancement de missiles (anti Poutine) en Roumanie et avec quel argent ???
                        Quant aux Roms qui cherchent à s’intégrer, pendant 500 ans en Roumanie, ça n’a pas été une réussite. Et ce n’est pas que la faute à Ceaucescu...
                        Le Gvt Tchèque leur a procuré des immeubles pour s’installer, ils ont commencé à démonter portes et fenêtres malgré la rigueur de l’Hiver parce qu’ils se sentaient emprisonnés.
                        Pour la scolarisation des enfants,
                        je vous propose d’aller à Marseille du côté de la bretelle de sortie de l’autoroute Nord au niveau du Canet et vous trouverez des enfants « en formation » au premier feu tricolore. Quant à l’état de ce qui fut une butte arborée avec pelouse...
                        Je pourrais en écrire des kilos mais à quoi bons, le politiquement correct à la peau si dure... (exemple les Parcmètres et les Vélib. de M.Delanoé..)


                        • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 21 octobre 09:11

                          Ces personnes, nous dit Chalot, ont déjà été expulsées de plusieurs squats, elles ne sont donc pas à leur coup d’essai.

                          Rappelons que le squat est illégal, qu’il dépossède les gens de leur propriété, que même un local vide a une utilité, même si elle elle n’est pas immédiate.A plus forte raison quand il s’agit d’un hôpital public qui travaille au bénéfice de tous.

                          C’est une très mauvaise action d’encourager ces actions illégales, de nombreux dérapages sont à prévoir, comme ces squatteurs ayant occupé le logement d’une vieille dame temporairement absente, probablement conseillés et encouragés par des gens comme Chalot mettent leurs actions au-dessus des lois.


                          • CHALOT CHALOT 21 octobre 09:15

                            Les squats en question sont des bâtiments innoccupés depuis de très nombreuses années.



                            • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 22 octobre 13:04

                              @CHALOT
                              Donc, si vous possédez un bien que vous n’utilisez pas, j’ai le droit de m’en emparer, suivant cette logique. De même, des terrains réservés par une mairie pour des projets futurs peuvent être joyeusement occupés et concédés gracieusement à des gens qui vont sauter sur l’occasion, encouragés par des manifestants avec banderoles !

                              Belle logique, on ne doit plus s’étonner si un « institut de réflexion » propose de voler une partie des terrains des propriétaires en vue de rembourser la dette. La France est bien le dernier pays communiste d’Europe.


                            • Debrief 21 octobre 09:32

                              Maintenant qu’ils sont logés, nos amis venus de l’Est vont devoir être nourris, soignés, éduqués et surveillés évidemment. Ad vitam eternam. Parce que, coté travail qui d’ailleurs n’existe plus, on ne peut pas dire qu’ils soient particulièrement spécialisés et motivés. L’argent nécessaire ne sort peut-être pas du portefeuille de Chalot, mais il faut bien qu’il vienne de quelque part. Et puis nos SDF, frères français peu enclins au voyages, seront réconfortés, par solidarité uniquement bien sûr, du sort qui est réservé à ces nouveaux venus.
                               

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires