• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le gaz carbonique et les lampadaires : une petite parabole à l’usage (...)

Le gaz carbonique et les lampadaires : une petite parabole à l’usage des simples

JPEG Au début du XXème siècle, on construisit une route de Dunkerque à Perpignan. On y installa un lampadaire tous les cent mètres. Par une merveilleuse bizarrerie de la nature, il suffit d'en allumer 3 (sur mille kilomètres) pour voir s'installer sur cinquante mètres de part et d'autre de cette route une magnifique verdure, des arbres à foison, des plantes et des espèces végétales comestibles. Sans ces trois lampadaires allumés, il n'y aurait eu aucune végétation.

Pas d'animaux ni de fleurs ni d'insectes. Pas d'humains, évidemment. Une sorte de miracle inespéré offert par la Nature. D'ailleurs, au-delà de 51 mètres de part et d'autre de cette route, il n'y avait plus rien que du désert et l'absence de toute vie. C'est alors que vers la fin du XXème siècle, on eut l'idée d'allumer un quatrième réverbère.

La végétation s'en trouva encore renforcée de 20%.

Mais un groupement d'illuminés, profitant d'un réchauffement modeste (qui se produisait d'ailleurs depuis le XVIIIème siècle et qui s'était déjà produit au Moyen âge) décréta que l'allumage de ce quatrième réverbère provoquait des catastrophes épouvantables pour la planète, une insupportable pollution lumineuse qui allait détruire toute vie sur terre.

On suppose que ce mouvement fut fortement appuyé par des groupes obscurs mais puissants qui avaient en tête bien d'autres intérêts que la santé de la terre et de ses habitants.

On décida donc de punir l'humanité toute entière, forcément coupable par nature, par une amende de 89.000 milliards de dollars si elle n'éteignait pas ce lampadaire criminel.

On mena des campagnes insensées pour culpabiliser tout le monde, et le plus extraordinaire est qu'au travers de calculs sophistiqués dont on pouvait manipuler les données à volonté (et on ne s'en priva pas), on réussit à convaincre l'humanité toute entière, malgré l'absurdité de la chose.

Personne ne se posa la question de savoir si, selon le simple bon sens, ce quatrième lampadaire perdu sur 1000 kilomètres pouvait avoir la moindre influence : tout le monde marcha dans la combine.

 

J'ai conçu cette petite parabole sans prétention pour essayer de convaincre mes frères en humanité de l'absurdité du mythe quasi religieux auquel ce siècle débile réussit à nous faire adhérer.

Les chiffres et les comparaisons sont rigoureusement conformes à la réalité et vérifiables. Il s'agit bien d'1/10.000, la proportion de CO2 dans l'air qui a changé au cours du XXème siècle (puisque c'est de cela qu'il s'agit, vous l'aurez compris).

C'est ce fameux lampadaire supplémentaire allumé quelque part sur la route de Dunkerque à Perpignan.

J'ajouterai pour être complet que la centrale électrique qui fournit l'électricité à ces quatre lampadaires est à son maximum de puissance, et que si on allumait dix ou même vingt lampadaires supplémentaires, il n'y aurait pas davantage de lumière produite.

En effet, la bande d'absorption d'énergie par le CO2 est très étroite, et elle est déjà saturée par le CO2 présent : son augmentation ne pourrait donc rien changer.

 

Voilà ce qui se produit quand une poignée de milliardaires possède tous les media et manipule l'humanité à volonté.

 

Voilà ce qui se passe quand des journalistes obéissent au lieu de remplir leur rôle de phare.

Voilà ce qui se passe quand on élit des députés crétins, tous dans la surenchère électoraliste sur des sujets dont ils ne connaissent rien, et un président bidon.

 

Voilà ce qui se passe quand on parvient à décérébrer toute une humanité, la privant de toute capacité de réfléchir avec son simple bon sens.

 

Nous vivons dans un siècle où le mensonge et la bêtise ont pris le pouvoir.

 

Pourrons-nous en sortir un jour ?

 

J'en doute.


Moyenne des avis sur cet article :  3.83/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

136 réactions à cet article    


  • Jean Guillot Jean Guillot 9 juillet 13:36

    Bonjour Doctorix , moi je crois que le surplus de CO2 va entrainer plus de verdure et les humains auront plus à manger  smiley


    • Orion Orion 9 juillet 14:49

      Jean Bonjour,

      Oui tout va devenir très très vert !



      Il n’y aura plus qu’à se mettre à genou pour brouter et se gaver comme des moutons. smiley 


    • delor 9 juillet 18:27

      @Orion : ça tombe bien, ils (surtout les Français) sont déjà des moutons bêlants !


    • JulietFox 10 juillet 11:02

      @Orion
      De Rugy l’a bien compris, mais il ne broute pas l’herbe, LUI !

      A chaque fois, soulignent les journalistes de Mediapart, ces dîners fastueux -organisés par De Rugy-respectaient le même principe : d’abord, un carton d’invitation imprimé sur du papier luxueux d’abord envoyé aux invités. Puis, sur place : verres en cristal, porcelaines, petites cuillères en or, vaisselles d’apparat sur les tables…Et toujours des champagnes et des grands crus issus des caves de l’Assemblée (dont le prix varie entre 100 et 500 euros la bouteille) servis à table. Les mets étaient du même standing : sur l’un des clichés, on peut notamment apercevoir « des homards géants finement préparés ».


    • Arafel Arafel 14 juillet 22:52

      Ce qui me fait bien marrer, c’est que 90% de ceux qui critiquent ici, de Rugy, retourneront voter Macron pour « faire barrage au fascisme ».....


    • Laconique Laconique 9 juillet 13:36

      J’en connais un qui va être content...


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 juillet 13:48

        c’est quoi la photosynthèse ?


        • San Jose 9 juillet 13:55

          La médecine se veut un art, mais les malades préféreraient qu’elle fût une science. 


          • Traroth Traroth 9 juillet 14:43

            @San Jose
            Ah bon, la médecine se veut un art ?


          • delor 9 juillet 18:30

            @Traroth
            C’est bien ce qu’il dit, mais il ne suffit pas de se vouloir quelque chose pour qu’on le soit vraiment !


          • foufouille foufouille 9 juillet 14:02

            comme la terre est creuse, le CO2 est plus lourd que l’air, il descend dans la terre creuse par les pôles et les ouvertures de type shangri-la.


            • Positronique 9 juillet 18:20

              @foufouille
              Est ce que la terre va basculer sur son axe quand les trous seront pleins ???


            • foufouille foufouille 9 juillet 18:28

              @Positronique

              non car la croute terrestre est épaisse de 10 km et le soleil interne tout petit. les nazis et autres races supérieures géantes ET habitent dedans avec des dinosaures. en gros.


            • Jean Guillot Jean Guillot 9 juillet 19:23

              @foufouille ? il ne peut pas avoir de dinosaures dans la terre creuse car ils ont été brûlé par la météorite géante , il y a 50 millions d’années et n’ont pu se réfugier dans la terre creuse .


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 juillet 19:46

              @Jean Guillot

              Les dinosaures ont inventés le concept de center-park il y a bien longtemps. Jules Verne le décrit très bien .


            • HELIOS HELIOS 10 juillet 09:01

              @foufouille

              C’est bizarre, je croyais que l’interieur de la terre etait occupée par de gros lezards humanoïdes, tres mechants qui nous emm... dans le triangle des Bermudes où se trouve une de leurs portes... les dinosaures ne sont que dans leurs zoos !


            • foufouille foufouille 10 juillet 10:07

              @HELIOS

              les lézards, c’est ceux qui viennent d’un autre univers ou dimension.


            • Traroth Traroth 9 juillet 14:42

              Des paraboles de ce genre, on peut en écrire 13 à la douzaine pour expliquer que les Schtroumpfs dominent le monde, si on a envie.

              Moins de paraboles, plus de science !

              Finalement, la seule phrase à retenir de votre article, c’est : « En effet, la bande d’absorption d’énergie par le CO2 est très étroite, et elle est déjà saturée par le CO2 présent : son augmentation ne pourrait donc rien changer », puisque c’est la seule qui prétend prouver quelque chose scientifiquement, et c’est complètement faux.


              https://planet-terre.ens-lyon.fr/article/gaz-effet-serre.xml


              La partie qui nous intéresse est « Ainsi, l’effet de serre naturel est principalement dû à H2O et CO2. Compte tenu des concentrations actuelles de ces gaz dans l’atmosphère, aux longueurs d’onde considérées, l’absorption du rayonnement est totale. Une augmentation de concentration de ces gaz ne conduit pas alors à une augmentation proportionnelle de l’absorption (la relation n’est pas linéaire). Ceci explique que le doublement du gaz carbonique de 350 ppmv (parties par million en volume) à 700 ppmv ne conduise qu’à un apport d’énergie supplémentaire de 4 W/m2 alors que l’effet actuel (qui correspond à un passage de 0 ppmv à 350 ppmv) est d’environ 50 W/m2. »


              « Pas proportionnelle » ne veut pas dire « négligeable ». En fait, si l’augmentation du taux de CO2 avait eu un effet proportionnel sur le réchauffement climatique, la révolution industrielle aurait transformé la Terre en deuxième planète Mars !


              • Jeekes Jeekes 9 juillet 14:59

                @Traroth
                 
                ’’la révolution industrielle aurait transformé la Terre en deuxième planète Mars’’
                 
                 
                Z’êtes sûr ?
                 

                Parce qu’il me semble que Mars est plutôt froide.
                Vous vouliez pas dire Vénus, par hasard ?
                 


              • doctorix doctorix 9 juillet 19:13

                @Traroth

                « l’absorption du rayonnement est totale. »
                Vous critiquez par principe, mais vous dites en fait la même chose que moi.
                Si l’absorption est totale, elle ne peut augmenter pour la fréquence, comme dirait La Palice. Et il n’y a pas d’autre fréquence sensible que celle-là.
                Un autre point du raisonnement est l’effet de serre proprement dit du CO2 comparativement à celui de l’eau. Ce dernier est spécifiquement 10 fois plus important que celui du CO2.
                Mais le CO2 est présent à 400ppm (parties par million), et la vapeur d’eau à 2% en moyenne (20.000ppm), avec de grandes variabilités selon le jour ou l’endroit, Soit 50 fois plus.
                Ce qui fait un rapport de puissance de 1 à 500. On peut donc dire, sauf erreur, que la variation de 30% du taux de CO2 au cours du dernier siècle fait autant de dégats qu’une variation de 0,06% de la vapeur atmosphérique.
                C’est-à-dire peanuts. 

                Tout ce foin pour ça ?
                Maintenant, on ne peut nier un petit réchauffement (largement exagéré) depuis deux siècles. Simplement, il faudra trouver sa cause, puisque le CO2 est innocent. Beaucoup d’hypothèses bien plus intelligentes sont d’ailleurs sur le tapis.
                L’ennui, si c’est un ennui, est qu’on ne pourra rien y changer.
                Et donc, ni punir ni taxer.
                Que c’est contrariant !!!


              • San Jose 9 juillet 19:18

                @doctorix
                .
                Hé, non, docteur. C’est le CO² qui à quantité égale est beaucoup plus donneur d’effet de serre que l’eau. C’est pour cela que ses variations faibles ont de l’importance dans le total. 


              • Jean Guillot Jean Guillot 9 juillet 19:29

                @doctorix , François Gervais dit qu’il y a moitié moins de CO2 dans l’atmosphère au printemps et en été , car le CO2 se transforme en feuilles , en herbe , en tige et en bougeons , en fleurs etc.... , il entre dans la composition de tout ça .


              • San Jose 9 juillet 19:57

                @Jean Guillot
                .
                Moitié ! Mâtin ! 


              • doctorix doctorix 9 juillet 20:01

                @San Jose
                C’est en propageant ce type d’erreur qu’on perpétue le mythe.
                L’effet de serre de la vapeur d’eau est bien spécifiquement dix fois supérieur à celui du CO2 (et donc 500 fois de par sa quantité).
                Mais on tourne le problème en proférant ce genre d’ânerie :
                « Il n’y a pas de PRG (potentiel de réchauffement global) pour la vapeur d’eau : la vapeur d’eau en excès réside moins de 2 semaines dans l’atmosphère, dont elle est éliminée par précipitation. »
                Faut-il supposer que pendant ces quinze jours, l’effet de serre de la vapeur d’eau prend des vacances ?
                Ce qu’on ne dit pas, c’est qu’elle est remplacée aussitôt par une quantité de vapeur équivalente, ce qui fait que sa présence et son effet sont forcément permanents...
                Je n’arrive pas à comprendre comment on peut nous prendre ainsi pour des jobards, j’avoue.
                Et pourtant, ça marche. Une fois que le GIEC et ses truands ont parlé, l’humanité avale toutes leurs pilules.


              • San Jose 9 juillet 20:16

                @doctorix
                .
                A température planétaire donnée, la quantité de vapeur d’eau planétaire totale dans l’air est donnée. Il n’y a donc pas de variation d’effet de serre de ce côté-là. 
                En revanche il n’existe pas le même type d’équilibre liquide/vapeur pour le CO² aérien. Même en plein hiver il ne tombe pas de neige carbonique. A température donnée, on peut en remettre des suppléments dans l’air, qui y restent pour partie. C’est ainsi lui qui pilote l’effet de serre. 


              • doctorix doctorix 9 juillet 20:24

                @Jean Guillot

                François Gervais dit ...
                Surement pas la moitié, mais le CO2 et son carbone représentent (avec l’eau) la totalité de la masse des végétaux qui poussent sur cette planète et se renouvellent d’année en année.. Et, partant, de tous les animaux qui les mangent.
                C’est le miracle de la photosynthèse, à laquelle nous devons toute vie ou presque.
                C’est une grande ingratitude et une grande bêtise de s’acharner sur le CO2.


              • doctorix doctorix 9 juillet 20:47

                @San Jose
                Je ne comprends pas votre démonstration.
                Si le taux d’humidité dans l’air peut varier de presque rien à 7%, la moyenne de vapeur d’eau à tout instant est bien de 2%, ce qui est commode pour estimer sa quantité présente en permanence : rien n’empêche de discuter à partir de cette moyenne fiable, qui est donc 50 fois supérieure à la quantité de CO2.
                Vous me faites la démonstration que c’est la mouche qui fait avancer le coche.
                Vous dites que c’est l’augmentation mineure de ces 0,2 points de CO2 qui joue un rôle majeur par rapport à ces 100 points de vapeur d’eau.
                Ne voyez-vous pas comme c’est absurde ?


              • JC_Lavau JC_Lavau 9 juillet 21:13

                @Traroth. Planet-terre est militant carbocentrique.
                C’est chez eux que j’ai découvert les deux premiers pots aux roses, dont les fraudes de Gilles Delaygue envers ses étudiants.

                Oui Pierre Thomas prétend l’explication carbocentrique de la température au sol de Vénus. Il n’a jamais oublié que les lois de la compression adiabatique, qui s’appliquent là bas comme ici.
                Zéro pointé.


              • doctorix doctorix 9 juillet 23:06

                @JC_Lavau
                Ici, on découvre quelle somme de magouilles a présidé à l’avènement de cette fausse science du réchauffement climatique anthropique :
                http://philippebrindet.chez.com/091127c.html`
                C’est assez révoltant de voir comment on a pu tenter de démolir un authentique savant comme Courtillot, ou même un Allègre. Il y a eu le même genre de cabale médiatique que celle dirigée contre Dieudonné.
                Et ça a fonctionné dans les deux cas. Ce ne sont pas les mêmes salauds, mais ce sont les mêmes méthodes.


              • San Jose 9 juillet 23:50

                @doctorix
                .
                Citation  : Ne voyez-vous pas comme c’est absurde ?
                .
                Que voulez-vous, c’est comme ça. Tous les gaz ne sont pas pareils. En médecine pour obtenir le même résultat il suffit d’un décimilligramme de plutonium, mais il faut dix centigrammes de cyanure de potassium et carrément deux cents grammes de chlorure de sodium. 
                .
                (NB : ces chiffres étant donnés à titre indicatif, je n’assume pas la responsabilité pour ceux qui auraient des gros ennuis avec des valeurs même moindres)


              • doctorix doctorix 10 juillet 08:50

                @San Jose
                Que voulez-vous, c’est comme ça.
                Oui, c’est comme ça que raisonne le GIEC.
                Et que résonnent les cloches qui l’écoutent béatement sans se servir de leur intelligence.
                A prendre ou à laisser.
                Eh bien je laisse, en compagnie de 31.000 savants climatosceptiques auxquels on vole la parole, dont ceux-ci (donc pas des moindres) :
                https://www.wikiberal.org/wiki/Liste_de_scientifiques_sceptiques_sur_le_r%C3%A9chauffement_climatique


              • merthin 10 juillet 10:09

                @doctorix

                Vous raisonnez à l’envers à propos de l’eau. Comme son pouvoir réchauffant est bien supérieur à celui du CO2, le CO2 ne pourrait pas être responsable du forçage radiatif observé.

                Les scientifiques ont raisonné dans l’autre sens. Parce qu’on observe un forçage radiatif, ils ont cherché à en déterminer les composantes et qui pourrait en être le principal responsable.

                La [H2O]vapeur est constante aux variations prêt du cycle de l’eau. 
                [CO2] atmo, elle, augmente sans discontinuer depuis plusieurs décennies. On observera un cycle sur la [CO2] dû aux saisons, surtout dans l’hémisphère nord où la masse continentale et la végétation associée est plus importante.

                Sans compter tous les autres gazs à effet de serre qui sont liés ua CO2 lors des rejets (acide nitreux) ainsi que le méthane.

                Bon ba voilà, il faut pas chercher beaucoup plus loin et arrêter de s’asticoter la nouille.

                Quand à la pétition de l’Oregon Institute of Science and Medicine. lol quoi smiley

                http://www.durangobill.com/GwdLiars/OregonInstituteOfScienceAndMedicine.htm l


              • Traroth Traroth 10 juillet 11:01

                @doctorix
                En fait, je ne dis pas du tout la même chose que vous. L’augmentation du taux de CO2 peut encore faire monter la température de plusieurs degrés, et ça, ça suffit pour provoquer un cataclysme dont l’humanité aura du mal à se relever. Notez que c’est très exactement ce que dit le GIEC.

                Je répète que si l’augmentation de la température était proportionnelle à l’augmentation du taux de CO2, la température aurait augmenté de plusieurs dizaines de degrés depuis l’invention de la machine à vapeur, et à ma connaissance, personne n’a jamais affirmé que c’était ce qui se produisait. Vous enfoncez donc des portes ouvertes.


              • mmbbb 10 juillet 11:42

                @JC_Lavau heureusement que tu es la mais bon tu prêches dans le desert parce que la these dominante est neamoins le CO2 . 

                Parles en a Macron 

                http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2017/12/12/25001-20171212ARTFIG00222-macron-on-est-en-train-de-perdre-la-bataille-du-climat.php

                La COP 21 , le sujet principal est le CO 2.

                C ’est con , que personne ne t ecoute hormis le tres petit cénacle d AGO 
                 

                Quant a la pression atmospherique de cette planete en deça de 50 km elle est de 93 bar , sa tempereature est de 470 degre , orage d acide sulfurique et CO 2 à 95 % 

                C est pour cela que cette planete est tres verte et qu il y a des forets tropicales .


              • doctorix doctorix 10 juillet 12:49

                @merthin

                La [H2O]vapeur est constante aux variations prêt du cycle de l’eau. 
                [CO2] atmo, elle, augmente sans discontinuer depuis plusieurs décennies.

                Mais comment voulez-vous que le CO2 ait le moindre rôle en variant de 30% en un siècle quand il représente 0,2% d’effet de serre par rapport à la vapeur d’eau ?
                C’est totalement inepte.
                Je crois que vous n’avez pas envie de comprendre, tout simplement.


              • pemile pemile 10 juillet 13:05

                @doctorix "Mais comment voulez-vous que le CO2 ait le moindre rôle en variant de 30% en un siècle quand il représente 0,2% d’effet de serre par rapport à la vapeur d’eau ? C’est totalement inepte."

                C’est votre raisonnement qui est inepte si la vapeur d’eau reste constante (dixit Merthin), non ?


              • merthin 10 juillet 14:11

                @doctorix
                Mais comment voulez-vous que le CO2 ait le moindre rôle en variant de 30% en un siècle quand il représente 0,2% d’effet de serre par rapport à la vapeur d’eau ?
                C’est totalement inepte.

                Parce que c’est le seul qui varie avec d’autre GES et que la quantification des autres phénomènes naturels ne permet pas d’expliquer le forçage radiatif.


              • merthin 10 juillet 14:17

                @doctorix

                Le CO2 représente vraiment 0,2% de l’effet de serre de l’eau ?

                Je crois que la littérature dit plus que ça.

                http://archive.wikiwix.com/cache/?url=http%3A%2F%2Fplanet-terre.ens-lyon.fr%2Fplanetterre%2FXML%2Fdb%2Fplanetterre%2Fmetadata%2FLOM-data-g-e-s.xml


              • baldis30 10 juillet 17:18

                @JC_Lavau
                 bonsoir
                 « les lois de la compression adiabatique »
                 qui les a votées ces lois ....
                « compression adiabatique » .... c’est du chinois


              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 11 juillet 23:37

                @doctorix

                OUI. Mais si on sort de la métaphore, on doit bien admettre : a) que le réchauffement climatique  bien réel  n’est évidemment pas dû significativement à l’activité humaine, mais que, b) en se servant de celle-ci comme d’un épouvantail, on réussit à convaincre les gens de modifier leur comportement dans un sens tres positif...

                Pour une fois qu’un bobard sert une fin utile plutôt que ne nuire, ne vaudrait-il pas mieux regarder ailleurs plutôt que de le dénoncer ?

                PJCA


              • JL JL 12 juillet 08:10

                @Pierre JC Allard
                bonjour,
                 
                ’’ Abauzit a raison sur le fait que toute cette agitation promue par le GIEC autour du réchauffement climatique rebaptisé changement climatique est une énorme (et grossière) arnaque médiatique qui servira (sert déjà) de prétexte pour faire passer un tas de mesures fiscales et sociales contraignantes et devant peser encore davantage sur la seule classe laborieuse, bref un mensonge de plus et un très gros !

                ’’ Signé Hieronymus, là : Adrien-abauzit-denonce-la-grande-escroquerie
                 
                Je note que l’on ne dit plus réchauffement mais changement. On avance on avance.
                 
                En matière de changement « dans un sens très positif », ne nous y trompons pas : c’est seulement celui des petits consommateurs qui est envisagé par ces messieurs très comme il faut, du point de vue des grosses multinationales.


              • Jeekes Jeekes 9 juillet 14:56

                ’’Voilà ce qui se passe quand on élit des députés crétins’’

                 

                Y’a erreur, y’a pas de députés crétins.

                Nan, Nan.

                (Enfin, bon. Si, y’en a quand même un certain nombre, cons comme des valises. Riez pas, j’ai des noms...)

                 

                En revanche des politicards pourris, ça y’en a en masse !

                 


                • doctorix doctorix 9 juillet 23:19

                  @Jeekes
                  Des noms !
                  Ici, j’en ai une gratinée :
                  https://www.youtube.com/watch?v=aO0RiXqocpo

                  Non, vous ne rêvez pas : elle a été élue députée LREM.
                  Aucune importance du reste, qu’elle soit con ou prix Nobel : dans tous les cas elle vote comme le patron.


                • Le421 Le421 9 juillet 16:48

                  En plus, quand je vois ce tas d’idiots s’esbaudir devant les images de Armstrong (c’est même pas son vrai nom !!) sur la Lune...

                  Du montage de cinéma.

                  Aussi vrai que la Terre est plate et s’est faite en sept jours !!


                  • foufouille foufouille 9 juillet 17:54

                    @Bénêt rouge

                    la lune est creuse et beaucoup plus loin, avec une gravité plus importante et de l’air pour herr doctor x.


                  • Jean Guillot Jean Guillot 9 juillet 19:34

                    @Le421 , quand Armstrong a montré la terre à Aldrin , il a regardé son doigt smiley


                  • gnozd 9 juillet 19:40

                    @Le421

                    C’était pas Armstrong. Armstrong ne serait jamais parti sans sa trompette.


                  • Xenozoid Xenozoid 9 juillet 19:44

                    @gnozd

                    si c’etait armstrong,il gonflait 


                  • doctorix doctorix 9 juillet 20:16

                    @Le421
                    Ce mois ci, 50 ème commémoration de la première des 4 plus grosses arnaques de ces dernières années, avec le 9/11, le réchauffement anthropique et les vaccins-miracles et sans danger.
                    C’est celle de cette grosse farce d’ApolloXI et de son alunissage.
                    Nexus du mois dernier dévoile les éléments du film de Massimo Mazzuco, « American Moon », qui ne devrait laisser de doute dans aucun esprit un peu éveillé.
                    Je l’ai acheté et vu, c’est incontournable et sans appel.
                    Film disponible pour 15 euros et qu’on peut ensuite propager gratuitement.
                    Si les américains sont allés sur la Lune, ce n’est pas avec cette quincaillerie ridicule.
                    Personnellement, je crois qu’ils y sont depuis bien longtemps, mais que révéler les vrais moyens par lesquels ils s’y rendent signifierait la révélation de moyens de propulsion et d’antigravité qui ne sont pas pour nos gueules, sauf à ruiner le industries pétrolière, nucléaire, charbonnière, éolienne et photovoltaïque.
                    Voir à ce sujet les révélations de J-P Petit.


                  • San Jose 9 juillet 20:18

                    @doctorix
                    .
                    Voyez un confrère... Vous êtes surmené...


                  • Positronique 9 juillet 20:18

                    @Le421
                    Non Mossieur la terre est creuse selon Frankeinstein X.


                  • doctorix doctorix 9 juillet 20:28

                    @San Jose
                    Voyez un confrère... Vous êtes surmené...

                    Et vous, voyez le film, avant de juger.
                    Ce sont toujours les mêmes qui parlent doctement de sujets dont ils ne connaissent rien et dont ils ne veulent rien savoir.
                    Très pratique pour instaurer un gouvernement totalitaire.


                  • Jean Guillot Jean Guillot 9 juillet 20:42

                    @doctorix , oui Jean pierre Petit a inventé l’accélérateur pariétal à MHD et les américains lui ont piqué son idée , voir la bande dessinée Anselme Lanturlu et le mur du silence , la BD de JPP était classée confidentiel défense aux USA


                  • doctorix doctorix 9 juillet 21:38

                    @Jean Guillot
                    J-P Petit...
                    Il a vu de ses yeux vu, lui ou un de ses amis proches, je ne sais plus- des « soucoupes » de trente mètres de diamètre entreposées en lévitation dans des hangars américains.
                    Il dit que lorsqu’il discute avec des militaires américains des OVNIs (ceux qui sont dans les hauts niveaux de secret défense), ils en parlent comme d’une évidence, dont ça ne vaut même pas la peine de discuter.
                    Il y a un monde entre ce qu’on nous dit et ce qu’on nous cache, et la fin de ce scandale mettrait un terme à tous nos problèmes d’énergie et de pollution. Donc pas de panique, ni avec le réchauffement, ni avec le pic de production pétrolière : quand le moment sera venu, les solutions sortiront des tiroirs.
                    Le tout est de trouver le moyen de taxer une énergie gratuite, et de ne pas faire trop de peine aux producteurs de pétrole, nucléaire, éolien, etc...


                  • pemile pemile 9 juillet 22:22

                    @doctorix "Il dit que lorsqu’il discute avec des militaires américains des OVNIs (ceux qui sont dans les hauts niveaux de secret défense), ils en parlent comme d’une évidence, dont ça ne vaut même pas la peine de discuter."

                    Ce sont les mêmes qui parlent de dieu comme d’une évidence ?


                  • sweach 10 juillet 10:09

                    @Le421
                    Vous ne prenez pas le problème sous un angle scientifique.

                    A la question sommes nous allait sur la Lune ?
                    Pourquoi la réponse doit obligatoirement être oui ? Il faut pour cela regarder les preuves qu’on nous propose et vérifier leur véracité en les remettant en doute, sans a priori, puis il faut aussi chercher à comprendre pourquoi certain pense que la réponse est non  ? Qui a intérêt à ce que la réponse soit oui ? qui à intérêt que la réponse soit non ?

                    En réalité la seul bonne réponse à cette question, c’est le doute, car les partisans du oui n’ont pas fourni suffisamment de preuve pour étayer leur thèse et ils ont un intérêt géopolitique, mais idem les partisans du non n’ont pas suffisamment de preuve.

                    Ce qui amplifie ce doute c’est l’absence de nouvelle preuve, pourquoi n’avons nous pas d’image HD des différents cite d’alunissage ? 

                    C’est avant tout l’absence de preuve qui crée une polémique. Personnellement j’ai adoré la scène d’interstellar sur ce sujet smiley


                  • troletbuse troletbuse 10 juillet 10:24

                    @sweach
                    Ca, c’est pas une preuve ?

                    Le total des photos prises par les missions Apollo

                    Info : EVA : sortie ( temps passé sur le sol lunaire hors LEM inclus ).

                    Un auteur américain, Jack White a calculé et démontré que par le nombres de photos prises, par tous les astronautes sur la surface lunaire, c’est impossible, vis à vis de leurs différentes tâches à effectuer :

                    Total des EVA :
                    Apollo 11 ........ 1 EVA ..... 2 heures 31 minutes ...... (151 minutes)
                    Apollo 12 ........ 2 EVA ..... 7 heures 50 minutes ...... (470 minutes)
                    Apollo 14 ........ 2 EVA ..... 9 heures 25 minutes ...... (565 minutes)
                    Apollo 15 ........ 3 EVA… 18 heures 30 minutes….(1110 minutes)
                    Apollo 16 ........ 3 EVA… 20 heures 14 minutes….(1214 minutes)
                    Apollo 17 ........ 3 EVA… 22 heures 04 minutes….(1324 minutes)

                    Les minutes totales sur la lune se sont élevées à 4834 minutes.
                    Le nombre total de photographies prises était de 5771 photos.

                    Exemple pour Apollo 11 :
                    "Apollo 11 .......... ils inspectent le LEM pour déceler les dommages, déploient le drapeau, déballent et sortent l’équipement de radio et de télévision, actionnent l’appareil photo de TV (casserole de 360 degrés), établissent le contact avec la Terre (entretien cérémonieux y compris avec le Président Nixon), déballent et déploient de nombreux objets pour faire des expériences, notifier tout… (trouvaille/document) récoltent 47.7 livres d’échantillons de roche lunaire, marchent à divers endroits, concluent des expériences puis reviennent au LEM."

                    Total du temps pour prendre des photos :

                    Apollo 11….soustraire 2 heures (120 minutes), laissant 031 minutes pour prendre des photos
                    Apollo 12….soustraire 4 heures (240 minutes), laissant 230 minutes pour prendre des photos
                    Apollo 14….soustraire 3 heures (180 minutes), laissant 385 minutes pour prendre des photos
                    Apollo 15….soustraire 6 heures (360 minutes), laissant 750 minutes pour prendre des photos
                    Apollo 16….soustraire 6 heures (360 minutes), laissant 854 minutes pour prendre des photos
                    Apollo 17….soustraire 8 heures (480 minutes), laissant 844 minutes pour prendre des photos

                    Calcul du nombre de photos prises officiellemnt par minute et par seconde :

                    Apollo 11 ....... 121 photos en 031 minutes ............ 3.90 photos par minute = 1 photo toutes les 15 secondes
                    Apollo 12 ....... 504 photos en 230 minutes ............ 2.19 photos par minute = 1 photo toutes les 27 secondes
                    Apollo 14 ....... 374 photos en 385 minutes ............ 0.97 1 photo par minute 
                    Apollo 15 ..... 1021 photos en 750 minutes ............ 1.36 photo par minute  = 1 photo toutes les 44 secondes
                    Apollo 16 ..... 1765 photos en 854 minutes ........... 2.06 photos par minute  = 1 photo toutes les 29 secondes
                    Apollo 17 ..... 1986 photos en 844 minutes ........... 2.35 photos par minute  = 1 photo toutes les 25 secondes

                    « Selon Andrew Chaikin, l’auteur de »un homme sur la lune", le LRV avait une vitesse moyenne de 5 à 7milles/h (de 9 à 13km/h), ce qui réduit encore le temps disponible pour faire la photographie."

                    A chaque prise, il faut faire des réglages, viser au juger, puis changer la pellicule parfois, avec des gants pressurisés, ça prends beaucoup trop de temps, et franchement ce n’est pas possible, ça ne colle pas.


                  • pemile pemile 10 juillet 10:25

                    @sweach « pourquoi n’avons nous pas d’image HD des différents cite d’alunissage ? »

                    Pourquoi, lorsque des sondes nous envoient des images des différents sites d’alunissage, exiger de la HD ?

                    En quoi une image HD serait moins suspectée d’être truquée ?


                  • Garibaldi2 10 juillet 11:02

                    @doctorix

                    Donc, le rétro-réflecteur laser déposé sur la Lune par une mission Apollo y serait en fait arrivé par un moyen non conventionnel ?

                    https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/astronomie-distance-terre-lune-mesure-millimetre-pres-352/

                    Il y a donc bien un rétro-réflecteur laser US sur la Lune. Bon, on progresse !

                    Pour info, les Soviétiques ont ramené des échantillons du sol lunaire grâce à une sonde automatique (Luna 16), en octobre 1970. Puis la mission Luna 17 a déposé sur la Lune le Lunokhod 1 (novembre 1970), premier engin mobile pilotée depuis la terre, qui a parcouru plus de 10 km, pris 20 000 photos, fait 206 panoramiques, effectué 25 analyses et 500 tests de dureté du sol. Et tout ça sans la technologie extraterrestre. Ils étaient forts ces Soviétiques !


                  • sweach 10 juillet 11:19

                    @pemile
                    *lorsque des sondes nous envoient des images des différents sites d’alunissage, exiger de la HD ?*
                    Bien sans la HD on peut prendre un vulgaire caillou pour un visage, l’exemple de mars est flagrant.

                    Actuellement les images qu’on a font 3 pixel sur 4 ; on est obligé de faire appel à la retouche photo pour deviner ce qu’on nous montre comme preuve.

                    La qualité est tellement pourri que certain y voit des vaisseaux, des base lunaire, des tuyaux, n’importe quoi.

                    Par comparaison je peu pratiquement lire le numéro de ma plaque de voiture avec google earth, pourquoi ne pas avoir un satellite moderne autour de la lune ? on ne projette pas de faire de nouvelle mission ?
                    Les chinois n’ont pas des images depuis leur dernière mission sur la face caché ?

                    Il y a visiblement une volonté de ne pas fournir de nouvelle image moderne des sites d’alunissages et c’est cela qui entretient le doute.

                    *En quoi une image HD serait moins suspectée d’être truquée ?*
                    Difficile de feindre l’ignorance du mensonge, si vous apportez de nouvelle preuve truquée. Tôt ou tard ce débat sera clôturé et seul des illuminés pourrons adhérer à une thèse impossible d’étayer.

                    En attendant l’absence de nouvel preuve joue en défaveur de la thèse officiel.


                  • sweach 10 juillet 11:29

                    @Garibaldi2
                    Tu notera quand même la différence de complexité entre envoyer des machines et des hommes sur la lune ?

                    Puis le coût du réflecteur, ...
                    Il me semble que la lune est un réflecteur géant, on voit bien les rayons du soleil qui se reflète dessus ?

                    Puis les premières mesure par laser date de 6 ans avant la dépose de ce réflecteur.

                    Chaque argument possède sont contre argument, sans nouvelle preuve ce débat peut durer longtemps.


                  • pemile pemile 10 juillet 11:34

                    @sweach "Actuellement les images qu’on a font 3 pixel sur 4 ; on est obligé de faire appel à la retouche photo pour deviner ce qu’on nous montre comme preuve."

                    Bel exemple de mauvaise foi smiley

                    Les images sont assez nettes pour distinguer les traces de pas !


                  • Garibaldi2 10 juillet 12:35

                    @sweach

                    Quelle différence de complexité ? Conserver les hommes vivants ? La première sortie extra véhiculaire a été faites pas les Soviétiques qui avaient donc mis au point la combinaison ad hoc. Les Soviétiques n’ont pas eu besoin d’une technologie extra terrestre pour faire un alunissage suivi d’un décollage pour rapatrier les échantillons de Lune.

                    Puisque ce réflecteur ne sert à rien, il faudra le signaler à l’observatoire de la Côte d’Azur, qui l’utilise pour ses mesures de la distance Terre-Lune, comme de nombreux autres observatoires dans le monde.

                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Observatoire_de_la_C%C3%B4te_d%27Azur


                  • doctorix doctorix 10 juillet 13:09

                    @pemile
                    Même aujourd’hui, un ingénieur de la Nasa affirme que la ceinture de Van Hallen est infranchissable :
                    « l’ingénieur de la NASA, Kelly Smith, déclare que les ceintures de Van Hallen sont des obstacles pour envoyer des hommes dans l’espace : »Nous devons relever ce défi avant d’envoyer des hommes dans l’espace« (01’00’’). Ce qui sous-entendrait qu’aucun homme n’aurait été envoyé dans l’espace au-delà de la ceinture intérieure de Van Hallen et donc qu’aucun homme n’a marché sur la Lune jusqu’à présent. Enfin dans cette même vidéo, l’astronaute de l’ESA Samantha Cristoforetti et son collègue de la NASA, Terry Virts, confirment les propos de l’ingénieur Kelly Smith. L’astronaute étatsunien de la NASA et scientifique, Terry Virts, déclare (à 03’10’’) : »Pour le moment, on ne peut voler que dans l’orbite terrestre, c’est le plus loin qu’on puisse atteindre."
                    http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2016/01/quand-la-nasa-avoue-a-deux-reprises-n-avoir-jamais-envoye-d-hommes-sur-la-lune-video.html
                    La vidéo a disparu, mais c’est bien ce qu’affirme Kelly Smith, je l’avais visionné quand c’est sorti.
                    Apollo XI ne fut probablement qu’une promenade de trois jours en orbite terrestre, le reste fut filmé en studio.
                    J’ai retrouvé un extrait :
                    https://www.youtube.com/watch?v=aGiJ21rgIDI


                  • pemile pemile 10 juillet 13:15

                    @doctorix « Même aujourd’hui, un ingénieur de la Nasa affirme que la ceinture de Van Hallen est infranchissable »

                     smiley



                  • Gollum Gollum 10 juillet 13:21

                    @doctorix

                    - Les astronautes n’auraient jamais pu survivre à la ceinture de Van Allen, même avec leurs combinaisons !

                    Cette ceinture est une ceinture électromagnétique qui entoure et protège notre planète, piégeant les radiations en provenance du Soleil, radiations faites de protons et d’électrons libres à haute énergie. Cette ceinture, il faut la traverser pour pouvoir se rendre sur la Lune.
                    Naturellement, cette ceinture était connue à l’époque des programmes spatiaux, et le fuselage de la fusée, ainsi que les combinaisons étaient conçus de manière à protéger au mieux les astronautes de ces radiations. Et pourtant, même muni de protections adéquates, ces hommes couraient tout de même le risque de voir augmenter la probabilité d’avoir un cancer par la suite, ou une leucémie … Cette probabilité a d’ailleurs été estimée à + 3% pour une mission de 1000 jours, comme celle qui pourrait emmener des hommes sur Mars ! Sachant que les missions lunaires duraient entre une et deux semaines …
                    Les conspirationnistes avancent de faux arguments selon lesquels il aurait fallu pas moins de 2 mètres de blindage au plomb à la fusée pour que les astronautes ne soient pas tués. C’est faux, la protection était constituée d’une épaisse couche de polyéthylène fibreux, et elle était parfaitement adaptée aux conditions.

                    Pensez que le vrai risque pour un astronaute, ce n’est pas de traverser cette ceinture, mais c’est de se trouver seul sur la surface de la Lune, au moment d’une éruption solaire où les radiations à haute énergie se propagent sans résistance dans l’espace …

                    http://www.astropolis.fr/espace-culture/foire-aux-questions/l-homme-a-t-il-vraiment-marche-sur-la-lune.html#20


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 juillet 13:30

                    @pemile

                    La ceinture d’Eddie Van Halen était en cuir.


                  • pemile pemile 10 juillet 13:34

                    @Aita Pea Pea « La ceinture d’Eddie Van Halen était en cuir. »

                    Mais était-elle de chasteté, inviolable comme celle de Van Allen ?


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 juillet 13:48

                    @pemile

                    Nous envoyait dans l’espace le Eddie avec son tapping ...sais même pas pourquoi tu continues de répondre aux terres plates ou creuses . Bon j’imagine du plaisir et quelques marrades devant ton ordi .


                  • pemile pemile 10 juillet 13:55

                    @Aita Pea Pea « sais même pas pourquoi tu continues de répondre aux terres plates ou creuses »

                    Sûr, que pour aller consulter le docteur X il faut être malade ! smiley


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 juillet 14:06

                    @pemile

                    Ça doit être ça le désert médical...


                  • merthin 10 juillet 14:30

                    @doctorix

                    Lors des missions Apollo, les astronautes ont reçu l’équivalent d’une radio des poumons lors de la traversée des ceintures de Van Allen.

                    1/ Les vaisseaux avaient un blindage spécifique
                    2/ La trajectoire des vaisseaux évitait la partie la plus énergétique des ceintures de Van Allen

                    Attention à votre prochaine radio des poumons


                  • Garibaldi2 10 juillet 16:13

                    @doctorix

                    Il semble que vous avez oublié au passage le vol d’Apollo 8 (décembre 1968) qui a permis aux astronautes de faire 10 révolutions sur une orbite lunaire. Vous pensez qu’ils ont atteint cette orbite sans passer par la ceinture de Val Allen ?!!!

                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Apollo_8


                  • sweach 10 juillet 17:15

                    @Garibaldi2
                    Qui te parle de technologie extra terrestre ? reste dans le sujet.
                    Mettre un robot sur la Lune est beaucoup plus simple que d’y mettre un homme et les conséquences d’un échec sont moins grave, enfin moi ça me parait logique.

                    Mais as-tu déjà essayé ou bien assisté à une mesure laser Terre-Lune ? 
                    La démarche est simple on vise la Lune (en gros) avec une précision de plusieurs dizaine de Km près (car elle va à 3 680 km/h par rapport à la surface de la terre)
                    On envoie un Laser, celui-ci touche la Lune sur environ 38Km², une toute petite partie est reflété pour revenir au capteur sur terre (4x10^-17).

                    Si on renouvelle l’opération plusieurs fois et qu’on utilise la statistique on ramène cette précision à quelques centimètres près, (voir millimètre avec les toutes dernière technique et super ordinateur.)

                    Les réflecteurs sont juste là pour renvoyer un peu plus de rayon et surtout fixer un point sur la Lune, dans un but de comparer différente mesure dans le temps mais bon avec ou sans ces réflecteurs la technique fonctionne quand même.


                  • Garibaldi2 11 juillet 09:42

                    @troletbuse

                    L’Hasselblad d’Apollo 11 était motorisé (prise en rafale) et on ne change pas la pellicule mais un gros magasin qui la contient. Tous les appareils photo utilisés sur la Lune étaient motorisés.

                    https://www.hasselblad.com/history/hasselblad-in-space/

                    Pour les missions Apollo, c’est ce modèle qui a été utilisé :

                    https://cdn.hasselblad.com/0ca303acb415d0469eb91ec52092e739046c0452_mooncame ra_moon.jpg

                    Il ne comporte pas de manivelle d’avancement du film et son magasin est de très forte contenance (le magasin est plus gros que le corps de l’appareil !).

                    Il n’y avait aucun réglage à faire, ni vitesse d’obturation, ni diaphragme, ni visée précise, ni mise au point ; c’est l’optique utilisée et le fait qu’il n’y a pas de nuages sur la Lune (éclairage maxi, donc diaph fixe très fermé, donc grande profondeur de champ) qui ont permis le nombre et la qualité des photos.

                    Vous n’y connaissez rien en photo argentique ni sur le matériel utilisé, je vous conseille de vous renseigner d’abord :

                    ’’What could be deemed as one of the most iconic moments of Hasselblad in space was when the Apollo 11 mission successfully landed the Eagle on the Moon on 20 July 1969, signifying humanity’s first steps off our own planet. A silver Hasselblad Data Camera (HDC) with Réseau plate, fitted with a Zeiss Biogon 60mm ƒ/5.6 lens, was chosen to document the lunar surface and attached to astronaut Armstrong’s chest. A second black Hasselblad Electric Camera (HEC) with a Zeiss Planar 80mm ƒ/2,8 lens was used to shoot from inside the Eagle lunar module. The HDC had never been tested in space before, adding to the pressure of this once in a lifetime moment. Would the one Hasselblad camera used to shoot on the lunar surface capture the results everyone was hoping for ?’’

                    https://www.hasselblad.com/history/hasselblad-in-space/


                  • Garibaldi2 11 juillet 10:05

                    @sweach

                    Il faudrait que vous appreniez à comprendre ce que vous lisez ! Et à ne pas tutoyer les gens que vous ne connaissez pas. Et à laisser à celui qui est interpellé le soin de répondre lui-même.

                    ’’Qui te parle de technologie extra terrestre ? reste dans le sujet.’’

                    J’y suis en plein et votre injonction de gamin vous pouvez vous la mettre où je pense !

                    Doctorix : ’’Il a vu— de ses yeux vu, lui ou un de ses amis proches, je ne sais plus- des « soucoupes » de trente mètres de diamètre entreposées en lévitation dans des hangars américains...

                    Personnellement, je crois qu’ils y sont depuis bien longtemps, mais que révéler les vrais moyens par lesquels ils s’y rendent signifierait la révélation de moyens de propulsion et d’antigravité qui ne sont pas pour nos gueules ...’’

                    Il n’est pas plus simple de mettre un robot mobile sur la Lune, avec redécollage pour la destination Terre. Mais c’est moins prestigieux et ça ne donne pas lieu au même show.

                    ’’Puis le coût [coup !] du réflecteur, ...
                    Il me semble que la lune est un réflecteur géant, on voit bien les rayons du soleil qui se reflète dessus ?

                    Puis les premières mesure par laser date de 6 ans avant la dépose de ce réflecteur.

                    Chaque argument possède sont contre argument, sans nouvelle preuve ce débat peut durer longtemps.’’


                    Et vous parlez de logique ?!

                    ’’Les réflecteurs sont juste là pour renvoyer un peu plus de rayon et surtout fixer un point sur la Lune, dans un but de comparer différente mesure dans le temps mais bon avec ou sans ces réflecteurs la technique fonctionne quand même.’’

                    Donc ils sont bien là et n’y sont pas arrivés tout seuls !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

                  • sweach 11 juillet 13:35

                    @Garibaldi2
                    *Donc ils sont bien là et n’y sont pas arrivés tout seuls !*
                    Relisez mes propos, est-ce que j’affirme le contraire ?

                    Après que ce soit un homme où une machine qui les as mit là ?
                    On peut même douter de leur présence vue que la technique pour mesurer la distance terre-lune ne l’exige pas.

                    *appreniez ... à ne pas tutoyer les gens*
                    Bienvenu sur internet, où comment s’offusquer pour rien.
                    Cela dit en passant le vouvoiement est une marque de respect, je ne vois pas pourquoi on devrait l’appliquer sur internet ? Le respect est quelque chose qui se gagne ou se perd.

                    *votre injonction de gamin vous pouvez vous la mettre où je pense !*
                    Du calme, pourquoi tant de violence ? juste après une demande de respect ça fait tache.

                    Je le redis dans un cas comme celui de l’exploration lunaire, la seul bonne réaction : c’est le doute, tout ceux qui affirme quelques choses n’ont pas les arguments nécessaire pour l’étayer.

                    C’est beau d’avoir des convictions comme la foi, mais ça ne veut pas dire qu’on a raison pour autant.


                  • pemile pemile 11 juillet 13:38

                    @sweach « tout ceux qui affirme quelques choses n’ont pas les arguments nécessaire pour l’étayer. »

                    Pas même, l’ensemble des employés de la Nasa et scientifiques du monde entier ayant participé ?


                  • sweach 11 juillet 15:57

                    @penible
                    Tout comme les 2 Milliards de Chrétiens ne peuvent prouver l’existence de leur Dieu, le nombre n’a jamais fait preuve.

                    Après tu as raison, la Nasa et les scientifiques ont des arguments pour étayer leur thèse, mais cela ne suffi pas.

                    Si toi tu es près à croire n’importe qui, qui brandi une petite fiole pour justifier ses arguments, ce n’est pas mon cas. (Mais j’oubliais que tu voyais des traces de pas avec une résolution d’image de 145 mètres par pixel.)

                    Je ne dis pas que c’est vrai ou que c’est faux, je déplore juste le manque de nouvelle preuve et l’absence de volonté d’en fournir, qui fait plutôt pencher la balance du mauvais coté.


                  • pemile pemile 11 juillet 16:34

                    @sweach « Tout comme les 2 Milliards de Chrétiens ne peuvent prouver l’existence de leur Dieu, le nombre n’a jamais fait preuve. »

                    Vous utilisez des biais, vous êtes aussi de ceux qui pense qu’aucun avion ne s’est écrasé sur les twins malgré les milliers de témoins ? smiley

                    « (Mais j’oubliais que tu voyais des traces de pas avec une résolution d’image de 145 mètres par pixel.) »

                    Vous voilà donc obliger de mentir ! smiley

                    De mémoire c’est plutôt 30cm par pixel ! smiley


                  • Cyril22 11 juillet 16:46

                    @doctorix
                    "plus grosses arnaques de ces dernières années, avec le 9/11

                    « ... »révéler les vrais moyens par lesquels ils s’y rendent [sur la lune] signifierait la révélation de moyens de propulsion et d’antigravité"
                    Décidément, vous cochez absolument toutes les théories complotistes existantes smiley


                  • sweach 11 juillet 17:31

                    @penible
                    vous êtes aussi de ceux qui pense qu’aucun avion ne s’est écrasé sur les twins malgré les milliers de témoins ?
                    Alors NON ! je ne suis pas aussi radical sur le fait de dire, ils ne sont pas écrasé, où bien ils se sont écrasé, j’ai juste un peu de mal avec certain point.

                    Aussi bizarre que ça puisse te paraître, les témoins qui ont vue les avions sont plutôt rare, ainsi que les sources d’images.
                    Pour le 1er avion ça peut se comprendre, par contre pour le second on devrait en avoir des milliers ?

                    Il y a des incohérences dans l’histoire du word tree center et surtout pourquoi aussi peut d’information sur le 3em bâtiments qui c’est aussi effondré ?
                    Non pas qu’on se foute de ce 3em bâtiments plus petit, ce qui est important c’est ce qu’il y avait dedans, les locaux de « Citigroup Inc » la douzième entreprise mondiale.

                    Il y a quand même eu pas mal d’archive boursière qui ont disparue et des coups boursiers d’envergures le jour du 11 septembre, bref de quoi être suspicieux.

                    Ajoute à ça un avion fantôme au pentagone, une justification bidon pour une guerre du golf2 et ça fait beaucoup d’ingrédients pour concocter une théorie du complot.


                  • pemile pemile 11 juillet 17:40

                    @sweach « Aussi bizarre que ça puisse te paraître, les témoins qui ont vue les avions sont plutôt rare, ainsi que les sources d’images. »

                    Pfffff !

                    Moi, ce que je trouve bizarre c’est qu’on puisse encore sortir de telles âneries !

                    « Ajoute à ça un avion fantôme au pentagone »

                    Idem ! smiley

                    Y’a que sur l’effondrement du WTC7 que la théorie du NIST de la poutre A2001 me fait marrer.


                  • pemile pemile 11 juillet 17:41

                    @sweach

                    A part ce biais, rien à répondre sur ton gros mensonge des 145 mètres par pixel ?


                  • Garibaldi2 12 juillet 02:28

                    @sweach

                    ’’Il y a des incohérences dans l’histoire du word tree center’’. Sans blague ? Et dans celle du World Trade Center ?


                  • berry 13 juillet 15:54

                    @sweach
                    "Il y a visiblement une volonté de ne pas fournir de nouvelle image moderne des sites d’alunissages et c’est cela qui entretient le doute."

                    D’après le réalisateur Massimo Mazzucco, la Nasa a interdit aux éventuelles sondes privées de s’approcher à moins de 2 kilomètres des sites d’alunissage (voir à partir de 1h 24 min).
                    https://www.youtube.com/watch?v=yrmycfgXNf4
                    La Nasa affirme que c’est « pour protéger l’intégrité du site », un prétexte bien pratique pour empêcher les vérifications.


                  • berry 13 juillet 16:50

                    @Garibaldi2
                    A propos des photos qui auraient été réalisées sur la lune, Massimo Mazzucco a interrogé plusieurs photographes italiens de renom, ils sont unanimes pour affirmer que les photos présentées par la Nasa n’ont pas pu être faites sur la lune, avec la lumière naturelle du soleil. (anomalies des ombres divergentes, contre-jours trop éclairés, différences inexpliquées des intensités lumineuses (points chauds) , zones de décrochage bien visibles entre le premier plan réalisé en plateau et l’arrière-plan projeté en décor, etc...)

                    En outre, les appareils Hasselblad ne permettaient pas des prises de vue par -100 degrés, ce qu’ils sont censés avoir fait en restant longtemps dans les zones à l’ombre de la lune. (les pièces métalliques se rétractent et l’appareil photo se bloque, les négatifs deviennent fragiles comme du verre et se cassent).
                    https://www.youtube.com/watch?v=yrmycfgXNf4


                  • foufouille foufouille 13 juillet 17:00

                    @berry
                    c’étaient des appareils spécialement fabriqués pour la NASA doc résistant aux conditions lunaires.


                  • berry 13 juillet 18:21

                    @foufouille
                    Une caméra climatisée ? Ca m’étonnerait.
                    Je vous encourage à regarder la vidéo, elle est bien faite et elle va à l’essentiel.


                  • foufouille foufouille 13 juillet 18:49

                    @berry
                    non juste blindée car la gravité est faible et y a pas de air ......


                  • Old Dan Old Dan 10 juillet 07:43

                    (Rires !)... Rien compris !

                    P’têt que j’ch’ui simplet...Ess’que ça parle encore de « scepticisme » ?

                    Pourquoi ça n’parle pas du rôle du méthane ds le perglisol ?

                    Et du plastique ? De la biosphère ? De la malbouffe ?

                    Des lobbies et de la démocratie en déroute ?

                    .

                    [... ou alors, c’est complètement stupide... Bof ! ]


                    • zygzornifle zygzornifle 10 juillet 07:54

                      Le gaz carbo nique la planète ......


                      • HELIOS HELIOS 10 juillet 09:15

                        ... et le bon sens, il est où ???...

                        mais la taxe sur le gasoil industriel et les billets d’avion, pour les vieux... non, pardon... j’ai 60 ans de retard, je reprends : pour la planete... ils vont bien nous etre piqués dans nos portefeuille... et je ne parle pas des dechets de construction... les palettes, vont vous coûter un bras, avec les sacs de ciment....


                        • sweach 10 juillet 09:46

                          L’image est sympathique, mais comme vous je constate que les moyens mit en place pour répéter et rabâcher ce mensonge sur le CO2 sont vraiment conséquent.

                          Le CO2 n’est tout simplement pas un polluant, il ne la jamais été et il ne le sera jamais, il serait grand temps que tout le monde en soit persuadé.

                          Si vraiment on veut préserver notre environnement, on peut s’attaquer à toute la chimie qu’on éparpille sur notre planète, à nos plastiques, à nos rejets d’épuration, etc ...

                          Si vraiment on se préoccupait du climat, on peut s’attaquer à la gestion de l’eau, à la production de fumé, à la destruction des forets, au bétonnage, etc ...

                          Bref au lieu de s’attaquer à de vrai problèmes qui polluent notre planète, on s’attaque à un mythe, « le réchauffement » un mot magique qui ne veut rien dire avec son coupable responsable de tout, « le CO2 » qui n’a pourtant aucun rôle négatif dans nos écosystèmes, au contraire même.

                          Nous sommes dans une manipulation d’opinion mondial, en avoir conscience pousse de plus en plus à être plus parano avec l’information, car ce sont les vainqueurs qui écrivent l’histoire mais aucune garantie que cela soit vrai.


                          • pemile pemile 10 juillet 10:07

                            @doctorix « on eut l’idée d’allumer un quatrième réverbère. La végétation s’en trouva encore renforcée de 20%. »

                            Pourquoi lorsque l’on passe de 3 à 4, cela ne génère qu’une augmentation de 20% ?


                            • merthin 10 juillet 10:42

                              @pemile

                              Pourquoi lorsque l’on passe de 3 à 4, cela ne génère qu’une augmentation de 20% ?

                              Parce que c’est une parabole moisie, comme le cerveau de celui qui l’a écrite.


                            • doctorix doctorix 12 juillet 10:15

                              @pemile
                              Réflexion stupide (comme dab) : si vous consommiez deux fois plus d’oxygène, seriez-vous deux fois plus intelligent ?
                              On peut toujours en rêver, mais on peut en douter.
                              En tous cas, les botanistes savent bien qu’en passant à 1600 ppm de CO2 dans les serres ont obtient des plantes deux fois plus grandes avec des fruits plus gros et plus nombreux.


                            • JC_Lavau JC_Lavau 12 juillet 10:19

                              @doctorix. Et surtout un système racinaire nettement plus développé, pouvant d’autant mieux résister aux épisodes de sécheresses.
                              Lien déjà donné plusieurs fois, mais jamais lu par les fanatiques des guerres de religion :
                              La fraude à « 70 % des arbres menacés par le changement climatique » 
                               
                              http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/la-fraude-a-70-des-arbres-menaces-153196


                            • pemile pemile 12 juillet 10:27

                              @doctorix « si vous consommiez deux fois plus d’oxygène, seriez-vous deux fois plus intelligent ? »

                              C’est votre réponse pour justifier que lorsque l’on passe de 3 à 4, cela ne génère qu’une augmentation de 20% ??!! smiley


                            • doctorix doctorix 14 juillet 09:28

                              @pemile
                              Qui vous a dit que c’était directement proportionnel ?
                              Simplement, plus de CO2 veut dire plus de verdure.
                              Il se trouve que 30% de CO2 en plus ont généré 20% de végétation en plus.
                              Ne vous faites pas plus bête que vous êtes, vous n’y arriverez pas, car la barre est haute..


                            • pemile pemile 14 juillet 09:38

                              @doctorix « Il se trouve que 30% de CO2 en plus ont généré 20% de végétation en plus. »

                              Vous vous emmêlez les pinceaux entre votre parabole du quatrième lampadaire et la réalité ??!!

                              « Ne vous faites pas plus bête que vous êtes, vous n’y arriverez pas, car la barre est haute.. »

                              Je reconnais que sur Avox votre « barre » atteint des sommets ! smiley


                            • Gollum Gollum 10 juillet 11:29

                              Ah doctorix ! Notre dingo se révèle ici dans tout son talent...

                              Un must de la connerie prétentieuse.


                              • Emohtaryp Emohtaryp 10 juillet 13:39

                                Pour ceux qui croient à la farce "réchauffement entropique, CO2, taxes, escroqueries et tutti quanti , je leur conseille d’aller examiner les cycles de Milankovitch ;...

                                http://www.google.com/search?client=safari&rls=en&q=cycles+de+Milankovitch&oq=agoravox+tv&aqs=heirloom-srp..


                                • Désintox Désintox 10 juillet 20:27

                                  "Les chiffres et les comparaisons sont rigoureusement conformes à la réalité et vérifiables. Il s’agit bien d’1/10.000, la proportion de CO2 dans l’air qui a changé au cours du XXème siècle (puisque c’est de cela qu’il s’agit, vous l’aurez compris)."

                                  Mensonges, infox, complotisme. Cet article est une honte !

                                  Le taux de CO2 atmosphérique est aujourd’hui 46 % plus élevé que celui de l’époque pré-industrielle, c’est-à-dire avant 1750.

                                  Voir un graphique ici pour l’évolution depuis 1960.


                                  • Emohtaryp Emohtaryp 10 juillet 21:58

                                    @Désintox

                                    C’est toi qui propage des fake news, c’est toi la honte, monsieur troll....


                                  • HELIOS HELIOS 10 juillet 23:52

                                    @Emohtaryp

                                    Ne vous fatiguez pas à lui répondre !

                                    Tout le monde a bien compris que c’etait un integriste...le nez dans la merde il dirait encore que ça sent la rose... dans ce cas précis, il oublie simplement de dire que toutes les etudes montrent que l"augmentation du CO2 suit les augmentations de température, donc il ne peut en etre directement responsable....


                                  • San Jose 11 juillet 23:21

                                    @Désintox
                                    .
                                    Vous n’avez pas compris Doctorix. De 1900 à 2000 le CO² est passé de 300 à 400 ppm, ce qui fait bien un supplément absolu de 1 / 10 000. 
                                    Vous m’emmerdez en m’obligeant à prendre sa défense !


                                  • doctorix doctorix 12 juillet 10:28

                                    @San Jose
                                    Je vous en remercie néanmoins...
                                    La parabole était justement destinée à montrer (sans prétention aucune) ce que représente réellement le CO2 dans l’air (4 pour 10.000), et plus encore la petitesse de ce que son augmentation en un siècle représente, et la bêtise des efforts qu’on pourrait faire pour y remédier, (si c’était une maladie)...
                                    J’ai aussi un document qui met en doute les 300ppm du siècle dernier (ou 280 pour l’enculeur de mouches).
                                    Il parle de taux pouvant aller jusqu’à 5 ou 600ppm.
                                    Pour le bien de la « grande cause », on n’aurait retenu que les chiffres les plus bas : voir la figure 2 de cet article :
                                    https://canadafreepress.com/article/agendaism-and-fraud-the-sordid-tale-of-climate-science
                                    Bien sur, si ce graphe est authentique, le carbocentrisme prend du plomb dans l’aile. On peut même dire qu’il est mort.
                                    On ne le pleurera pas.
                                    Ni fleurs ni couronnes.


                                  • San Jose 12 juillet 11:37

                                    @doctorix
                                    .
                                    Connaissez-vous la parabole du champ de blé ? 
                                    Dans notre enfance un champ de blé regardé de l’extérieur en vue rasante était un magnifique tapis rouge de coquelicots. Le même champ, une fois qu’on marchait dedans, révélait sa rareté en coquelicots dont on ne voyait plus qu’un par mètre. 
                                    Un médecin terracreusiste passant par là refusa de croire que cette ridicule densité de fleurs expliquait le rouge du champ vu de l’extérieur. 


                                  • doctorix doctorix 12 juillet 11:46

                                    @San Jose
                                    J’ai aussi la parabole du champs de tulipes jaunes.
                                    10.000 tulipes jaunes, et trois rouges perdues quelque part.
                                    Quatre maintenant.
                                    Ce qui compte, c’est ce qui est.
                                    Pas la perception qu’on en a.
                                    Passer de trois tulipes rouges à 4 ne change pas la face du monde.
                                    Et si vous passez sur le coté de ce champs de tulipes jaunes en vue rasante, ce n’est pas sur que vous voyez la moindre tulipe rouge. Même si vous croyez que la terre est creuse.
                                    Mes quatre lampadaires allumés sur Dunkerque Perpignan ne disent pas autre chose.


                                  • pemile pemile 12 juillet 12:01

                                    @doctorix « J’ai aussi la parabole du champs de tulipes jaunes. 10.000 tulipes jaunes, et trois rouges perdues quelque part. »

                                    On peut aussi imaginer la parabole de l’insecte qui bouffe 2500 tulipes. Avec 3 insectes dans votre champ il vous reste 2500 tulipes à vendre, avec 4 insectes, il vous reste rien smiley


                                  • San Jose 12 juillet 12:06

                                    @doctorix
                                    .
                                    Ma parabole n’a pas été comprise. 
                                    Votre regard extérieur rasant sur le champ de blé est le photon infrarouge émis par le sol, et le coquelicot la molécule de CO² aérienne. 


                                  • doctorix doctorix 12 juillet 12:38

                                    @San Jose
                                    J’ai parfaitement compris, ne me prenez pas pour une bille (ni vous pour un génie...).
                                    L’impression de rouge ne vient que de la superposition visuelle des coquelicots sur une grande profondeur, mais ne correspond pas à la réalité de leur présence en nombre. D’ailleurs, s’il n’y avait que 4 coquelicots sur 10,000 épis de blé, vous ne les verriez pas non plus.
                                    Mes paraboles sont justes, les vôtres sont (volontairement ?) trompeuses.
                                    C’est ainsi que fonctionne le GIEC, d’ailleurs.


                                  • doctorix doctorix 12 juillet 12:44

                                    @pemile
                                    Votre insecte est une mauvaise comparaison.
                                    Dans le champs de tulipes jaunes, l’insecte ne peut bouffer que quatre tulipes rouges, les autres ne sont pas comestibles : l’effet de serre pour le CO2 étant déjà saturé, la fréquence sensible du spectre infra-rouge est déjà entièrement « consommée » par le CO2 présent : on ne va pas revenir éternellement sur ce fait établi, fait qui démolit complètement la thèse du rôle néfaste d’une augmentation du CO2.


                                  • pemile pemile 12 juillet 12:58

                                    @doctorix « l’effet de serre pour le CO2 étant déjà saturé »

                                    Ce qui démontre que votre parabole, uniquement basée sur un passage de 3 à 4, est à coté de la plaque ?



                                  • doctorix doctorix 12 juillet 14:06

                                    @pemile
                                    Je ne sais pas s’il a été saturé à 3 ou à 4.
                                    Ce que je sais, c’est qu’il est actuellement saturé.
                                    Vous n’avez pas d’autres mouches à enfiler ?


                                  • samuel 12 juillet 14:35

                                    @doctorix

                                    La saturation de la bande d’absorption en IR du CO2 est une partie du mécanisme :

                                    http://www.clubdesargonautes.org/faq/non-saturation-effet-de-serre.php


                                  • doctorix doctorix 13 juillet 22:36

                                    @samuel
                                    Ces circonlocutions pseudo-scientifiques ne cherchent qu’à noyer le poisson.
                                    C’est une grande habitude au sein du GIEC.


                                  • merthin 14 juillet 00:02

                                    MP@doctorix

                                    Si on suit votre logique, la terre devrait être une fournaise brulante, l’énergie ne pouvant s’échapper à cause de toute cette énergie que le CO2 empêche irrémédiablement de sortir


                                  • doctorix doctorix 14 juillet 09:25

                                    @merthin
                                    C’est la vapeur d’eau qui régule la température et elle le fait fort bien, sinon, CO2 ou pas, il ferait -15°C.
                                    Le CO2 est au maximum de ses capacités à ce sujet, et n’influe en rien sur l’effet de serre.
                                    Mais vous ne voulez pas comprendre.
                                    A noter que le CO2 empêche sans doute aussi une partie des IR solaires (la moitié du spectre) d’entrer. Il n’y a pas de raison que le phénomène soit à sens unique.
                                    Je rappelle aussi que le soleil nous envie chaque heure autant d’énergie que l’humanité en consomme en un an, et qu’il faudrait que l’homme soit un peu plus modeste quant à sa capacité de nuire, au lieu de se prendre pour le nombril du monde...


                                  • quid damned quid damned 14 juillet 11:06

                                    @doctorix
                                    Bonjour,
                                    une fois n’est pas coutume, je ne suis pas du tout d’accord avec vous. L’homme a une forte propension à se prendre pour le nombril du monde et même de l’univers, c’est exact et de ce fait surestime au-delà de la démesure son rôle dans les variations et cycles climatiques, c’est vrai, mais là où, selon moi, vous vous trompez est qu’il n’a aucune modestie à avoir quant à sa capacité de nuire. Bien au contraire, c’est bien le domaine dans lequel nous avons le plus grand nombre de hautes compétences.


                                  • merthin 14 juillet 14:33

                                    @doctorix

                                    C’est la vapeur d’eau qui régule la température et elle le fait fort bien, sinon, CO2 ou pas, il ferait -15°C.

                                    cette affirmation n’est pas contradictoire avant l’affirmation : « c’est le CO2 qui est le principal responsable du forçage radiatif actuel ».

                                    je rappelle aussi que le soleil nous envie chaque heure autant d’énergie que l’humanité en consomme en un an, et qu’il faudrait que l’homme soit un peu plus modeste quant à sa capacité de nuire, au lieu de se prendre pour le nombril du monde...

                                    et que par conséquent le CO2 emit par l’humanité conserve un peu plus de cette colossale énergie envoyée sur terre dans l’atmosphère et les océans sous form d’agitation thermique. le reste étant renvoyée dans l’espace. c’est la température d’équilibre.

                                    j’ai correctement sourcé mes dires et vous niez les évidences scientifiques. je vous laisse donc à vos délires.


                                  • quid damned quid damned 14 juillet 23:22

                                    @merthin
                                    Alors le résultat devrait être beaucoup plus rapide. Pensez aux autres planètes (et planètes naines) du système solaire qui connaissent depuis quelques temps déjà un réchauffement sans la moindre activité humaine. De mémoire l’un des cas les plus éloquents est pluton.
                                    Je ne prétends pas avoir raison.
                                    Mais ne donner la tribune qu’aux visions d’une instance scientifique qui ne tient pas compte de l’avis d’un bon nombre de scientifiques, ce qui n’est pas une attitude scientifique (c’est évident mais on est sans cesse obligé de le rappeler hélas) ce n’est pas digne et c’est déraisonnable. Je ne me fie pour cette raison pas au giec tout comme je ne me fiais pas à son pendant sur la question syrienne à savoir l’osdh dont le mode de fonctionnement est analogue (unicité de point de vue là où prudence devrait prévaloir).
                                    Vous pensez que ceux qui se tamponnent du glyphosate en ont quelque chose à faire du climat ? Sérieusement ! ?
                                    Vous ne pensez pas que la catastrophe du glyphosate est plus factuelle et donc plus « simple » à enrayer ? Pourquoi les politiciens font quelque chose pour un hypothétique problème carbone et rien contre un vrai problème environnemental ? Alors que les solutions sont concrètes elles aussi. Et à quoi bon produire plus grâce soi-disant à du glyphosate si on gaspille déjà plus que ce qui est nécessaire pour enrayer la famine ? Et là encore pourquoi rien n’est fait ?
                                    C’est tellement plus simple de combattre des moulins à CO2. Ennemi fantôme mais impôts sonnants et trébuchants.
                                    Mais pour la famine ou le glypho ... ?


                                  • merthin 15 juillet 14:43

                                    @quid damned

                                    « Pensez aux autres planètes (et planètes naines) du système solaire qui connaissent depuis quelques temps déjà un réchauffement sans la moindre activité humaine. »

                                    1/ votre affirmation n’est pas sourcée.
                                    2/ Quelle est l’amplitude de ces réchauffements ?
                                    3/ Quels sont les modèles climatiques de ces planètes ?
                                    4/ Qui dit réchauffement, dit mesure de températures historiques ? Quelle mesure de la température sur pluton a-t-on avant le 17ème siècle ? aucun, son existence étant inconnue ! Et sur la terre ? 
                                    5/ Comment mesure-t-on les températures sur ces planètes ?(déjà que les climato denialistes remettent en cause les mesures terrestre, il ferait beau voir qu’ils mettent en doutent les conclusions du GIEC sur la bases de réchauffement mesuré sur d’autres planètes ).

                                    Il faut être cohérent quand on est dans le déni, c’est mieux.


                                  • quid damned quid damned 15 juillet 23:21

                                    @merthin
                                    Je n’ai pas sourcé car là n’était pas l’enjeu de mon commentaire. J’ai d’ailleurs précisé que je ne prétendais pas avoir raison donc pourquoi sourcer ?
                                    Il y a un grand nombre de très bons arguments dans ce fil et je ne souhaitais pas participer (il y a suffisamment de biens meilleurs intervenants que moi ici) sur l’aspect scientifique mais politique, un peu moins évoqué.
                                    Le sujet était donc tout autre et après un préambule je me positionnais et posais des questions concrètes. Vous n’abordez aucune d’elles dans votre commentaire et vous me parlez de déni en conclusion ... fort bien.


                                  • CN46400 CN46400 11 juillet 14:11

                                    D’après les gazettes, canicule dans le nord et il gèle à pierre fendre dans le sud notamment en Argentine. Il y en a marre de ses ruptures de stock de calories ici et des surplus là....


                                    • doctorix doctorix 12 juillet 10:32

                                      @CN46400
                                      Il y a même eu 60 cm de neige en Californie en Mai.
                                      http://www.agate-france.com/actualites-meteo/vigilance/chutes-neige-abondantes-californie-223174382.html
                                      Mais vous n’avez pas bien compris.
                                      Quand c’est froid, c’est de la météo.
                                      Quand c’est chaud, c’est du climat.
                                      Tenez-vous le pour dit.


                                    • doctorix doctorix 12 juillet 11:02

                                      Ce graphique suggère que c’est dans les années 1930 et non dans les années 1990 que l’on trouve la décennie la plus chaude du 20ème siècle.

                                      Cherchez le graphique 25 sur ce document :

                                      http://www.pensee-unique.fr/NIPCC_VF_04.pdf

                                      Et lisez le reste, c’est assez instructif.


                                      • doctorix doctorix 12 juillet 12:03

                                        J’ai retrouvé l’article original de Joworowski qui parle des 500 ppm de CO2 au XIXème siècle (figure 1), et des fautes de mesure dans les carottes de glace :

                                        http://21sci-tech.com/2006_articles/IceCoreSprg97.pdf

                                        Mais il y a ici une collection d’articles de différents climato-sceptiques.

                                        On n’est plus dans le mythe, là, mais dans le réel : les climato-sceptiques ne sont pas une espèce rare, ni des incapables majeurs.

                                        http://philippebrindet.chez.com/091127d.html


                                        • doctorix doctorix 12 juillet 12:19

                                          Finalement, le réchauffement climatique revêt de plus en plus un caractère de manipulation, qui ressemble vraiment à une imposture « scientifique  », et dont les premières victimes sont les climatologues qui ne perçoivent de financements que lorsque leurs travaux vont dans le sens du GIEC.

                                          Marcel Leroux 2004


                                          Rien de changé depuis, bien au contraire.

                                          https://meteo.lcd.lu/globalwarming/Leroux/dossier_leroux_climat.pdf


                                          • Aristide Aristide 14 juillet 10:57

                                            Un article qui arriverait à convaincre le plus acharné des climato-sceptiques de la faiblesse de sa conviction.


                                            • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 14 juillet 11:33

                                              @ Doctorix

                                              Bonjour, n’étant pas scientifique je n’aurais pas la prétention de donner mon avis ici ni ailleurs.

                                              Mais une chose me taraude pourquoi, alors qu’il existe tant de scientifiques sérieux climato-sceptiques, n’y a t-il jamais de débats contradictoires publics entre ceux-ci et les représentants du GIEC ? Seul, le GIEC a droit de cité dans tous les medias, on n’entend qu’eux.

                                              Le bon peuple est donc sommé de l’écouter et de valider toutes ses thèses officielles.

                                              Ce que je peux remarquer, c’est que si les étés sont très chauds, ici dans le midi c’est normal, les hivers sont de plus en plus froids.

                                              Un scientifique spécialisé dans la recherche océanique m’avait dit un jour que nous étions dans une période de refroidissement planétaire, mais allez expliquer cela aux moutons qui avalent tous les soirs leur petite dose d’arsenic propagandiste.


                                              • Aristide Aristide 14 juillet 12:14

                                                @Nicole Cheverney

                                                allez expliquer cela aux moutons qui avalent tous les soirs leur petite dose d’arsenic propagandist

                                                Moutons dont vous ne faites pas parti, tellement persuadée d’appartenir à cette engeance bénie du clan de la vérité vraie ...


                                              • Old Dan Old Dan 15 juillet 05:41

                                                Non, le GIEC est un ramassis d’incompétents

                                                Comment douter, en 2019, de la probité intellectuelle d’une population qui, en majorité, adore le foot et a voté Sarkosi en 2007...

                                                .. ; et qui s’apprête à voter MLP en 20... ? (Euuh, j’en sais rien ! )

                                                [ Là, j’déconne.. (Rires) ]

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès