• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le fléau du chemsex

Le fléau du chemsex

Le chemsex (sexe a plusieurs avec des produits nés dans les laboratoires de Big Pharma et vendus dans toutes les capitales ou la communauté homosexuelle est présente, et avec elle la surconsommation sexuelle et ses pratiques) est devenu le fléau du siècle de nos amis gays. Comme un SIDA 2 le retour mais en pire car plus sournois, ne tuant pas rapidement mais à petits feux, pas seulement les corps mais la sociabilisassion, l’équilibre, la vie professionnelle, l’éthique, les neurones, la capacité à aimer. Une lente descente aux enfers de l’addiction dans toutes ses formes qui au fur et à mesure transforme son consommateur en une sorte de zombie sur pattes.

Le prix du cul trash à plusieurs est excessivement élevé humainement parlant. Mais la dernière victime est hélas la transparence, le haut de la pyramide se refuse à casser l’omerta car elle est elle-même mouillée, financièrement pour certains, par la pratique même pour d’autres, par le fait que dire revient à s’auto désigner. En tant que co-responsable.

Donc silence on meurt mais surtout silence.

Certains se battent et soignent voire alertent : j’en connais des sacrément bien qui se sont faits publiquement assassiner pour avoir osé dire les choses publiquement. Non, ces morts méritent donc de mourir dans la dissimulation, non pour eux mais pour certains survivants à la conscience peu claire.

Mon rôle de témoin (j’ai pu entendre puis voir, je connais le sujet à fond car Paris, à Paris je suis celui, vous me connaissez, que l’on va voir quand tout merde, ce fut mon rôle et je le fis pour beaucoup avec cœur et gratuitement, souvent à perte mais je le fis) est non de porter des accusations, de jeter des noms, de juger mais d’avertir avec douceur et fermeté. Vos frères et amis meurent sous vos yeux : comment pouvez-vous continuer à vous taire ? Tendez leur la main et dites : arrête ! Arrête ça ! Dans deux ans tu es mort si tu ne sais sortir de cette machiavélique addiction mêlant sexe, haine de soi, plans glauques, obsessions et trips SM. Se taire et ne pas agir c est non-assistance à personne en très grave danger et risque qui plus est de contamination des plus jeunes et des plus fragiles.

Certain que l’image que ça donnerait de la communauté si cela était plus médiatisé : pas top pour les gays. Mais quoi ? On parle d’êtres encore en vie, pas d’image ou de lobby. Retenons à minima les leçons du combat contre le HIV, tous ces morts pour en arriver là 30 ans après, si ce n’est pas désolant cette régression qui certes ne touche pas une majorité mais qui en scalpe quand même beaucoup !

Alors dites les choses, dites leur à vos amis, soyez courageux, prenez les entre quatre yeux et avec votre cœur et de la poigne (il en faut vu qu’ils ont quitté le monde réel) : aidez-les à se sortir de ça.

Et ENSEMBLE unissez vos forces pour dénoncer et chasser ce fléau.

Si vous ne voulez pas que demain d’autres Peter Pan tombent au champ de bataille …

Ci-dessous – à lire sur le même sujet – Bravo à David Stuart, grand monsieur !

https://hornetapp.com/stories/fr/david-stuart-chemsex/

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.23/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

81 réactions à cet article    


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 novembre 2017 17:19

    Cela ne sert à rien de lutter. Tous les LGBT vous le diront : l’homosexualité est d’origine génétique. Là où il y a des gènes, pas de plaisir.

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 11 novembre 2017 20:58

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      L’absorption de toute substance pour rendre plus intense une réaction somatique naturelle comporte évidemment un risque plus ou moins grave... Mais votre article semble insinuer que les relations homosexuelles sont plus propices a susciter la recherche pathologique d’une intensité anormale.... est-ce bien le sens de votre message ? En vieil hétérosexuel exclusif, je ne sais pas si je dois me sentir rassuré ou en être envieux... smiley

      PJCA

    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 12 novembre 2017 11:42

      @Pierre JC Allard



      Merci d’avoir pris la peine d’entrer entre les lignes demes méssage énigmatique. Vous avez-compris : il s’agit d’une confrontation du plaisir à la mort (dans l’inconscient, les deux ne sont-ils pas intimements : rappelez vous le film : l’empire des sens ). D’ailleurs, les pervers s’estiment supérieur en jouissance par rapport aux hétéros. Le pervers comme le développe un excellent article sur Pierre Bergé se différencie du névrosé ou du couple classique en ce qu’il n’a aucun souci d’autrui. La mort poussée jusqu’au suicide n’est-elle pas une forme déguisée de haine pour la famille, les amis, l’entourage qui a besoin de vous,... ? Je n’arrive pas à commenter l’article sur Pierre Bergé. J’aurais aimé rajouter sur celui-ci que pour un individualiste il avait besoin de ses nombreux esclaves. Ce qui me parât en totale contradiction. Quat à l’origine génétique de l’homosexualité, pas à moi. Excepté dans les cas d’hermaphrodisme réel. Rechercher la mort, c’est aussi affronter l’interdit : le père qui fut absent dans l’enfance et ne s’est pas interposé dans l’inceste fantasmé du fils avec sa mère. Rappelez-vous Don-Juan et la statue du commandeur,...

    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 12 novembre 2017 11:44

      corrigé :

      Merci d’avoir pris la peine d’entrer entre les lignes de mes messages énigmatiques. Vous avez-compris : il s’agit d’une confrontation du plaisir à la mort (dans l’inconscient, les deux ne sont-ils pas intimements : rappelez vous le film : l’Empire des sens ). D’ailleurs, les pervers s’estiment supérieurs en jouissance par rapport aux hétéros. Le pervers comme le développe un excellent article sur Pierre Bergé se différencie du névrosé ou du couple classique en ce qu’il n’a aucun souci d’autrui. La mort poussée jusqu’au suicide n’est-elle pas une forme déguisée de haine pour la famille, les amis, l’entourage qui a besoin de vous,... ? Je n’arrive pas à commenter l’article sur Pierre Bergé. J’aurais aimé rajouter sur celui-ci que pour un individualiste il avait besoin de ses nombreux esclaves. Ce qui me paraît en totale contradiction. Quant à l’origine génétique de l’homosexualité, pas à moi. Excepté dans les cas d’hermaphrodisme réel. Rechercher la mort, c’est aussi affronter l’interdit : le père qui fut absent dans l’enfance et ne s’est pas interposé dans l’inceste fantasmé du fils avec sa mère. Rappelez-vous Don-Juan et la statue du commandeur,...

    • christophecroshouplon christophecroshouplon 13 novembre 2017 11:55

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Tres bel apport Melusine merci


    • sls0 sls0 11 novembre 2017 03:19

      Pas compris grand chose à l’article.

      Entre adultes consentants je n’ai rien à dire d’autant plus que je sais pas de quoi on parle.

      • Naboulio Naboulio 11 novembre 2017 10:47

        @sls0


        J’ai une théorie.

        L’auteur compare le contexte communautaire de l’homosexualité d’antan avec celui du sadomasochisme moderne, avec la même signature autodestructrice, notamment au niveau du mépris du VIH... Il nous invite a mépriser la loi qui juge les sadomasochistes simple vicieux et non malades mentaux... Je crois.

        ++

      • arthes arthes 11 novembre 2017 11:33

        @Naboulio

        Il me semble que l auteur parle surtout de prises de substances psyc hotropes dangeureuses qui vont avec des pratiques collectives sexo et qui font que les participants ne sont pas lucides donc pas consentants en fait, et ca peut monter au cerveau et le niquer.

        Alors que en SM ou toute autre pratique sexuelle, ya pas besoin de prendre des conneries pour vivre bien son trip.

      • Debrief 11 novembre 2017 14:52

        @sls0
        Pareil, j’ai rien compris. Y a un truc contre lequel il faut lutter, ça concerne les gays, ça s’appelle chemsexe apparemment, mais on ne sait pas ce que c’est, comment les gens en trouvent ni quels sont ses effets et ses conséquences.
         
        Pour soutenir l’auteur qui a l’air sincère, je passe un message...
        Faite gaffe quand même si vous le rencontrez au coin d’une rue ou dans un Carrefour Market, éloignez-vous, ça peut peut vous nuire.


      • doctorix doctorix 11 novembre 2017 21:17

        @arthes
        Cela fait un moment que beaucoup de gens savent que le Sida, c’est-à-dire syndrome d’immunodéficience acquis, il est bon de le rappeler de temps en temps, résulte, comme son nom l’indique, d’une destruction du système immunitaire.

        S’il est de bon ton d’attribuer cette déficience à un virus, le bon sens, dira plutôt que les drogues dans leur ensemble réalisent parfaitement le même syndrome et sont beaucoup plus suspectes, au moins sous nos latitudes (ailleurs, la malnutrition produira les mêmes effets).
        Le Pr Duesberg disait déjà cela il y a bien longtemps, et il incriminait les les pop up.
        Les nouvelles drogues ne feront ni mieux ni pire.
        Nous avons un magnifique système immunitaire, encore faut-il prendre soin de le ménager et de ne pas le détruire.
        En d’autres termes, le virus a bon dos, et permet d’attribuer à la fatalité ce qui revient à l’incurie. 
        Quant au virus... On l’a ou on ne l’a pas, ça ne change pas grand-chose. Sauf que quand on l’a, même si on n’a aucun symptôme, on a doit aux traitements « modernes », et c’est là que les ennuis commencent. Ce que la maladie n’a pas réussi à faire, le traitement inutile contre un virus inoffensif va le réaliser.
        Pour se débarrasser d’un innocent virus, on va mettre en route la grosse artillerie, celle qui tue.
        Ce que j’en dis... Mais croyez ce que vous voulez.


      • pipiou 11 novembre 2017 21:44

        @doctorix

        Oui Doctorix : le SIDA est une punition divine infligée aux débauchés ...


      • arthes arthes 11 novembre 2017 08:07

        Pareil...Je vois pas pas bien ce qui est dennonce...Les substances aphrodisiaques ?

        Les experiences sexo a plusieurs ?
        Le SM ?
        L echangisme ?
        L homosexualite ?
        Toussa a la fois trop souvent ?

        Et comme...Je ne suis pas parisienne parisienne parisienne, je n’suis pas tres au courant...
        Des trucs qui sont a la mode a la mode a la mode , bien loin de la polution moi j ecaille mes poissons !!!

        • Decouz 11 novembre 2017 08:52

          @arthes
          Le chemsex est l’utilisation de drogues liée à des pratiques sexuelles, elle concerne les homosexuels mais pas uniquement, elle est aussi liée des pratiques collectives.
          Le danger c’est bien autre chose qu"un simple joint ou quelques verres d’alcool.

          https://www.psychoactif.org/forum/f77-p1-Chemsex-Slam-Sexe-drogues.html


        • arthes arthes 11 novembre 2017 10:53

          @Decouz

          Ok

          J en ai entendu parler alors, comme de sorties ou les jeunes sont entraines dans des after after qui se terminent chemsex...C est moche en plus d etre danger.



        • Chourave Jeussey de Sourcesûre 11 novembre 2017 08:30

          Jouer avec le jouir est un jeu sur la limite de ce qui vit, donc ce qui meurt.


          Dédaigner le plaisir fugitif que procure la « petite mort » pour essayer d’atteindre un nirvana asymptotique débouche sur le grand saut.

          Les transgressions ont un coût élevé : dépendance et auto-destruction.

          • Debrief 11 novembre 2017 14:54

            @Jeussey de Sourcesûre
            Onfray n’aurait pas fait mieux ! :)


          • Chourave Jeussey de Sourcesûre 11 novembre 2017 15:37

            @Debrief

            Dois-je considérer cette remarque comme un compliment ?

            Parce que parfois, Onfray mieux de se taire....

          • marmor 11 novembre 2017 11:47

            La caractéristique de 80% des homos est une addiction maladive au sexe. Alors tout est bon pour arriver à ses fins. Le cul, le cul, le cul. Il faut avoir vu une fois un back room dans une boîte homo ..........


            • fredvd 11 novembre 2017 12:27

              @marmor
              Les clubs échangistes hétéros ne sont pas en reste. 

              Je bosse dans un entreprise à 99% masculine et hétéro, çà parle de « cul » toute la journée. Mais ils ne font qu’en parler car , beaucoup étant en couple, les représailles seraient terribles à la moindre incartade. Les gay on juste moins de difficultés.
               

            • Chourave Jeussey de Sourcesûre 11 novembre 2017 12:42

              @fredvd

              «  beaucoup étant en couple, les représailles seraient terribles à la moindre incartade »


              Bien vu !
              Et en plus, il n’est même pas nécessaire de se livrer à des « infidélités coupables » : une bonne mégère formatée par sa mère issue d’une lignée séculaire de castratrices peut considérer comme « incartade » une « fantaisie sexuelles » que monsieur ira négocier contre rémunération auprès de professionnelles expertes...














            • fredvd 11 novembre 2017 12:52

              @Jeussey de Sourcesûre
              même le recourt à la « veuve poignet » est une incartade pour certaines


            • Chourave Jeussey de Sourcesûre 11 novembre 2017 12:55

              @fredvd


              .. on connait les mêmes...

            • fredvd 11 novembre 2017 13:09

              @Jeussey de Sourcesûre
              peut être, mais pas de la même façon smiley 


            • Agafia Agafia 11 novembre 2017 13:54

              @Jeussey de Sourcesûre

              Si vous considérez normal qu’un mec marié aille se taper une pute,j’espère que vous laissez à madame la liberté d’aller s’envoyer en l’air avec qui elle veut quand elle veut.

            • arthes arthes 11 novembre 2017 14:36

              @Agafia
              Ah ca...C est le probleme des mecs qui considerent que pour eux, une incartade c est pour l hygiene donc ca ne prete pas a consequence, alors que si c est leur compagne qui sexe avec un autre, forcement c est un drame.


              Et voui...

            • Chourave Jeussey de Sourcesûre 11 novembre 2017 15:35

              @Agafia

              Je ne suis qu’un observateur.
              Soupçonnez-vous Lévy-Strauss de s’être livré à des actes d’inceste parce qu’il a décrit cette pratique chez les habitants des îles Trobriand ?

            • Agafia Agafia 11 novembre 2017 19:53

              @Jeussey de Sourcesûre

              Je vous demande votre avis, je ne vous demande pas de me raconter votre vie privée dont je n’ai cure. TOut comme celle de Levy-Strauss.

              Vous avez l’air de penser, d’observer ^^, que les femmes sont d’horribles castratrices parce qu’elles n’apprécient pas que Môsieur aille se payer une prostipute... Dans ces cas là, j’espère que vous tolérez des femmes qu’elles se payent aussi du bon temps en dehors de leur légitime...

              Mais j’ai bien peur que arthes n’ait raison. 



            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 12 novembre 2017 12:34

              @Agafia


              c’est bien la seule et probablement l’unique fois où je serai d’accord avec Agafia. @Jeussey de Sourcesûre me rappelle drôlement mon ex : un juif anarchiste, pataphysicien, détestant les femmes castatrice,...J’ai déjà donné,....

            • Chourave Jeussey de Sourcesûre 12 novembre 2017 15:08

              @Agafia

              C’est le contraire : je n’observe pas que « les femmes sont d’horribles castratrices parce qu’elles n’apprécient pas que Môsieur aille se payer une prostipute... », mais j’observe que Môsieu va se payer une prostipute parce que sa femme est castratrice. Cette caractéristique se traduit souvent par une injonction double : « tu ne me baiseras pas » et « tu dois me désirer ». Dans ce cas, qu ne représente pas la majorité des couples mais n’est pas non plus une exception, Môsieu va chercher ailleurs ce qu’il n’a pas à la maison, et le recours à une professionnelles évite de reproduire la même situation dans une vie parallèle, ce qui n’est pas rare non plus.


              Dans tous les cas, je ne vois aucune objection à ce que Madame se paie qui elle veut, beau, moche, jeune, vieux, brillant, complètement con, vénal ou bénévole : la règle de la parité n’a pas d’exceptions, et ma conception de la tolérance n’a pas de limites !

            • Chourave Jeussey de Sourcesûre 12 novembre 2017 15:13

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              « .J’ai déjà donné,.... »

              Je n’ai rien sollicité de votre part !
              J’ai été habitué à répondre aux sollicitations et non pas à être contraint à m’abaisser pour mendier une faveur !
              Gardez votre petite monnaie, je ne fais pas l’aumône ici, je contemple avec amusement les gesticulations oratoires de mes semblables. 

            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 12 novembre 2017 15:19

              @Jeussey de Sourcesûre
              J’ai été habitué à répondre aux sollicitations et non pas à être contraint à m’abaisser pour mendier une faveur !


              parce que sortir des liasses de son portefeuille, ce n’est pas s’abaisser à mendier une faveur..... ???

            • Chourave Jeussey de Sourcesûre 12 novembre 2017 15:31

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              vous ne savez pas lire !




            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 12 novembre 2017 15:45

              de 1979 à 1983 j’ai aimé un psychanalyste juif et forgeron et écrivain (la totale). tout en étant l’amie de la famille. Situation tout à fait exceptionnelle. et si parfois je m’idenfiait à la putain, c’était juste dans le jeu. Je fus la troisième avec ses deux fils lors de l’enterrement, sa femme à l’arrière. Mais contrairement à noces blaches, je ne suis pas de ces femmes de marin qui se suicident. il y a d’autres soleil. Mais, il fut,...


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 12 novembre 2017 15:46


              Corrigé : de 1979 à 1983 j’ai aimé un psychanalyste juif et forgeron, écrivain (la totale). tout en étant l’amie de la famille. Situation tout à fait exceptionnelle. et si parfois je m’idenfiait à la putain, c’était juste dans le jeu. Je fus la troisième avec ses deux fils lors de l’enterrement, sa femme à l’arrière. Mais contrairement à noces blanches, je ne suis pas de ces femmes de marin qui se suicident. il y a d’autres soleil. Mais, il fut,...


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 12 novembre 2017 16:02

              Précision utile, ce n’était pas mon analyste,....


            • banban 11 novembre 2017 14:37

              Putain depuis le temps que bob14 pourrie tous les forums, t’a pas un modo pour le bannir lui et son IP ? 


              • alinea alinea 11 novembre 2017 14:45

                J’y vois tout simplement une énorme décadence de notre civilisation ; la multiplication des planscul, favorisée par les politiques, encouragée par le business, montrés comme le summum de la liberté chérie alors qu’ils ne sont que déviance, pathologie sévère que d’aucuns s’interdisent de dénoncer pour montrer à quel point ils sont « in » tendance ou tolérance...
                L’humanité se détruit ? Que voulez-vous qu’on y fasse ? C’est sans doute qu’elle n’a rien de mieux à faire, et si elle ne sait pas qu’il y a mieux à faire, c’est triste pour eux, mais pour nous aussi !!


                • pipiou 11 novembre 2017 15:32

                  @alinea

                  Un petit camp de rééducation ça ferait pas de mal.


                • alinea alinea 11 novembre 2017 17:01

                  @pipiou
                  C’est pourtant la vérité !! et il n’est pas question qu’un pouvoir quel qu’il soit mette le holà, juste que les humains complétement dégénérés du haut en bas de l’échelle sociale se requinquent.
                  Mais la drogue et l’exemple donné par les dominants empêchent cela.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès