• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le duo Erdogan – Aliev, toujours à la poursuite du projet de contrôle (...)

Le duo Erdogan – Aliev, toujours à la poursuite du projet de contrôle du Caucase

Pour une fois, je vais commencer mon papier par le paragraphe des Conclusions du Conseil européen du 2 octobre 2020. L’Union européenne dit, à propos de la situation dans le sud-Caucase : « Le Conseil européen appelle à une cessation immédiate des hostilités et demande instamment aux parties de s'engager à nouveau en faveur d'un cessez-le-feu durable et du règlement pacifique du conflit. Les pertes de vies humaines et le tribut payé par la population civile sont inacceptables. Il ne saurait y avoir de solution militaire au conflit ni d'ingérence extérieure. L'Azerbaïdjan et l'Arménie devraient entamer des négociations de fond, sans conditions préalables. Le Conseil européen exprime son soutien aux coprésidents du groupe de Minsk de l'OSCE et demande au haut représentant d'examiner d'autres mesures d'appui de l'UE au processus de règlement. »

Les Chefs d’État et de gouvernement des 27 ont du se creuser la tête (ou plutôt les bureaucrates de Bruxelles, car ce sont eux qui préparent les textes et utilisent les formules creuses, vides et aberrantes) pour pondre un texte aussi précis, sévère à l’égard des agresseurs, responsables des massacres. Ces agresseurs qui utilisent des mercenaires djihadistes et des armes sophistiquées contre des civiles, entre autres, et qui ce matin poursuivent des plus belles leur agression contre l’Artsakh (Haut-Karabagh).

En effet, les azéris soutenus par la Turquie - avec ses conseillers, armes, mercenaires syriens et participation directe aux combats – ont encore lancé des offensives ce matin (3 octobre 2020) contre l’Artsakh.

Tant que la « communauté internationale »[1] siffle indifférente ; c’est-à-dire tant que ceux qui ont le pouvoir de décider, à savoir les grandes puissances militaires et/ou économiques, qui possèdent le hard power, les autocrates du style Aliev et Erdogan poursuivront leurs rêves exterminateurs…

Je termine par un vieux proverbe chinois : « Quand quelqu’un se brule une fois en mangeant sa soupe, il souffle ensuite même sur le yaourt » ; il faut croire que l’Union européenne ne s’est jamais brulée avec sa soupe… Laisser la Turquie transformer la Méditerranée en Mare Turca et le Caucase en nouvel Empire ottoman, relève de l’inconscience, au moins… 

 

[1] Je me suis toujours demandé à quoi cela correspond ce terme ; même si je travaille dans le domaine de l’histoire et de la géopolitique, je n’arrive toujours pas à déterminer ce qui se cache derrière ce terme de la novlangue orwellienne !


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • M.William 3 octobre 2020 13:44

    Ce sont les pays les plus « influents », c est l’ONU...

    C’est aussi les 200 et quelques...pays qui ne bougeraient pas le petit doigt, pour accepter le droit des peuples à l’autodétermination.

    Il est là, le problème majeur, après le problème économique.


    • M.William 3 octobre 2020 13:58

      On nous gave de mots tels que « solutions alternatives » pour tous les sujets, mais en ce qui concerne cette notion d’ l’intangibilité des frontières ils sont tous d’accord.

      Le kosovo, exception, parce que les chiens de garde de la communauté internationale pour x raisons ont mis le paquet si je puis dire pour cette création.

      En fait, ils font comme ils l’entendent, ils étaient tous d ’accord pour créer des Etats (Irak etc)aprs la première Guerre mondiale, histoire de se partager le monde, créer leurs zones d’influence ...

      Là que cela ne serait pas foutre le bordel que de donner une indépendance au Karabagh, vois comment ils se défilent ....

      Ils sont farouchement et militairement contre le vrai et le juste.

      tous des enfoirés, excusez mon vocabulaire.


      • vraidrapo 4 octobre 2020 07:36

        @M.William
        On évoque toujours le KOSOVO mais, on ne cite jamais la sagesse Tchécoslovaque qui devrait servir d’exemple même aux pays colonisateurs.

        Chacun chez soi et on se rencontre pour faire des échanges (commerces, cultures, courtoisie...) dans la bonne humeur.

        Ces Turco-azéris me font penser à ces individus qui frappent leur épouse lorsqu’elle demande le divorce. Ils se sentent humiliés, frustrés...
        Il y a du boulot pour les sociologues et les psy !


      • vraidrapo 3 octobre 2020 17:49

        L’Agenda prioritaire du Conseil Européen est de démanteler la Souveraineté des États européens pour obéir à la Bourse de New-york et à Goldmann-Sachs qui place ses sbires à la tête de la BCE ! (la vérité si j’ mens !)

        Rappel : quand le Ministre des Finances Yanki vient à la réunion des Ministres de Bruxelles, c’est pour TAPER SUR LA TABLE !




            • DACH 3 octobre 2020 22:05

              Résultats sur 6 jours =Hushan Stepanyan la secrétaire de presse du ministère arménien de la Défense vient de publier le bilan des pertes de l’Azerbaïdjan depuis dimanche 27 septembre. Ces pertes azéries s’établissent à 2 745 soldats, 355 chars, 14 avions de chasse, 14 hélicoptères de combat, 123 drones, 4 lance-missiles Smertch et DOS-1. Des pertes très importantes qui ont réduit sérieusement les capacités militaires de l’Azerbaïdjan.


              • Pic de la Mirandole Pic de la Mirandole 3 octobre 2020 23:53

                @DACH

                Chiffres invérifiables dans un contexte de propagande de guerre...

                Toujours est-il que les pertes seront minimisées des deux côtés.

                La grande question reste : est-ce que la Russie va mettre son grain de sel pour calmer les belligérants ?


              • arthes arthes 4 octobre 2020 06:58

                @Pic de la Mirandole

                Je dirais plutot : Comment la Russie envisage intervenir pour calmer le conflit et reprendre la main et asseoir davantage son influence dans le sud caucase... ?
                Moscou envisage d envoyer des casques bleus russes, soldats de la paix...Avec accord de l Armenie et de l Azerbaidjan...Option , parmis d autres, qui débouchera ou non 


              • vraidrapo 4 octobre 2020 07:52

                @Pic de la Mirandole

                J’ai comme idée que Poutine observe ses homologues poids lourds avant de prendre sa décision. De toutes façons, il ne perd rien à attendre que les antagonistes se soient épuisés.
                Il a très probablement fat le service minimum en prévenant Erdogaz de ne pas franchir sa frontière avec l’Arménie...
                Erdogaz pense qu’il peut atteindre son objectif en utilisant la Géorgie pour transférer nuitamment ses drones, ajoutés aux drones israéliens... pour le reste ces généraux qu’il n’a pas emprisonnés parachèvent le tableau...

                Erdogaz me fait penser à Napoléon plutôt qu’à Hitler.
                Notre mondialement célèbre petit corse « avait tourné court » :
                en Espagne puis
                dans sa tentative sur la perfide Albion
                il s’est par la suite enlisé dans sa Campagne de Russie.

                Il y a un parallèle évident avec les récents échecs d’Erdogaz :
                autour de Chypre,
                 en Libye,
                et sa reculade à Afrin en Syrie

                Erdogaz connaitra-t-il sa Campagne d’Arménie ? Diplomatiquement,comme la France en Algérie...

                PS : Son médecin devrait lui conseiller d’y aller mollo sur les poivrons-piments...


              • arthes arthes 4 octobre 2020 17:15

                Bon, alors, je répète, pour la réponse à la question de Pic de la Mirandole 

                La réponse pour « et est ce que la Russie elle va mettre son grain de sel, gnééééé ? »

                (j’en ai autant pour vraidrapeau.

                La Russie elle souhaiterait mettre en place un dispositif militaire de casques bleus « soldats de la pais » RUSSES.

                Dans le cadre de ceci :


                Le Groupe de Minsk est créé en 1992 par la Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe (CSCE) (devenue aujourd’hui l’OSCE ou Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe). Ce groupe se présentait alors comme une organisation européenne chargée d’encourager la recherche d’une résolution pacifique et négociée entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, lors du conflit les opposant sur le Haut-Karabagh.


                Maiiiis il faut l’accord des deux partis impliqués , donc Arménie (qui semble OK) et Azerbaidjan, ce qui n’est pas gagné.

                La Turquie quant à elle, enfin Erdogan, a des visées expansionnistes militaro/économiques /globaliste , manière à l’occidentale, , c’est pas gagné non plus pour elle (enfin « lui »).

                En attendant, il y a des gens qui se battent, qui souffrent, qui meurent, et en occident, on pense à « du pain et du jeu ’Juvénal »

                Et a des discusses à la con obsessionnelles et sans fin sur les courbes et comptage des euhhhh dc ? Enfin bref, du covid et du complotisme , sans voir que de toutes manières, l’ancien monde est fini, et que la concertation ne se fait plus que pour amuser les crétins sur les résocosios afin qu’ils croivent encore qu’ils sont dans un système qui n’existe plus.



                  • DACH 5 octobre 2020 12:12

                    Le président turc Erdogan a déclaré :« Les amis, sachez que, pendant six siècles, nous avons dominé trois continents et sept mers. Nous les dominerons de nouveau… Les minarets sont nos baïonnettes, les coupoles sont nos casques. Les mosquées sont nos casernes, les croyants nos soldats[1] ».Tout n’est-il pas exprimé par ces intentions politiques ?


                    • vraidrapo 5 octobre 2020 16:15

                      POUTINE EST EN ARMENIE  !


                      • DACH 5 octobre 2020 17:30

                        @vraidrapo= Un avion Il-96-300 spécial de Russie avec l’inscription «  Russie  » vient de se poster ce lundi 5 octobre à Erévan a annoncé le site russe Lenta.ru se référant aux données du site Flightrader qui enregistre toutes les données des vols internationaux. Les raisons de l’arrivée de cet avion de Russie en Arménie ne sont pas connues. Mais les appareils «  Russie  » sont utilisés par les personnalités officielles de Russie, les Services spéciaux de Russie, les hauts-gradés militaires ou le personnel présidentiel de Russie. Mané Gevorgyan la responsable de presse du Premier ministre arménien Nikol Pachinian a confirmé l’arrivée à l’aéroport international Zvartnots à Erévan de cet appareil en vol spécial.

                        Krikor Amirzayan


                      • JMBerniolles 6 octobre 2020 11:27

                        Il faut noter que les événements ont basculé avec le tournant atlantiste de Pashinyan... Résultat, le support américain est nul et les russes sont sur la retenue. Il semble que les russes aient négocié avec la Turquie la survie de l’Arménie moyennant le retour à l’Azerbaïdjan du Haut Karabakh. On est dans une configuration qui ressemble à celle de la Biélorussie, mais l’Arménie est beaucoup moins stratégique pour les russes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité