• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le droit d’asile et l’immigration

Le droit d’asile et l’immigration

Le droit d’asile et l’immigration

 

La convention de Genève de 1951, rédigée dans le souvenir d’atrocités, permet à des personnes persécutées ou craignant des persécutions de la part du pouvoir politique à la manœuvre dans leur pays, de sauver leur vie ou leur liberté. En trouvant refuge dans un Etat tiers qui accepte de les accueillir.

En France, la personne persécutée ou en risque de l’être, arrive en France, demande « le statut de réfugié » à l’OFPRA, et en cas de refus, fait réexaminer sa demande par une juridiction administrative, la Cour Nationale du Droit d’Asile -CNDA-. Qui a remplacé la Commission des Recours des Réfugiés -CRR- . Juridiction statuant, comme les cours d’appel, sous le contrôle de cassation du Conseil d’Etat.

Evidemment, ce qui devait arriver … arriva.

Des personnes fuyant la vie misérable que la politique de leurs dirigeants leur impose, arrivent en France et entament la procédure. Parce qu’en cas de succès, une carte de séjour de 10 ans renouvelable leur sera délivrée. Avec qui plus est, la possibilité de faire venir la famille proche et de demander la nationalité française. Carte qui ne serait pas délivrée si l’immigré demandait un titre de séjour à un autre titre.

Dès que la demande est déposée, et tant que la CNDA ( CRR) n’a pas statué, le demandeur qui est arrivé en France … y reste. Et quand sa demande est rejetée, il y reste encore souvent en profitant de diverses pesanteurs administratives et de divers obstacles juridiques.

Le détournement des dispositions de la convention de Genève se fait de manière assez simple.

Il suffi que le (faux) demandeur d’asile fabrique (ou se fasse fabriquer) une histoire qui ressemble aux narrations qui sont faites par les personnes ayant subi des persécutions ou qui se sont sauvées de chez elles pour les éviter (1) . Histoire qui doit être suffisamment bien construite pour qu’elle convainque l’officier de protection de l’OFPRA. Ou, qu’elle le soit mieux, pour convaincre les membres de la juridiction administrative (2).

Quant aux « demandes de réouverture » (qui permettent de revoir la situation d’une personne déboutée par le juge), il suffit d’invoquer un « fait nouveau » , réel ou supposé, pour faire revivre le dossier.

Le tout, selon un processus bien rodé (qui a par ailleurs des aspects financiers) : - passeurs au départ ; - en bout de processus, avocats spécialisés dans l’accompagnement des demandeurs devant la juridiction. Dont le ministère consiste parfois ou souvent, selon une sorte de rituel, à faire oralement la paraphrase du récit figurant au dossier.

On peut envisager d’enrayer le système dans lequel la procédure du droit d’asile sert pour partie de filière d’immigration. Tout en garantissant aux « vrais » réfugiés qu’ils continueront à bénéficier de la protection de la France s’ils la lui demandent.

Il suffit de ne traiter les demandes qu’hors du territoire français. La demande devant alors être présentée dans un consulat ou une ambassade : - soit du pays d’origine ( les autorités françaises ne communiquant pas avec les autorités locales), - soit du pays ( hormis la France) dans lequel la personne persécutée ou craignant de l’être, a réussi de se rendre.

L’OFPRA peut déléguer sa compétence à une personne du consulat ou de l’ambassade ; on peut organiser pareillement des formations de jugement de la CNDA qui seraient ainsi « déconcentrées ». Surtout que le téléphone ou les mails permettent d’assurer la cohérence de la doctrine ou celle de la jurisprudence.

En cas de reconnaissance de la qualité de réfugié, le titre de séjour peut être délivré, qui permettra l’entrée et l’installation pour une certaine durée (3) sur le territoire français (4).

En cas de rejet de la demande, il n’y aura pas lieu de faire quitter la France (ou d’essayer de le faire) à la personne déboutée, puisqu’elle n’y sera pas entrée.

 

 

Marcel-M. MONIN

m. de conf. hon. des universités

ancien représentant du Haut Commissaire des Nations-Unies pour les Réfugiés à la Commission des Recours des Réfugiés.

(1) Par exemple en étant construite à partir d’évènements relatés la presse (dont les coupures sont produites au dossier), mais auxquels le requérant n’a en réalité pas participé. 

 (2) L’histoire qui n’a pas convaincu l’OFPRA pouvant être amendée devant le juge. Exemple du tortionnaire identifié comme tel par l’OFPRA. Et qui, devant le juge, décrit les sévices qu’il aurait subis dans son pays, avec d’autant plus de force de persuasion liée à l’exactitude de ses descriptions, que c’est en réalité lui qui les infligeait aux opposants au régime.

(3) Durée que l’on peut envisager, toujours dans la même logique, de limiter à la nécessité de la protection (et non plus pour 10 ans automatiques, renouvelables automatiquement). Et sans droit de demander la nationalité française dès la reconnaissance de la qualité de réfugié.

(4) Etant entendu que des solutions de protection peuvent exister dans des Etats limitrophes de celui dont les dirigeants et leurs sbires persécutent. Qui offriraient une alternative au déracinement engendré par la reconnaissance française de la qualité de réfugié.


Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • Gégène Gégène 18 juin 11:59

    et si on supprimait purement et simplement ce « droit » d’asile ? ça ferait pleurer le pape ?


    • Marcel MONIN Marcel MONIN 18 juin 13:38

      @Gégène

      On peut faire le choix (on l’a fait hélas !) de détourner la tête lorsque des êtres humains sont exposés à des persécutions. Heureusement, ce n’est plus le cas depuis que les Etats ont signé la convention de 1951.

      Autre est la question de veiller à ce que les procédures mises en place pour sauver les gens des persécutions, ne servent pas à autre chose. Notamment lorsque les textes sont détournés de leur objet. Et que des failles apparaissent avec le temps, qui sont exploitées, comme les avantages liés au statut, par la voie du mensonge et de la duplicité. Il faut alors adapter la législation. Ce qui est plus efficace (ou le serait si les gouvernants avaient l’esprit un peu plus alerte) que les habituelles jérémiades sur la perversité des fraudeurs.


    • Clocel Clocel 18 juin 12:06

      L’immigration c’est l’arme ultime de destruction massive pour fracasser un pays, une économie, des valeurs, une Histoire, le goût d’appartenir et du vivre ensemble...

      Pratiquée comme elle est, c’est l’assurance de récupérer toute la lie des pays voisins et lointains qu’on a déstabilisé à dessein.

      Si le diable avait une arme, ce serait celle-là.

      Un plan machiavélique, diabolique, il faut être un zombi de gôche pour ne pas en prendre conscience.

      C’est ramener l’humanité au rang de bétail.


      • Clocel Clocel 18 juin 16:50

        @Clocel

        « ramener l’humanité au rang de bétail. »

        Illustration, pour ceux qui ont besoin d’image...


      • I.A. 19 juin 18:20

        @Clocel

        « ramener l’humanité au rang de bétail. »

        Illustration, pour ceux qui ont besoin d’image...

        Pour ramener l’humanité au rang de bétail, tout est fait :

        • de l’augmentation des impôts, à la stagnation des salaires,
        • des crises économiques, à l’inflation
        • de la création des paradis fiscaux, à la fuite des capitaux
        • des pandémies virales, aux mesures sanitaires afférentes

        ... Et à chaque fois, depuis longtemps et pour toujours, c’est la fôte aux immigrés (normal, ils sont pas armés comme nos gentils flics, pas planqués comme nos honnêtes riches, et pas protégés comme nos vertueux notables  qui tous rient de leur bouc émissaire commun).


      • scorpion scorpion 21 juin 13:08

        @I.A.
        Et puis il faut ce vacciner, on l’a dit à la tété... Bêêê Bêêê Bêêê....


      • Trelawney Trelawney 18 juin 12:24

        C’est l’histoire d’un migrant réfugier politique qui débarque fraichement d’un pays totalitaire d’Afrique. Il rencontre un Allemand et lui dit 

        « Je tiens à vous remercier de votre hospitalité, Grace à vous je pourrais me soigner, étudier et avoir un avenir meilleur dans votre beau pays. »

        Le personne lui répond : « Je ne suis pas Allemand, je suis Albanais »

        Le migrant s’excuse et poursuit son chemin jusqu’à rencontre une autre personne où il se confond en remerciement.

        L’autre personne lui dit : « Je ne suis pas Allemand je suis Turc »

        Le migrant poursuit son chemin jusqu’à rencontrer une troisième personne où il lui débite sa litanie.

        Le troisième personne lui répond : « Je suis Syrien »

        Le migrant lui dit : « Mais où sont les Allemands »

        Alors le Syrien regarde sa montre et lui répond : « Probablement au travail »


        • Eric F Eric F 19 juin 18:45

          @Trelawney
          La formule de fin s’applique bien pour l’Allemagne, mais quelle serait-elle si la scène se passait en France ?


        • leypanou 18 juin 12:49

          Un candidat réfugié politique arrivé en Métropole après avoir traversé plusieurs frontières n’est pas un vrai réfugié politique.

          Des gens ont été choqués quand certains politiciens ont parlé de benchmarks de l’asile, et pourtant c’est la réalité.

          Ce qui est surtout scandaleux c’est que des gens participent au financement de la générosité sans qu’on leur ait demandé leur avis.


          • sirocco sirocco 18 juin 13:44

            "Des personnes fuyant la vie misérable que la politique de leurs dirigeants leur impose, arrivent en France et entament la procédure. Parce qu’en cas de succès, une carte de séjour de 10 ans renouvelable leur sera délivrée. Avec qui plus est, la possibilité de faire venir la famille proche et de demander la nationalité française...« 

             »Des personnes fuyant la vie misérable que la politique de leurs dirigeants leur impose..." 

            Quelle tournure politiquement correcte !

            Plus terre-à-terre, je dirais les choses ainsi : Des millions de branleurs et de branleuses qui sont incapables d’autre chose que jouer avec leur portable, qui n’ont pas l’intention de brûler la moindre calorie à bosser mais qui savent que les pays européens, soumis à une Commission appliquant elle-même un plan sioniste de destruction totale de leurs civilisations respectives, ont l’obligation de les accueillir et de les entretenir à rien foutre (un peu de deal, un petit coup de couteau par-ci par-là...), ont bien raison de se presser au portillon. Qui n’en ferait pas autant à leur place ?

            Ce ne sont évidemment pas ces glandeurs qui sont à traîner devant un tribunal populaire, mais ceux qui les laissent venir.



              • sirocco sirocco 18 juin 17:05

                @genrehumain
                « Quant à la France, elle accueillait près de 450 000 réfugiés à la fin de l’année 2020. »

                Chiffres officiels à prendre avec des pincettes...

                 450 000 réfugiés (admettons...)
                + 25 millions de branleurs (surtout Africains) qui sont juste venus pour la gamelle...
                + X millions de clandestins...
                + quelques centaines de milliers de naissances, les 2/3 d’origine immigrée...

                Ça finit par en faire, du monde ! Constatable aujourd’hui jusque dans le plus petit village...


              • HELIOS HELIOS 19 juin 10:00

                @genrehumain

                ... dans le cas de l’Allemagne, combien de migrants qui sont arrivés en 2019 sont-ils restés dans ce pays ?.. combien ont profité des facilités de « Shengen », pour se retrouver en France, par exemple ?


              • quijote 19 juin 12:37

                @genrehumain

                Grand bien leur fasse ! On leur donne les nôtres si ils veulent...

                Il faudrait demander aux populations locales ce qu’elles en pensent mais bon, si il faut aussi tenir compte de l’avis des populations, eh bah comment qu’on va faire pour imposer l’idéologie mondialo-coco-musulmane ?


              • sylvain sylvain 19 juin 15:34

                @genrehumain
                tous les immigrés ne sont pas des réfugiés . Vos chiffres ne donnent pas une idée du phénomène migratoire .
                D’autre part, ces réfugiés sont liés a des crises ponctuelles et ne sont pas une immigration systémique, c’est particulièrement vrai pour les 2 premiers : la turquie avec les syriens et la colombie avec les vénézueliens


              • genrehumain 18 juin 16:22
                Les pays qui accueillent le plus de réfugiés

                Selon le dernier rapport du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, le nombre de personnes qui ont été déplacées de force de leur pays - en raison de persécutions, conflits, violences, violations des droits humains et autres événements perturbant gravement l’ordre public - s’élevait à plus de 82 millions à la fin de l’année 2020, soit le nombre le plus élevé jamais enregistré selon les données disponibles.

                Ce chiffre représente environ le double du niveau mesuré il y a dix ans (41 millions en 2010).

                Toujours selon ce rapport, la très grande majorité de ces réfugiés et déplacés (86 %) avaient trouvé refuge dans des pays en voie de développement.

                https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/les-pays-qui-h%C3%A9bergent-le-plus-de-r%C3%A9fugi%C3%A9s/ar-BB15HGDE


                • quijote 19 juin 12:43

                  @genrehumain

                  Te fatigue pas... Tu sais quoi ? Nous aussi, on est contre les "persécutions, conflits, violences, violations des droits humains et autres événements perturbant gravement l’ordre public". Mais ça y est, 40 ans d’accueil forcé de tous nos amis persécutés et autres, la coupe est pleine. On en veut plus. On a notre dose. Et pour longtemps.

                  Mais prends-en chez toi si tu veux, hein. J’admire les gens qui appliquent leurs belles idées dans la vie réelle.



                • infraçon infraçon 18 juin 17:11

                  Bonsoir Marcel,

                  je viens apporter mon approbation à votre remarque pleine de bon sens de quelqu’un qui connaît « un peu » le domaine...

                  Et surtout comme supporteur, car l’animosité aveugle (ont-ils lu ? compris ? votre article) règne (enfin ce ne sont que quelques personnages) sur ce site.

                  PS1 : peut-être qu’au niveau international, il pourrait être demandé qu’un réfugié politique potentiel puisse traverser la frontière de son pays pour aller jusqu’à l’ambassade de France s’il est vraiment en danger dans son pays sans pouvoir s’y cacher en attendant la réponse de l’ambassade. Un autre genre de problème se pose si, par exemple, on assiste à un afflux genre Hong-Kong, place Tian’anmen (si) ou Rwanda. Pour des cas comme la Syrie, le désordre dans le pays et sa durée a du « faciliter » la migration des gens qui en avaient les moyens.

                  PS2 : une mesure parallèle serait d’aider à l’éducation et au développement du minimum vital des pays miséreux, mais j’ai conscience que ça irait à l’encontre des intérêts des potentats locaux et de leurs clans. Soit en les ridiculisant, soit en allant carrément contre leurs intérêts de domination sur un peuple dans l’impossibilité de se prendre en charge.


                  • confiture 18 juin 17:34

                    @infraçon
                    ah ! mais c’est notre renaud bouchard, double compte modérateur (au minimum)


                  • confiture 18 juin 18:19

                    @infraçon
                    pourtant :
                    "Mai 2021.

                    Salut la compagnie.

                    La boutique « infraçon » est fermée depuis le 7 mai 2021 9h, suite à dépôt de bilan.

                    Avril 2021.

                    Décidément AV est une drogue... Je viens de proposer un troisième article, après 114 commentaires depuis décembre dernier ! Il va falloir que j’arrête incessamment sous peu, sinon j’y risque ma santé mentale !

                    Bonne nouvelle : la caricature ne passe pas sur AV... l’article (3 lignes et un photo montage) est refusé et on ne saura jamais par combien de modérateurs à combien (et combien de modérateurs multi-comptes). C’est la mort du citoyen-journaliste-humoriste un rien caustique pour les auteurs auto-satisfaits.

                    Et puis tiens ! le voilà le fameux article (et en guise d’image d’avatar vous avez le photomontage) :

                    Les murs de l’Elysée ont tremblé...
                    Le grand frisson est arrivé jusqu’à Hollywood où sont attendus les deux acteurs principaux de la prochaine production "Coup d’état in a cup of tea".

                    Agoravox acquiert une audience internationale...

                    Décembre 2020.
                    Après avoir découvert AV. Y avoir fait quelques commentaires (une trentaine depuis septembre 2012). J’ai commis deux articles étant redevable (comme tout lecteur) de participer à la production d’AV. Puis j’ai ajouté pas mal de commentaires (un peu plus d’une centaine) ayant pour but de « prolonger » la vie de mes deux articles et surtout la proposition qu’ils portaient. En vain.

                    Je ne me suis pas immiscé dans le articles quotidiens des « littéraires » d’AV, encore moins dans ceux des publicitaires de politiciens. Sauf quand, rarement, ces articles abordaient des questions politiques « intéressantes » ou des absurdités cachées derrière des concepts techniques à la mode.

                    C’est donc aux quelques auteurs « pondérés » qui présentaient honnêtement leurs points de vue ou leurs propositions que je me suis intéressé...

                    Cependant, je m’aperçois que la conception même de ce type de site (articles quotidiens dans l’esprit fondateur de « journalistes citoyens ») n’est guère efficace (sauf à fournir des articles « distrayants » pour citoyens s’ennuyant) pour deux raisons. L’une c’est que ce qui est écrit aujourd’hui, demain sera au fond de la « poubelle » d’AV et perdu pour les nouveaux lecteurs (comment appeler autrement ce classement ?), sauf peut-être pour les quelques articles classés en tête du PALMARES (et à mon avis : pas parmi les plus intéressants). L’autre c’est que le débat (en dehors du débat sur l’article courant) est impossible. Il n’y a pas « d’emplacement » pour ce débat constructif au fil du temps. « Lieu » bien structuré où ne seraient conservés que les énoncés importants (et pas les diverses formules littéraires, insultes et autres digressions oiseuses). Mais effectivement ce genre de « lieu », ce serait la mort des éditeurs (qui vivent de bouquins à répétition, pour une grande partie de leur contenu ou de leur thème. Il ne leur restera que les éditions à compte d’auteur) et peut-être aussi des télés mainstream...

                    Et on assiste au phénomène suivant : celui qui veut faire « surnager » ses propositions dans le temps, ne peut que faire des articles répétitifs à tire larigot...

                    J’ai d’autre part constaté que la plupart des auteurs qui m’intéressent, publient pour émettre leur avis du moment, éventuellement une expérience. Ils répondent (ou pas, ce qui n’est pas très sympa) par un petit argumentaire, par un remerciement ou par une réponse polie d’évitement. Ils se satisfont donc du principe de ce site.

                    D’autres auteurs (intéressants) invitent à une action ou une réflexion collective.
                    Malheureusement des lieux pour débattre, il n’y en a pas...

                    En conséquence, comme j’ai dit ce que j’avais à dire (je pense qu’insister n’apporterait quoi que ce soit de plus) , que j’ai apporté ma contribution, à présent je tire ma révérence. Et vous souhaite bonne continuation.

                    PS:Je sais bien que mon départ n’intéresse personne, mais c’est juste une invitation évanescente à réfléchir (pour certains) à ce qu’ils font ici. Et si par chance quelqu’un reçoit le message, après mûres réflexions, i’n’a qu’à faire passer avant de quitter le navire.

                    "
                    Alors céki ?


                  • HELIOS HELIOS 19 juin 10:49

                    @infraçon

                    Presque un article pour répondre....

                    votre PS1 : non, il n’est pas anormal de demander a une personne en danger (un danger suffisament important, pas celui d’être obligé de bosser dans son pays) de s’adresser a un consulat pres de chez lui pour demander l’asile.
                    Quand on a peur et qu’on ne peut plus vivre, on ne choisi pas, on va au refuge le plus proche.
                    Le fait de choisir de prendre encore plus de risques en passant par dessus des frontières illegalement n’est pas le moyen de se faire reconnaitre comme un réfugié, mais demontre clairement que les regles et les lois peuvent être bafouées.
                    En clair, ce sont les moins respectueux du pays d’accueil qui resteront, les plus fragiles et probablement ceux qui ont vraiment besoin de protection resteront en danger.
                    Un pays qui ne renvoie pas immediatement, même sans examen de situation, celui qui viole prealablement la loi, est lui-même coupable d’assister la délinquance. pourquoi voulez vous que le « réfugié » le respecte ensuite ?
                    Les cas où ce raisonnement n’est pas pertinent sont extrèmement rares, actuellement la France donne une prime à la délinquance, ne se fait pas respecter et donc est irrespectable !
                    La France s’honorerai de n’accepter que ceux qui ont vraiment besoin d’aide et de les traiter comme il se doit une fois arrivés en France, en leur demandant de respecter le pays qui les prend en charge, et le corollaire etant bien sûr l’arret de la protection en cas d’abus.

                    Votre PS2 ! Non, la mesure parallele n’est pas de s’imiscer dans le développement des pays misereux... d’ailleurs cela serait ressenti par ces pays comme une forme de colonisation inacceptable avec le rejet qui va avec !
                    Comment les USA ont-ils fait avec nous ?
                    En propageant une « culture » qui leur ressemblait, donc une offre societale a laquelle on adhère... et cela est de plus en plus facile aujourd’hui grace aux réseaux sociaux, aux télécommunications et à toutes les formes artistiques.
                    Le vrai problème est que l’offre françaises a travers ces moyens réellement efficaces est déficiente et largement surpassée par d’autres moins exigentes.

                    Vous vivez la moitié de l’année hors de France ? moi, oui.... tous les pays hors d’Europe, et en particuliers les pays les plus pauvres ont une offre de télévision etrangère plethorique et tres bien adaptée (langue, sous titres, horaires et programation) ciblés. Les rares chaines francophones sont PAYANTES. Quand vous etes pauvre, que vous partagez pendant 1 heure d’electricité l’ecran vous ne payez rien, donc jamais la moindre vision de culture française. Les chaines françaises ou francophone font partie de bouquets payant et souvent en option supplementaire et l’on voit là les mefaits de type « SACEM ». 

                    Vous croyez que France télévision ne pourrait pas diffuser les matchs de l’equipe de France de l’Euro sur le canal de TV5 monde ? La France serait-elle si impuissante pour imposer aux organisateurs cette « obligation » ? cela est vrai aussi pour de nombreuses manifestations et les emissions culturelles ne manquent pas, y compris les emissions des differentes religions.

                    Il y a mille manière de propager une image positive de notre pays mais aussi une image de rigueur qui correspond a notre société... la laïcité vraie (pas celle qui sert d’excuse pour deroger a l’identité française), le respect, l’equité, le travail... bref les valeurs d’un pays civilisé et millenaire... y compris en techniquement et commercialement en echange d’une valorisation privilegiée, mais réelle.
                    On ne doit pas confondre l’assistanat defiscalisant sur notre territoire et l’interet bien compris des peuples.

                    Nous avons la preuve en temps réel que le « bisounoursisme » n’est en rien une clef du développement et du respect, c’est un poison contaminant et les discours, ceux qui paraissent sur Agoravox en autre, lus ailleurs, comme le votre en proposant une aide :
                    == serait d’aider à l’éducation et au développement du minimum vital des pays miséreux, mais j’ai conscience que ça irait à l’encontre des intérêts des potentats locaux et de leurs clans ===

                    D’abord, notre humanisme n’est pas de se preoccuper des potentats locaux, qui en general sont des mafias, donc assistés par les soumis, mais d’aider a ces pays a vivre leur destin le mieux qu’ils puissent en profitant de NOS avancées a nous.
                    Mais cela ne veut pas dire non plus que nous devions accepter quoi que ce soit, nous devons avoir du respect pour ces populations et nous attendons ce même respect en retour, immigration comprise (dans le sens du retour aussi).

                    Soyons clair, les pays incompatibles il y en aura toujours, nous ne sommes pas obligés de les aider, laissons la « communauté » internationale s’en occuper, nous en faisons aussi partie.


                  • infraçon infraçon 19 juin 11:57

                    @HELIOS
                    Hekios,
                    ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit.

                    PS1 : j’attirais l’attention de Marcel Monin sur le fait qu’un demandeur d’asile politique pouvait être en grand danger dans son pays en attendant la réponse de l’ambassade (et même parfois en dehors de son pays, cf l’affaire bielorussie). Et donc qu’au niveau international le droit (international) l’autorise à formuler sa demande dans un pays voisin où il serait moins en danger, par exemple « hypothèse » un candidat de RDC pourrait se rendre légalement, dans ce cas, en Angola, le temps de sa démarche, même au cas où, « hypothèse toujours », l’Angola n’accepterait pas de citoyens de RDC. (ou si vous préférez même scenario entre la Colombie et le Pérou)
                    Et donc il n’est pas question d’invasion de la France, de séjour illégal, etc.

                    PS2 : le problème n’est pas de s’immiscer dans le programme politique de développement d’un pays, mais de tenir à sa disposition des équipes de volontaires (compétents et coopératifs) pour renforcer leurs équipes (de ces pays miséreux). Mais je parle là d’une société française fraternelle à advenir et non pas de la société actuelle et qui serait bisounours. Donc en concertation avec ces pays. Ce qui est difficile dans le cas de potentats et de clans mafieux. Mais qui peut s’envisager par le biais d’associations en liaison directe avec les habitants, tant qu’elles (ces associations) ne sont pas déclarées persona non gratta par les sus dits potentats et autres clans...Auquel cas la communauté internationale continuera à briller par son incapacité d’agir et vous pourrez dormir sur vos deux oreilles.
                    Et que vient faire l’offre de TV dans une aide aux pays qui crèvent de faim ? Ou qui n’ont aucun moyen de développement pas même les moyens de creuser un puits (cf le documentaire sur ces paysans marocains www.france.tv/documentaires/societe/2398755-l-ecole-de-l-espoir.html
                     ) encore moins de notions sur l’existence du numérique ?


                  • Ouam Ouam 19 juin 16:56

                    @HELIOS
                    Bonjour à toi
                    Et merci pour ce tres juste constat historique
                    "Quand on a peur et qu’on ne peut plus vivre, on ne choisi pas, on va au refuge le plus proche.

                    « 

                    Ici (pour la Fr) en 39-45, les gens n’ont pas fui à Taiwan ni a Tombouctou, ni a petaouchnock, ils ont fui dans les pays limitrophes...
                    Pourquoi, comme n’importe quel peuple opprimé, pour lutter au plus pres et pour pourvoir revenir sur »ses terres ancestrales« le plus vite possible.
                    Ce phénomene c’est aussi verifié sous »Franco« (Espagne) , Salazarre (Portugal), etcet...
                    Le type qui viens ici comme »soit disant" refugié ici, en fait il viens ici pour coloniser un pays faibke qui est devenu un des rares shithole au monde ou tu débarque illéggallement et au lieu de te mettre en taule comme c’est le cas ailleurs puis le q dans un avion des que la peine est finie avec bien sur une interdition définitive d’y remettre les pieds,, ici en plus t’a l’AME & tu est logé etc... alors que l’initial lui qui à passé sa vie à construire le pays on lui explique que l’argent magiquen’existe pas
                    Le pire c’est les MNA (les mineurs isolés) déja ca coute un blinfe (2 milliards par an sisi, et ca c’est les chiffres du gvt c’est certainement plus) auquel il faut rajouter le prix de la délinquance qui y est associée... mais le plus beau...
                    Accrochez vous chez moutons de panurges lecteurs, c’est que le MNA peut ensuite faire venir sa FAMILLE !!
                     
                    On nage en plein delires, c’est meme plus kafkaien tellement c’est énorme...
                    bref de l’autre coté on explique aux geux sans dents qui puent le gaz oil que c’est normal d’avoir 11 a 12 millions (cgiffres de l’Abbé Pierre pas les miens) de gens en dessous du seul de pauvreté ici et que on ne peut rien faire pour eux.
                     
                    Ca me rends oufff... nous allons accepter l’intolérable jusqu’a quand ??? smiley
                     
                    Par contre de l’autre on refuse d’accepter Julien Assange (Etc) sur notre sol , qui lui mériterai VRAIMENT ce statut de refugié politique


                  • Ouam Ouam 19 juin 17:02

                    @infraçon
                    Tes potes ,tu te les invite dans ton ’in my home"
                     
                    Ici c’est bon c’est pas plein, c’est pas archi plein, ca déborde de partout..
                     
                    Si tu aimes tant la diversité pourquoi pas tous les gouts sonts dans la nature
                    tu te prends un billet d’avion, ou tes pompes pour y aller a pied, ou un bateau , ou ta voiture, ou ton vélo ou ce que tu voudra y compris ton cheval ...
                    et tu va les rejoindre.
                     
                    Dans les pays au top, je te conseille le niger , le mali, l’iran , le paki,
                    tu verra c’est top
                    Et surtout tu ira comme tu le fais ici avec les Francais leur expliquer la bas tes grands idéaux droit de l’hommiste , etc...
                     
                    L’invasion et les idiot utiles du Medef ....
                    ca suffis !


                  • HELIOS HELIOS 19 juin 17:09

                    @infraçon

                    (PS1)... bon, ne faites pas semblant de ne pas comprendre, on trouvera toujours un cas, un exemple, surtout dans des cas ou l’humain est directement concerné pour accueilir directement une personne a danger... et le premier endroit se trouve a la frontière française dans le poste de douane où les dossiers sont toujours transmis, non pas apres avoir traversé le pays et passé des semaines et même des mois en évitant tout ce qui est administration et police.
                    Vous parles de Colombie, Perou etc... un candidat à l’accueil est :
                    Soit un touriste (droit de 90 jours renouvelable une fois, pas de travail, et il ne rentre pas sans papier) 
                    Soit un « présumé réfugié » auquel il est délivré un document provisoire de transit en attendant l’etude de son cas. il n’y a pas de déplacement possible dans le pays et il est pris en charge.
                    ..... Si la demande est acceptée, des documents « definitifs » un an, puis 3 ans et autres options ensuite.
                    ..... Si la demande est refusée (ou que le demandeur s’est affranchi des règles qu’on lui demande de respecter) il sera renvoyé immediatement au poste frontière par lequel il est rentré.
                    Ces pays sont souverains et ont passé des accords entre eux pas plus inhumain que les autres.
                    je vous conseille de lire cet article du journal Le Monde ici ! Vous comprendrez immediatement pourquoi les « réfugiés » choisissent l’Europe en général et la France en particulier. L’Uruguay, dont il est question, est un pays où la démocratie et la politique sociale n’a rien a se reprocher..
                    Donc, j’insiste, la règle générale c’est de s’adresser a une structure consulaire la plus proche possible des personnes concernées. Ceux qui ne le font pas ne sont pas de vrais réfugiés et de plus vous l savez bien au fond de vous même ou alors, nous n’avons pas le même dictionnaire.

                    (PS2) encore un raccourci de votre part, je parle toujours de généralité. La France a déjà de nombreuses entreprises qui agissent partout dans le monde et l’etat français aide beaucoup les pays les plus pauvres... et d’autres
                    Je vous parle également de l’aide au développement culturel, pas seulement a celui du fric important, certes - mais pas restreint a celui-ci.
                    Même les pays pauvres, ou pas, ont des exigences qui correspondent a divers critères et il faut les comprendre... aimeriez vous que des assocs etrangères viennent faire de l’action politique dans votre propre pays ? L’aide doit etre parfaitement neutre, mais respecter les condition de loyauté exigée de la part de ceux qui sont aidés.
                    Je trouve par exemple inacceptable que la France, il y a quelques années, ait donné de l’argent pour que l’Algerie s’equipe en fourgon de police et que l’Algerie utilise cette aide pour acheter des fourgons Mercedes. Même les plus pauvres savent ce que veulent dire « loyauté et reconnaissance »

                    La France n’a pas à rougir, même s’il existe des cas douteux, mais notre pays est plutot respectable sur ces sujets

                    Merci de m’avoir lu (et répondu)


                  • infraçon infraçon 19 juin 19:00

                    @HELIOS
                    et ouam
                    vous m’excuserez d’insister, mais vous persistez à me faire dire ce que je n’ai pas dit.
                    D’abord dans l’article, Marcel Monin préconise :
                    "Il suffit de ne traiter les demandes qu’hors du territoire français. La demande devant alors être présentée dans un consulat ou une ambassade « 
                    Donc HORS DU TERRITOIRE, j’espère que vous avez compris cette fois.
                    Et je ne faisais que soulever le point d’un candidat réfugié en GRAND DANGER dans son pays auquel le droit international pourrait (dans sa grande mansuétude) lui donner le droit (le temps de l’instruction de son dossier par les services consulaires français) de résider dans un pays directement voisin de son pays d’origine. C’est plus clair comme ça ?
                    Quand au PS2, je n’ai pas parlé de :
                     »assocs etrangères viennent faire de l’action politique« 
                    mais de :
                     »tenir à sa disposition des équipes de volontaires (compétents et coopératifs) pour renforcer leurs équipes (de ces pays miséreux)"
                    à disposition, ça veut dire : vous en voulez, ils viennent, vous n’en voulez pas, ils ne viennent pas. Point. Et COOPÉRATIFS, ça veut dire on travaille ensemble. C’est plus clair aussi ?
                    Mais ne cherchez pas, ça n’existe pas dans notre monde merveilleux.
                    Quant au développement culturel, un pays qui crève de faim et qui n’a aucuns moyens techniques et financiers... je ne sais pas si ça l’intéresse beaucoup.
                    Tout ce que vous dites d’autres et hors sujet par rapport à mes propositions, même si je suis d’accord avec certains dire.


                  • HELIOS HELIOS 19 juin 22:28

                    @infraçon

                    ... mais je suis d’accord avec vous, je précisais seulement certains contextes et certaines de mes préoccupations dans un echange epistolaire,électronique..
                    Au passage vous devez préciser que certains propos ne vous sont pas liés donc pour vous hors sujet.... mais que je considère, moi, comme un tout..

                    Encore merci pour ces echanges.


                  • Ouam Ouam 19 juin 23:03

                    @infraçon
                    Bonjour,
                    Certes on est peut etre un peu les nerf a vifs, mais lorsque ca fait 40 ans que certainbs continuent d’essayer de nous prendre pour des quiches, forcément au bout certains cas deviennent (peut etre ) des cas collateraux (ici vous peut etre ?)
                     
                    Ce que l’on souhaites vous dire et pas que moi vous le noterez
                    c’est que bon cette histoire d’acceuil de pays en guerre genre ou certains classaient et sans complexe la Tunisie, L’Algerie ou le Marcoc et recemment la !
                    pas de l’epoque du FIS en Algerie bien sur et ce sur des radios mainstream (Qui a dit France inter ? ) ^^ pour tenter de nous faire passer la pillule,
                    cela en deviens juste insupportable ET insultant (a notre intelligence)
                     
                    Ou les montrages alacon et ignobles fait avec ce pauvre gamin dcd sur la plage et déplacé puis pris en photo puis passé aux heures de grande ecoutes sur l’ensemble des meRdias
                    (pour faire de l’audience ET en plus filer des lecons au vulgus-pecus lamda) ...
                    ca va quoi !
                     
                    Je ne parles pas non plus du paki qui est venu ici illégallement qui à re-massacré une nouvelle fois devant chez Charlie, et la meiulleure la plus belle c’est ensuite...
                    son pere la bas au pakistan qui passe dans tous les medias locaux en fanfarnnant que ce que son fils ici à fait...et pas une represaille de ce gvt de collabos (la macronie)
                     
                    Je vous passe le Tunisien (c’est un pays en guerre ?) qui avais à peine posé les pieds ILLEGALLEMENT sur notre SHIT HOLE (car oui la France est devenu un shit hole ou on se torches sur son paillasson, on sonnne puis se presente dans les zones pas shithole )

                    Bref qui 3 jours apres ne trouve que de meilleure occuppation que d’aller décapiter le Sacristain et une autre personne dans une eglise de NICE
                     
                    Je vous passe aussi le Tchétchene cette fois qui lui se fais la main sur un prof qui expliquais que chez nous l’apostasie n’existe pas, le droit de caricaturer si, et que l’offense à dieu n’est pas encore a ce jour réglée par une lapidation en regle ...
                     
                    Je vous passe aussi celui qui tres gentiment venu d’Algerie (autre enieme pays en guerre) tire sur sa femme dans les genoux, pour l’immobiliser, puis l’asperge d’essence puis ensuite y met le feu, ce qui est un scandale au prix ou est le super sans plomb smiley
                    Enfin voyez vous que des coiutumes bien locales de notre histoire fde France et notre culture non plus qui n’existe pas , comme les décapitations non plus ^^...
                     
                    Je vous passe aussi celui qui ....j’abrege ... sinon j’en fait x pages..... hélas

                    Bref c’est bon ca va bien , ce que je demande plutot c’est le droit d’asile et de PROTECTION du peuple Francais sur son propre sol contre des coutumes barbares venues d’endroits lugubres ou le 20eme siele n’a toujours pas été atteint...
                     
                    Bref cela suffit, vous comprenez ? suis-je suffisemment clair et precis ?

                    et ceci pas specialement pour vous , vous n’etes pas plus « visé » que tous les autres olibrius qui pendant des années nous ont servi leurs doses de « padamagam » et de « chances incroyables pour le pays » etcetcet....
                     
                    en soupoudrant en plus d’un air ’au mieux« tres condescendant (voir au pire de de t’est un gros facho ou t’est un identitaire ou t’est un enfin etc...)
                     
                    Bref servi à tous ceux qui refusaient un génocide planifié par les grands possédants hors sol qui n’ont pas arrété de nous expliquer que le no-borderisme est la regle, le libre marché l’est aussi, que le tous contre tous c’est merveilleux et que cela s’appelle le principe de »compétition« et qu’il faut etre tous des chefs de cordée (sinon on est rien)
                     

                    mais qui bien sur de l’autre coté en nous prenant pour des truffes finies eux...
                    se planquent derrierre d’immenses murs bardés de cameras videos partout (cherchez la deumeure de mr Soros, vous la trouverez en photo ET en video )
                    et des qu’ils ont une »progéniture" se gardent bien d’appliquer leurs principes qu’il rabachent telle la propagande de Radio Paris au bon peuple plutot réfractere....et qui à le mauvais gout de sentir le g oil et la gitane...voir d’avoir des relands noseabonds de xenophobie voir.... pire...
                     
                    Vous voyez a quelles catégories je penses ... non ?
                     
                    Bref le foutage de gueule... c’est comme l’immigration de remplacement, le trop plein à été atteint ... on peut carrément plus (enfin bcp le pensent désormais),
                    et à tous les neuneus idiot utiles qui continuent d’en faire promotion sonts desormais des veritables panneaux plublicitaire du RN,
                    soit à leur insu ! (l’idoit utile aculturé au possible)
                    soit si ils sonts plus fins, et de maniere volontaire et insidieuse
                    (oui il y a des vicelard qui savent que a force d’exeder les gens... telle reaction va immanquablement engendrer au bout le principe d’ : action > reaction)

                    De placer au bout la baronne au pouvoir...
                     
                    C’est dit meme si cela déplais...
                    Et j’espere meme que cela va déplaire... pour tout avouer...
                    à certains....

                     


                  • Ouam Ouam 19 juin 23:13

                    @infraçon
                    Je vais completer... pour ne laisser aucune ambiguité possible...
                     
                    Quand aux gens vraiment menacés chez eux et ou cela est ARCHI VERIFIABLE (genre Julien Assange) genre la nana D’Arabie Sahoudite qui etais persécutée, genre etc..
                    Ces gens sont en général connus (militants politiques etc....) bref ils onts des papiers on sais qui ils sonts, eux oui bien sur il faut les accuillir et de maniere TEMPORAIRE, le temporaire est extremement important il sert à eviter les fraudes et obliger a termes la poersonne a retourner (si elle le peut ) sur ses terres.
                     
                    Mais tous les emmerdeurs qui crament leurs papiers car recherchés souvent chez eux pour des crimes abject et venus ici pour nous la « jouer » tout ceci avec l’aide d’associations collaborationnistes, ceux la pas de detais , prison puis retour destination...
                    Et si ils refusent d’(indiquer leur nom et origines, on attends d’en avoir 5 ou 6 ou10, on equipe un transal, le nombre de parachutes ad-hoc et un canot plneumatique de secours et des rames avec une boussole 
                    le tout largué ...en plein millieu de l’ocean..
                    J’ai tendance à croire que l’amnésie passagere disparaitra le plus rapidement du monde chez l’outrecuidant ...
                     
                    Et si une ong droit de l’hommiste d’ou n’on ne sais ou (les usa par ex)
                    revendique le larmoyage habirtruel servi...
                    on leur demande un papier d’extradition pour chez eux...
                    Ca va en calmer pas mal aussi dans leurs revendications...
                     
                    Il n’y a pas de problemes, il n’y a QUE des solutions,
                    lorsqu’on le veut... politiquement


                  • cyrus cyrus 19 juin 23:18

                    @Ouam

                    mauvais exemple les assange on les refuse en france pas d’ asile pour eux ...

                    Le 3 juillet 2015, à la suite de déclarations de la ministre de la justice Christiane Taubira se disant favorable à son accueil en France108, Julian Assange adresse une lettre au président de la République François Hollande, et à travers lui une « lettre au peuple français » publiée dans Le Monde. Il révèle avoir créé WikiLeaks à Paris et être père d’un enfant français qui vit en France avec sa mère. Il précise que sa famille avait fait face à des menaces de mort et à du harcèlement à cause de son activisme, les forçant à changer d’identité et à réduire les contacts avec lui. Il demande à François Hollande de lui « offrir la protection nécessaire »15,B 93. La lettre est interprétée comme une demande d’asile par l’Élysée, qui la rejette 45 minutes après sa publication par voie de communiqué, invoquant « l’absence d’urgence » de la situation et l’existence d’un mandat d’arrêt européenB 94,B 95. La décision est largement critiquée par la société civile et la classe politique française, EELV parlant notamment de « déshonneur de la RépubliqueB 92 ». Julian Assange réagira en déclarant avoir reçu un « coup de poignard dans le dos » de la part de François Hollande109.

                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Julian_Assange#France_:_r%C3%A9actions_et_demandes_d%E2%80%99asile_politique


                  • infraçon infraçon 18 juin 18:33

                    Ben cémoi ! Inspecteur Clouseau (de la panthère rose ?) pour terminer votre enquête cf dans le texte du profil :

                    « Et puis tiens ! le voilà le fameux article (et en guise d’image d’avatar vous avez le photomontage) : »

                    photomontage qui a donc remplacé mon image d’avatar.

                    Rassurez-vous ce n’est donc pas un double compte du sieur (qui se saboterait ??? vu les critiques à son encontre)


                    • sirocco sirocco 18 juin 20:43

                      @l’auteur

                      Les citoyen(ne)s français(e)s qui refusent la vaxxination vont très prochainement faire l’objet de persécutions dans leur propre pays.

                      Vous qui êtes un spécialiste de la question, que leur conseillez-vous ?

                      Doivent-ils/elles demander l’asile politique en Biélorussie ?... en Corée du Nord ?...


                      • Pierre 21 juin 22:28

                        @sirocco
                        Les vieux cons récalcitrants aux vaccins auront peut-être la bonne idée de s’éliminer eux-mêmes...


                      • Copain 19 juin 02:21

                        La lutte des classes nous précipite indéniablement vers l’antisémitisme . Et pour parer toutes revendications dans la lutte des classes nous avons eu droit à la lutte contre le racisme, à la lutte contre le féminicide, à la lutte contre homophobie, et maintenant que le nationaliste veut sa peau ... à la lutte contre l’extrème-droite ... et cetera. Le général avait raison. Exemple on fout Ryssen un écrivain 9mois de prison pour antisémitisme. C’est eux qui ont ramené la merde la division et le chaos dans mon beau pays la France. C’est eux les premiers a traité les français de facho et à favoriser les mercenaires africains aux massacres ( un non-évènement ). Le judéo-christianisme est un fantasme sioniste. Tu vois nous les nationalistes on doit se taper du zemmour ou un homosexuel, il y aura toujours une façon de nous montrer indirectement notre soumission . 


                        • nemesis 20 juin 12:35

                          @Copain

                          A quel Zemmour fais-tu allusion :
                          Eric Z ou,
                          le chef de Cabinet de Yoyo, P.M. sortant en 2002 ?


                        • zygzornifle zygzornifle 19 juin 08:37

                          Comme le disait Kadhafi, la guerre sera gagnée par le ventre de nos femmes ..... 


                          • Eric F Eric F 19 juin 19:01

                            @zygzornifle
                            « Comme le disait Kadhafi, la guerre sera gagnée par le ventre de nos femmes »
                            En fait, cette phrase a été attribuée à Boumédiene (discours à l’ONU en 1974), mais elle est probablement apocryphe car le texte du discours ne contient pas ce passage (lien vers le texte officiel)

                            La phrase de Khadafi est la suivante : « sans épée, sans fusil, sans conquêtes, les 50 millions de musulmans en Europe la transformeront bientôt en continent musulman ! » 


                          • Gégène Gégène 19 juin 19:05

                            @zygzornifle

                            et il a ôté ces mots de la (ba)bouche de Boumédienne . . .


                          • nemesis 20 juin 12:37

                            @Eric F

                            la traduction exacte est :
                            ... en Europe la transformeront bientôt en continent désertique...


                          • zygzornifle zygzornifle 19 juin 14:27

                            En France, la personne persécutée ou en risque de l’être, arrive en France, demande « le statut de réfugié » à l’OFPRA

                            Ceux que l’on voit sont des jeunes en pleine forme qui n’ont pas l’air d’avoir étés persécutés, la plupart viennent de pays pas en guerre sachant qu’ils auront de gite le couvert et les soins et qu’ils n’auront jamais besoin de bosser, heureusement que nos grands parents qui ont luttés contre l’occupation allemande n’ont pas fait comme autrement on marcherais encore au pas de l’oie .....


                            • infraçon infraçon 19 juin 14:43

                              @zygzornifle
                              Parbleu !
                              un petit-fils de résistant ! vous êtes une bête rare Zyg, parce que des résistants il n’y en a pas eu tant que ça qui ont (ou qui ont pu) lutter contre l’occupation et parmi ceux-là il y en a beaucoup qui n’ont pas eu la chance d’avoir de petit-fils...
                              Bon, sérieusement, vous avez lu le deuxième paragraphe, c’est bien. Mais lisez tout l’article et vous verrez que votre première réaction (pas la résistance) tombe carrément à plat...


                            • Eric F Eric F 19 juin 19:05

                              Je suis d’accord avec le principe selon lequel la demande d’asile devrait être traitée préalablement à l’entrée sur le territoire.

                              Il peut y avoir exception pour l’asile « de voisinage », mais par pour l’autre bout du monde.


                              • Croyant 19 juin 19:50

                                Céline Pina, de Front Populaire traite très bien de ce problème : https://www.youtube.com/watch?v=_bgnbjP0Z6k. Il n’y a pas que de l’Union Européenne que la France doit se désengager. Elle doit aussi refuser l’application de ces conventions qui ont été signées sans ratifications par référendums et sortir définitivement du pacte de Marakech. Les citoyens français n’ont aucunes obligations à supporter ce qu’ils n’ont pas choisit.


                                • franc tireur 19 juin 20:51

                                  @Croyant
                                  mais si ils ont choisi puisqu’ils ont élu macron ,après hollande etc et en toute connaissance de cause
                                   arretez de disculper les citoyens, un pays est toujours ce qu’en font ses habitants. 


                                • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 19 juin 21:07

                                  @franc tireur

                                  Salut, oui tout à fait, de même que ce désastre planétaire est ce que sont les humains au plan global, , mais vous venez de vous mettre à dos 67 millions de personnes sauf rares exceptions et moi même + de 7 milliards..sauf exceptions
                                  parce que c’est la faute des autres sauf moi multiplié par + de 7 milliards..sauf exceptions.
                                  les masses, nous donc, c’est comme une boite privée où c’est : bénéfices pour le patron et pertes pour les salariés...long sujet pour après l’apothéose dans un sens ou dans l’autre de ce coup d’état liberalo-bolchevo-trotsko et nez en moins mondialiste ..


                                • cétacose2 19 juin 20:29

                                  Si à chaque migrand on prélevais plusieurs organes comme cadeau d’accueil ....., ?


                                  • Old Dan Old Dan 20 juin 00:53

                                    « Lutter » contre l’immigration, c’est déjà un combat d’arrière-garde, perdu d’avance. Ne fallait-il pas y penser avant, comme au changement climatique, à l’impérialisme chinois, au libéralisme sauvage ou à des types comme Zemmour ?...

                                    Certes, on deviendra enfin plus raisonnable, mais à quel prix ?

                                     (C’est ce qu’on appelle l’Histoire...)


                                    • zygzornifle zygzornifle 20 juin 08:53
                                      Charles de Gaulle (rapporté par Alain Peyrefitte) / Le 5 mars 1959

                                      « C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France.

                                      Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Qu’on ne se raconte pas d’histoire ! Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français. Ceux qui prônent l’intégration ont une cervelle de colibri, même s’ils sont très savants.

                                      Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisions l’intégration, si tous les Arabes et les Berbères d’Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherez-vous de venir s’installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées. »

                                      • Eric F Eric F 20 juin 14:11

                                        @zygzornifle
                                        Lorsque les personnes d’origine extra-européenne adoptent les usages et les valeurs, ainsi que la descendance historique depuis les « ancêtres » gaulois, alors peu importent la couleur et les ascendances biologiques, qu’il s’agisse de « racine » ou de « greffe » nous sommes tous me même peuple. Mais il faut être Français dans le tête et non pas dans les fichiers d’état civil.
                                        Colombey n’a actuellement qu’une église, mais c’est la grande Croix de Lorraine de marbre rose qui constitue l’héritage commun.


                                      • Copain 21 juin 01:29

                                        La tete du Roy est tombé. Mise en place de la théorie des classes, suppression de la bourgeoise catholique remplacée par le juif et le protestant ( le point de départ du virus : chine , iran , les pays catholiques d’europe et israel en sueur ) . Maintenant qu’ils ont les pleins pouvoir , élimination de la théorie de la lutte des classes et remplacée par l’antiracisme, féminisme, homosexuel ... tout ce qui ne touche pas à la pauvreté au désarroi du peuple français. Si nous nous engouffrons de nouveau dans cette lutte des classes nous attirerons automatiquement dans la case « antisémite ». Tu peux te moquer de moi mais les 70% d’abstention ; c’est moi

                                        1984 : l’antisémitisme c’est la liberté 


                                        • zygzornifle zygzornifle 21 juin 09:51

                                          Dans les années 1974 je travaillais dans l’industrie avec des algériens, des marocains, des tunisiens et des turc cela se passait bien avec eux et moins bien entre eux, il n’y avait pas tous ces problèmes de religion, personne n’enmerdait l’autre avec cela, ensuite j’ai eu des enfants que je pense avoir bien élevés en leur apprenant a respecter le règles du bien vivre ensemble ce qui ne me semble pas le cas pour ceux avec qui je travaillais ou les parents ont laissés leurs rejetons faire n’importe quoi et se comporter en racaille ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité